La rupture amoureuse... de l`échec au pardon!

Commentaires

Transcription

La rupture amoureuse... de l`échec au pardon!
La rupture amoureuse...
de l’échec au pardon!
Des recherches réalisées aux États-Unis et en Europe indiquent
que les personnes qui vivent une rupture conjugale courent un risque
accru de problèmes de santé mentale comparativement aux couples
qui restent ensemble. Une étude menée par Statistique Canada révèle que les personnes confrontées à un divorce ou à une rupture
d’union ont plus de probabilité de connaître un épisode de dépression,
au cours des deux années suivant la séparation, que le reste de la
population. Les hommes seraient nettement plus touchés que leurs
compagnes à cet égard et la dépression est l’un des plus importants
facteurs associés au suicide.
Les étapes de la rupture amoureuse se comparent, à quelques
nuances près, à celles d’un deuil. Les caractéristiques personnelles, le
lien d’attachement et le contexte, peuvent contribuer à en faire une des
épreuves les plus douloureuses de notre vie. Souvent accompagnée
d’un fort sentiment d’échec, cette transition peut faire ressurgir de
vieilles blessures et porter atteinte à l’estime de soi. Des émotions intenses et douloureuses sont vécues (l’incompréhension, la honte, l’humiliation, la culpabilité, la tristesse, la frustration, la colère, le doute…).
Ces dernières créent parfois un univers de désarroi, de vulnérabilité,
de désorganisation, et ce, tant pour la personne qui met fin à la relation
que pour celle qui est laissée. Tous deux passent généralement par
des moments difficiles voire même pénibles qui s’étalent habituellement sur une période d’un à trois ans.
Il n’existe pas de «recette-miracle» pour guérir d’un chagrin d’amour
et apprendre à pardonner, le temps et la patience sont toutefois porteurs d’espoir. D’autres éléments peuvent se révéler utiles pour traverser favorablement cette épreuve. Tout d’abord, vivez et extériorisez vos
émotions (par la parole, l’écriture…), qu’on le veuille ou non, on ne
peut les éviter. Faites le bilan (points positifs et négatifs) et identifiez
ce qui caractérise le choix ainsi que le type de relation que vous établissez avec vos partenaires. Évitez d’amoindrir votre souffrance par
l’alcool, la drogue ou dans une nouvelle relation amoureuse (ce qui
n’exclut toutefois pas les petites séductions, bonnes pour le moral…).
Faites des activités que vous aimez et que vous aviez mises de côté,
en favorisant celles qui vous permettront de faire de nouvelles rencontres et d’élargir votre cercle d’amis. Investissez, pour un temps, dans
le travail afin de vivre rapidement des satisfactions et retrouver votre
moral et votre confiance. Si vous avez des enfants, faites autant que
possible la paix avec votre «ex» et conservez des relations cordiales
ou polies; si ce n’est pas le cas, coupez les ponts jusqu’à ce que les
blessures soient cicatrisées.
Si vos symptômes physiques persistent (troubles du sommeil ou de
l’appétit…) et que votre humeur ou votre état général ne cesse de se
détériorer après plusieurs semaines, consultez un médecin, un intervenant social, un psychologue pour vous aider à remonter la pente.
Vous êtes inquiet pour vous ou pour un proche en terme de risque
suicidaire? Composez le 1 866 APPELLE (277-3553).
1. La rupture amoureuse peut compter parmi les épreuves les
plus douloureuses de la vie.
Vrai
Faux
2. On peut comparer les étapes d’une rupture amoureuse à
celles d’un deuil.
Vrai
Faux
3. Les personnes ayant connu un divorce ou une rupture
d’union sont plus à risque de dépression dans les deux
années suivant la séparation.
Vrai
Faux
4. Lorsque les symptômes physiques persistent et que l’humeur
ou l’état général de la personne ne cesse de se détériorer,
mieux vaut consulter une ressource professionnelle.
Vrai
Faux
RÉPONSES : 1- vrai 2- vrai 3- vrai 4- vrai
Po u r l e s p e rs o n n e s s u i c i d a i re s ,
l e u rs p ro ch e s e t l e s p e rs o n n e s
e n d e u i l à l a s u i te d ’ u n s u i c i d e :
Jour et nuit - 7 jours
(direct - sans frais - confidentiel)
1-866-APPELLE
(277-3553)
www.cps02.org
2808090

Documents pareils