Bulletin d`informations - Pays de Saint Félicien

Commentaires

Transcription

Bulletin d`informations - Pays de Saint Félicien
A r l e b o s c • B o z a s • C o l o m b i e r - l e - V i e u x • P a i l h a r è s • S a i n t - F é l i c i e n • S a i n t - V i c t o r • Va u d e v a n t
Bulletin d’informations
n° 5 • DÉCEMBRE 2012
P
AVANT-PROPOS
our sa cinquième édition, le bulletin d’informations
de la Communauté de Communes du Pays de
Saint-Félicien change de forme. Dans la continuité du
supplément au numéro 4, paru en mai dernier, la maquette
du n°5 a été réalisée par Interval’concept.
Cette volonté de renouvellement a pour but de rendre plus
lisible l’action de notre collectivité locale à travers une information plus attractive.
Au cours du premier trimestre 2013, un site internet « Pays de
Saint-Félicien » sera opérationnel. Il viendra compléter nos
moyens de communication afin que tous les citoyens du Pays de
Saint-Félicien et d’ailleurs puissent suivre au plus près l’action
de la Communauté de communes.
Après la lecture de ce bulletin, n’hésitez pas à nous faire
part de vos remarques ou de vos propositions.
En attendant la nouvelle année,
le comité de rédaction vous souhaite
une bonne lecture et de très bonnes fêtes !
Chers habitants du Pays de Saint Félicien
Vous constaterez, à la lecture de ce bulletin, que le Conseil Communautaire développe toujours une grande activité. Notre communauté de
communes a résisté au bouleversement du schéma départemental de
coopération intercommunale dont l’objet était d’élargir les périmètres des
intercommunalités, par le biais de fusions.
A la lecture des pages qui suivent, vous pourrez observer que la gestion de
notre collectivité est prudente et rigoureuse. Vous avez pu constater dans
la presse régionale et nationale les hausses vertigineuses de la fiscalité
envers les professionnels. Au Pays de Saint-Félicien nous avons maitrisé
ces hausses d’impôt et ainsi préservé nos entreprises et leurs emplois.
Vaudevant
Saint-Victor
Pailharès
Notre Pays mis en valeur par les élus, par tous les acteurs économiques
et associatifs du territoire conserve son attractivité ; le monde artisanal,
commercial, agricole et associatif est toujours aussi dense sur le Pays de
Saint-Félicien. Parmi les services intercommunaux, la déchetterie dont la
fréquentation est importante vous donne entière satisfaction. Les aides
au développement économique (ORC) ont permis de conforter le tissu
commercial et artisanal. La crèche ouverte cette année avec un taux de
remplissage très satisfaisant apporte un réel service aux jeunes parents
du secteur.
Saint-Félicien
La Daro
nne
Bozas
Colombier
Le-Vieux
Le
ux
Do
Arlebosc
La crainte pour notre territoire de devenir un désert médical est maintenant
écartée. Parmi les derniers praticiens nous avons eu la joie d’accueillir un
médecin, un dentiste, un kinésithérapeute, un ostéopathe.
SOMMAIRE
Le Mot du Président
3
Finances
4à7
Économie
8 à 11
Voirie
12 et 13
Tourisme
2
L’ensemble des élus des 7 communes, qui composent la communauté,
est animé par la volonté de faire avancer le territoire, de le placer en
concordance avec son temps.
Ne souhaitant pas nous enfermer dans un conservatisme mortifère, nous
nous engagerons résolument sur les chemins porteurs d’avenir, avec
par exemple le développement des réseaux numériques et des nouvelles
technologies sur l’ensemble de nos communes.
Je vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Noël,
de bonnes fêtes et une bonne année 2013.
14 à 18
Social
20 à 23
Environnement
24 à 25
Les entretiens du terroir
26 à 30
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Au nom du Conseil Communautaire,
Le Président
Jean Paul Chauvin
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
3
Finances
LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES
Le budget de fonctionnement de la Communauté de communes
1. Evolution 2006-2011 de la section de fonctionnement
2. Fonctionnement 2011 - Composition du budget principal
(source : comptes administratifs budget principal + budgets annexes)
Comme vous pouvez le constater sur le graphique
présenté ci-dessous, l’activité de la Communauté de Communes du Pays de Saint-Félicien
s’est fortement étoffée depuis sa création
en 2006, soit par le transfert de missions exercées auparavant par les communes (entretien
de la voirie par exemple), soit par la création
d’équipements d’intérêt communautaire que
les communes n’auraient pas pu mener à bien
seules (crèche, déchetterie, etc .. .).
Les chiffres sont parlants :
•+ 76% pour les dépenses
•+ 41% pour les recettes.
(source : comptes administratifs du budget principal)
Recettes
Une gestion rigoureuse a permis de dégager
chaque année des capacités d’autofinancement
de 375 à 475 000 € qui ont permis d’engager
toutes les dépenses d’investissement (en particulier la voirie et les équipements évoqués plus
haut), avec un faible appel à l’emprunt.
Dépenses
Cette « capacité à investir » aura tendance à
l’avenir à diminuer à cause de l’augmentation
des frais de personnel et de fonctionnement
dus aux nouveaux équipements, à l’accroissement des charges sociales, à la réduction de
certaines dotations de l’Etat et du Département.
IMPOTS ET TAXES
Millions
d’euros
CHARGES A CARACTERE GENERAL
Contributions directes
504 246 €
Collecte ordures ménagères et tri sélectif
Transfert de charges (communes)
168 801 €
ORC Opération Commerce et Artisanat
25 179 €
Taxe enlèvement ordures ménagères
289 519 €
Curage des fossés, débroussaillage
53 303 €
Taxe de séjour
2
8 400 €
Sous total
970 966 €
1,5
1
0,5
1 575 445,39
1 113 832,05
1 234 086,32
1 164 708,91
392 949,76
659 437,52
375 720,26
738 701,09
1 388 848,23
1 324 211,53
436 478,67
758 861,61
374 532,30
476 962,12
833 246,33
457 027,70
1 158 269,29
880 304,92
0
38 746,04
31 422,91
51 515,61
42 643,80
2006
2007
2008
2009
2010
2011
4
Dépenses d’exploitation
Capacité d’autofinancement
Annuité de capital
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
481 756 €
Salaires et charges sociales
242 215 €
Sous total
242 215 €
ATTENUATION DE PRODUITS
Attribution de compensation (liée à la tp)
143 313
Reversement sur fngir
103 101
776
Sous total
247 190 €
Dgf dotation de l’etat
288 481 €
Dotation etat réforme de la tp
108 140 €
AUTRES CHARGES COURANTES
Subventions état et collectivités
133 192 €
Indemnités élus + cotisations sociales
47 209 €
104 963 €
Office de tourisme
40 000 €
Contributions syndicats mixtes
15 776 €
Subventions diverses
14 930 €
Sous total
634 776 €
AUTRES RECETTES
Atténuations de charges
Sous total
12 200 €
Produits financiers
9 219 €
CHARGES FINANCIERES
Divers
3 050 €
Intérêt ds emprunts
Sous total
Recettes d’exploitation
48 436 €
Taxe de séjour
Autres participations
50 287,56
45 803 €
Autres dépenses ordinaires
CHARGES DE PERSONNEL
Taxe habitation (TH) 319 423 €
CFE Cotisation foncière des entreprises 95 076 €
CVAE Cotis. sur la Valeur Ajoutée des Entreprises 77 451 €
IFER 10 784 €
FNB 1 512 €
Total contributions directes 504 246 €
DOTATIONS ET PARTICIPATIONS
61 444,77
Electricité, eau, assurances, téléphone, poste
Sous total
Détails des contributions directes
309 035 €
24 469 €
TOTAL RECETTES REELLES 2011 1 630 211 €
117 915 €
18 515 €
Sous total
18 515 €
TOTAL DEPENSES REELLES 2011 1 107 591 €
EXCÉDENT DE FONCTIONEMENT : 522 620 €
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
5
3. Fonctionnement - Quelques chiffres comparatifs
LA DETTE et le FONDS de ROULEMENT
E n ré s u m é , l a
p re ss i o n f i s ca le e st
comparable à la moyenne
d e s co m m u n a u t é s d e
communes !
La dette est inférieure
à cette moyenne et la
capacité d’autofinancement
lui est supérieure !
Encours de la Dette au 31 décembre 2011 :444 390 €
Euros/habitants
200
150
100
50
Pays de Saint-Félicien
Moyenne Nationale des CC
Fonds de roulement
Dette totale
4. Investissement 2011 - Composition du budget principal
LES TAUX DES TAXES VOTÉS PAR LA CCPSF
et comparaisons (base 2011)
(source : comptes administratifs du budget principal)
C C Pays
Saint-Félicien
Moyenne
CC Ardèche
Moyenne
CC France
Cotisation foncière
des entreprises (CFE)
24,74%
25,76%
23,87%
Taxe habitation (TH)
8,77%
9,48%
9,22%
Taxes ordures ménagères
10,50%
10,66%
11,17%
LA CAPACITÉ d’AUTOFINANCEMENT
Euros/habitants
Recettes
Subventions état, région, département
240 794,45 €
Opérations d’équipement, travaux
Fonds de concours communes
150 000,00 €
Remboursements d’emprunts
FCTVA
143 932,00 €
Opérations pour comptes de tiers, divers
Excédent de fonctionnement 2011
191 896,79 €
350
Créances
300
Opérations pour compte de tiers
250
Excédents des années antérieures
200
Dépenses
33 827,27 €
7 276,00 €
18 085,90 €
7 176,00 €
514 446,65 €
TOTAL RECETTES RÉELLES 1 266 331,79 €
150
1 225 228,52 €
TOTAL DÉPENSES RÉELLES 1 266 331,79 €
100
Pays de Saint-Félicien
50
Moyenne Nationale des CC
Recettes
6
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations • Supplément au numéro 4 • Mai 2012
Charges
Capacité autofinancement
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations • Supplément au numéro 4 • Mai 2012
7
Économie
ORC Opération rurale Collective
L’ORC, financée par l’Etat, les collectivités et les Chambres consulaires, a pour
mission d’apporter une aide à l’artisanat et au commerce de proximité qui
constituent deux des poumons économiques du Pays de Saint-Félicien.
Au total 130 entreprises ayant leur siège sur notre territoire émargent en effet
au Registre du Commerce et/ou au Répertoire des métiers, témoignant de la
vitalité de ces activités et du savoir-faire de nos entrepreneurs.
Ce soutien prennent plusieurs formes
Un portail et une signalétique installés dans le cadre de l’ORC
Un matériel de levage acheté avec l’aide de l’ORC
1. Les aides à la modernisation des entreprises (aides à l’investissement)
Elles s’adressent aux entreprises réalisant
moins de 1 000 000 € HT de chiffres d’affaires
annuels et voulant entreprendre au minimum
10 000 € d’investissement, dans les domaines de
l’artisanat et du commerce de proximité.
Depuis le début de l’opération, il y a deux ans,
11 entreprises du Pays de Saint-Félicien ont bénéficié des aides à la modernisation de l’ORC, financées
paritairement par le Conseil Général et par l’Etat.
Localisation de l’entreprise
Au total elles ont investis 370 000 €, dont 77 500 €
ont été couverts par l’aide publique, soit plus de
20 % en moyenne. Ces investissements qui sont
décrits dans le tableau ci-joint permettront d’améliorer les capacités de production et la productivité
de ces entreprises. C’est un « plus » apporté à ce
secteur capital de l’économie de notre territoire
rural, parfois déterminant dans la décision de « se
lancer dans l’aventure » ou non.
Activité de l’entreprise
Investissements subventionnés
Saint-Félicien
Entretien des espaces verts, élagage,
petit terrassement, location matériel
Tondeuse autoportée professionnelle
Colombier le Vieux
Métallerie, serrurerie, carrosserie
Cisaille hydraulique, presse plieuse
Saint-Félicien
Charpente, couverture, maison ossature bois
Matériel de levage
Pailharès
Transformation de fruits en jus ou nectar
Centrifugeuse, pasteurisateur,
laboratoire, chaudière ballon, stérilisateur,
Colombier-le-Vieux
Boucherie, charcuterie, alimentation
Aménagement d’un véhicule pour les marchés
Arlebosc
Chauffage, plomberie, zinguerie
Saint-Victor
Carrelage, mozaique
Saint-Félicien
Plomberie zinguerie chauffage
Saint-Félicien
Création d’un salon de coiffure
Caméra thermique, portail,
escalier, rénovation façade
Portail accès, barrière de protection,
façade garage, scies laser, logiciel
Outillage, enseigne, rayonnage, aménagement
bureau, enduit façade
Aménagement intérieur, éclairage,
vitrine, porte, accessoires coiffure
Saint-Félicien
Création d’un commerce de brocante,
bouquinerie, friperie
Aménagement du local
Saint-Victor
Restauration, bar, traiteur, portage à domicile
Rénovation complète d’un bar
Pour plus d’informations contactez l’ORC
téléphone 04 75 06 07 27
courriel [email protected]
8
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
2. Le soutien à l’Union Economique du Pays de Saint-Félicien (UEPF)
L’association des commerçants
et artisans de Saint-Félicien qui a
étendu son périmètre aux 6 autres
communes du Pays et à d’autres
activités économiques (et par là
même a pris la nouvelle dénomination d’Union Économique du Pays de
Saint-Félicien (UEPF)), anime depuis
de nombreuses années le tissu
économique local grâce à un noyau
d’une dizaine de personnes motivées
et très actives.
Grace au soutien de l’ORC, qui
finance à 80% l’opération, elle s’est
lancée dans la réalisation d’un
site internet, un des outils indispensables dans la période actuelle
pour se faire connaître et lutter en
particulier contre la concurrence de
la vente par internet.
Le site sera relié à un portail général
du Pays de Saint-Félicien, lui-même
articulé autour du site de l’Office de
Tourisme (www.tourisme-felicien.fr/),
du site de la Communauté de communes (en cours de construction) et
donc du site de l’UEPF.
www.uepf.fr
Avoir une page sur le site de l’UEPF
Toute entreprise du Pays de Saint-Félicien peut avoir sa page sur
le site, moyennant une adhésion à l’UEPF de 40 € (les photos et les
textes sont de la responsabilité de l’entreprise, la mise en forme de
celle de l’opérateur)
Pour plus de renseignements,
joignez l’opérateur Mr Gaillard au 04 75 32 15 15
Soyez nombreux : l’attractivité du site et son référencement
dépendent en partie du nombre de pages.
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Note : au 1er décembre 1200 visites*
ont été comptabilisées,
dont 400 en provenance des Pays Bas,
pour 6 mois d’activité.
*(10 appels depuis le même ip = une seule visite).
9
BIENVENUE
aux nouveaux arrivants
3. Soutien au renforcement des compétences
Ce soutien part du constat que les dirigeants des activités
commerciales et artisanales de nos communes sont
pour la grande majorité d’entre eux des indépendants et
donc des personnes plus ou moins isolées professionnellement ; et que n’étant pas intégrés dans des réseaux
comme peuvent l’être les enseignes, ils ne peuvent pas
bénéficier d’un regard extérieur sur leur activité, leur
point de vente et le mode de fonctionnement pratiqué.
En liens avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de
l’Ardèche et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de
l’Ardèche, l’ORC a donc mis en place un soutien pour les
chefs d’entreprises volontaires et qu’elle finance à 90%.
Cela consiste en :
•Une sensibilisation des professionnels aux nouvelles
évolutions de leurs métiers
•La réalisation d’un diagnostic à la fois technique
et financier de l’entreprise (parfois avec des clients
mystères, pour les commerces)
•La présentation de ses points forts à renforcer et de ses
points faibles à améliorer
•La mise en place d’un programme d’actions.
Plusieurs entreprises locales ont déjà suivi ce parcours,
qui s’étale sur plusieurs mois et prend au total 2 ou
3 jours de travail et de rencontre avec des conseillers.
Ce soutien s’intitule « la démarche qualité » pour les commerçants,
et le CAPEA (Cycle d’Amélioration des Performances de l’Entreprise Artisanale) pour les artisans.
4. Le Salon de l’habitat du Plateau ardéchois
Retenez déjà cette date : les 11 et 12 mai 2013, se tiendra à Saint-Félicien
le premier Salon de l’Habitat du Plateau Ardéchoise, qui regroupera des
artisans du Pays de Saint-Félicien, d’Empurany, d’ Etables, de Sècheras et
de Cheminas ainsi que d’autres acteurs de l’habitat comme les banques,
notaires et géomètres. Ce sera l’occasion de mettre en valeur ces
professions et de présenter au grand public à la fois les dernières innovations et le savoir-faire traditionnel. Lieu privilégié de rencontres entre
professionnels et particuliers, le Salon de l’Habitat du Plateau Ardéchois
présentera donc tout ce qui se fait localement en matière de construction,
financement, aménagement, équipement, décoration.
Immobilier
Pour concrétiser votre projet immobilier, vous bénéficierez des conseils des professionnels du secteur : ils
répondront à toutes vos questions et vous permettront
de faire les bons choix, en toute sérénité.
Habitat
Pour s’informer, découvrir les dernières nouveautés
ou trouver des idées, pour rénover ou équiper votre
logement, pour le chauffage, la menuiserie, les portails, les cheminées, les revêtements de sols et de
murs… une offre plurielle, du sol au plafond !
les 11 et 12 mai 2013
se tiendra le premier
Salon de l’Habitat à
Saint-Félicien
Nature et Jardin
Pour aménager l’extérieur de votre maison ou créer
un petit coin de verdure sur votre balcon, rendez-vous
au Salon. Terrasse, aménagement paysager, abri de
jardin, mobilier de jardin,… un vaste choix adapté à
vos envies.
Meuble et décoration
Pour plonger dans un univers actuel et tendance,
le Salon vous permettra de retrouver une variété
de styles qui donneront une touche personnelle à
votre intérieur.
Métiers d’art
Pour retrouver le goût de l’authentique, venez
découvrir les savoir-faire de nombreux artisans, leurs
créations et leurs conseils.
Un
La station service
de Saint-Félicien
Comme vous le savez et peut-être en
avez-vous été clients, la Communauté
de Communes a repris la gestion de
la station-essence de Saint-Félicien,
après le départ à la retraite de
Mesdames Delhomme et Faurie, pour
éviter une rupture de l’approvisionnement à Saint-Félicien.
Dès le 1er février, un automate était
installé permettant un service 24H/24
par carte bancaire, pour le gazole, les
essences SP 95 et SP 98.
Pour permettre des payements en fin
de mois et surtout l’usage de plusieurs véhicules au sein de la même entreprise, la Communauté de communes a institué un système de badges avec
des codes confidentiels. Au 1er décembre 2012, on dénombre 94 badges pour
39 entreprises « abonnées » qui représentent environ 1/3 des 400 000 litres
annuels vendus.
Périodiquement, un appel d’offre officiel est lancé auprès des fournisseurs
pour bénéficier du meilleur rapport qualité-prix. Le prix de vente est fixé par la
Communauté de Communes : il intègre le prix d’achat du carburant au pétrolier
et les divers frais liés à l’exploitation (loyer, maintenance, assurances,
réparations,…). La Communauté de communes ne réalise pas de bénéfice.
Le niveau du prix de vente de la station essence gérée par la Communauté de
Communes peut apparaitre à beaucoup comme trop élevé par rapport aux prix
de vente constaté dans les grandes surfaces. La raison de cet écart tient au
volume énorme vendu par ces distributeurs qui leur permet d’avoir des prix
bas auprès des raffineries et à la possibilité qu’ils ont de réduire les frais de
maintenance et de transport.
développement local
Pailharès
•Laurent CHUPIN,
Nouveau gérant
de Nectardéchois.
Saint-Félicien
•Estelle Vallon
Nouvelle gérante du tabacpresse de la rue Charles Forot
•Valérie et Tanguy Bouvet
Nouveaux gérants du Bar du
Nord, place de l’hôtel de ville.
•Christelle Deconinck
Créatrice du «Chiffonier»,
brocante et artisanat, objets
d’occasion, fripes, bouquins.
Rue Tire-bœufs.
•Edwige Astier,
Créatrice d’un nouveau salon de
coiffure, rue Tire Bœufs.
•Virginie Tatibouet,
Ouverture d’un magasin de
bougies et bijoux, grande rue
•Mr Pérard
Électricien, route de Colombier
•RIANS, ouverture d’un point de
vente à la fromagerie
Saint-Victor
•Michel Assous,
Médecin, rue du Puiset
•Vincent Barboteau
Dentiste, rue Madame de Dienne
•Marieke Cuvillier
Kinésithérapeute, rue Tire Bœuf
•Grégory Noujaim-Gagnepain
Ostéopathe, rue Madame de Dienne
L’Auberge Buissonnière à Paiharès et l’établissement Marmey à Saint-Victor ont reçu ce label,
dans le cadre de l’action menée par le Syndicat Mixte Arèche Verte.
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
•Nathalie Merle,
Nouvelle gérante du bar et
créatrice d’un salon de coiffure.
Place du village
•Denis et Laurence PASSELECQ
au Camping Le Viaduc
Ca bouge aussi dans le monde
médical, en particulier à SaintFélicien, avec l’installation en
2012 de :
au
Le label Bistrot de Pays rassemble des cafés restaurants multiservices
de villages en réseau, sur un territoire et autour d’une charte.
Trois axes :
•L’information touristique de proximité
•La valorisation des produits de terroir
•L’animation festive et culturelle
Une réponse aux enjeux de société…
10
Arlebosc
•Alain Fayard
CMO 07, maitre d’œuvre en
bâtiment, place Gérard de sailly.
label service
du
Plusieurs professionnels
sont venus grossir les rangs
des commerçants, artisans et
du Pays de Saint-Félicien au
cours de l’année 2012
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
11
Voirie
Dépenses 2011
Travaux de voirie
l’investissement
en
Chiffres
70 254 €
Aménagement Parkings “Ardéchoise”
34 307 €
Total TTC
470 106 €
Total HT
393 065 €
Financement 2011
Transfert communes
La Communauté de communes ayant la compétence voirie, la modernisation et l’entretien des voies de circulation est une tâche communautaire,
et donc de fait, la collectivité est chargée d’assurer le suivi des travaux de
voirie de ses communes membres.
Ve r s u n e
mutualisation
des moyens entre
les différentes
communes…
Pour y parvenir, la communauté de communes engage des moyens importants, à
savoir environ 400 000 € sur le marché à bons de commandes (attribué en 2011,
pour quatre années à l’entreprise EVTP), et 65 000 € pour les travaux dits en régie,
(réalisés avec le matériel et l’employé communautaire) ou d’entretien (avec les
entreprises locales). Ce second montant permet surtout la réalisation des curages
de fossés, ou les débroussaillages.
365 545 €
Réparations dégâts orage
Recensement du patrimoine
Afin d’optimiser les interventions citées précédemment
et pouvoir archiver les travaux réalisés, la Communauté
de communes a souhaité cette année un recensement
précis du patrimoine, mais surtout avec mise des données sur informatique. Un travail conséquent, mais qui
pourra apporter beaucoup à la collectivité, en termes de
gestion. Ayant été validé par le conseil communautaire,
167 104 €
Conseil Général 07
35 127 €
État
14 051 €
Budget propre CCPSF
176 784 €
Total HT
393 065 €
ce travail sera mené avec l’aide de la DDT de Tournon, qui
nous permettra de trouver les modes de recensement
(cartographie ; représentation…) les plus appropriés, et
permettre d’amorcer cette prestation. La seconde partie,
sera effectuée par la Communauté de communes, et
correspondra plus aux renseignements de la base de
données créée.
Sécurité
Est à saluer, la mise en place progressive d’une mutualisation des moyens entre les
différentes collectivités, cela étant directement induit des débats en commission
voirie. L’exemple le plus précis, porte sur l’élagage. En effet, plusieurs prestataires intervenants sur nos voies, se plaignent des arbres et d’une végétation trop
envahissante, pour laisser travailler les employés correctement, notamment lors
des gravillonnages, tache durant laquelle nous sommes obligés de rouler avec la
benne d’un camion levée pour effectuer la prestation. La commune de Saint-Victor
étant propriétaire d’un lamier, l’utilisation de ce matériel sur les sept communes
est actuellement à l’étude, via la mise en place d’une convention.
En parallèle des missions d’entretien des voies de circulation, la communauté de communes a à charge des
prestations beaucoup plus spécifiques. Avant la fin de
cette année, sera par exemple mis en commande un
radar pédagogique. L’achat de cet outil fait partie d’un
second volet de la voirie, qui n’est plus l’entretien, mais
le côté sécuritaire des voies.
Ce radar sera mis en place une quinzaine de jours par
emplacement, et sera déplacé sur les sept communes
du Pays de Saint-Félicien, sur des points spécifiques
indiqués par les élus des communes concernées. Outre
l’indication des vitesses, ce matériel permet d’analyser
l’importance du trafic ; les vitesses moyennes ; faire des
analyses sur des tranches horaires, etc
Et oui, même sur nos petites routes, la vitesse est trop souvent pointée du doigt !
Toujours dans les missions spécifiques, l a Communauté participe à la mise en place, ainsi qu’à la dépose des
guirlandes de noël, ou toutes publicités, pour des manifestations à venir sur
le territoire du Pays de Saint-Félicien. Le conseil communautaire a souhaité
investir dans une nacelle d’occasion, car revenant moins chère à l’utilisation
qu’une location. Cet achat aura lieu au plus tôt. Ce matériel viendra en remplacement d’une nacelle que nous possédons et qui est plus que vétuste.
L’avantage d’un tel achat est bien évidement de pouvoir aussi utiliser l’outil
très ponctuellement, par exemple pour refixer un volet, scier une branche qui
menace de tomber, etc.
12
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
13
Tourisme
Dépenses 2011
l’investissement
Chiffres
Bilan
saison 2012
Fréquentation
à l’Office de Tourisme
La saison touristique 2012 est en deçà de ce que
nous avons pu connaître ces dernières années.
Le printemps a mal débuté avec des ponts
moins favorables dus aux élections. Un climat
plutôt morose n’a pas facilité la venue des
touristes. Sur les deux mois d’été, la fréquentation touristique a été en baisse au mois de
juillet, conséquence d’un climat défavorable combiné à un réel ressentiment des
effets de la crise économique. Cependant,
la clientèle étrangère était bien présente sur
ce premier mois puisqu’elle a représenté 16 %
des visites à l’Office de Tourisme du Pays de
Saint-Félicien. Le mois d’août reste fidèle avec
l’essentiel de la fréquentation malgré une légère
diminution par rapport à 2011.
Nouveau sourire
à l’Office de Tourisme :
Depuis avril, Valérie Crouzet a rejoint l’équipe
de l’OT du Pays de Saint-Félicien. Originaire
d’Arlebosc, sa connaissance du territoire et
des acteurs lui ont permis d’être rapidement
identifié. Souhaitons-lui la bienvenue
dans la structure et un plein
Étude
épanouissement.
sentiers
d’interprétation
L’étude concernant les quatre
sentiers d’interprétation du
Pays de Saint-Félicien (Arlebosc,
Colombier-le-Vieux/Saint-Victor,
Pailharès, Saint-Félicien) s’achève.
Les préconisations qui ont
émergées du travail réalisé par
Cairn Interprétation, seront étudiées début 2013 et mises en
œuvre au cours de cette
nouvelle année.
Carte randonnée
Ardèche Verte :
Pour tous les passionnés de chaussures à crampons, un outil indispensable est sorti cette année.
Il s’agit de la carte de randonnée à l’échelle de
l’Ardèche Verte, au 1/50000ème, répertoriant les
1500 km de chemins balisés du Nord Ardèche.
Des boucles également sur plusieurs jours y
sont proposées, dont le tour du Pays de SaintFélicien en 2 ou 3 jours. L’avantage de la carte
par rapport au topo-guide, c’est d’avoir tout le
réseau Nord Ardèche sur un même document, et
de pouvoir concevoir soi-même sa randonnée en
fonction de ses envies personnelles.
Preuve de la qualité de vie et d’accueil du Pays
de Saint-Félicien, son chef-lieu se verra décerné
en 2013 le label Station Verte. Ce label promeut
les petites communes situées dans un environnement naturel de qualité, avec une capacité
suffisante d’hébergement et une panoplie d’activités à proposer, identifiées et reconnues.
Saint-Félicien remplissant aisément ses
caractéristiques, la commission de contrôle,
classement et prospective du 9 octobre a validé
l’entrée de la localité dans le réseau national.
Suite au manque d’engouement (seulement 4 inscrits sur
tout le Pays de Saint-Félicien),
le concours de Maisons
et Balcons Fleuris ne sera
malheureusement
pas reconduit l’année
prochaine.
Sa réalisation sur la
commune de Bozas
s’achève en ce début
d’année 2013. N’hésitez
pas à aller découvrir ce
nouveau parcours de
randonnée !
Financement 2011
Ardèche Verte
8 891 €
CCPSF
8 891 €
Vélos à assistance électrique
Grosse nouveauté de l’année, l’Office
de Tourisme s’est vu doté de 4 vélos à
assistance électrique. Partant d’un constat
simple, le vélo en Ardèche, c’est difficile !!!
Pourtant, de plus en plus de personnes
aiment pouvoir pratiquer le vélo durant
leur temps libre. Le vélo à assistance
électrique se trouve être un excellent
compromis pour avoir une activité sportive sans que le moindre col devienne un
vrai calvaire pour l’utilisateur. Il est donc
désormais possible de partir en balade à la
journée sur les petites routes ardéchoises
au charme incomparable et pourquoi pas
de s’arrêter dans un restaurant, à midi,
pour faire le plein des batteries.
Projet
d’hébergement
La Communauté
de Communes a fait l’acquisition de l’ancienne « Ecole
des Frères » à Saint-Félicien.
Une réflexion s’est engagée
pour étudier la faisabilité
d’un projet d’hébergement
touristique dans ce lieu.
La borne intercative
L’Office de Tourisme à l’ère du numérique
Afin d’être à la pointe en terme
de nouvelle technologie, et pour
répondre aux nouvelles attentes
des touristes, l’Office de Tourisme
évolue dans ce sens.
Deux nouveautés nous ont concernés cette année. Tout d’abord, au
printemps, nous avons inauguré
l’une des 9 bornes interactives
de l’Ardèche Verte. L’objectif étant
de proposer un service de renseignements, y compris pendant les périodes de fermeture
de l’Office. Tout y est, hébergements,
restaurants, lieux de visite, idées
balades, moyens de transports en
commun…
Les touristes
peuvent même s’envoyer
directement sur leur smartphone
les renseignements choisis.
Également, l’Office de Tourisme a, depuis le printemps,
mis en place un nouveau site Internet, toujours sur la
même adresse : www.tourisme-saintfelicien.fr.
Ce dernier, conçu par l’agence Noe Interactive, est en
grande partie alimenté par notre base de données régionale (SITRA). Chaque nuit, un export est fait de cette base
de données, ce qui garantit une fiabilité des informations sur le site, et un gain de temps pour l’alimentation.
L’accent a été fortement mis sur la randonnée, sous
toutes ses formes. Ainsi, les touristes peuvent consulter
l’ensemble des randonnées que nous proposons sur le
Pays de Saint-Félicien. Ils ont également la possibilité de
transférer les coordonnées
de la balade vers leur
GPS, ou bien encore la
possibilité de générer un
topo-guide à imprimer.
La page d’accueil du nouveau site internet
14
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
17 782 €
Les élus sur la «petite reine» électrique
Station Verte :
Sentier
Rando croquis
Flash concours
Maisons
et balcons fleuris
Sentiers randonnées
en
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Enfin, pour l’Ardéchoise,
le s c yc l i ste s p e u ve n t
connaître les disponibilités
des hébergements par
jour, et ainsi appeler directement les hébergements
où il reste de la place.
15
l’Ardechoise 2012
l’édition des 20 ans
C’est entré dans les habitudes : à la mi-juin, notre Pays
est le rendez-vous des passionnés du vélo, attirés par la
beauté des paysages ardéchois, la chaleur de l’accueil
des bénévoles tout au long des parcours, la rigueur de
l’organisation. C’est le temps de l’Ardéchoise !
Beaucoup d’entre nous apportent leur pierre à l’édifice,
avec leurs spécificités : hébergeurs, bénévoles et salariés de l’Ardéchoise, représentants des associations,
commercants, propriétaires de terrains, élus et salariés
des collectivités locales, individuels heureux d’accueillir
des amis,bref tous les acteurs de ce formidable rassemblement. D’autres, sans être vraiment partie prenante,
acceptent avec joie, curiosité (et parfois agacement) cet
afflux de sportifs de tous horizons.
Depuis la signature de la convention de partenariat
avec l’Ardéchoise le 18 novembre 2011, conscientes de
l’impact positif de cette manifestation pour tout notre
teritoire, la Communauté de Communes et la Commune
de Saint-Félicien ont pris en charge un certain nombre de
tâches, dont voici les grandes lignes :
•La gestion des parkings : organisation, contacts avec
les loueurs, petits aménagements pour faciliter les
accès ou augmenter les capacités d’accueil, payement
des locations.
•L’étude et la mise en œuvre d’un plan de circulation
à Saint-Félicien (pour réduire le plus possible les
problèmes de circulation générale), l’organisation du
travail des signaleurs.
•L’étude du plan de signalétique et la mise en place des
panneaux de signalisation (avec l’Ardéchoise)
•La mobilisation des agents techniques de la CC et des
7 communes, pour l’installation et le démontage du site.
•La mise à disposition gracieuse des équipements
publics (gymnase, salle des fêtes, terrains de sports,
parkings) ou de terrains appartenant aux collectivités.
•Le prêt de divers matériels, comme les barrières, les
véhicules, le mobilier, etc..
De leur côté les communes et les associations assurent
la décoration et l’accueil des cyclistes lors de leur
passage avec assiduité et convivialité. Un climat
de confiance ainsi s’est instauré entre l’association
l’Ardéchoise et les collectivités, gage de la pérennité de
l’épreuve sur sa terre natale.
Critérium du Dauphiné
étape en Pays de Saint-Félicien
Evènement unique dans les Annales de notre territoire,
Saint-Félicien a accueilli le mardi 5 juin les 175 coureurs
professionnel du Critérium du Dauphiné et toute la logistique qui les accompagnait, pour l’arrivée de la deuxième
étape de cette épreuve cycliste internationale. Le matin
un véritable quartier éphémère et de haute technologie
s’est mis en place vers le gymnase grâce aux 120 agents
de l’organisation ; la course est arrivée à 16 h 30 et à
19 h 00 les nombreux véhicules d’ASO étaient déjà partis
sur les routes du nord Ardèche, comme dans un rêve…
Ce fut l’occasion non seulement pour les habitants des
différentes communes traversées par l’épreuve de participer à ce moment festif et sportif rare, mais aussi pour
les amateurs français et étrangers de ce sport de découvrir en image ou par des reportages écrits notre Pays de
Saint-Félicien.
Une opération médiatique importante qui a valorisé
nos atouts et renforcé l’attractivité de notre territoire.
Au total 90 mn de direct sur France 3, 26 chaînes de
télévision européennes et du
monde entier, spécialisées
ou généralistes, qui ont retransmis l’épreuve en direct, en
différé ou en résumé. Sans compter les 70 journalistes de
la presse écrite, rassemblés dans le gymnase, qui ont
largement relayé l’information.
En pleine préparation de l’Ardéchoise, ce ne fut pas une
mince affaire pour tous ceux qui ont participé à l’organisation de cette journée.
Que soient remerciées aussi les entreprises dont vous
trouverez les logos en page 31 et qui par leur contribution financière ont aidé à la réussite de cette journée ; le
financement restant de 21 841 € (après une participation
du Département de 20 930 €) ayant été couvert à parts
égales par la Communauté de Communes, la Commune
de Saint-Félicien et l’association l’Ardéchoise.
Et demain …
Saint-Félicien et plus globalement le
Pays de Saint-Félicien sont un peu la
capitale du vélo durant le mois de juin,
avec l’Ardéchoise.
L’arrivée du projet de l’Ardéchoise
Permanente en 2014, permettra
d’en faire une terre du vélo tout au long
de l’année.
16
Mais l’Office de Tourisme et la Communauté de Communes n’en restent pas
là. Étant point de départ de la cyclosportive, nous nous devons de montrer
l’exemple au département. C’est ce vers
quoi nous œuvrons, à l’horizon 2014, afin
d’être prêts à recevoir ces cyclosportifs
tout au long de l’année, et pourquoi pas
devenir pôle vélo reconnu en Ardèche.
Le projet est déjà en marche avec des
parcours cyclotouristiques mis en place
par l’OT à l’échelle locale et cet été la
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
mise en location des vélos à assistance
électrique. L’année prochaine, des parcours VTT vont être balisés dont un est
déjà en test depuis l’été et a connu une
affluence non négligeable sans communication spécifique. Pour promouvoir le
tout, le Pays de Saint-Félicien va devenir dès 2013 Espace VTT et Cyclosport,
label décerné par la Fédération Française de Cyclisme. Prochainement, des
diplômés d’état devraient proposer des
accompagnements VTT et cyclo.
Enfin, le Conseil général est en train
de réfléchir à la mise en place d’une
traversée du département balisé pour
les VTTistes.
Autrement dit, beaucoup de projets
autour de la petite reine gravitent sur
le Pays de Saint-Félicien. Ils devraient
permettre de renforcer l’idée du Pays
de Saint-Félicien terre de prédilection
du vélo tout au long de l’année.
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
17
en savoir plus…
Le Pays Ardèche verte …Un territoire de projets
La Maison
Le Pays constitue un territoire assez vaste pour intervenir sur
des thématiques qui doivent être traitées sur une échelle de
grand bassin de vie.
Charles Forot
•Il met en œuvre le Contrat de Développement Durable
de la Région Rhône Alpes (CDDRA : 8 000 000 € pour 6 ans).
•Il mobilise des financements (Europe, Etat, Conseil Général
de l’Ardèche) pour soutenir des projets de développement.
•Il accompagne les porteurs de projets
(collectivités, privés, associations).
•Il mène des réflexions stratégiques pour le territoire
(mobilité-déplacement, marketing touristique,
enjeux climatiques,…).
Saint-Félicien
et ses Communes*
Ainsi s’intitule un petit ouvrage
de Charles Forot édité en 1964
qui évoque les richesses d’un
terroir qu’il a valorisé toute
sa vie, bien au-delà de son
espace naturel. L’originalité des actions menées dans la maison de famille de Saint-Félicien,
au Pigeonnier, avec tous les « Amis », particulièrement des années 1920 aux années 1960,
en témoigne.
C’est pour garder vivante l’histoire de cette relation entre l’homme, les œuvres réalisées
et le pays, et peut-être s’en inspirer pour le présent, qu’une association « Maison Charles
Forot » a été créée fin 2010. Son objectif est d’ouvrir au public la ferme magnanerie dans
laquelle il vécut avec son épouse Geneviève de l’année 1954 à sa mort. Dès 2013, deux
pièces pourront d’ores et déjà être visitées, les autres le seront plus tard.
Si vous souhaitez des informations sur ce projet, nous rejoindre éventuellement dans cette
aventure, n’hésitez pas à prendre contact, vous êtes les bienvenus.
Maison Charles Forot, le Pigeonnier, 07410 Saint-Félicien
06 43 12 95 99 / [email protected]
*disponible à l’Office de Tourisme du Pays de Saint Félicien
CHARLES FOROT (1890-1973) et le Pigeonnier
40 années de décentralisation littéraire et artistique avec notamment
•Les éditions du Pigeonnier (plus de 200 titres), dont les célèbres Almanachs…
•Le théâtre de verdure sur la terrasse, l’un des tous premiers à l’époque…
•Le lieu de rencontre de poètes, écrivains, érudits, peintres, sculpteurs, graveurs…
•Les poteries, réalisées pour le pavillon Forez-Vivarais de l’exposition de Paris en 1937…
•Aide à la création du groupe folklorique “Empi et Riaume” qui organise aujourd’hui un festival international à Romans….
Exposition de photos intitulée
“La biodiversité des gorges de la Daronne,
une richesse du terroir”
Cette exposition peut être empruntée par les communes,
les bibliothèques municipales ou les écoles du Pays de Saint-Félicien.
Pour tous renseignements sur les conditions de prêt,
prendre contact auprès de M. Christian ASTIER : 06 63 33 21 27
18
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Les projets subventionnés sont répartis sur ces thématiques :
•Tourisme – Culture – Loisirs
•Economie – Emploi •Aménagement du territoire (Habitat – Déplacement)
•Environnement
•Développement rural (Agriculture – Forêt)
Constitué en 2005, le Pays Ardèche verte regroupe 6 communautés de communes
et compte 78 644 habitants (INSEE 2011), il s’est organisé autour d’un projet commun
de développement qui vise à valoriser ses atouts et surmonter ses contraintes.
Le Pays a réalisé un travail d’analyse qui a permis
de déterminer 3 enjeux majeurs, à savoir :
•Rural – urbain : créer du lien d’une population à l’autre
•Œuvrer pour un territoire attractif, accueillant et dynamique
•Un territoire qui gère et valorise durablement ses ressources
Le bureau du Pays Ardèche verte est composé
de représentants de chacune des collectivités membres :
•Olivier DUSSOPT – Bassin d’Annonay – Président
•Frédéric SAUSSET – Tournonais – Vice-Président
•Michel VAUTARET – Val d’Ay
•Christian ASTIER – Pays de Saint-Félicien
•Bernard COUEDEL – Haut Vivarais
•Ronan PHILIPPE – Vivarhône
•Maurice QUINKAL – Conseil Général de l’Ardèche
Des projets à destination
de l’ensemble de la population
de l’Ardèche verte :
•Un Programme «Habiter mieux en Ardèche verte ».
•Une carte de l’offre de transport en commun,
disponible auprès des mairies.
•Des topoguides et d’une carte randonnée
en vente dans les offices de tourisme.
•Bornes d’informations touristiques interactives.
•Un réseau de 5 Bistrots de Pays en Ardèche verte.
•Les Agri-culturelles de l’Ardèche verte.
Une équipe de chargés de missions
est à votre disposition
Contact
Syndicat Mixte Ardèche verte
36, Place de l’Eglise
07340 PEAUGRES
Tél. 04 75 34 75 59
Fax 04 75 33 10 79
[email protected]
les actions soutenues
près de chez vous !
•Reconquête des friches
après incendie par les éleveurs
•Soutien à Nectardèchois
•Concertation autour
du maintien des terres agricoles
•La Nuit du Parvis
•Aménagement d’un sentier
« Randocroquis » à Bozas
19
Social
Dépenses 2011
Travaux de la Crèche
Financement 2011
l’investissement
“La Courte Échelle”
en
La crèche du pays de Saint-Félicien
Chiffres
Caisse allocations familiales
Subvention Etat DTER
CC Pays de Saint-Félicien
“La courte échelle” a ouvert ses portes le 2 mai 2012.
Depuis cette date, nous constatons une progression permanente des
effectifs. Alors si vous souhaitez être utilisateurs de ce mode de garde
dans les prochains mois, il est fortement recommandé de vous inscrire
dès à présent, afin d’organiser au mieux le futur planning.
1. PRÉSENTATION
La crèche de la Communauté de
Communes du Pays de Saint-Félicien est une crèche collective avec
un agrément pour 14 places dont
2 places d’urgence. Elle a pour objectif d’accueillir, durant la journée, des
enfants de 3 mois à 6 ans.
Elle accueille en priorité les enfants
habitants sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de
Saint-Félicien.
Située à Saint-Félicien, Chemin du
Pont Vieux, cette structure correspond
à un lieu de vie, d’éveil et d’échange
pour l’enfant et sa famille. Il s’agit pour
l’enfant d’une première expérience de
vie en collectivité, de socialisation,
d’apprentissage et d’acquisitions.
L’équipe de la crèche est composée
d’une infirmière puéricultrice au
poste de directrice, de 2 auxiliaires
de puériculture, de 2 personnes avec
le diplôme de CAP petite enfance ou
équivalent, et d’1 personne sans qualification particulière.
Des élèves en formation et sous
convention de stage avec les écoles
peuvent être acceptés.
20
2. FONCTIONNEMENT
Horaires d’ouverture
La structure est ouverte du lundi au
vendredi de 7 h 30 à 18 h 30, hors
jours fériés.
Fermeture annuelle :
3 semaines en été,
1 semaine entre Noël et Jour de l’an.
L’accueil de l’enfant
Il est matérialisé par un contrat écrit
et personnalisé, signé par les parents
et la structure.
Au préalable les familles doivent
s’inscrire sur une liste d’attente et
dès qu’une place se libère, la crèche
prend contact avec elles.
On distingue 3 possibilités d’accueil :
- L’accueil régulier :
Lorsque les besoins d’accueil sont
connus à l’avance et sont récurrents.
•les heures réservées ne peuvent
être ni reportées, ni remboursées
si l’enfant ne vient pas.
•les enfants en accueil régulier
sont assurés d’avoir une place
en permanence réservée selon
le planning établi dans le
contrat d’accueil.
-L
’accueil occasionnel :
Lorsque les besoins
sont connus à l’avance,
ponctuels mais non
récurrents.
• Le contrat n’est pas nécessaire mais l’enfant
doit être inscrit auprès
de l’établissement, les
ressources de la famille
doivent être connues par
la direction.
317 840 €
132 000 €
67 224 €
118 616 €
3. UNE JOURNÉE A LA CRÈCHE
•les heures réservées peuvent ne
pas être facturées si l’enfant ne
vient pas, à condition de prévenir
la structure avant midi la veille
de l’absence (pour qu’un autre
enfant puisse bénéficier de la
place libérée)
• les enfants en accueil occasionnel
ne sont pas assurés d’avoir une
place en permanence réservée,
leur place peut être prise en cas
d’accueil d’urgence.
•L’accueil est fait dans la limite des
places disponibles et en fonction
des demandes.
- L’accueil d’urgence ou exceptionnel :
lorsque les besoins des familles ne
peuvent être anticipés, deux places
sont disponibles au sein de la crèche
“la Courte Échelle”
Tarification et facturation
La facturation aux familles repose sur
le principe d’une tarification à l’heure,
au plus près des besoins réels des
parents.
Le tarif horaire est établi par la
CNAF, le calcul se fait en prenant en
compte les ressources mensuelles
de la famille et le nombre d’enfants
à charge.
Un supplément de 10% de la tarification horaire PSU est demandé
aux parents ne résidant pas sur
le territoire de la Communauté de
Communes.
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
L’hygiène
L’alimentation
Pour les grands :
Les repas sont apportés par les
parents (“faits-maison” ou non), ils
devront être dans des plats pouvant
être réchauffés au micro-onde ou au
bain marie. Ils devront être apportés
dans un sac glacière, avec un pain
de glace à l’intérieur pour garder
une température à 8 ° et ne pas
« casser » la chaîne de froid.
Ils sont servis à 11 h 30 pour le déjeuner et 15 h 30 pour le goûter.
L’introduction des aliments nouveaux est laissée aux soins des
parents, la diversification sera poursuivie à la crèche dans la mesure où
elle est bien assimilée par l’enfant
au domicile.
Pour les petits :
La famille devra fournir lait, eau
et biberon (il pourra être apporté
reconstitué ou non).
Les biberons sont donnés en fonction
du rythme de l’enfant.
Le personnel de la crèche va accompagner l’enfant dans l’apprentissage
des règles d’hygiène et de propreté en
continuité avec les règles déjà inculquées par les parents.
La structure fournit les couches.
Les activités
La crèche met à disposition le matériel
de puériculture et les jeux.
Les activités proposées à la crèche
sont adaptées à l’âge de l’enfant et sont
proposées selon son rythme de vie.
Des personnes extérieures à la
structure pourront intervenir pour
faire des activités différentes de celles
habituellement proposées à la crèche.
Des sorties hors crèche pourront
être effectuées (promenade, bibliothèque...)
La crèche met en place un cahier
de liaison personnalisé pour chaque
enfant, qui permettra aux parents et
à l’équipe de la crèche de noter les
observations ou questions diverses
à se transmettre, ainsi que les dates
des réunions ou activités
exceptionnelles proposées
par la structure. Celui-ci ne
remplace pas les échanges
verbaux bien sur.
Les horaires de départs et
d’arrivée de l’enfant seront
définis par le personnel de
la structure en accord avec
les familles, afin de ne pas
déranger l’organisation de
la vie en collectivité de la
st r u c t u re ( s i e ste , re p a s ,
activités de groupe…).
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Centre aéré
“Les petites
canailles“
2012 a vu l’arrivée d’une
nouvelle équipe d’encadrement à la satisfaction
générale.
En moyenne 31 enfants
par semaine ont été
accueillis, ce qui représente une augmentation
de 10 % par rapport à
l’année précédente.
P o u r l’ a n n é e 2 0 1 3 ,
l’amplitude d’ouverture
sera de 7 semaines au
lieu de 6 les années précédentes (4 semaines en
juillet et 3 semaines au
mois d’août).
21
Mise en place d’un RAM
(Relais d’Assistantes Maternelles)
Une demande de création d’un relais d’assistantes maternelles a été formulée par les
assistantes maternelles des communes domiciliées sur le territoire communautaire,
dans le courant de l’année 2011, en raison de l’impossibilité de pouvoir recourir aux
services du RAM du Bassin d’Annonay.
Le nombre d’assistantes maternelles sur le territoire du Pays de Saint Félicien
ne permettant pas d’envisager la création d’un relais avec le recrutement d’une animatrice
à temps complet, un partenariat conventionné a été mis en place avec les communautés
de communes de Vernoux et de Lamastre afin de mutualiser ce service.
Logement
« Habiter mieux en Ardèche verte »
Face à l’ancienneté du parc de logement privé sur le territoire et compte tenu de
la persistance des problématiques énergétiques le caractérisant, la Communauté
de communes du Pays de Saint-Félicien a décidé de s’inscrire dans un Programme
d’Intérêt Général (PIG) intitulé “Habiter mieux en Ardèche Verte”.
Ce programme concerne tout le nord du Département, et s’applique sur les 6 communautés de communes du Pays d’Ardèche Verte. Il répond totalement aux objectifs
portés par le Pays puisqu’il vise une amélioration des conditions de vie des habitants.
Son principal enjeu :
la lutte contre la précarité énergétique.
Les principales missions d’un RAM sont :
Auprès des assistantes maternelles agréées :
•Soutien dans l’exercice de leur profession : information sur leur statut,
leurs droits et leurs obligations
•Soutien dans l’application des textes de lois régissant leur profession
•Mise en place de réunions à thèmes et de réunions collectives
Auprès des familles :
•Accompagnement des familles dans leur fonction d’employeur
•Organisation de réunions thématiques, d’ateliers d’éveil.
Ingrid Mery a pris
ses fonctions d’animatrice Ram
début novembre 2012,
elle est présente sur
notre secteur tous les mardis
dans les locaux
de la mairie de Saint Félicien
Elle peut être contactée au
06 72 39 31 01
pour des renseignements
ou pour prendre rendez-vous.
Mise en relation des familles
avec les assistantes maternelles agréées.
Le Programme permet d’intervenir sur 3 missions :
•l’amélioration énergétique des logements (pour les
propriétaires occupants),
•l’adaptation des logements à une situation de handicap
ou de vieillissement,
•le traitement de l’insécurité et la dégradation lourde
de certains logements occupés (logements locatifs ou
propriétaires occupants)
Le Programme “Habiter mieux en Ardèche Verte” est
opérationnel pour une durée de 5 ans. Il doit permettre
d’améliorer près de 60 logements sur l’ensemble du
territoire du Pays de Saint-Félicien.
L’InterCCAS
Il s’est réuni une fois par trimestre, ce qui a permis
d’échanger et de partager problèmes et idées. Pour cette
année, il a été organisé une action en faveur des enfants
des écoles sur le thème des accidents domestiques.
En octobre et décembre 2012, la prévention routière est
intervenue sur les villages d’Arlebosc et Saint-Victor
pour une après-midi de sensibilisation sur le code de
la route.
Le PACT H&D Ardèche a été choisi
pour animer ce programme.
Il est à votre disposition pour vous
accompagner gratuitement dans
vos démarches.
(conseils personnalisés, diagnostics techniques et thermiques,
études de faisabilité, montages
de dossier de demande de
subvention…)
N’hésitez pas à le contacter
04 75 66 13 96
[email protected]
22
D’importantes aides financières
peuvent être apportées aux particuliers.
•L’aide de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) de
20% à 50% du montant des travaux hors taxe selon les
situations (ressources et nature des travaux),
•La prime de Solidarité Ecologique (ASE) dans le cadre
du Programme « Habiter Mieux » en complément de
la subvention ANAH pour les logements qui réalisent
25% de gain énergétique; son montant : 2 100 €.
•Une subvention de la Communauté de communes
du Pays de Saint-Félicien pour les propriétaires
occupants qui réalise des travaux permettant un gain
énergétique conséquent : 1 000 €.
•Une aide de la Région dans le cadre d’un fonds de lutte
contre la précarité énergétique pour subventionner
les projets d’amélioration thermique des propriétaires
occupants ou des propriétaires bailleurs
•Un soutien incitatif de la Région Rhône Alpes dans le
cadre du contrat de développement durable Rhône
Alpes (CDDRA) Ardèche verte pour la rénovation et la
sortie d’insalubrité des logements locatifs privés en
fonction des résultats de la performance énergétique.
•D’autres dispositifs mobilisables au cas par cas selon
les situations et les projets à accompagner (caisse
d’allocations familiales, caisses de retraites, ..)
Un exemple concret
Pour un projet de rénovation de 12 500 € HT de travaux réalisés
en 2012, permettant des gains énergétiques conséquents, et
pour un ménage de 2 personnes avec des revenus* de 16 900 €
en 2010, le financement pourrait être le suivant :
•Une Subvention de 5 500 €
•Un prêt à taux zéro (PROCIVIS) de 7 000 €,
soit un remboursement de 58 €/mois sur 10 ans
*il s’agit du « revenu fiscal de référence » mentionné sur l’avis d’imposition de 2010
Sensibilisation au code de la route à Arlebosc
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
23
Environnement
La Déchetterie
La récupéractive
Le 1er décembre 2012, la Communauté de communes
et l’association Ecolocos ont ouvert une «Récupéractive»
dans l’enceinte de la Déchetterie.
Dépenses
l’investissement
100% Recyclé
C’est le choix qu’a fait la
communauté de communes
du Pays de Saint-Félicien pour
l’impression de ce bulletin,
comme pour sa papeterie !
C’est un local où les habitants de la CC peuvent déposer des objets dont
ils ne se servent plus mais qui fonctionnent encore (canapé, vaisselle,
ordinateurs...).
Ainsi ces objets ne seront pas jetés et pourront être récupérés par d’autres
habitants afin de leur donner une seconde vie. Nous réduisons ainsi la
quantité de déchets et mettons à la disposition des citoyens des objets
d’occasion. Le dépôt et le retrait se feront sans contrepartie financière.
Horaires d’ouverture
Le 1er et le 3ème samedis
de chaque mois
de 14 h à 17 h 00
Attention :
ni carton, ni verre
dans les containers
d’ordures ménagères
DÉPÔT
d’AMIANTE
Il sera limité
à 1m3 par foyer
SPANC
Financement
CCPSF
380 130 €
Conseil Général 07
40 000 €
(Rappel)
Ce service public a une triple mission :
RÉCUPÉRACTIVE
Le règlement de la «Récupéractive» sera à votre disposition dans les
mairies mais également à la déchetterie.
Vous pouvez également nous contacter au 04/75/06/12/56.
Chiffres
420 130 €
Service Public de l’Assainissement Non Collectif
Qu’est ce qu’une récupéractive ?
Où s’informer ?
Construction de la déchetterie
en
Collecte d’amiante
Les premières collectes d’amiante sont prévues
les samedis 19 et 26 janvier de 14 h à 17 h, à la déchetterie du Roure,
à Colombier-le-Vieux.
Vous pourrez y déposer de l’amiante non friable comme les plaques
en fibro-ciment non détériorées.
Le contrôle périodique
de bon fonctionnement
des installations
Le contrôle
des installations neuves
ou à réhabiliter
L’animation et le financement
des campagnes
de réhabilitations
L’ensemble des installations individuelles d’assainissement ayant été
contrôlé une première fois durant la
période 2006 – 2011, une deuxième
campagne de contrôle a démarré en
cet automne 2012 et permettra de
revoir l’ensemble des installations
d’ici fin 2017.
Dans un premier temps, ce sont les
installations jugées « points noirs »
et qui n’ont pas encore été réhabilitées, qui feront en priorité l’objet
des visites du technicien ; puis les
autres suivront. Un courrier vous en
avertira à l’avance.
Ce contrôle se divise en 2 étapes :
•Un examen préalable de la
conception : il vise à valider
l’adaptation de la filière d’assainissement envisagée aux
contraintes liées à la nature du
sol, à la configuration de la parcelle et au type de logement ainsi
que la conformité de l’installation
proposée au regard des prescriptions techniques en vigueur ;
•Une vérification de l’exécution :
il permet d’apprécier la bonne
exécution des travaux ainsi que
le respect des prescriptions techniques règlementaires en vigueur.
La campagne de réhabilitation du
fait de son succès (138 dossiers
en 2 ans) sera poursuivie au cours de
l’année 2013. Un financement public
allant jusqu’à 3 000 € est offert à
tous les propriétaires volontaires.
On ne peut qu’inciter les personnes
concernées à entreprendre les
travaux, avant que les sources de
financement public ne se tarissent
et avant que des mesures coercitives
soient décidées pour les cas les
plus litigieux.
Rappelons que ce contrôle, institué
par la Loi sur l’eau de 1992 et
réafirmé par celle de 2006, permet
de vérifier sur la durée l’efficacité
des dispositifs d’assainissement
individuel et sert également à
vérifier les opérations d’entretien et
de réhabilitation, ceci dans l’intérêt
de tous.
Pour plus d’information, vous
pouvez vous adresser
à Olivier Nouaille, dont voici les
coordonnées :
SIVU AY/OZON SPANC
Le Village 07290
SAINT ROMAIN D’AY
Tél/ Fax: 04 75 34 94 98
E-mail : [email protected]
Concernant l’amiante friable (flocage, carton-amiante) ou les plaques
dégradées : vous devrez prendre soin de les emballer dans des sacs solides
et hermétiques afin d’éviter au maximum l’émission de poussière lors du
transport et du dépôt à la déchetterie.
24
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
25
Les Entretiens du Terroir
du Pays de Saint-Félicien en Ardèche Verte
C’est une manifestation, annoncée
dans le n° spécial Eté 2012 de
notre bulletin, que la CC du Pays
de Saint-Félicien a organisée à
Saint-Victor les 19 et 20 octobre,
en partenariat avec l’association
Terroirs & Cultures International.
Vous avez pu lire un compte-rendude cette manifestation dans
la presse (du moins celle qui
reste éveillée à l’actualité), il en
sera fait une présentation complète dans une brochure à venir.
Il ne s’agit pas en effet d’un événement sans lendemain mais
d’une manifestation qui s’inscrit
dans un projet de «terroir» du
Pays de Saint-Félicien autour de
la valorisation des ressources,
savoir-faire et produits spécifiques. Ces premiers Entretiens
étaient donc l’occasion d’en
exprimer la palette.
Pour leur organisation, un
Comité de pilotage a été mis
en place, rassemblant autour
de la Communauté de communes et de Terroirs & Cultures
des représentants de la SCIC
Nectardéchois, d’associations :
Fermiers et Artisans de l’Ay
au Doux, Parlarem en Vivares,
Chantelermuze …
Ce comité de pilotage a vocation
à faire des propositions pour la
poursuite du projet «terroir».
Quelques coups d’œil
sur les Entretiens
en trois temps !
1.Une ouverture en table ronde - vendredi 19 octobre
«Terroirs du monde : ouvrir des chemins»
Daniel Jullien,
Maire de Saint-Victor
«
Bienvenue à Saint-Victor,
un village de 950 habitants,
dynamique de ses activités
agricoles, artisanales, de ses commerces, de ses associations »
«
Daniel Jullien,
… L e t e r ro i r d u P a y s
de Saint-Félicien ? Un projet de
la Communauté de communes
pour valoriser nos ressources,
nos savoir-faire, nos produits …
en partenariat avec Terroirs &
Cultures …»
«
… Nous sommes entrés
dans une époque de métissage …
musique, cinéma ou alimentation
… en mangeant, nous ingérons
le monde … mais sommes nous
vraiment modernes :
Nos iphone5 sont-ils des signes
d’un passé révolu ou accompagnent-ils simplement notre
attachement à la nature ou aux
produits paysans ? … »
Gilles Fumey
«
…L’Aubrac paraissait condamné
au musée rural dans les années 60
… le voilà aujourd’hui à la pointe
du développement local autour de
ses produits de qualité : fromage et
couteau Laguiole … tourisme et patrimoine historique.
Un homme a joué un rôle important dans l’animation d’un projet qui
refusait un modernisme de productivité : André Valadier … qui n’a pas pu
venir ce soir … »
Isabelle Baldit
Jacques Deplace
«
… Nectardéchois, un projet
devenu entreprise associative
puis Société Coopérative d’Intérêt
Collectif, associant bénévolat, prestation de transformation en jus de
fruits pour tous, amateurs comme
professionnels … une activité
économique et sociale insérée dans
le territoire … »
Rémy Sapet
«
… Le terroir, c’est un chemin
à construire, avec méthode, ici ou
ailleurs. Nous avons quelque expérience en Valloire (Drôme des
Collines) ou Chefchaouen dans
le Rif marocain, aux Dentelles de
Montmirail … et nous préparons
notre 4ème Forum international
«Planète Terroirs» à Dakar au mois
de mars 2013 … »
Eric Barraud
Jacques Deplace, vice président
de la CC du Pays de Saint-Félicien
en charge de «espace, agriculture, énergies
26
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Gilles Fumey,
géographe à l’Université de Paris Sorbonne
Isabelle Baldit
de l’Office de tourisme de Saint-Chély-d’Aubrac,
ici avec Eric Barraud
et André Valadier (sur l’écran !).
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Rémy Sapet,
du Comité d’Orientation de la SCIC
avec Eric Barraud,
délégué général de Terroirs & Cultures international
Après cette ouverture aux chemins de terroir, la soirée pouvait
se clore, autour du pot de l’amitié.
N o t o n s l a p ré s e n ce p e r manente sur les tables des
produits du pays, ici des jus
de fruits. C’est l’une des
caractéristiques des Entretiens
du Terroir, selon le modèle
déposé par Terroirs & Cultures.
27
Les Entretiens du Terroir
2.Une après-midi d’échanges - samedi 20 octobre :
«notre terroir, aujourd’hui et demain»
Pour faire le lien entre les élus de la
Communauté de communes du Pays de
Saint-Félicien, en charge de son développement, nous nous sommes retrouvés avec
les intervenants locaux ou extérieurs au
buffet «terroir» (vraiment «terroir») préparé par Julie et Sébastien Rosset à la Ferme
Auberge de Corsas.
L’après-midi était consacrée à l’expression
des savoir-faire par des acteurs locaux.
Traduire l’émotion ressentie devant la qualité des
interventions est difficile.
L’évoquer peut permettre
au lecteur de l’imaginer.
Nous avions prévu d’organiser la douzaine de
présentations en trois thèmes : produire,
habiter, partager. Pour chacun de ces
thèmes, une introduction … et d’abord un
mot d’accueil de Jean Paul Chauvin président de la CC du Pays de Saint-Félicien
suivi d’une présentation de notre territoire
dans l’histoire avec Jean Claude Nicolas et
dans son présent avec Jean Pol Badouard,
chargé de mission à la CC.
Le buffet «terroir» préparé par Julie et Sébastien Rosset à la Ferme Auberge de Corsas
2.1 Produire
2.2 Habiter.
«
«
L’introduction du thème nous permettait de voir ce qui se passe ailleurs
… et qui pourrait se passer chez nous.
Jacques Fanet,
ex directeur adjoint de l’INAO,
aujourd’hui retraité vigneron
«De l’architecture au paysage» tel était le titre de l’introduction du thème par
Amael Raphaneau du CAUE (Conseil Architecture, Urbanisme, Environnement)
…La tomme des Bauges, dans les Savoies, est aujourd’hui un fromage en AOP
(Appellation d’Origine Protégée) mais cela a été possible par la volonté des paysans producteurs de développer leur savoir-faire spécifique et le produit associé.
L’appui de l’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité) et leur dynamisme
ont permis la réussite du projet qui a pris quelques années … Aujourd’hui, j’y reviens
en visiteur et quel bonheur de voir les résultats et la participation de la qualité de ce
fromage au développement du pays autour notamment d’un tourisme de relation …»
Jacques Fanet
«
Fromages …
…Le Caillé doux de Saint-Félicien …une tradition familiale pour
un produit exigeant. Notre Syndicat
a été fondé il y a plus de 20 ans…
aujourd’hui nous sommes seulement deux fermes pour un territoire
de moyenne montagne prévu dans
notre cahier des charges d’une
cinquantaine de communes … de
l’herbe au fromage dans l’assiette
qu’il faut déguster dans son goût,
avec l’affinage nécessaire … nous
sommes fiers de ce produit… »
«
Fruits …
…nous avons tenté de valoriser
nos fruits, cerises ou abricots, par
un marquage «fruits de montagne
d’Ardèche» ; nous n’avons pas pu
aller jusqu’au bout du projet mais la
qualité des productions de nos vergers de montagne (jusqu’à à 850 m
d’altitude) est pourtant reconnue …
alors demain ?… »
«
… l’ a p i c u l t u r e d ’ h i e r e t
d’aujourd’hui, une évolution technique, par exemple sur le type de
ruche, un métier au savoir-faire
complexe, des miels mono ou polyfloraux … et une invitation à les
déguster dans l’expression complète de leurs saveurs … »
Martine Reynaud, de Bozas
Corinne Chifflet,
… J’avoue que lors des cycles de
sciage de châtaigniers, la contemplation des planches et des poutres me
comble de joie. En fait, scier un châtaignier, c’est remonter le cours de
l’histoire, tant chaque meurtrissure
de la vie lui laisse une trace visible.
Notre savoir-faire consiste à en tirer
la «substantifique moelle». Nous essayons dans la limite de nos qualités.
Vraiment le roi des bois ! Jean Ferrat
ne s’y était pas trompé qui lui consacra une si belle chanson …»
Luc Sovignet
Ce mur de pierre peut évoquer un
habitat ancien, Daniel Rouchier est
un maçon d’aujourd’hui qui travaille
toutes sortes de matériaux. Il nous
trace (au cordeau !) un historique de
l’évolution des mentalités.
«
Nathalie Deygas et Jean Philippe Fourel
…sur la durée d’une carrière
professionnelle, il est intéressant de
voir les évolutions et les approches.
Les certitudes d’hier sont remises
en question. Ce qui nous semblait
vrai se révèle erroné …»
Nathalie Deygas
(GAEC de la Chèvre Blanche à
Satillieu)
et Jean Philippe Fourel
(GAEC de Chomaise à Preaux)
28
Miels …
«
… habiter un logement … habiter un lieu dans nos villages de pente,
de sommet ou de crête …habiter un territoire dans un paysage de vallées
et plateaux produit par l’histoire …avec différents outils aujourd’hui pour
maîtriser et mettre en valeur …»
Daniel Rouchier
Corinne Chifflet,
apicultrice à Saint-Félicien
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Luc Sovignet,
scieur à Saint-Victor
Mickael Pachiotti en conversation avec
Nathalie Deygas, Corinne Chifflet
et Sébastien Rosset (Ferme Auberge de Corsas)
Au fond : une exposition sur le Chataignier,
prêté gracieusement par
le CETA castanéicole de l’Herault.
Semeurs de toits, comme s’ils
tombaient du ciel, non !
Mickael Pachiotti et Claire Eliet
nous présentent l’activité de leur
entreprise et la palette de leurs
savoir-faire de maisons intégrés à
leur milieu jusque dans leurs matériaux et leur exposition …travailler
le bois brut comme la paille ou les
isolants écologiques…
Semeurs d’avenir !
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
29
Les Entretiens du Terroir
2.3 Partager.
C’est Damien Mathieu, de l’Office de Tourisme du Pays de Saint-Félicien qui faisait l’introduction autour de “Le tourisme, une découverte
du Pays pour tous” … habitants comme visiteurs … et une conclusion
qui stimulerait même les frileux : « nous sommes tous ambassadeurs
de notre territoire … et la somme de nos partages compose l’identité du
territoire qui est notre principale image de marque !…»
Sébastien Rosset, présentant la Ferme Auberge de Corsas (SaintVictor) apportait évidemment de l’eau à ce moulin qui, à la force du
savoir-faire et de l’ouverture, transforme le terroir en accueil autour des
produits de la ferme, de la découverte du pays.
Encore faut-il savoir le vendre avec l’art du “bon marchand”, nous dit
Pascal Magnier, des Jardins d’Agrève à Pailharès
«
vendre est un acte noble … nous avons tous besoin d’échanges
… nous producteurs nous avons à vendre notre production … nous
citoyens avec nos besoins fondamentaux …la vente directe : la plus
belle et la plus vieille idée du monde …»
À l’heure d’un anglo-saxon toujours plus envahissant, une cure d’occitan
animée par Marc Nouaille de Parlarem en Vivares concluait l’après-midi
«
per assurat i a encara un solide terraire e que viù, ès Sant
Farcio e Sant Victor, daube de monde que tenon ferme a lhur pais»
…répondait le chroniqueur dans son hebdo en Vivarais.
Damien Mathieu
Office de Tourisme
du Pays de Saint-Félicien
3. Le soir
Gilles Fumey «notre» géographe, nous mettait en garde
contre l’affirmation trop rapide
de nos qualités, contre le risque
de fermeture de l’identité dont
nous ne pouvons nous prémunir
que par l’échange entre les habitants, secret de l’alliance entre
la vie villageoise et la démocratie, et avec les visiteurs… ce que
poursuivait Eric Barraud :
«
un terroir ça se construit et
sur le Pays de Saint-Félicien, il y
a vraiment les «matériaux» pour
cela. D’abord des éléments de
méthode et l’association Terroirs
& Cultures international peut
apporter sa compétence, son expérience, ensuite des savoir-faire
et des produits qui ne demandent
qu’à être liés entre eux dans un
projet que la volonté des acteurs
politiques, économiques, associatifs pourra mettre en œuvre.»
Un grand merci à nos sponsors,
Pascal Chirol
Tél. 04 75 06 09 / 06 89 18 67
[email protected]
Grenouillat - 07410 Saint-Victor
«
Il est certain qu’il y a encore
un solide territoire, très vivant
à Saint-Félicien et Saint-Victor
avec des gens qui tiennent à leur
petit pays.»
(traduction «française de l’occitan ci-contre
c’est en clé de sol …
… et quelques instruments, avec Marc Nouaille et
Huguette Betton, entre chants, musiques et textes,
notamment ceux de Marie Mourier qui nous a quittés il
y a un an … le soir, une tendre émotion faite de nostalgie
un peu, de confiance en l’avenir surtout.
Terroir du Pays de Saint-Félicien
Pour le Comité de pilotage
des Entretiens du terroir du Pays de Saint-Félicien
Jacques Deplace
Merci à Philippe Bouvet et Jean Luc Lavigne
pour leurs photos
30
En conclusion
Pays de Saint-Félicien • Bulletin d’informations n° 5 • Décembre 2012
Ce patois qui ne dit pas toujours son nom de langue, alors
qu’évidemment il en est une !
Et laquelle ! Ici et là, à Saint-Victor et ailleurs, des petits groupes
en ont repris la pratique.
Peut-on mieux dire, sinon en
musique le soir après le repas préparé par les Fermiers et Artisans
de l’Ay au Doux, sous l’animation
efficace et joyeuse d’Alexandre
Frattini leur président.
…pour le Critérium du Dauphiné
Bulletin d’informations édité par la Communautés de communes du Pays de Saint-Félicien
Place de l’église 07410 Saint-Félicien • Tél/Fax : 04 75 06 07 27 • cdc.fé[email protected]
Photos Pays de Saint-Félicien
Imprimé sur papier recyclé par : imprimerie cévenole, Coux - 04 75 64 18 60
Réalisation : interval’concept, Annonay - 04 75 64 09 10 • Décembre 2012