John F. Kennedy, la France et le Maghreb

Commentaires

Transcription

John F. Kennedy, la France et le Maghreb
Né en Tunisie, Fredj Maâtoug obtient en 1993 à l’Université de
la Sorbonne-Panthéon à Paris, un doctorat en histoire des relations
internationales contemporaines. Maître-assistant en 1995 à la faculté
des sciences humaines et sociales de Tunis, il est professeur visiteur à
l’Université UMB à Boston aux Etats-Unis en 2001. Le présent ouvrage
est le résultat des recherches qu’il effectua sur les papiers Kennedy à la J.F.K
- Library à Boston.
Fredj Maâtoug
John F. Kennedy, la France et le Maghreb
Peut-on encore écrire d’une façon originale sur John Fitzgerald
Kennedy ? C’est le défi que se lance l’auteur de ce livre. Le présent
travail est le résultat de recherches effectuées sur les papiers
Kennedy à la JFK Library à Boston aux Etats-Unis. Au fil des
pages de cet ouvrage, grâce à des sources inédites, on découvre le
jeune sénateur Kennedy dans un « Discours algérien » retentissant
du 2 juillet 1957 devant le sénat américain. Il s’y déclare sans
réserve pour l’indépendance de l’Algérie, et dénonce la guerre
« archaïque » menée alors par la France.
Voulant ménager de Gaulle par la suite, il met une sourdine
à sa position. Mais à Sakiet, village tunisien bombardé en 1958,
puis lors de la bataille de Bizerte, en 1961, JFK se trouve balloté
entre deux hommes en qui il croyait : de Gaulle d’un côté et
Bourguiba « ami de l’Occident », de l’autre. Le tout sur fond de
guerre froide.
Fredj Maâtoug
John F. Kennedy,
la France
et le Maghreb
Préface de Jacques Thobie
En couverture : John Fitzgerald
Kennedy © konstantin32 Depositphotos
ISBN : 978-2-296-96085-5
36,50 €
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
Histoire et Perspectives Méditerranéennes

Documents pareils