Musées et sites gallo-romains de Lyon

Commentaires

Transcription

Musées et sites gallo-romains de Lyon
Pôle Famille-culture-enfance
Musées et sites gallo-romains
de Lyon-Fourvière et de Saint Romain-en-Gal - Vienne
171
agents
34
salariés
en
contrats
aidés
Dès l’origine, le Département, dans le cadre d’une politique culturelle volontaire, a développé une politique
ambitieuse en matière muséale. Dans un premier temps, sur le site de Saint-Romain-en-Gal, le Département,
après avoir mené un très important chantier de fouilles et de mise en valeur, a construit un musée de site
majeur. En 1991, par convention avec la ville de Lyon, le Département a décidé de prendre en gestion le musée
et les sites gallo-romains de Lyon-Fourvière.
MISSIONS
CHIFFRES CLÉS




Les musées et sites gallo-romains de Lyon Fourvière et de Saint Romain-en-Gal - Vienne ont pour mission permanente de conserver,
restaurer, étudier et enrichir leurs collections, de les rendre accessibles au public le plus large, de concevoir et de mettre en œuvre des
actions d'éducation et de diffusion visant à assurer l'accès égal de tous à la culture, de contribuer au progrès de la connaissance et de
la recherche.
Les musées gallo-romains du Département du Rhône ont reçu l'appellation de "Musées de France" qui s'applique à toute collection
permanente composée de biens dont la conservation et la présentation revêtent un intérêt public et organisés en vue de la
connaissance, de l'éducation, du plaisir et de la délectation du public.





Expositions
référence
temporaires
de
1. À Lyon-Fourvière :
- Exposition La médecine à l’époque romaine –
Quoi de neuf Docteur ? - 37 000 visiteurs
d’octobre à mai
- Exposition d’actualité
Les sous-sols de
l’Antiquaille, qui présentait les résultats de
fouilles préventives d’une grande maison romaine
du 2ème siècle.
2. À Saint-Romain-en-Gal :
- Exposition Les mosaïques de la Syrie antique
restaurées à l’atelier pour le musée du Louvre.
-Exposition BD : Le casque d’Agris
3. Dans les deux musées : lancement de l’exposition
d’intérêt national : PEPLUM l’Antiquité spectacle

Actions phares dans les deux
musées gallo-romains
-
-

Le numérique, avec la manifestation MUSEOMIX :
pendant une semaine, toutes les composantes du
musée de Lyon-Fourvière ont reçu un collectif de
spécialistes du numérique venus de toute la France. Ils
ont
débattu et imaginé de nouveaux dispositifs
muséographiques faisant dix 10 thèmes appliqués à la
présentation des collections. De plus une application
sous Iphone/Ipad et Androïd pour la présentation des
sites a été conçue par les conservateurs.

Et aussi
- L’année 2012 a été consacrée à la préparation de la restauration
de la plus grande des embarcations romaines découvertes au parc
de Saint-Georges – coût de l’opération : 1 300 000 € qui sera
engagée en 2013.
Des manifestations reconnues nationalement : les
journées gallo-romaines et Vinalia à Saint-Romain-enGal.
- Les responsables scientifiques et le service exposition ont lancé le
chantier de deux expositions à venir, l’une consacrée à l’archéologie
à Décines et l’autre : Les Iroquoïens du Saint-Laurent, peuple du
maïs en relation avec le musée de Pointe à Callières de Montréal
avec lequel le Département a une convention d’échanges et de
partenariat.
Développement de partenariats
Toujours dans la perspective de densifier des partenariats liés à son activité, les musées gallo-romains ont signé
des conventions cadre avec :
-
l’Office du tourisme et des congrès du Grand Lyon pour le lancement de la carte Lyon-city card ;
le Parc naturel régional du Pilat et la maison du tourisme du Pilat ;
l’Institut médico-éducatif de la Bâtie (mise en œuvre d’un projet culturel et pédagogique commun) ;
le Secours catholique (mise en œuvre d’actions culturelles en direction de publics défavorisés) ;
le CNRS (étude des bijoux issus des collections du musée gallo-romain de Lyon-Fourvière).
Budget : 3 460 953 €
156 180 visiteurs dont 49 000
scolaires et 20% de visiteurs résidant
à l’étranger
Nuit des musées : 1 738 visiteurs
Journées européennes du
patrimoine : 4 981 visiteurs
Journées de l’archéologie : 618
Fête de la science : 879 visiteurs
Journées gallo-romaines : 3 700
visiteurs
Vinalia : 1 090 visiteurs
Œuvres prêtées : 69 dont 12 à
l’étranger
238 chercheurs ayant bénéficié de la
bibliothèque de Lyon-Fourvière
Audio guides Lyon-Fourvière :
16 000 utilisateurs (21% de la
fréquentation)
Boutique Lyon-Fourvière : 3 768
© Musées gallo-romains