Centre d`analyse et de recherche interdisciplinaires sur les

Commentaires

Transcription

Centre d`analyse et de recherche interdisciplinaires sur les
Section des Unités de recherche
Rapport du comité d'experts
Unité de recherche :
CARISM (Centre d’analyse et de
recherche interdisciplinaires sur les médias), EA 2293
de l'Université Paris 2
avril 2008
Section des Unités de recherche
Rapport du comité d'experts
Unité de recherche :
CARISM (Centre d’analyse et de recherche
interdisciplinaires sur les médias), EA 2293
de l'Université Paris 2
avril 2008
Rapport du comité d'experts
L'Unité de recherche :
Nom de l'unité : CARISM (Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias)
Label demandé : EA
N° si renouvellement : 2293
Nom du directeur : Mme Josiane JOUET
Université ou école principale :
Université Paris 2
Autres établissements et organismes de rattachement :
Date(s) de la visite :
25 janvier 2008
2
Membres du comité d'évaluation
Président :
M. François HEINDERYCKX, Professeur à l'Université Libre de Bruxelles
Experts :
M. Christian DELPORTE, Professeur à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)
M. Stéphane OLIVESI, Professeur à l'Université Lyon 2
M. Denis RUELLAN, Professeur à l'Université Rennes 1
M. Eric DARRAS, Maître de conférences à l'Université Toulouse 1
Expert(s) représentant des comités d’évaluation des personnels
(CNU) :
Mme Viviane COUZINET, Professeur à l'Université Toulouse 3
Observateurs
Délégué scientifique de l'AERES :
M. Arnaud MERCIER, Professeur à l'Université de Metz
Représentant de l'université ou école, établissement principal :
Le représentant de l’Université n’a pas pu être présent le jour de la visite.
3
Rapport du comité d'experts
1 z Présentation succincte de l'unité
— Effectif : 14 EC (7 professeurs, 7 maîtres de conférences) plus 1 professeur émérite ancien et 3 émérites
récents. Un poste de professeur est ouvert au concours en 2008.
— 12 HDR, dont 9 encadrant des thèses
— Nombre de thèses soutenues : 26 et durée moyenne lors des 4 dernières années : 4 ans et demi
— Nombre de thèses en cours : 92 (dont beaucoup d’étrangers non communautaires)
— Nombre de thésards financés : 13 (3 Cifre ; 8 ATER, 2 allocations)
— Nombre de membres bénéficiant d’une PEDR : 3
— Nombre de publiants : 10 sur 14 EC
2 z Déroulement de l'évaluation
Le comité d’évaluation a été reçu dans les locaux de l’IFP, où il a pu rencontrer pendant plus de deux heures
une vingtaine de membres du CARISM, y compris des doctorants. Après une présentation du bilan et des projets
du CARISM par sa directrice, le comité a pu poser de nombreuses questions afin de compléter son information.
Tous les points de vue ont pu s’exprimer et le comité a reçu des réponses éclairantes et satisfaisantes. Une
brève visite des locaux a suivi cette session. Les documents mis à disposition du comité avant et durant la
visite sont clairs, complets, précis et très utiles à l’évaluation.
3 z Analyse globale de l’unité, de son évolution et de son
positionnement local, régional et européen
L’unité affiche une activité dense de recherche, de très bonne qualité et reconnue jusqu’au plan international.
Son évolution récente est marquée par un intéressant renouvellement de génération qui, avec l’arrivée de
jeunes chercheurs ayant déjà acquis une certaine réputation, semble pouvoir perpétuer la réputation de
pionnier dans le domaine de la communication et des médias dont jouit l’Institut Français de Presse dont
dépend le CARISM.
De nombreux liens avec des universités étrangères sont à noter. La co-organisation avec le CIM de Paris 3, d'un
très grand colloque pluridisciplinaire et international, en 2007, sous l'égide de l'association internationale des
études et recherches sur l'information et la communication (AIERI) pour son cinquantième anniversaire (900
participants, 147 ateliers, 150 pays), témoigne du dynamisme de l'équipe et de son ouverture.
4
4 z Analyse équipe par équipe et par projet
Le CARISM ne se subdivise pas en équipes proprement dites, mais en axes de recherche collective, regroupant
souvent une majorité des membres du centre, puisque ces axes permettent de décliner à la fois plusieurs
questions communes, et associent donc plusieurs chercheurs qui apportent chacun leur vision disciplinaire à
l'oeuvre commune. Car le CARISM tient pour un point fort, son recrutement par profil disciplinaire (histoire,
droit, sociologie, sémiologie...) mais chacun travaillant à éclairer des questions de communication. Le bilan
établi du travail des axes et les perspectives pour l'avenir montrent un souci d'évolution, de prise en compte de
thèmes nouveaux, toujours dans une approche réellement pluridisciplinaire. Le bilan est tout à fait satisfaisant
eu égard aux objectifs annoncés, et les perspectives à venir sont convaincantes.
5 z Analyse de la vie de l'unité
Management peu formalisé et largement fondé sur une approche consensuelle qui semble efficace et
appréciée.
La gestion des ressources humaines est orientée vers le renforcement des équipes dans le respect de la
diversité des thématiques de recherche et des approches disciplinaires. Des efforts sont déployés afin de
favoriser l’intégration des doctorants.
La communication au sein de l’équipe souffre du manque criant d’infrastructures partagées et de lieux de
rencontre ou d’activités communes mais permet une bonne connaissance par l’ensemble des membres des
activités de recherche des uns et des autres. Un seul bureau commun au secrétariat et aux enseignants est
disponible !
6 z Conclusions
— Points forts :
L’équipe d’accueil déploie des activités de recherche de très haut niveau dans des secteurs et sur des objets
variés et contemporains. Cette diversité d’objets se double d’une diversité des regards et des disciplines,
perpétuant et systématisant efficacement une tradition de recherche qui remonte aux origines de l’IFP qui
accueille le CARISM.
Cette diversité est canalisée et valorisée par des projets communs ciblés et précis, des échanges suivis et une
véritable dynamique d’équipe déployant une expertise d’une richesse rare autour des médias et du
journalisme.
— Points à améliorer :
Il semble absolument nécessaire de mettre à disposition de cette équipe le minimum d’infrastructures
communes permettant, aux doctorants, mais aussi à l’ensemble des chercheurs, de travailler dans un espace
commun favorisant le partage d’expérience et l’émulation.
Une politique d'incitation à la publication dans des revues validantes pour tous les membres serait sans doute
utile.
5
— Recommandations :
L’équipe pourrait sans doute encore accroître son ouverture sur d’autres équipes en France afin d’améliorer le
rayonnement aussi bien que l’enrichissement de ses travaux et atteindre une masse critique intéressante.
Le cumul de thèses par certains membres de l'unité mériterait sans doute une politique de rééquilibrage, de
même qu'un contrôle des flux d'inscription.
6

Documents pareils