tatiana trouve - Biennale de Lyon

Commentaires

Transcription

tatiana trouve - Biennale de Lyon
TATIANA TROUVE
Née en 1968 à Cosenza, Italie
Vit et travaille à Paris, France
The Longest Echo, 2015
Installation, accrochage de dessins, onze structures en
métal peint
© Blaise ADILON ; © ADAGP Paris 2015
Œuvre
The Longest Echo, 2015
Installation / assemblage de dessins (dimensions variables) accrochés sur structure métallique noire
fixée du sol au plafond formant 4 grilles en profondeur (salle découpée en 3 corridors).
| La Sucrière
Description
Dans cette installation, le visiteur est invité à traverser à la fois un espace physique et
esthétique. L’accrochage des dessins sur la structure métallique donne une impression de
flottement. En effet, les œuvres quittent l’accrochage mural pour une mise en espace jouant
avec les dimensions, les plans, l’échelle, les perspectives.
Issus de 4 séries (Intranquillity, Remanence, Deployment et Les désouvenus), les dessins de
Tatiana Trouvé nous invitent à la projection dans un espace architectural domestique, dans
lesquels collage, dripping à la javel, liège et cuivre font émerger des structures d’espaces
intérieurs. Les titres de ces séries évoquent comme un retour incessant de l’artiste sur des
projets plus anciens ou inachevés.
Car se sont bien des allers-retours que nous propose Tatiana Trouvé : une distance
nécessaire pour appréhender les dessins exposés dans leur ensemble (mise en
abyme/profondeur) ainsi qu’un rapprochement pour pénétrer dans la précision du dessin.
Cette idée de projection est accentuée par les sujets architecturaux choisis comme une mise
en abyme du processus créateur : dessiner des espaces mentaux. L’absence de figure
humaine mais des signes de présence fantomatique (placards ouverts, actions effectuées)
soulignent la sensation d’un temps suspendu, d’une production de mémoire et de son
activité.
Pistes d’exploitation
o
o
Emprunt à l’architecture Moderne : projections d’espaces dessinés de type
croquis architecturaux comme étape de conception d’espace pouvant exister et
être réel.
Mise en valeur de l’espace intérieur, à la fois espace domestique et espace
singulier invitant au récit. Notion d’espace mental pouvant être mise en parallèle
avec le processus de création : l’artiste nous invite dans ses espaces : atelier,
espaces privés, espaces en devenir
TATIANA TROUVE 1
o
o
o
Notion de complexité : œuvre complexe dans laquelle le fond et la forme
s’entremêlent.
Temporalité relative: fixation d’un moment suspendu en attente d’activation
Mise en scène de l’image dans l’espace d’exposition, espaces dessinés et
dessins dans l’espace. Capacité de se projeter dans des architectures, des
perspectives.
Références
L’architecture Moderniste (Mies van der rohe, le Corbusier, les Case Study houses en
Californie)
Pistes pédagogiques et liens aux programmes
- 4ème : Mise en scène de l'image dans l'espace d'exposition et réutilisation des modalités de
présentation conventionnelles de l'image (frontalité et réévaluation de la hauteur de
présentation des dessins). Présentation des images dans l'espace : dispositifs/ Modalités de
production des images.
- 2nde : La forme et l'idée – Le dessin de l’espace et l’espace du dessin
- 1ère OPT. FAC: LA REPRÉSENTATION - Les procédés de représentation. L'incidence des
moyens techniques (matériaux et outils) mobilisés
- 1ère Spécialité : LA FIGURATION. Figuration et construction. Les espaces d'énonciation des
images. Les espaces générés par l'image.
- TERMINALE OPT. FAC : LA PRÉSENTATION. Dispositifs de présentation et stratégie de
la présentation. L'aspect matériel de la présentation
- TERMINALE SPÉCIALITÉ : L'OEUVRE. L'œuvre: filiation et ruptures
Regroupement(s) thématique(s)
- Matériau / Matérialité / Image
- Ligne / Limite / Frontière
- L’œuvre et son dispositif de présentation
- Dedans / Dehors
- Temporalité
Des mots pour en parler
Architecture, dessin, perspective, rémanence, collage, espace physique / espace mental
TATIANA TROUVE 2

Documents pareils