Juin – Juillet 2014 - Country Web Bulletin

Commentaires

Transcription

Juin – Juillet 2014 - Country Web Bulletin
1
N° 83 – JUIN/JUILLET 2014
A l'attention des artistes : pour nous informer de votre actualité, pour nous
communiquer vos dates de concerts, pour nous faire parvenir les photos de vos
formations, contactez Jacques : [email protected]
SOMMAIRE
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
●
Les news de Nashville : Moot Davis, quelques nouveautés, par Alison
Cd reviews : Mariotti Brothers, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Red Sal'Alamandre et Sunny Side, par Jacques Donjon
WC Edgar, par Gérard Vieules
Les news de Nashville : Carrie Underwood et Miranda Lambert, Brad
Paisley, la série Nashville, Thomas Rhett, les American Journey's, par
Alison
Honky – Tonk Story, par Barbara Pichl
Hommages à Arthur Smith et Kevin Sharp, par Jacques
« Rockin’Boy » Dufour
Bühler Bluegrass Festival, par Christian Koch
Cd reviews : Moot Davis, Artie Rodriguez, Mikki Daniel, Lorraine
Jordan et Carolina Road, par Marion Lacroix
Les news de Nashville : Luke Bryan, Joshua Scott Jones, Zac Brown
Band, Miranda Lambert, Randy Houser, Sheryl Crow, Lady A, Keith
Urban, par Alison
Enqu^te chez les Djs !
Invitation au voyage, par Pierre Vauthier
Sunny Side à Bourg en Bresse, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Ils seront en France cet été !, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Made in France, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
L’agenda, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Radios Country sur le Net, par Gilles Bataille
LIRE OU TELECHARGER LE COUNTRY WEB
BULLETIN, OU REVOIR LES NUMEROS
PRECEDENTS, C’EST SUR :
http://www.cwb.countryenalsace.com/
01
Moot Davis excellent nouvel album !
Moot Davis auteur compositeur et interprète, originaire du New
Jersey, nous présente son quatrième album studio, contenant
13 pistes totalement inédites, intitulé « Goin’In Hot » paru sur le
label Crow Town Records ».
Moot Davis est connu pour son style pur country, déjà présent
sur son premier album éponyme, puis sur le second « All Ready
Moved On » et sur le troisième « Man About Town » sur lequel
on retrouve la griffe du Country Man, Marty Stuart sans oublier
Kenny Vaughn.
Mais cette fois-ci, ce chef d’œuvre est très teinté country et rock’n’roll, à la Dwight Yoakam
mais on y retrouve également le style d'Hank Williams Jurnior.
Le titre de l’album « Goin’In Hot » fait référence aux
aventures vécues par Moot qui a vu son studio
d’enregistrement partiellement partir en fumée à la
suite d’un incendie qui n’a pas épargné le disque
dur où se trouvait les nouvelles maquettes de
l’album.
Heureusement l’ingénieur du son Joe McMahan, a
miraculeusement,démontré tout son talent, car il a
pu tout de même en extraire les 13 chansons,
même si le disque dur avait littéralement fondu
dans l'incendie !
Et comme si Moot Davis l'avait deviné, un mois avant ce drame, Moot réalisait la photo de la
pochette de son album, avec en arrière-plan, une maison en brique totalement brûlée, ce qui
est très étonnant !
Cet album, raconte également sa récente rupture,mais aussi des histoires de son enfance, où
il rend hommage à sa mère et plus particulièrement sur la neuvième piste « The Reason ».
Les nouveaux singles
Kip Moore arrive avec un tout nouveau single intitulé « Dirt Road ».
La légende Dolly Parton, sort un deuxième single extrait son 42 ème album intitulé « Blue
Smoke ». Ce nouveau titre s’intitule « Home ».
Autre nouveauté, avec le duo mari et femme Thompson Square ! Ils sont de retour avec un
single qui sent le tube de l’été, intitulé « Testing The Water » toujours tiré de leur opus « Just
Feels Good » sorti en mars 2013
« All Right » c’est le tout nouveau titre du ZBB, autrement dit le Zac Brown Band ! Cette
chanson est tiré de leur dernier album un peu particulier « The Grohl Sessions 1 », sur lequel
on retrouve à la batterie Dave Grohl qui n’est autre que le guitariste du groupe Foo Fighters et
ex batteur du groupe Nirvana !
Dierks Bentley revient quant à lui avec le single « Drunk in a Plane ». Le titre est tiré de son
dernier opus « Riser ».
02
CD REVIEWS par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
LES MARIOTTI BROTHERS - Rodeo Time
L’avantage, ou l’inconvénient selon comme on voit la chose, c’est qu’avec les Mariotti il n’y a
jamais d’inquiétude à avoir ni de grande surprise à attendre avec un nouvel album ou une
prestation sur scène : on ne peut pas être déçu. Un concert, c’est le gage d’une soirée réussie
avec une musique qui monte en intensité au fil des morceaux.
Pour les albums, Rodeo Time est le 6ème chroniqué dans ce web magazine depuis 2004 et
aucune n’a occasionné une critique négative. Le précédent opus était consacré aux chansons
de Waylon Jennings. Avec celui-ci Philippe et Laurent reviennent aux compositions
personnelles.
Douze chansons et pas une seule reprise.
Tout a été enregistré dans les Bouches du
Rhône, mixé par Fred le bassiste et mastérisé
par Benjamin le batteur. Finalement seul le
papa Jean-Pierre n’a rien fait ! Précisons qu’il
joue de la guitare et de la pedal steel selon
les morceaux. Whiskey On The Rocks est un
morceau bien pêchu, excellent en ouverture.
Six Strings And A Dream est une ballade bien
country.
La guitare acoustique ouvre le reposant Just
Wanna Feel Like Home. The King Of Rock &
Roll, hommage à Elvis, présente une
ambiance très 60’s qui aurait fort bien
convenue à Roy Orbison. Le calme Easy
Love s’écoute comme une mélodie des
Eagles.
Enfin voici le violon de Laurent dans le guilleret Back To The Frankie Bar, bien country
classique. Let’s Do It Now serait un peu plus « outlaw ». La guitare sonne encore bien 60’s
dans Looking Behind Me. Radio Time commence comme la BO d’un western. Le violon plane
sur des espaces désertiques… Guitares & Violins nous offre bien les deux.
L’album se referme dans la douceur d’Across The Borderline avec son ambiance légèrement
tex-mex. Ce nouvel album met particulièrement les guitares en valeur. Il est d’un bon crû et la
qualité du son est parfaite.
03
RED SAL'ALAMANDRE & SUNNY SIDE par Jacques Donjon
L'association « Roule Ta Vie présente » : Red Sal' Alamandre & Sunny Side à la salle du foyer
Serpaizin (38), le 12 avril 2014
Sincèrement, il est dommage que nous n'ayons pas été plus nombreux... Le foyer Serpaizan
n'est pas immense mais aurait pu sans mal accueillir plus de monde. Un public jamais assez
nombreux, mais un public de qualité.
La majorité des personnes présentes ne s'est pas contentée de « regarder », mais a participé
activement, avec enthousiasme, à la dynamique du show. Avouons qu'il serait de mauvais
goût de ne pas répondre aux sollicitations de Rose pour qu'on vienne au plus prés de la
scène, de lever les mains et chanter le refrain de « I 'll fly away ».
Emouvante notre Rose lorsque, en tant que marraine de Handi Line, elle nous fait prendre
conscience que : « […] Vous vous levez le matin. Vous posez les pieds par terre, et même si
vous vous levez du pied gauche, vous êtes sur vos deux jambes. Vous n'avez pas conscience
de la chance que vous avez. Tout le monde ne l'a pas cette chance […] ». C'est en ces
quelques mots que Rose résume « le pourquoi » de cette soirée organisée par l'association
« Roule Ta Vie » pour laquelle les artistes chanteront bénévolement ce soir.
Assez tôt dans la soirée le groupe
RED SAL' AMANDRE Trio ouvre la
soirée, avec des classiques des
pionniers du rock, de Little Richard à
Jerry Lee Lewis, de « Tutti Frutti » à
« Blue Suede Shoes », sans oublier
« Great Ball of Fire » … « Hey ! Go,
Johnny, Go !”, et qu'importe si le son
a eu quelques défaillances, on n'est
pas tous des puristes, et notre plaisir
n'en
a
pas
été
affecté.
Personnellement, je suis plus
sensible au plaisir d'être ensembles,
qu'à la qualité du son ou des
lumières. Cette soirée, je l'espérais
depuis presque deux ans.
A l'époque, j'avais entendu parler du projet de Pascale pour mettre en place dans son club de
Messimy (69), des cours de « wheelchair line dance » avec Handi Line, c'est à dire de
permettre à des personnes handicapées, d'accéder en fauteuil à des cours de line-dance.
Projet plus facile à envisager qu'à concrétiser. Il faut des locaux aux normes, des
chorégraphies adaptées, réécrites en version weellchair, des finances et … suffisamment de
danseurs pour que ça vaille le coup d'ouvrir un cours.
« I found my dream / On a Bleueberry Hill »…C'est sur ce méga-tube de Fat Domino que
les SUNNY SIDE nous apparaissent. Deux voix, différentes et complémentaires. Deux
personnalités qui se sont rencontrées, se sont appréciées, ont uni leurs routes pour former ce
merveilleux duo dont la naissance s'est officialisé sur la scène à Heyrieux. Deux blondes dont
la complicité n'est plus à démontrer.
Si la piste est constamment envahie de danseurs qui expriment leur joie d'être là, c'est que
leur répertoire est émaillé de nombreux standards de la country.
04
Ce sont par exemple, « This land is your land » suivi de « Seminole wind », une des seules
danses dont je me rappelle encore quelques pas , et « Stawberry wine » que Rose dédie à
son amie Martine G.
Pendant que les filles s'éclipsent en coulisses pour changer de tenue, Gilles Carducci
s'accompagne seul à la guitare pour « All a shook up ». Sacré musicien Gilles , qui passe
aisément de la guitare au clavier en passant par l'harmonica. Puis, Yanne, accompagnée de
Rose qui a revêtue une magnifique robe style Loretta Lynn, nous interprètent « Stand bye
your man ».
Puis, Yanne reste (presque) seule avec
sa guitare pour un meddley qui met, oh
combien, sa voix en valeur, « Farewell
Angelina », « When all flowers gones »
et « Blowin' in the wind ». Une voix qui
se prête au mieux au répertoire de Joan
Baez ou d'Emmylou Harris. Cette voix a
scotché les spectateurs du Rail Théâtre (
Lyon 9e) au printemps 2003 en première
partie de George Hamilton V. Personne
ne la connaissait, tout le monde a été
conquis…
Retour de Rose qui fait encore le pitre, pour notre plus grand plaisir… Yanne essayant de ne
pas rire lorsque, pétillante, Rose se met à jouer du kazou d'une façon impromptue. Je ne peux
passer sous silence, le public massé devant la scène, reprenant en chœur, et sans fausse
note, le refrain de « Ai i »…
En premier rappel, c'est leur titre fétiche: « (Keep on the) Sunny Side ». Mais on ne peut les
laisser partir comme ça ! Bruyants rappels... Elles reviennent alors pour un meddley des plus
country. « When the circle be unbroken » ouvre le bal, avant des standards comme
« Folsom Prison » ou « You're my sunshine » et « Jumbalaya » qui fut un feu d'artifice en
cette fin de soirée.
Comment qualifier cette soirée ? Country ? Moi je préfère dire « familiale » ! Oui, car c'est une
soirée où l'on s'est senti en famille, « La Grande Famille Country ». Les personnes
handicapées n'étaient pas hyper nombreuses, mais je vous assure que ça fait chaud au cœur
de voir ces personnes à mobilité réduite évoluer au milieu des « valides », qui les motivent et
les entraînent. Une des raisons qui m'avait donné envie de contacter Pascal, c'est que mon fils
Arnaud et Elise, sa (future) femme sont très impliqués dans les séjours-vacances APF, et que
je voyais là une animation possible pour de futurs séjours. Arnaud et Elise étaient d'ailleurs
présents, et intéressés, lors de cette soirée organisée par l'association « Roule Ta Vie ».
Cette association, organise ce genre de soirée pour récolter des fonds afin de financer, entre
autre, l'achat et l'agencement de fauteuils. Je suis sûr que beaucoup de lecteurs du CWB
seraient effarés d'apprendre qu'un véhicule adapté, tout équipé, reviens à la modique somme
de 90 000 euros ! Non, je ne me suis pas trompé d'un zéro… Et que la sécurité sociale n'en
prends en charge qu'une somme dérisoire. « Fais pas bon être malade ! », comme aurait dit
ma grand-mère.
Une soirée que tous les participants que je connais ont qualifié d'exceptionnelle. Oui, ce n'était
pas une soirée où les danseurs, par exemple, se « la jouaient », une soirée à laquelle j'aurais
aimé que vous participiez… Alors si vous êtes dans la région, je compte sur vous. Venez
nombreux. J'espère vous en avoir donné l'envie.
05
WC EDGAR par Gérard Vieules
Originaire de l’ Iowa,( USA ) WC Edgar auteurcompositeur-interprète a commencé à se faire un
nom en tant que musicien en jouant de la Steel
Guitar pour Alan Jackson, Tim McGraw, Dale
Watson, Ty England, Marty Haggard, Leroy Van
Dyke, Jeff Carson, BB Watson, Johnny Lee et bien
d'autres artistes.
Il dit : « J’adore la musique country et j'ai décidé de
jouer de la Steel Guitar, car c’est un bel instrument,
en quelque sorte l’âme de la Country Music.
J’apprécie la musique de Buddy Emmons et celle de Don Helms qui jouait pour Hank
Williams. Comme Buck Owens j’ai voulu sortir du monde rural et aller tenter ma chance à
Nashville. »
En 1989, WC Edgar émigre à Nashville avec le rêve, qu'un
jour, il serait un auteur – compositeur – interpréte, reconnu. Il
s’ensuit alors une carrière professionnelle exceptionnelle et
une expérience, qui lui ont valu le surnom de « Texan King of
Honky Tonk Music ».
Deux semaines après son arrivé, il occupe un travail à plein
temps, en tant que musicien de steel guitar, sur la tournée
canadienne d'un certain Alan Jackson, qui va le mener jusqu'en
Ontario au Canada.
Après cette tournée, il retourne à Nashville où il est employé
comme musicien de Steel Guitar sur le parc d’attraction «
Opryland » USA au cours du spectacle « Country Music USA
show ».
Cela dure deux saisons, ensuite il accompagne un autre artiste, Tim Mc Graw.
WC Edgar joue pour Tim pendant deux ans, mais travaille aussi en même temps pour d'autres
artistes tels que : BB Watson, Jeff Carson, Marty Haggard (fils ainé de Merle Haggard), Leroy
Van Dyke et Ty England (ex bras droit de Garth Brooks), dont la collaboration durera 3 ans.
WC Edgar signe en 2008 chez Universal Vision
Entertainment Nashville où il enregistre son album
« Alcohol of Fame ». La chanson « Mirrors Don't
Lie », tirée de cet album, est co-écrite par Daryle
Singletary avec qui WC Edgar entreprend une
collaboration.
Il écrit toutes sortes de chansons qui s’inscrivent
dans le plus pur style de country traditionnelle,
avec violons et sonorités des « guitares
larmoyantes ». Sa voix de baryton fait penser
justement à celle de Daryle Singletary ou Trace
Adkins.
06
L’album « Alcohol of fame » est surprenant par son authenticité. Trois chansons retiennent
l’attention. La mélodie « Vegas », dément l’histoire de sa mélancolie de cowboy qui pleure
l’amour perdu. Quant à « Mirrors Don’t Lie », c’est une ballade douloureuse faite de regrets
générés par des relations détruites. La troisième chanson « Red, White & Black » est plus
patriote.
Pour WC Edgar la route a été longue et sinueuse dans certains moments car l’alcool n’a pas
été un bon compagnon, mais cela n’est plus qu’un mauvais souvenir.
Les chansons de WC Edgar sont des chansons
country bien écrites qui trônent facilement parmi
les meilleures de tout ce qui sortait à l’époque néotraditionaliste de George Strait, Randy Travis,
Mark Chesnutt, Tracy Lawrence.
En 2009, WC EDGAR obtient un franc succès lors
de sa venue sur le festival de country music en
Europe, au Country Rendez-vous Festival de
Craponne en France. Parmi les musiciens figurait
sa fille « Savannah Erin Elva Edgar », qui maitrise
parfaitement le violon.==>
En 2010, son second single « Close Up the Honky Tonks », tiré de l'album « Alcohol Of
Fame », a été classé n° 9 dans les charts du New Music Weekly. En juillet il se produit au
« Country Truckstop Festival » à Kolding au Danemark.
WC EDGAR est un artiste qui possède un grand sens de l'humour ; il a une vision claire
lorsqu’il compose ses chansons et ses paroles viennent du cœur.
Il dit : « Jouer une musique, mélange de
pop et rock, c’est couper les racines de
la country music et détruire la culture
américaine d’origine. Je m’attache à
interpréter de la vraie country music.
J'aime Ray Price et je chante « There
Stands the Glass » de Webb Pierce
dans mes spectacles. »
Il fait son retour en France en 2014 au
Salon Country Western de Cergy
Pontoise et sur le festival de la Roque d’
Anthéron en pays d’Aix en Provence.
WC Edgar
Kansas.
vit
aujourd’hui
(Thierry Capdeville, WC Edgaret Karine Fournier organisatrice du Salon Country Western)
dans
le
07
Carrie Underwood, Miranda Lambert en duo
Miranda Lambert s’apprête à chanter en duo avec la star de la
pop country Carrie Underwood sur le prochain single intitulé
« Bad Somethin », chanson qui se trouve sur le nouvel opus de
Miranda Lambert baptisé « Platine » !
Les deux stars, ont interprété cette chanson, « Bad Somethin »,
pour la première fois, lors de la soirée des Billboard Music
Awards, qui s’est déroulée le 18 mai au célèbre casino MGM
Grand Garden Arena de Las Vegas.
Brad Paisley, Le nouvel opus arrive!
La superstar et virtuose de la guitare Brad Paisley, arrive avec un nouvel album dont on ignore
encore le nom. Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est qu’il paraîtra le 26 aout prochain.
Comme le précisait Brad Paisley lors d’une interview dans la presse américaine « It Should Be
Easy To Like », « il va être facile à aimer », mais ça, ce sera à vous de juger !
Le premier single extrait de ce nouvel opus s’intitule « River Bank ».
La série « Nashville » ce prépare pour une troisième saison
J’ai une excellente nouvelle pour toutes celles et ceux qui suivent la série américaine
« Nashville ». Alors que la saison 2 se termine aux USA, une suite est d’ores et déjà prévue,
avec à la clé une troisième saison !
Eh oui, vous avez bien entendu ! Souvenez-vous, dès la première saison Ben Sherwood, le
directeur des programmes de la chaine américaine ABC, pensait que la deuxième saison ne
serait peut-être pas diffusée, car l’audience, et par conséquence la pub, ne se vendait pas
comme prévu.
Cependant ils ont pris le pari de lancer quand même une deuxième saison, puis aujourd’hui la
3ème , car finalement chaque épisode de Nashville est tout de même suivit par plus de
500 000 téléspectateurs américains. Rappelons que la 1ère saison de la série Nashville a déjà
été diffusée en France sur une chaîne payante du câble, affaire à suivre…
08
Thomas Rhett au sommet des charts
Il est auteur compositeur et interprète, Thomas
Rhett qui n’est autre que le fils d’un autre
« songwriter » de renom et de réputation : l’illustre
Rhett Akins. Thomas décroche son deuxième titre
numéro 1 de sa carrière avec « Get Me Some of
That » toujours extrait de son premier album « It
Goes Like This » sortie le 29 octobre 2013. Agé de
seulement 24 ans, Thomas connaît déjà un fort
succès, ce qui est plutôt prometteur pour lui.
Les coups de cœur du festival American Journey’s
La 14ème éditions des American Journey’s de Cambrai a fait un tabac en terme de
fréquentation ! Eh oui vous avez été très nombreux à vous rendre dans le Nord pendant ces
trois jours du 23, 24 et 25 mai !
Jean Marc Lobjeois qui n’est autre que
l’organisateur de l’évènement, nous a vraiment
gâtés avec un plateau artistique très
éclectique, car il y en avait vraiment pour tous
les goûts !
Du talent avec La chanteuse américaine
Kayleigh Leigh et la québécoise <== Carolane
Cloutier, une belle surprise avec Gabriella, une
autre québécoise, auteur compositeur et
musicienne de haut niveau, venue seule en
guest star avec son violon et sa guitare….
Autre moment fort, le Bad Boy, Bob Wayne qui nous a offert un concert bien décapant à la
Hank Williams the 3, tout en gardant des sonorité très country, les excellents Don Donuts and
his Twinhillboys reconnaissables entre mille grâce à leur magnifique costumes et leur style
musical pure Hillbilly.
Pour
la
partie
rock’n’roll,
La
talentueuse pinup hongroise Rythme
Sophie ==>, au potentiel vocal
étonnant, en live le groupe country
français Sandy and The Prairie Dogs,
qui également beaucoup progressé
depuis son premier passage en 2006.
Super show à l’américain avec le
swing des allemands Ray Collins Hot
Club. Puis de la pure country en live
avec Texas Martha et les suédois de
Crash & Recovery, bref treize
groupes absolument super !
En plus de tous ces concerts, des initiations ont été organisées sous la tutelle de spécialistes
en la matière : Stella et Roland du club de dance www.rhythmnbootscountrydancers.com .
09
HONKY – TONK STORY par Barbara PICHL
Un « Honky-tonk » ou un « honky tonk » (aussi appelé « honkatonk », « honkey-tonk » ou
encore « tonk ») est une sorte de bar qui propose un intermède musicale (habituellement de
type country) à ses clients. Ce type de bar se trouve aisément dans le sud, sud-ouest des
Etats unis.
Le terme « honky-tonk » à également désigné un certain type de groupe musical Américains
du 20ème siècle. Certains artistes tels que Loretta lynn, Patsy Cline, Ernest Tubb etc… ont fait
leurs débuts dans ces bars.
Étymologie
L’origine de cette appellation est inconnue (1). La
première apparition connue de ce mot est dans le Fort
Worth Daily Gazette, le 24 janvier 1889 suite à une
pétition signée qui demandait au (council) la réouverture
du théâtre « Honky Tonk » sur Main Street (2). Le fait
que ce mot soit en lettres capitales, suggère que ce mot
fut le nom propre du théâtre. On ne sait toujours pas
« qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ».
Cependant, il est intéressant de noter qu’actuellement,
Fort Worth est le berceau du plus grand « Honky
Tonk »(3) au monde.
Le fait que l’utilisation initiale du mot en imprimé
apparait dans un endroit qui coïncide plus au moins
avec le passage des troupeaux de Dallas/Fort Worth,
Texas, vers le centre sud d’Oklahoma, suggère que ce
terme était très certainement un mot d’argot très local,
propagé par les cowboys conduisant leurs bétails sur
les marchés.
(Photo : Billy Bobs TexasBilly Bob's Texas--the World's Largest Honky Tonk !)
Le OED atteste que la première apparition de ce mot en impression était en 1894 (4) dans le
journal Daily Ardmoreite (Ardmore,Oklahoma), dans lequel était écrit « honk-a-tonk ».
Quoiqu’il arrive, le terme « honky tonk, honky-tonk, et honkatonk » ont été cité au moins
plusieurs fois, en 1889 dans le « Daily Gazette » (Fort Worth,Texas)(5) en 1890 dans le
« Morning News »(Dallas, Texas)(6), et en 1892 dans le « Galveston Daily News (Galveston,
Texas) (7),qui utilisa ce terme en référence à un établissement pour adulte à Fort Worth.
On ne sait pas si le mot viens du nom du théâtre ou si c’est le
théâtre qui a pris le nom du terme générique, la sonorité du mot
suggère une référence onomatopéique à un lieu bruyant,
turbulent musicalement et du bruit entendu de ces « honky
tonk ».
Une des hypothèses est que la partie du mot « tonk »lui vient
d’une marque de piano. Une manufacture Américaine de pianos
était la firme de William Tonk&Bros( 8).(fondé en 1881)(9), qui
fabriqua un pianos avec le dicton « Ernest A.Tonk » (gagne un
Tonk). (photo courtesy John Gilbert)
10
Malgré tous, ces pianos ont vu le jour seulement à partir de 1889, après la première parution
du mot dans les journaux.(10). Malgré tout, une telle étymologie est possible, car les frères
William&Max ont fondé l’usine « Tonk & Bros Company » en 1873.(11-12).
Une source plus récente propose une explication sur la dérive du terme (écrit « honkatonk »)
était sur un article publié en 1900 par le New York Sun et fortement republié par de nombreux
autres magazines. (13). Cependant, l’article se lit plus comme une blague ou une fable ou une
légende, et donc on peut s’interroger sur la véracité des faits. L’article dit qu’un groupe de
cow-boy cherchant à se divertir ont confondu le son du mot « honk-a-tonk-a-tonk-a » avec les
cris des oies à cause des sons bas des voyelles, après quoi ce nom resta.
Histoire
Un article dans le Los Angeles Times datant du 28 juillet 1929
avec le titre « Honky Tonk » « Ses origines » était
probablement en réponse au film de Sophie Tucker : « Honky
Tonk »(1929) petit résumé :
« Savez-vous ce qu’est un Honky tonk ?
Les vieux loups mères savaient très bien que « l’honky tonk
« de la côte de Sanfrancisco Barbary était certainement le
vivier le plus important d’amusement dans leur vie monotone.
Le mot pris son origine sur la côte de Barbary et a été donné
à tous les bouges une notoriété certaine à ce district. Dans
ses établissements, souvent gigantesques, la liqueur coulait à
flot et bien souvent un spectacle de qualité douteuse y été
montré sur une scène située dans le fond de la salle.
En fait les « honky tonk » étaient les précurseurs des night-clubs ou cabarets, la différence
principale étant les prix beaucoup plus bas et que le cadre n’était pas prétentieux ni classieux.
(14).
Les « honky tonk » étaient « brut de décoffrage », avec de la musique country dans le sud et
sud-ouest, qui servait des alcools à une clientèle de travailleur de classe moyenne. Les
« honky tonk » offraient parfois la possibilité de danser accompagné d’un groupe de musiciens
ou d’un piano, mais parfois était l’équivalent d’une maison close. Katrina Hazzard-Gordon a
écrit que le « honky-tonk » était la première manifestation urbaine du « Jook » et que son nom
devint le synonyme de ce style de musique.
Comparé au blues classique de par sa structure, « honky-tonk » a un rythme qui est
légèrement plus dynamique. Cela conviens particulièrement bien aux danseurs afroaméricains. (15)
Ainsi que Chris Smith et Charles McCarron l’ont écrit en 1916 dans leurs tubes, « Down in
Honky Tonk Town », « c’est dans les sous-sols que l’on s’éclate le plus ».
L’origine des établissements
Malgré que l’origine du terme n’est pas connu, le « honky tonk » se référait à un spectacle
strip-tease dans l’ouest (Oklahoma, les Territoires Indiens et le Texas) et aux théâtres qui les
hébergent. Les premières références journalistique les décrivaient comme « théâtre de
variété »(16) et décrivait les distractions comme « spectacle de variétés »(17). Les théâtres
possédaient souvent une salle de jeux attenante et toujours un bar.
11
Lors de la récession, longtemps après que les frontières se soient refermées, des écrivains tel
que Wyatt Earp et E.C.Abbott ont souvent fait référence aux « honky tonk « dans « les villes
vachères » du Kansas, Nebraska, Montana, etc, des années 1870 aux années 1890.
Leurs souvenirs narraient aussi la période glauque des femmes et de la violence qui allait de
paire avec ces endroits. De fait, dans les années contemporaines, ces endroits étaient
presque toujours appelés orgue de barbarie, probablement dérivé du nom de l'instrument
sauvent utilisé par des organistes et des musiciens ambulants.
Bien plus tard en 1913, Colonel Edwin Emerson ancien Commandent de Cavalerie, a
organisé une soirée « honky tonk » dans la ville de New York(19).Les membres de la cavalerie
étaient recrutés par les Gardes Montés du Texas, Nouveau Mexique, Oklahoma et les
territoires Indiens, par conséquent ce terme était toujours en utilisation pendant la guerre entre
les Espagnoles et les Américains.
Bars
La distinction entre les « honky tonk », les saloons et les clubs de strip-tease était souvent
flou, spécialement dans les villes vachères, minières, camps militaires et les champs
d’extraction de pétrole de l’Ouest. Alors que les théâtres de variétés et les clubs de danse
disparaissaient, les « honky tonk » ont du coup été associés, principalement, avec les bars
« basse » classe pour hommes.
Habituellement, les « honky tonk »
servent de la bière et des liqueurs fortes,
et peuvent, peut-être, avoir une piste de
danse et un groupe de musique.
Beaucoup auront seulement un juke
box. Dans le sud-ouest des Etats-Unis,
« honky
tonk »
a
graduellement
remplacé le terme « juke » pour des
bars orientés vers le blues et le jazz.
Lorsque le western swing fut accepté à
Nashville, les bars du sud-ouest, qui
passaient du western swing qui ensuite
influença la musique country étaient
également appelés « honky tonk ».
Musique
Hank Williams : « Le son « honky tonk » a un rythme
complet et un rythme à deux temps avec un tempo
« craquant » dans le tempo de fond. Les instruments
dominants sont le steel guitare et le violon ».
La première vague qui définira le début du « honky
tonk » musical était un style de joueur de piano venant
du ragtime, mais amplifiant les rythmes plus que la
mélodie ou les harmonies; le style évolua avec son
environnement, où les pianos étaient souvent mal
entretenus, et donc étaient désaccordés, et ayant des
touches cassées.
12
Ainsi la musique « honky tonk » eu une influence importante sur les styles des groupes
« boogie-woogie », comme mentionné par l’enregistrement en 1938 de Jelly Roll Morton
« Honky Tonk Music » et le grand succès de Meade Lux Lewis « Honky Tonk Train Blues ».
Lewis l’a enregistré de nombreuse fois entre 1927et 1950, et cette chanson a été reprise par
de nombreux musiciens tel qu’Oscare Peterson.
L'instrumental du groupe « Twelve-bar blues Honky
Tonk » par Bill Doggett Combo, avec un saxophone à la
ligne sinueuse et un « beat » lent, était, plus tôt ,un tube
« rock&roll ».
Le native de la Nouvelle Orléans, Fats Domino était un
autre mania du piano « honky tonk » pour qui les
morceaux tel « Blueberry hill » et « Walkin’ to New
Orleans » sont devenu des tubes sur les classements de
musique les plus populaires.
Pendant les années de l’avant 2ème guerre mondiale, l’industrie de la musique référença le
« honky tonk » comme étant jouée du Texas et d’Oklahoma jusqu’à la côte ouest, tout
comme le « hillbilly ».
Plus récemment il réfère au son primaire de la musique
country, se développant comme Western Swing à Nashville et
est alors accepté comme tel. A l’origine il mettait en avant la
guitare, le violon, la basse, et la steel guitare (importé de la
musique folklorique d’Hawaii).
Les voix étaient, à l’origine, plutôt graves et nasillardes, ainsi
expliqué par les chanteurs, auteurs et compositeurs Floyd
Tillman et Hank Williams, mais plus tard ont développé un
son claire et précis, illustré par les chanteurs George Jones et
Faron Young.
Les paroles tendaient à parler de la vie de la classe ouvrière,
avec des termes classiques d’amour perdu, adultères,
solitude, alcoolisme et attendrissement sur soi-même.
Le morceau déposé et enregistré en 1941 « Walking the
Floor Over You « d’Ernest Tubb(21), son 6ème
enregistrement pour Wdecca(22), a établi le style « honky
tonk » et Tubb comme le principale praticien. (23). Emergant
de Crisp au Texas, Tubb était fan de Jimmie Rodgers et
fusionna le Western Swing qui utilisait la guitare électrique
depuis des années, avec d’autres son »country (24).
Il a amené son son à Nashville, où il était le premier musicien
à jouer à la guitare électrique, au Grang Ole Opry.
Dans les années 1950, le « honky tonk » entrait dans son
apogée, avec la popularité massive de Webb Pierce, Hank
Locklin, Lefty Frizzell, Faron Young,George Jones and Hank
Williams. Du milieu des années 50 jusqu’ a la fin des années
50, « rockabilly » ( qui mélangeait la country « honky tonk » et
le « rythme & blues ») et la musique « country slick » du son
de Nashville fini la période dominante du « honky tonk ».
13
Le single numéro un et or des Rolling Stone « Honky Tonk
Womman »(1669), était basé sur le son des années 40, en
s’inspirant d’artistes tel que Hank Williams(25), et référença la
position de la « honky tonk » a une position centrale.(26) Dans
les années 70, la « Honky Tonk » brut était représenté par des
groupe de cowboy banni tel que Gary Stewart, Willie Nelson,
David Allan Coe, et Billy Joe Shaver.
Durant les années 80, le « honky tonk » repris sa place dans
les hit-parades, grâce à la réapparition de personnalités du
milieu, en commençant par Dwight Yoakam (et sa reprise de
Johnny Horton's « Honky Tonk Man »), et George Strait dans
la deuxième moitier des années 80.
Cette version « honky tonk » orientée plus pop atteint les courrants plus populaires dans les
années 90 avec les chanteurs tel que Garth Brooks, Alan Jackson et Clint Black.
Références
1.
The Oxford English Dictionary (OED)
2.
"Daily Gazette (Fort Worth, Texas), Jan. 24, 1889.
3.
"Billy Bob's Texas: World's Largest Honky Tonk". rapporté 22 February
2013.
4.
The Daily Ardmoreite (Oklahoma), February 26, 1894, pg. 2, col. 1.
(Oklahoma Historical Society, Microfilm #110). "The honk-a-tonk last night was well
attended by ball heads, bachelors and leading citizens. Most of them are inclined to kick
themselves this morning for being sold."
5.
"Daily Gazette (Fort Worth, Texas), 24 Jan. 1889.
6.
"Morning News" (Dallas, Texas), 6 Aug. 1890 "Myself and him set and talked
awhile and he got up and said he wanted to go to the honk-a-tonk (variety show)."
7.
Galveston Daily News (Texas), July 26, 1892, pg. 6. " "FORT WORTH, Tex.
(...) A youth named Goodman, who arrived here from Wilbarger county entered
Andrews' honkatonk on Fifteenth street and was ordered out on account of his age."
(Honky Tonk (not from Tonk pianos), retrieved July 9, 2006)
8.
Pierce, Pierce Piano Atlas.
9.
"Piano Manufacturers New York State 1789 - 1911".
10.
Honky Tonk World Wide Words
11.
[1] WorldCat
12.
[2] Memoirs of a Manufacturer
13.
Reno Evening Gazette (Nevada), 3 February 1900, p. 2, col. 5. "Every child of
the range can tell what honkatonk means and where it came from. Away, away back in
the very early days, so the story goes, a party of cow punchers rode out from camp at
sundown in search of recreation after a day of toil. They headed for a place of
amusement, but lost the trail. From far out in the distance there finally came to their
ears a 'honk-a-tonk-a-tonk-a-tonk-a,' which they mistook for the bass viol. They turned
toward the sound, to find alas! a dock [sic] of wild geese. So honkatonk was named—N.
Y. Sun".
14.
"Honky-Tonk" Origin Told." Los Angeles Times. Jul. 28, 1929. p. 16.
15.
Jookin'. Katrina Hazzard-Gordon. Temple University Press. 1990. page 84
ISBN 0-9772261-3-X
14
16.
The Daily Oklahoman, Sunday, September 5, 1915, pg. 1., col. 1. "There is
scarcely an old-time gambler in the United States who does not remember the Reeves
gambling house and 'honkytonk' in Guthrie. ...a stage and rows of curtained boxes, was
built as an addition for the purposes of a free-and-easy variety show."
17.
Reno Evening Gazette (Nevada), 3 February 1900, pg. 2, col. 5. "The
programme is made up largely of specialties. Whatever the feeling of a long-suffering
public, the honkatonk vocalists never will permit "Sweet Rosie O'Grady" and "Just One
Girl" to perish from the earth, and coon songs are sung as May Irwin never did and
never will sing them. Always at least one drama is presented, the entire company,
vocalists, dancers and all, participating. Among the most popular plays are "The Dalton
Boys" and "Mildred, the She-Devil of the Plains," for the old traditions still are respected
to a certain extent, though the participation of the audience is no longer solicited."
18.
Hunter, Trail Drivers of Texas, pg. 832. "I went to Dodge City, the honkatonk
town, cleaned up an bought a suit of clothes, and left for San Antonio, reaching home
July 1, 1885."
19.
"COL. EMERSON'S NOVEL PARTY; Rough Rider Veteran Gives 'Old Fortyniners' Honky-Tonk Fandango'." New York Times, New York, N.Y., February 23, 1913.
pg. C7
20.
Popular Music in America: The Beat Goes On. Michael Campbell. Cengage
Learning. 2011. page 127
21.
http://www.freehandmusic.com/search.aspx?all=ernest+tubb&prodid=391479
Sheet music with copyright notice at Solero Music
22.
http://www.countrymusichalloffame.com/site/inductees.aspx?cid=192 Ernest
Tubb at Country Music Hall of Fame
23.
Go Cat Go! Craig Morrison. 1952. University of Illinois Press. page 28. ISBN 0252-06538-7
24.
Honky Tonk Angel: The Intimate Story of Patsy Cline. Ellis Nassour. page 39.
25.
Steve Appleford (1997), The Rolling Stones: It's Only Rock and Roll: Song by
Song, Schirmer Books, p. 88, ISBN 0-02-864899-4.
26.
Melissa Hope Ditmore, ed. (2006), Encyclopedia of prostitution and sex work,
Volume 2, London: Greenwood Publishing Group, p. 407, ISBN 0-313-32970-2.
Bibliographie
•
Abbott, E.C. We Pointed Them North: Recollections of a Cowpuncher. Norman:
University of Oklahoma Press, 2000. ISBN 0-8061-1366-9
•
American Dialect Society. Honkatonk (1900, from wild geese?). American Dialect
Society, December 27, 2005. (Retrieved July 16, 2006.)
•
Boyd, Jean Ann. Jazz of the Southwest: An Oral History of Western Swing. Austin:
University of Texas Press, 1998. ISBN 0-292-70860-2
•
Dary, David. Cowboy Culture: A Saga of Five Centuries. University Press Of Kansas,
1989 (reprint edition). ISBN 0-7006-0390-5
•
Hunter, J. Marvin (editor). Trail Drivers of Texas: Interesting Sketches of Early
Cowboys. Austin: University of Texas Press, 1993 (Reprint of 1925 edition). ISBN 0292-73076-4
•
Kienzle, Rich. Southwest Shuffle: Pioneers of Honky Tonk, Western Swing, and
Country Jazz. New York: Routledge, 2003. ISBN 0-415-94102-4
•
Lake, Stuart. Wyatt Earp: Frontier Marshal. Pocket, 1994 (reprint edition). ISBN 0671-88537-5
•
Pierce, Bob; Larry Ashley. Pierce Piano Atlas. Pierce Piano Atlas; 10th edition (June
1996). ISBN 0-911138-02-1
•
Shay, Anthony. Boys Night Out in Leadville. (Retrieved July 16, 2006.)
15
HOMMAGES par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
ARTHUR SMITH (1921 – 2014)
Arthur Smith restera à tout jamais comme le
compositeur de deux des plus célèbres
instrumentaux de l’histoire de la musique
américaine.
Le grand public ne connait pas Arthur Smith
mais toutes les générations ont entendu,
sinon joué, le fameux Guitar Boogie qui a été
composé au lendemain de la guerre (1945) et
est apparu au Billboard en 1948. Ensuite il
faut laisser passer quelques années pour
arriver à Feuding Banjos , plus connu sous la
dénomination Duelling Banjos qui devait
devenir le thème immortel du film Delivrance.
Qui était Arthur Smith ? Un multi instrumentiste né un 1er avril en 1921 en Caroline du Sud. Il
jouait de la guitare, de la mandoline et du banjo au sein d’un groupe nommé les Crackerjacks.
Il a animé en tant que musicien un show sur une radio locale pendant 20 ans et a enregistré
de nombreux disques instrumentaux pour MGM, Starday, Dot ou Monument, principalement
durant les années 60 et 70. Il devint par la suite producteur mais sa notoriété est toujours
restée effacée derrière ses deux compositions légendaires. Il est décédé le 03 avril à l’âge de
93 ans.
KEVIN SHARP (1970 – 2014)
Le chanteur Kevin Sharp est décédé le 19 avril des suites d’opérations à l’estomac.
Cet artiste né dans l’Idaho mais
ayant passé sa jeunesse à
Sacramento, Californie, avait été
victime d’un cancer des os à l‘âge
de 19 ans en 1988. Déclaré guéri en
1991, et resté chauve depuis , Kevin
s’était orienté vers la musique pour
donner un nouveau sens à sa vie.
Signé par Asylum en 1995, après
avoir chanté dans des groupes en
Californie, il obtint un n°1 avec
Nobody Knows en 1996.
Cette chanson resta 4 semaines au sommet du Billboard mais Sharp ne devait jamais
renouveler cet exploit, et malgré 5 autres succès dont deux Top 10, il devait disparaitre de
l’actualité musicale en 1998.
Un nouvel album en 2005 resta sans suite. Il resta malgré tout le porte-parole de plusieurs
associations de recherche médicale, notamment pour aider les enfants malades.
16
BÜHLER BLUEGRASS FESTIVAL par Christian Koch
Les vendredi 2 et samedi 5 mai a eu lieu le 12 ème festival internationnal bluegrass de Buhl
en Allemagne, près de Strasbourg, avec une tres bonne affluence, surtout pour le samedi.
Excellente programmation faite par le sympathique Walter Fuchs.
Ca a commencé le vendredi par Field &
Thompson que les habitués de La Roche sur
Foron connaissent bien, accompagné par
l’excellent dobroiste Slovaque Henrich
Novak, Percy Copley au banjo et mandoline
ainsi que Alice Coleman, contrebasse.
Prestation correcte même si personnellement
j’ai déploré le manque de puissance sonore
qui faisait que l’on entendait moyennement
les voix.
Apres les 2 sets de James & Sue, ce fut le tour du Foghorn Stringband de monter sur scène
pour 2 parties également.
Légère amélioration du volume sonore
et beaucoup de pèche m’ont fait
d’avantage apprécier la prestation de
ce 2eme groupe venu de Portland
Oregon, dont le site web possède
même une partie en français, ce qui
n’est
pas
courant
aux
USA
http://foghornstringband.com/francais/
Le groupe se compose de Caleb
Klauder chant et mandoline, Reeb
Willms chant et guitare, Nadine Landry
contrebasse
et
chant
& Stephen "Sammy" Lind,
considéré
comme l’un des meilleurs violoniste de
old time music de sa génération.
Très bonne prestation du groupe avec plus de bluegrass que de old time ce qui ne fut pas
pour me déplaire. Soirée qui s’est terminée par un « bœuf » réunissant les 2 formations.
Après une petite visite de Baden Baden,
malheureusement sous la pluie, arrivée vers
13h30 sur le lieu du festival les groupes prévus
pour la 2eme journée : John Lowell band,
Tabea & Tram, Tumbling Bones et surtout les
jolies et talentueuses filles du groupe Della
Mae.
Le programme du jour est le suivant : 1er set de
John Lowell band et Tabea & TRAM, puis les 2
sets de Tumbling Bones puis 2 ème set de
John Lowell band et Tabea & TRAM, puis les 2
sets de Della Mae avant un final réunissant
tous les artistes du jour.
17
John Lowell vient de l’état du Montana, il est surtout connu comme songwriter mais j’ai
découvert pour l’occasion un super guitariste acoustique. Le répertoire est en majorité
composé de ses compositions ainsi que quelques reprises. Il était accompagné par Julie
Elkins banjo et chant qui fait partie avec lui du groupe Kane’s River , de Tom Murphy à la
mandoline et du contrebassiste allemand Thomas Kaerner.
Tabea Anderfuhren est Suisse et ses
musiciens qui composent TRAM, Italiens. Elle
a participé à « The voice of Switzerland » en
2013 mais a été éliminée après la 2 ème
phase.
Elle a d’ailleurs interprété la chanson qui lui
avait value de réussir les fameuses auditions a
l’aveugle,
« The
River »
de
Bruce
Springsteen. J’ai passé un agréable moment a
l’écouter avec ses musiciens : Ruben Minuto,
Icaro Gatti et Matteo Ringressi.
Tumbling Bones que je connaissais moins
que Della Mae fut pour moi la révélation du
week end, bien meilleur sur scène que sur
disque grâce à leur énergie, la qualité des
leurs harmonies vocales et leur excellente
technique musicale. Le groupe est composé
de Jake Hoffman et Peter Winne les 2
membres fondateurs, Kyle Morgan qui rejoint
le groupe en 2013 et pour cette tournée
l’excellent violoniste Aaron Jonah Lewis,
entre compositions et reprises , notamment
des titres de rythme & blues adaptés en
bluegrass, du gospel et même un titre
irlandais
Après les 2 ème sets de John
Lowell band et Tabea & TRAM ,
ce fut enfin le tour de Della Mae
que j’attendais avec impatience
et je ne fut pas déçu. Super
prestation des 5 membres,
excellentes musiciennes, le lead
vocal est principalement tenu par
Celia Woodsmith. Bien sûr
l’essentiel du répertoire est basé
sur les compositions du groupe
mais également de quelques
reprises comme « Wake up little
Suzie « des Everly Brothers et
même un titre des Rolling
Stones.(Photo avec Christian Koch)
Puis ce fut le final avec tous les artistes de cette 2 ème journée pour 3 titres , « Nine pound
hammer », « Faded love » et « John Hardy ». Rendez vous déjà pris pour l’édition 2015 qui
se déroulera les 15 et 16 mai
18
CD REVIEWS par Marion Lacroix
Moot Davis – Goin’ In Hot
Son quatrième album sorti en avril 2014 pour cet artiste qu’on classe dans la catégorie des
Honky-Tonkers et que j’ai eu de la chance de voir sur la scène de Craponne en 2006. Il est
revenu en France en 2013 pour le premier Rockin’ Horse Festival.
Un excellent auteur compositeur que j’avais découvert à l’époque avec son CD « Moot Davis »
dont il avait composé tous les titres et qui est du bon Honky-Tonk, moderne, mais traditionnel.
Il vient du New Jersey mais ses origines sont en
Virginie. C’est peut être une des raisons qui lui
faisaient jouer cette musique plus traditionnelle.
Il ne cache pas ses influences plutôt classiques
qui vont de Cash à Hank Williams.
Ce CD est plus actuel dans son genre mais
ressemble bien à son style avec sa voix qui
chevrote par moment et qui me rappelle
Carlene Carter à ses débuts.
C’est bien entraînant vous donnant envie de
bouger et ce plus, un bon duo avec Nikki Lane
« Hurtin’ For Real ». Une jolie brunette qui est
aussi chanteuse de Country Music.
Artie Rodriguez - I'll Give You Something To Drink About
Lieutenant de Police et chanteur de Country, c’est pas demain qu’on verra cela chez nous.
C’est donc le cas avec Artie Rodriguez qui a sorti ce bel album de Country Music traditionnelle
« moderne ». Le “singing deputy” comme on le surnomme.
Homme de loi le jour et artiste Country la
nuit. Il a du talent et son passage au Texas
a laissé des traces dans son style qui est
bien du Sud, loin du Pop Country de
Nashville.
Il faut dire qu’il a principalement fait de la
scène avec des artistes classiques comme
Mark Chesnutt, Leona Williams ou John
Anderson.
Il a aussi été invité à chanter un duo sur le
prochain CD de Clinton Gregory. George
Strait dit de lui que c’est extra de voir un
artiste porter un chapeau de cow-boy et
chanter de la vraie Country Music.
19
Alors je vous laisse juger par vous même et si vous aimez cette musique avec tous ses
ingrédients, fiddle, pedal steel, etc.. alors vous apprécierez ce CD qui contient aussi un peu de
Tex-Mex et qui termine par le succès de Ray Price « For The Good Times » composé par Kris
Kristofferson.
Mikki Daniel - Gotta Be a Cowgirl
Un premier album pour cette toute jeune
artiste qui vient de sortir cette galette de
Country Music très traditionnelle et dont le
premier titre « I’ve Just Gotta Be A
Cowgirl » donne le ton. C’est du Roy
Rogers interprété par une jeune fille d’à
peine 18 ans. Cette musique qu’on peut
trouver dans les vieux films de cow-boy ou
de Western.
C’est une texane du côté de Fort Worth et
une vraie cowgirl qui vit dans le ranch de
ses parents. Elle est musicienne et auteur
compositeur, neuf des douze titres sont ses
compositions, a du talent et la fraîcheur de
son âge dans la voix.
C’est léger et vous ramène à la musique des cow-boys, des grandes prairies, des yodles et
nous donne de l’espoir sur l’avenir de notre musique qui peut évoluer dans la tradition.
Lorraine Jordan & Carolina Road - Lorraine Jordan & Carolina Road
Le premier album pour le label Pinecastle. Un groupe de Bluegrass traditionnel, un quintet de
musiciens de talent comme le sont très souvent ces artistes bluegrasseux.
Et comme souvent dans ce genre il y a un
morceau gospel, « I Saw The Golden Stairs »
en l’occurrence, que j’aime bien et qui met en
valeur la qualité des harmonies vocales.
Un groupe qui marche fort avec un n°1 dans
les charts du Bluegrass avec « That's
Kentucky » et dont le style quoique classique
ne laisse pas indifférent par leur musique et
le choix des titres.
Ils viennent de cette région riche en groupe
de qualité, la Caroline du Nord, et cela se
ressent. Lorraine chante très peu et surtout
dans les chœurs. C’est principalement
Tommy Long qui chante, et cela me convient
bien.
Encore un bon album de Bluegrass à
découvrir.
20
Luke Bryan au
sommet des charts
Luke Bryan, le roi de la pop
country, cartonne sur les
ondes
des
radios
américaines, car on le
retrouve à la première
place
du
classement
médiabase
avec
la
chanson « Play It Again ».
Joshua Scott Jones son premier opus arrive !
Il y a quelques temps, je vous présentai en avantpremière le tout premier opus de l’auteur, compositeur et
interprète Joshua Scott Jones, intitulé « The Healing ».
A l’occasion du CMA Music Festival de nashville nous
avons pris RDV avec Joshua pour une interview ! Ils nous
en dira plus sur ce nouvel opus et sur sa nouvelle
carrière en solo.
Je vous rappelle, que Joshua Scott est un ex membre du
duo Steel Magnolia, qu’il avait créé avec son ex-femme :
Meghan Linsey.
Le Zac Brown Band et son festival
Le ZBB autrement dit, le Zac Brown Band organise
pour la quatrième année consécutive, le « Southern
Ground Music And Food Festival ». Ce gigantesque
évènement se déroulera sur deux jours, du 11 au
12 octobre dans la ville de Charleston en Caroline
du Sud.
Plus d’une douzaine d’artistes sont prévus, avec
par exemple, la talentueuse Ashley Monroe, les
Steep Canyon Rangers ==>, le groupe de rock
sudiste de Warren Haynes : Gov’t Mule, l’excellent
songwriter et musicien Darrell Scott, les Blues
Traveler et beaucoup d’autres !
« Southern Ground Music And Food Festiva »”, comme son nom l’indique, ce sera également
la fête de la gastronomie sudiste, car le chef américain Rusty Hamlin et d’autres chefs
renommés, seront présent pour faire découvrir le meilleur de la cuisine sudiste. Le festival
rencontre tellement de succès chaque année, qu’il a été élu le meilleur festival de musique par
la ville de Charleston.
Si vous souhaitez y participer, les places seront en vente à partir du 31 mai au prix de 149$
pour les 2 jours! Alors notez bien les dates des 11 et 12 octobre prochain !
21
Miranda Lambert part en tournée.
Platinium Tour, c’est le nom de la tournée de Miranda Lambert qui débutera le 8 juillet
prochain et qui s’étalera durant tout l’été aux Etats-Unis. Vous l’aurez compris « Platinium »
est également le nom de son tout nouvel opus !
Randy Houser nouveau titre
Randy Houser arrive sur les ondes des radios
américaines cette semaine avec la chanson « Like A
Cowboy », toujours extraite de son dernier album
« How Country Feels » sortie en janvier 2013.
Randy Houser sera lui aussi en tournée à travers les
Etats-Unis pour son « Summer 2014 ».
Sheryl Crow un nouveau single arrive
La chanteuse Sheryl Crow envahie les ondes des radios
américaine avec l’excellent titre « Shotgun », extrait de
son dernier album « Feels Like Home », paru en
septembre 2013.
Sheryl est actuellement en tournée avec le trio pop
country Rascal Flatts et sera en Europe et plus
particulièrement en Irlande à partir du 26 octobre 2014
et passera également par le Royaume Unis, mais bien
sûr, aucune date en France !
« Bartender » de Lady A
Je vous ai déjà présenté le dernier single du groupe pop country, Lady A, autrement dit Lady
Antebellum intitulé « Bartender ». Cette chanson cartonne déjà dans les charts, et sera très
certainement numéros 1 d’ici quelques semaines ! « Bartender » est extrait de leur cinquième
album à paraître !
Keith Urban, un nouveau arrive sur les ondes
Encore une nouveauté, avec l’auteur, compositeur et
interprète qui est né en Nouvelle Zélande, a grandi en
Australie, et est devenu une star incontournable de la
scène de Nashville, je veux bien sûr parler du virtuose de
la guitare, et excellent chanteur, mister Keith Urban, qui
nous présente « Somewhere in my Car ».
Cette chanson nous vient tout droit de son opus sortie en
septembre 2013 « Fuse ». Malheureusement ce nouveau
titre ressemble fortement à tout ce que l’on peut entendre
sur les radios US, autrement dit l’invasion de la tendance
ultra pop, de la musique country d’aujourd’hui.
22
ENQUETE CHEZ LES DJs
Il est bien loin le temps des néo-traditionalistes (Chesnut, Yoakam) En 2014 la country music
produite à Nashville se confond de plus en plus avec la pop.
Deux tendances semblent se dessiner. Il y a ceux qui acceptent cette évolution et il y a ceux
qui se tournent ver la country texane, le style honky-tonk, la production indépendante ou
carrément le repli sur les anciens (Cash, Emmylou Harris…)
Nous avons interrogé une quarantaine d’animateurs d’émissions country pour savoir s’ils
programmaient les Taylor Swift, Lady Antebellum ou Florida Georgia Line, et pour savoir ce
qu’ils pensaient de la situation.
Un grand merci à tous ceux qui nous ont amicalement répondu. Voici leurs avis.
Konrad Schmalze : « Guitar Town » sur www.rqqq.fr
Dans mon émission je ne programme pas des
artistes comme Taylor Swift, Lady Antebellum…
pour la simple raison que je n’aime pas cette
musique. En écoutant dernièrement une compile
avec une trentaine de morceaux qui ont beaucoup
de succès aux USA, j’en n’ai trouvé que deux qui
me plaisent (Kacey Musgraves et Miranda
Lambert).
Le reste était vraiment indigeste, autant par la
musique que par les paroles. Alors je passe certes
beaucoup de vieux et de vieilles, mais je suis
toujours à la recherche de nouveautés
intéressantes.
Et il y en a comme les Pistol Annies ou Kacey Musgraves, Corb Lund Band ou Johnny
Cooper, Mickey and the Motorcars ou le dernier Steve Earle ou Rosanne Cash. Il y a plein
d’albums intéressants, difficiles à trouver souvent, mais j’en trouve.
Et tant qu’il y a des jeunes comme Kacey Musgraves et son excellent disque « Same Trailer
Different Park », ou des vieux comme Mary Chapin Carpenter et son non moins excellent
dernier album « Ashes And Roses » j’ai de quoi alimenter mon émission avec de la musique
que j’apprécie.
Fred : Libre écoute et/ou téléchargement le vendredi après dès 15h00 sur le site
www.fredscountry.com
No fiddle, no steel… It’s not country !!! Je reste fidèle à la country néo-traditionnaliste, pas ou
vraiment très peu d’artistes de style nash-pop, ni de red-dirt texan…
Depuis maintenant 4 ans le programme Fred’s Country
s’est spécialisé dans la country canadienne (et pas
québécoise svp), un peu plus trad que ce qui se fait aux
Etats Unis, même si l’exemple du voisin est de plus en
plus présent à travers une nouvelle génération d’artistes
lancés par les grosses maisons de disques (les mêmes
qu’à Nashville)…
23
Le « program Fred’s Country » est diffusé sur 53 radios ou web radios en France, Belgique,
Espagne… difficile de donner les horaires de chaque diffuseurs…
Frédéric Paris : « Destination Country Music » Radio Pluriel
“Destination Country Music” va fêter ses 20 ans de présence à l’antenne, sur Radio Pluriel
91.5 FM. Vu le contexte actuel, cela devient difficile de se renouveler. J’ai déjà envisagé de
renoncer à cette émission ou d’en élargir la programmation. Il y a fort longtemps que je
n’inclus plus beaucoup de nouveautés dans le programme.
La musique qui nous arrive de Nashville n’est pas forcément celle que j’ai envie de présenter.
On peut aussi penser à juste titre que les gouts des teenagers Américains et les gouts du
public français ne sont pas les mêmes.
Je programme des « valeurs sures », des artistes qui
ont une longue carrière, des artistes Français aussi. Il
m’est arrivé de faire des émissions pop/rock/country sur
le thème de la route, des USA, de la Californie…
J’essaie de rester « traditionnel », de diffuser les artistes
que nous avons appréciés en live dans les festivals.
Les newcomers actuels… c’est pas mal fait, mais on est
loin de Johnny Cash, Waylon Jennings ou Emmylou
Harris. La musique étant un éternel recommencement…
avec des vagues qui s’en vont et reviennent… espérons
une nouvelle vague de « néo-traditionnalistes », mais ça
se fait un peu attendre…
De plus, les soirées CD ayant fait du tort aux organisateurs qui se décarcassaient à faire venir
des artistes en live, les évènements intéressants marquent le pas ! Il me semble que nous
avons moins de concerts, moins de soirées (du moins en Rhône Alpes ?).
A titre personnel, j’ai un peu de mal avec la musique dématérialisée… C’est parfois difficile de
se fournir en CD sans avoir le support internet de façon systématique. Je ne sais si je serai
encore à l’antenne en septembre mais j’espère néanmoins continuer.
Bonnes émissions à tous, bonne écoute ! Accrochons nous !
Lexy (Alexa Zenner) : Radio Ara Luxembourg
« Midnight Country »,le lundi de 23h30 à 00h30 et
Country Club tous les mois le 4 e mardi de 20h00 à
22h00, rediffusion une semaine après à 03h00 du
matin
Je joue un peu de tout et j’aime aussi les trucs plutôt
rock ou pop. Pourtant je ne sais rien faire avec les trucs
hiphop-musique country. Cela m’énerve beaucoup.
Puis je ne comprends pas comment on peut parler de
musique country si on joue les tubes récents de Taylor
Swift. Bonjour de Nashville où je viens d’arriver (3 juin) .
Je suis trop fatiguée pour écrire plus aujourd’hui…
24
Roland Lanzarone : « Kanga Routes » RCF Rouen
Il est évident que je n’ai jamais programmé d’artistes comme Florida Georgia Line, Lady
Antebellum ou Taylor Swift.
99% des chanteurs programmés dans mes émissions sont Australiens et donc quand il s’agit
de classiques du genre Kris Kristofferson, Hank Williams etc. ce sont toujours des
interprétations par des Australiens.
Le but de l’émission étant de permettre au public Français de country de découvrir la country
australienne actuelle. C’est donc toujours de nouveaux artistes ou les albums les plus récents
qui sont programmés.
Au programme, des honky tonks, de la country trad (les bush ballads qui décrivent la vie de
Australiens du bush), tex-mex, boogies, valses, bluesy, jazzy, bluegrass, cajun, mais aussi de
la country contemporaine mêlée de rock (qui abonde chez les artistes actuels), mais jamais de
hard rock ou de pop.
Pour permettre à l’auditeur Français de mieux apprécier la chanson je résume les paroles. Les
retours montrent que l’auditeur apprécie d’avoir au moins une idée de ce que raconte le
chanteur.
Flep (Philippe) : « Only Country » RCF Pays d’Aude, le jeudi à 19h30, le samedi à 17h00,
WRCF sur le web, Radio Ballade le dimanche à 19h00, RCF Maguelonne Hérault
1/fois/mois
Non, je ne programme pas ces artistes là car je
trouve que tout se ressemble.
Attention, je ne dis pas que ce n’est pas bon, mais
si vous écoutez une vingtaine d’albums à la suite
from Nashville, rien ne sort vraiment du lot à on
goût.
Et surtout pour moi, le son de la country, c’est la
magie de la pedal steel ou bien les instruments
acoustiques et les harmonies vocales du bluegrass.
J’aime beaucoup aussi le western swing.
C’est pour ça que je passe pas mal de musiques texanes. En un mot plus authentique. Cela
n’empêche pas d’avoir aussi des coups de cœur comme pour Eric Church (à Craponne).
25
Pourtant on était loin de la country, mais le gars envoi tellement. Bref, la country music
englobe tellement de règles que tout le monde peut y trouver son bonheur. Alors ouvrons les
oreilles et prenons du plaisir. Là est le principal.
Gilles Martin : « Country and Co » Radio Aria
Longwy 99.6 fm, le jeudi de 20h00 à 21h00
Je programme rarement les artistes cités. En fait
c’est uniquement lors d’émissions récapitulant les
récompenses type CMA awards.
J’ai tendance à programmer de plus en plus
d’artistes indépendants, récupérés via CDTex ou
autres sources.
Gérard : http://www.radiocountryfamily.info
La country music produite à Nashville, qui se confond de plus en plus avec la pop, perd son
âme, car elle n’est plus rattachée à l’histoire. En tant que manager de WRCF (World Radio
Country Family) nous avons un faible pour le style honky tonk et prenons comme référence le
mouvement mis en œuvre par Dale Watson à travers le courant « ameripolitan » qui s’inspire
et tire son écriture des styles honky tonk, outlaw, rockabily et western swing.
Cela nous rappelle l’époque où les géants tels que Johnny Cash,
Willie Nelson, Mickey Newbury,Waylon Jennings, Kris Kristofferson,
Merle Haggard,George Jones s’élevaient contre les nouvelles
tendances musicales liées à ce qui se faisait à Nashville en créant
le mouvement « outlaw ».
En tant que radio et devant ouvrir sur le plus grand nombre d’auditeurs nous ne pouvons
ignorer les tendances, et la programmation offre des tranches musicales dans lesquelles la
country music type Nashville 2014 à sa place. WRCF c’est une diffusion 24h sur 24. Une web
radio ouverte dans le partage.
Georges Carrier : http://82.235.151.193:8004/listen.m3u
Dans ma toute nouvelle émission The Texas Highway Show (et oui je suis un bleu en la
matière), je programme essentiellement, comme son nom l’indique, des artistes Texans. Mais
bien évidemment il y a des exceptions. Je tiens à garder le côté authentique : honky tonk,
western swing, outlaw, americana, voir Nashville d’avant 90 et parfois un peu de bluegrass.
Je ne pense pas que la musique country ait
disparu, ou soit en voie de disparition. Elle
s’est à mon avis déplacée un peu plus à l’ouest
du Tennessee, vers des états comme le Texas
ou l’Oklahoma.
A l’heure actuelle, on peut difficilement parler
de country music à Nashville mais plutôt de
Nashville Music. Notez que je ne porte aucun
jugement de valeur mais ce style mainstream
ne fait pas partie de mes sélections.
(photo backstage novembre 2013 lors du concert de Willie Nelson au John T Floore Country Store à
Helotes (Texas) avec Paula Nelson et Connie Nelson, la fille et l'epouse de Willie)
26
Chistian Koch : « Sur La Route de Nashville » RPL, www.rpl-radio.com
Je programme un peu de tout. Des nouveautés car je souhaite coller à l’actualité et des titres
plus anciens car c’est ce qui m’a fait aimer cette musique, et qui me fait continuer à l’aimer.
Mais même dans les nouveautés j’essaie de rester le plus « traditionnel » possible. Je parle
toutes les semaines du classement country du Billboard.
Mais quand ça s’éloigne trop de ce qu’est
pour moi la country music je passe peu, voir
pas du tout. J’ai encore de l’espoir dans la
nouvelle génération car il y a quand même du
bon. J’apprécie Luke Bryan, Blake Shelton,
Miranda Lambert par exemple. Nashville est
devenu « pop » et le Texas plus « rock ».
Est-ce que c’est mieux ou moins bien ? Je ne
sais pas vraiment. Il y a du bon et du moins
bon partout. Parfois je me dis que pour rester
dans la « tradition » je ne devrais passez que
du bluegrass. (photo avec Emmylou Harris)
C’est pour cela qu’à partir de septembre j’ai décidé de faire une autre émission d’une heure où
je ne programmerai que du bluegrass. Cela devrait être chaque dimanche de 21h à 22h
Jacques Salvaigo « Jack In The Box », www.soleilfm.com
De Hank Williams à Ray Scott en passant
par Rosie Flores, James Intvelt, Dale
Watson, voilà ce que les auditeurs de Jack’In
The Box’ peuvent écouter. Je m’excuse pour
tous les autres que je n’ai pu citer. La liste
est longue et c’est tant mieux.
De toute façon la vraie musique country et
western issue du honky tonk a toujours été
présente dans les bars ou règne une odeur
de poudre et de whiskey, et ça, amigo, ça ne
changera jamais.
Christophe Gibeau : « Highway 89 Radio Show » Beaub’FM Limoges – les dimanches de
14h00 à 15h00 Beaub’FM et 21h00 à 22h00 RTF, le mercredi de 21h00 à 22h00 RMJ
Magnac Laval, le jeudi de 19h00 à 20h00 RTF Limoges
Pour moi il m’arrive de programmer ces artistes, mais une fois
par-çi par-là, très rarement !!! Et ça fait un moment que ça n’a
pas été le cas ! Je préfère les groupes moins pop et plus
originaux ! Du classique de temps en temps mais pas que…
De toute façon je ne programme pas que de la country, mais
ma programmation musicale est là pour faire la promotion DES
musiques américaines (country, blues, rythm & blues, soul,
americana, folk,… )
27
Jean Agostini : www.highwayFM.com
Si je devais faire un commentaire sur l’évolution de la country music et ma programmation, il
m’est nécessaire de préciser que mes goûts musicaux vont de Led Zeppelin à Foreigner, et de
Paul Simon à Ray Charles. Mes playlists se composent de nouveautés et de titres références
des années 70 à aujourd’hui pour ce qui concerne mes émissions sur la country music.
J’apprécie Johnny Cash, Rosanne Cash, Garth Brooks, Merle Haggard, George Jones et
George Strait et programme tout autant Emmylou Harris, Linda Ronstadt, Loretta Lynn, Darryl
Worley, Luke Bryan, Lady Antebellum, Jon Pardi et the Band Perry entre autres. (Photo avec
Tim McGraw)
En tant qu’animateur de radio je suis très attentif aux goûts
des auditrices et des auditeurs, et c’est toujours important
d’écouter leurs commentaires. La country music est le style
musical qui propose le plus de teintes différentes, et ensuite
le public achète ce qu’il apprécie.
J’aime les sonorités country plus relevées comme « Drunk
Last Night » du Eli Young Band mais aussi Restless Heart
et Dan Seals. Passer des soirées au LP Field pour le CMA
Music Festival et au Bluebird Cafe, sont pour moi des
moments très agréables, même si les deux lieux sont
évidemment différents.
J’aime les performances scéniques rock comme celle de Kenny Chesney, et les sessions
acoustiques, et tout ceci se retrouve dans mes choix de programmation. Le plus important
pour moi est de faire le maximum pour apporter du rêve aux auditeurs.
Marion Lacroix : Radio Arc En Ciel Strasbourg « Le Country Roots Show » samedi
matin 10h – 12h ou sur le net www.radioarcenciel.com et une émission d’une heure sur
Radio Iris vendredi 18h – 19h http://www.radioiris.fr/
Je suis confronté au problème de la nouvelle vague « country » qui n’a souvent de country
que le nom sans ses racines. Etant abonné aux CDX je reçois, en téléchargement, chaque
mois deux volumes de cette country music moderne qui très souvent na qu’un lien lointain
avec celle qui ma fait découvrir et aimer ce genre. Mais tout n’est pas négatif et j’ai même
trouvé que Lady Antebellum sort parfois des chansons qu’on pourrait classer « country ». Il y a
quelques titres sur l’album « Need You Now » que je trouve pas mal et Country comme
« Something ‘Bout A Woman » ou « American Honey », et je trouve leur album de Noël
sympa.
Parmi la nouvelle vague je n’aime pas trop
Taylor Swift et j’ai refusé de passer son titre,
très longtemps n°1 en 2012, « We Are Never
Ever Getting Back Together » que je trouve trop
éloigné de ce style pour y être classé ou alors
on peut tout y mettre. Les autres du style Florida
Georgia Line, Sugarland (séparé depuis),
Rascal Flatts, etc… ne m’intéressent pas plus.
Carrie Underwood ou Miranda Lambert savent
très bien chanter quand elles rendent hommage
à un « ancien » en chantant du traditionnel,
mais sorti de là je n’accroche pas. (Photo avec
Rhonda Vincent)
28
Ce phénomène a déjà existé mais à une échelle plus petite avec Juice Newton, Faith Hill ou
K.T.Oslin, par exemple. Mais j’aime pourtant certains de leurs titres comme ceux de K.T.Oslin
tel «Hold Me » ou « You Call Everybody Darling ». Pour conclure, je suis resté classique avec
quelques incartades dans la New Country » tout en aimant celle du Texas, moderne ou
traditionnelle, qui m’offre tout un panel d’artistes qui conviennent à mon goût.
Jacques « Rockin’Boy » Dufour : « Rockin’Boy Saloon » Lyon 1ère 90.20 FM, le
dimanche de 20h00 à 22h00, www.lyonpremiere.info
Je pense qu’il est nécessaire de fixer des barrières quand on se réfère à un genre musical
précis. Tout simplement par respect pour les auditeurs fidèles à un rendez-vous radiophonique
au cours duquel ils souhaitent écouter la musique de leur choix, et en ce qui nous concerne il
s’agit de country music. Et non de rock, de pop ou pseudo country-rap.
Ou alors on élargi le format pour passer à de l’americana. Je pense qu’on a trop tendance à
subir le diktat de Nashville qui fixe les règles de ce que les radios commerciales country
doivent passer. Nous ne sommes pas en Amérique, nous sommes libres et indépendants
concernant nos programmations. Pourquoi avaliser ce que Nashville veut nous imposer ?
C’est être d’accord avec ce business qui a écarté les artistes qu’on aimait 10 ou 20 ans plus
tôt : à la trappe les Randy Travis, Dwight Yoakam, Mark Chesnut, Lee Ann Womack… On
veut nous faire avaler la « nashpop ». Et Dale Watson a raison : « Country ? My ass !! ».
Beaucoup se tournent à présent vers le Texas qui semble rester fidèle à ses racines proches
du honky tonk et du western swing. Ne soyons pas les moutons de Nashville.
Comme beaucoup de mes confrères je programme
des artistes indépendants, des Européens et les
Français bien sûr.
Tous ceux qui respectent les valeurs de la country.
Et de moins en moins de productions issues des
studios de Nashville, mis à part ceux qui peuvent
encore faire de la country classique comme Strait,
Jackson, Turner, Nichols et pour les jeunes, Kacey
Musgraves, Ashley Monroe, Craig Campbell,
Easton Corbin…
Si vous faites écouter le Top 20 du Billboard country à vos amis ils vous répondront à coup sûr
qu’ils n’ont pas l’impression d’entendre de la country music, et ils auront raison ! Je ne dis pas
qu’il faille retourner à Ernest Tubb ou Roy Acuff, mis à part pour un hommage particulier, mais
il y a quand même une production country suffisamment riche et intéressante dans laquelle on
peut puiser pour composer une programmation variée qui plaira à nos auditeurs sans avoir à
accepter ce que Nashville veut nous faire passer pour de la country music moderne. Je suis
sûr que les fidèles de nos émissions prendront plus de plaisir à l’écoute de Billy Yates ou
Asleep at the Wheel plutôt qu’avec le dernier simple de Taylor Swift. Sauf si leurs petits
enfants écoutent aussi…
Conclusion : Un grand merci à tous les participants. Vous avez constaté que les avis se
rejoignent. Alors soit les animateurs ont vieilli, soit ils ont tous le respect de la tradition dans
leur musique. J’invite tous les DJ’s qui n’ont pas répondu à le faire pour le numéro suivant
(août) surtout s’ils ont un avis contraire, mais aussi vous tous qui lisez régulièrement ce
Bulletin (organisateurs, artistes, danseurs, amateurs de country…). Donnez-nous votre
ressenti sur cette question : la country moderne va-t-elle trop loin ? Nashville doit-elle toujours
être l’exemple à suivre ? Avant le 20 juillet à l’adresse [email protected]
29
INVITATION AU VOYAGE... par Pierre Vauthier
NDR : Attention, il ne s'agit pas de pub. Voici simplement une idée d’itinéraire par rapport à
l'expérience personnelle de Pierre. Ce n'est qu'une suggestion de parcours pour les gens qui
désirent se rendre dans le coin...
"VOYAGE COUNTRY AU TEXAS"
POUR 13 JOURS OU PLUS *
Lundi : Lyon / Dallas : Fort Worth (route aéroport / Motel Super 8 : environ 25 miles / 40 Kms)
à 8 mn des Stockyards.
1 : Mardi : Fort Worth : journée de récupération, Stockyards (R), shopping, Saloon dance hall
divers "concerts"
2 : Mercredi : Fort Worth : (Stockyards (R), musées country, etc…, visite du centre Ville) dance
hall divers "concerts"
3 : Jeudi : Fort Worth : après midi visite du Zoo, Billy Bob’s (R) "concerts" (jeudi, cours de
danses gratuits) 4 nuits
4 : Vendredi : Austin : (route 187 M / 301 KM environ 3h30) (visite au Little Longhorn saloon)
Broken Spoke* (R) "concert"
5 : Samedi : Austin : Coupland* (R) "concert" (visite centre ville) *"peuvent être inversés en
fonction du groupe" 2 nuits
6 : Dimanche : San Antonio : (route ; 81M / 130 Kms ENVIRON 1h40, sinon plus) avec arrêt
au Gruëne Hall "concerts"
7 : Lundi : San Antonio : (visite centre ville, Fort Alamo), canaux) repos ??? 2 nuits
8 : Mardi : logement à Kerville (Route ; 65 M / 105Kms ENVIRON 1h15) Luckenbach "concert"
9 : Mercredi : Bandera : (visite de Fredericksburg), 11 Street cowboy Bar (ce jour là on amène
ses grillades) "concert"
10 : Jeudi : Bandera : (visite de la ville), Longhorn saloon "concert", (Avec la vache ??? voir
site). 3 nuits
11 : Vendredi : Fort Worth (route ; 258M / 415Kms ENVIRON 4h45), Stockyards : dance hall
au choix "concerts"
12 : Samedi : Fort Worth : (visite centre ville de Dallas & Southfork Ranch & Malls Galleria)
dance hall au choix "concerts"
13 : Dimanche : Fort Worth : après-midi Rodéo ou The Stagecoach, soir Stockyards (R)
shopping, "Saloon concerts" 3 nuits
Lundi : date de départ pour le retour Dallas / Lyon : soit 13 jours + 2.
Pourquoi les départs le lundi, tout simplement c’est le jour où il n’y a pas grand-chose, partir
un samedi : serait un gâchis !!!
Mardi : arrivée Lyon. Je ne compte pas les jours de voyages mais à prendre en compte quand
même !!!
*POUR PLUS DE JOURS : vous partez le jeudi d’avant et vous profitez d’un weekend de
country en plus à Fort Worth, soit 4 jours, ce qui vous permet plus de visite dans la région et
du "repos le lundi", soit 17 jours + 24 nuits
Le matin repos ou piscine ou trajet. (R) Restauration sur place ou à côté ou dans votre
chambre (équipée : frigo, micro onde, cafetière, etc), pour les repas chacun est libre de choisir
selon son budget. Pour les courageux, concerts tous les soirs sauf à San Antonio, pour Fort
Worth Stockyards, plusieurs Dance Hall saloon, c’est l’intérêt de rester plusieurs jours.
"Pour nous on part de Lyon, mais vous pouvez partir de la ville et par la compagnie aérienne
de votre choix", bien sûr.
D’après notre vécu !!!
Diapos sur site : www.countryroad-isere38.jimdo.com
30
SUNNY SIDE A BOURG EN BRESSE
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
SUNNY SIDE A LA TANNERIE DE BOURG EN BRESSE
On a beaucoup parlé ces derniers temps de Rose Alleyson dans les pages du CWB. Et pour
cause, la chanteuse Lyonnaise est l’une de ses correspondantes.
On a bien moins évoqué Yanne Matis. Les deux artistes mènent chacune une carrière
séparément mais il y a moins d’un an elles ont associé leur talent pour créer un nouveau
groupe appelé Sunny Side. C’est sous cette formule qu’elles se retrouvaient le 30 mai à Bourg
dans une salle de concerts.
Pas de piste de danse mai le théâtre était complet malgré tout. Yanne évoluait à domicile,
habitant à quelques accords de guitare de la cité bressanne. Devant son public et avec ses
musiciens habituels, Mirco, Franck et Tonton Gilles, la chanteuse folk assura une première
partie tout en douceur avec des reprises dont certaines interprétées pour la première fois.
S’enchainèrent, entre autres, Le Sud de Nino Ferrer, San Francisco de Maxime Le Forestier,
La Complainte Du Phoque En Alaska de Beau Dommage et quelques autres standards
élégamment revus à la sauce Matis. Suivirent aussi bien sûr les habituels succès de Joan
Baez, Dylan ou Simon & Garfunkel.
Yanne mis ensuite en évidence le talentueux auteur/compositeur/musicien Franck Carducci,
compagnon de route et d’albums, qui nous offrit une excellente reprise d’Hotel California avec
la complicité aux choeurs de la jeune Mary Georgette. Suivie une brillante relecture
d’Amsterdam de Brel qui révéla à beaucoup le talent de chanteur du guitariste de Yanne.
Après l’entracte ce fût au tour de Sunny Side de se présenter en scène, c’est-à-dire, outre
Yanne et Tonton Gilles, Rose Alleyson, un guitariste électrique , un bassiste et un batteur.
L’apport de Rose est celui de la country , mais aussi du dynamisme et de la fantaisie.
Sunny Side base son répertoire sur
les grandes reprises allant du rock
and roll (Fats Domino, Elvis) au
gospel (I’ll Fly Away) en passant par
moults classiques tels Stand By Your
Man, Strawberry Wine, Whiskey
Lullaby, Home To Louisiana, Cabo
San Luca, Seminole Wind… Les
présentations des titres se déroulent
comme des gags, il y a de
l’improvisation, des changements de
costumes, de la bonne humeur et …
beaucoup de travail. Yanne se
demande parfois ce que sa complice
va inventer. Ce sera par exemple le
champagne sur scène ou une grosse
guitare en carton pour finir avec les
deux filles debout sur des fauteuils…
Et le public s’amuse et en redemande jusqu’au Keep On The Sunny Side final. Yanne Matis
avait raison à la fin du show : nous sommes tous repartis avec des étincelles dans les yeux…
31
ILS SERONT EN FRANCE CET ETE !
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
DANNI LEIGH
Une habituée de nos scènes. Elle s’est produite à Craponne sur Arzon en 2001 ainsi qu’en région
lyonnaise entre autres. Cette native de Virginie au style traditionnel fortement encré dans le honkytonk a été comparée à Dwight Yoakam. Elle n’a obtenu que quelques petits succès au Billboard
entre 1998 et 2000 car elle n’a jamais voulu sacrifier sa musique country classique au profit de la
tendance pop de Nashville. Ce retour en France de la blonde au stetson blanc sera attendu avec
impatience par ses nombreux fans.
RAY SCOTT
L’héritier des outlaws. Fils d’un chanteur country, il est originaire de Caroline du Nord. Son premier
album pour WB en 2005 n’a généré que deux succès confidentiels. Son style est trop pur pour
Nashville. Son idole est Kris Kristofferson et pour les amateurs, Ray roule en 1700cc Yamaha.
FLYNVILLE TRAIN
Ils furent la révélation de la Country Night Gstaad 2013. Présentés comme country-rock, leur
musique fût en fait plus traditionnelle que celle de LeAnn Rimes et Gretchen Wilson qui leur
succédèrent sur scène. Ce groupe dynamique a vu le jour en 2001 dans l’Indiana à l’instigation
des frères Flynn. Ils ont désormais plus de fans en Europe qu’aux Etats Unis. Leurs premières
prestations en France remontent à 2011.
BELLAMY BROTHERS
Les « papys » sont toujours là. A 64 et 68 ans David et Howard poursuivent une aventure
commencée en 1976. Le duo fraternel a moissonné 10 n°1 et plusieurs awards de la CMA. Ils sont
immensément populaires dans les pays scandinaves et germaniques.
JOHN ARTHUR MARTINEZ
Ce Texan a été révélé par le concours Nashville Star dont il a fini 2 ème en 2003. La 3ème n’était
autre que Miranda Lambert ! En 2006 il se produisait au Country Rendez-Vous de Craponne. De la
country pure texane avec une pointe de tex-mex.
JERRY KILGORE
Ce natif de l’Oregon apparait furtivement par trois fois dans les charts en 1999 et 2000. Son
premier album paru chez Virgin correspondait au mouvement neo-traditionnel. 14 ans plus tard
son album de retour est 100 % honky-tonk pur jus. Pas étonnant quand on sait que le natif de
Tillamook a découvert Buck Owens à l’âge de 13 ans grâce à la collection de disques de country
de sa grand-mère !
DARRYL WORLEY
Il a été un bon pourvoyeur de succès pour le Billboard dans les années 2000. Ses premiers
albums contenaient de nombreux titres honky-tonk et western-swing. La nouvelle vague pop de
Nashville l’a mis sur la touche au début des années 2010 mais le natif de Savannah, Tennessee,
annonce son retour.
Reportez-vous à l’Agenda pour trouver les lieux de prestations de ces artistes
32
MADE IN FRANCE par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
L’actualité country en France, Belgique et Suisse francophones.
Pan sur les doigts ! Rectificatif concernant la composition du groupe Danny Fletsher &
Friends : les deux frères du chanteur ne font plus partie de la formation qui comprend donc
outre Danny, Sad Carnot (ex-Doo the Doo et Ducky Jim Trio) à la batterie, Tété Matito à a
basse et contrebasse, et Seb, le fils de Danny, à la guitare.
Les Countrybreakers sont actuellement en studio
à
Nîmes
(Studio
Tour
Magne)
pour
l’enregistrement de leur premier album. Il y aura
quelques intervenants tels Vince et Aurélie du
groupe Backwest. ==>
Le groupe dauphinois Go West a cessé d’exister. Il
s’en est substitué un duo nommé Duo Variations.
Il est constitué de Catherine et Xavier Cuisinier qui
ont opté pour un répertoire basé sur la danse. Les
associations de l’Isère peuvent consulter le site
www.duovariations.com
Acoustic Boulevard est une nouvelle formation de
bluegrass qui se compose de Thierry Massoubre à
la guitare, Jeff Louvat à la mandoline et Rachel
Rézard à la contrebasse. Ce nouveau trio se
produira à l’occasion du festival de La Roche sur
Foron.
The Redneck Steel Riders viennent d’enregistrer 2 compositions qui sont en écoute sur
ReverbNation et sur Info-groupe. Il s’agit de Mama Told entre rock et swing, et Nothing Will
Stop Me, chanson cowboy avec banjo.
<==Le groupe Outland a donné son premier
concert en octobre 2010. A l’origine nous
avons deux danseurs de Country Feeling
Grossbliederstroff en Moselle, Sandra et Fred.
2008 voit la création d’une nouvelle
association par Sandra et son mari Pierre,
Country Club Alsting. Séduite par la musique
country Sandra réuni deux amis venus de la
variété, Jo (guitare) et Patrice (clavier) et leur
incombe le virus de cette musique. Le vocal
est assuré par Fred (guitare acoustique) et
Sandra.
Depuis 2014 une violoniste a rejoint le quartet, Réjane. Pour l’instant le groupe s’est confiné
aux limites de la Lorraine et à quelques incursions en Allemagne frontalière. Le but d’Outland
est de faire danser les gens aussi le répertoire est-il puisé dans le Pôt Commun de l’Interclubs
du Grand Est. www.outland.fr
La formation nantaise Stealbucks est actuellement en sommeil. Son harmoniciste Christophe
Dupeu tourne également avec Ian Scott et Steve & Heather.
33
Les Rockin’Chairs viennent d’enregistrer les venues dans la formation de Muriel au chant et
Amy au violon. Muriel est issue du jazz et son arrivée oriente le répertoire du groupe vers la
new-country (Carry Underwood, Tanya tucker) mais les grands classiques comme Alan
Jackson ou Sara Evans ne sont pas oubliés. Le violon d’Amy viendra « alléger » (sic) la
présence de la guitare électrique.
Les Coyotes 63 ont sorti en 2013 leur
3ème album à l’occasion du 25 ème
anniversaire du groupe.
Le groupe normand Shannon ==> est en
studio pour finaliser la sortie du premier
album. La parution est prévue pour la fin
août. Il comprendra des titres originaux
ainsi que des reprises ré-arrangées. Le
violoniste Manuel Decok, ex-Kevin
Buckley, participe à l’enregistrement en
invité. Le nouveau guitariste depuis 2013
est Constant Leclerc.
Le groupe berrichon Tennessee Rose a perdu son violoniste pour cause de déménagement
dans le sud. La formation continue en quintet. Quelques nouveaux titres ont été introduits
dans le répertoire comme Copperhead Road (Steve Earle), Oh Suzannah (trad), White Liar
(Miranda Lambert), Saturday Night (Heidi Hauge), Can’t Let Go (Carlene Carter) ou Land Of
Deams (Rosanne Cash).
Nous revenons en région parisienne (voir CWB précédent) pour vous présenter les Moonlight
Swampers, une formation bâtie en 2006 par un trio de musiciens venus de divers horizons,
jazz, rock, hard-rock… Thierry, qui a toujours écouté de la country, chante et joue de la
guitare. Christophe chante également et joue de la guitare, du fiddle et de la mandoline.
Laurent est le batteur.
Par la suite sont venus rejoindre le
groupe Laurent, basse et chant, et
Chantal, chant. Tous les garçons
habitent en Essonne ou autour mais
Chantal est Lyonnaise et demeure dans
la capitale des Gaules. Venue du jazz,
elle a connu le groupe par des amis
communs et a flashé sur sa musique. Le
répertoire
n’est
pas
formaté
spécifiquement pour les danseurs mais
choisi essentiellement par affinité, ce qui
explique qu’il propose un spectre très
large, et que certaines reprises hors
contexte country ont été adaptées dans
le genre.
C’est le cas pour U Too, les Beatles, Dire Strait, Mike Oldfield, Janis Joplin, Joan Baez, Neil
Young, Lynyrd Synyrd, les Corrs, Steeldrivers ou Eddie Cochran. On retrouve aussi des
artistes plus communs comme Johnny Cash, Willie Nelson, Elvis, Emmylou Harris, Shania
Twain, Billy Ray Cyrus, Gretchen Wilson, Charlie Daniels, Wynonna, Dolly Parton, Tom T Hall,
Keith Anderson, Sugarland ou du Français et ami du groupe Erik Sitbon. Il est à noter que les
Moonlight Swampers se sont produits en 2013 lors du Off de Craponne sur Arzon.
www.moonlightswampers.jimdo.com
34
Un album 7 titres pour Mainstreet est en préparation. Il comprendra 6 reprises et un original.
Cactus Boogie est un trio lyonnais qui privilégie le son des années 50.
Du hillbilly au rockabilly il n’y a qu’un
pas aussi trouve t’on au répertoire
plusieurs compositions de Hank
Williams ainsi que Carl Perkins, Elvis,
Bill Monroe, Hawkshaw Hawkins,
Webb Pierce, Roy Hall, Johnny Cash,
Sonny Fisher ou Rick Nelson. Les
trois musiciens sont originaires de
Vénissieux, Rillieux la Pape et
Neuville sur Saône. Jack Masson est
le chanteur. Il joue aussi de
l’harmonica et de la guitare rythmique.
Pierre Olivier Saidane est le pianiste
et Jean-Louis Desomière le guitariste
soliste. Deux compositions dont une
en français ont vu le jour.
[email protected]
Mr Jay est le régisseur/manager duFestival International Coutry de Santa Susanna en
Espagne qui se déroule du 19 au 26 octobre. Info : http://www.latitude-sud.com/country/ Mr
Jay, qui accompagne de nombreux artistes (voir Agenda), travaille aussi régulièrement avec
un groupe du Colorado, The High Rollers. Le guitariste Français est parti en tournée en 2012,
2013 et encore cet été avec cette formation américaine. En outre, il a enregistré la plupart des
instruments à cordes (guitare acoustique et électrique, mandoline, steel) sur les deux derniers
albums en plus des arrangements. Mr Jay s’est rendu deux fois cette année aux USA pour
jouer en studio avec ses amis d’outre Atlantique.
Le groupe Blue Night Country a élaboré sur son site une page spéciale pour les danseurs.
Ceux-ci trouveront le nom de la danse, le titre de la chanson et son interprète, le MP3 à
écouter et télécharger, la vidéo de la choré, la fiche PDF de la choré… www.blue-nightcountry.fr
Fin de parcours pour Deep
Canyon de Rocroi dans les
Ardennes. Par contre, Francis, un
ancien du groupe, repart sous la
forme d’un duo depuis mars 2014 :
<== Country Wind. Il s’est associé
à Céline Strappazon. Tous deux se
partagent
le
chant.
Francis
accompagne à la guitare et Céline
à la particularité de pratiquer la
flûte traversière. Le répertoire est
axé sur la danse dans le nord de la
France ainsi qu’en Belgique.
Le programme va d’Alan Jackson à Shania Twain en passant par Carrie Underwood, Ann
Taylor, Derek Ryan, LeAnn Rimes, Steve Earle et même Mark Knopfler et John Fogerty. 150
chansons et chorégraphies sont disponibles sur le Facebook du duo.
35
Depuis l’aventure Chevy Redd Sunset Jean-Claude est à présent bassiste au sein des West
Hillbillies et son fils Guillaume est guitariste pour River Hill ainsi que dans un groupe de
blues et pour l’auteur/compositeur Augus.
Stars des années 90 Pam Tillis et Lorrie Morgan ont associé leur talent pour créer le duo Dos
Divas. Nos chanteuses Françaises semblent leur emboîter le pas. Bon, Aziliz a choisi un
garçon, Kevin Buckley, pour monter Lill’ Dixie, mais fin 2013 c’est bien deux chanteuses,
Yanne Matis et Rose Alleyson, qui ont donné naissance à Sunny Side
Tout récemment nous apprenons la
naissance des Honky Tonk Angels,
réunion de Laurette Canyon==> avec
<==Astrid Espinoza, chanteuse des
Hillbilly Rockers Le répertoire est basé sur
les reprises de standards de la country
classique avec Patsy Cline ou Loretta
Lynn, et moderne avec Gretchen Wilson
ou les Pistol Annies En fait le phénomène
n’est pas si nouveau que ça si l’on se
souvient de Mahoganny, il y a quelques
années, duo constitué de Marie Dazzler et
Vicky Layne
Descendons dans la très belle région du Pays Basque à la rencontre des Contry Roosters.
Le groupe doit sa création à un vétéran de la scène country qui a joué lors des deux premières
éditions du Festival de Dore l’Eglise, futur Craponne sur Arzon. Jippé faisait partie du groupe
berrichon Country Horizon. Il devait par la suite faire partie de Tennessee Rose avant de
descendre s’installer en 2011 du côté de Bayonne et Biarritz. Très vite il converti à la country
quatre musiciens. Manu au chant, Jojo aux claviers, Bud au chant et à la basse, Cédric à la
batterie. Jippé s’occupe de la guitare, du fiddle et du chant. Un sixième coq est venu rejoindre
la formation en 2013, au banjo et à la guitare, Romain, qui vient du jazz et du blues et qui
s’exprime également dans le bluegrass. Les Country Roosters souhaitent faire danser les
gens avec des reprises d’Alan Jackson, Carlene Carter, Mary Chapin Carpenter, Emmylou
Harris, BR549 mais en introduisant aussi des titres moins souvent rencontrés comme Blue
Bayou, Mr Man In The Moon, City Of New Orleans, It’s So Easy, Old Time Rock’n’Roll, Hey
Good
Looking,
les
Everly
Brothers…
Des
compos
sont
à
l’étude.
http://countryroosters.chez.com
Bon été à tous…
APPEL A TOUS LES ARTISTES !
ENVOYEZ-NOUS S'IL VOUS PLAIT DES PHOTOS DE VOS GROUPES OU FORMATIONS,
AFIN QUE NOUS PUISSIONS ILLUSTRER NOS RUBRIQUES.
MERCI !
36
L’AGENDA
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Période Juin/Juillet
Etabli uniquement d’après les infos reçues des artistes et des organisateurs à l’adresse
[email protected]
Acoustic Boulevard-04/08 La Roche Sur Foron (74)
Alan Carter-07/06 L’Amusette Herblay (95), 15/06 Festival de Mandeville en Bessin (14), 2627/07 Fête du Cheval Forges les Eaux (76)
Alan Nash-08/06 Garéoult (83), 13/06 St
Cyr (83), 14/06 Marseille, 15/06 St
Mandrier (83), 21/06 Cannes (06),
01/07La Cadières (83), 04/07 Hyères (83),
17/07 Guillestre (05), 24/07 Villars de
Lans (38), 27/07 Les Salles sur Verdon
(83), 01/08 Barcelonnette (04), 02/08 Val
d’Allos (04), 03/08 Meyronnes (04)
Arianna Monteverdi-03/06 Bistro des
Tilleuls Annecy (74), 19/07 Chambon sur
Lignon ==>
Aziliz Country Band-14/06 Goussainville
(95), 19/07 Le Crotoy (80)
Bab’n’Blue-05/07 Place Kérimel de Kerveno Royan (17), 26/07 Festival St Mars du Desert
(53), 08/08 Saloon Billy Bobb’s Disneyland Marne la vallée
Backwest-14/06 St Privas des Vieux (30),
20/06 Marcilloles (38), 21/06 Manduel
(30), 28/06 Belvèze du Razès (11), 19/06
Festival de St Privas (07), 04/07 Cuges les
Pins (13), 05/07 Festival de Herepian (34),
11/07 Canet en Roussillon (66), 13-14/07
Val d’Arly (73), 17/07 Guillestre (04), 21/07
Festival de Gourin (56), 25/07 Vaujany
(38), 26/07 Festival de Baratier (04), 27/07
Gigean (34), 01/08 Festival de St Marcel
d’Aude (11), 02-03/08 Festival de
Roquebrunne sur Argens (83)
Bill Boschung-14/06 Essert (90)
Black Velvet-15/06 St Etienne sur Chalaronne (01), 20/06 en solo Auberge de Montrigaud
(26)
Bluegrass Burger-14/06 Tresserve (73), 20/06 Pont en Royan (38)
Blue Night Country-14/06 Wittelsheim (68), 15/06 Biltzheim (68), 20/06 Champagnole (39),
21/06 Nozeroy (39), 28/06 Moffans (70), 19/07 Plage d’Osselle (25)
37
C C Rider-14/06 St Jean de Monts (85), 28/06 La Tremblade, 15/07 Ronce les Bains, 19/07
Archiac, 20/07 La Tremblade, 29/07 La Flotte en Ré
Cactus Pickers-27/06 Hippodrome de Vichy (03), 28/06 St Jean St Gervais
Cattle Call-26/06 Le St Sauveur 11 rue des Panoyaux Paris Ménilmontant, 26/07 Festival de
Craponne sur Arzon
Celtic Sailors-13/06 Fontaine le comte Poitiers, 28/06 Longpont sur Orge (91), 13/07 Arc les
Gray, 26/07 Festival de Challonges
Charlie West-29/06 Thuit Signol (27), 04/07
Gaillon (27), 19/07 St Coulomb (35), 27/07 St
Mars du Desert (53)
Chattahoochee-29/06
Festival
de
Quatremare (27), 05/07 Festival de
Gragnague (31), 24/07 Quiberon (56), 27/07
Festival de Country en Retz (44) ==>
Comeback-14/06 Goussainville
Conniving-07/06 Fête de la Grenouille Joeuf
(54)
Countrybreakers-19/06 O’Corcoran’s Alès, 21/06 O’Flaherty’s Nîmes, 26/06 Paddy Mullins
Arles (13), 02/08 Rousset (13)
Country Wind-05/07 Valley Ranch de Florée Namur (B), 12/07 Brugelette Ath (B)
<== Les Coyotes 63-07/06 Concentration
MotoGuzzi Cunlhat (63)
Dan Dickson-21/06 Le Grand Départ Tarare
(69), 21/06 soir St Romain de Popey (69),
04/07 La Boutasse Genas (69)
Danny Fletscher & Co-21/06 Casino St Jean
de Monts en trio (85), 27-28/06 Casino Pornic
en quartet (44), 05/07 Casino St Brevin en duo
(44), 19/07 La Flambée en duo (29), 20/07
Camping les Menhirs Carnac en duo (56),
26/06 Camping St Marc sur Jar en duo (85),
02-03/08 Casino Pornic en quartet (44), 04/08
Festival Rock in Loc Loctudy en quartet (29)
Départementale 63-21/06 St Jean d’Eure (63)
Don Donuts & Twinhillboys-14/06 Festival American Fair Chateauneuf les Matigues (13),
05-06/07 Festival Western Days OK Corral Cuges les Pins (13)
Eddy Ray Cooper-07/06 Boulodrome Ste Anne La Trinité (06), 21/06 Beaurecueil (13), 28/06
Coyote Music Live Wine & Food Ventimiglia (IT), 14/07 St Laurent du Var (06), 19/07 La Casa
Delle Rose Vernègues (13), 23/07 Camping de Taradean (83), 26/07 Roubion (06), 28/07
Musée Magnelli Vallauris (06), 03/08 Festival de Mende (48)
38
Eric Sitbon-14/06 Andrézieux Bouthéon (42), 14/07 Stade Municipal Mennecy (91)
Frank Silver-08/06 5ème American Day
Epernay (51), 13 au 15/06 Summer
Country Show Ile de Noirmoutier Barbatre
(85), 21/06 Cuise la Motte (60) ==>
French Connection-13/06 The Fruit Hull
(UK), 14/06 Aylesbury (UK, 15/06
Horsham (UK)
G G Gibson-07/06 St Poulet de Caisson
(30), 09/06 Domaine du Couron St Marcel
d’Ardèche, 13/06 St Poulet de Caisson
(30), 14/06 Chato 9 KFE Chateauneuf du
Rhône (26), 21/06 Le Méli Mélo
Montélimar(26),22/06 Pont Trambouze(69)
, 27-28/06 Vatan en trio (36), 12/07 Auberge de Bachasson Ste Eulalie (07), 13/07 Gluiras
(07), 14/07 Festival de Montélimar Marsanne (26), 19/07 St Poulet de Caisson (30) Camping
les Acacias, 03/08 Mende (48)
Grizzly Dream-07/06 Estivaux (19), 13/07 Polignac (43), 16/07 Figeac (46)
GRP Country-07/06 Sénas (13), 04/07 Gignac (13), 13/07 Country Roque Festival La Roque
d’Anthéron (13), 02/08 Rousset (13)
Hamac-20/06 Briare (45)
Hillbilly Frogs-20/07 Festival de Mézières en Drouais
Hillbilly Rockers-04/07 Rumilly (74), 12/07 Country Roque Festival (13), 18/07 Cowboy Barn
La Balme de Sillingy 1ère partie de Wayne Law, 26/07 Country en Rez St Viaud (44), 03/08
Cowboy Barn La Balme de Sillingy 1ère partie de Ray Scott
Holy Wood-21/07 Yelloh Village Aigues Mortes
Hoboes-05/06 Taverne de Maître Kanter Quimper (29)
Honky Tonk Angels-22/06 Cowboy Barn La Balme de
Sillingy 1ère partie de Danni Leigh
Ian Scott-15/06 Goussainville, 21/06 Ferme des Arts Vert
St Denis (91), 17/07 St Gilles Croix de Vie, 18/07 au 19/08
Tournée en Bretagne et Vendée
Jack Nichols-09/07 Hauteville Lompnes (01), 03/08
Camping de Nantua (01)
The Jam Street-08/06 Herblay (95) + Chris Evans et Long
Chris, 09/06 Croisière La Frette sur Seine L’Ile Adam (95)
+ Chris Evans, 21/06 Pirattes de St Malo La Frette sur
Seine (95), 28/06 Chez les Filles en duo Valmondais (95)
39
Jefferson Noizet-06/06 Les Estivales Gratentour (31), 21/06 Espace Culturel Apollo Mazamet
(81), 01 au 05/07 La Cave Poésie Toulouse (31), 01/08 Festival 31 Notes d’Eté L’Isle en
Dodon (31)
Jesska-14/06 L’Artcon’Café Montceau l’Etoile
(71), 19/06 Satelitt’ Café Roanne (42), 21/06
L’Arbresle (69), 22/06 Ninkasi Tarare pour
Oxygène Radio (69) ==>
Jodie Lynn-07/06 Orleans (45), 21/06 Crozon
sur Vauvres
Joelynn Avril-27/07 Festival America Normandy
Château de Maltôt Caen (14)
Kevin Buckley-14/06 Manoir de Douville Mandeville en Bessin (14), 12/07 Cotignac (83) 1 ère
partie de WC Edgar, 25/07 Festival St Mars du Desert (53)
Laurette Canyon-01/06 St Etienne du Rouvray (76), 14/06 Mulhouse en trio (68), 29/06
Festival de Quatremare, 06/07 Festival de Samoens (74)
Lee Amber Jones-01/06 Illiers l’Eveque (27), 15/06 Montigny les Cormeilles (95), 21/06 Pizza
à Gogo Dreux (28), 05/07 Samoens (74)
Les Corsaires-18/06 Cosy Montparnasse, 19/07 Fontainebleau
Liane Edwards-14/06 La Forge St Martin de Valamas (07), 21/06 Mende (48), 22/06 Pont
Trambouze (69), 28/06 La Cornemuse d’Arleuf (58), 29/06 Fête du Bœuf Chamblet (o3), 03/07
Dole (39), 04/07 Valdahon (25), 05/07 Dampierre (39), 06/07 Vesseaux (07), 12/07
Prévenchères (48), 19/07 St Rémy de Blot (63), 24/07 Ispagnac (48), 31/07 Thiviers (24),
01/08 Pub Gabariers St Simeux (16)
Lil’Dixie-28-29/06 Lac de la Magdeleine Gujan Mestras
(33)
<== Lilly West-14/06 Clos du Château Pommiers (42),
20/06 Apinac (42), 29/06 Festival de St Privat (07), 06/07
Festival de St Jean Montclar (04), 14/07 Crevant Laveine
(63)
Little Creek-13/06 Noyant (49), 14/06 Brion (49), 21/06
Saumur (49), 28/06 Savigny sur Braye (41), 29/06 Fête du
Vélo Bessé (49)
Lone Rangers-25/06 Au Cosy Montparnasse Paris 15ème
Long Road-14-15/06 Festival du Banjo St Gervasy (30)
Mary Lou-21/06 Dol de Bretagne (35), 04/07 Hossegor
(40), 27/07 Benodet (29)
Mainstreet-07/06 Cagnes sur Mer, 21/06 Mas de Ste Marguerite La Garde (83), 28/06 Festival
de Muret (31), 04-05/07 La Seyne sur Mer, 20/07 Forcalqueiret (83), 26-27/07 Festival Off de
Craponne sur Arzon, 02-03/08 La Bouverie Roquebrunne sur Argens
40
Mariotti Brothers-14/06 St Thomas de Conac (17), 28/06 Le Coudray Montceaux (91), 29/06
Mamers (72), 05/07 Le Grau du Roi (30)
Midnight
Special-28/06
Festival
les
Soupapes Charquemont (25), 26/07 Festival
Cos On The Road Lamothe Capdeville (82)
Moonlight Swampers-07-08-09/06 Fête de
Lutte Ouvrière Presles (95), 20/06 Palaiseau
(91), 21/06 Le Mesturet 77 rue de Richelieu
Paris 2ème
Mr Jay’s Band-6/06 Farrington, NM 1ère
partie de Little Texas, 18 au 22/06 Country
Jam, Gd Junction, IO avec High Rollers
Band, 26/06 Festival Headwater’s Country
Jam, Montana, 28-29/06 Cap d’Agde avec John Permenter, 04/07 Ecublens (CH) avec Yves
D. et 05/07 Ecublens (CH) avec Ernest Ray Everett, 13/07 Festival Roque d’Antheron avec
Gabi Jones, 20/07 Sausset les Pins (13) avec Marie Dazzler, 31/07 La Roche sur Foron avec
Bluegrass Timber
Open Road-05/07 Festival St Jean Montclar (04)
Outland-07/06 Festival de Creutzwald (57), 14/06 Woustviller (57), 20/06 Cora Forbach (57)
Outlaw-06/07 Luant (36)
The Partners-08/06 Catigny (60), 14/06 Arques (62); 28/06 Bléré (37), 03/08 Enghien les
Bains (95)
Paul Mac Bonvin-06-07/06 Pre d’Orvin, BE, 21/06 Marché Couvert Montreux, 27/06 Naters,
VS, 28/06 Junas (30), 05/07 Soubey, JU, 26/07 Gryon, VD, 31/07 Arbaz, VS, 01/08 Mayen de
Chamoson, VS
Raised On Rock-16/06 Tournefeuille (31)
Roadrunners-22/06 Romainmôtier
<== Rockincher-05/07 Festival Hérépian (34),
18/07 Festival Real’ Croche Réalmont (81)
Roots 66-05-06/07 Ambert (63) avec Whiskey &
Women, 10/07 Lavoute Chilhac (43), 13/07 St
Paullien (43), 17/07 Tirange (43), 25/07 Off de
Craponne sur Arzon
Rose Alleyson-27/06 Nantes, 12-13/07 Arêtte
(64)
Roving Seats-26/06 Marseille, 25/07 Festival de Craponne sur Arzon
Rusty Legs-07/06 Ardialle (81), 14/06 Omlande (49), 21/06 Festival de la Salvetat sur Agout
(34), 28/06 Festival de Quatremare (27), 29/06 Festival du Coudray Montceaux (78), 10/07
Festival de Marly (CH), 18/07 Festival de Grandchamp (56), 20/07 Festival de Pamiers (09),
24/07 Festival de Boussens (31)
41
Sabrina & Country Fever-12/07 Mareille Robert (35), 19/07 Festival de Grand Champ (56)
Sandy & les Prairie Dogs-22/06 Levallois Perret (92), 04/07 Esternay (51)
Shenandoah-07/06 Cour des Moines Dieulouard (54), 21/06 Chez Fralo Richemont (57),
05/07 Café de l’Est Guenange (57)
Studebakers-01/06 Palavas (34), 07/06 Istres (13), 14/06 Mamy Blue Massillargues (30),
21/06 La Grand’ Combe (30), 29/06 Festival Rockin’ in Junas (30), 13/07 Gordes (84), 26/07
Mamy Blue
Subway Cowboys-09/06 Petit Journal de Montparnasse Paris, 13/06 Cross Diner Ctre Cial 1
ave de la Resistance Montreuil (93)
Sunny Side-21/06 Paris, 27-28/06 Nantes (44), 24/07 Fête du Cheval Vandeins (01)
Sunrose-21/06 Fareins (01), 27/06 Villefranche sur Saone (69)
Suzie Blackstone-25-26-27/07 Rome City Festival (B)
Tennessee Rose-20/06 Vierzon (18), 06/07 Festival de Gragnagues (31)
Texas Line-14/06 Rêves de Bisons Muchedent (76) + 28/06, 21/06 Spay (72)
Texas Side Step-01/06 Brumath (67), 07/06 Schweighouse sur Moder (67), 08/06 Florange
(57), 20/06 Eysines (33), 27/06 Coudray Montceaux, 06/07 Soubey (CH) + M Soul, 12/07
Haguenau, 27/07 Decize, 02-03/08 Strasbourg
Thierry Lecocq-28/06 Cap d’Agde + Mr Jay,
03 au 06/07 Liège avec Emilie Vidrine (B),
25/07 Craponne sur Arzon pour stage guitar
Three P and Ko-11/07 St Menoux (03)
Toly-08/06 Epernay (51), 14/06 Marines
(95), 15/06 Pargny sur Saulx (51), 28/06
Sept Saulx (51), 05/07 St Memmie (51),
06/07 Doulcon (55)
Tucson-21/06 Godsvaervelde Festival
Tumbleweed-06/06 Tire Bouchon Houdan
(78), 21/06 Orgerus (78) ==>
Union Spirit-21/06 Châteauponsac (87)
The Vintage-29/06 Festival des Soupapes Charquemont (25)
West Hillbillies-14/06 Maudeville en Bessin (14), 20/06 Plélan le Grand (35), 28/06 La
Chapelle Bouexic (35), 14/07 Camping le Logis
Willy Bird-04/06 Pub Apérock 7 rue Bayen Paris 17ème
Yves D.-09/06 Creutzwald (57), 14/06 Montricher, V, 28-29/06 Festival de Courpière (63),
04/07 Festival d’Ecublens, VD, 05/07 Apprieu (38), 25/07 St Sorlin d’Arves (73), 02/08
Eeriennes (51)
42
RADIOS COUNTRY SUR LE NET par Gilles Bataille
Tous les Jours
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
Radio Country Club
Big Cactus Country
Radio Country Family
Big boss country
Country Show Radio
WTCR FR
Jean-Yves
Johnny D
Gérard
Vivianne
Patrice
Isi
24h00 / 24h00
Country Line FM
Yvon
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
24h00 / 24h00
10h30 - 11h30
15h30 - 16h00
07h30 et 19h30
The Buffalo
HighwayFM
Est-en-Ouest Radio
Emmanuel
Jean A
René
www.radiocountryclub.com
www.bigcactuscountry.com/
www.radiocountryfamily.info/
www.country24.net/
http://countryshowradio.ifrance.com/
www.radionomy.com/wtcr-fr.aspx
http://www.radionomy.com:80/FR/Radio/co
untry-line-fm
http://www.thebuffalo.fr
http://www.highwayfm.com/
http://www.est-en-ouest.org/radioeeo.html
Country Music
Max
www.rvmfm.net/
Country route
Phil
www.rsr.ch/option-musique
Pure Country FM
Couleur Country
Country Music
Country Club
Texas Highway Radio Show
Country club
Bruno - Big Boss http://pure-country.over-blog.com/
Bruno Richmond http://www.radiofm43.com/
www.radiocraponne.com/
Jessy
http://www.radiomorbihansud.com/
Georges Carrier http://82.235.151.193:8004/listen.m3u
Michel
www.virefm.com
Kanga routes
Roland
www.rcf.fr (Rouen)
W country
Artistes français
Country-Collines
Highway 89
Planète country
Jean-Michel
Mickael
Boss & Slide
Christophe
Jean-Pierre
www.radioplus.fr
www.bergerac95.fr
www.collines-laradio.fr/
www.rtflimoges.com
www.country.fr.tc
Tennessee Rock
Country Music
On the Road Country Music
Jean-Paul
Lundi
08h00 - 10h00
13h00 - 14h00
13h30 - 14h30
18h00 - 20h00
19h00 - 20h00
19h30 - 22h00
19h30 semaines
impaires
20h00 - 21h30
20h00 - 23h00
21h00 - 22h00
22h00 - 23h00
22h00 - 00h00
Mardi
11h00 - 12h00
13h30 - 14h30
17h30 - 18h30
18h00
19h00
19h00 2e de
chaque mois
20h00 - 21h00
20h30 - 22h00
20h00 - 22h00
22h00 - 23h00
Radio Bouton 90,6FM
www.rcf.fr (Savoie)
www.radiocraponne.com/
Phil et Jean
http://www.aligrefm.org/
Kenny
http://www.cjmxradio.com/
Bruno Richmond www.radio-ondaine.fr
http://studiocountry.eklablog.com/
Coun’trip
Free Country
Chicken Country
Guitar Town
Sergio
Chris & Morgane
Didier
Konrad
http://perso.wanadoo.fr/primitive
www.radio-liberte.com
www.heleneFM.fr
www.rqqg.fr
Mercredi
11h00 - 11h30
13h30 - 14h30
18h00 - 20h00
18h30 - 20h00
19h00 - 21h00
Coast to Coast
Country Music
Country Time
Jack in the Box
Crossroads
www.rcf.fr (Nancy)
www.radiocraponne.com/
www.frequenceverte.com
www.soleilfm.com/
www.radioarverne.com
20h00 - 21h00
Honkytonk Radio
20h00 - 22h30
21h00 - 22h00
Country souvenir
Highway 89
Jean-Pierre
Kenny
Jacky
Dj Jack
Bernard
David et JeanLuc
Patrick
Christophe
Couleur Country
www.rvrradio.fr/
http://idfm98.free.fr/
www.rmj.asso.fr
43
Jeudi
14h00 - 16h00
18h00 - 20h00
20h00 - 22h00
20h00 - 20h45
20h00 - 21h00
20h30 - 22h00
21h00 - 22h00
21h00 - 22h00
Vendredi
09h00 - 10h00
13h30 - 14h30
15h00 - 16h00
18h00 - 20h00
19h00 - 21h00
20h00 - 21h30
22h00 - 23h00
22h00 - 24h00
Samedi
10h00 - 11h00
10h00 - 12h00
11h00 - 12h00
11h30 semaines
impaires
13h00 - 15h00
15h00 - 2e de
chaque mois
16h00 - 17h00
17h00
17h00 - 18h00
17h00 - 18h00
18h00 - 19h00
18h00 - 19h00
19h00 - 20h00
20h00 - 21h00
Dimanche
09h00 - 11h00
11h00
12h00 - 13h00
14h00 - 15h00
17h30 - 18h30
18h00 - 19h00
19h00 - 20h00
20h00 - 21h00
20h00 - 22h00
21h00 - 22h00
Pure Country FM
W country
Country World
Interstate 40
Country and Co
Destination country music
FACM Country Show
CM radio magazine
Bruno - Big Boss
Jean-Michel
Jean-Yves “Bill”
Patrick
Gilles
Fredéric
Jean-uc & David
Patrice
http://pure-country.over-blog.com/
www.radioplus.fr
www.frequencemutine.net/
www.rcf.fr
www.radioarialongwy.com
www.plurielfm.org
www.rvrradio.fr/
www.terremarinefm.com
Jack in the Box
Country Music
Passion Country 35
Sur la route de Nashville
Country Show
La country en côte des
légendes
Texas Highway Radio Show
Country music
Dj Jack
Christian
Patrice
www.soleilfm.com/
www.radiocraponne.com/
www.westrennescountry.fr
www.rpl-radio.com
http://rigcountryshow.ifrance.com/
Dominique
www.radio-emeraude.org
Georges Carrier
http://agoracotedazur.fr/
www.agorafm.fr
Couleur Country
Country roots
Tennessee Rock
Bruno Richmond http://www.radiofm43.com/
Marion
www.radioarcenciel.com
Jean-Paul
www.rcf.fr (Savoie)
Kanga routes
Roland
www.rcf.fr (Rouen)
Crossroads (Redif)
Radio Bouton 90,6FM
Bernard
www.radioarverne.com
http://studiocountry.eklablog.com/
Guitar Town
Fred’s country
Only country
Country circus
Country Road
Country Music
Big boss country
Big boss country
Konrad
Fred
Philippe
Michel
Cowboy Kurt
Kenny
1 sdi sur 2
Vivianne
www.rqqg.fr
www.rcf.fr (Vivarais)
www.rcf.fr (Aude)
www.radio-galaxie.com
www.racdiocite.ch
www.radiocraponne.com/
www.radioperigueux103.org/
www.radio-resonance.org/
Pure Country FM
Fred’s country (Redif)
Passion Country 35
Highway 89
Country Music
Country circus (Redif)
Country land
Country Road
Rockin’Boy Saloon
FACM Country Show
Bruno - Big Boss http://pure-country.over-blog.com/
Fred
www.rcf.fr (Vivarais)
www.westrennescountry.fr
Christophe
www.beaufbfm.org
www.radiocraponne.com/
Michel
www.radio-galaxie.com
Caroline
www.radio666.com
Cowboy Kurt
www.racdiocite.ch
Jacques
www.lyonpremiere.com
Jean-Luc&David www.rvrradio.fr/
AVEC LA COLLABORATION DE :

Documents pareils

n° 72 – juillet/août 2012 sommaire

n° 72 – juillet/août 2012 sommaire La gazette de Richmond : Les Cowboys chantant, par Bruno Richmond Cd reviews : Don Williams, Jerry Kilgore, Marty Stuart, par Marion Lacroix Les news de Nashville : Le Festival American Journey's, ...

Plus en détail

CWB ETE 2015 - Caen Country Dance

CWB ETE 2015 - Caen Country Dance en plus il sera Country ! Intitulé « Cass Country » à paraître à la mi-septembre sur le label Capitol Records. « Cass Country » a été majoritairement composé par Don Henley avec la participation d’...

Plus en détail

n° 77 – mai / juin 2013 sommaire

n° 77 – mai / juin 2013 sommaire Day, The Studebakers, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour La gazette de Richmond : Le Héro mal aimé , par Bruno Richmond Hommage : Adieu à Joël Guiganton, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour Hommage : ...

Plus en détail