Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul

Commentaires

Transcription

Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul
Fabrice X (Cyprineman)
Le manuel de
développement personnel
qui va vous botter le cul
Les explications claires que la communauté de la
séduction ne vous donnera jamais
Dépôt légal
01/08/2014
1
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul "La vie n'ayant pas de sens, le sens de ma vie est d'être séduit par les femmes heureuses
d'êtres femmes et qui me rendent heureux d'être un homme."
Stéphane Ferrara
2
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Pourquoi choisir ce livre ?
Voici dix bonnes raisons d’apprendre la séduction avec "le manuel de développement
personnel qui va vous botter le cul" :
Raison n°1 : c'est un livre très complet qui vous permettra une meilleure compréhension des
bases de la séduction et qui propose aussi des techniques avancées de manipulation.
Raison n°2 : l’apprentissage se fera progressivement, les sections sont organisées afin de
vous mener le plus rapidement possible vers l’excellence, sans rien oublier.
Raison n°3 : vous allez découvrir des méthodes et des outils que vous ne connaissez
probablement pas et vous serez libre de choisir celle(s) qui vous correspond(ent) le mieux.
Raison n°4 : ce livre n’utilisera pas de jargon à l’américaine. Les Américains sont des
auteurs, certes, très intéressants... mais leurs principales théories, bien que très instructives,
commencent à dater : elles ont donc sérieusement besoin d’un coup de jeune et d’une
adaptation à notre culture.
Raison n°5 : après avoir fait le tri parmi la masse d'informations disponibles et en n'en
gardant que le meilleur, je vous propose un ensemble cohérent qui vous permettra de vous
améliorer notablement en un temps record. Pas mal pour un "petit" livre, n’est-ce pas?
Raison n°6 : ce livre a pour but de vous rendre plus heureux. On a l’impression que 20% des
mecs (toujours les mêmes) sortent avec 80% des femmes (canons). Or, dans un monde idéal,
ce serait 50-50 et personne ne serait jamais ni jaloux ni frustré… mais nous vivons dans un
monde cruel. Nous travaillerons donc votre apparence physique et ferons un travail de fond
pour vous rendre en meilleure santé et plus épanoui… dans tous les domaines (même le sexe).
Raison n°7 : après avoir lu ce livre, vous n’aurez plus besoin de personne d’autre que de
vous-même pour prendre du bon temps ! Vous pourrez même sortir tout seul et revenir avec
une fille (si si, c'est possible) : votre bonheur ne dépendra plus des autres…
3
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Raison n°8 : vous profiterez de mes recherches et de mon expérience dans les domaines de la
drague, de la séduction et du développement personnel. Je me vois comme une sorte
d'enseignant-chercheur de la séduction et vous propose de vous faire découvrir l’essentiel de
ce qui s’est dit ces dernières années en ne sélectionnant pour vous que le meilleur ainsi que ce
en quoi je crois dur comme fer parce que je l'ai expérimenté et que ça m'a réussi.
Raison n°9 : si cela a marché pour moi, pourquoi cela ne fonctionnerait pas pour vous?
Raison n°10 : en bref, que vous cherchiez à avoir une petite amie, à multiplier les conquêtes
ou "simplement" à mieux comprendre les femmes : vous avez le bon support entre les mains!
Amicalement,
Fabrice Julien (écrivain et expert en relations Hommes/Femmes)
4
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Mise en garde !
Je ne vais pas vous dire "faites ça parce que c'est comme ça" : nous allons étudier et
comprendre la séduction en profondeur : les "pourquoi" et "comment" les techniques
fonctionnent. Vous allez devenir beaucoup plus puissant. Je compte donc sur vous pour faire
un usage honnête de votre nouveau succès et ne pas faire souffrir les gens.
Je vais vous épargner toutes les abréviations à l’américaine. Même si le but de ce langage
"codé" est de ne pas être compris par les filles, il risque surtout de vous faire passer pour un
gros geek ou pire, pour un membre d’une secte bizarre. Nous sommes en France, nous
utiliserons donc une adaptation intelligente de leurs concepts.
D'un autre côté, les filles subissent en France une américanisation croissante à travers les
musiques, les séries TV, les films et les livres… C’est donc bien l’état d’esprit qu’il faut
comprendre.. et non pas appliquer bêtement de mauvaises traductions de techniques
critiquables ! Ainsi, en adoptant définitivement une bonne attitude, vous saurez comment
réagir dans tous les cas de figure : que ce soit en face de la fille, au téléphone, par SMS, par
mail…
Étudier l’état d’esprit sous-jacent au succès est un investissement infiniment plus rentable que
d’apprendre ce qu’il faut faire ou dire dans telles ou telles situations car vous saurez ainsi
comment réagir en toutes circonstances (et en restant naturel).
Bon. Sans chercher à niquer tout ce qui bouge, un but honorable (le mien quand j'ai
commencé) peut simplement être de ne plus laisser passer d’occasions (éviter d’avoir des
regrets) mais n’oubliez pas qu’il faut aussi savoir "provoquer" sa chance et la savourer
(pourquoi ne pas rester avec une fille si vous en trouvez une qui vous plaît vraiment, pas juste
pour jouer avec ses seins).
Bravo, vous êtes sur le point de devenir un "meilleur vous-même" !
5
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Qu’est-ce que la séduction ?
La séduction désigne un procédé visant à susciter délibérément l'admiration, l'attirance, voire
l'amour d'un ou plusieurs individus. Le mot est dérivé du latin seducere, signifiant
littéralement "tirer à l'écart" (cette information nous servira plus tard).
Parfois appelée "flirt", l'entreprise de séduction se présente souvent comme une forme de jeu
ou de défi entre deux ou plusieurs individus, dans lequel l'un d'eux (ou les deux) s’efforce(nt)
de susciter de l'attirance et/ou des sentiments chez l'autre par diverses conduites (draguer,
etc.). On note bien ici la différence entre "draguer" et "séduire" : deux notions qu'il ne faut pas
confondre même si elles peuvent être complémentaires.
Le but le plus simple de la séduction consiste à obtenir un avantage de la part de la personne
séduite, souvent des rapports sexuels. Mais son but peut être plus complexe et détourné :
reconnaissance, estime de soi, narcissisme ou simple satisfaction du désir de vaincre. Ou de
nature matérielle : des cadeaux ou de l'argent (lorsqu'elle est effectuée de mauvaise foi et pour
abuser de quelqu'un, il est question de manipulation physique ou psychologique).
Du point de vue de la religion, la séduction est souvent considérée comme une forme de
tentation, une invitation à commettre un péché ou un acte de faiblesse charnelle
(étymologiquement "détourner du droit chemin"). Il s'agissait probablement, à l'époque dont
datent ces mises en garde, de limiter les rapports sexuels entre les gens pour des raisons
essentiellement sanitaires. Quoi qu'il en soit, la séduction constitue une étape préliminaire (et
souvent indispensable) à toute relation amoureuse.
Concrètement, la séduction est une discipline passionnante qui se situe à la frontière de
beaucoup d’autres (par l'intermédiaire du développement personnel qu'elle nécessite pour
réussir un maximum) : la psychologie, l’humour, la biologie, le sport, la diététique, la
communication… et la liste est encore longue…
De plus, faire du développement personnel ne vous sera pas seulement utile dans le domaine
de la drague mais beaucoup plus souvent que ça ! Vous vous sentirez mieux dans votre corps,
à tous les niveaux, vous trouverez plus facilement un job, vous prendrez confiance en vous,
etc. Là encore, la liste est très longue…
6
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous avez un problème avec ça, vous devriez peut-être arrêter de me lire tout de suite
parce que la suite risque de vous énerver.
7
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Introduction.............................................................................................................................................................9
10 caractéristiques pour devenir un homme attirant.................................................................................10
L'instinct................................................................................................................... .............................................16
Les 3 clés pour ENFIN comprendre la séduction.....................................................................................17
Ce qu’il faut communiquer pour séduire..................................................................................................20
Langage corporel................................................................................................................................ ...................24
Langage corporel et séduction..................................................................................................................26
Signes d’intérêts féminins.........................................................................................................................36
L'humour sexuel................................................................................................................................................. ...39
Flirt, humour sexuel et répliques prêtes à l’emploi...................................................................................40
L'état d'esprit.........................................................................................................................................................48
L’état d’esprit du mâle alpha.....................................................................................................................49
Faites-vous des affirmations pour devenir plus confiant..........................................................................65
Donner et recevoir.....................................................................................................................................71
L'énergie sexuelle..................................................................................................................................................74
L'apparence physique...........................................................................................................................................82
Relativité de la beauté masculine..............................................................................................................83
Complexes masculins et préférences féminines........................................................................................85
Comment améliorer votre apparence physique.........................................................................................91
L’impact des vêtements sur les femmes....................................................................................................97
L’alimentation.........................................................................................................................................104
Le sport....................................................................................................................................................114
Vaincre la timidité.................................................................................................................................. .............118
Comment vaincre la timidité...................................................................................................................119
Rencontrer des femmes...........................................................................................................................123
Stratégie de séduction (inspirée par la méthode Mystery)......................................................................127
Drague simple, rapide et directe..............................................................................................................138
Le copilote................................................................................................................................... .........................150
Les règles du wingman............................................................................................................................151
La recontacter.............................................................................................................................. ........................153
Quand, comment et pourquoi la rappeler................................................................................................154
Le rendez-vous en lui-même...................................................................................................................159
A la maison avec elle..................................................................................................................................... ......166
Comment la ramener à la maison............................................................................................................167
Comment embrasser une fille ?...............................................................................................................174
Modestement, comment devenir le meilleur coup de sa vie...................................................................178
Gérer la conversation..........................................................................................................................................187
Alimenter la conversation................................................................................................................ .......188
Comment améliorer votre façon de communiquer..................................................................................193
Les techniques de manipulation..............................................................................................................202
L’art de persuader...................................................................................................................................205
Le savoir-vivre........................................................................................................................................215
Gérer votre couple................................................................................................................................. ..............225
Comment gérer votre relation de couple (et la possible rupture)............................................................226
Conclusion............................................................................................................................................................232
Pourquoi auriez-vous besoin de moi en séduction ?...............................................................................233
Bonus................................................................................................................................... .................................245
Bonus : en boîte et sur Internet...............................................................................................................246
La Fast Seduction en détails !!!...............................................................................................................250
Si les femmes étaient nées hommes…....................................................................................................259
10 raisons de se méfier des sites de rencontre.........................................................................................266
10 astuces pour sortir du lot sur les sites de rencontre............................................................................269
Réponses à mes détracteurs et pourquoi j’ai raison................................................................................272
Commentaire de l’article polémique « Témoignage : j’ai infiltré les PUA ».........................................298
Sources..................................................................................................................................................................338
8
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
I
N
T
R
O
D
U
C
T
I
O
N
9
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
10 caractéristiques pour devenir un homme
attirant
Les appâts qui font mordre les filles :
Vous vous demandez peut-être « comment plaire aux filles ? » « comment devenir un homme
à femmes » ou en version moins soft « comment exciter les femmes » ? Avoir du succès ou ne
pas en avoir dépend en grande partie de votre état d’esprit : ce qui suit vous aidera à acquérir
« ce petit truc en plus » qui vous manque peut-être pour l’instant.
Il suffit aux femmes de soigner leur apparence physique pour avoir plus de succès. Pour nous,
les hommes, c’est différent : notre apparence est certes importante (« ce qui est beau est bon »
(halo de beauté)) mais dans une moindre mesure. Il existe d’autres appâts que vous pouvez
lancer aux filles : travaillez dessus et ce sera comme si vous étiez un gros thon qui se
transforme peu à peu en magnifique sirène.
Imaginez que vous êtes en voyage : il est minuit, vous êtes seul dans un bar et vous rencontrez
une fille… pas très belle, pas dégueulasse mais pas belle et un peu grosse. Bref, pas terrible
mais baisable « en cachette ». Vous n’avez personne d’autre en vue, alors, qu’allez-vous faire
dans l’idéal ? Rentrer dans votre chambre et vous masturber ou bien coucher avec cette nana
moyenne? La plupart des gens choisiraient rationnellement la deuxième option (et ils auraient
sûrement raison). Eh bien, c’est la même chose pour la fille lambda. Je m’explique : tant que
vous êtes « baisable » c’est-à-dire que vous remplissez les critères minimums (pas horrible ni
déformé) si vous adoptez une bonne attitude, alors vous arriverez à vos fins avec les filles. Ce
que je veux dire c’est que, sous réserve de ne pas être éliminé par son physique, il existe de
nombreuses autres façons de faire naître le désir. Pas chez toutes bien sûr, mais chez un
nombre suffisant afin que vous puissiez en avoir plus que ce que vous pouvez humainement
gérer. 20-30% de votre potentiel d’attirance dépendant de votre physique, ce n’est pas
négligeable.
Le bouton « attirance physique » se tourne ou ne se tourne pas. Ça ne sert donc à rien de se
comparer à d’autres pour savoir si on est plus ou moins canon que tel ou tel concurrent.
Cependant, plus on est beau et plus on active le bouton sur des filles différentes… et on ne va
10
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul pas se leurrer, ça aide quand même notablement puisque les filles sont maintenant élevées en
ne voyant que Ian Somerhalder ou Chace Crawford à la télévision ou dans les magazines et
pensent toutes être des princesses méritant un pur beau gosse richissime (merci les nouvelles
technologies!)
Sauf que, ce qui est déterminant, ce n’est pas si elle vous trouve beau mais si vous lui plaisez
ou si vous la motivez à coucher avec vous. Plutôt que par une plastique, elles sont excitées par
une attitude : il n’y a qu’à voir le nombre de filles qui sont tombées amoureuses du
personnage de Serge Gainsbourg en 2009 lors de la sortie du film Gainsbourg, vie héroïque. Il
n’était pas beau mais avait la classe et stimulait émotionnellement les femmes… c'est ce qui
est le plus important et que nous avons le plus de mal à comprendre puisqu’en tant
qu’hommes (en moyenne statistique bien sûr) nous utilisons en priorité la partie gauche de
notre cerveau contrairement aux femmes (ou bien pour d'autres raisons) : elles perçoivent
donc la chose d’une façon différente.
Trois conseils rapides pour améliorer votre physique quand même :
– Faites du sport ;
– Mangez sainement ;
– Lookez-vous mieux.
REGLE : NE CESSEZ JAMAIS DE CHERCHER A VOUS AMÉLIORER
PHYSIQUEMENT.
En gros, pour les hommes…
- le physique représente 20% du pouvoir d’attirance ;
– la personnalité représente 80% de ce pouvoir d’attirance.
C’est l’inverse chez les femmes : tout comme la plupart de mes lecteurs baiseraient une meuf
au comportement objectivement inacceptable pourvu qu’elle soit canon… La plupart des
femmes baiseraient un mec pas beau pourvu qu’il ait une attitude stimulante. Savoir faire ce
changement de perspective et accepter que les femmes ne cherchent pas chez vous exactement
ce que vous cherchez chez une femme est primordial.
La séduction, c’est comme une partie de pêche. Imaginez une partie de pêche. Plus vous
lancerez d’appâts et plus nombreux seront les poissons qui mordront. C’est le même principe
avec les filles : un seul appât peut suffire pour avoir des touches mais plus vous lancerez
11
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’appâts et plus vous aurez de chances que des filles mordent à l’hameçon (vivent les
métaphores).
La liste des 10 appâts, qu’en tant qu’homme, vous pouvez lancer :
Voyons maintenant comment faire pour devenir plus « baisable » ou « sexy » :
1) VOUS DÉGAGEZ DE L’ASSURANCE
- Vous semblez ne craindre personne ;
– Vous n’avez pas peur du jugement d’autrui ;
– Vous êtes sûr de vous.
2) VOUS ÊTES POPULAIRE AUPRÈS DES HOMMES ET DES FEMMES
– Vous connaissez beaucoup de monde et beaucoup de monde vous connait ;
– D’autres femmes sont intéressées, il y a compétition donc votre valeur augmente.
3) VOUS REPRÉSENTEZ L’AUTORITÉ DANS UN DOMAINE
- Lorsque vous parlez, on vous écoute attentivement ;
– Vous êtes une référence pour certaines personnes.
4) VOUS SUFFISEZ A VOTRE BONHEUR
- Vous ne mettez pas la pression aux filles, pas de stress, pas de possessivité ;
– Vous n’êtes pas en demande, vous êtes indépendant des autres pour vous sentir bien.
5) VOUS ÊTES DYNAMIQUE
- Vous avez plein de passions ;
– Vous avez de l’ambition ;
– Vous n’êtes pas mou du genou.
6) VOUS ÊTES AMUSANT
- Si elle rit avec vous, c’est qu’elle vous apprécie ;
– Vous n’êtes pas le clown de service, vous pratiquez plutôt l’humour arrogant.
7) VOUS ÊTES COMBATIF
- Vous êtes capable de protéger les gens qui vous font confiance ;
– Vous ne vous laissez pas aller;
– Vous faites ce que vous avez décidé et tenez votre parole.
12
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul 8) VOUS ÊTES INTÉRESSANT, MYSTÉRIEUX
– Vous lui faites vivre des émotions ;
– Vous êtes excitant émotionnellement ;
– Vous êtes un défi et une source de surprises pour elle.
9) VOUS ÊTES FORT ET CA SE VOIT
– Vous avez un beau corps ;
– Vous êtes en forme ;
– Ça se voit que vous serez capable de la faire monter au septième ciel, sans problème.
10) VOUS ÊTES VIRILEMENT BEAU
– Des femmes disent que vous êtes « beau » et/ou « sexy » ;
– On vous complimente que ce soit sur votre look ou sur toute autre partie de votre corps.
13
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Vous pensez que c’est un gros programme ?
Ne vous inquiétez pas, nous décortiquerons méthodiquement chaque point et vous deviendrez
un véritable champion.
Voici les grandes lignes de ce qui va suivre :
- Vous serez un mâle alpha, pas une femmelette ;
- Vous saurez reconnaître les filles disponibles, faire le premier pas et tenir une conversation ;
- Vous vous comporterez comme un winner pas comme un looser ;
- Vous vous comporterez comme si vous n’aviez pas besoin de sexe, juste envie de sexe ;
- Vous serez le prix dans l’interaction, elle aura envie de se battre pour votre attention ;
- Vous aurez un rapport simple avec les filles, saurez établir un lien et serez joueur avec elles ;
- Vous ne démontrerez ni insécurité ni dépendance envers les femmes ;
- Vous ne rechercherez pas l’approbation, vous serez virilement amusant ;
- Vous mériterez toutes ces choses qu’elle fera pour vous et saurez la récompenser/la punir ;
- Vous serez optimiste, vous serez un roc émotionnel, fort intérieurement et extérieurement ;
- Vous créez votre réalité (dans laquelle vous êtes irrésistible) et la ferez entrer dedans ;
- Vous comprendrez en quoi consiste réellement le jeu de séduction et pourquoi quand on
aborde une femme au hasard, on a difficilement plus de 5% de chances de réussir.
Gardez en tête que tout peut arriver sur un malentendu...
REGLE : LA DRAGUE EST UNE QUESTION DE NOMBRE, NUL N’EST
INFAILLIBLE (ON NE PEUT QU’OPTIMISER LA PROBABILITÉ DE
CONCLURE).
Vous n’avez pas besoin de tout connaître ni de tout maîtriser pour commencer à avoir du
succès. Le succès viendra progressivement car vous vous habituerez à prendre confiance en
vous, à chercher des filles aux bons endroits et vous ne foncerez plus, au hasard, droit vers le
râteau (vous saurez, entre autres, reconnaître les signes d’intérêt féminin). Chaque fille étant
différente, vous ne réussirez pas à chaque fois avec la même approche (vous n'êtes pas un
automate) : c’est l’esprit véhiculé par les techniques et votre capacité d’adaptation (certains
appellent ça "la calibration") qui feront votre succès. Vous devez aussi faire la part des choses
14
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul en découvrant ce qui fonctionne POUR VOUS et, en cas de doute, n’oubliez pas que la
simplicité sera toujours une valeur sûre… Être polyvalent est un plus, pas une nécessité!
NB : Ne prenez pas la "séduction" trop au sérieux! ;)
Elle doit rester un hobby et ne pas trop empiéter sur votre vie professionnelle, familiale, etc.
En vidéo : sur un malentendu ça peut marcher comme Guy Bedos avec Sophie Daumier dans
leur célèbre sketch La drague (1972)… pour voir un autre exemple, regardez le moment où
Romain Duris drague la black dans Les Poupées Russes !
15
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L'
I
N
S
T
I
N
C
T
16
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Les 3 clés pour ENFIN comprendre la
séduction
La séduction, une science humaine
Les sciences humaines, comme toutes les sciences, cherchent à définir des lois générales en
fonction de variables. Le seul problème est que, dans notre cas, ces dernières sont beaucoup
plus nombreuses que dans les autres disciplines et que la plupart sont difficiles à quantifier ou
même à percevoir.
C’est donc l’approche inverse qui a été choisie en psychologie évolutionniste : au lieu de
chercher à lister toutes les variables, le chercheur considère celles qu’il connaît et déclare faire
comme si toutes les autres étaient invariables. C’est le sens de l’expression « toutes choses
égales par ailleurs » qui est fréquemment employée et toujours sous-entendue sur ce blog.
Par exemple, quand on dit qu’être grand et musclé offre un avantage reproductif, on sousentend « toutes choses égales par ailleurs ». Dans la vie réelle, l’avantage ne sera pas
forcément très évident. Tout d’abord, il se peut que le porteur de cette combinaison n’ose
jamais aborder une fille ou soit impuissant, ce qui ne remet pas en cause le principe de
l’avantage mais sa concrétisation pour l’individu. Ensuite, il se peut que cette combinaison
génétique ait d’autres conséquences allant à l’encontre de la reproduction de son porteur : par
exemple si la fille est traumatisée pour une raison ou une autre et a peur des gens grands (riez
pas, j’en connais). Dans ce cas, il ne s’agit bien évidemment plus d’un avantage : le principe
est remis en cause.
L’expression « toutes choses égales par ailleurs » qui est toujours sous-entendue en séduction
sert donc à montrer les limites des connaissances et à rappeler la prudence qu’il faut conserver
quant à leur interprétation.
Le modèle « homme » pur et le modèle « femme » pur
Tous nos sens et toutes nos observations nous démontrent quotidiennement que les hommes et
les femmes sont extrêmement différents. Les différences les plus visibles se retrouvent
évidemment au niveau physique : les caractères sexuels primaires et secondaires.
17
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les différences intellectuelles sont tout aussi évidentes quand on emploie les tests appropriés.
Par exemples, la femme a une intelligence verbale très supérieure à celle de l’homme : elle
comprendra mieux les différents sens d’une phrase. Elle parle plus et pas avec les mêmes
objectifs : cela se retrouve dans toutes les sociétés qui ont été étudiées (universalité de
l’influence des gènes). L’intuition féminine lui permet de mieux comprendre les relations
entre les gens, elle saura très vite qui cherche à séduire qui, quel est l’état affectif d’un couple,
alors que l’homme en sera le plus souvent strictement incapable. A l’opposé, les hommes sont
plus aptes en intelligence visuo-spatiale : ils dominent complètement dans les tests demandant
de reconstruire une image ou en lecture d’une carte routière.
Il faut bien comprendre, par contre, que ces différences ne sont pas absolues. Il est facile de
trouver des contre-exemples : beaucoup de femmes sont plus grandes que beaucoup
d’hommes, même si EN MOYENNE, les femmes sont plus petites que les hommes. Ces
différences correspondent à un « archétype », il ne s’agit que d’orientations. On est tous situés
quelque part sur l’échelle allant de « homme » pur à « femme » pur mais pas aux extrémités.
Par exemple, je pense avoir une sensibilité « féminine » (sans être homosexuel) en ce qui
concerne la psychologie féminine, ce qui fait que je comprends peut-être mieux les femmes et
plus facilement que les autres hommes.
Les raisonnements à tenir en séduction sont beaucoup plus subtiles et complexes que « pour
séduire une femme précise tu dois faire telle chose et pas telle autre peu importe qui tu es et à
qui tu as affaire » (quelle absurdité) : il s’agit d’optimisations et de rôles prédéfinis supposés.
Nous sommes TOUS gouvernés par notre programmation génétique
Nous travaillerons donc sur ce que j’appelle « la fille lambda », la fille statistique. Bien sûr, il
faut bien comprendre aussi que chaque personne est différente et peut réagir différemment (à
cause des attentes qu’elle a, du caractère du sujet, de l’éducation reçue, l’expérience de la vie,
les croyances, etc.)
Cependant, les études actuelles montrent que les chiffres moyens pour chaque comportement,
exprimés en pourcentage de la variance, sont de 50% pour la génétique, 40% pour les pairs et
10% pour l’influence parentale.
Tout individu est donc déterminé à 50% par ses gènes. Cela est vrai pour l’intelligence, le
bonheur, la résistance aux maladies, le stress, la réussite sociale, etc. Il apparaît de plus en
18
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul plus que les gènes (et la vie prénatale) définissent un maximum ce qui sera atteint sauf si
l’environnement vient l’empêcher. En d’autres termes, l’éducation et les hasards de la vie
peuvent détruire un potentiel, le restreindre ou au contraire permettre de l’exploiter,
éventuellement l’orienter mais pas le développer, et cela est vrai en termes de capacités
sportives, intellectuelles, de bonheur, etc.
C’est triste et amoral mais c’est VRAI. Et cela implique comme conséquence que ce qui
séduit toute femme « modèle pur » est déterminé par sa génétique. Le game s’est donc
appliqué à le comprendre et se servir de la psychologie évolutionniste pour actionner les
leviers qui font réagir les femmes « programmées » en tant que femmes.
Si vous souhaitez « comprendre les femmes », je ne peux que trop vous conseiller de lire des
ouvrages ou des blogs d’évopsy car c’est la base de tout, en séduction.
J’espère que vous avez mieux compris pourquoi la séduction est un domaine si délicat, et
pourquoi le game fonctionne grâce à la logique des grands nombres.
19
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Ce qu’il faut communiquer pour séduire
Le lien étroit entre la psychologie évolutionniste et la communauté de la séduction pourrait
faire l’objet d’un blog entier à lui tout seul. Mais le sujet est sous-jacent dans tous les articles
de ce site. Je vais donc, pour l’instant, me contenter de résumer, de poser les bases, de ce dont
on a impérativement besoin pour comprendre le game.
Les gènes sont égoïstes : ils cherchent à survivre (se reproduire) et ce sont eux qui agissent
directement sur ce qui nous attire ou non. Les hommes comme les femmes cherchent de
« bons reproducteurs » mais les règles de sélection sont différentes selon les individus. Ces
règles datant de l’âge de pierre, sont toujours en action, mais ne sont donc plus très bien
adaptées au monde civilisé actuel. Il y a des bugs : c’est ce qui fait qu’on aboutit parfois à des
aberrations comme ces nighteuses-canons qui se couperaient un bras pour se taper le serveur
con, moche, gros et drogué de la boîte hype.
Psychologie et communication > Physique
Les études ont montré qu’environ 7% seulement de ce qu’on communique se fait par nos
mots. Le reste du message se transmet à un niveau inconscient par notre langage corporel
(55%) et l’intonation de notre voix (38%). En travaillant son langage corporel, on peut donc
agir sur l’instinct primitif de la fille… et on peut arriver à l’exciter sexuellement malgré un
physique qui ne l’aurait pas forcément intéressée au premier abord.
Comme les animaux, les êtres humains utilisent des langages primitifs qui paraissent
imperceptibles au premier abord, du moins pour les non-initiés. Si on pousse la réflexion plus
loin, c’est pour cela qu’il existe des coutumes propres à certaines classes sociales : ce sont des
signes de reconnaissance… et tout le monde peut arriver à les imiter en y mettant de la bonne
volonté.
Bien sûr, ce que nous allons essayer de communiquer, c’est le fait d’être un « bon
reproducteur ». D’avoir de « bons gènes ». Une des clés du game est d’apprendre à faire ça.
Le message
20
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Biologiquement et inconsciemment, les femmes cherchent à s’accoupler avec un mâle qui a
les meilleurs gènes pour elles (et/ou les meilleures ressources). Elles font donc le plus
rapidement possible le tri parmi les femmelettes, ceux avec qui elles auront une relation
purement amicale et les candidats sérieux pour une relation sexuelle. C’est naturel et ne se
contrôle pas! Il est inutile de leur en vouloir pour ça… Un homme qui a les bonnes attitudes
devient ainsi aussi attirant pour elles qu’une fille qui est un pur canon physiquement serait
attirante pour nous.
Grâce à une étude de la psychologie évolutive, on peut arriver à reproduire les attitudes
attirantes et à éviter celles qui communiquent que l’on n’est pas un candidat intéressant.
Le message qu’il faut arriver à transmettre par son langage corporel et l’intonation de sa voix
est « c’est moi le mâle dominant, c’est moi qui commande et qui te choisis… ou pas ». Peu
importe ce que l’on dit verbalement, on cherche à agir sur l’instinct de la fille (ne négligez pas
pour autant le choix de vos mots). Cela permet de créer l’attirance chez elle à un niveau
inconscient.
En ce sens, nous avons tous un potentiel puisque plaire aux filles relève plus de la psychologie
que du physique. La culture et la société brouillent leur instinct (vive Walt Disney…) donc les
filles ne savent peut-être même pas consciemment ce qui leur plaît vraiment au fond.
La principale différence
Les millions d’années d’évolution qui ont amené nos ancêtres à se reproduire sont encore
ancrées en nous (mémoire génétique) : les hommes doivent se reproduire le plus possible pour
être sûrs d’assurer leur descendance. C’est pour cela que les mâles ont souvent un instinct de
polygame. Cependant, les filles à cause de la longue période de gestation n’ont pas le droit à
l’erreur, sinon elles la payent pendant neuf mois. Elles doivent donc méticuleusement et
instinctivement choisir un bon reproducteur. C’est une des raisons qui font qu’il n’est
logiquement pas plus facile de draguer une moche non frustrée ! Moche ou pas, elle
fonctionne à l’instinct et cherchera même plus à compenser ses complexes physiques en
recherchant un beau mec. De plus, admettre qu’on est moche est toujours très difficile et elles
préfèrent se voiler la face en faisant chier le monde…
Vous avez compris ce principe simple : la femmelette sous-communique qu’elle a de mauvais
gènes alors qu’il faut au contraire exhiber ses bons gènes de mâle alpha. On essaye ainsi
21
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’agir sur leur subconscient. Personnellement, pour entraîner le ton de ma voix et certaines de
mes postures, j’essaie de voir ce qui fonctionne le mieux pour « soumettre » ma chienne. Et
j’ai constaté qu’il y a effectivement des tons de voix et des postures du corps qui font qu’elle
obéit plus ou moins bien, plus ou moins vite, etc. Eh oui, je pense qu’il faut entrer en contact
avec le côté animal des filles!
Une programmation différente
Les femmes ne sont pas programmées comme nous le sommes vis-à-vis de la beauté : ce
qu’elles recherchent est davantage enfoui en elles. La beauté, l’argent, le pouvoir, la
popularité sont des facteurs qui leur font ressentir les bonnes émotions vis-à-vis de nous…
mais nous pouvons transmettre autrement ces mêmes sentiments : par l’attitude.
Il faut être un ALPHA viril. Pour cela, vous devez d’abord être capable de vous guider dans
votre propre vie : vous choisissez les filles qui y entrent et pas le contraire (typique du mec
qui sort avec une fille par défaut). Vous devez être un battant, vous vous battez pour avoir ce
dont vous rêvez, et faites des rêves qui vous obligent à viser toujours plus loin, toujours plus
haut (ambition).
Vous l’aurez compris : pour les filles, l’attirance relève d’un processus et évolue donc plus
fortement ou plus faiblement selon vos agissements. Par contre, pour nous, c’est plutôt un
évènement : il y a attirance ou non, et puis c’est tout (elle est belle ou jeune ou pas) ! Vous
devez donc agir différemment de la masse des autres hommes tout en restant désirable. Vous
observerez que si une fille sent que vous arrivez à la comprendre, elle essayera de vous
impressionner. En effet, elle verra quelque chose qu’elle n’a pas souvent vu dans sa vie et
essaiera de le garder : un « vrai mec ». Pour cela, vous n’êtes pas un « lèche-cul », c’est-à-dire
que vous ne tolérez pas les caprices des jolies filles. Comportez-vous comme si elle était UN
AMI de longue date : vous évoquez ses petites manies, vous la taquinez et vous vous amusez
de ses insécurités (vous ne vous laissez pas impressionner par sa beauté car vous
communiquez que vous êtes habitué à être avec de jolies filles). Vous restez amical et joueur,
la séduction est un jeu, de toutes façons, c’est même pour ça qu’on l’appelle « the Game »
(dans la communauté de la séduction) ! Selon la même logique, elle doit comprendre que vous
pouvez la satisfaire sans sortir votre portefeuille. Ne rentrez surtout pas dans la logique de
l’équation VOUS + ARGENT = ELLE. C’est une des raisons qui font qu’un bon séducteur
n’offre pas un verre à n’importe quelle fille juste pour avoir son attention en retour.
22
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Réalisez tout de même que toutes les situations sont différentes. Chacune des femmes a sa
propre hiérarchie des qualités qu’elle recherche chez un homme (exemple : position sociale >
confiance > beau physique). Et au sein même de cette hiérarchie, il existe des hiérarchies
différentes : le serveur de la boîte hype sera un alpha pour les nighteuses qui donnent de la
valeur au clubbing. Il ne sera rien du tout pour la nana qui ne va pas en boîte et qui s’en fout
des gens qui boivent. La droguée kiffera un dealer ou un mec riche qui pourra lui payer sa
poudre. La sportive kiffera son moniteur de ski ou son prof de yoga, ou qu’en sais-je… etc.
La plupart des gens savent dès l’adolescence où ils se placent dans la hiérarchie de la
reproduction.
Par contre, les critères ne seront pas les mêmes selon si la femme sélectionne un amant ou un
mari. Dans le second cas, elle essayera de le garder (par exemple en vantant sa pureté) et les
ressources deviendront plus importantes. Notons que nous vivons dans une société féministe
puisqu’un homme faisant un enfant à une femme puis la quittant pour se reproduire ailleurs
devra souvent verser une pension, ce qui amoindrira ses ressources, le rendant ainsi moins
attirant pour la suivante. Mais la femme préférera (instinct) garder son homme donc elle
voudra le sélectionner « pas trop mieux qu’elle quand même » afin qu’il ne parte pas à la
première occasion. Notons enfin que notre instinct n’est pas fait pour vivre dans une ville où
la tentation est omniprésente, c’est ce qui créée autant de troubles sexuels et de frustrations.
REGLE : LES FEMMES AIMENT LE SEXE (C’EST UNE NECESSITE
BIOLOGIQUE) MAIS ONT PEUR DES ÉTIQUETTES DU TYPE « SALOPE » OU «
PUTE » (C’EST UN EFFET DE LA SOCIETE)…
Montrez que vous n’êtes pas un frustré : soyez heureux que les autres aient de bonnes choses
dans leur vie et appréciez avec eux. Un vrai mec aide les autres à se développer. Il y a assez
de femmes pour tout le monde !
Comprenez pour finir l’importance de l’effet Halo : les gens attirants et puissants ont l’air plus
intelligents et en confiance que ceux de classe moyenne.
23
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L
A
N
G
A
G
E
C
O
R
P
O
R
E
L
24
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous avez bien compris grâce au chapitre précédent (l’instinct) qu’un "mâle alpha"
communique ses bons gênes à travers son attitude (notamment sa gestuelle) et devient ainsi
plus désirable aux yeux de la gent féminine. Sa façon de bouger traduit qu’il a de bons gènes
et que son état d’esprit est le bon. Or, l’état d’esprit agit sur le comportement mais l’inverse
est également vrai : en agissant d’abord sur votre comportement, vous pouvez dès à présent et
sans contraintes améliorer votre état d’esprit. Il s'en suivra un cercle vertueux d'améliorations.
La bonne nouvelle est donc que pendant la période où vous améliorerez votre état d’esprit,
vous pourrez déjà avoir du succès en soignant votre communication non-verbale. Vous
suivez? En effet, vous donnerez déjà l’image d’un "alpha", ce qui est viril et attirant. Un
dominant en deux mots est : nonchalant et sincère (référez-vous par exemple à notre vieil ami
James Bond). Pour devenir "bon" en séduction/drague, cela demande généralement 2 et 4 ans.
Puis, pour devenir un maître, il faut encore au moins autant. En 10 ans, vous pouvez
largement devenir un virtuose de la drague. En attendant, débarrassez-vous de ce que haïssent
les femmes, de ces petites erreurs qui vous paraissent peut-être anodines mais qui vous font
rater pas mal de demoiselles géniales. Nous reviendrons, bien sûr, plus en détails sur ces
attitudes qui font diminuer l'intérêt qu'une fille pourrait vous porter.
Au travail !
25
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Langage corporel et séduction
J’ai déjà écrit un ebook (Comment sublimer votre langage corporel) qui répond à toutes les
questions (ou presque) sur le langage corporel. En conséquence, je vais simplement revenir ici
sur les fondamentaux.
1) Le regard : Quand vous parlez, regardez les autres dans les yeux. Plus celui qui parle
regarde l’autre dans les yeux, plus il est perçu comme dominant (= alpha). Lorsque vous
écoutez : moins vous regardez dans les yeux, plus vous apparaissez comme dominant. Voici
donc l’idée : établissez votre dominance en la faisant détourner le regard en premier, puis
soutenez ensuite son regard lorsqu’elle dit quelque chose de particulièrement intéressant… Le
reste du temps, concentrez-vous sur le paysage, les gens autour, quelque chose sur la table, ses
cheveux, etc. Mais surtout pas sur les autres filles : en effet, un homme qui a du succès ne
perd pas son temps à baver sur toutes les nanas qui passent ; et c’est justement l’image que
vous essayez de donner. Il y a des chances, d’ailleurs, qu’elles commencent à chercher à se
faire remarquer en se demandant ce qui se passe (règle de base : retirez leur votre attention,
mais pas trop, et elles essayeront de la regagner). Si toutefois vous choisissez de mater, dans
ce cas, assumez!
REGLE : EN TANT QU’ALPHA, VOUS N’ÊTES PAS DANS LE BESOIN SEXUEL.
COROLLAIRE : VOUS AVEZ « ENVIE » D’ELLE MAIS PAS « BESOIN » D’ELLE.
Ne baissez pas le regard, levez la tête : vous êtes en confiance, vous savez que personne ne
vous tranchera la gorge (personne n’osera s’attaquer à vous car êtes un alpha qui inspire le
respect). Clignez naturellement des yeux et gardez-les mi-clos, cela transmettra le message
que vous êtes détendu. En effet, avoir les yeux grands ouverts est une attitude de mec « pas en
confiance » (qui a peur de tout car le danger peut lui tomber dessus à n’importe quel
moment). Au contraire, une fille doit se sentir SEREINE avec vous, et pour que cela se
produise, vous devez l’être en premier. Les émotions sont communicatives…
Ne baissez pas les yeux avant de répondre à une question : si vous devez regarder ailleurs,
c’est d’abord en l’air puis sur les côtés. N’allez pas non plus trop loin dans ce jeu de regard,
ne la détaillez pas de haut en bas : ce serait jouer un jeu un peu trop agressif! De plus, si vous
êtes perçu comme trop dominant, vous perdrez en amabilité. Nous allons développer ce sujet
26
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul un peu plus tard mais la séduction au masculin est une sorte de compromis entre amabilité et
dominance! Regardez ailleurs de temps en temps quand vous lui parlez ou regardez-la dans
les yeux quand elle dit quelques chose! Votre regard doit être à la fois détendu et sûr de lui
(très sexuel).
Le meilleur compromis :
- Quand elle parle : vous la regardez 10% du temps.
- Quand vous parlez : vous la regardez 90% du temps.
– Avant de détourner le regard, surtout la première fois, elle doit l’avoir détourné en
premier.
NB : On s’en fout de la couleur des yeux. Les yeux clairs ont tendance à être fades, mais ont
la classe. Les yeux foncés ont la classe aussi. La forme et l’intensité sont bien plus
importantes. Donc, que vous ayez les yeux vert lagon ou marron caca, qu’ils soient grands ou
petits, sachez qu’ils renferment votre pouvoir de séduction… donc ne vous cassez pas les
couilles avec des lentilles de couleur ou qu’en sais-je. Certains y voient le reflet de l’âme, j’y
vois la première et la plus facile manière de pénétrer une fille.
2) Le toucher : Quand vous touchez une femme, n’hésitez pas. Si elle sent le doute en vous,
elle sentira le doute en elle. C’est encore ce foutu principe d’association qui entre en jeu ! De
plus, être sûr de soi est très viril et est une pure attitude de dominant. Prenez lui la main,
guidez-la en mettant votre bras en bas de son dos. N’attendez surtout pas son autorisation (ni
explicite ni tacite) ! Il est plus facile d’agir tant qu’elle ne dit pas non que d’attendre qu’elle
dise oui pour agir.
Soyez doux car si vous êtes brusque, cela démontre un manque d’assurance. Lorsque vous
parlez, il est normal de toucher les autres. Cela crée du rapport et les gens se souviendront
mieux de ce que vous avez dit. Seul un mec en confiance peut toucher librement une femme.
De plus, cela doit avoir l’air naturel (on ne regarde pas sa main en le faisant – regardez-la
plutôt dans les yeux). Effleurez ses doigts alors qu’elle vous montre sa nouvelle bague, etc.
Se battre pour une femme est une attitude de mâle qui ressent de l’insécurité. Cependant, si un
pauvre gars vous cherche vraiment, alors il faudra malheureusement y aller et lui mettre une
rouste. Mais faire preuve de sang-froid et ne pas répondre à une provocation bête et gratuite
est une autre attitude de dominant.
27
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul REGLE : VOUS NE MANIFESTEZ PAS D’ INSÉCURITÉ : VOUS N’HESITEZ PAS,
VOUS FAITES DES GESTES ASSURES, VOUS N’ETES PAS SUSCEPTIBLE, ETC.
Astuce : faites quelque chose que ferait le petit ami de la fille et, par association dans sa tête,
vous serez son amant pendant un court instant : vous marquerez donc des points. Par exemple,
quand on est amoureux, on peut faire des choses dégueulasses comme s’enlever les croutes au
coin des yeux… et les filles peuvent trouver ça mignon ! Sinon, simulez : vous lui dites de
fermer les yeux et enlevez une miette imaginaire du creux de ses lèvres inférieures. De plus,
c’est une zone érogène qui produira des hormones sexuelles si vous la stimulez. C’est la
technique dite « de l’amoureux » !
3) La parole : Les savants ont découvert qu’environ 60% des femmes pourraient être séduites
par un homme qui aurait juste une belle voix, et qu’environ 40% des femmes accepteraient
d’avoir une relation sexuelle avec un homme qui a une voix sensuelle plutôt qu’avec un
macho qui aurait une voix désagréable mais qui serait plus beau gosse. Les filles n’en seraient
peut-être même pas conscientes, donc cela rend la chose encore plus intéressante pour profiter
de leur instinct primitif lors d’une conversation. Savoir poser votre voix est un des facteurs
qui vous permettra de sublimer votre physique.
Utiliser une voix douce et basse montre que vous êtes un dominé qui cherche à faire plaisir à
l’autre : or, recherche d’approbation = femmelette. Laissez-vous aller, exprimez vos opinions,
envoyez chier les femmes qui vous manquent de respect (elles ne seront pas habituées à se
genre de réaction vu que la plupart des mecs sont des morts de faim qui satisferaient tous les
caprices des meufs juste pour garder une petite chance de coucher avec…) Mais surtout,
n’hésitez pas… l’hésitation témoigne d’un manque de confiance en soi. Faire une pause avant
un point important vous fera, par contre, paraître plus compétent et laissera une meilleure
trace dans la mémoire des gens. Les dominants contrôlent la conversation, parlent d’une voix
franche et coupent la parole si c’est nécessaire. Soyez précis et concis… surtout lorsque vous
menez la conversation.
REGLE : VOUS NE RECHERCHEZ NI N’ATTENDEZ PAS L’APPROBATION DES
AUTRES.
Évitez les « euuuh », les mots incomplets, ne parlez pas trop vite, ni d’une voix monotone, ni
ne faites de pauses trop longues pour finir par « pas vrai? » cela révélerait encore une fois une
28
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul recherche d’approbation. Au contraire, vous devez avoir des convictions et assumer vos
opinions. Si elle vous coupe la parole et que donc ce que vous dites devient incompréhensible,
reprenez calmement votre phrase du début. Faites toujours comme si vous sortiez avec la fille
depuis plusieurs mois (adoptez une voix profonde, douce, sexuelle et détendue…)
Une étude a eu pour but de déterminer quel ton de voix permettait de passer du stade
« aborder une fille » à « obtenir un second rendez-vous » (donc « avoir du succès » ou pas).
En gros, il en ressort que :
– il faut varier le ton : passer au début d’un ton élevé et coloré à un ton bas et monotone ;
– il faut aussi varier l’articulation : vitesse et rythme ;
– il faut également varier l’intensité : passer d’un volume fort et variable à une diminution
(confiance, enthousiasme, chaleur, tendresse…)
En effet, les gens qui ont peu de succès utilisent, au contraire, un ton moyen tout le temps, un
volume faible et stable, leur vitesse et rythme d’articulation ne varient pas.
Conclusion : il faut savoir s’adapter aux circonstances (être flexible) car s’éloigner des
caractéristiques des personnes timides et introverties permet d’influencer l’état émotionnel de
ses interlocuteurs en les mettant à l’aise plus facilement.
En français, Serge Gainsbourg est connu pour avoir une voix sexy qui plait aux femmes. Et en
plus, ses paroles provocatrice les excitent. Ecouter des animateurs radio peut également vous
inspirer… puisqu’ils ont subi une formation ayant pour but de les aider à sublimer leur façon
de parler.
Concrètement : dans les situations où l’on est stressé, on sent sa voix se modifier. La voix de
référence en séduction est la voix sans stress. Par exemple, le matin au réveil : plus grave,
plus détendue, plus lente et plus naturelle. Pour avoir l’air en confiance quand on parle, il faut
éviter : de bégayer ou de trembler, de partir dans les aigus, d’avoir un discours hésitant…
Dans la nature : un animal ne comprend pas ce qu’on lui dit, par contre, il comprend le ton et
parfois l’intonation qu’il associe à des actions. Le saviez-vous ? Le cri du lion est paralysant :
le son influence les réactions de ses cibles. Or, n’est-ce pas le but d’influencer les filles dans
le sens qui vous arrange ?
29
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous l’avez compris, l’attitude est un tout… le ton de voix contribue à créer de l’attirance :
– vous êtes viril (voix grave, testostérone) ;
– vous êtes confiant (voix posée, lente, claire, articulée) ;
– vous êtes mystérieux (pauses, suspense, mots qui durent) ;
– vous avez de l’humour (voix pas monotone, rythmée, mélodique qui joue sur
l’augmentation et la diminution du volume, en jouant sur des sons plus ou moins hauts) ;
– vous êtes le prix (vous parlez de temps en temps avec une certaine indifférence) ;
– vous êtes sexy (parlez sur les mêmes tonalités que les sons émis durant l’acte sexuel).
Bref, la voix, ça se travaille. Par contre, il ne faut pas TROP changer notre voix au risque de
se dépersonnaliser. Pour cela, il faut chercher SA voix profonde d’homme viril (et non en
créer une de toutes pièces). Heureusement, quand vous la trouverez, vous le sentirez… tout
simplement parce que vous serez en harmonie avec ce que vous projetterez.
Illustration : quelqu’un de timide aura probablement une contraction abdominale qui lui fera
dégager beaucoup de retenue et un manque de confiance. Quelqu’un qui veut cacher quelque
chose, au contraire, sur-jouera comme les politiques le font parfois. Et le malaise sera
palpable. Ci-dessous, cinq aspects que vous pouvez travailler pour créer de l’intérêt :
– L’assurance (vous êtes sûr de vous, n’avez pas l’air de mentir, ne cherchez pas vos mots) ;
– La sensualité (votre voix est chaude, grave – mais attention à ne pas trop en faire pour ne
pas être ridicule) ;
– La maîtrise (articuler, ralentir le débit, faire des pauses) ;
– Le contenu (avoir de la répartie, être cultivé, pourquoi pas faire des jeux de mots sympas) ;
– Les plus (attention à votre intonation, à votre rire, votre rythme, votre accent, etc.)
Conclusion : le ton de votre voix profonde est séduisant parce qu’il est en harmonie avec
votre personnalité. Elle a du caractère, de la profondeur et est agréable. Entraînez-vous devant
un miroir et/ou enregistrez-vous pour vous réentendre : travaillez les intonations qui vous
déplaisent, reproduisez celles qui plaisent, etc. Pour cela :
– Choisissez une phrase et dites-la de plusieurs manières ;
– Ensuite, contractez vos muscles et répétez-la dix fois ;
– Enfin, relâchez-vous et détendez-vous de plus en plus et répétez-la plus lentement ;
– Bravo, vous avez normalement trouvé votre voix profonde à la dernière répétition.
Mémorisez-la!
30
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul 4) La posture : Règle de base : vous êtes un mec ouvert (vous ne croisez ni vos bras ni vos
jambes).
Debout, vous pouvez mettre vos pouces dans votre ceinture. L’idée, en gros, c’est que vous
vous rendez vulnérable tout simplement parce que vous ne craignez rien. Tenez vos mains
jointes en clocher devant votre poitrine ou votre visage pour communiquer de la confiance.
Sinon, les mains sur les hanches, ça marche aussi. Pour mieux comprendre l’idée : vous devez
avoir de la contenance, de la classe, même quand vous êtes en boîte et que ni vous ne dansez
ni ne buvez, ni ne parlez à un pote, etc. Vous n’avez jamais l’air perdu ni de vous
emmerder…
Assis, reposez vos avant-bras sur la table en laissant vos bras ouverts (écartés d’environ
50cm, les paumes se font face et les doigts sont un peu courbés vers le ciel). Les paumes
ouvertes montrent qu’on est à l’aise et honnête. Si elles sont retournées ça signifie qu’on
cache quelque chose… ce qui voudrait dire, qu’à un niveau inconscient, la communication ne
se ferait pas en tout sincérité. S’attirer la méfiance d’une fille que l’on courtise est une des
pires choses à faire. Dernier point, ne mettez pas d’obstacle entre vous et elle (comme par
exemple un verre tenu ou posé devant votre poitrine).
Si vous n’êtes pas pressé d’aller à un endroit, marchez en étant détendu et en communiquant
de la confiance comme si vous étiez le roi du monde : vous bougez vos bras et vos épaules,
votre pas est plus sautillant, etc.
Attention, ci-dessous les erreurs classiques : surveillez ce que vous ne devez pas faire
afin de ne pas briser la tension sexuelle.
– Pas les mains ni les doigts qui tremblent ;
– Pas toucher son propre visage lorsqu’on parle ;
– Pas tripoter des trucs sur la table, ni la table elle-même, ni taper dessus avec ses doigts ;
– Pas croiser les bras de manière générale (on est ouvert) ;
– Pas de posture rigide ou courbée (on est détendu) ;
– Pas de tics nerveux du visage (plisser le front, toucher le nez, pincer les lèvres) ;
– Pas trop de sourires (seulement lorsque la situation s’y prête) ;
– Pas être avachi, pas non plus raide mais les épaules en arrière ;
– Pas tourner la tête dès qu’on vous appelle car vous n’êtes pas à la disposition des gens…
31
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul souvenez-vous que vous voulez paraître indépendant, occupé et un rien détaché ;
– Marchez plus comme un mannequin que comme un canard (regardez un défilé).
Avant d’aller plus loin, je dois souligner quelque chose de FONDAMENTAL : avoir dans la
tête les bonnes attitudes est une bonne chose mais ne suffit pas ! Alors ,entraînez-vous devant
un miroir ou filmez-vous pour vous rendre compte de ce que cela donne vraiment… Vous
pourriez avoir des surprises et éviter de vous ridiculiser en pensant avoir la classe ! Par
exemple, une bonne façon de se tenir droit est d’apprendre ce que l’on ressent quand on se
tient effectivement droit. Pour cela : collez-vous, debout, dos à un mur. Vos talons doivent
toucher le mur, votre dos doit être droit contre le mur, votre tête doit toucher le mur et votre
regard être horizontal. Pliez les genoux et gardez le même contact contre le mur avec votre
dos, vos épaules et l’arrière de votre crâne. Tenez la position au moins 30 secondes et levezvous puis marchez en gardant la pause du haut de votre corps. Voilà comment vous devez
vous sentir lorsque vous êtes bien droit. Répétez l’exercice tous les jours jusqu’à ce que ça
devienne une seconde nature ! Enfin, si vous voulez vraiment progresser, bien sûr. Il y a aussi
l’exercice de se tenir droit en marchant sur ses talons.
Etudiez par exemple le langage corporel de James Bond qui est évidemment une référence
incontournable…
5) Amabilité et dominance : Il faut garder l’image d’un mec sympa, mais pas « trop
sympa »: ce ne serait pas assez excitant pour elles. Il faut donc équilibrer ces deux paramètres
que sont la dominance et l’amabilité.
Par exemple : quand on vous parle, vous pencher en avant communique de l’intérêt et donc
de l’amabilité. Cependant, il faut être sûr que la nana en face est intéressée avant de montrer
trop d’intérêt pour elle. Vous avez capté l’idée ? Dans un premier temps, vous allez vous
pencher en arrière puis, ensuite, vous pourrez donner l’impression qu’il est facile de vous
parler. Établissez votre dominance PUIS soyez sympa. Cette séquence est la clé.
Dans la même veine :
– Orientez votre corps vers la cible, seulement lorsque la domination est établie ;
– Sourire augmente également votre capital amabilité ;
– Adoptez une posture ouverte et surtout décontractée ;
– Habillez-vous comme les gens que vous fréquentez mais juste un peu mieux ;
32
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Se vêtir de couleurs claires et des vêtements décontractés atténue un peu la dominance et
augmente le côté « sympa », les couleurs sombres et les costumes ont l’effet contraire ;
– Parlez d’une voix plaisante, expressive, décontractée et ayez l’air éveillé (intéressé) ;
– Évitez d’avoir des expressions du visage désagréables ;
– Ne regardez pas trop ailleurs quand elle parle ;
– Ne soyez pas trop près d’elle pour rien ;
– Évitez les positions inconfortables (souvenez-vous que vous êtes à l’aise partout).
Règles de base : Une fille « séduite » sera plus excentrique. Pour arriver à ce résultat :
– poussez-la gentiment en marchant ;
– rentrez-lui doucement dedans avec vos fesses ;
– donnez-lui un petit coup complice dans les côtes ;
– serrez ses genoux d’un air joueur.
REGLE: VOUS ÊTES JOUEUR.
Montrez aussi que vous êtes capable de la protéger :
– marchez du côté de la route sur le trottoir ;
– ouvrez les portes… et surtout, guidez-la ;
– passez vos bras autour d’elle ;
– mettez-vous entre elle et une éventuelle menace.
REGLE: ON SE SENT EN SÉCURITÉ AVEC VOUS, ON SENT AUSSI QU’ON EST
ENTRE DE BONNES MAINS, QUE VOUS SAVEZ OU VOUS ALLEZ, ETC.
Montrez que vous serez capable de la guider (notamment jusqu’à votre lit) :
– en allant quelque part, vous la laissez passer devant (endroit sécurisé) ;
– quand vous sortez, vous la menez dehors ;
– vous la dirigez là où vous voulez l’emmener.
REGLE: VOUS ÊTES UN MENEUR, C’EST VOUS QUI DÉCIDEZ.
– Respirez avec l’abdomen plutôt qu’avec la poitrine ;
– Prenez plus d’espace avec votre corps ;
– Ne pas : avoir l’air préoccupé, lever les épaules, plisser le front, remuer sans arrêt les
bras/jambes, avoir les muscles du visage tendus;
33
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Quand on demande votre attention, tournez-vous doucement ;
– Détendez-vous les muscles. Ralentissez vos mouvements comme si vous marchiez dans
l’eau (lents, fluides). Vous créerez ainsi une aura charismatique.
– Occupez l’espace avec vos bras/jambes/torse ;
– Persuadez-vous que vous êtes le patron, que les autres sont là pour vous suivre ;
– Maintenez le cou et le dos alignés ;
– Vous devez être convaincu que vous pouvez demander n’importe quoi aux autres, d’une
manière polie, sans avoir besoin de leur ordonner ni d’être désagréable.
REGLE : VOUS ÊTES DÉTENDU, VOUS PARAISSEZ A L’AISE ET VOUS VOUS
TENEZ BIEN EN TOUTES CIRCONSTANCES.
Vous devez faire attention aux détails :
– enlevez les mains de vos poches ;
– ayez les épaules en arrière ;
– ne cachez pas vos mains ;
– relevez votre poitrine ;
– ne souriez pas trop ;
– élargissez sans arrêt la largeur occupée par votre corps ;
– établissez un contact visuel soutenu ;
– ayez une posture et une démarche de dominant, en confiance, tenez-vous droit ;
– faites des mouvements plus lents ;
– regardez droit devant, ou en haut, mais surtout pas vos pieds.
REGLE: VOUS ÊTES QUELQU’UN D’OUVERT.
Observez le langage corporel de Chuck Bass, sûrement étudié et travaillé par des conseillers
professionnels. Ce qui me fascine chez lui c’est que grâce à son attitude, il passe souvent
devant le blondinet Nate (qui est un absolu beau gosse) dans le cœur des adolescentes…
Autres : Tom Cruise dans Top Gun, Damon Salvatore, etc.
6) Dominance dans un groupe : La théorie veut que vous ne soyez en présence des amis de
la nana qu’après l’avoir baisée… mais bon, ça peut arriver (tout peut arriver.) Alors, de toute
façon, pour être UN alpha dans un groupe, il faut:
– être détendu (personne n’a d’emprise sur vous) ;
34
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – ne laisser personne affecter sa réalité (si on essaie de vous énerver, ne tombez pas dans le
piège) ;
– se foutre de ce que pensent les autres mecs (vous ne les regardez que quand vous leur
parlez) ;
– respecter les règles vues précédemment pour la dominance individuelle.
Vous ne serez peut-être pas LE patron, mais vous serez proche de la tête… et, franchement,
c’est ça qui compte. J’ai trop souvent vu des gars devenir invivables parce qu’ils n’avaient
rien compris : ils cherchaient à dominer tout le monde à tout prix (trop egocentriques). Etre un
mâle dominant signifie, au contraire, ne pas écraser les autres.
Et s’il y a le président à votre table? Il ne faudrait pas non plus que cette histoire de mâle
alpha ne tourne à la bataille d’ego dans votre tête. Gardez les pieds sur terre avec cette histoire
de dominance! Concentrez-vous sur le fait d’envoyer de l’énergie masculine ! Par contre, être
un bon communicateur doit faire parti de votre arsenal de séducteur. Et ce, en toutes
circonstances.
REGLE : SAVOIR FAIRE DES CONCESSIONS AVEC LES HOMMES (ET AVEC
LES FEMMES) SELON LES SITUATIONS.
Petite précision pour finir, préférez attirer à l’écart de son groupe une fille à qui vous parlez.
La pression sociale sera moins forte pour elle, et elle se laissera davantage aller à satisfaire ses
plus bas instincts !
35
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Signes d’intérêts féminins
Indicateurs d’intérêt
Avec l’expérience, vous saurez instinctivement détecter l’intérêt d’une fille : le feeling n’est
rien d’autre que le fait que notre inconscient décrypte le langage corporel de la personne en
face de nous…
Je vous mets rapidement en garde parce que cette histoire de signes d’intérêt est un peu à
double tranchant. Attendre des signes d’intérêt avant de vous lancer peut vous faire perdre des
coups, surtout si vous êtes un débutant qui n’a pas assez confiance en son jugement. Mystery
conseille d’attendre d’avoir détecté trois signes d’intérêt. Selon moi, le seul signe d’intérêt
dont vous avez réellement besoin, c’est qu’elle reste alors que vous lui faites du rentrededans. Etre entreprenant fera monter la température d’un cran et créera le reste de l’attirance.
De plus, avec certaines filles qui ne savent même pas émettre un signal ou qui sont
conditionnées à attendre que l’homme fasse tout le travail, vous n’aurez jamais aucun signe
d’intérêt : les signes d’intérêt sont un luxe (ou plutôt une sécurité) que l’on ne peut pas
toujours s’offrir.
– Elle vous complimente un peu sur tout et n’importe quoi (dites merci) ;
– Elle a l’air nerveuse (légers tremblements) ;
– Elle vous taquine (joueuse) ;
– Elle paraît se forcer à dire qu’elle apprécie les mêmes choses que vous (approbation) ;
– Elle énumère ce que vous pourriez faire ensemble dans le futur (restez joueur) ;
– Jambes croisées, si le pied qui est en l’air est pointé vers vous, vous avez son attention ;
– Elle alimente la conversation lorsque celle-ci s’essouffle (ou que vous l’arrêtez
volontairement, petit malin) ;
– Elle se touche le visage (elle pense à quelque chose) en vous regardant (elle pense à vous) ;
– Elle vous regarde dans les yeux (et soutient votre regard) ;
– Elle vous copie (suit le mâle alpha) : posture, volume et débit de parole, respiration, rire… ;
– Elle tripote un objet phallique entre ses doigts (coquine) ;
– Elle balance sa tête (observez les cheveux) ;
– Elle balance ou retire sa chaussure (envie de se déshabiller?) ;
36
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Elle touche son épaule et son cou du bout des doigts (sensuel) ;
– Elle joue avec ses cheveux (ou les mange) ;
– Un vrai sourire, hausse régulière de sourcils, tétons durs ;
– Visage détendu en votre présence (mais la nervosité peut être bonne à prendre aussi) ;
– Ses pupilles s’agrandissent quand elle vous regarde dans les yeux ;
– Même s'il y a d’autres personnes autour, son attention est portée sur vous ;
– Elle vous touche quand elle parle (bras, pied) ;
– Elle rit de vos blagues/commentaires ;
– Elle sort sa langue et la montre en touchant ses dents ou bien en léchant ses lèvres ;
– Le corps est dans votre direction, elle se redresse bras en extension et seins en avant ;
– Les paumes de ses mains sont tournées vers vous (elle est à l’aise) ;
– Elle frotte son poignet (valable si bracelet) ;
– Elle rougit (excitation sexuelle?) ;
– Elle touche le lobe de son oreille (valable si boucles d’oreilles) ;
– Elle pose des questions profondes personnelles (pas “tu viens d’où?” mais plutôt “quelles
sont tes passions?”) ;
– Elle parle avec enthousiasme ;
– Sa voix baisse d’un ou deux tons ;
– Elle remet bien son haut en place (dans son bas) ;
– Elle essaie de vous impressionner dans un domaine où elle sent que vous la comprenez ;
– Elle n’a pas peur de la proximité (main) ;
– Elle montre ses aisselles (signe de confiance) ;
– Elle fait la gamine (boude, rit de tout et de rien) ;
– Elle fait la fausse timide (vous regarde puis coup d’œil en bas et à côté) ;
– Quand elle vous touche, elle s’attarde un peu plus que nécessaire ;
– Elle fait des messes-basses avec ses amies en vous regardant, etc.
Technique : quand vous abordez deux filles, placez une main sur l’épaule de chacune et faites
attention à leurs micromouvements. Vous verrez ainsi laquelle est la plus réceptive à votre
charme, laquelle s’éloigne, etc.
Indicateurs de désintérêt :
– Poignée molle de main ;
– Évite votre regard surtout lorsque vous parlez (regarde au loin) ;
37
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – N’alimente pas la conversation (réponses fermées, très courtes, en un seul mot) ;
– Ses bras sont croisés devant sa poitrine / Ses jambes sont croisées sur les chevilles ;
– Gratte son nez souvent (mal à l’aise, afflux sanguin) ;
– Quand vous vous tournez vers elle, elle se penche en arrière (s’éloigne de vous) ;
– Elle n’est pas enthousiaste (ton neutre) / Son visage est neutre lorsque vous parlez ;
– Elle ne met pas ses atouts en valeur (notamment sa poitrine) ;
– Ne change pas de position ;
– Ne lance jamais un coup d’œil vers vous, etc.
38
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L'
H
U
M
O
U
R
S
E
X
U
E
L
39
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Flirt, humour sexuel et répliques prêtes à
l’emploi
L’humour est une autre caractéristique (comme le langage corporel) que vous pouvez acquérir
avant de totalement posséder le bon état d’esprit. Bon, vous le savez, la séduction est un jeu :
on va donc s’amuser !
L’humour sexuel :
Je pense que l’objectif de tout rapport homme/femme est de psychologiquement prendre la
position de force. Ainsi, l’idée c’est de faire comme si ELLE vous draguait! Dès maintenant,
utilisez l’humour comme une arme pour inverser les rôles, puis je vous révèlerai plus tard des
techniques encore plus puissantes pour obtenir ce que vous voulez. En attendant, vous osez et
vous vous amusez!!! Ne perdez pas de vue que c’est un jeu ! Rappel : humour = aussi savoir
rire de soi…
Être un enquiquineur voire un provocateur est efficace car elle ne saura pas si vous êtes
sérieux… et c’est justement cette incertitude qui va l’exciter. Être un « mec fun et sexuel »,
c’est-à-dire utiliser l’humour sexuel, montre que vous n’avez pas besoin de lui faire plaisir par
vos propos parce que vous êtes désirable pour ce que vous êtes au fond. Mais attention à ne
pas la rabaisser gratuitement. Ce qui se passe implicitement ne doit pas être mentionné
explicitement. Soyez « cool » !
Ne pas parler de sexe ou éviter le sujet la laissera penser que vous avez peur de ce sujet et
donc que vous ne serez pas à la hauteur de ses espérances pendant l’acte. Montrez également
que le contact ne vous indispose pas. Soyez ouvert! Vous êtes en confiance!
En résumé, vous êtes TAQUIN mais vous n’êtes pas LOURDO. Vous êtes sexué mais vous
n’êtes pas VULGAIRE et vous êtes LÉGER mais vous n’êtes pas un GAMIN (vous évitez de
parler de pipi, caca, pet…). Évitez L’HUMOUR NOIR ou MÉCHANT tant que vous n’avez
pas établi de réelle complicité et que vous ne savez pas comment elle va réagir. Vous pouvez
également jouer le mec un peu CYNIQUE, comme Docteur House.
40
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Le flirt :
Flirter c’est allumer le feu et le maintenir en vie… et c’est votre responsabilité car la femme
est conditionnée, du moins dans nos pays, pour ne pas commencer à flirter avant vous.
Pour cela, vous pouvez :
– vous moquer de quelque chose ;
– dire que vous n’êtes pas sûr que la « relation » puisse fonctionner (avant que relation il y ait)
;
– vous plaindre exagérément ;
– vous comporter comme si vous pouviez la prendre ou la laisser (et vous le pouvez en fait) ;
– lui dire qu’elle est une bonne copine ou comme une petite sœur (juste une copine) ;
– la taquiner, l’enquiquiner ;
– être sarcastique ;
– être trop sérieux par rapport à une situation donnée (créer un décalage) ;
– franchir les limites sociales acceptables de l’espace physique, en étant joueur ;
– interpréter des sous-entendus sexuels ou allusions de sa part : osez, amusez-vous !
Maintenez ensuite le feu sacré, par exemple en vous éloignant d’elle et en la taquinant.
Alternez les signaux d’intérêt et de désintérêt. Faites-lui vivre des émotions grâce à votre
humour, osez des choses et surtout, amusez-vous… C’est le principal ! Personnages qui
peuvent vous inspirer :
– Le personnage de Chuck Bass utilise un humour sexué qui plaît aux femmes ;
– Le personnage de Damon Salvatore propose un humour intéressant de mâle en confiance.
Comme ce sont des séries, c’est bien, parce qu’il y a plus de situations et de répliques que
dans un film.
Soyez original, utilisez :
– l’humour pince sans-rire ;
– le stoïcisme ;
– l’indifférence ;
– le sérieux ;
– le mystère ;
41
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – la tension ;
– la provocation ;
– la confiance et l’aisance.
Soyez ferme, arrogant et drôle : vous êtes ce qui se fait de mieux, et vous le savez.
C’est vous qui provoquez les choses. Soyez dans un état émotionnel calme et serein et les
autres vous suivront. Battez-la à son propre jeu : ne soyez pas impressionné par ses qualités
(quitte à bluffer) et donnez-lui des petits surnoms rigolos.
N’oubliez pas que vous pouvez vous en aller à n’importe quel moment car vous maîtrisez le
jeu et parce qu’en tant que dominant, vous avez de nombreuses autres options sexuelles.
Ainsi, elle n’aura pas facilement la sensation que vous pouvez être dompté, acquis, possédé…
REGLE : VOUS PRENEZ DU PLAISIR LORS D’UNE INTERACTION.
Si vous faites quelque chose qu’elle aime, utilisez la technique du marche/arrêt/marche/arrêt
car la tension et l’anticipation amplifient l’attirance. En effet, l’attirance se développe dans
l’imagination pendant l’absence.
Elle doit chercher à vous divertir : accusez-la de faire des sous-entendus ou moquez-vous de
ses petites erreurs. A la limite, foutez-vous d’elle… mais toujours gentiment ! Ne répondez
pas sérieusement à ses questions/tests afin qu’elle ne puisse pas vous cerner. Faites toujours
de l’humour sous-jacent afin qu’elle s’interroge sur vos intentions. Pensez à un commentaire
politiquement incorrect et rendez-le drôle. Soyez déstabilisant mais surtout pas un mec lourd
qui se défoule. Ayez un peu trop confiance en vous tout en faisant rire les autres. Ne vous
arrêtez pas si elle dit qu’elle est contrariée mais n’allez surtout pas trop loin. Avec
l’expérience, vous apprendrez rapidement à faire la part des choses!
REGLE : VOUS AFFICHEZ DE LA CONFIANCE EN VOUS, VOUS ASSUMEZ LE
FAIT QU’ELLE VOUS PLAIT ET DE LUI PARLER DE SEXE.
En fait, les femmes adorent que l’on joue avec leurs émotions (toutes leurs émotions).
L’humour est alors l’une des meilleures façons de le faire. Si elle doit aller dans la salle de
bain, dites-lui qu’elle a votre autorisation. Si elle est perdue dans ses pensées, demandez-lui si
elle pense ENCORE à vous. Si elle répond sans développer (en un seul mot par exemple)
« c’est une réponse très intéressante, ça ».
42
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous avez compris que taquiner une femme (être joueur et dominant) communique que vous
n’êtes pas ennuyeux a contrario des autres mecs. Évitez donc de donner à la fille des réponses
positives directes. Surprenez-la! Elle doit se dire que vous êtes différent. En fait, les femmes
n’ont pas de logique jusqu’à preuve du contraire (Sigmund Freud). La conclusion c’est que si
vous agissez de manière logique (ou du moins d’une manière qui VOUS paraît logique), elle
vous rendra fou en réagissant de manière insensée. Par contre, si vous agissez de manière
incontrôlable, elle agira davantage de manière logique. Petit truc à savoir aussi, souvent de la
plaisanterie jaillit la lumière donc étudiez avec quoi les gens plaisantent et vous en apprendrez
beaucoup sur ce qu’ils pensent vraiment.
Soyez intransigeant et donc le premier à clore une conversation. Si elle n’a pas le sens de
l’humour : continuez en lui expliquant à chaque fois. Si elle se braque : accusez-la de ne pas
être drôle. Après tout, il y a toujours des filles sans humour, des rabat-joie, etc. Celles-là sont,
en général, de très mauvais coups. Vous ferez ainsi plus rapidement le tri. Puis y’a aussi les
gens qui ont tellement une vie merdique que ça les fait chier de rencontrer quelqu’un qui leur
paraît bien dans sa peau, en confiance, etc. Ceux-là essayeront de vous tirer vers le bas, pour
vous mettre à leur niveau.
Si vous rencontrez une fille dénuée d’humour, dites « je plaisante » ou « je te taquine ». Riez
quand elle offensée. Puisque les filles adorent jouer les offensées quand on les taquine, vous
devez faire la part des choses afin de ne pas paraître en recherche d’approbation. Faites des
pauses entre les phrases ou avant un mot-clé pour créer du suspens et cassez-la de temps en
temps mais pas sur un sujet trop sensible. Lorsqu’une fille vous drague secrètement, jouez les
« dur à avoir ». Étonnez-la, montrez-lui qu’elle vous désire, repoussez-la. Ne soyez pas trop
sarcastique non plus, ça les repousserait trop. Soyez un mec amusant qui véhicule des
émotions positives. D’un point de vue féminin, trop d’émotion et de délicatesse chez un
hommes est synonyme de faiblesse… pensez à l’ami James Bond!
« Pourquoi ce gros sac, tu transportes quoi? »
« Tu as mis des talons hauts, tu avais peur de ne pas être à ma hauteur? »
Soyez sûr de dire un truc marrant : si elle ne sourit pas, c’est pas bon. Achetez un livre sur le
l’humour si besoin est. Faites des remarques marrantes d’un air détaché. Ne répondez pas
sérieusement à ses questions, mais faites-la rêver :
« Tu fais quoi dans la vie ?
– Je suis mannequin pour Calvin Klein ».
43
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Interrogez-la sur votre look « Avec ou sans lunettes? »
– Imitez-la.
– Faites des jeux de rôle.
– Cassez-la.
– Parlez des tabous. « Ce soir, je vais te corrompre ».
Si elle vous fait un reproche, dites « merci » ou « OK, et après? ». En gros, vous contrôlez
tout et restez de marbre face à ses tests.
Interprétez mal ce qu’elle dit ou cherchez-y des insinuations douteuses. Évitez de vous marrer
ou de sourire à vos propres réflexions. Faites des choses et accusez-la de les faire. Flirter,
c’est envoyer des messages mélangés. Si elle vous prend la main, dites « oh vraiment, déjà?! »
ou « j’aime les filles entreprenantes ».
Elles aiment quand vous êtes sérieux et que vous continuez avec une blague, quand vous êtes
dur verbalement et tendre physiquement. Embrassez-la puis mordez-la, une chose tendre
alternée avec une chose violente. Mettez-lui une claque sur les fesses puis dites-lui « bravo :
tu embrasses bien ». Soyez imprévisible… mais pas instable comme un fou. Vous avez
compris le principe !
Ah oui, et une meuf qui fait l’enfant ou qui profite d’un jeu pour vous chauffer
« innocemment », c’est pratiquement gagné. Y’a plus qu’à oser !
Pour mieux saisir le concept, quelques répliques prêtes à l’emploi :
(Elle ne répond pas à votre SMS) Est-ce que tu fais déjà la fille inaccessible? parle moi
(Gainsbourg dessinant une modèle) C’est le soutien-gorge, je ne sais pas le dessiner. Peut-être
qu’on pourrait l’enlever?
(Toujours avec ce modèle) Lucien, embrassez-moi sur la bouche… avec la langue…
– Ah bon, si vous insistez, après il faudra poser, je ne veux pas vous payer à rien foutre!
(Gainsbourg) Pervertir la jeunesse, j’aime bien.
(A Jane Birken) Tu crois que c’est une petite rosbeef comme toi qui va m’apprendre
l’élégance?
44
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul (A Bambou) Tu corresponds à mes critères esthétiques.
(A Bambou) Sur le plan horizontal, personne n’a jamais eu à se plaindre de mes services.
(A une fille qui pose une question que l’on peut interpréter de manière ambiguë) C’est une
avance ou une proposition?
(Elle vous accuse d’avoir dit un mensonge) Tu sais, j’ai dit beaucoup de choses, alors je ne
me souviens plus.
(La complimenter en lui laissant une marge d’amélioration pour la motiver) De belles jambes,
des fesses parfaites, je te donne ma note la plus élevée… 9/10!
(Elle cherche trop les compliments) Attention chérie, tu vas à la pêche aux compliments là, tu
risques de te mouiller.
(Elle drague) Je me trompe ou il y a une légère odeur de flirt qui flotte dans l’air?
(Lui proposer un RDV) Si ça te dit, on peut se revoir? En tout cas moi, je suis pas contre.
(Elle demande si « ça va? ») Très bien, comme toujours (à part un léger rhume.)
(En se quittant) Cordiale poignée de main ou tendre baiser?
(« Cigarette? ») Je fume pas, je fais du sport.
(Elle propose une date pour vous revoir) Je m’arrangerai.
(Elle vous chauffe un peu) Alors, à quel point es-tu consciente de ton effet sur les mâles?
Qu’est-ce qui te fait croire que je vais te draguer?
Il est trop tôt pour dire si tu me plais.
J’aime quand tu bois, ça te rend séductrice. Et sûre de toi.
Je veux prendre un verre avec toi! Pour commencer…
« Voici mon numéro, mais n’en profite pas pour me harceler » ou « fais-en bon usage ».
45
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul (Elle) Est-ce que tu vas me pardonner?
– Peut-être plus tard quand je serai très très vieux.
(Si on doit être enfermé dans la même pièce qu’une fille) Tu crois que tu vas pouvoir
t’empêcher de me toucher?
(Elle vous fait un compliment) Sérieux… tu me trouves « mignon tout plein » ?! Il va falloir
trouver mieux que ça!
(Lui mettre la pression) La seule chose que je veux c’est t’embrasser. Et ce n’est pas ici
(bouche) que j’ai envie de t’embrasser… (cunni).
(Une fille vous traite de pervers) Wooo, j’aime quand tu es grossière.
(« Merci ») Si tu cherches un moyen de me remercier, j’ai quelques idées.
(Elle vous chauffe, il faut l’encourager) Toi, tu as un talent fou.
(Jouer) Je te propose de parier, si il appelle : je te laisse tranquille pour de bon… si il
n’appelle pas : tu passes la nuit avec moi. Je croyais que tu étais sûre de toi?
Elle : Est-ce que tu m’aimes?
Lui : Précise « aime ».
(Je sais que t’as envie de moi) Tu dis ça comme si c’était mal…
(A la piscine) Un maillot zéro pièce t’irait beaucoup mieux!
(« On fait quoi? ») Enlevons nos vêtements et admirons-nous!
(Elle vous a attendu) Si tu pensais que ça c’était long, alors tu n’as aucune idée de ce qui
t’attend.
Tu as ma parole, pour ce que ça vaut.
(Vous lui faites une proposition indécente) C’est exactement… ce que tu penses que c’est !
(Elle dit qu’il fait chaud) Oh, il ne fait jamais TROP chaud.
46
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul (Elle dit qu’elle vous fait la gueule) Je devrais me faire pardonner.
(Le soir par SMS) Bisous bonne nuit mais ne t’habitue pas à ce que je sois gentil comme ça
tout le temps.
(Elle dit que vous êtes petit) Je m’en fous, je suis déjà sorti avec des filles plus grandes que
moi… et que toi… plusieurs fois!
(Lui envoyer un SMS au réveil) Debout, feignasse !
On va faire un tour de magie, je vais essayer de deviner à quoi tu
penses………………………. Oh, tu sais si tu veux me voir tout nu, tu devrais plutôt faire
preuve de franchise ! ;)
Je suis un garçon facile.
(Elle vous complimente) Oh, tu veux me faire rougir? Crapule !
Enfin voilà, vous devez les adapter à votre style !
47
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L'
E
T
A
T
D'
E
S
P
R
I
T
48
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’état d’esprit du mâle alpha
J’ai déjà décrit l’état d’esprit du baiseur dans La vérité (qui dérange) sur les relations H/F. Il
est maintenant temps de nous attaquer à l’état d’esprit complémentaire : celui du mâle alpha.
« Complémentaire » car, oui, il y a des alphas qui ne baisent pas trop (comme le capitaine
dans mon diary). Mais avec ces deux atouts en poche, je pense qu’ensuite, on est vraiment sur
la bonne voie pour devenir un PUA. Ne lisez pas seulement ce qui suit, mais vivez-le et
appropriez-vous le. C’est parti !
Vous avez une vie intéressante
Vous êtes occupé socialement et professionnellement, vous avez des activités et des hobbies :
votre vie est à la fois équilibrée et excitante. En effet, si votre vie est amusante et variée, vous
aurez plein de choses intéressantes à raconter. C’est pour cela que vous êtes une chance pour
les femmes… et que vous le savez. Comportez-vous donc comme si vous ne vous préoccupiez
pas de sexe mais assumez vos désirs de mâle qui sont totalement naturels. Les refouler l’est
beaucoup moins : vous auriez l’air d’un mec frustré. Créez votre réalité : faites autant que
possible ce qui vous plaît dans votre vie en évitant ce qui peut vous empêcher d’atteindre
l’extase!
REGLE : VOUS N’AVEZ PAS « BESOIN » D’ELLE MAIS « ENVIE » D’ELLE.
Vous êtes de grande valeur
Oubliez vos défauts et surtout concentrez-vous sur vos qualités : vous pouvez le faire car vous
vivez dans votre réalité! Évitez quand même de passer pour un gros con arrogant en modérant
un peu le côté « c’est moi LE big boss ici ». Adoptez l’état d’esprit selon lequel les gens vous
aiment bien déjà même avant de vous avoir rencontré. Croyez-le ou non mais ainsi vous
influencerez leur jugement sur vous, de manière positive bien sûr.
REGLE : PARTEZ DU PRINCIPE QUE LES GENS VOUS APPRÉCIENT JUSQU’À
PREUVE DU CONTRAIRE.
Vous prenez les commandes
49
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Elles cherchent un partenaire sexuel qui sait s’y prendre pour leur donner du plaisir. Vous
devez montrer que c’est votre cas en prenant les commandes. De toute façon, par chez nous,
les femmes ne veulent, en général, pas prendre l’initiative du sexe. Les femmes attendent cela
de vous, et apprécient les hommes qui le font (« c’est viril »).
Vous êtes obstiné
Vous êtes actif dans votre recherche de sexe. Vous persistez jusqu’à ce qu’elles vous rejettent
ou jusqu’à coucher… et surtout, vous appréciez l’éventuel échec qui témoigne de quelque
chose de très bon : vous avez essayé. La fuite est un comportement de lâche qui veut juste
éviter toute possibilité de se faire rejeter. Vous êtes détendu et excité puisque,
psychologiquement lorsque deux personnes sont ensemble, les émotions deviennent
contagieuses.
Vous êtes discret
Ne recherchez pas l’approbation de vos potes qui ne baisent pas en vous vantant de vos
succès. La discrétion jouera à votre avantage. Vous éviterez ainsi, en plus, de faire des jaloux
qui vous mettraient des bâtons dans les roues (eh oui les gens peuvent parfois être très
décevants!) « Connaissez-vous le secret professionnel? » ;)
REGLE : VOUS ÊTES DISCRET.
Vous êtes persuadé d’être irrésistible
Si vous êtes convaincu de votre succès, votre attitude s’adaptera automatiquement. Cela
augmentera vos chances de réussite. Vous êtes puissant et déterminé mais en même temps
amusant, naturel et ouvert. Vous êtes un rien mauvais garçon (sans devenir un connard) et
vous ajoutez un sourire coquin sur votre visage : le tableau est parfait. Beau gosse!
Vous êtes un leader
Quelque part dans votre vie, vous êtes un leader (même surveillant dans un lycée ou quoi car
vous établissez ainsi de l’autorité sur des gens). Les positions d’autorité excitent les femmes.
Et jouer au patron vous excitera aussi, c’est naturel! La vie est bien faite en un sens…
Vous dites « merci »
50
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si quelqu’un vous rend un service, c’est qu’il vous aime bien, au fond. Sinon, il s’en foutrait.
En disant « merci », vous exprimez votre gratitude et validez l’image positive que les gens ont
de vous.
Ainsi, quand une femme vous fait plaisir ou vous complimente : ne l’ignorez pas ni ne le
minimisez pas. Vous devez la remercier pour mettre en relief le compliment et garder à
l’esprit que vous méritez ces faveurs. Cela sert aussi lorsque la fille vous fait un compliment
furtif ou involontaire. En entendant « merci », elle prend alors conscience de vous avoir
complimenté et cela fera monter votre valeur dans sa tête. Malin!
REGLE : VOUS RESTEZ COOL EN TOUTES CIRCONSTANCES.
Vous êtes occupé
En n’étant pas toujours disponible, votre valeur augmente (principe de rareté). Donc, en gros,
vous devez rester indisponible pour une femme tant que le bénéfice que vous en tireriez est
moins important que ce qu’il vous faudrait apporter en faisant l’effort de vous rendre
disponible pour elle. Ne soyez pas trop pressé de rappeler. Vous êtes occupé et elles doivent
se battre pour gagner votre attention. Prenez l’habitude de mettre fin à une conversation à un
moment fort. Raccrochez en premier au téléphone car vous avez des choses à faire. Ne soyez
pas disponible pour un rencard si vous avez déjà prévu autre chose (les femmes ne sont pas
une priorité absolue dans la vie… et encore moins une inconnue qui ne vous a même pas
encore sucé (si ça s’trouve elle est nulle au pieu)).
REGLE : LES FEMMES NE SONT PAS UNE PRIORITÉ NI UNE FIN EN SOI.
Vous menez le jeu
Si une femme fait un caprice ou un drame et que vous la suivez dans son délire, vous êtes
dominé. Au contraire, vous devez vous comporter comme si c’était idiot et ne pas y accorder
trop d’importance. Elle en fera de même. Vous devez penser que vous êtes une chance pour
elle (et pas le contraire). Soyez indifférent, surtout avec une jolie fille, elle fera tout à coup
des efforts pour gagner votre attention et votre affection (on aime tous les défis).
Vous avez une volonté forte
51
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous vivez dans votre propre réalité : vous savez ce que vous avez à faire et où vous voulez
aller. Si une nana a attiré votre attention, elle est invitée à entrer dans votre monde. On peut
utiliser pour cela l’impératif « rejoins-moi alors je vais boire un verre ce soir » : vous montrez
ainsi que n’avez pas peur de vous mettre en danger en disant de telles choses. Pensez à
adoucir ce type de phrases en les disant d’un ton détaché et joueur pour ne pas avoir l’air rude
ni autoritaire. Les femmes apprécient d’être guidées par un homme viril qui n’a besoin ni de
leur validation ni de leur approbation. Mais elles, elles ont besoin de notre approbation et de
notre validation… C’est beau !!!
Vous êtes un prix que les filles veulent gagner
Vous devez être convaincu qu’une femme serait chanceuse de vous avoir. Tenez-vous en
haute estime parce que vous savez que vous savez comment amener les femmes au septième
ciel. Si votre réalité était faible, vous vous feriez imposer la réalité des autres. Au contraire,
puisque votre réalité est forte, vous n’êtes pas affecté par les perceptions des autres et vous
imposez votre vision du monde. Dans votre réalité, vous êtes un pur mâle alpha !
Vous êtes viril et puissant
Faites des choses pour vous sentir viril et puissant : par exemple, soulevez de la fonte. De
manière générale, prenez soin de vous. Et surtout, communiquez que vous êtes bien dans
votre peau.
REGLE : VOUS ÊTES BIEN DANS VOTRE PEAU.
Vous faites le premier pas
L’homme viril fait l’effort. Sortez, car les femmes ne sont pas -encore- livrées à domicile
(même si on a fait le premier pas vers ce concept depuis que les sites de rencontre existent…)
Vous êtes sociable
L’homme viril fait l’effort. Il parle aux gens : hommes ou femmes, attirants ou non. Bref,
essayez de vous rendre agréable !
Soyez optimiste
52
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul En étant optimiste, vous serez plus agréable : vous attirerez de bonnes personnes et de bonnes
choses. Adoptez des pensées positives pour pouvoir reconnaître le succès. Le succès n’arrive
pas si on n’y croit pas, tout simplement parce qu’on laisse passer trop d’occasions… Oubliez
les échecs du passé, cela n’existe plus que dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas, si vous
décidiez de vous faire du soucis, vous trouveriez toujours des sujets pour le faire. Apprenez à
vous en foutre un peu plus de ce qui n’est pas REELLEMENT important!
Visualisez-vous comme la personne idéale que vous voudriez être. Ne vous rappelez que des
succès quand vous pensez au passé. Anticipez votre succès : souriez car vous appréciez le fait
d’être attirant. Puisque votre réalité est telle que vous la décidez : utilisez vos pensées pour
vous remonter le moral. Faites-vous des phrases positives que vous vous répétez chaque jour.
Dites, ressentez, visualisez votre puissance.
Vous avez un dialogue interne positif
Vous êtes persuadé que vous créez votre propre réussite dans la vie. Que plus vous essayerez
de faire quelque chose, plus vous réussirez. Tout est possible dans votre réalité (locus interne).
Le locus de contrôle externe, au contraire, fait tout dépendre des autres. C’est une mauvaise
chose !
Il est donc préférable d’être confiant parce que « c’est ce que je suis » plutôt que de chercher
des signes extérieurs qui vous le démontrent. En effet, si votre confiance vient de vous (locus
interne), vous la garderez quoi qu’il arrive. Et arrêtez de penser aux échecs du passé car vous
ne pouvez plus rien y changer : vous perdriez votre temps qui est si précieux.
Vous n’êtes pas autoritaire
Les gens n’aiment pas qu’on leur donne des ordres, évitez donc d’être trop autoritaire. Soyez
passionné par ce que vous faites et assumez vos responsabilités : vous faites ce que vous avez
à faire et les gens vous suivent de manière naturelle. Puisque vous êtes intéressant et
rassurant, les gens aimeront se laisser guider par vous.
Vous n’êtes pas jaloux ni possessif
Voici le problème du sentiment de jalousie : notre bonheur dépend de notre copine. Cela
témoigne aussi d’un manque d’autres options sexuelles. On refuse qu’elle parle avec un mec
53
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul de peur qu’elle s’enfuie avec lui (insécurité/manque de confiance en soi) et qu’on perde ainsi
notre bonheur (dépendance). Si vous ressentez cela, taisez-vous jusqu’à ce que ça passe.
Pour contrer son comportement d’aller voir d’autres mecs, dites de manière indifférente « OK,
amuse-toi bien ». Et parlez à d’autres femmes : il faut également travailler sur le problème de
la dépendance (qu’il ne faut pas confondre avec de l’amour)…
Vous ne vous préoccupez pas de l’avis des femmes
Que ce soit au niveau des pensées aussi bien que ses sentiments, faites comme si vous vous en
foutiez car ce que vous ressentez VOUS est bien plus important.
Vous ne vous vantez pas…
La vantardise communique que vous êtes en recherche d’approbation et en manque. Donc, ne
verbalisez pas vos qualités… laissez plutôt les femmes les découvrir au fur de à mesure. Cela
engendrera de la confiance et du mystère : soyez une source de surprises à leurs yeux.
La vantardise est à rapprocher de la « surcompensation ». C’est un peu le principe du mec qui
a une grosse voiture : les filles se disent souvent qu’il cherche à compenser une petite bite.
C’est pas bon sauf avec les poufiasses superficielles qui aiment les grosses voitures et qui ne
réfléchissent pas…
REGLE : NE VOUS VANTEZ PAS…
…mais ne vous rabaissez pas
Ne soyez pas modeste car cela montrerait que vous avez peur d’offenser les autres et que vous
voulez être perçu comme quelqu’un de bien poli. Êtes-vous un gentil petit garçon à sa
maman? Non. Vous allez donc éviter la fausse modestie sauf dans le cadre d’une blague,
évidemment. En effet, faire une blague sur soi montre qu’on est assez en confiance et qu’on a
pas de complexe sur tel ou tel sujet. De plus, une haute estime de soi est communicative et les
femmes aiment cela. Celles qui n’aiment pas sont celles qui pensent ne pas être à votre
hauteur !
Vous ne rabaissez pas les autres
54
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Rabaisser les autres témoigne de vos propres insécurités. Ne rabaissez pas les gens avec qui
vous êtes en compétition sur le plan sexuel : juste, ne leur prêtez pas attention. Même chose,
ne critiquez pas les gens dans leur dos des gens (quelque soit le sujet). C’est malsain…
REGLE : NE CRITIQUEZ PAS LES GENS DANS LEUR DOS.
Vous n’attendez pas de résultat spécifique
La séduction est un jeu, n’oubliez donc pas de vous amuser. Détendez-vous. N’attachez pas
trop d’importance à vos dires ou à votre comportement quand vous draguez. Ne recherchez
aucun résultat en particulier… car vous ne dépendez pas des résultats. Rappelez-vous que
vous n’avez pas BESOIN (manque, insécurité) de baiser mais ENVIE (naturel). Le cas
échéant, vous prendriez tellement mal les rejets que vous vous sentiriez mal. De toute façon, il
est impossible de les avoir toutes, il faut simplement optimiser la probabilité de baiser des
belles meufs en vous comportant de manière virile. Soyez sexuel mais pas menaçant et ayez
de la patience : il n’y a pas d’autre recette miracle. L’expérience joue beaucoup. Échec =
expérience (sous réserve de ne pas se décourager ni abandonner entre temps).
REGLE : ECHEC => EXPÉRIENCE => APPRENTISSAGE => REUSSITE
Vous n’étalez pas votre intelligence
Tout le monde est timide et maladroit dans un domaine. Si des femmes qui pensent que vous
êtes de grande valeur vous parlent, elles seront contentes si elles pensent avoir gagné votre
approbation.
Ne jouez pas non plus trop aux petits jeux d’autrui. Dans ce cas, répondez vite fait pour que la
nana pense avoir gagné votre approbation et vous explique la solution. Si vous ressentez le
besoin d’exposer votre intelligence, c’est qu’en réalité vous n’êtes pas en confiance… et donc
en train de rechercher l’approbation… et donc faible.
Faites plutôt parler les gens. Faites-les parler des choses qui leur ont plu. Essayez de ne pas
trop interrompre quelqu’un qui parle de quelque chose qui vous intéresse. Concentrez-vous
sur votre ami(e) plutôt que sur vous-même. Cherchez à comprendre pourquoi on vous parle de
tel ou tel sujet : chaque fille est nouvelle exploration (et je ne parle pas seulement d’enlever
ses vêtements).
55
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous n’écoutez et ne parlez que si vous l’avez choisi. Si vous vous ennuyez, ne le cachez pas
(mais poliment). En gros, vous ne donnez votre attention aux gens que s’ils l’ont méritée.
Dernier point, soyez assez en confiance et ouvert pour pouvoir écouter quelqu’un qui en sait
plus que vous sur un sujet ou qui est plus fort dans un domaine.
REGLE : NE DONNEZ VOTRE ATTENTION QUE SI LA PERSONNE L’A
MÉRITÉE.
Vous n’attirez pas la pitié
Les gens se moquent toujours de ce qui leur fait pitié. Même quand c’est triste. Même quand,
sur le coup, ils paraissent ne pas se moquer. Une fille à qui vous feriez pitié vous prendrait de
haut : c’est le contraire de l’instinct maternel sur lequel vous comptez peut-être. Même si c’est
une technique de persuasion qui peut fonctionner, évitez car ça manque de classe et c’est
relativement peu efficace en amour de se mettre à chialer devant une meuf pour qu’elle vous
laisse la tirer. Vous n’avez pas envie de passer pour quelqu’un de faible!
Vous ne les mettez pas sur un piédestal
Les gens qui manquent d’affection vous étouffent et essaient tout le temps d’attirer votre
attention. Ils sont incapables de s’amuser tout seuls et sont donc dépendants. Paradoxalement,
ce qui se passe psychologiquement, c’est qu’ils donnent envie de les rejeter plutôt que de les
fréquenter. Ne soyez pas en demande. N’étouffez pas les femmes. Si une femme ne veut pas
de vous, c’est elle qui y perd. (Surtout quand vous serez devenu un SUPER SUPER COUP)
« Tant pis ! »
N’empêchez pas les gens de vous faire une faveur
Cela augmente la bonne image qu’ils ont de vous : en vous faisant une faveur, ils investissent
en vous. Remerciez-les car vous savez que vous méritez qu’on prenne soin de vous.
Ne paraissez pas « trop cool pour elle »
Faites comprendre à la fille, de temps en temps, qu’elle est digne de vous. Par exemple, vous
pouvez lui faire une observation positive immédiatement suivie d’une question pour
information complémentaire (afin qu’elle ne puisse refuser votre compliment et soit en
56
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul position de validation). Puisque vous êtes une chance pour une femme, elle sera heureuse de
vous impressionner. Cependant, je préfère éviter les compliments sur le physique et favoriser
les compliments sur son attitude si je la trouve encourageante ou bien sur son style (en gros
sur quelque chose qu’elle a choisi plutôt que sur quelque chose qu’elle doit à la génétique ou
au pognon de ses parents…)
Vous ne recherchez pas l’approbation
Vous vivez la vie que vous voulez sans trop faire cas du regard des autres.
Vous ne vous préoccupez pas trop de ce qu’elles pensent
Vous n’avez aucun contrôle sur ce qu’elles ressentent. Par contre, vous pouvez vous contrôler
VOUS. Ne prenez pas cela trop au sérieux, cela leur donnerait du pouvoir sur vous et vous
rendrait moins attirant. Les femmes sont pour vous une source d’amusement et de plaisir :
votre bonheur vient de vous-même, vous ne donnez à personne la responsabilité de votre état
émotionnel. En plus, les filles vous donneraient des mauvais conseils : elles vous
apprendraient à être à leur goût pour une relation longue c’est-à-dire facilement contrôlable et
exploitable avant le sexe. Le mec viril, lui, couche direct, tellement il est excitant. Choisissez
votre camp : assumez!
REGLE : VOUS VOUS FICHEZ DE CE QU’ELLES PENSENT. ASSUMEZ!
Vous n’avez pas peur du rejet
On ne va pas se leurrer : si vous n’allez pas parler aux jolies filles, c’est parce que vous avez
peur d’être rejeté. Nous sommes anxieux d’avoir mal à l’ego. Une situation nouvelle et une
personne nouvelle… cela nous angoisse. Cependant, en tant qu’homme viril, votre estime de
vous ne doit venir que de vous-même et ne doit pas dépendre des autres. N’attendez rien
d’une interaction. Soyez simplement amical. Faites face à vos peurs : abordez des femmes.
Prenez conscience de ce qui vous rend personnellement nerveux et éliminez cela.
REGLE : VOTRE CONFIANCE EN VOUS VIENT DE VOUS-MÊME ET NE
DÉPEND PAS DES AUTRES.
Une bonne technique peut être de se raconter une blague avant d’y aller. Ne vous mettez
aucune pression, vous aurez plus de succès. De plus, si on n’attend rien d’elle en particulier,
57
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul on s’en fout qu’elle réponde mal. Soyez sexuel, soyez détendu. Au moins, vous aurez essayé
tel un homme viril qui ne s’excuse pas de ses désirs. Chaque fois que vous essayez, que vous
réussissiez ou pas, vous améliorez votre capacité à aborder : cela vous désensibilise. Apprenez
à vous en foutre! Concentrez-vous D’ABORD sur ce que vous ressentirez APRES. Faites
comme si elle vous avait déjà rejeté et que vous en soyez content au lieu d’être nerveux avant
même de parler. Vous serez probablement surpris de découvrir que les gens sont, en général,
contents de parler à des inconnus. De plus, le rejet montre qu’on est viril : on a eu le courage
de tenter. 80% du plaisir que vous aurez avec les femmes viendra de 20% que vous aurez
abordées (voire moins). Ce seront les femmes réceptives à votre charme et disponibles pour le
type de relation que vous proposez. Concentrez-vous sur les bonnes clientes et laissez le reste
partir à la concurrence, vous aurez assez (voire trop) à faire de toutes façons.
Ne prenez ni la vie ni les femmes trop au sérieux
Ne les percevez pas toutes comme des petites copines potentielles car vous leur donneriez
trop d’importance. Elles doivent être pour vous une source d’amusement et de sexe. C’est
tout, ce n’est qu’un jeu. Vous choisissez les femmes qui entrent dans votre vie et ce n’est pas
le contraire qui se passe. Pas de choix par défaut : un alpha mène la vie qu’il souhaite.
Votre conversation
Vous ne devez pas paraître manquer d’assurance, ni être en manque d’affection et encore
moins rechercher l’approbation : ce sont des facteurs qui tuent toute attirance que vous auriez
pu susciter chez une femme. Ne soyez pas ennuyeux en parlant de sujets techniques, en
étalant votre culture sur des sujets pas amusants et ne vous vantez jamais, ni ne tentez
d’impressionner une femme avec votre pouvoir d’achat. Vous devez avoir un rapport simple :
faites comme si vous la connaissiez depuis longtemps. Il faut dire « non » à la femme. Par
exemple, « allons ici!
– non, nous irons dans une heure ». Vous établissez ainsi votre autorité, vous devenez un défi
et ça l’excite au lieu de l’ennuyer.
Vous êtes puissant socialement, vous allez vers les autres, vous êtes drôle, sûr de vous, vous
avez une haute opinion de vous-même (si vous ne croyez pas en vous, comment les autres
pourraient y croire?) et vous êtes équilibré (cela implique que vous savez plaisanter et
taquiner). Si une femme se montre méchante, vous riez car vous les considérez comme des
58
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul petites sœurs blagueuses et parce que vous n’avez pas de complexes (vous n’êtes pas
susceptible mais vous aimez bien qu’on vous suce). Plus tard, elle regrettera sa connerie et
vous marquerez des points en lui disant que « ce n’est pas bien grave ».
Ne soyez jamais négatif
Restez divertissant quand vous dites ce que vous faites dans la vie, et un rien mystérieux.
Vos compliments
En général, j’évite les compliments sur le physique car ils sont trop banals (je cherche
toujours à me singulariser). J’aime bien faire des compliments ambigus aussi (« ça je sais pas
comment je dois le prendre?! »). Cependant, si vous faites un compliment sincère, enchaînez
rapidement en posant une question. Cela lui empêche de refuser le compliment et l’oblige à
faire ses preuves à nouveau. De cette manière, on peut également reprendre notre approbation
si la réponse ne nous plaît pas : malin! Aussi, changez rapidement de sujet après l’avoir
complimentée. Par contre, ne faites pas de faux compliments, cela montrerait que vous
recherchez l’approbation à tout prix. En tant qu’homme viril : vous devez donner votre
approbation sans attendre de retour. N’oubliez pas que vous menez le jeu!
REGLE : VOUS MENEZ LE JEU.
Votre argent
N’achetez rien à une femme sans qu’elle ne l’ait mérité. Ne cédez pas à ses demandes
seulement parce que vous êtes convaincu que vous devez gagner son approbation. Si vous
offrez des cafés, dites que ce n’est pas grand chose (2€). En gros, mettez en place un système
de punition/récompense avec votre argent comme avec votre attention : tout ce que vous
pouvez faire pour elle dépend de ce qu’elle fait pour le mériter. Et n’oubliez pas qu’une
femme qui paye (des consos) pour passer du temps avec vous, investit en vous, et sera donc
plus à même de demander un retour sur investissement (des orgasmes).
REGLE : VOUS RÉCOMPENSEZ LES BONS COMPORTEMENTS ET PUNISSEZ
LES MAUVAIS EN DONNANT OU EN RETIRANT VOTRE ATTENTION.
Conseils en vrac
59
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous avez vos propres convictions. Vous êtes sûr de vous. Vous pensez par vous-même.
Vous savez que vous n’avez pas besoin de leur approbation.
Vous mettez de côté votre ego et vos insécurités pour parler à une femme : vous identifiez vos
qualités, vous les renforcez et vous éliminez les mauvaises choses qui vous bloquent.
Ne pensez pas trop à vous quand vous êtes en compagnie d’une femme. Restez naturel. Un
meilleur vous-même !
Faites mouiller les femmes par la force de votre esprit : amusez-vous. Taquinez. Baisez.
Soyez romantique. Bad boy!
Ne modifiez en aucun cas votre personnalité pour plaire aux autres (recherche d’approbation).
Ne refusez pas une invitation si vous n’avez rien à faire de mieux.
REGLE : SOYEZ EN PLACE SOCIALEMENT PARLANT.
Faites les efforts, ne vous vexez pas si c’est vous qui appelez les autres (même si c’est
toujours mieux quand c’est une fille qui vous relance). La plupart des gens manquent
cruellement d’initiative. Ça ne veut pas dire pour autant qu’ils ne vous aiment pas…
N’essayez pas spécialement de vous faire apprécier d’ELLE en particulier. Soyez détendu et
patient. Rencontrez des filles, prenez leur numéro ou leur Facebook, emmenez-les boire un
verre. Vous choisirez plus tard !
REGLE : NE COMPTEZ PAS SUR LE HASARD POUR RENCONTRER DES
FILLES QUI VOUS PLAISENT, PROVOQUEZ VOTRE CHANCE.
Soyez confiant, excité et détendu. Pas asexué, en panique ou tendu. En effet, cela pourrait être
flatteur de voir quelqu’un paniquer à l’idée de nous aborder mais ce n’est pas sexy. Pour
baiser, il faut être sexy, pas gentil.
REGLE : ASSUMEZ VOTRE HÉTÉROSEXUALITÉ. COMMUNIQUEZ-LUI
QU’ELLE A TOUT A GAGNER ET RIEN A PERDRE A COUCHER AVEC VOUS.
60
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous pouvez être quelqu’un de cool en faisant de mauvaises choses. Mais pas trop : ne
devenez pas un criminel soi-disant pour baiser plus. Eclatez-vous plus pour baiser plus.
Vous aimez vous faire de nouveaux amis.
Vous ne vous excusez que lorsque c’est nécessaire.
Vous n’êtes jamais considéré comme acquis.
La curiosité est une émotion puissante : en tout cas, il faut éviter qu’elles soient indifférentes.
Regardez des photos de jolies nanas si vous commencez à trop en kiffer une en particulier,
sans raison évidente (à part les hormones). Vous relativiserez.
Elle n’a pas droit à des privilèges particuliers car elle un vagin. Vous avez un pénis magique!
Vous avez d’autres options sexuelles qu’elle en particulier. Elle doit le sentir. Vous êtes
indépendant de sa volonté et de ses caprices.
Vous n’êtes pas en demande. Vous n’êtes pas déprimé. Vous êtes occupé. Vous faites du
sport. Vous avez des amis.
Vous ne laissez pas transparaître d’émotions en présence d’une femme : c’est réservé aux
amis et à la famille. D’ailleurs, vous êtes populaire.
Lui préparer un repas est une excellente excuse pour vous retrouver tous les deux dans un lieu
intime.
Vous êtes quelqu’un de passionné. Pourquoi ne pas faire du volontariat ou une de ces activités
que les meufs kiffent?
Vous êtes impliqué dans votre travail pour progresser et remplir vos objectifs.
REGLE : VOUS ÊTES AMBITIEUX ET GENEREUX.
Les autres dépendent de votre réalité. Vous êtes calme et toujours optimiste même au milieu
de la tempête. Vous êtes amusant et intéressant. La conversation est bonne en quantité comme
en qualité. Vous êtes détendu, vous laissez tout le monde s’exprimer mais tout le monde vous
61
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul écoute avec attention lorsque vous parlez. Si les gens font ce que vous leur avez dit de faire et
réussissent, laissez-les récolter la gloire. Par contre, s’ils s’éloignent du chemin, corrigez-les.
REGLE : DANS LE DOUTE, VOUS ACCORDEZ TOUJOURS LA PRÉSOMPTION
DE BONNE INTENTION.
Vous êtes à l’aise dans presque toutes les situations : les autres ou les évènements ne peuvent
affecter votre réalité. Vous allez réussir tout ce que vous tenterez, vous en êtes persuadé!
« Par défaut, toutes les filles sont attirées par moi, à moins qu’elles ne me prouvent le
contraire, mais ce n’est pas si important en fait ». Vous aimez voir des images de vous. Vous
êtes relax, en cas de stress pour le boulot, revenez à votre attitude cool en dehors. Ne stressez
pas pour ce qui POURRAIT se passer. Vous êtes de grande valeur car vous oubliez vos
défauts et vous vous concentrez sur vos qualités. Vous êtes de grande valeur donc vous êtes
un défi pour elle et pas le contraire! D’ailleurs, vous êtes très exigeant concernant les qualités
que vous recherchez chez une femme. En gros, vous avec ENVIE d’elle mais pas BESOIN
d’elle… Pour garder une fille sur le long terme, profitez du moment présent. Celui qui est (ou
paraît?) le moins impliqué contrôle la relation.
REGLE : VOUS AVEZ DES CRITÈRES REFLECHIS POUR CE QUE VOUS
RECHERCHEZ CHEZ UNE FEMME.
Ayez des jolies filles comme amies. Vous êtes clair avec le fait que vous n’êtes pas intéressé
et puis c’est tout. En étant ami avec une jolie fille, vous vous sentirez plus attirant et donc plus
en confiance. De plus, elle vous aidera à améliorer votre style vestimentaire et votre
apparence en général. Bon, si vraiment elle veut que vous la baisiez et qu’elle vous plaît, ne
vous frustrez pas! Mais ne lui faites pas de promesses que vous ne comptez pas tenir…
Coucher avec plusieurs filles augmente votre valeur sociale. Mais attention, car la jalousie est
une émotion extrêmement puissante, surtout chez la femme. Pour cela, ne dites pas à une nana
que vous couchez avec d’autres, laissez-la se le demander. Pour la rendre sainement jalouse,
ne le dites pas mais suggérez-le ! Si vous êtes, vous-même, libre sexuellement : ne lui
reprochez pas de l’être également.
Vous êtes sociable et dynamique. Vous n’êtes pas négatif, ni à propos de vous-même ni à
propos des autres. Et surtout, vous vous concentrez sur le plaisir des autres. En effet, les gens
ne trainent avec vous que si ils y gagnent quelque chose. C’est la nature humaine et il faut
62
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul faire avec! En gros, si vous n’allez pas bien, gardez-le pour vous. Ne ramenez pas la
conversation à vous mais laissez vos amis parler de ce dont ils ont envie.
Avoir des amis implique des responsabilités. C’est même une priorité! Vous devez donc être
prêt à faire des sacrifices pour les voir. Ne refusez pas une invitation même si vous avez la
flemme parce que vous n’avez rien de mieux à faire que de somnoler chez vous devant un
porno !
Pour vous faire un nouvel ami, c’est pas compliqué, proposez de prendre son numéro, son email ou son « réseau social » et contactez-le… et puis c’est tout. Invitez votre nouvel ami à
faire quelque chose de pratique pour lui (ou qui l’intéresse pour commencer) et ne soyez pas
trop demandeur… restez cool et ne vous braquez pas si jamais il refuse ou reporte. Il est
d’ailleurs intelligent d’avoir toujours un plan B dans la vie.
Parlez de choses que vous avez un commun. Parlez de sujets sur lesquels vous êtes d’accord.
Soyez de bonne compagnie : relancez la conversation sur ce que l’autre personne raconte.
Vous passez d’un sujet à l’autre, vous revenez sur un sujet, ne restez pas trop longtemps sur le
même. Vous pouvez parler de tout et n’importe quoi. Vous êtes ouvert d’esprit.
Vous parlez à plein de gens, partout où vous allez, pour être à l’aise en toutes situations.
Vous développez : évitez les réponses en un mot.
Vous évoquez vos sensations ou posez vos questions avec des expressions comme « je me
demande si… » afin que les gens n’aient pas l’impression de subir un interrogatoire quand ils
vous parlent.
Vous n’essayez pas spécialement de résoudre les problèmes des nanas comme un psy ou un
homme à tout faire, sauf bien sûr, si elles vous le demandent explicitement.
Vous n’interrompez pas trop et vous ne vous braquez pas si on vous interrompt : c’est un
signe d’intérêt et d’implication dans la conversation en votre faveur (mais ça peut-être mal
interprété).
Vous ne jugez pas!
63
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous faites des commentaires et des observations spontanés.
Vous êtes joueur, drôle et vous faites des commentaires amusants.
En ayant de l’ambition et des hobbies, vous avez automatiquement plein de choses à raconter
aux autres. Devenez expert en quelque chose, les femmes adorent ça! Même si c’est
seulement en cuisine ou un autre truc du genre…
Un art peut devenir un super hobby. Faites des voyages dans des lieux exotiques, soyez cool,
amusez-vous, soyez curieux : profitez de votre vie… Comme je le dis souvent « c’est
maintenant qu’on est jeunes! »
Soyez combatif ! En effet, comme on l’a dit précédemment, une femme doit se sentir en
sécurité avec vous. Vous devez donc lui démontrer que vous saurez prendre soin d’elle!
Voilà. J’espère que vous vous sentez mieux après avoir lu ceci.
64
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Faites-vous des affirmations pour devenir
plus confiant
J’ai rédigé cette liste d’affirmations pour que vous deveniez de plus en plus confiant. Non
seulement lisez-la, mais RESSENTEZ-LA (visualisation) quotidiennement jusqu’à ce que
vous remarquiez un changement positif dans vos comportements.
Ce qu’il ne faut pas faire :
□ Je n’ai pas à chercher à gagner l’approbation ni la validation des autres
□ Je n’ai pas à me comparer aux autres hommes
□ Je n’ai pas à me plaindre
□ Je n’ai pas à perdre mon sang-froid
□ Je n’ai pas à montrer de jalousie ni être possessif
□ Je n’ai pas à montrer d’insécurité personnelle ni paraître manquer d’assurance
□ Je n’ai pas à exprimer mon désir sexuel trop sérieusement
□ Je n’ai pas à donner à une femme exactement ce qu’elle veut
□ Je n’ai pas à me vanter, me rabaisser, ni rabaisser les autres
□ Je n’ai pas à être susceptible, je reste cool et ne m’offusque pas pour rien
□ Je n’ai pas à constamment prendre sur moi (ne pas devenir passif-agressif)
□ Je n’ai pas à trop me préoccuper des pensées, des sentiments et des dires d’une femme
□ Je n’ai pas à me comporter comme quelqu’un de mou ou faible
□ Je n’ai pas à avoir l’air en demande ni en manque d’affection
□ Je n’ai pas à mater les jolies filles
□ Je n’ai pas à chercher à cacher quand on m’ennuie
□ Je n’ai pas à être bagarreur
□ Je n’ai pas à avoir l’air hésitant
□ Je n’ai pas à me montrer anxieux ni avoir l’air préoccupé
□ Je n’ai pas à trop sourire
□ Je n’ai pas à m’avachir, je garde la tête haute
□ Je n’ai pas à ressentir le besoin d’étaler mon intelligence
□ Je n’ai pas à jouer aux petits jeux des autres
□ Je n’ai pas à être disponible si j’ai déjà prévu quelque chose d’autre ou de mieux
65
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul □ Je n’ai pas à être trop pressé de répondre au téléphone ainsi qu’aux mails
□ Je n’ai pas à être vulgaire ni dégueulasse
□ Je n’ai pas à me disputer avec une femme, ni à l’insulter
□ Je n’ai pas à m’expliquer ni me justifier
□ Je n’ai pas à ramener la conversation à moi sans cesse
□ Je n’ai pas à attendre plus de 20 minutes, ni accepter plus de 2 faux plans
□ Je n’ai pas à me consacrer à 100% à une femme, je prends toujours du recul
□ Je n’ai pas à tolérer la malhonnêteté, l’immaturité ni l’obésité chez ma compagne
□ Je n’ai pas à m’excuser quand il n’y a pas la place
□ Je n’ai pas à me compliquer la vie pour rien, j’assume
□ Je n’ai pas à avoir de taches ni porter des vêtements sales
□ Je n’ai pas être crasseux, au contraire, je suis propre sur moi
□ Je n’ai pas à être à la disposition des gens immédiatement
Ce qu’il faut faire :
□ Je parais toujours confiant, mon bonheur ne vient que de moi-même
□ Je suis discret sur mes relations et ma vie sexuelle
□ Je vais vers les autres, je suis liant
□ Je donne mon approbation sans en attendre en retour
□ Je récompense les bons comportements et n’encourage pas les mauvais
□ Je sais ce que je veux et je suis actif et dynamique dans la recherche de ce que je veux
□ Je suis joueur, je plaisante et taquine en prenant un air malin
□ Je suis précis et concis
□ Je suis optimiste et vois le bon côté des choses, j’adopte la pensée positive
□ Je suis sincère avec moi-même
□ Je suis poli, je n’ordonne pas d’un air autoritaire
□ Je parais nonchalant parce que je suis bien dans ma peau et de bonne humeur
□ Je surveille mon langage corporel : j’occupe l’espace, je suis ouvert car invulnérable
□ J’ose interrompre les autres quand il le faut
□ Je dis « merci » pour répondre à un compliment
□ Je reste indisponible si le bénéfice obtenu est inférieur à ce qu’il me faudrait supporter
□ Je suis ambitieux, notamment dans le domaine financier
□ Je recherche la totale satisfaction de ma partenaire
66
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul □ Je suis bavard dans un groupe
□ Je suis drôle et spirituel mais pas un clown ni un divertissement
□ Je pars toujours du principe que je plais
□ Je me sens libre de toucher les autres personnes
□ Avec moi, rien n’est gagné d’avance (je suis un défi)
□ C’est moi qui décide, je vis ma vie comme je l’entends, je fais ce que j’ai envie de faire
□ Rien n’affecte ma réalité
□ Le sexe n’est pas réellement important, il est une évidence pour moi
□ Je parle suffisamment fort, d’une voix pas monotone
□ Je contrôle le déroulement de l’échange
□ Je me respecte et je suis sélectif
□ Je suis remarquable : style unique et personnel, j’ose les tenues et les accessoires assortis
□ Je peux partir à tout moment, je suis indépendant
□ Je suis ferme, je clarifie les limites
□ Je suis détendu, cool, et ce, en toutes circonstances
□ Ma responsabilité c’est le sexe, pas la relation au quotidien
□ Je suis entreprenant et persistant (elle ne doit à aucun moment pouvoir me confondre avec
un ami)
□ Je gère la peur du rejet, je n’ai rien à prouver aux autres
□ Je m’habille comme si je venais de faire l’amour à une femme, sauf pour les costumes
□ Je suis un meneur, c’est moi qui prends les commandes
□ Je me moque de ce que les autres pensent de moi et de ce que disent les femmes (tests)
□ J’oublie les erreurs après en avoir retenu les leçons
□ Mon locus interne > locus externe, les éléments extérieurs n’ont pas de prise sur moi
□ Je suis le prix, j’ai une haute estime de moi et je crois en ma propre réussite
□ Je suis confiant parce que « je suis comme ça », je vis dans ma propre réalité
□ Je veux une femme qui m’aime, qui aime la vie et qui prend soin d’elle
□ J’écris sans faute d’orthographe
□ Je ne suis pas influençable : je pense par moi-même et j’ai mes propres convictions
Les affirmations :
□ Je suis à l’aise
□ Je suis en confiance
67
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul □ Je suis un dominant
□ J’aime parler avec des filles
□ Je suis un amant idéal pour les femmes
□ Je suis optimiste
□ Je respire la confiance en moi
□ Je suis élégant
□ Je suis stylé
□ Je suis très digne
□ Je suis content de moi
□ Je m’aime
□ Je suis calme (détendu, en contrôle)
□ Je bouge mon corps lentement (tête et mains car je suis un dominant)
□ Je suis détendu et ouvert
□ Je suis quelqu’un de très sexuel et les femmes s’en aperçoivent
□ Je suis un dieu au pieu
□ Je suis génial
□ J’ai méga-confiance en moi
□ J’ai une super vie épanouissante
□ Je suis à l’aise pour parler aux gens
□ J’occupe l’espace car je suis hyper confiant
□ Je suis calme quand j’entre dans l’espace intime de quelqu’un
□ Je touche les gens quand je leur parle
□ Je suis naturellement un meneur
□ Mon visage est détendu en toutes circonstances
□ Je suis un défi car je demande beaucoup aux nanas
□ Je suis vraiment intéressant
□ Je suis imprévisible
□ Je suis comme un dieu grec : très beau et très viril
□ Quand je parle aux gens, j’attire leur confiance
□ Je suis musclé et puissant comme un champion
□ Je suis attirant et doué donc les femmes mouillent en ma présence
□ Je persiste jusqu’à coucher ou jusqu’à être clairement rejeté
□ J’aime les rejets car ils traduisent le fait que j’ai tenté
□ J’aime l’aventure
68
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul □ Je n’ai pas besoin de l’approbation d’autrui
□ Je m’améliore chaque jour
□ Je suis de très bonne humeur
□ Je m’en balek du « qu’en dira-t-on »
□ Je suis un winner
□ J’ai beaucoup d’assurance
□ Je suis un petit coquin au lit, très vilain
□ Je suis une chance pour les femmes
□ Je suis l’amant rêvé
□ Je suis concentré sur les émotions positives
□ Je suis super amusant et très intéressant
□ Je suis une personne très sexuelle
□ Je suis satisfait et détendu
□ Les femmes me veulent mais ça n’a pas tellement d’importance en fin de compte
□ J’ai ENORMEMENT de femmes dans ma vie
□ Je suis extraverti
□ Tout va bien
□ J’ai des super cheveux
□ Je parle aux jolies filles
□ Je suis heureux
□ J’ai la belle vie, je suis cool, vive moi !!!
□ Je suis détendu en société
□ Je n’ai pas à me sentir menacé par les autres hommes
□ Je ne suis pas jaloux car je suis confiant
□ Je suis content de moi
□ Je suis optimiste donc je peux faire ce que je veux dans la vie et réussir
□ Je m’améliore de jour en jour
□ Je n’ai pas de limite, j’aurai du succès encore plus que dans mes rêves les plus fous
□ Je suis sûr que cela fonctionnera
□ Je suis sexy
□ Je veux faire l’amour à des belles femmes
□ J’aborde des filles
□ Je contrôle ma vie
□ Je me moque de ce que les gens pensent de moi
69
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul □ J’ai une démarche de mannequin
□ Je suis incroyablement content de moi
□ Je cherche activement à faire l’amour
□ Je recherche la totale satisfaction de ma partenaire
□ Je ne suis pas précoce
□ J’aime donner
□ Je ne me souviens que des choses positives
□ Je fais des mouvements assurés et puissants
□ Je suis actif
□ Je suis ce qui se fait de mieux et je le sais
□ Je porte mes couilles et j’ose aborder celles qui me plaisent
A vous de la continuer…
70
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Donner et recevoir
La vie ne vous donnera souvent que ce vous lui demanderez. Si vous lui demandez 69€, c’est
probablement ce que vous obtiendrez. Si vous voulez vivre dans la joie et la réussite, c’est ce
qui a le plus de chances de vous arriver (en vous en donnant les moyens). Mais alors, ça veut
dire quoi, s’en donner « les moyens » ? C’est entre « y croire », « ne pas accepter le
contraire » et « tout faire pour ».
Y a-t-il un mot plus douloureux que « non » ? Dans la drague, par exemple, pour multiplier
votre CA de femmes, il faut savoir réagir devant les refus, ne plus laisser la peur du refus vous
empêcher d’agir. Les meilleurs dragueurs sont ceux qui essuient le plus de refus. Ceux qui
savent encaisser un « non » et s’en servir comme d’un tremplin pour aller jusqu’au prochain
« oui ». C’est la même chose que les vendeurs au porte-à-porte : on démarche des femmes
jusqu’à en trouver une qui nous plait vraiment, consentante.
Que feriez-vous si vous étiez sûr de ne pas échouer? Cela changerait-il votre comportement?
Réfléchissez-y et essayez d’agir comme ça.
Pour réussir, vous devez apprendre à supporter les refus, à enlever aux refus leur pouvoir sur
vous. Ne pas renoncer, s’entendre dire « non » vingt fois dans la soirée et niquer la vingt et
unième bonnasse que vous abordez.
Combien de « non » pouvez-vous supporter ? Combien de fois avez-vous eu envie de parler à
quelqu’une qui vous plaisait et ne l’avez-vous pas fait de peur d’entendre le mot « non » ?
Réfléchissez aux limites que vous vous créez simplement parce que vous craignez un mot ou
plutôt une énergie négative. Son pouvoir vient de ce que vous lui permettez de représenter
pour vous. Que produisent des pensées limitées? Logiquement, des vies limitées.
Il n’y a pas de véritable succès sans refus (ou échec), à part si vous avez une chance plus
qu’énorme… plus vous essuyez de refus, plus vous apprenez et plus vous vous approchez de
ce que vous voulez obtenir. La prochaine fois que quelqu’un vous refusera quelque chose,
tapotez-lui sur l’épaule. Cela changera sa physiologie. Transformez les « non » en accolades.
Quand vous saurez affronter les refus, vous aurez appris à obtenir tout ce que vous voulez,
71
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’une certaine façon. J’ai conscience que ce que je vous dis relève de la philosophie et non de
la séduction mais c’est important de le comprendre.
Une fois que nous avons obtenu ce que nous voulons, la sensation de bien-être peut-être l’une
des choses les plus désastreuses. Qu’arrive-t-il quand on se sent trop bien? On arrête de se
développer, de travailler, etc. « N’oubliez jamais qu’un fruit vert est en train de mûrir, un fruit
mûr en train de pourrir. » Ray Kroc
Apprenez également à vous juger d’après vos objectifs et non d’après ce que semblent faire
ceux qui vous entourent. Vous réussissez mieux que vos amis? Cela veut peut-être
simplement dire que vos amis ne réussissent pas très bien. Sachez que vous trouverez toujours
chez les autres de quoi justifier vos actes, quels qu’ils soient… Donc : repérez-vous par
rapport à vous-même, à ce que vous voulez vraiment faire ou être.
Vous ne devriez pas vous occuper de Pierre, Paul ou Jacques. Occupez-vous de ce que vous
êtes capable de faire. Occupez-vous de ce que vous créez et de ce que vous voulez réaliser.
Vous trouverez toujours des gens qui ont plus que vous et d’autres qui ont moins. Tout cela ne
compte pas. Vous devez vous juger vous-même selon vos objectifs et uniquement selon eux.
Une autre façon d’éviter la complaisance : tenez-vous à l’écart des bavardages négatifs ou
critiques autour de la machine à café. De ces discussions où est exposée comme dans une
foire la vie des autres (problèmes au travail, de sexualité, financiers). Ces discussions
empoisonneraient votre cerveau pour rien en vous faisant fixer votre attention sur ce que font
les autres et sur leur vie privée plutôt que sur ce que vous pouvez faire pour rehausser la
valeur de ce que vous vivez. Ceux qui bavardent ainsi essaient simplement de se distraire de
l’ennui provoqué par leur incapacité à produire dans leur vie les résultats qu’ils désirent. Ce
que nous proposons au monde nous revient comme un boomerang, tenez-vous donc à l’écart
du côté minable de la vie (ou envieux si les autres réussissent mieux que vous). Essayez plutôt
d’une façon ou d’une autre d’aider les autres.
Si vous voulez être complaisant et médiocre : passez votre temps à échanger passivement des
ragots, à parler de qui couche avec qui. Si vous voulez faire la différence, lancez-vous des
défis, mettez-vous à l’épreuve, faites de votre vie quelque chose de spécial.
Dernier point, peut-être le plus important : donnez toujours plus que ce que vous voulez
recevoir. Commencez par donner et continuez à donner, voilà le secret de toute relation. Ne
72
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul vous arrêtez pas de donner pour attendre de recevoir. Quand on commence à compter les
points, c’est que la partie est finie. Dès que vous vous dites « j’ai donné, c’est le tour de
l’autre », le jeu est terminé, l’autre est parti… Et si on donne mais que l’autre donne moins ou
jamais, que faire ? Il faut voir si c’est une personne négative, si cette personne est prête à faire
des efforts pour vous ou si elle va simplement pomper sans vergogne votre énergie. Dans ce
cas, il faudra vous blinder et ne consacrer votre temps et votre énergie qu'à ceux qui sont prêts
à la recevoir, et à vous en donner en retour… pas à ceux qui vont la gaspiller.
Non, je ne suis pas devenu niais. Il est évident qu’être quelqu’un de positif est mieux que
d’être quelqu’un de négatif. A condition de ne pas se faire bouffer par les autres.
A méditer.
73
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L'
E
N
E
R
G
I
E
S
E
X
U
E
L
L
E
74
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’énergie sexuelle
L’aura sexuelle existe-t-elle ?
Je ne pense pas que l’on soit uniquement un corps. Je veux dire par là, il y a le mental, le
physique mais je crois qu’il y a au moins une troisième dimension : l’énergie. Et cette
éventuelle aura sexuelle augmente l’attirance d’une fille par rapport à un simple physique
mignon.
Premier exemple, Chuck Bass est le personnage le plus connu de la série à succès Gossip
Girl. Pourtant, il est en concurrence avec deux mecs canons Nate Archibald (Chace Crawford)
et Dan Humphrey (Penn Badgley). Cependant, l’acteur Ed Westwick a plus de fans sur
Facebook que ses homologues au physique plus avantageux. Je cite envy.fr : « On ne peut pas
dire que le physique d’Ed Westwick soit très avantageux mais c’est son rôle de Chuck Bass
dans la série Gossip Girl qui lui vaut d’être considéré comme un sex-symbol. » Ce qui excite
les filles chez Chuck, à part le fait qu’il soit plein aux as, c’est qu’il a une totale liberté
sexuelle. Il dégage quelque chose de très sexuel. Il est imprévisible et très « chaud » : il serait
mal placé pour juger une fille. A ses côtés, dans leur imagination, elles seraient libres de se
lâcher impunément et prendraient leur pied en réalisant leurs fantasmes.
Second exemple, Ian Somerhalder a eu des rôles importants… mais c’est en incarnant le
ténébreux Damon Salvatore dans la série TV, The Vampire Diaries qu’il se fait connaître du
grand public. On a pu le voir dans la saison 1 de la célèbre série Lost, mais peu de gens l’ont
remarqué à l’époque. De plus, il supplante ses homologues sexy (tous beaux dans la série)
grâce à l’attitude de son personnage. Par exemple, Paul Wesley qui incarne Stefan Salvatore a
le premier rôle mais est pourtant moins populaire. Pourquoi ? Damon est beaucoup plus fun,
75
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul plus excitant, un peu dans le même genre que Chuck… il dégage lui aussi quelque chose de
très sexuel.
Troisième exemple : Robert Pattison.
Public : Vous faites attention à votre look ?
Robert Pattinson : C’est drôle. Avant Twilight, je n’y pensais pas du tout, puis les gens ont
commencé à me juger et là, ça m’a vraiment travaillé. Et le plus étrange, c’est qu’avant
Twilight, je n’étais jamais casté pour les rôles de beaux gosses ! Personne ne me trouvait beau
et maintenant c’est l’inverse !
L’acteur Robert Pattinson, sexy à souhait selon ces dames, ne se fait pas trop d’illusions sur
l’amour que lui portent ses fans. Il déclare que ses fans ne sont pas amoureux de lui mais du
personnage d’Edward Cullen qu’il incarne dans le film Twilight. Mais il avoue que parfois il
aimerait penser le contraire car il n’était autrefois pas très apprécié des filles. Source : melty.fr
Ici aussi, c’est donc l’énergie sexuelle, l’aura du personnage de vampire fort et sauvage qui
fait mouiller les filles. Ensuite, elles rationalisent en disant « il est trop beau ». Compris ?
Alors quoi ?
Les filles ne sont pas concernées par les techniques : elles cherchent un personnage qui leur
plait, elles s’en foutent de savoir comment vous y parvenez. Peu importe, ce qu’elles voient
c’est le résultat. Ainsi, peu importe ce que vous dites tant que cela correspond à un
personnage excitant. Il faut donc se créer un personnage séduisant. L’idée c’est qu’au début,
vous allez remodeler votre état actuel pour le changer par celui d’un pur winner. Et puis, peu à
peu, votre « personnage » et « vrai vous-même » vont se superposer pour donner naissance à
un « meilleur vous ». Ensuite, le succès entraîne le succès, il s’agit d’un cercle vicieux.
Comment se créer une aura sexuelle ?
76
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul * Restez un gentlemen.
* Dites « non » : « Peut-on s’asseoir ici ?
– Non, asseyons-nous plutôt ici ».
* Cherchez-la : « Je déteste quand tu dis cela!
– Et bien, tu ferais peut-être mieux de me quitter parce que je le dis souvent. »
* Contrôlez, n’obéissez pas au doigt et à l’œil.
* Discutez avec une fille de bisous et d’étreintes (en détails). Lisez des romans à l’eau de rose
et prenez note des descriptions. Même si cela vous paraît niais, les filles adorent, donc servezvous-en ! En discutant avec une nana, si vous parlez de bisous, d’embrasser, de touchers et
que vous développez les détails (« j’aimerais toucher tes épaules du bout des doigts et
remonter le long de ton cou »), elle va commencer à imaginer la scène. Et comme
l’inconscient a du mal à différencier l’imaginaire du réel, ça devrait faire naître en elle
quelques envies.
* Soyez « cool » : un gars cool n’est pas surexcité, un gars cool n’est pas affecté, un gars cool
n’est pas réactif émotionnellement, un gars cool garde le contrôle de lui-même…
Vous agissez comme si vous aviez :
– la confiance (mystérieuse)
– l’humour (osé)
– l’esprit (joueur)
– du charme (chaleur)
– la maîtrise (sophistiqué)
– le leadership (volontaire)
– la classe (dire les choses en face mais avec galanterie)
– le style
– la grâce
– l’aisance
– du sang-froid
– un sens de l’humour incessant
– une insensibilité aux opinions des autres
Un vrai mec :
– sait qu’une fille qui a une expérience avec lui ne l’oubliera jamais
– accepte les choses sans jugement, puis essaie de les changer si vraiment il le faut
77
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – accepte de montrer son « arme » sans l’utiliser
– n’a pas besoin de menacer
– est un pilier de force, de sécurité, de protection… dans toutes les situations
– autorise, encourage et s’amuse quand les autres gagnent ou brillent
– n’a besoin de rien d’autre pour être heureux
– s’habille « cool »
– n’est pas obsédé par la grammaire, aime les mots modernes, tendances
– a la confiance, le calme, le sang-froid
– peut rire de lui-même
– n’agit pas selon les autres
– est indépendant et encourage l’indépendance des autres
– il dit « hey »
– pose des limites dès que possible!
– établit un leadership et surtout des valeurs de virilité!
– met des frontières de manière amusante, même quand c’est vraiment sérieux!
– dit quand il veut ou aime quelque chose!
– la repousse de temps en temps quand elle l’embrasse puis la ré-embrasse!
REGLE : NE FORMULEZ JAMAIS QUE VOUS ÊTES « GENTIL » CAR DANS
LEUR TÊTE CE SERAIT ASSOCIE A « PAS SEXY ».
Le mieux ce serait qu’elle se dise « il n’est pas gentil à la surface mais quand on creuse un
peu on découvre sa personnalité adorable! » Et elle ressentira alors l’excitation du « bad boy »
+ la stabilité du « gentil garçon »… Malin…
Selon une étude de Whitchurch, Wilson et Gilbert (2011), une femme est plus attirée par un
homme quand elle n’est pas sûre de savoir à quel point elle lui plaît. Souvent A apprécie B
autant que A pense que B l’apprécie. Les femmes qui pensent qu’elles plaisent beaucoup à tel
homme sont plus attirées par lui que les femmes pensant qu’elles ne lui plaisent que
moyennement. Cela confirme le principe de réciprocité (je te plais, alors tu me plais
également). Mais les femmes qui ne savent pas à quel point elles plaisent à un homme
(moyennement ou beaucoup) sont celles qui sont le plus attirées ce qui confirme le principe
du plaisir de l’incertitude. Vous devriez donc vous la jouer « difficile à avoir » mais elle doit
savoir qu’elle a moyen.
78
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul REGLE : ASSUMEZ VOS DÉSIRS SEXUELS MAIS AVEC CLASSE.
Ci-dessous, quelques sources d’inspiration pour booster votre énergie sexuelle :
Le bad boy (représente le danger) : c’est une personne dangereuse avec qui vous vivez des
sensations. Les bad boys sont le gangster, le motard, le musicien de rock… Ils se comportent
avec dureté et sont, en général, habillés crade. Ils boivent, fument, sont tatoués, et montrent
qu’ils sont en marge. Papa se pendrait si elle en ramenait un à la maison! Pourquoi les
femmes les aiment ? Le danger ! C’est une course émotionnelle que d’être près d’un mec qui
ferait n’importe quoi. Souvent, ces types battent leur petite amie et passent leur temps en
prison. Ensuite, la fille dira qu’il a commis une erreur, mais qu’elle l’aime. Ils flirtent avec
l’interdit et c’est ce qui est excitant… Ne tombez pas dans l’extrême. Portez un tatouage,
achetez une moto et comportez-vous occasionnellement comme un mauvais garçon si vous
voulez mais ne faites pas de vous un criminel.
REGLE : NE DEVENEZ PAS UN CRIMINEL, ET DE MANIÈRE GÉNÉRALE NE
TOMBEZ JAMAIS DANS LES EXTRÊMES. PRENEZ UN PEU DE RECUL!
L’aventurier (représente l’amusement) : c’est une personne sympathique avec qui vous vivez
dans l’excitation. Les aventuriers recherchent sans cesse la prochaine expérience amusante. Ils
adorent faire du surf, du ski, de la course ou du saut en parachute. Regardez Indiana Jones et
James Bond… Ils n’ont pas peur, ils font des choses folles pour trouver du piment et de
l’adrénaline. L’attirance suscitée est similaire à celle des bad boys, mais ils n’ont pas pour
sale habitude de battre leurs copines. Les filles les aiment parce qu’ils conduisent vite, qu’ils
vont dans des endroits intéressants et qu’ils ont un bon sens de l’aventure dans tout ce qu’ils
entreprennent. Ils se demandent toujours quelle aventure les attend même lorsqu’ils sortent
juste pour faire les courses. Ils ont une façon d’exagérer chaque histoire en soulignant les
parties aventureuses. Les aventuriers sont comme les bad boys car ils aiment les voitures et
les femmes… surtout quand c’est rapide. Les filles sont attirées parce qu’avec eux, c’est
l’aventure et parce qu’ils ont plus d’une femme en même temps. Elles acceptent un tel
comportement car ils sont très amusants et que ça les libère elles-mêmes de la pression
sociale. Ils sont bon public et toujours heureux de ce qui leur arrive. Ils sont très optimistes,
les filles adorent. Pour conclure, les aventuriers sont généralement maîtres de leurs liaisons et
ne peuvent être domptés.
79
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul REGLE : SORTEZ DE VOTRE PETITE BULLE DE CONFORT ET VIVEZ VOTRE
VIE A FOND SANS REGRET NI REMORD. CA PEUT S’ARRETER N’IMPORTE
QUAND…
Le séducteur (représente le sexe) : c’est une personne sensuelle qui rend la fille sexy. Les
séducteurs font tout pour les femmes : ils arrivent à les comprendre. Parfois, le séducteur
semble avoir une nature féminine. Pour la plupart des autres mecs, les séducteurs semblent
bizarres voire homosexuels. Regardez le film Don Juan de Marco avec Johnny Depp parce
que ce film parle d’un séducteur. Don Juan voit le monde uniquement sous ses angles
romantiques, c’est très attirant pour une fille. Les séducteurs sont souvent soumis (ils satisfont
constamment les femmes en faisant attention à leurs besoins). Le mauvais côté d’un
séducteur, c’est que dès qu’ils ont une relation sexuelle avec une fille : ils la quittent. Bien
sûr, ils peuvent revenir pour des soirées occasionnelles, mais ils sont peu intéressés par les
relations à long-terme.
L’artiste (représente l’émotion) : c’est une personne qui remue ses émotions et reste
énigmatique et complexe (musicien, poète). Pourquoi les filles aiment-elles les gens torturés
et introvertis ? Les filles aiment les défis et aider les gens. La personnalité de l’artiste est
complexe mais il a besoin d’aide et de compréhension. La plupart des artistes voient le monde
très différemment des autres mecs. Ils admirent un arbre et ses feuilles, ils voient une couleur
et peuvent la ressentir. Certaines personnes ont leurs perceptions et leurs sens combinés de
manière inhabituelle. Les filles, grâce à l’activité prépondérante de leur cerveau émotionnel
droit (théorie), peuvent souvent comprendre les expressions des artistes mieux que les mecs.
C’est la raison pour laquelle elles sont très attirées par eux. De son côté, l’artiste a besoin
d’une personne ouverte capable de le comprendre.
REGLE : VOUS TRANSMETTEZ DES ÉMOTIONS.
Les artistes ne contrôlent rien, parce qu’ils ne se maîtrisent absolument pas. Ils sont, la plupart
du temps, bordéliques, inconscients du temps, etc. Si vous souhaitez développer cette
personnalité, travaillez sur d’autres parties de votre vie afin de rester quelqu’un d’équilibré.
N’oubliez pas que votre personnage doit avoir des faiblesses puisque la perfection est un
défaut.
80
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul NB : VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE RESPECTER TOUTES LES RÈGLES POUR
AVOIR DU SUCCÈS.
La conclusion c’est que vous avez peut-être besoin d’un point de départ pour devenir plus
sexuel. Ensuite, vous véhiculerez ça naturellement.
81
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L'
A
P
P
A
R
E
N
C
E
P
H
Y
S
I
Q
U
E
82
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Relativité de la beauté masculine
J’aimerais vous faire part d’une petite enquête que j’ai menée : j’ai demandé à 10 filles de
noter des acteurs sur dix. Voici les résultats !
Par contre, ne vous focalisez pas sur les notes trop élevées : entre le fait que leurs photos sont
retouchées, qu’ils sont mis en valeurs dans les films, par leur maquillage, leurs coachs persos,
et le fait que ce sont des vedettes, etc. Il faudrait les voir au réveil ou sur le trône pour être
objectif. Ou mieux, il faudrait trouver leur sosie mais qui ne serait pas connu et voir comment
il gère sa vie. Même si, bien sûr, la célébrité d’un sosie rejaillit sur ceux qui leur ressemblent
« waaah j’ai réussi à coucher avec le mec qui ressemble à Johnny Depp » ! Corollaire : si
vous avez une ressemblance avec un sex-symbol, il serait peut-être pas con de l’accentuer.
83
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Mais notez que même les sex-symbols internationaux comme Brad Pitt ne font pas
l’unanimité. J’suis d’accord, les filles sont élevées aux beau gosses actuellement à travers les
films/séries/romans, alors elles deviennent beaucoup trop exigeantes (pour la plupart)… mais
bon, si elles sont trop connes pour ouvrir les yeux, c’est pas notre problème… Et puis, il faut
voir aussi qui elles se tapent en vrai, je veux dire, une fille peut prétendre avoir des critères
très élevés pour faire la maline et puis sortir avec un mec très moyen.
Il ne faut pas chercher à faire l’unanimité car nul n’est parfait. Même si Ian Somerhalder n’a
pas de mauvaise note, je connais (au moins) une fille qui le trouve moche à cause de ses
oreilles décollées (car oui il les a faites recoller entretemps). La conclusion, c’est qu’être
canon, c’est « plaire » (entre 6 et 10/10) à une certaine catégorie de filles.
D’un autre côté, il ne sert à rien de se comparer à d’autres mecs car cela démontre de
l’insécurité et un manque de confiance en soi. Il faut par contre s’attacher à devenir un
meilleur soi-même. C’est plus sain.
Remarque importante : cette étude ne prend pas en compte le fait que ces gens sont célèbres,
puisqu’ils le sont tous, ils sont théoriquement sur un pied d’égalité. Mais malgré les « sales
notes » qui lui sont attribuées, j’en connais plus d’une qui mouillerait sa culotte si elle croisait
Romain Duris dans un bar. Ce que je veux dire, c’est que ce sont des « stars » avec une forte
« présélection féminine » et plein de « pognon » donc rien que pour ça, ils éveillent déjà
l’intérêt féminin (même si ils étaient moins mignons). Mais on s’en fout, c’est un autre
monde, ou plutôt un monde d’illusions et de fantasmes.
J’ai constaté lors d’une expérience inverse que les notes attribuées aux actrices sont beaucoup
plus homogènes. Les hommes sont donc plus attirés par le physique ou du moins plus apte à
juger de leur niveau d’attirance d’après une plastique, et les femmes par le « charisme » (ce
qui peut comprendre le style de vie). Mais ça, on le savait déjà !
Ce n’est pas parce que l’importance du physique est théoriquement relative qu’il ne faut pas
chercher à l’optimiser. Car je vois de plus en plus de filles qui essaient d’agir comme des
mecs et donc vouloir nous « baiser », etc. (et c’est pas forcément une mauvaise chose, je
pense).
84
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Complexes masculins et préférences
féminines
Principes : Ne prenez pas trop à cœur les commentaires sur vos complexes, faites au
contraire comme s’ils n’existaient pas : ne prenez pas le commentaire trop au sérieux en
évitant de le commenter en retour. Simplement, ne faites rien. Il faut bien comprendre que ce
qui peut déplaire à une fille peut être perçu comme un atout par une autre. Quand vous
abordez le sujet avant elle, dites en premier « Ah oui ! Tu es plus grande que moi… et alors
? » Cela sous-entend deux choses intéressantes : que vous êtes en confiance et que vous
assumez en n’ayant pas peur du sujet (vous la ferez même sûrement mieux jouir qu’un grand
dadais). Vous pouvez aller plus loin en disant « woaw ! Tu es une sorte de monstre. Je pense
que 2% des filles sont grandes comme toi. Ce n’est pas trop dur de trouver des beaux mecs ?
La plupart des mecs sont intimidés par les filles grandes ».
L’attirance est une combinaison d’émotions fortes qui forment une nouvelle super-spéciale
émotion. C’est un processus naturel qui stipule qu’un homme et une femme veulent faire
l’amour. Si vous en doutez, pensez à vos milliers d’ancêtres et prenez conscience qu’aucun
n’est mort vierge. Ce que je veux dire, c’est que si une fille est attirée par un homme, alors
rien d’autre ne compte… ni le look, ni l’âge, ni la nationalité, ni la taille, ni la religion, ni la
richesse, ni la pression de la famille! La seule question importante en séduction est donc « eston attirés l’un par l’autre? »
Le but est donc de mettre l’accent sur vos qualités en compensant vos « défauts ». Il ne faut
pas se dire « moi je n’y arriverai jamais parce que j’ai les oreilles décollées ». Mais plutôt « je
vais me démerder pour y arriver malgré mes oreilles décollées ». C’est davantage un état
d’esprit de winner. Assumez !
Exemples :
« Je perds mes cheveux »
N’allez pas vous plaquer de grandes mèches pour combler les trous comme le font certains.
Rasez-vous s’il vous en reste vraiment peu et que ça ressemble à un poulpe.
85
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « J’ai un gros nez »
C’est très viril un nez. Cela donne du caractère au visage. Regardez Tom Cruise : le sexsymbol au gros nez qui s’est tapé Pénélope Cruz et Nicole Kidman. Et y’en a plein d’autres!
« Ma barbe est incomplète »
Même principe que pour les cheveux : rasez-la... et en plus cela la fera venir plus vite.
« J’ai une vilaine peau »
Il s’agit là d’un problème qui peut souvent être réglé par une meilleure alimentation. Sinon,
suivez un traitement.
« Je n’ai pas les yeux clairs »
C’est une blague ?! De beaux yeux, c’est des yeux en amande… ce n’est pas la couleur qui
fait leur beauté. Regardez nos équivalents féminins Pénélope Cruz ou Julia Roberts qui ont les
yeux marrons et leurs regards sont pourtant magnifiques. La beauté du regard vient aussi des
cils, des sourcils… Regardez les gens dans les yeux !
« Je suis trop petit »
La moyenne des français est de 1m76. Il existe des sex-symbols pas grands comme Al Pacino
ou Gaël Garcia Bernal (168cm). Cependant, vous pouvez toujours opter pour des chaussures
compensées (talon intérieur invisible). Si je vous parle de ça, c’est parce qu’il a été établi
qu’en communication, les gens grands sont perçus comme plus dominants donc persuasifs.
Mais à terme, ça risque de vous faire douter du fait que vous pouvez arriver à séduire sans
talonnettes. Au fond, c’est quoi 8cm…? Y’a vraiment que les connes superficielles pour
s’arrêter à ça. Vous pourriez aussi adopter une coiffure qui vous grandit! Soyez inventif!
« Je suis trop grand »
C’est une blague ?! Il y a beaucoup de sex-symbols grands comme Josh Hartnett ou Ashton
Kutcher (190cm).
« Je suis gras »
Faites du sport et mangez mieux.
« Je suis pas bien, déprimé, etc. »
Faites du sport et mangez mieux ou suivez une thérapie, il ne faut pas rester comme ça en
attendant que ça passe tout seul (parce que peut-être que ça ne passera pas).
86
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « J’ai une sale voix »
Heureusement pour vous, la voix et la façon de parler se travaillent.
« Je ne me trouve pas beau »
Souvent, on ne se rend pas compte de son potentiel. Faites-vous noter sur des sites internet
comme hotornot : vous mettez votre photo en ligne et les filles vous attribuent une note de 1 à
10, vous pourriez être surpris de la bonne façon.
« Je ne me trouve pas intéressant »
Si cela n’est pas inné, cela s’apprend.
« J’ai un petit pénis »
Il faut seulement 4cm pour faire jouir une fille. Sinon, il existe d’autres techniques pour les
combler.
« J’ai les cheveux blancs »
C’est pas bien grave, au pire arrachez-les ou teignez-les. Regardez Georges Clooney qui est
devenu plus sexy en vieillissant. En fait, c’est un signe de maturité, cela peut accentuer votre
charme, on parle alors de se bonifier avec l’âge comme le vin! D’ailleurs plus l’âge avance et
moins il y a de concurrence (laisser-aller, mecs casés, etc.) Il faut tenir sur le long-terme !
« Je suis timide »
Cela se travaille.
« Je ne plais pas aux filles »
Moi non plus, je ne plais pas à toutes les filles. Il faut se méfier des absolus, vous ne plaisez
sûrement pas à aucune fille et vous ne plairez jamais à toutes. Cependant, si vous ne plaisez
pas aux filles qui vous plaisent, alors là oui, il faut agir.
« Je suis précoce »
Cela se travaille.
« Je n’ai jamais embrassé de fille »
Vous êtes sur ce site pour apprendre à plaire, c’est une requête logique. N’oubliez pas que les
filles sont des êtres humains tout comme vous mais avec deux chromosomes X : pas de quoi
87
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul les mettre sur un piédestal. Ce n’est donc pas parce qu’une fille de mauvaise humeur vous dit
que vous êtes moche ou quoi que c’est la vérité… ça peut très bien être une conne frustrée !
« Je suis toujours puceau »
Avoir du succès et baiser est l’aboutissement logique de votre développement personnel.
Persévérez!
Pour vous rassurer :
La barbe :
– 52% des femmes préfèrent les hommes complètement rasés
– Barbe de trois jours pour 44%
– 59% des femmes de moins de 25 ans aiment bien un peu de barbe
Les poils sur le corps :
– 44% des femmes préfèrent l’homme imberbe ou presque
– 63% des moins de 25 ans le préfèrent imberbe
– 49% des femmes optent pour une pilosité réservée à certaines parties du corps (torse)
– Sur le dos : à proscrire (5% seulement d’adeptes du grizzli)
Les cheveux :
– les femmes préfèrent les cheveux courts (81%) et sans gel (78%)
– les femmes de 25/34 ans sont plus tolérantes avec le gel (38%) et la boule à zéro (20%
contre 11% des femmes toutes catégories confondues)
– 8% seulement d’accros aux cheveux longs
– Pas de coloration, 99% préfèrent les cheveux naturels et autorisent les cheveux blancs
– 11% d’adeptes pour la calvitie
La taille idéale d’un homme se situe :
– moins de 170cm (3%)
– 1m70 (16%)
– 1m75 (29%)
– 1m80 (32%)
– 1m85 (14%)
– 1m90 (5%)
– Plus de 1m90 (1%)
88
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Musculature :
– 83% préfèrent une musculature naturelle et non envahissante (plutôt musclé)
– 3% seulement kiffent les bodybuildés (très musclé)
– Pas du tout musclés 3%
– Plutôt pas musclé 10%
– 51% des femmes vous demandent de surveiller votre ligne contre 48% qui acceptent que
leur homme grossisse
– Les poignées d’amour sont acceptables pour 33%
La peau :
– 63% ne pardonnent pas l’auto-bronzant
– 89% des femmes sont sensibles à douceur de la peau
– 93% à l’odeur (parfum)
– Les rides sont acceptable pour 36%
– 25% d’adeptes pour les cicatrices
Les parties du corps qu’elles préfèrent :
– 53% le visage
– 36% le torse
– 20% les mains
– 11% les abdos
– 13% les yeux
– 11% les épaules
– 6% le dos
– 4% les jambes
– 3% la bouche, le sourire
– 3% le zizi
Il utilise des produits de beautés féminins :
– 6% aiment
– 39% sont agacées
– 55% s’en foutent
Il fait des UV ou met de l’auto-bronzant :
– 3% aiment
89
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – 63% agacées
– 34% indifférentes
Sources : GQ et l’institut TNS Soffres
REGLE : IL NE FAUT PAS TOUT MISER SUR SON PHYSIQUE, C’EST PLUTÔT
LA PERSONNALITÉ QUI VOUS FERA BAISER.
90
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment améliorer votre apparence
physique
Les ongles : Faites attention à les avoir toujours coupés courts et qu’ils restent propres.
Les mains : Faites attention à les avoir propres.
Les poils dans le dos : Peu de femmes les apprécient. Débarrassez-vous-en. La nuque, idem.
Les poils sur le torse : Ne vous rasez pas le torse, vous pouvez cependant le tondre
légèrement, particulièrement les longs poils autour de vos tétons. Sous les bras et le chemin
des dames : ça ne gêne pas, c’est sexy.
Les poils pubiens : Envisagez de vous raser les testicules et les poils pubiens qui poussent
autour de votre pénis. Si vous faites cela, votre pénis semblera plus propre, plus appétissant et
plus grand. Elles vous suceront plus souvent.
Les poils sur les jambes : On est chanceux, pour un homme, cela ne gêne pas.
Ne puez pas : Lavez-vous. Parfumez-vous.
Surveillez votre poids : De plus, être mince affine la silhouette et le visage.
Travaillez votre musculature : Mince et musclé en finesse (abdos, pecs, bras, jambes,
fesses). Les veines saillantes sont signe que vous êtes musclé et sec. C’est très bien!
Si vous avez des défauts physique (à différencier des non-qualités), il est possible de les faire
oublier en travaillant votre style vestimentaire et votre personnalité.
Une nouvelle coupe : Feuilletez les revues pour hommes et trouvez une photo d’une coupe
qui vous plait. Renseignez-vous auprès de votre coiffeur pour l’entretien.
Si vous voulez être sexy, il est recommandé d’aller plutôt chez un coiffeur homosexuel. En
effet, ils ont un sixième sens de ce qui plaira aux femmes. Regardez les coupes des stars de
cinéma et des rock stars et trouvez-en une qui vous plait. Si vous observez les jolies filles,
91
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul vous remarquerez que leurs copains ont en général de chouettes coupes de cheveux. Trouvez
la coupe de cheveux à la mode qui vous va. Les cheveux doivent être propres : évitez le gel
qui donne un aspect trop gras et pas assez doux, préférez la cire, la laque ou l’argile.
Le but est de créer un équilibre entre les angles du visage et ceux de la coiffure et d’équilibrer
le visage (hauteur, largeur). On peut réaliser la même chose avec de la barbe. Les visages en
longueur créeront du volume sur les côtés et les visages en largeur du volume sur le dessus.
Ainsi, on cherche toujours à affiner le visage. Les filles avec leurs cheveux longs sont
avantagées à ce niveau là mais nous avons la barbe. Pour les angles : si on a le visage rond, on
créera du carré et si on est trop carré on arrondira les angles. Voilà grosso-modo pour la
théorie!
La barbe : Les barbes et les moustaches peuvent permettre de cacher des défauts. Un bouc,
par exemple, peut faire des merveilles pour faire oublier un menton fuyant. Si vous avez des
cicatrices dues à l’acné juvénile sur vos joues, une barbe peut être la solution. Cependant, le
rasage est un rituel aussi bien qu’une nécessité, il sert à l’élimination de cellules mortes à la
surface de la peau.
Les pattes : Bien délimitées et de même hauteur. Pas trop fournies.
Les sourcils : Évitez le mono sourcil mais gardez des sourcils masculins.
Les autres poils : Enlevez les poils qui sortent du nez et des oreilles et sur le dessus des joues
(possibilité de déteindre ces derniers avec de l’eau oxygénée.)
Les dents : Avant de mettre du dentifrice sur votre brosse à dents, brossez-vous les dents avec
la brosse encore sèche. Ceci permet d’enlever plus de plaque qu’avec la brosse mouillée.
Brossez la langue et le haut de la bouche (pour éliminer la mauvaise haleine). Utilisez du fil
dentaire pour éliminer les bactéries entre les dents et après faites un bain de bouche avec une
solution antibactérienne. Les rendre plus blanches en les brossant avec du bicarbonate de
soude ou de l’argile blanche. Cela contribuera à votre beau sourire. Encore mieux avec des
fossettes?
La peau : Bronzez, et les femmes vous trouveront sexy car une peau trop pâle donne
l’impression que vous n’êtes pas en bonne santé. Si problèmes d’acné, utilisez du maquillage
(fond de teint).
92
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les oreilles : Nettoyez-vous bien les oreilles avec un coton-tige…
Les chaussures : Les femmes font vraiment très attention aux chaussures. Portez donc de
belles et élégantes chaussures cirées, même un peu plus voyantes que les chaussures
classiques qu’un mec lambda porterait. Les femmes aiment les chaussures cirées. On dit que
lorsque quelqu’un de cool vous complimente, c’est un signe qui trahit que vous avez atteint le
statut de « cool » à votre tour . Au minimum, il faudrait avoir : des marrons et noires
décontractées et autant d’élégantes. Cependant, vous pouvez porter des chaussures blanches
ou même rouges ou vertes… le tout est qu’elles se marient bien avec votre tenue de style :
classe ou décontracté. L’harmonie c’est comme tout, cela s’apprend avec l’expérience : il faut
se faire l’œil.
Les vêtements : Même si vous vous habillez de manière décontractée, prenez des vêtements à
votre taille, pas super larges. Vos vêtements doivent rapprocher le plus possible votre
silhouette de celle de l’homme parfait… C’est-à-dire grand, avec de larges épaules, un torse
en V et une taille fine. C’est ça que les femmes aiment. Pour cela, les mecs petits devraient
éviter les rayures horizontales, qui leur donneraient l’air d’être trop larges. Au contraire, ils
doivent mettre du cintré : chemises et pantalons. Tout est question de proportions. De plus,
éloignez-vous de ce qui trop banal, comme les fines rayures ou les polos universitaires. Les
filles préfèrent les hommes qui se démarquent de la masse de ceux qui portent des panneaux
publicitaires sur leur t-shirt.
Lorsque vous vous habillez de manière décontractée, vous cherchez à donner l’impression que
vous vous êtes habillé juste après avoir fait l’amour à une femme. Pour cela, ne rentrez pas
votre chemise, et laissez les deux derniers boutons ouverts. Vous pouvez envisager de porter
un costume et une cravate de temps en temps, surtout si vous êtes dans un milieu où les
hommes s’habillent tous simplement. Ce sont des vêtements de dirigeant qui véhiculent donc
un statut et de l’ambition. Il n’y a aucun désavantage à en porter. Une autre règle est que vos
vêtements doivent être propres. Les femmes sont très sensibles à des vêtements sales.
Attention au choix des couleurs qui mettent en valeur certains teints et dont le choix doit
dépendre aussi de vos couleurs de cheveux et de la couleur de vos yeux. Pas plus de trois
couleurs car vous ne voulez pas ressembler à un sapin de noël. Personnellement, je cherche
des acteurs, chanteurs, etc. Bref, des personnalité publiques qui me ressemblent (style qui me
convient, tranche d’âge…) et lorsqu’elles font une tenue qui me plait et que je pourrais
93
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul facilement imiter, je l’adapte : choix des matières, couleurs… Les sites Internet sur les
célébrités regorgent de ces photos surtout dans les rubriques « photoshoots » et « candids ».
Grâce à des enseignes comme Jules ou H&M la mode est adaptée et proposée à des prix
accessibles (ou magasins de déstockage). Tout dépend de votre tranche d’âge. C’est une
question d’inspiration. C’est utile aussi pour voir ce que cela donne objectivement sur les
autres. En gros, on profite indirectement mais gratuitement des conseils de leurs stylistes.
Pour ne pas vous tromper, restez dans du simple, classe et classique. Ne faites pas du « too
much ». Pour plaire au plus grand nombre, restez simple. Je déconseille de se marginaliser sur
le style car ça reviendrait à se marginaliser sur les filles.
Les accessoires : Les couleurs de vos accessoires (ceinture, montre, etc.) doivent être
assorties à celle de vos chaussures. Votre pantalon ne doit pas trop contraster avec vos
chaussures, mais c’est possible pour la chemise. C’est ce qui fera l’harmonie de votre tenue.
La plupart des hommes ne s’accessoirisent pas bien, il est alors facile pour vous de vous
démarquer sur ce point. L’idée générale est que vos accessoires soient à la fois discrets et
intrigants (n’ayez pas l’air d’en faire trop). Cherchez des accessoires cools et qui vont bien
avec votre personnalité. Comme la barrette de Julien Doré qui a fait son succès à la Nouvelle
Star. Une montre à 30€ avec un beau bracelet en cuir est plus originale et donc vous vaudra
plus de compliments qu’une montre en argent à 1000€. Et une vieille bague en argent à 15€
avec un beau design attirera 100 fois plus les regards qu’une chevalière à 500€. Il y a de
vastes possibilités en matière d’accessoires, comme les colliers, l’important est qu’ils vous
démarquent des autres hommes. Évitez les choses que des tonnes d’autres mecs ont, comme
un tatouage bateau sur l’avant-bras, ou un collier de surfeur en perles. Soyez unique. La
technique du « paon » (Mystery) est réservée à ceux qui ont déjà une grande confiance en eux
car il faut pouvoir assumer le regard des autres sur votre « différence ».
Les sous-vêtements : Les femmes apprécient les sous-vêtements fantaisistes : elles-mêmes
portent souvent des choses très colorées. Alors, achetez-vous quelque chose avec un texte ou
une photo. Dans le doute, les boxers de couleur foncée sont toujours un excellent choix.
Portez des chaussettes assorties aux chaussures. Pour les maillots de bain, suivez la mode. Et
ne laissez pas dépasser les tricots de peau : ça fait « papi ».
Le parfum: Les femmes ont en général un meilleur sens de l’odorat que les hommes. Il faut
donc sentir bon. Et ne pas sentir mauvais : déodorant. Une erreur peut être de mettre trop de
94
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul parfum (1 ou 2 pschit c’est bien). Les femmes préfèrent les odeurs subtiles. Le but d’un
parfum est de donner une agréable surprise à la femme lorsqu’elle s’approche de vous :
ventre, cou, poignets… Si vous manquez d’inspiration voici mes parfums : « Light Blue » et
« One Million », j’ai constaté qu’ils ont du succès en général!
L’harmonie du style : Pour coucher, vous devez d’abord trouver à quelle catégorie de gens
vous appartenez, puis observer comment les « mâles alpha » de votre catégorie s’habillent, et
les copier ou s’en inspirer tout du moins. Il faut donc s’inspirer de ce qui fonctionne.
Par contre, ne soyez pas vraiment plus cool que tous les autres ou vous aurez l’air de ne pas
être à votre place ou d’être étrange… voire gay. Soyez juste légèrement mieux habillé que
l’autre mec le mieux habillé. Faites attention à ne pas devenir trop stylé et métrosexuel car la
plupart des filles ne veulent pas d’un gars qui aurait plus de style qu’elles.
Portez attention aux publicités destinées aux 18-35 ans : celles des compagnies aériennes ou
pour les téléphones portables. Les mannequins de ces pubs sont en général habillés d’une
manière qui plait au plus grand nombre. Sinon inspirez-vous des acteurs et mannequins à la
mode. Ainsi leurs coachs et stylistes travaillent indirectement mais gratuitement pour vous…
encore… Malin!
Lorsque vous faites du shopping pour des vêtements ou du parfum, n’hésitez pas à demander
un avis féminin. Ou utilisez-le comme une idée de sortie originale pour un date.
Essayez d’éviter les choses trop communes et banales. Choisissez des choses qui seront à la
fois unique et à la mode et qui iront bien avec votre personnalité, sans toutefois trop vous
prendre la tête au sujet de votre look. Car un bon look vous aidera à baiser mais ce sont vos
comportements et votre état d’esprit qui changeront tout. Les femmes ne s’intéressent pas
qu’à la beauté chez un homme, elles aiment aussi les hommes de statuts élevés qui leur
fourniront passion, plaisir et romantisme. Elles cherchent un homme qui leur fera passer un
bon moment et se sentir bien. Même avec un look très travaillé, cela ne doit pas transparaître,
ça doit paraître naturel!
NB : « La mode se démode, le style jamais ».
Tous les conseils ne conviennent pas à tout le monde. Les changements qui vous
« perturbent » vous seront probablement les plus profitables.
95
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les lunettes : Mettez des lentilles. Si les lunettes font partie de votre style, optez pour un
modèle de créateur et assumé.
Manucure et pédicure : Vous passerez pour un homme soigné, et comprenez que si une
femme remarque ces petits détails chez vous, c’est parce qu’elle y est très attentive chez elle.
Problèmes de peau : Achetez les produits adéquats ou voyez un dermato.
Les dents : Blanchissez-les ou en tout cas éliminez les taches! Prenez un RDV chez le
dentiste si ça fait longtemps!
Haleine : fil dentaire, gratte-langue, chewing-gums ou cachous.
Soulevez de la fonte : Réduisez les graisses et créez du muscle.
Mangez mieux : Surveillez vos apports caloriques et mangez des fruits et légumes frais ainsi
que des protéines maigres. Au pire, voyez un nutritionniste.
Faites le tri : Parmi vos fringues, jetez ce qui est trop large, trop fatigué, bref tout ce qui ne
vous met pas en valeur. Donnez à des œuvres de charité par exemple.
Préservatifs : Achetez-en, ça aide vachement de se sentir prêt.
Si après tout ça il vous reste un problème : tache disgracieuse, prénom d’une ex tatoué sur
le corps, etc. C’est le moment de vous y attaquer! Cherchez une solution sur le net ou
consultez un spécialiste.
NB : N’oubliez pas qu’on n’est pas des meufs : Être beau ne nous fera pas baiser à foison! Il
faut travailler l’attitude (attitude 80%, physique 20%)!
96
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’impact des vêtements sur les femmes
L’impact des vêtements sur les femmes se fait à plusieurs niveaux. Tout comme certains
oiseaux sont sexuellement attirés par une couleur de plumes, les humains sont sexuellement
attirés par certains habits. Y’a d’ailleurs plein de mecs qui ne sont même pas excités par les
femmes en elles-mêmes mais plutôt par des objets (par exemple : des talons hauts ou des
lunettes), des associations d’idées ou par ce que ces femmes représentent pour eux. Et bien,
les femmes fonctionnent de la même façon et peuvent être excitées par un look ou un
vêtement spécifique (par exemple : une fille qui aurait un idole pourrait fantasmer sur vous
parce que vous portez vous aussi une veste en cuir ou parce que vous avez la même coupe de
cheveux ou le même tatouage).
Lien avec la psychologie évolutive
Dans la nature, il y a deux manières de trouver des partenaires sexuels :
– se battre contre ses rivaux (peu adapté à la société actuelle) ;
– charmer les partenaires potentiels (totalement adapté à notre société).
L’idée est donc de communiquer « je suis meilleur que les autres reproducteurs parce qu’ils
n’ont pas un aussi beau plumage. » Il en ressort 4 caractéristiques :
– Le fait d’être un dominant ;
– Le fait d’appartenir à une élite ;
– Le fait d’être beau ;
– Le fait d’avoir accès à des ressources.
C’est ce que tous les animaux cherchent chez leurs partenaires. Chez les humains, ça se
manifeste comme suit…
Pas sexy :
– S’habiller comme un gentil garçon ;
– Etre sale ;
– Avoir peur d’être remarqué ;
97
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Vouloir à tout prix être remarqué ;
– En faire trop ;
– Avoir peur de la confrontation, avoir peur du regard des autres ;
– N’accorder aucune importance à son image ;
– Etre ringard.
Sexy :
– Etre un alpha ;
– S’en foutre de la pression sociale ;
– Avoir du goût ;
– Avoir accès à des ressources (comme des informations = la mode) ;
– Assumer son potentiel d’attirance ;
– Faire attention à la manière dont on s’habille ;
– Suivre un peu la mode ;
– Comprendre les communications plus subtiles, comme les femmes.
Ne pas être un gentil garçon
Bien sûr que les femmes ont besoin de certaines caractéristiques des « nice guys ». Elles nous
le rappellent assez souvent. Ce qu’elles ne disent pas, par contre, c’est qu’elle ont aussi
d’autres désirs, beaucoup moins facilement avouables :
– Le défi ;
– L’excitation ;
– Avoir du temps libre ;
– Etre à l’aise ;
– Bénéficier d’avantages sociaux ;
– Pouvoir parler de vous à ses copines et les rendre jalouses ;
– Avoir le sentiment que vous êtes spécial ;
– Sentir en vous le potentiel pour une histoire sérieuse un jour ;
– Sentir en vous le potentiel pour une relation discrète et coquine ;
– Devoir faire ce que voulez car vous êtes un meneur ;
– Etre protégée ;
98
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Ressentir beaucoup d’émotions fortes, positives et négatives ;
– Vous êtes intriguant et mystérieux.
Ce qui est bien chez les nice guys :
– Etre galant et ouvrir les portes ;
– Savoir écouter mais ne pas devenir son thérapeute personnel ;
– Montrer un côté vulnérable, humain.
Ce qui n’est pas bien et ce à quoi ils sont trop souvent associés :
– Etre soumis ;
– Etre facilement dominé par les autres ;
– Faire trop de faveurs, toujours vouloir faire plaisir aux autres ;
– Etre needy ;
– Attendre des autres qu’ils devinent ce que vous voulez, ne pas assez s’imposer.
Les problèmes :
– Aucun mec « pas gay » ne voudrait laisser penser qu’il l’est. Or, s’intéresser à la mode peut
facilement prêter à confusion. Vous ne devez donc pas paraître « gay » mais vous ne devez
pas laisser la peur de sembler gay vous empêcher d’être au top.
– « Je veux juste être moi-même » est l’excuse dont se servent les gens qui ont la trouille de
devoir faire mieux. C’est une porte de sortie facile parce qu’on dit toujours aux gens que c’est
bien « d’être soi-même ». Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’ils ne s’habillent pas d’une
manière qui leur ressemble mais plutôt de la manière dont s’habillent ceux qui ont la trouille
d’assumer ce qu’ils sont, comme une sorte de protection. Personne n’y croit au « si je
m’habille d’une manière qui ne plaît pas aux autres je les emmerde parce que c’est ce que je
suis au fond ». Cela communique un profond malaise.
Ce sont des peurs et des stigmatisations qui sont monnaie courante dans notre société. Ca
nous empêche de réellement exprimer notre identité à travers notre look. Ces peurs trouvent
leurs racines profondément :
– A l’école, on se moquait de ceux qui sortaient du lot.
– A la maison, si on a grandi avec des modèles pas sexy qui nous ont laissé penser que c’est
99
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ce qu’on est aussi.
–…
Les femmes sont exigeantes :
Les femmes ne sont pas toutes connes ni superficielles, elles sont élitistes. Et leurs demandes
sont légitimes, d’une certaine façon, si elles font les efforts pour être à la hauteur de leurs
attentes. Elles ne veulent pas des mecs « moyens », elles veulent les meilleurs mecs qu’elles
peuvent avoir. Elles vous rejetteront donc si votre look ne communique pas que vous êtes ce
qu’elle peut avoir de mieux. La plupart des gens réagissent mal au mot « élitiste » simplement
parce que la plupart des gens ne font pas partie de l’élite (donc en parler leur rappelle qu’ils
n’en font pas partie : mauvaises réactions).
Or, être bien habillé communique « J’ai un haut statut social, et j’ai accès aux ressources. »
Les femmes sont programmées pour choisir un homme comme ça pour se reproduire. Ne
serait-ce que pour assurer que leur descendance sera à l’abri du besoin.
Bon, après, il ne faut pas croire tout ce qu’on lit à propos de la mode dans les magazines. Y’a
beaucoup de conneries et de trucs moches aussi. Il faut penser par soi-même bien sûr et il faut
aussi du temps pour éduquer son goût.
Les différents types d’hommes :
Les hommes sont programmés pour ressentir de l’attirance devant des stéréotypes sexy. Pour
s’en rendre compte, les stéréotypes sexy féminins sont :
– La strip-teaseuse ;
– La jeune voisine ou baby-sitteuse ;
– La mannequin ;
– La bombe en maillot ;
– La belle blonde ;
– La bibliothécaire sexy (ou la secrétaire) ;
– La fille de bonne famille (sage mais pas trop) ;
100
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – L’actrice porno cochonne ;
– L’infirmière sexy ;
–…
Les femmes ne sont pas uniquement programmées pour réagir à l’argent, elles réagissent aussi
face aux stéréotypes sexy masculins. Et si elles vous rangent dans la catégorie « sexy » plutôt
que « commun », ça change toute l’interaction.
Le mec bien habillé et le mec habillé sexy
Le look du mec « bien habillé » est le plus classique. C’est banal mais ça va. Ca ne vous fera
pas rater beaucoup de femmes mais ça ne vous aidera pas non plus particulièrement à en
exciter. Si elles aiment votre visage, vos muscles ou votre personnalité, elles vous laisseront
sûrement les baiser après quelques rendez-vous.
Le problème c’est que les femmes vous rangent TRES rapidement dans des catégories quand
vous les approchez. Vous devez donc faire vos preuves vite. Si elle vous met instantanément
dans la catégorie « sexy » ça ira plus vite et ce sera plus facile pour vous que si vous êtes
rangé dans « nice guy » ou « mec normal » . Les mecs sexy sont, par exemple :
– Les rockers ;
– Les rappers ;
– Les artistes, intellos ;
– Les hipsters ;
– Les tradders en costume ;
– Les latin lovers ;
– Les métrosexuels ;
– Les surfeurs ;
– Les motards ;
– Les mafieux ;
–…
Par comparaison, voici ce qui n’excite pas les femmes :
– Les hippies dégueulasses qui puent ;
– Les Nice Guys ;
101
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Les petits garçons à leur maman ;
– Ceux qui essaient de se la péter mais qui n’y arrivent pas ;
– Les Geeks ;
–…
Pourquoi la plupart des gens n’ont pas un look sexy :
– ça demande un effort de sortir de sa zone de confort ;
– les amis et la famille aimeraient que vous restiez bien sagement comme avant(c’est-à-dire
« pas dangereux »)…
Exercice : la prochaine fois que vous verrez un mec bien entouré, avec plein de meufs qui le
draguent, regardez comment il est habillé et à quel stéréotype il appartient.
Comment ça marche ?
Toutes les filles ne sont pas attirées par tous les stéréotypes. Mais toutes les filles sont attirées
par au moins UN type de mec de manière très puissante. Elles sont alors tellement excitées
qu’elles en perdent leurs inhibitions et oublient cette putain de pression sociale. C’est bien de
ces looks que je parle : ceux qui provoquent des réactions hystériques et fanatiques de la part
de certains nanas.
Pour ne pas passer pour des putes, les femmes créent des règles qu’elles suivent avec les
mecs. Par exemple, attendre 3 rencards avec de coucher avec un gars pour ne pas passer pour
une fille facile. Mais avec les mecs « sexy », elles oublient ces règles. Parce qu’avec des mecs
sexy, la société (dans leur tête) ne remet pas en cause le fait qu’elles soient des filles « bien »
(même si elles sucent à genoux). La peur du jugement disparait. Elles couchent avec parce
qu’elles sont trop excitées et parce que c’est bien plus acceptable socialement de coucher avec
un mec sexy qu’avec un mec « normal » ou « trop gentil » lorsqu’on n’est pas en couple.
Certaines diront même qu’elles ont eu de la chance que ces mecs les baisent. Vous avez peutêtre déjà entendu certains femmes se raconter leurs vies « le guitariste de l’autre soir m’a
rappelée » ou « tu ne croiras jamais ce que l’Américain sexy m’a fait l’autre soir! » Le fait que
ces mecs appartiennent à des catégories « sexy » légitiment le fait qu’elles se lâchent et
empêche leurs amies, d’une certaines façon, de trop les juger.
102
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
C’est votre tour d’être sexy
Choisissez un profil sexy qui vous correspond, qui vous intéresse. Par exemple, un patron de
PME ne va pas s’habiller comme un rappeur, ça serait bizarre.
Trouvez un modèle qui correspond à ce stéréotype et utilisez-le pour comprendre comme ça
marche.
Tant qu’on n’est pas un expert, il vaut mieux suivre des modèles. Il ne s’agit pas de pomper
les autres, ni de devenir une pâle copie, mais il s’agit de prendre des raccourcis vers le succès.
Selon moi, les choses n’ont pas à être plus difficiles qu’elles ne le sont déjà alors pourquoi
toujours vouloir réinventer la roue ? Vous personnaliserez ensuite votre look au fur et à
mesure de vos progrès.
Essayez de toujours bien vous habiller, parce que ça aide à se sentir bien. La chromothérapie
est également quelque chose de très intéressant.
Si vous n’avez pas les résultats que vous espériez :
– Avez-vous choisi une catégorie sexy et facilement reconnaissable ?
– Avez-vous choisi un bon modèle…? ou un modèle médiocre ?
– Est-ce que cette catégorie sexy correspond à votre personnalité ?
– Avez-vous mixé trop de stéréotypes qui ne vont pas ensemble ?
– Etes-vous allé trop loin (dans un environnement où ce serait mal vu) ?
– Etes-vous simplement dans votre période d’adaptation à votre nouveau look ?
103
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’alimentation
Je ne suis pas médecin mais je m’intéresse depuis assez longtemps à l’alimentation pour avoir
compris son importance. Si à travers ce texte, je réussis à vous donner envie de faire des
recherches approfondies et d’améliorer votre mode de vie, je serais ravi. D’ailleurs, si vous
souhaitez creuser la question, ces deux docteurs me paraissent particulièrement intéressants :
Kousmine et Seignalet. J’insiste sur un point : on parle de mode de vie ici, pas de régime
pour perdre du poids. « Tu feras de ton alimentation ta première médecine » Hippocrate
Il est curieux de constater que le monde médical occidental s’est vu confronté au cours des
derniers siècles à des maladies nouvelles, variées dans leurs formes et leurs aspects, mais
ayant toutes en commun un rapport direct avec une baisse générale et progressive de
l’immunité de l’homme. Comme une conséquence de l’évolution de la civilisation, le cancer
et les maladies psychiques se sont plus largement développés. En cette fin de siècle
apparaissent de nouvelles maladies liées aux virus et, se développant parallèlement, des
maladies dites « de système » : les maladies auto-immunes. En gros, notre corps s’intoxique
et ne fonctionne plus correctement : il faut donc le purger. On va vraiment aller plus loin
qu’une simple soustraction APPORTS – BESOINS = PERTE OU GAIN DE GRAS. On ira
aussi plus loin que la logique habituelle « SI JE VEUX FAIRE UN REGIME C’EST POUR
ETRE MINCE ».
Comprendre le problème
Les enzymes de l’organisme humain ne peuvent pas digérer de nombreux aliments issus de
l’agriculture qui ne date que de 10 000 ans. L’agriculture moderne perturbe encore plus le
processus naturel de croissance des végétaux par des apports d’éléments artificiels, comme les
engrais chimiques. Il est évident que plus notre corps est intoxiqué (même s’il a une
capacité naturelle à se nettoyer) moins il fonctionne bien (car souvent on l’encrasse plus
qu’il ne peut se décrasser)… mais il est parfois difficile de faire un discernement entre les
addictions induites par notre société, ce qui semble bénéfique et le nécessaire vital. Pourtant,
104
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul un retour à l’alimentation saine et simple que nous avons perdue est donc bénéfique contre
trois catégories de maladies :
– les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante,
rhumatisme psoriasique, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, sclérose en plaques,
maladie coeliaque, etc.);
– les maladies liées à un « encrassage cellulaire » (cancer, acné, fibromyalgie, arthrose,
migraine, psychose maniacodépressive, dépression nerveuse, diabète de type 2, spasmophilie,
etc.);
– les maladies d’élimination (psoriasis, urticaire, bronchite chronique, asthme, colite, fatigue,
etc.).
Arrêter de s’intoxiquer
Je commence par parler de ce qu’il faudrait éviter de manger. Parce que c’est ce qui nous
affaiblit, nous fatigue pour rien, et nous détraque à terme.
- Exclure les laits d’origine animale (vache, chèvre, brebis) et leurs dérivés (beurre,
fromage, crème, yogourt, crème glacée), ainsi que tous les produits contenant entre autres
ingrédients de la poudre de lait. Le lait ne convient pas aux adultes pour plusieurs raisons : sa
fonction première est de faire engraisser un bébé animal en quelques mois, ses protéines sont
allergènes et sa teneur en calcium est trop élevée. Il contient en outre beaucoup d’hormones.
Aussi, plusieurs adultes ne produisent plus de lactase, l’enzyme qui décompose le lactose
(glucide du lait). Donc : soit une difficulté inflammatoire de digestion, soit une intolérance
totale. Au niveau des laits végétaux, le lait d’amandes c’est bien (sans saloperies ajoutées)
mais méfiez-vous du soja.
– Exclure les céréales modernes : blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut et épeautre. Il s’agit
de céréales contenant du gluten (sauf le maïs) et dont les formes actuelles ont été obtenues par
sélection, transplantation, hybridation ou modification génétique. Eviter ces céréales ainsi que
tous les aliments qui en sont dérivés (pain, pâtes alimentaires, pizza, gâteaux) parce qu’ils
sont difficiles à digérer. Les céréales contenant du gluten pourraient entraîner chez certaines
personnes des intolérances (ou inflammations) et des réactions auto-immunes. D’ailleurs,
105
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’un point de vue strictement scientifique, les céréales sont pauvres en nutriments, comparées
à d’autres aliments comme les légumes. Elles sont aussi riches en une substance appelée acide
phytique, qui empêche l’assimilation de minéraux essentiels dans la paroi intestinale. De nos
jours, beaucoup de personnes sont sûrement intolérantes aux céréales sans même le savoir. Il
serait préférable d’utiliser des céréales qui n’ont pas été altérées au fil du temps en terme
d’hybridation : riz complet, sarrasin, millet, et éventuellement le grand épeautre (qui remplace
le blé traditionnel).
– Exclure les produits cuits à une température supérieure à 110 °C. Consommer surtout
les aliments crus ou, au besoin, les cuire à une température inférieure à 110 °C afin de limiter
la dénaturation des nutriments entraînée par la chaleur (dont les vitamines, les oméga-3 et la
plupart des antioxydants). À une température plus élevée, des composés chimiques qui ne sont
pas nécessairement assimilables par l’organisme peuvent apparaître. Éviter surtout la cuisson
au four micro-ondes qui produit une agitation thermique extrême.
– Exclure les huiles extraites à chaud ou cuites. Les procédés industriels de fabrication des
huiles et des margarines sont susceptibles de les dénaturer. Les matières grasses raffinées et
modifiées le sont industriellement pour une longue conservation. Ce procédé rend toxiques
ces matières grasses car l’intestin et le corps en général ne sait pas les gérer et les stocke. Pas
de beurre même bio dans cette logique qui exclut les produits laitiers…Il faudrait remplacer le
beurre, la margarine et les huiles raffinées par de l’huile d’olive vierge, de l’huile de colza, de
l’huile de noix et de l’huile de noisette issues de l’agriculture biologique. Mangez
régulièrement des poissons des mers froides pour leur apport en acides gras oméga-3 (si
d’élevage : éviter).
– Consommer des aliments biologiques. Privilégier les aliments certifiés biologiques pour
tirer avantage de leur qualité nutritionnelle, pour limiter les risques potentiels associés aux
pesticides et pour éviter la pollution de l’agriculture conventionnelle avec ses additifs
chimiques, ses antibiotiques vétérinaires et l’alimentation très douteuse des animaux. Eviter
aussi les procédés de l’agriculture conventionnelle et du conditionnement industriel,
extrêmement toxiques pour notre corps qui le soumettent à une agression qui finit par le
dépasser. Les aliments biologiques éliminent en grande partie, la composante pollution de
notre alimentation moderne et c’est toujours ça de gagné sur les terrains pathologiques
potentiels de notre corps. Pour moins de risques, choisir des aliments de saisons produits
si possible le plus proche de notre lieu de vie.
106
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Se déshabituer du goût sucré. Il n’est pas naturel pour l’homme : ce qui est agréable à nos
sens n’est pas pour autant adapté à nos enzymes. Notre alimentation trop riche en sucre et en
protéines a modifié la flore normale de l’intestin et favorisé le développement d’une flore de
putréfaction pathogène, agressive pour l’organisme à cause des toxines qu’elle contient. Cet
état a des répercussions sur l’état général et aggrave les maladies de système en favorisant
l’emballement du système immunitaire. Enfin, le manque chronique de certaines vitamines et
de certains oligo-éléments a, à la longue, provoqué une acidification de l’organisme (par
blocage des chaînes du catabolisme au niveau de certains acides, ne pouvant aboutir aux
produits terminaux par manque de catalyseurs) fragilisant l’organisme et provoquant une
fatigue chronique, une plus grande sensibilité aux infections et exacerbant les phénomènes
douloureux. En plus, le sucre est une drogue. Évitez donc les aliments qui ont un faible
rapport volume/calories comme les glaces ou les bonbons. Éliminez aussi les calories liquides
comme les sodas sucrés ou les jus de fruits (ou faites-les vous-même). Buvez plutôt de l’eau
de qualité (si possible filtrée : osmose inverse…). Évitez également l’alcool qui contient
encore plus de calories que les graisses. En outre, pour les sportifs, il a été prouvé que l’alcool
ralentit la croissance musculaire.
– Evitez les drogues. Je ne parle pas forcément des drogues dures (c’est une évidence qu’il
faut les éviter) mais même le café, l’alcool, les médicaments et compléments alimentaires
chimiques et la putain de cigarette.
– Diminuer la consommation de produits animaux : Privilégier une alimentation vivante
(noix et graines crues ou germées, fruits crus ou séchés, légumes crus ou lacto-fermentés,…)
Les produits animaux quant à eux, consommés trop souvent, peuvent selon l’Ayurveda
drainer les oligo-éléments des os et muscles à long terme chez certaines personnes et dans
certaines conditions.
– Mangez pour vivre, ne vivez pas pour manger. Vous pourriez être surpris de découvrir
que vous mangez beaucoup ou très peu sans vous en rendre compte (force de l’habitude).
Quoi d’autre ?
107
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vos variations d’humeur et votre plastique dépendent de ce que vous mettez dans votre corps.
On est ce que l’on mange puisque notre corps ne cesse de mourir et de renaître grâce aux
nouveaux apports. Alors, essayez de vous nourrir comme il faut 80-90% du temps même si
vous êtes occupé. Par exemple, 22/28 repas par semaine. La volonté est la clé.
« Faites attention à la façon dont vous vous sentez plus qu’à ce que votre physique et vous
trouverez encore plus de raisons de suivre ces règles diététiques sur le long terme » (Taylor
Kitsch).
Le corps est un tout. Hormis la spécificité que représente le système nerveux, avec son
omniprésence de lipides et donc la protection nécessaire qu’il faut y apporter, les bons
aliments pour nos cellules restent les mêmes, qu’elles se trouvent dans notre cortex ou
ailleurs. Nos mauvaises habitudes ont donc des répercussions à tous les niveaux…
HEUREUSEMENT, nos bonnes aussi.
Les résultats de nombreuses études montrent qu’en prenant soin de son corps, on peut :
– diminuer la mauvaise agressivité, les coups de fatigue, les trous de mémoire, le stress ;
– améliorer ses capacités de socialisation ;
– améliorer ses résultats scolaires, ses idées, son inspiration, sa concentration ;
– améliorer la qualité de son sommeil.
On peut imaginer les bonnes conséquences que ces améliorations auront sur votre
capacité à séduire. Cependant, il faut compter plusieurs semaines de modification de votre
mode de vie pour obtenir des résultats stables sur le long terme.
« La structure et le fonctionnement du cerveau, comme ceux de notre cœur, changent,
s’améliorent ou se détériorent selon l’alimentation de la personne, les médicaments qu’elle
prend et l’exercice qu’elle fait. C’est un organe d’une plasticité étonnante qui croît, rétrécit
et change de forme en fonction des circonstances. » Jean Carter, spécialiste américaine de
nutrition.
C’est donc un choix : celui de considérer que notre corps peut très bien se débrouiller tout seul
avec ce qu’on lui donne et… advienne que pourra (il a d’énormes capacité d’adaptation). Ou
on peut faire le choix, plus rationnel à mon sens, de lui apporter un petit coup de pouce au
quotidien grâce à l’alimentation qui joue un rôle primordial à tous les niveaux.
108
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Première chose à savoir : il existe les bonnes et les mauvaises graisses. Les mauvaises, les
graisses saturées, détériorent l’état du corps et notamment du cerveau. Il faut donc éviter
la junk food. Il faut aussi virer de ses placards tout ce qui contient des acides gras trans, des
acides gras saturés et des matières grasses hydrogénées. Si on mange de la viande, plutôt
blanche… et pas souvent (1 fois par semaine). La question « mais où c’est qu’on trouve des
protéines alors ?! et je vais avoir des carences » est un non-sens.
Les antioxydants nous protègent des radicaux libres qui attaquent le cerveau, ils forment
une sorte d’armure biologique sous nos cieux pollués. On en trouve dans la vitamine C (persil,
poivron, kiwi), la vitamine E (poissons, crustacés, œufs), le carotène (carottes, tomates), les
polyphénols (raisin, vin rouge, thé)… Il est donc conseillé de manger : des fruits et des
légumes (surtout des épinards frais et bios), oignons, ciboulette, persil et thym crus, curry et
curcuma avec du poivre, cannelle, gingembre, artichauts, famille du chou, mâche, avocats,
concentré de tomates, haricots rouges, tomate surtout cuite, ail, aubergine, des fruits rouges
(fraises, framboises) et violets (myrtille, mûres, raisin, prunes, pruneaux, airelles, raisins secs,
baies de Goji), le pamplemousse rose. Il a été prouvé qu’une demi-tasse de myrtilles chaque
jour augmente l’équilibre, la mémoire à court terme et les capacités de coordination. Le
chocolat, pour être bon, doit être noir, riche en cacao, et pauvre en graisse ajoutée. Truc :
manger un carré de chocolat avant un RDV permet d’être de meilleure humeur. Le thé doit
être choisi de qualité, et infusé au moins 5 minutes pour jouir de 85% de ses capacités
antioxydantes, 10 minutes pour 100%. 10 portions de fruits et légumes par jour est un
minimum.
Pour bien se porter, on a besoin de sucres. Mais le glucose en excès est aussi mauvais que si
on en est carencé. On se méfiera donc des hydrates de carbone : sucreries, féculents, barres
chocolatées.
La réaction de yoyo causée par les apports en sucre à indice glycémique élevé
endommage le cerveau. Il faut donc éviter : le sucre et les farines raffinés, le pain blanc,
purée pomme de terre, sucreries, alcool, tabac, café, certains médicaments comme l’aspirine
et le paracétamol, les bêta bloquants et certains antibios, les métaux lourds dans les vaccins,
les produits précuits, les céréales du petit déj, purée en flocons, biscottes, yaourts, boissons
gazeuses, confiture, carrés de sucre blanc qui encrassent l’organisme. Eviter absolument le
grignotage. On mangera plutôt du miel, du riz Basmati car l’indice glycémique est le plus
109
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul faible. Si on est obligé de manger des trucs à indice glycémique élevé, on le mélange à des
indices glycémiques faibles pour équilibrer, salade et jus de citron peuvent également aider.
Les études ont montré que moins on brûle de calories dans sa vie, moins nos cellules sont
endommagées. En gros plus on mange, et surtout plus on mange mal, et plus on vieillit vite.
Une restriction calorique d’environ 30% par rapport aux besoins que les gens croient en
général avoir est donc bénéfique.
Eviter les colorants et conservateurs (ça paraît évident mais il faut privilégier des produits
frais et de qualité).
Saviez-vous que…
– vos goûts et vos dégoûts son « acquis » et non « innés » ? En gros, vous êtes conditionné par
votre expérience de la vie. Ceux qui croient que ce qui est bon pour la santé est forcément
mauvais au goût et inversement sont en fait dénaturés.
– quand on a trop de choix pour se nourrir, comme dans notre société actuelle, on a du mal à
voir ce qui est bon pour nous.
– même si on n’a pas de déficiences à proprement parler, si on augmente les taux de vitamines
et d’antioxydants dans le sang, on augmente ses facultés intellectuelles, on diminue les risques
de déprimes et de maladies, on limite la dégénérescence due au vieillissement, on est de
meilleure humeur, on augmente ses capacités d’apprentissage, sa mémoire, son attention, ses
temps de réaction.
– il serait très bon pour la santé de faire un décrassage (diète, cure d’argile et/ou jeûne) au
moins une fois par an (les religions en parlent et c’est pas pour rien).
Il est primordial de ne pas attendre d’avoir soif. Boire plutôt de l’eau plate à température
ambiante. Plutôt en dehors des repas (sinon ça complique la digestion) et sans nitrates (qui
diminuent l’oxygénation du sang – voir l’étiquette).
Le thé est un très bon antioxydant à condition de vérifier qu’il ne contient pas d’aluminium.
Le thé vert en particulier, à condition de le laisser infuser dix minutes. On peut mettre du
citron dedans mais surtout pas de lait ni de sucre. Ne pas boire de thé en fin de repas si on est
carencé en fer sinon c’est bien de le faire. Pas en boire trop non plus car c'est un excitant.
Le vin : plutôt rouge, un verre le midi mais si on peut éviter c’est mieux. Sans sulfites.
110
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul A jeter : les boissons sucrées, pétillantes ou pas, cannettes, sodas… En plus d’être
mauvaises, le cerveau a du mal à comptabiliser les calories absorbées sous forme liquide.
Le cas du café : son effet dépend des personnes mais il rend addict et fragilise les os. 1 tasse
par jour si vraiment on aime ça, c’est tolérable. Attention de ne pas en prendre en cas
d’angoisses, de problèmes de sommeil, d’ostéoporose.
Eviter à tout prix :
– les matières grasses hydrogénées, l’huile de palme,
– les friandises, sodas, sirops de maïs, le carré de sucre blanc,
– les sucres à indice glycémique élevé,
– l’alcool qui détruit les cellules cérébrales,
– le glutamate (restaus chinois) : risque neurotoxique,
– les pesticides, fongicides, additifs, colorants et conservateurs qui donnent des tumeurs au
cerveau « E-qqchose sur l'étiquette » (on privilégiera donc les produits frais et de qualité),
– les addictions qui favorisent le vieillissement de l'organisme.
L’oxygénation est primordiale : prendre l’air, promener calmement, faire du sport dehors,
attention quand même aux endroits trop pollués.
J’entends déjà les bienpensants dire : « ouais mais y a des pays où que ce sont les gens gros
qui sont considérés comme attirants car ça évoque la richesse et tout ». Je leur répondrai :
dans les pays dont vous parlez, le peuple est pauvre et crève de faim, c’est ça leur plus gros
danger. Dans nos pays, les gens riches et intelligents mangent bien et ont les moyens de
prendre soin d’eux. Ils sont attirants car sont en forme, en bonne santé. Je ne pense pas que
l’homme préhistorique était obèse : il n’était pas confronté à la malbouffe et devait faire des
efforts pour se procurer de la nourriture. Chez nous, ce sont les moutons, ceux qui ne sont pas
doués d’esprit critique, les victimes de la pub, et les pauvres qui se rabattent sur la malbouffe
et ont du bide. En deux mots: ce qui est attirant, c’est la possibilité d’être un bon géniteur.
Un homme en forme est un potentiellement meilleur géniteur qu’un pauvre homme souffrant
de malnutrition ou qu’au contraire un gros lard plein d’acides gras saturés.
La dentition
111
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Nos dents ont un grand impact sur notre physiologie. Il est donc primordial d’avoir une
hygiène buccale correcte et d’aller voir son dentiste de manière régulière. On en aura
d’ailleurs de moins en moins besoin si on mange mieux.
Les critiques
« Son régime ne l’a pas empêché d’avoir un cancer du pancréas, le docteur Seignalet ». C’est
certainement la critique la plus juste, mais elle s’explique facilement pour qui connaît le
fonctionnement de cette glande que nous ne respectons pas suffisamment car elle est fragile.
Le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas.
C’est pourquoi il faisait venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes qui devaient le
soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou
moins cachées qu’elles contiennent. En réalité, il s’est certainement intoxiqué de pré-enzymes
qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont
multipliées à l’excès, jusqu’à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du
pancréas. On évitera…
« C’est trop prise de tête ». C’est vrai que c’est compliqué de ne pas se laisser bouffer par la
société. Mais ça en vaut le coup non ? Faites gaffe quand même à ne pas tomber dans l’excès
inverse : les frugivores et les crudivores. Je respecte Thierry Casasnova et ses adeptes mais
j’ai bien peur que, comme tous les excès, ce soit ingérable. Surtout en société et pour un
homme qui veut séduire. Il y a déjà des dérives : y’a des gens qui croient que si t’es malade
c’est parce que t’as mangé deux aliments qui ne se mélangent pas normalement comme du
pamplemousse et des tomates (c’est vrai que mélanger certains types d’aliments peut
perturber la digestion mais faut rester raisonnable… tout le monde fait ça). Bref, ils
expliquent tout par la bouffe. C’est une dérive parce que c’est des gens qui se croient
supérieurs (tant qu’ils sont en bonne santé), qui donnent des leçons (parce qu’ils sont en
bonne santé et pensent qu’ils le seront toujours) et croient qu’ils ne risquent rien (alors que
c’est FAUX). Ne tombez pas là-dedans pour vous donner bonne conscience ou pour
appartenir à un groupe. Comme toujours : pensez par vous-même. Par exemple, vous devriez
112
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul manger des saloperies à l’occasion, parce que sinon votre corps s’en déshabituerait et vous
deviendriez malade si vous étiez obligé d’en manger un jour ou l’autre pour une raison ou une
autre.
Il est illusoire de vouloir changer le monde et les autres. Comprendre qu’il faut d’abord se
changer est faire preuve de sagesse. Or commencer à mettre de la conscience dans son
alimentation est le début d’un changement. C’est se responsabiliser au niveau de sa santé.
Conscience et responsabilité doivent devenir les deux mots d’ordre de notre époque en ce qui
concerne notre santé. Cette responsabilité d’abord individuelle par une alimentation saine, une
vie saine, la prise de vitamines et d’oligo-éléments aux changements de saisons pour faire
contrepoids aux pressions de la vie moderne. Enseigner une alimentation saine à ses enfants,
qui préservera leur santé dans le présent et l’avenir. Et comprenez bien que sans la santé,
même en séduction, vous ne feriez pas grand chose.
113
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Le sport
La plupart des personnes font du sport pour des raisons de santé et d’esthétique uniquement.
Mais bien plus que votre bien-être physique, le sport améliore aussi votre force mentale parce
qu’il permet de s’imposer une certaine rigueur, de se fixer des objectifs et de se forger un
mental d’acier grâce à la confiance en soi qu’il permet d’acquérir. Les bénéfices liés au fait
d’avoir une activité sportive sur votre santé sont vraiment trop nombreux pour être cités de
manière exhaustive… le cœur, le souffle, etc. Pour l’esthétique, le sport permet évidemment
de sculpter son corps.
Il est en général possible de trouver une activité physique adaptée à chaque personne.
Cependant, si vous débutez dans le sport, une visite médicale vous informera sur vos
capacités et les contre-indications dont vous pouvez faire l’objet. Si vous avez la chance
d’être physiquement apte à faire du sport, profitez de cette chance pour ressentir le bien-être
qu’il procure (notamment la libération d’endorphine dans votre corps). Sinon, la marche est
un bon moyen de se faire du bien non violemment.
Puisque 20 à 30% de votre capital d’attirance dépend de votre physique : plus vous serez bien
foutu, plus vous remarquerez de changement dans vos interactions avec les femmes.
Bonnes idées de sport
Je préconise une inscription en club, parce que c’est plus motivant et plus efficace que de
travailler seul et parce que ça oblige à s’investir et à ne pas faire n’importe quoi. A noter que
l’ambiance dans le groupe est le plus important, je pense. Je parle d’une ambiance où on est
tous là pour se tirer vers le haut, pas pour écraser les autres.
– Un sport de combat : Les arts-martiaux correspondent bien aux réalités de la vie d’un
homme moderne : on se défoule, cela inculque des valeurs, on rencontre des gens intéressants,
on travaille le mental. On a tous besoin de développer notre confiance, notre force car on a
tous des faiblesses émotionnelles et psychologiques, de l’hésitation ou un manque
d’agressivité dans un domaine. Ce qui est bien c’est que cela se transfère dans les études, le
114
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul travail, bref dans la vie de tous les jours. Tout le reste paraît moins grave en comparaison d’un
combat avec un grand costaud : on n’est plus ni intimidé par les autres hommes ou les filles
plus grandes que nous, ni par les gens ivres et agressifs qui nous menacent dans la rue. Et cet
entraînement du corps et de l’esprit se fait quasiment sans risque car les entraînements sont
sécurisés. Je ne pense pas que tous les sports de combat se vaillent, mon expérience
personnelle avec le taekwondo me permet néanmoins de le conseiller car très complet. Le
catch en string aussi.
– Du Yoga : Pour découvrir et contrôler ses énergies, pour rencontrer (beaucoup) de femmes,
pour se connaître, pour s’assouplir, pour apprendre à méditer, pour s’ouvrir à d’autres modes
de pensée, tout cela peut vous paraître une perte de temps mais il est en fait très important
d’apprendre à utiliser son souffle de vie (sa respiration). A le retenir. Il n’y a pas que la
dépense d’énergie : apprendre et échanger est important aussi.
– De la danse : Danser avec une partenaire augmente la confiance en soi, augmente le confort
dans cet inconfort qu’est une interaction ou un contact avec l’autre sexe, surtout si les
danseuses sont extrêmement sexy… et le tout finalement sans réel risque de rejet.
– De la natation : C’est bien parce qu’il n’y a quasiment aucun risque de blessure. Attention à
l’hygiène de la piscine. N’oubliez pas les étirements.
– De la course à pied : N’oubliez pas les étirements aussi. C’est plus embêtant car il ne faut
pas courir n’importe comment au risque de se faire finalement plus de mal que de bien
(comme dans beaucoup de sports répétitifs) mais le bon côté c’est qu’on peut facilement avoir
un contact avec la nature. Idem for most of the team sports.
Comment ça marche ?
Testostérone, adrénaline et endorphine sont des hormones de votre corps qui participent à la
régulation de l’effort parce que l’effort musculaire s’accompagne de profonds changements
hormonaux, qui permettent la réalisation de la performance. L’augmentation de votre taux de
testostérone vous rendra plus viril, tandis que l’adrénaline et l’endorphine vous procureront
des sensations agréables de bien-être. Sachez que les endorphines sont aussi libérés
naturellement après un orgasme. C’est ce qui provoque la détente, la relaxation et l’envie de
115
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul dormir chez l’homme après l’acte sexuel. Le sport permet donc d’évacuer le stress et de lutter
contre une éventuelle déprime. En fait, le bonheur n’est pas-il pas finalement une simple
histoire d’hormones?
Si votre organisme résiste à la faim, il se défendra en diminuant ses dépenses en calories… Ce
qui n’est pas intéressant pour nous, donc il ne faut pas résister à la faim. Plus vous répartirez
le total quotidien de vos apports en un grand nombre de repas et plus votre organisme va
dépenser de calories et va donc perdre de la graisse : privilégiez plusieurs petits repas plutôt
que trois gros.
Il est très important de boire de l’eau pour compenser les pertes en oligo-éléments et sels
minéraux qu’occasionne une séance d’endurance. Cependant, manger ne devrait pas se faire
avant une heure après la fin de l’effort.
Le repos et le sommeil sont des facteurs importants pour un sportif presque autant que
l’exercice et l’alimentation équilibrée. Accordez-vous 2-3 jours sans entraînement intense
pour que votre corps puisse se reposer. Aussi, essayez de dormir 8h par nuit. Essayez de ne
pas vous coucher tard tous les soirs. En effet, pendant le sommeil, le corps fabrique les
muscles, par contre si on ne se repose pas assez, cela augmente le risque de se blesser. Le
sommeil augmente aussi la production de testostérone dans votre corps. Un haut niveau de
testostérone vous conduit à produire des phéromones d’attraction du sexe opposé, favorise la
croissance musculaire, égalise les humeurs et booste la confiance et le dynamisme.
Si on est assidu, on sera motivé par les améliorations constatées de jour en jour. De toute
façon, nous ne sommes pas tous égaux face à la prise de masse. Les suppléments ne sont bien
sûr pas nécessaires pour prendre de la masse musculaire car on peut consommer tous les
nutriments dont on a besoin à partir d’une bonne nutrition. Les suppléments sont juste des
suppléments : ils ne doivent pas remplacer la nourriture normale et ne peuvent rien apporter
de plus qu’une bonne nutrition si ce n’est des emmerdes (cancers).
Les femmes intelligentes préfèrent en général les hommes forts et puissants plutôt que les
jolis garçons qui ont pris le ticket gagnant à la loterie génétique (effort > chance). Cependant,
il faut être musclé en finesse : être musclé et sec mais pas non plus trop musclé (ne pas faire
plus d’efforts pour moins de récompenses). De plus, il faut être équilibré, rien n’est plus
ridicule qu’un torse musclé et des petites jambes de gringalet ou que des abdos sur un torse
116
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul pas taillé en V. Voici donc les muscles à travailler en priorité (attention à muscler aussi les
muscles complémentaires pour éviter d’avoir des ennuis de déséquilibre comme par exemple
des blessures) :
– Les épaules (dos taillé en V)
– Les bras (biceps, triceps)
– Les abdos (tablettes de chocolat, ceinture d’Adonis)
– Les pectoraux
– Les fesses
S’étirer permet d’assoupir les tissus musculaires et les articulations, cela augmente le
dynamisme des muscles et notre corps jouit alors d’une meilleure mobilité. Les étirements
aident à vaincre des petits maux (tensions accumulées quotidiennement au travail ou à la
maison). S’étirer après une activité sportive permet une meilleure récupération physique,
allonge les muscles et tonifie la silhouette. Après la séance, les étirements évitent les
contractures et les courbatures. Il faut éviter de s’étirer lorsqu’un muscle fait mal. Pour éviter
de se faire mal, il faut s’étirer aussi avant de pratiquer. N’oubliez pas de respirer. Pour réussir
un étirement, la position est très importante : vous ne devez pas être trop cambré. Si le bassin
est mal positionné, vous risqueriez d’avoir mal au dos. Il faut aussi s’échauffer pour préparer
le cœur et les autres muscles à ce qui va suivre.
Se vêtir avec soin, faire du sport et avoir une alimentation saine aidera tout le monde mais
plus particulièrement les hommes de 30 ans et plus. En effet, on obtient un statut plus élevé et
devenons naturellement plus dominants avec l’âge, alors, si en plus on a un ventre plat : les
améliorations n’en sont que plus spectaculaires.
Gardez en tête aussi qu’un mec qui vaudrait 10/10 physiquement parlant mais qui se révèlerait
être une lavette dépressive restant avachi toute la journée et tremblant à l’idée de parler à une
fille qu’il vient de rencontrer, n’aurait pas beaucoup de succès avec les femmes. Une bonne
attitude est indispensable!
117
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
V
A
I
N
C
R
E
L
A
T
I
M
I
D
I
T
E
118
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment vaincre la timidité
I – 20 obstacles qui vous empêchent de passer à l’action :
JE SUIS BLOQUE PAR « LA SOCIETE »
Obstacle n°1 : l’école qui nous empêche de parler librement (devoir se taire en classe mais en
même temps si on est trop introvertis ce n’est pas bon non plus, alors on est perdus).
Obstacle n°2 : les histoires d’amour qui idéalisent les relations hommes-femmes (c’est
toujours magique alors vous vous dites que si vous abordez à l’arrache dans un bar ça n’aura
rien de spécialement magique hors les filles ces petits êtres que vous adorez méritent de vivre
un conte de fées (dans votre tête)).
Obstacle n°3 : les sites pornographiques qui laissent penser que les filles sont toutes des
salopes (donc quand vous abordez dans la rue vous allez forcément tomber sur une salope
méchante avec vous car vous n’intéressez pas les filles habituellement et que vous n’avez rien
d’un acteur porno).
Obstacle n°4 : l’éducation quant à la manière « correcte » d’aborder une fille (c’est pas bien
de brancher, vous allez passer pour un gros relou, ça marque mieux d’être seul chez soi à se
branler).
JE NE SAIS PAS QUOI DIRE NI QUOI FAIRE
Obstacle n°5 : je ne sais pas quoi faire (restez simple, amical, faites de nouvelles rencontres)
ni quand aborder (au hasard ou repérez des IDI).
Obstacle n°6 : je ne sais pas quoi dire (les mots importent peu, voir l’ebook sur le body
language pour en être convaincu).
J’AI PEUR POUR MON EGO
Obstacle n°7 : j’ai peur du rejet (personne ne réussit à 100% mais 100% des joueurs qui ont
gagné au loto ont joué).
Obstacle n°8 : j’attends trop avant d’agir (elle prend alors trop d’importance dans votre tête
tandis qu’elle perd son estime pour vous qui n’avez pas les couilles de l’aborder).
Obstacle n°9 : je suis impressionné par elle (s’habituer au contact des belles femmes).
Obstacle n°10 : je pense à sa place donc je crois qu’il ne faut pas que je l’aborde (les femmes
119
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ont toutes des personnalités et des attentes différentes, comme les hommes).
Obstacle n°11 : je n’ai pas confiance en moi (si vous ne croyez pas en vous, comment
pourrait-elle croire en vous ?)
J’AI PEUR DU REGARD DES AUTRES
Obstacle n°12 : le regard des inconnus (lieu publique, elle va raconter ça à ses amis qui se
moqueront de vous (amis qui aimeraient peut-être oser essayer de se la faire au fond)).
Obstacle n°13 : le regard de mes amis (qui vous jugent ou vous encouragent, ça les emmerde
que vous ne soyez plus le mec passif et coincé que ça les arrangeait que vous soyez).
Obstacle n°14 : le regard des autres femmes (peur de passer pour un gros lourd, de les
déranger, ou même pour certaines, de leur faire peur).
JE SUIS VICTIME D’ « IDEES RECUES »
Obstacle n°15 : j’ai des croyances négatives (adoptez des pensées encourageantes).
JE N’AI PAS DE MODELE EN LA MATIERE
Obstacle n°16 : personne ne fait ça dans mon entourage, ce n’est pas normal (alors, dans votre
entourage, ça m’étonnerait qu’il y ait beaucoup de PUA, et d’abord qu’est-ce que la
normalité ?)
JE SUIS OBSEDE PAR MON EX
Obstacle n°17 : je pense encore à mon ex avec qui tout s’était passé naturellement (oui, mais
pourquoi? Ne pas céder à la facilité surtout si on peut avoir mieux en se bougeant le cul et la
chance sourit aux audacieux).
JE SUIS UN PROCRASTINATEUR
Obstacle n°18 : j’attends, par exemple d’apprendre un maximum de théorie avant de passer à
l’action (vous n’apprendrez jamais autant que sur le field à condition de ne pas faire n’importe
quoi et d’avoir un minimum de culture de la séduction pour éviter les erreurs de base).
Obstacle n°19 : je m’invente des excuses pour ne pas agir ce coup-ci (la fille n’est pas assez
bien pour vous, ou alors elle a l’air occupée, bref vous attendez toujours la prochaine).
J’AI EU UNE MAUVAISE EXPERIENCE
Obstacle n°20 : j’ai eu une mauvaise expérience un jour (persévérer).
120
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul II – Les solutions qui vous permettront de jouir d’une totale liberté d’action sont :
Le jeu intérieur (croyances constructives) :
– adoptez des croyances positives (« ça lui fait plaisir qu’un mec l’aborde car elle se sent
désirable » plutôt que « je vais la brancher et ça va l’emmerder car je serai sûrement le
centième aujourd’hui »).
– utilisez un vocabulaire positif (« je vais lui donner une chance de jouir avec moi » plutôt
que « je vais l’aborder et sûrement me prendre encore un râteau »).
– donnez un sens positif à vos échecs (chaque « non » rapproche d’un « oui »).
– dissociez votre comportement et votre identité (ce n’est pas vous qu’elle jugera en quelques
secondes mais votre façon de vous y prendre (la plupart du temps)).
– entourez-vous de personnes positives (wingmen motivés, filles mignonnes ou mecs alphas).
– remplissez-vous d’énergie positive (sport, musique, radio, repensez à vos succès).
– faites un maximum de rencontres pour être moins affecté et entrer dans une dynamique de
succès (c’est une histoire de chiffres !)
– ne pas chercher à plaire en renonçant à ses valeurs. Résistez à la tentation de vouloir
ressembler à son idéal, et affirmez-vous tel que vous êtes, avec vos qualités, vos défauts, et
surtout vos désirs (et les siens). C’est contre intuitif, et c’est pour cela que c’est difficile à
comprendre.
– trouver un équilibre, entre la nécessité d’être entreprenant, et ne pas aller trop vite au risque
de la bloquer totalement.
– ne pas forcément renoncer si elle dit qu’elle a un copain ou qu’elle est lesbienne (routine
féminine la plupart du temps, peut-être même un test). Il est conseillé de dire, dans ce cas,
qu’on ne cherche que de l’amitié car cela sous-communique que vous ne vous intéressez pas à
elle plus que ça et vous pourrez donc la revoir sans barrière sexuelle plus tard. Ensuite, la
motivation de tromper son copain peut être purement sexuelle (l’interdit excite). Une autre
motivation pourra être qu’elle s’ennuie dans sa relation (ou que son mec est nul au pieu ou
qu’il la fait chier et qu’elle veut le punir). Une troisième motivation envisageable c'est si elle a
eu un « coup de cœur » pour vous (ou si elle n’a rien connu d’autre que son mec et voudrait se
diversifier).
121
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Le jeu extérieur (exercices progressifs) :
– maîtrisez quelques phrases d’approches simples pour commencer. Par exemple, à une
étrangère, le classique : « where are you from ? »
– n’oubliez pas que l’essentiel est de briser la glace, après elle a envie de vous parler ou elle
n’a pas envie, vous le verrez à son langage corporel. Souvenez-vous que les mots importent
peu… mais si elle vous dit d’aller vous faire foutre, n’insistez pas. C’est elle qui y perd,
n’oubliez pas.
– dire excuse(z)-moi pour l’arrêter dans la rue: si elle continue de marcher, vous la laissez
marcher, c’était juste un « excuse-moi » ce n’est pas important finalement… comme si elle
avait fait tomber un billet de 20€ de sa poche et que vous vouliez le lui rendre et qu’elle vous
snobait alors vous le gardez son putain de fric. Normalement, elle fait 1 ou 2 mètres et elle
s’arrête puis revient vers vous. S’excuser (dominé) n’est en principe pas conseillé mais ça
marche ! Sinon, dites « s’il vous plaît… »
– les clés sont : spontanéité, ton de voix cool, donner un rythme à la conversation, ne pas être
trop envahissant, mettre en place un échange, écouter la personne… Au début, vous devrez
probablement faire 90% de la conversation et puis plus elle s’impliquera, plus le poisson sera
ferré !
Enfin voilà, arrêtez de vous trouver des excuses, laissez votre ego de côté et arrêtez de croire
que les meufs ne sortent pas pour brancher/se faire brancher (elles ne sont pas pures et
innocentes comme certaines le prétendent et paraissent offusquées quand vous ne vous
comportez pas comme si elles l’étaient – alors qu’en fait ça les excite même peut-être ce
rapport de force). Si c’est encore votre cas, voici un électrochoc qui vous fera du bien.
Le mot de la fin : faire la timide ou la petite fille, ça peut être sexy sur une fille, mais ce n’est
pas ce qu’on attend d’un homme.
122
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Rencontrer des femmes
Où trouver des femmes ? Seriously ? J’aurais pu me contenter d’écrire « partout » (pour
gagner du temps) et de me barrer faire d’autres trucs comme tirer la queue de mon chat,
matter un Daredorm ou envoyer des textos coquins à toutes mes contacts. Mais bon… on m’a
dit au CP qu’il fallait toujours développer ses réponses.
Il existe mille et une façons de rencontrer l’âme sœur (ou une copine coquine)… alors
n’attendez pas passivement des autres qu’ils vous la présentent (ce serait un bonus). Certains
hommes ont plus de facilités dans un type de rencontres plutôt que dans un autre : vous ne
savez pas par avance avec quelle(s) méthode(s) vous serez le plus à l’aise alors essayez (qui
l’eut cru) ! Tout comme vous ne saurez pas si vous aimez la blanquette de tata Ginette avant
de l’avoir goûtée. Et tout comme vous ne saurez pas si vous aimez la levrette, faire des cunnis
ou vous faire sucer à genoux dans un lieu public avant d’avoir essayé. Multipliez les moyens
et donc les rencontres = maximisez vos chances…
- Les rencontres classiques : on peut rencontrer des femmes dans les magasins de vêtements,
les librairies, les cafés, les universités, les laveries, les épiceries, les grands magasins, les
banques, les transports en commun, les parcs, etc. Soit par des approches à froid, soit en ayant
eu un regard soutenu quelques secondes avant (si elle tient plus de trois secondes, vous avez
une obligation morale d’y aller (car oui elles sont plus discrètes que nous mais certaines
assument quand même)).
– Les sites internet (ou même les réseaux sociaux) : les dragueurs expérimentés n’aiment, en
général, pas ce procédé (sauf moi parce que j’en ai rien à foutre des apparences) : vous ne
serez donc pas en compétition avec eux. C’est un moyen facile de rencontrer des femmes car
le rejet ne sera que quelques mots sur un écran ou une absence de réponse et vous pourrez
plus facilement la séduire car vous accèderez directement au premier rendez-vous. Le
problème est souvent la publicité mensongère (je parle des photos) et l’état d’esprit des nanas
(trop coincées, cherchant l’amour comme dans les films, ou alors trop sexuellement timbrées
genre « lèche mes pieds »). Le principe que les dragueurs expérimentés n’aiment pas, en fait,
c’est de devoir payer pour avoir des femmes (ce qui est logique puisque c’est elles qui y
gagnent le plus dans ce cas comparé à la masse des pigeons…).
123
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Dans la rue : l’exercice le plus difficile car la cible est en mouvement. Savoir si elle est
disposée à faire des rencontres et la convaincre que vous êtes intéressant en quelques
secondes requiert beaucoup de compétences et de tact. La brancher en lui parlant de son chien
(ou avoir soi-même un chien) ou bien un accessoire ou alors sortir un opener complètement
au hasard. Il faut énormément de liberté sociale pour arriver à faire ça, et il faut un minimum
d’ouverture d’esprit chez la meuf pour accepter, surtout que la où j’habite, quand les mecs
accostent c’est plus souvent pour détrousser que pour donner des orgasmes. L’univers des
possibles est ici infini selon sur qui vous tombez, c’est ce qui fait le piment.
– Le speed dating : la drague est une histoire de quantité et de nombre, et ce n’est pas si
important en définitive. Il faut bien cibler le genre de personne qui va dans ce genre de
trucs… y’a souvent moyen de baiser mais bon, l’éternelle question se pose « pourquoi ontelles besoin de ce genre de trucs si ce sont des nanas de qualité? » Car il y en a des nanas de
qualité faut pas croire, comme sur les sites de rencontres... quelques-unes perdues suite à un
concours de circonstances.
– Les mariages : sujet de conversation tout trouvé : « D’où connaissez-vous le ou la
marié(e) ? » En plus, elles sont dans l’ambiance. Le problème c’est qu’il y a des chances que
tout soit répété et déformé à vos amis en commun.
– Au travail : c’est un point commun, on est en contact tous les jours pendant des heures dans
des conditions parfois de coopération. Ne faites pas trop d’efforts pour rencontrer des femmes
au boulot (harcèlement) mais soyez réceptifs à leurs appels (sans leur laisser d’illusions si
vous ne voulez pas de couple sinon attention à la mauvaise ambiance après… je rappelle que
tirer son coup à tout prix n’est pas un état d’esprit d’Alpha). Il y a toujours quelques
collaboratrices que l’on bourrerait plus volontiers que la machine à papier.
– Les rencards à l’aveugle : c’est quand deux personnes qui ne se connaissent pas mais qui
sont recommandées par des amis communs se donnent un rendez-vous sans se connaître. Plus
intime que les repas à trois ou quatre où ils auraient l’impression de tenir la chandelle. C’est
cool surtout si votre amie en commun vous a recommandé étant comme un bon coup.
– Les happy hours : un moment détendu et tranquille après le boulot. Elles sont souvent plus
ouvertes que la nuit et puis c’est moins tard donc y’a plus de temps pour l’after.
124
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Les soirées privées : tout le monde a été présélectionné donc les filles sont rassurées, la
musique n’est pas trop forte (grâce ou à cause des voisins), on peut donc avoir une
conversation qui part sur de bonnes bases. Un must s’il y a un bon ratio H/F !
– Les bars et les boîtes de nuit : drague de jour > drague de nuit. Car la nuit, les filles sont sur
la défensive (mecs bourrés). Il faudra aussi surmonter des obstacles : les copines, les copains
jaloux, les autres dragueurs sur le coup (les AMOG par exemple). Bon, le point positif, c’est
que l’alcool (et le reste) réussit à certaines qui ne peuvent se désinhiber sans. Danser sur la
piste ou rester dans un coin tranquille et aborder ? Ca dépend, personnellement, je préfère
parler et provoquer et je ne vais jamais danser sans une meuf (ce serait trop facile d’être
ridicule dans cette situation).
– Les associations de bénévolat : ratio femme-homme intéressant, en plus, avoir une passion
est séduisant. Par exemple, les animaux.
– Les cours : allez dans des endroits où il y a plus de femmes que d’hommes, par exemple « le
yoga ». Le meilleur moyen d’engager la conversation est de parler du cours que vous avez
choisi afin de voir comment elle réagit à votre prise de contact. Y’a pas besoin d’aller trop
vite puisque vous vous reverrez chaque semaine mais ce n’est pas une excuse pour
procrastiner ! Renseignez-vous avant sur telle ou telle activité afin d’avoir des choses
intéressantes à raconter : d’ailleurs, les femmes adorent qu’un homme soit expert en quelque
chose (même s’il y a des domaines pas sexy comme les ordinateurs et encore y’a des
geekettes sexy) ! Idées : art, artisanat, cuisine, littérature, psychologie, langues étrangères…
– Les activités et hobbies (pas Frodon) : par exemple : faire de la magie, chanter, danser, faire
de la randonnée, éco-tourisme. Gardez en tête d’éviter les groupes majoritairement masculins
(jeux vidéo, échecs…)
– Les conventions : par exemple les conventions d’infirmières sont un nid à rencontres, elles
se regroupent dans des bars et hôtels. De plus, elles sont en « vacances » donc plus ouvertes.
D’ailleurs, les trucs comme le Club Med ou quoi ça doit être pas mal aussi !
– Votre cercle d’amis : agrandissez votre cercle d’amis avec des femmes… et des hommes
(mais pas des boulets qui vous tireraient vers le bas) ! Appelez vos vieux amis, faites-vous en
de nouveaux. Sortez avec vos collègues de travail. Plus vous connaîtrez de gens, plus on vous
en présentera de nouveaux. Ne restez pas toujours avec le même groupe fermé à boire des
125
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul bières. Sortez lorsque vous passez de soirées entre hommes mais évitez d’être à 15 mecs sans
meuf, votre valeur baisserait !
Etc.
La morale c’est que c’est que faites comme vous voulez mais contactez des meufs qui vous
plaisent (et n’utilisez pas l’excuse « elles sont toutes pas assez bien pour moi » pour ne rien
faire). Car même la pire approche a plus de chances de réussite que l’inaction (et un 7 dans
votre lit c’est mieux qu’un 10 dans votre imagination).
126
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Stratégie de séduction (inspirée par la
méthode Mystery)
Parce qu’il existe beaucoup de méthodes de séduction différentes, et parfois complémentaires.
Parce qu’on peut difficilement devenir un PUA sans avoir, au moins, entendu parler des 3
principales (la fast seduction qui est celle que je pratique dans mon diary , la séduction par la
communication à la Ross Jeffries et la Mystery Method). Parce que mon approche « au
feeling » ne correspond pas forcément aux besoins de tout le monde, certains ayant besoin
d’un « cadre ». Je vais donc vous parler de l’approche et de ses « règles » (que je n’aime pas
respecter mais il faut savoir qu’elles existent) établies par la communauté de la séduction.
Définitions :
Approche directe : on assume directement son intérêt pour la cible.
Approche indirecte : on n’assume pas directement son intérêt pour la cible.
Séduction passive : la manière dont vous séduisez avec votre apparence.
Séduction active : ce que vous faites de manière consciente pour séduire.
L’objectif :
L’objectif est de conclure, pas de draguer pour draguer.
Maximisez vos chances :
Draguez partout : dans la rue, dans le métro, en boîte de nuit, sur Internet, au bureau, dans
l’avion, sur la plage…
Vous pouvez sortir avec tout type de femmes de toutes origines (selon vos goûts) : des
étudiantes, des qui travaillent, qui vivent chez leurs parents ou seules, des idéalistes, des
127
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul vénales, des adorables, des égoïstes, des indépendantes, des solitaires, des sociables et surtout
dans tout type de contexte. Cependant, attention, leur niveau intellectuel peut influencer
l’interaction.
Le schéma de drague classique (inspiré par la méthode Mystery)
L’initiation du rapport (pré-requis) :
C’est la femme qui initie la communication dans 90% des cas, mais de façon informelle : par
sa façon d’être, sa posture, ses regards.
Instinctivement, l’homme a peur et préfère venir par le côté ou par derrière pour rencontrer
une femme. Il se glisse dans son dos et danse derrière elle en boîte, c’est l’échec
généralement.
Les très belles filles font peur aux hommes.
La discussion idéale, c’est vous qui la démarrez, vous arrivez à vous rendre agréable à ses
yeux puis vous lui passez le relais. Lorsqu’elle parle enfin plus que vous, c’est gagné. De 9010, on passe à 50-50. Une femme apprécie par la suite de se faire écouter même si ce sera très
souvent à vous d’engager la conversation.
Une des clés ici est d’utiliser le langage corporel pour repérer les femmes qui sont libres et
ouvertes à une rencontre. Une femme célibataire regarde souvent autour d’elle pour repérer
les beaux hommes, elle est cambrée sur sa chaise, souriante, elle ne se focalise pas
uniquement sur son groupe de copines. Elle fixe pendant quelques secondes les hommes dans
la salle.
Etc.
L’émotion :
128
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Trois leviers émotionnels qui peuvent faire répondre la femme favorablement :
– la sensation que votre valeur est égale ou supérieure à la sienne ;
– la sensation qu’elle est unique à vos yeux, qu’elle a mérité votre attention ;
– la sensation de confort et de connexion avec vous.
Le schéma de base :
1 Attraction => 2 Création du confort (rapport) => 3 Séduction
1 – L’attraction :
1.1 Approche ou ouverture => 1.2 Démontrer une plus haute valeur + avoir un désintérêt
pour la cible + la cible montre des indicateurs d’intérêts pour vous => 1.3 Rendre la cible
plus engagée dans l’interaction + récompenser ses efforts avec des indicateurs d’intérêts en
retour
N’abordez pas que des femmes seules mais aussi des groupes (sentiment de sécurité pour
elles). De plus, les jolies filles sont rarement seules…
Avant d’approcher, prenez du bon temps, ayez un langage corporel d’alpha.
Utilisez votre corps pour véhiculer des signaux de confiance.
L’ouverture (approche pour attirer et retenir l’attention) :
- L’ouverture par le conseil (autorité + aspect pratique du conseil) ;
– L’ouverture par l’opinion (faire investir la femme + pas de démonstration d’intérêt) ;
– L’ouverture par le drame (déclaration émotionnelle + courte histoire) ;
– L’ouverture par le compliment (pas sur le physique + authentique) ;
– L’ouverture par la déstabilisation (faux compliment + authentique) ;
– L’ouverture par l’humour (drôle + sujet qui engage la conversation) ;
– L’ouverture par le contexte (ouvrir en fonction de la situation présente, réactivité).
129
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Souvenez-vous que ce n’est pas tellement ce que vous dites qui importe mais comment vous
le dites. Alors, ayez une forte présence (langage corporel). Soyez spontané (n’attendez pas
plus de 3 à 5 secondes avant d’aborder une fille qui vous plaît et si vous le pouvez soutenez
son regard pendant que vous vous approchez d’elle).
L’ouverture d’un groupe (attirer et retenir l’attention + acceptation par le groupe) :
Si votre cible se trouve dans un groupe, engagez tout le groupe. Ne montrez alors pas de
signes d’intérêt, soyez indirect dans votre ouverture. Soyez engageant, les personnes doivent
se sentir impliquées dans votre ouverture.
Dans un groupe, vous devrez vous faire valider par tout le groupe car les autres sont des
obstacles potentiels qui vous ralentiront ou vous bloqueront complètement.
Démontrez une haute valeur à tout le monde + désintérêt pour votre cible => elle devrait
vous donner des indicateurs d’intérêt
Deux règles :
- n’approchez jamais votre cible en 1er.
– parlez au « leader du groupe ». Idée : c’est souvent l’homme… pas forcément un
concurrent, ce peut être son coloc, son frère, etc.
En résumé :
– Trouvez un groupe à aborder ;
– Déterminez votre cible ;
– Déterminez les obstacles ;
– Déterminez le leader ;
– Approchez le leader ;
– Faites-vous accepter ;
– Ouvrez sur la cible.
Haute valeur + désintérêt = intérêt de la femme envers vous :
Mélangez les démonstrations de valeur haute et les déstabilisations en étant le plus neutre
et authentique possible. Démontrez une haute valeur au groupe tout en montrant un désintérêt
130
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul temporaire pour la cible. En guise de résultat, la cible va montrer des indicateurs d’intérêt
envers vous.
La déstabiliser :
Certains hommes s’obstinent à jouer les gentils garçons pour essayer de plaire. Mais si l’on
observe d’un point de vue féminin, cela ne sous-communique pas de la dominance mais une
recherche d’approbation : c’est typique, ennuyeux, prévisible, monotone…
Pour la déstabiliser (créer une curiosité), taquinez-la sur quelque chose (attention avec ça) :
– Servez-vous de son apparence (ex : ses chaussures).
– Dites-lui qu’elle postillonne, qu’elle a quelque chose dans le nez.
– Dites-lui qu’elle parle beaucoup.
– Demandez-lui de vous payer un verre.
Cela va inverser les rôles dans le sens où elle va se demander si vous avez une bonne
impression d’elle ou non. Soyez le plus neutre et authentique (soyez sincère, naturel et
nature peinture) dans vos déstabilisations, n’en faites pas trop et évitez de les faire sur un ton
provocateur ou avec une femme qui n’a pas confiance en elle (c’est pour ça qu’avec cette
méthode, il faut viser les belles filles sinon au moment du désintérêt elle va se dire « encore
un connard qui ne s’intéresse pas à moi » plutôt que « mais pourquoi celui-là ne me drague
pas »). N’installez surtout pas un climat de conflit (délicat), cherchez juste à piquer à vif sa
curiosité pour qu’elle baisse ses défenses et ait envie de parler avec vous. C’est puissant, cela
peut changer un comportement « neutre » en « intéressée ».
Démonstrations de valeur haute :
Ne suppliez pas les femmes, ne vous vantez pas, cela démontrerait qui vous essayez de
combler l’écart négatif qu’il y a entre vous et une belle femme (vous < elle). Vous devez au
contraire démontrer une plus grande valeur, par exemple en sous-communiquant de la
protection, de la sécurité et du pouvoir (confiance, pouvoir social, présélection…)
131
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Avoir beaucoup d’argent, par exemple, peut augmenter votre valeur si elle le découvre d’ellemême, mais pas si vous utilisez votre argent pour essayer de l’impressionner. Gardez en tête
que seule une personne de plus basse valeur essaie d’impressionner.
Démonstrations de haute valeur :
– Etre présélectionné par d’autres femmes ;
– Etre un leader d’hommes ;
– Etre intéressant et amusant ;
– Encourager et protéger ceux qui sont proches de vous ;
– Etre non-affecté négativement et peu positivement (pas trop d’enthousiasme) ;
– Avoir une intelligence sociale ;
– Démontrer du désintérêt pour des belles femmes qui ne vous ont pas encore mérité ;
– Avoir de l’humour et savoir stimuler émotionnellement ;
– Connaître ses limites et savoir quand casser un rapport.
Le cadre :
Le cadre de la femme si vous lui offrez un verre en boîte par exemple sous-communique
qu’elle est la récompense. Au contraire, vous devez redéfinir le sens de l’interaction :
- Vous êtes la récompense (le prix) ;
– Elle essaie de vous gagner ;
– Vous coucherez ensemble si elle correspond à vos critères.
Rendre la cible plus engagée :
L’intérêt d’introduire plusieurs fils de discussion et non de rester toujours sur le même
sujet c’est de créer une sensation de familiarité, comme si vous étiez de vieux amis.
Dans un premier temps : parlez, conduisez l’interaction, stimulez…
Vous devez stopper net les fils de discussions ennuyeux comme son ex.
132
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Utilisez les histoires pour véhiculer de bonnes émotions : amusantes et intéressantes, pas
forcément extraordinaires. Profitez-en pour communiquer subtilement que vous êtes un leader
social, etc. Lorsque vous racontez une histoire, gardez en tête que les femmes utilisent
majoritairement leur cerveau droit, siège des sensations et des émotions alors que chez
l’homme c’est le gauche qui domine (analytique et rationnel). Scientifiquement, c’est pas sûr,
mais ça aide en séduction de garder ça à l’esprit. Utilisez des adjectifs, des pauses, des
expressions, votre interlocutrice doit exprimer de l’intérêt sinon ne continuez pas. Truc et
astuce : insistez sur comment vous vous êtes senti sur l’instant. Attirez en montrant votre
humanité (réactions à la vie). Mettez des détails, essayez de repérer son système de
représentation préféré (Visuel/Auditif/Kinesthésique). Pour progresser, entraînez-vous à
raconter des évènements banals d’une manière intéressante !
Faites des jeux de rôles (courts et amusants).
Faites de fausses disqualifications (« Tu es trop gentille pour moi » ou « Ça ne marchera pas
nous deux, tu es trop gentille »).
Qualification : vous êtes un homme de grande valeur donc elle doit se valider à vos yeux.
Soyez curieux à propos d’elle mais subtil. Le mâle dominant est sélectif !
Connexion :
Nous ne pouvons créer de connexion tout seul. Il faut qu’elle joue le jeu. Rendez-la
concentrée sur l’instant présent, elle doit s’impliquer et écouter attentivement.
Faites-la parler et écoutez : encouragez la femme à vous montrer qu’elle vaut le coup. Elle
doit faire des efforts ! Restez silencieux et ne montrez pas vos émotions. Soyez calme et
serein : posez une question et laissez-la remplir le « vide ». Posez-lui une question qui
amènera une validation : son effort la poussera à jouer le jeu avec vous, et l’acte de
demander quelque chose génère une attraction car seule une personne confiante peut
demander cela.
133
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Être authentique : Quand vous demandez « comment ça va ? », votre langage du corps ne
doit pas dire « est-ce que ça ne te dérange pas si je parle avec toi ? ».
Le sourire : Elle doit gagner votre sourire. « Comment tu t’appelles ? » « Julie ! » (sourire) :
si on sourit avant qu’elle réponde, c’est qu’on est en demande.
Le vrai sens : Si vous racontez une histoire à propos de votre « ami », elle se demandera si ce
n’est pas vous, l’ami en question. Ne racontez pas des choses négatives au risque d’y être
associé.
Ne pas montrer d’intérêt désespéré :
Surtout, ne forcez pas la conversation (interrogatoire lourd, série de questions), ne posez pas
de questions fermées pour lesquelles vous n’obtiendriez rien d’unique en retour ; attendez
plutôt qu’elle dise quelque chose qui mérite un intérêt véritable.
Non plus, n’essayez pas de forcer des points communs par exemple : « je fais du sport »,
« moi aussi ». Utilisez plutôt l’humour « t’as jamais envie d’une bonne pizza après ? miam ».
Autre chose, n’en faites pas trop au début d’une interaction : vous devriez plutôt plaisanter,
raconter des histoires et elle doit y mettre du sien. Etablissez une interaction unique.
Votre intérêt pour les obstacles (AMOG ou COCKBLOCK) ou pour les femmes (TARGET)
doit être un intérêt sincère sinon vous démontreriez une valeur basse. Le mieux est d’être
sociable et sympa avec tout le monde.
Au lieu d’approcher les femmes en posant des questions dont la réponse ne vous intéresse pas,
demandez des choses intéressantes ou soyez un brin provocateur. Pas besoin d’avoir une
conversation philosophique et profonde mais originale, différente, intéressante…
Posez-lui des questions sur les sensations qu’elle ressent.
Soyez indirect dans ce que vous dites, mais direct dans ce que vous faites : ne perdez pas
de vue votre objectif. Alternez le chaud et le froid : indicateurs d’intérêt et de désintérêt.
134
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul L’escalade kinesthésique :
On commence au tout début à la toucher et on escalade petit à petit. Pendant que vous
stimulez émotionnellement, que vous contrôlez le cadre, que vous créez une connexion, vous
verrez apparaître des opportunités d’escalader tactilement. Si vous les ratez, vous
communiquerez une valeur plus basse. Prenez les devants : décidez où et quand les contacts
physiques se feront. Freinez ou interrompez le contact en premier si possible.
Idées en vrac : mains qui se frôlent, main dans la main, sentir ses cheveux, l’embrasser, main
sur le genou, bras autour des hanches, etc. Soyez entreprenant…
Toucher la main est primordial : la serrer pour faire connaissance, lire les lignes de la main,
bataille de pouces, la faire tourner sur elle-même, etc. Elle s’habitue ainsi à votre toucher qui
doit être naturel et normal pour elle. Elle doit croire que ça se passe sans que vous ne tentiez
quelque chose. Une astuce est de faire en sorte que ce soit elle qui initie le contact : en mettant
sa main sur votre bras au lieu de mettre votre main sur son bras. Contrôlez la durée du
toucher, gérez l’intensité, trouvez le point de résistance. Ne focalisez ni votre attention ni la
sienne sur les touchers. Donnez un indicateur de désintérêt avant un toucher aidera à ce qu’il
soit reçu plus favorablement.
Dans les niveaux les plus avancés de l’escalade, les femmes sont programmées pour donner
des signes de résistance. C’est une réaction pour éviter de se sentir « fille facile ». Elle veut
que ces choses arrivent mais elle veut qu’elles se passent de la bonne manière. Ainsi, si pour
un test, vous remontez votre doigt le long de ses cuisses et l’enlevez subitement, elle peut
ressentir une déception voire un manque mais n’objectera pas car le toucher est parti (et donc
tant mieux elle n’a pas l’air d’une pute qui se fait tripoter).
Les tests de conformité (compliance tests) :
- Prenez sa main et laissez-la tomber pour voir si elle la reprend.
– Touchez-la et regardez si elle vous touche en retour.
– Mettez sa main sur votre genou pour voir si elle la retire ou non.
– Mettez-la entre vos jambes pendant que vous parlez avec elle.
Etc.
135
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous demandez à une femme de se lever et qu’elle ne veut pas : elle n’est pas attirée par
vous. Dans ce cas : signes de désintérêt + démonstration de haute valeur ; puis réessayez !
(1) Indicateur de désintérêt => Démonstration de valeur haute
=> si elle montre du désintérêt => retour au (1)
=> si elle montre de l’intérêt => compliance test
=> si test positif => vous donnez des indicateurs d’intérêt et de désintérêt par intermittence
=> si test négatif => retour au (1)
Récompenser ses efforts en montrant votre intérêt : Vous devez la qualifier de temps en
temps, notamment lorsqu’elle fait quelque chose pour essayer de vous séduire, qu’elle sente
qu’elle vous plaît. Qualifiez-la par le langage corporel ou par les mots. L’état d’esprit est « je
crois que t’es sympa, je suis curieux de toi ».
2 – Le confort
Création du Confort => 2.1 Conversation => 2.2 Connexion => 2.3 Intimité (isolation)
Conversation et connexion :
Même si vous vous êtes intéressés mutuellement, vous ne vous connaissez que depuis
quelques minutes. Ayez une conversation amusante, naturelle, sur plusieurs fils de
discussion. Il faudra qu’elle se remémore plus tard combien c’était agréable. Pour qu’elle
veuille vous revoir, il faut non seulement qu’elle se soit investie, mais qu’elle ressente une
véritable connexion avec vous.
Si elle fait quelque chose qui vous dérange, à ce stade ne la disqualifiez pas comme dans la
phase d’attraction : retirez temporairement votre attention et vous reviendrez vers le
confort en montrant un signe d’intérêt lorsque la situation se présentera. Elle regrettera de
vous avoir bousculé, verra que vous pouvez aussi ne pas retourner les coups, et sera en
position de faiblesse…
136
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Verbalisez l’idée de l’embrasser puis disqualifiez-la : elle doit réaliser qu’elle est plus
confortable avec vos touchers que sans. Si elle revient, vous pourrez l’embrasser.
Intimité :
L’endroit où vous la rencontrez n’est peut-être pas l’idéal : trop de monde, de musique, etc.
Si le lieu n’est pas approprié, menez-la vers un lieu de création du confort. Trouvez un
prétexte pour qu’elle vous suive et isolez-la, faites comme si ce changement de place n’était
pas si important pour vous (amenez-la par exemple dans un coin où ses copines ne peuvent
plus vous voir). Une fois que ce sera assez confortable, vous pourrez décider de l’emmener
vers un endroit encore plus privé. Astuce : mettez votre chapeau sur sa tête et demandez-lui de
vous suivre. Elle sera obligée car devra vous rendre le chapeau.
Vous pouvez alors utiliser encore des tests de conformité : prenez sa main et relâchez un peu
pour voir si elle la resserre.
La première zone de confort : pas très loin, possibilité de dialoguer au calme.
Essayez de fixer un rendez-vous avant de vous séparer ; prenez son numéro ou son email.
3 – Séduction (sexe)
C’est lorsque la femme est assez à l’aise pour s’engager dans un comportement plus sexuel
(après le baiser).
137
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Drague simple, rapide et directe
Intérêt : le plaisir est dans le suspens qu’il peut y avoir entre le moment où l’on tente une
approche et les résultats que l’on en obtient… C’est un jeu auquel on ne peut que gagner !
10 erreurs relatives à l’abordage
Il n’y a pas vraiment de façon d’aborder qui fonctionne mieux que les autres (à part utiliser le
toucher ou d’autres techniques de persuasion), cependant quelques erreurs sont à éviter :
1) Il ne faut pas ne pas aborder : « elle est pressée, vous êtes mal habillé… » : le constat est là,
les hommes ont peur d’aborder les femmes. Que ça prenne 3 secondes ou 3 minutes,
l’important est de s’habituer à parler aux inconnues de manière naturelle et décontractée afin
de développer une aisance sociale. L’important étant de véhiculer l’image de quelqu’un de
rassurant et de montrer qu’on n’est pas dangereux, qu’on n’est pas un mendiant, qu’on n’est
pas là pour embêter la personne. Aborder n’a rien de dérangeant si cela est fait de manière
subtile. Cela fonctionne plus que l’on voudrait le croire. Ce n’est pas malpoli. Il faut oser !
2) Il ne faut pas aborder par derrière : comme les traitres et les assassins. C’est un reflex social
conditionné. Vous croisez une belle femme, vous échangez un regard, vous revenez sur vos
pas, vous ne courrez surtout pas et vous vous mettez à sa hauteur pour pouvoir l’aborder
d’une manière correcte.
3) Il ne faut pas la poursuivre : il faut s’arrêter après l’avoir « abordée ». Cela va la rassurer,
elle ne va pas se dire : celui-là va me poursuivre, etc. Et, c’est intéressant aussi car cela
permet de marquer une pause et rebondir tout de suite sur ce qu’on a à lui dire. N’oubliez pas
de sourire : vous êtes là pour le plaisir et pour avoir une interaction sociale conviviale.
4) Il ne faut pas être lourd ou insistant : ce n’est pas parce qu’on a pris notre courage à deux
mains pour l’aborder qu’elle nous doit quelque chose. Si elle passe son chemin, la laisser et
vaquer à nos occupations. Siffler les femmes et sortir en groupe de 15 ne fonctionne pas, et le
célèbre « je me demandais si ton père était un voleur car il a pris toutes les étoiles du ciel pour
les mettre dans tes yeux », non plus. Il faut savoir persévérer mais ne pas être lourd. Ca me
138
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul rappelle le Coach de Marseille qui avait abordé une meuf dans la rue, elle lui avait répondu
(j’ai un copaiiin, classique) et il l’avait poursuivi « ouais mais si t’avais pas eu de copain
t’aurais bien voulu ? il parait que j’ai de beaux yeux, tu confirmes ? »…
5) Il ne faut pas réciter un texte par cœur : ça ne servirait qu’à passer pour l’homme le plus
bizarre de l’année. Il n’y a pas de formule magique : chaque situation doit être prise avec un
minimum de spontanéité. Par exemple, dites-lui simplement qu’elle a quelque chose qui sort
de l’ordinaire et proposez-lui de vérifier ça autour d’un café.
6) Il ne faut pas parler trop vite, trop fort, bafouiller et finir par être incompréhensible : la clé
est la respiration. N’hésitez pas à baisser le débit pour poser les mots. Les silences sont utiles
pour appuyer des idées, ce sont les moments où il faut renforcer l’atmosphère qui émane de la
discussion. Se servir de ces blancs et en faire des atouts.
7) Il ne faut pas ne pas assumer : on est là pour la séduire, vous cherchez à récupérer son
numéro, la revoir et plus si affinité. Ne vous excusez jamais d’avoir eu l’audace d’être venu
l’aborder même si vous avez commis une des 10 erreurs. Surtout, ne vous cachez pas derrière
un personnage un peu prétentieux en essayant de l’impressionner : c’est vieux jeu, alors que la
démarche est de toute façon déjà assez impressionnante en elle-même.
8) Il ne faut pas ne pas prendre son numéro mais donner le sien : une femme qui vous donne
son numéro est une femme qui veut en savoir encore un petit peu plus sur vous. Si elle prend
votre numéro, c’est souvent une formule de politesse pour dire qu’elle ne vous rappellera pas,
que vous n’avez pas été suffisamment efficace sur le moment. Si elle est intéressée, elle vous
donnera son numéro. Idée de réponse : « selon une étude réalisée, malheureusement 90% des
femmes qui prennent votre numéro n’appelleront pas ».
9) Il ne faut pas vérifier le numéro : cela montrerait qu’on n’a pas confiance en nous et que
l’on doute qu’on puisse nous donner un numéro. Mais ça peut être drôle aussi de la confronter
avec un faux numéro. On peut feindre une petite erreur sur certains chiffres : « C’est bien 79 à
la fin ? », « non c’est 89 ». A consommer avec modération car le but est de les détecter avant,
ces faux numéros.
10) Il ne faut pas ne pas accepter le refus : bonne nouvelle, les études sont unanimes, il y a
plus de 3 milliards de femmes sur Terre. De plus, une femme abordée dans la rue qui vous
rejette ne vous rejette pas VOUS mais l’image que vous avez véhiculée. Une femme qui vous
139
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul rejette : ne le prenez pas personnellement, elle ne peut pas connaître vos valeurs, ce qui fait
que vous êtes « vous », en 30 secondes. Riez-en. Plaire à tout le monde, c’est plaire à
n’importe qui. Il est impossible d’atteindre un taux de réussite de 100%. Faites votre propre
expérience et enrichissez votre culture de la séduction par la pratique.
Prendre le numéro d’une femme
La proposition directe : supposons que la rencontre s’est bien passée : interaction sans accrocs
et femme qui attend qu’on prenne son numéro. Lui demander ou sortir son portable et le lui
tendre, elle comprendra qu’il faut rentrer son numéro dedans.
Ne pas prendre son numéro et faire comme si on l’avait déjà pris : si l’interaction s’est très
bien passée « on ira boire un café la semaine prochaine ou voir telle expo. » Si on part du
principe que c’est déjà acquis. « Oh, mais tu n’as pas mon numéro ?! »
L’alternative : si on la sent fébrile quant à la possibilité de donner son numéro : « je te
propose d’aller boire un café dans une terrasse ou boire un cappuccino et voir une expo ». Le
fait de lui laisser deux choix va l’encourager à sélectionner ce qui l’arrange (sentiment de
liberté).
Le regret : lui faire comprendre qu’il serait dommage qu’elle ne donne pas son numéro : « Ce
genre de situation arrive peu et rencontrer la bonne personne arrive rarement ». « Tu sais
comment ça marche : si pas d’affinité, pas d’affinité, donc ça n’engage à rien sincèrement ».
Le supplément : l’interaction s’est bien déroulée et cerise sur le gâteau : lui dire au moment de
prendre son numéro « au fait, je t’ai pas dit, je suis très bon masseur ou cuisinier ou j’ai un
jacuzzi ». C’est un plus assez drôle. Cela l’encouragera à lâcher son numéro.
La conclusion conditionnelle : si elle sort d’une rupture difficile et n’est pas prête pour une
nouvelle relation, lui faire comprendre qu’on ne la demandera pas en mariage ni ne lui posera
des contraintes. Vous ne l’obligez pas à s’engager envers vous : « bon écoute, on devrait se
revoir puisqu’on accroche bien, on ne prévoit rien, on essaye simplement de se revoir et de
profiter d’un bon moment ».
140
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul La récapitulation : récapituler les moments qui se sont bien passés : « d’habitude je ne prends
pas le numéro des filles violentes (si elle vous a bousculé pendant la soirée, par exemple) mais
avec toi c’est différent. Ce que je vais faire c’est que je vais prendre ton numéro et on ira
boire un café la semaine prochaine. »
Le oui successif : les « Oui » engendrent du positif. « Est-ce que tu as aimé cette soirée ? Oui.
Est-ce que tu aimes t’amuser ? Oui. Tu en as marre des poulets qui t’abordent mal le samedi
soir ? Oui. Est-ce que tu aimes le chocolat ? Oui (99% des femmes). Alors tout ça c’est très
bien, on ira boire un café la semaine prochaine ». Si elle répond ‘non’ pour nous provoquer,
l’ignorer et sortir quand même le portable comme si elle avait dit ‘oui’ car de toute manière,
elle est dans un état émotionnel positif qui l’encouragera à vous donner son numéro de
téléphone.
Prendre le numéro ou l’e-mail ?
Les résultats sont sensiblement les mêmes. L’e-mail est moins intrusif et elle le donnera plus
facilement car quand elles donnent leur numéro à un inconnu, elles ont peur d’être harcelées
nuit et jour ; prendre l’email (ou le FB) lors d’une soirée est moins connoté « drague » tandis
que le numéro est plus symbolique.
Prévoir de se revoir ou rendez-vous tout de suite ?
Il est très excitant de sortir avec une personne qu’on vient juste de rencontrer : tout peut
arriver ! A privilégier donc mais cela dépend surtout des possibilités de l’un et de l’autre.
Prendre plusieurs numéros peut être intéressant également car celles qui se libéreront
facilement pour vous revoir seront clairement intéressées : cela permet de faire un tri !
Comment éviter au maximum les râteaux ?
Ne demandez le numéro que si vous avez son consentement immédiat : vous proposez de faire
un truc et si elle n’a pas l’air emballée ou si elle ne vous relance pas sur le numéro, la
141
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul situation s’annonce compliquée. Elle peut aussi être timide. Une fois que vous avez le
numéro, papotez encore quelques secondes et puis allez-vous en avant de tout gâcher ! Mon
truc à moi c’est de leur donner mon numéro, comme ça, je sais que celles qui me rappellent
seront motivées. Le mauvais point c’est que ça les oblige à faire un effort pour relancer, donc
j’en perds en cours de route… mais bon je me prendre moins la tête ainsi.
Leçons de drague :
L’approche directe dans un magasin est efficace, à partir du moment où la fille est seule.
Les étrangères qui viennent d’arriver sont des valeurs sûres.
L’âge est souvent un critère de disqualification : attention à bien calibrer.
Ne pas hésiter à aborder une fille qui attend, même si c’est pour un rencard.
Les tests de personnalités permettent de faire parler les filles les plus timides et les plus
réservées.
Lui dire que ses réponses laissent à penser qu’elle n’a pas de barrières sur sa sexualité, qu’elle
aime faire sans cesse de nouvelles rencontres, et qu’elle est partageuse. Si elle ne dément pas,
la soirée va prendre une tournure qui vous convient.
Toujours la qualifier sur des terrains où elle n’est pas à l’aise. Exemple: « Je parle 5
langues » ; « Ah oui, et tu parles le russe ? » ; « Non, j’ai essayé d’apprendre… ». Toujours la
pousser à se justifier, pour se remettre dans un cadre de qualification.
Lorsqu’on sort en boîte de nuit, la probabilité est forte de tomber sur des groupes de 2. Dans
ce cas, jouer la carte de la jalousie entre les copines en alternant conversation avec l’une, puis
avec l’autre. Elles accepteront de se séparer si chacune y trouve son compte.
Si une fille vous dit par exemple qu’elle était mannequin, faites mine d’avoir l’habitude et de
ne pas être impressionné.
Le fait de se montrer un peu distant et parfois de draguer ouvertement la copine peut aussi
amplifier l’attraction. La probabilité est forte dans une séduction de deux filles en même
142
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul temps que les filles se mettent d’accord à un moment ou un autre sur qui aura la priorité sur
l’autre. Le double jeu ne peut pas durer éternellement.
On peut rencontrer et coucher avec les amies de ses amis à partir du moment où tout le monde
est d’accord, que l’on assume dès le départ ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas.
Lorsqu’il y a de la concurrence, comme lors d’une soirée entre amis, ne pas hésiter à être très
réactif pour ne pas se faire doubler.
Une fille qui reste dans un cercle social peut très bien être ouverte pour plusieurs aventures
dans ce même cercle à partir du moment où elle ne se sent pas jugée comme une fille facile.
La danse est toujours un moyen de faire monter la température pour séduire.
Les filles les plus jolies ne sont pas les plus difficiles. Les filles belles et sexy ne sont pas les
plus difficiles mais les plus indisponibles par contre, souvent oui !
L’approche directe est efficace dans les grandes villes. Ne pas hésiter à verbaliser l’état
d’esprit dans lequel on est lorsqu’on l’aborde et à dire pourquoi on l’a abordée.
Le fait qu’elle ait du temps disponible justifie toujours de passer un peu de temps avec elle.
Efficacité de la routine: « Comment ferait-on si nous ne pouvions pas parler pour séduire ? »
L’approche de l’avis féminin sur les relations amoureuses, son passé affectif ou les rencontres
d’une manière générale est adaptée aux approches de groupes, et lorsque l’on est avec un
copilote. Cela permet de créer un mini-débat et de faire réagir sur des sujets qui les touchent
directement.
Parler de la manière dont on drague lors d’une rencontre est bien perçu et permet de créer un
rapport immédiat. Le fait de verbaliser ce que l’on pense, et ce que l’on fait permet de justifier
l’approche ainsi que d’afficher ses intentions, sans forcément se montrer trop intéressé, tout
en restant fun.
En boîte de nuit, on peut aborder en testant simplement ses réactions aux touchers.
143
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Une femme peut très bien être très motivée sur le moment, et le lendemain rationaliser et ne
plus du tout en être au même point. Et inversement, insister dans la drague peut vous mener
loin si vous êtes prêt à attendre un mois, un an ou plus..!
La problématique de disponibilité affective est très importante et est à prendre en compte dans
la séduction.
Toujours se montrer détendu et positif quelle que soit la situation. Ne pas se montrer affecté
émotionnellement par des indicateurs de désintérêt permet de garder le contact avec elle.
Aborder en fin de soirée juste avant de partir d’un endroit est très efficace.
Attention au jeu du dragueur assumé. En général, cela tend à rendre la conclusion plus
difficile.
Ne pas hésiter à aborder quelle que soit la situation.
Toujours rechercher la solution logistique la plus simple quand la fille est attirée : tentez de la
ramener chez vous si vous le pouvez.
La première fille abordée n’est pas forcément la cible définitive de la soirée.
L’obstacle numéro 1 en « drague de nuit » reste de loin les concurrents. Par exemple, les
jaloux qui font comme s’ils étaient son copain.
Le sens de l’observation est crucial lorsque l’on veut séduire une fille.
Il est très important de savoir aborder au bon moment, afin d’éviter des résistances inutiles.
Aborder en fin de soirée est souvent payant, car il se crée une certaine forme de tension (à
partir du moment où il y a eu des contacts visuels) et crée, en outre, une certaine forme de
mystère.
Certaines femmes sont plus faciles que d’autres.
Le fait qu’elle puisse vous prendre pour un autre peut être un avantage à l’approche.
144
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les erreurs à éviter lors d’une prise de numéro rapide (travail à la chaîne) :
– Pas de compliments sur le physique (pour justifier la prise de numéro).
– Pas de conversation sur le sexe pour commencer (alerte au pervers = risqué).
– Ne pas aborder des femmes qui ne vous plaisent pas (spontanéité, langage corporel).
Même si elle téléphone, abordez-la et si elle raccroche c’est bon.
Proposez lui d’aller boire un verre ou expliquez-lui que vous ne pouvez en fait pas et
échangez vos numéros de téléphone.
Les approches doivent se faire rapidement.
Si vous échangez des contacts visuels, cela doit vous mettre en confiance.
Allez-y avec aplomb, droit vers elle.
Lui toucher légèrement le bras est une façon de la faire se retourner. Quand les approches
précédentes n’ont pas fonctionnées, recommencer. Elles peuvent être connes, gays,
indisposées, etc.
Quand vous abordez, accélérez le pas mais évitez de paraître trop essoufflé.
Lui serrer la main ou lui faire la bise met en route une dynamique selon laquelle vous pouvez
vous toucher.
Avec les étrangères, vous pouvez et parfois même devez continuer en anglais.
Si elle est seule, installez-vous avec elle.
Ne regardez pas trop ses seins, etc.
Proposez-lui de lui montrer les endroits pour sortir.
Si vous l’attendez par exemple à la sortie d’un magasin, elle ne doit pas voir que vous
l’attendez.
Si les filles travaillent, ne les branchez que quand elles sont seules (gênées ?). Dites qu’il n’y
aura pas de problème pour le travail.
145
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous ne voyez pas le temps passer, c’est très bon signe.
Etre attiré par une fille et sentir une part de réciprocité dans un contexte où il est très difficile
de passer à l’action, est quelque chose d’à la fois très attirant et de très frustrant.
On est souvent confronté à ce type de situation où on aimerait passer à l’action, mais où le
contexte n’est pas approprié à cause des conséquences sociales et du regard des autres. Par
contre, là où il y a un point critique et crucial dans l’interaction, c’est qu’il ne faut pas rater le
moment où il y a cette possibilité d’action qui s’offre à nous.
Ce n’est pas parce qu’elle a un copain, qu’elle va lui être fidèle
Dans un parc (et de manière générale) se positionner stratégiquement entre deux groupes de
jolies filles, et les regarder de temps à autres…
Abordez avant que son ami n’arrive.
Si par exemple elle parle à voix haute pour dire qu’il n’y a plus de tables disponibles :
Saisissez l’occasion et dites que ça va se libérer.
Demandez ce qu’elle boit et dirigez-vous vers le bar pour en commander la même chose. Si
elle vous invite à revenir lui parler, allez-y.
Une fille n’utilise pas consciemment des techniques de séduction mais en connaître peut vous
permettre de repérer les filles qui sont en attitude de séduction.
Elle danse avec un copain sur la piste. Passez devant elle et prenez-lui la main, si elle
l’accroche : c’est parti.
Approche indirecte : lui demander ce qu’elle pense de la soirée.
Briser la glace : dire qu’il y a beaucoup de monde, qu’il fait chaud, etc. La banalité est votre
amie dans ce contexte.
Lui parler dans l’oreille, et en même temps lui prendre la main. La tirer vers vous pour
l’isoler, mais si elle s’accroche comme par gravité à l’attraction du groupe, restez à proximité
du groupe et dansez avec elle.
146
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si elle est motivée, à tel point que quand vous lui mettez un doigt dans la bouche, elle le suce
vigoureusement : envisagez alors de conclure le soir même.
La toucher fortuitement ou faire des touchers prétextes vous aidera fortement : osez.
Attention si vous présentez une fille que vous venez d’aborder à un mec, qu’il ne vous fasse
pas concurrence.
Si l’happy hours se passe bien, l’inviter à venir dîner après.
Prendre des photos peut attirer l’attention d’un groupe, ne pas hésiter à engager la
conversation. Prendre une photo avec quelqu’un peut aussi être une excuse pour demander ses
coordonnées (ou son FB) et/ou relancer la conversation.
Lecture des lignes de la main et autres jeux sont utiles (achetez un livre spécialisé).
Contact visuel primordial, ne sortez pas de nulle part.
Si un mec se montre entreprenant et qu’elle le rejette gentiment, la voie est libre…
Profiter des transports en commun pour vous asseoir à côté des jolies filles.
S’il y a des gens autour, faites signe discrètement que vous voulez lui parler.
Problème de perception-dragueur = banalisation involontaire de l’interaction. Si vous surjouez l’habitude, elle ne se sentira plus unique.
Si elle a des écouteurs (seule, s’ennuie ?), faire signe qu’on a envie de lui parler.
Simple et direct = vous assumez = original.
Si elle semble lire par-dessus votre épaule ou regarder ce que vous faites, impliquez-la « c’est
de la PNL, tu connais ? »
Invitez vos voisines.
Les charrier si elles font ou disent des bêtises.
147
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Quand on aborde une fille dans la rue, on est très vite fixé sur ce que va devenir la rencontre
par contre quand on voit la fille tous les jours, prendre son temps.
Si vous ne l’arrêtez pas, il y a des chances qu’elle disparaisse à jamais.
Des filles sur un banc peuvent s’ennuyer. Abordez-les !
Vous pouvez disqualifier faussement vos envies de sexe, faites comme si ça venait d’elle. Ce
qu’elle a l’esprit mal tourné !
Un genre est seulement une préférence car l’attirance est indépendante, c’est une réponse
physique et émotionnelle à votre personnalité.
Vous devez trouver votre style, et si vous le changez c’est parce que VOUS en avez envie.
Aucune technique ne marche avec toutes les filles. Mais demandez son prénom !
Sur un malentendu ça peut passer, rien que parce que vous avez osé!
Les phrases d’accroche les plus simples sont probablement les meilleures.
Idées de répliques :
Bonjour, j’avais juste envie de vous parler.
Ça te dirait d’aller prendre un verre après ? (en lui montrant votre portable)
Est-ce que ça te dit d’aller prendre un verre maintenant ?
Ça te dirait de prolonger la soirée avec mon ami et moi.
Aller ! Tu as fait quoi ce soir ?
Tu vas faire quoi maintenant, à part aller te coucher toute seule chez toi à contempler tes
murs. Ça te dit d’aller prendre un verre ailleurs ?
Salut, tu me reconnais ?
Ecoute, là, j’ai pas beaucoup de temps, car je dois rejoindre un ami (ne dites pas « une »),
mais si tu veux, on peut se prendre un verre plus tard.
148
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous voulez venir manger avec nous ?
On part, mais je t’avais remarquée, et ça me ferait plaisir de prendre un verre avec toi plus
tard.
Bonjour, est ce que vous pourriez enlever vos lunettes de soleil ?
Les lunettes de soleil, c’est gênant, on ne peut pas savoir si on plait à la personne, et en plus il
parait que tout passe par le regard.
Bonjour, je te trouve jolie (si le temps est vraiment compté en secondes) Un numéro ?
Non, je ne peux pas, je dois voir un ami.
=> D’accord, on peut se voir plus tard si tu veux.
Bonjour, je vous ai trouvée sympa, est ce que ça vous dirait d’aller prendre un verre ?
Ah bon, parce que ce serait sympa. Tu vas où ? On pourrait se prendre un verre et discuter…
Tu fais quoi ce soir ?
Tu me donnes ton numéro ?
D’accord, mais à une seule condition…
Tu m’appelles ce soir…
(Jeu de l’oracle) Portable, oh portable, dis-nous qui est un super coup au lit ?
(Opinion – chat) Salut, je pense que les femmes mentent plus que les hommes.
Bonjour, ma copine vient de partir en Egypte avec son ex. Qu’est-ce que vous en pensez les
filles ?
149
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L
E
C
O
P
I
L
O
T
E
150
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Les règles du wingman
Apprendre : si votre Game ne fonctionne toujours pas, restez positif et continuez à
apprendre. Un bon truc est de rencontrer d’autres bons dragueurs de votre ville. Restez
humble et cool et apprenez en pratiquant avec un copilote.
Complicité : de bonnes routines avec un complice permettent de rebondir sur des sujets de
conversation, d’amener de l’énergie positive, etc.
La preuve sociale : le réseau social est important lors d’une phase de séduction. Vos amis
auront un impact positif ou négatif suivant leur comportement.
Lorsqu’on arrive dans un bar (sauf le bar QG), nous ne connaissons en général ni la
population ni le lieu. Des gens qui sont nouveaux dans un endroit vont se fier au
comportement du groupe qui l’entoure : dans le doute, « on pense ce que tout le monde
pense ».
Un bon dragueur peut jouer de ça en montrant à une femme qu’il est déjà reconnu comme
quelqu’un de bien par d’autres personnes autour de lui.
Pourquoi un homme accoudé seul au comptoir véhiculera tout de suite l’image qu’il n’a pas
d’amis ? Le bar devient alors l’univers et comme il est seul dans cet univers, on pense qu’il
est tout le temps seul même en dehors. Principe d’association. Pourtant, il est possible qu’il
soit super sympa mais vu de loin, on a l’impression qu’il ferait mieux de se trouver des amis,
ce pauvre type.
C’est la même chose qui fait que le barman ou le serveur deviennent des stars de l’endroit :
tout le monde leur parle ou leur sourit.
Choisissez des gens qui vous respectent car plus ils vous respecteront et plus ils renforceront
votre place sociale dans les endroits où vous irez. Et votre valeur se baladera avec vous.
151
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Le pivot : il ou elle sert à s’introduire dans un groupe (donc en utilisant une personne qui ne
sera pas la cible finale). On peut utiliser par exemple un copilote fille (belle, et vous
deviendrez donc intéressant par défaut – présélection (un mec intéressant traine avec des
canons et non des boudins)) ou bien quelqu’un qui n’est pas du tout dans la confidence.
Technique du copilote : « avez-vous rencontré mon ami ___ ? » pour briser la glace.
Les règles du wingman :
Règle n°1 : le pilote aborde le groupe et invite le copilote dans la conversation.
Règle n°2 : le pilote choisit sa cible et il n’y a pas de concurrence. Seulement si c’est mort
pour lui, le copilote peut attaquer.
Règle n°3 : Vous faites mutuellement monter votre valeur en disant des choses positives sur
l’autre. Vous essayez de neutralisez la menace cockblock.
152
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L
A
R
E
C
O
N
T
A
C
T
E
R
153
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Quand, comment et pourquoi la rappeler
Prendre son numéro
Il faudrait que ça n’aie pas l’air trop formel ni trop sérieux « j’aimerais bien aller prendre un
café, ça serait sympa que tu m’accompagnes » (vous êtes un mec cool). Il faudrait aussi
qu’elle ait l’impression que le RDV ne durera pas longtemps (engagement moindre dans un
premier temps après on avise). « C’était très sympa de te rencontrer mais je dois y aller, on
pourrait se revoir un de ces jours ». Abordez plutôt les femmes seules dans la rue, si elles
répondent positivement, prenez leur numéro. C’est vous qui dominez : si vous n’avez pas l’air
d’y attacher trop d’importance, elle fera de même parce qu’elle se dira « ça n’a pas l’air d’un
relou qui va me harceler tous les jours pendant 3 mois ». Evitez de programmer un rencard
lorsque vous ne pourrez pas coucher tout de suite… c’est pas pour la piéger, seulement pour
éviter de vous frustrer tous les deux si l’envie apparaît !
Utilité de prendre son numéro (ou son FB) :
- Convenir d’un rendez-vous (c’est le but officiel) ;
– La tester (découvrir quel est son niveau d’intérêt pour vous selon ses réponses) ;
– L’exciter afin de se simplifier la suite (faire du sexe par téléphone).
Quand appeler ?
Contrairement aux idées reçus, il n’y a pas de règle en la matière. Il faut tenir compte du fait
qu’il ne faut pas passer pour trop demandeur, mais également qu’elle ne vous oublie pas, et
qu’elle puisse penser à vous et se demander pourquoi vous ne rappelez pas. La règle est
cependant : mieux vaut trop tôt que trop tard (mais attention « trop trop tôt » ça peut faire
« mort de faim ») !
Plus on avance vers la fin de semaine, et plus les rendez-vous ont tendance à être reportés à la
semaine suivante, puisque la plupart du temps, elle aura des choses prévues le weekend avec
ses copines, puisque vous ne datez que des filles super populaires. ;)
154
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Il est de bon ton de prendre en compte les rythmes de ses journées et de la semaine… mais
cela est très subjectif ! Une astuce est de les rappeler à peu près au même moment que quand
on a pris leur numéro : elles étaient disponibles, il y a des chances qu’elles le soient encore.
Après un rencard, deux jours paraissent un bon compromis, parce qu’on peut ainsi voir si
c’est pas elle qui va nous appeler entre temps (elle révélerait ainsi un grand intérêt pour vous
et ce serait gagné d'avance à moins de faire une connerie).
Comment la rappeler ?
Etat d’esprit : vous n’imposez rien, vous lui faites juste l’immense honneur de lui parler. Une
astuce est de faire autre chose pendant qu’on l’appelle pour ne pas paraître trop en demande.
Soyez amical si vous tombez sur un(e) de ses ami(e)s et ne laissez pas de message. Ne forcez
pas la conversation, revenez naturellement sur ce dont vous avez parlé lors de votre rencontre
(les choses cool). Ca la remettra dans l’ambiance!
En tant qu’homme viril, ce n’est pas la peine de lui rappeler qui vous êtes ni d’où vous la
connaissez : elle doit se souvenir de vous (sinon il faut la punir)! Parlez un petit moment et
fixez un rencard « je suis hyper occupé en ce moment surtout au boulot et au sport, mais ce
serait sympa de se croiser pour prendre un café. Tu es libre quand? » ; « C’était un plaisir de
te parler ».
Ne dites pas « appelle-moi quand tu veux ». Ce n’est pas bon d’avoir l’air trop disponible!
« Je t’appellerai quand j’aurai le temps, on ira prendre un café ». « Je suis avec quelqu’un
(mystérieux), on regarde un DVD, je t’appelle bientôt et on en reparle ». Ou alors si vous avez
envie de lui lécher les bottes (si c’est un peu une LSE) un truc du genre « appellemoi/propose-moi un truc et je me rendrai disponible ».
« Il est trop tôt pour dire si tu me plais, nous devons nous revoir ».
« Nous devrions nous rencontrer, on pourrait devenir « amis » ».
Il n’existe aucun moyen pour elle de refuser d’être votre amie même si elle a un mec. Et
ensuite, vous la séduisez…
155
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous ne savez pas quoi dire dans les premières secondes, faites-lui une rapide mise au point
immédiate, pour créer tout de suite du rapport avec elle. Exemple type: « Salut, c’est ___,
kestuf ? » Cela vous permet de savoir si elle est seule, ou accompagnée et si elle est dans une
situation dans laquelle elle peut vous parler en toute sérénité (de cul). Remarquez que par
SMS, ça peut être plus discret mais bon si elle a une copine en face qui la distrait, il y a peu de
chances qu’elle se touche et donc qu’elle s’imagine « vous en train de lui donner du plaisir »
et plutôt qu’elle montre vos messages à sa copine et qu’elles se foutent de vous (méfiez-vous
donc si elle se fait chaude de manière disproportionnée).
Vous avez pris son numéro et vous ne savez rien sur elle. C’est le moment de se présenter
pour vous faire une idée rapide de qui vous allez revoir. Au menu, les questions classiques,
« Tu fais quoi dans la vie ? », « Tu as quel âge ? », et pour la taquiner un peu sur la fin,
pourquoi pas un petit, « Tu as souvent l’habitude de donner ton numéro à des inconnus dans
la rue ? » Perso, j’aime pas le téléphone, et j’aime pas les interrogatoires, donc je lance
souvent une question puis je la fais parler et si elle est intéressée c’est souvent elle qui lance
les sujets de conversation bateaux. Mais il est opportun quand on a pris un numéro à l’arrache
(que ça soit dans la rue ou sur Internet) de se comporter « normalement » dans un premier
temps pour qu’elle voit qu’elle n’a pas affaire à un « weirdo ». En effet, si on part tout de
suite dans un délire, même si c’est du second degré, elle peut devenir méfiante, et on ne
pourra même pas vraiment lui en vouloir. Mettons-nous un peu à sa place !
Soyez à l’écoute de tous les éléments dans la conversation, et n’hésitez pas à les introduire
dans la conversation s’ils vous paraissent avoir une importance. Par exemple, si elle vous
répond, et qu’elle a une voix molle et fatiguée, demandez-lui si vous ne la dérangez pas et si
elle ne préfère pas que vous la rappeliez plus tard. Si elle a l’air très contente et heureuse,
dites-lui qu’elle vous ne vous attendiez pas à un accueil si chaleureux, mais que ça vous fait
plaisir.
Si vous entendez une ou d’autres voix derrière elle, demandez-lui si elle est avec un copain
(n’oubliez pas que vous êtes un alpha confiant et pas jaloux et que vous l’encouragez à
s’amuser car après ça sera avec vous héhé). Interagir de manière globale dans la conversation
permet de créer plus de rapport, et de mieux vous synchroniser avec elle. Suivant sa
disponibilité au téléphone, la manière dont elle répond, il peut être plus ou moins pertinent de
lui proposer un rendez-vous par SMS plus tard. L’avantage de l’avoir au téléphone est de
pouvoir sentir directement au ton de sa voix si elle est motivée, hésitante, ou pas du tout
156
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul intéressée (dans ce cas là, elle peut même ne pas répondre), et donc anticiper les annulations
de dernières minutes, le plus souvent liées à un manque de motivation et camouflées par une
excuse bidon. Il faudra calibrer ou si c’est trop d’effort pour une récompense qui n’en vaut
pas le coup, abandonner et partir la tête haute ! Attention, il y a aussi celles qui veulent vous
pousser à le faire pour ne pas culpabiliser de vous mettre un râteau.
Quelques pièges :
« C ki ? » A ce stade, ce n’est pas votre humour qui va changer grand-chose (« kette »), elle
veut juste savoir si elle a affaire à quelqu’un qu’elle a envie de revoir ou non, et vous êtes
sûrement déjà sur l’une des deux listes (ou sur le point d’y entrer).
« Elle ne peut pas répondre ! » Il y a plein de raisons pour lesquelles elle pourrait ne pas
répondre au moment où vous l’appelez, parmi lesquelles les raisons purement logistiques :
son téléphone n’est pas chargé, elle est en cours ou au travail…
« Elle n’a pas envie de vous répondre ! » Elle sait que vous allez vouloir lui proposer un
rendez-vous pour la revoir, mais sa situation personnelle n’est pas claire. Elle vous trouve
sympa, mais elle sort encore de manière officieuse avec son ex. Elle peut aussi éviter de
répondre ou détourner la conversation dès que vous posez des questions entreprenantes… soit
elle a peur pour son image de fille bien, soit elle est timide et n’ose pas, soit c’est une
attention whore, soit c’est mort mais elle est trop gentille et vous fait perdre votre temps.
« Pas de message au premier appel ! » Donnez-vous un peu de temps avant de laisser un
message sur lequel vous pourriez laisser transparaître que son absence de réponse vous
touche. Y’en a qui aiment faire souffrir les mecs, c’est triste mais c’est comme ça, l’humain,
certaines ont un peu de pouvoir sur vous et ça leur fait péter un plomb.
« Laissez passer au moins une heure ! » Si vous la rappelez plusieurs fois de suite, vous
risquez d’être perçu comme très collant et attaché à sa réponse. Si vous décidez de laisser un
message, ne préjugez pas des raisons pour lesquelles elle ne répond pas (l’agressivité peut
entraîner la soumission mais souvent entraîne l’agressivité en retour).
157
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « Triez vos contacts ! » Placez par exemple un Z devant les prénoms pris à l’arrache. Toutes
les filles qui ne vous répondent pas pour le moment sont ainsi placées à la fin de votre
répertoire, et vous ne serez pas tentez de les rappeler fréquemment (ça serait leur faire trop
d’honneur et perdre de la valeur à leurs yeux… au moins elles ne vous descendront pas trop si
vous draguez une de leurs copines un jour).
« Certaines filles mettent du temps à répondre et sont très difficiles à joindre. » Toujours
rester calme et se dire qu’elles ont sûrement un problème logistique. Ne pas prendre les
choses personnellement permet de garder le contrôle et de ne pas se dévaloriser inutilement
(attitude zen).
« Toujours reconfirmer le rendez-vous le jour même en laissant une porte de sortie à la fille
pour lui montrer qu’elle peut à tout moment annuler. » Ne jamais supposer que tout est gagné
d’avance. Cela permet de rester humble et de ne pas lui mettre la pression. De toute façon,
rien n’est gagné d’avance avec l’humain, et le flake est fréquent.
« Ne pas s’inquiéter si jusqu’au dernier moment, elle ne répond pas au téléphone. » Elle est
peut-être tout simplement peut-être occupée, ou a raté l’appel … Moi-même, je suis très
difficile à joindre au téléphone, parce que j’aime pas ça, et pourtant je suis rarement contre
une rencontre intéressante ou une aventure qui sort de l’ordinaire.
Le fait qu’elle ne soit pas joignable ne signifie pas forcément qu’elle n’est pas motivée ou
qu’elle n’a pas envie de vous au fond. Mais quand même, on peut bien lui demander ce petit
effort ! Ainsi, ça ne sert pas à grand chose d’harceler une meuf, une nana motivée vous
rappellera sauf cas de force majeure et sinon ce serait trop prise de tête finalement.
Les SMS
Vous pouvez jouer sur les mots (ambigüité) et sur le temps d’attente entre vos messages.
Respectez les mêmes règles que précédemment étudiées dans le cours sur l’état d’esprit.
Evitez de laisser plus de trois messages sans réponse (amour propre).
Mon autre article sur le sujet : ici.
158
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Le rendez-vous en lui-même
Le rendez-vous en lui-même
Pour le RDV, évitez les moments où vous ne pourriez pas la baiser facilement : après 20h,
c’est bien. Truc et astuce : mangez un bout de chocolat noir avant le RDV, vous serez de
meilleure humeur (je l'ai déjà dit). Faites-lui passer un bon moment, donnez-lui envie d’en
savoir plus. Partagez des moments de rire, cela crée des liens. N’évoquez pas d’éventuelles
disputes « le passé est derrière nous, je veux me concentrer sur l’avenir ».
Où ?
Puisque c’est elle qui doit entrer dans votre monde, vous choisissez l’endroit. Si la relation
progresse, cela pourra changer. Essayez de mieux la connaître avant de coucher avec elle.
Prenez le siège qui est dos au mur, ainsi, vous n’aurez pas trop de mal à capter son attention.
Elle ne verra que vous! Ne choisissez pas un endroit trop romantique pour le RDV, un café ou
une brasserie pas chère. Au pire, si vous lui payez le truc, ça n’ira pas chercher bien loin et
puis avec des gens autour, elle se sentira en sécurité.
Choisissez un endroit près de chez vous, comme ça, elle n’aura pas trop le temps de se
demander si elle a raison d’être en chemin pour la maison d’un homme qu’elle connait à
peine. Amenez-la dans un endroit où on vous connait : au moins elle verra des gens qui vous
apprécient (pourboires).
Le toucher
Si le corps d’une femme réclame le plaisir charnel, alors son esprit sera émotionnellement
impliqué. Pour la toucher :
– les jeux comme pierre/feuille/ciseau ;
– celui où il faut tenter de toucher la main de l’adversaire avant qu’il ne l’enlève ;
– touchez-lui l’épaule quand vous vous penchez vers son oreille pour y murmurer une
159
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul connerie ;
– touchez le creux de ses reins pour la guider ;
– si vous sentez que vous pouvez lui tenir la main, lancez-vous.
Quelques erreurs :
=> Ne pas venir à un rencard avec un ami
=> Ne pas rejoindre une fille qui est avec ses amies
A – S’ils ne vous apprécient pas, vous seriez bloqué.
B – S’ils vous apprécient :
1) Vous pourriez être perçu par ses copains comme un danger potentiel et ils n’hésiteront pas
à vous mettre des bâtons dans les roues. Les autres hommes intéressés sont jaloux et
cherchent à protéger leur territoire (compétition).
2) Vous pourriez être perçu comme un danger par son amie possessive, qui a peur que vous
vous accapariez son amie avec qui elle passe tout son temps. Les femmes sont très solidaires
(privation).
=> Ne pas la rejoindre si elle a quelque chose de prévu une heure après
Lorsque les femmes ont quelque chose de prévu après le rendez-vous, ce n’est pas très bon
signe. Cela veut dire, qu’à l’avance, elle ne vous accorde pas beaucoup d’importance, et
surtout, ça vous empêche d’avoir du temps pour escalader par la suite.
=> Ne pas attendre si elle est en train de faire quelque chose avant
C’est un très mauvais plan d’attendre, quand bien même elle a l’air très sûre d’elle au
téléphone, très motivée et très enthousiaste de vous voir. Si elle n’est pas complètement
disponible pour vous voir, il vaut mieux remettre le rendez-vous à plus tard. Cela vous évitera
d’avoir des rencards à plusieurs où vous allez être jugés, des rendez-vous bâclés faute de
temps parce qu’elle a quelque chose de prévu après, ainsi que d’attendre désespérément
qu’elle vous rappelle parce qu’elle a déjà quelque chose de prévu, mais qu’elle ne sait pas à
160
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul quelle heure cela va se terminer. Profitez du temps que vous aurez dégagé pour voir des filles
plus disponibles.
Les objectifs :
Il s’agit d’aller prendre un verre avec votre cible pour faire connaissance, apprendre à mieux
vous connaître. Le RDV a pour but de vous présenter auprès d’elle, ainsi que de témoigner de
votre intérêt sincère pour elle… en dehors du sexe (car ouais, c’est mieux s’il y en a).
Préparation :
Vous allez à votre rendez-vous bien habillé, vous avez mis un peu de parfum, et vous vous
préparez à faire jouer au maximum de tous vos atouts de séduction.
Quelques règles à suivre :
=> Donnez-lui rendez-vous près de chez vous ou de chez elle
Pensez à la suite. La logistique est très importante. Donnez-vous la possibilité de lui proposer
de prendre un dernier verre chez vous. Si elle trouve cela trop rapide, elle ne manquera pas de
vous le dire, et la plupart des femmes s’attendent à ce que vous soyez entreprenant. Cela n’est
pas « mal » ! Enfin, certaines essayerons de vous faire croire que si, mais c’est une réaction de
base de meuf complément mal dans sa peau qui ne s’assume pas du tout (chaude derrière
(dans sa tête tout le monde l’est) & froide par devant).
=> Ne cherchez pas à l’impressionner
Emmenez-la de préférence dans un endroit que vous connaissez bien, où vous connaissez déjà
la carte, voire le personnel, ce qui permettra de vous sentir plus à l’aise. Un lieu simple et
agréable suffit. Il s’agit surtout d’être à l’aise pour pouvoir échanger et faire connaissance. Le
lieu ne doit pas être le centre d’intérêt du rendez-vous. C’est votre relation avec elle qu’il
161
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul s’agit d’évaluer en priorité. Par ailleurs, cela vous permettra de l’inviter sans avoir à trop faire
souffrir votre porte-monnaie.
=> Contrôlez l’ambiance: musique et lumières
Choisissez un lieu où vous pourrez vous entendre parler sans avoir à crier. Il faut que vous
soyez à l’aise pour parler. Si vous remarquez un élément d’ambiance qui peut nuire à votre
conversation, choisissez un autre endroit. Mettez-vous dans un endroit où la lumière est
flatteuse et propice à la séduction. Evitez les lumières blanchâtres, et pensez à vous exposer
dans un lieu où la lumière est douce et vous met en valeur.
=> Placez-vous à votre avantage
Si il y a une banquette, soyez gentleman, et proposez-lui de s’assoir dessus. Si vous avez le
choix, préférez vous positionnez dos au mur. Cela limitera son champ visuel lors du rendezvous, et elle ne sera pas perturbée par les autres clients ou allées et venues des autres
personnes derrière vous. Notez que, d’expérience, on réussit plus facilement les RDV où l’on
est l’un en face de l’autre que l’un à côté de l’autre.
=> Créer du confort
Contrairement à l’approche où vous devez attirer son attention et l’intéresser suffisamment
pour qu’elle ait envie de vous revoir, le rendez-vous a pour objectif de se connaître. La
conversation pourra donc être équilibrée à 50/50 (ou 10-90 en sa faveur). Par contre, vous
devrez rester meneur sur le contenu de la conversation, proposer des sujets, enchaîner, et
donner du rythme à votre rencard pour ne pas être friendzonné.
Embrassez au premier rendez-vous si possible,
Au seconde c’est bien,
Au troisième, vous êtes lent.
« Celui qui n’embrasse pas au premier rendez-vous est un gentleman, celui qui n’embrasse
pas au second rendez-vous est un homosexuel. »
Attention :
– Un seul ticket « lapin », pas deux.
– N’attendez pas plus de 20 minutes sans nouvelles, ayez de l’amour-propre.
162
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Si une fille intéressée annule, elle doit faire une contre-proposition.
– Ne soyez pas une roue de secours à la condition qu’elle n’aie rien de mieux à foutre ce jourlà ! Ne devenez pas dépendant du bon vouloir et des humeurs d’une seule fille (elles
essayeront parfois de vous faire croire que c’est mal pour garder leur pouvoir).
La conversation
=> Questions classiques : danger
Les questions classiques ont peut être déjà été abordées à l’approche, mais souvent on aime
bien se les rappeler lors du premier rendez-vous. « Quel âge as-tu ? Que fais-tu dans la vie ?
Où habites-tu ? De quelle origine es-tu ? » font partie des questions classiques que tout le
monde se pose lorsqu’on rencontre un inconnu. Suivent « Où est-ce que tu travailles/étudies?,
As-tu des frères et sœurs, si oui combien ?, Et de quel âge ? », et éventuellement pour les
mystiques, le signe astrologique, le signe chinois, etc. Ces petites questions ont l’air anodines
mais peuvent vous disqualifier d’emblée.
Quel âge as-tu ?
Demandez-lui son âge d’abord. Les femmes n’aiment en général pas les mecs trop jeunes ou
trop vieux par rapport à elles. Pour ne pas prendre de risque, évaluez la marge d’âge que vous
avez en plus ou en moins pour vous rapprocher de ce qui tient la route vis-à-vis d’elle et ne
répondez pas si ça ne colle pas (mentir c’est bof par contre même si certaines le mériteraient :
être obligé de leur mentir pour les niquer… je préfère essayer d’être honnête mais il est vrai
que certaines le cherchent vraiment, que les mecs deviennent des connards à jouer leurs
sainte-nitouches alors qu’elles ont envie de jouir. Une stratégie pour ne pas répondre est de
leur dire d’essayer de deviner.
Que fais-tu dans la vie ?
Si vous êtes sans emploi, ne le dites pas. Les femmes n’aiment pas cela en général. Si vous
avez un petit boulot, embellissez-le un peu. Donnez-vous un peu plus de statut que vous en
avez réellement, sans en rajouter trop. Il s’agit que cela reste crédible. Vous arrangez juste un
peu la réalité. Tout le monde le fait, même elle.
163
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Où habites-tu ?
A cette question, elle va savoir si vous habitez seul ou chez vos parents (aïe) et où elle passera
éventuellement ses prochains week-ends. Les autres questions ne sont pas vraiment
dangereuses (à part peut-être ce qui est politique, religion, etc.)
=> Les questions de personnalité
Ces questions sont un peu plus amusantes et visent à mieux connaître la personne et sa
personnalité. L’objectif est d’apprendre à se connaître tout en s’amusant. Ces questions ne
sont pas des questions de disqualification, mais visent plutôt à établir du rapport avec la
personne. Là, vous pouvez laisser libre court à votre imagination et poser des questions plus
impertinentes.
Exemples:
– « As-tu déjà fait des rêves érotiques ? Si oui, raconte… »
– « Qu’est-ce que tu rêvais de faire quand tu étais petite ? »
– « Combien d’hommes as-tu connu dans ta vie ? »
– « Combien de temps a duré ta dernière relation ? Quelle a été ta plus longue relation ? »
– « As-tu déjà eu des plans d’un soir ? »
– « Où as-tu déjà voyagé ? » Où rêverais-tu d’aller ? »
Lecture à froid (parler d’elle sans lui poser de questions).
Les intérêts communs sont importants pour une nana : elle doit s’imaginer faire des choses
avec vous, pas chacun de son côté (même si au final vous ne ferez peut-être que coucher avec
elle). Il y a un désir de projection.
Le sexe
Trouvez une excuse innocente pour vous retrouver chez elle ou chez vous. Une fois arrivés à
bon port, faites la technique du « un pas en arrière pour deux pas en avant ». Veillez à ce
qu’elle soit détendue et relaxée, cela favorise le sexe. N’hésitez pas à faire preuve de
mauvaise foi : « ouah qui a parlé de sexe là? » tout en agissant comme un mec sexué. Allez-y
doucement, elle doit réaliser qu’elle a des idées cochonnes et des envies naturelles et que ce
164
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul n’est pas mal. Ne verbalisez rien au sujet de votre relation. Pas d’ultimatum du type « soit on
est ensemble, soit rien » ou « soit on baise, soit on se revoit jamais ».
Votre cyprine cave
Nettoyez votre maison, faites votre lit. Créez une sélection de musiques d’ambiance,
investissez dans une lumière tamisée (pourquoi pas ?) Bref, il faut être prêt à l’action!
Idées en vrac
Toujours arriver avec une bouteille au cas où la fille n’aurait rien chez elle… un peu de vin si
elle vous invite chez elle et elle sera mieux disposée (Muscat ou rosé).
Les filles les plus chaudes (ou les plus belles) ne sont pas forcément les plus vénales.
A partir du moment où on a déjà fait un rencard immédiat avec une fille, il est inutile de
refaire du confort au rencard suivant : au deuxième rencard, proposez-lui de venir directement
chez vous.
Ne pas hésiter à se faire inviter à dîner.
Le lundi est un bon jour pour les premiers rencards (sérieux, qui a quoi de mieux à foutre ?!)
Le passage par un lieu neutre pour faire connaissance est moins justifié pour des voisins par
exemple, étant donné que vous vous connaissez déjà. On peut donc directement s’inviter
mutuellement à la maison. C’est sûr que c’est mieux de connaître un peu les gens avant de les
emmener chez soi, mais bon, d’un autre côté, on a autant de chances de se faire attaquer par
quelqu’un qu’on connait que par quelqu’un qui n’en a au fond rien à foutre de nous
(statistiques). M’enfin, un minimum de méfiance est mère de sûreté.
Si vous parlez avec une fille qui vous plaît de cinéma, proposez-lui naturellement d’aller voir
un film le lendemain, par exemple. Il faudrait qu’elle soit sacrément de mauvaise foi pour
prétendre ne pas avoir compris que c’était un rencard. "Ah et au fait, c'est un rencard".
165
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
A
L
A
M
A
I
S
O
N
A
V
E
C
E
L
L
E
166
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment la ramener à la maison
La ramener chez vous
Vous avez interrompu la conversation au café. En chemin pour chez vous, continuez de la
faire parler pour maintenir son excitation. Elle ne doit pas avoir le temps d’appeler une amie
ni de trop réfléchir : pas de silence à ce moment-là.
L’excuse que vous allez utiliser pour vous retrouver seul avec elle (intimité) n’a pas
d’importance. Pour le faire mine de rien, dites « je n’ai que quelques minutes car je dois me
lever tôt demain mais si tu veux monter… » Soutenez son état émotif (excitée après le
rencard) et apaisez son cerveau (elle ne veut pas passer pour une salope). Ceci dit si elle veut
expressément du sexe ne mentionnez pas de contrainte, cela pourrait la bloquer, ne soyez pas
sado-maso! Montrez-lui la maison puis asseyez-vous sur le divan. Si elle vous laisse caresser
l’extrémité de ses cheveux en parlant, c’est qu’elle vous suit.
N’attendez rien, sinon vous seriez stressé et déçu si jamais rien ne se passe. Faites-lui bien
comprendre que quoi qu’il se passe « c’est super » (vous marquerez des points en ne passant
pas pour un mort de faim). Restez partant et prenez un peu de recul. Les filles sont attirées par
la force mais vous devez rester flexible. Vous restez donc dominant mais pas abusif. Vous
êtes joueur, vous la faites se sentir comme une petite fille. Vous êtes autoritaire mais pas
menaçant. Vous êtes sincère, vous ne vous excusez pas et vous n’hésitez pas… rien que ça :
c’est persuasif et très puissant.
Sinon, vous pouvez également l’attirer en l’invitant à dîner (seuls tous les deux). Les pâtes
sont faciles à cuisiner et se marient très bien avec du vin et des bougies. Mettez la nana sur le
canapé avec un verre de vin, sinon elle peut venir vous tenir compagnie à la cuisine. Si vous
avez une recette de gâteau au chocolat pour le dessert, c’est parfait! Ca va un peu à l’encontre
de ce que je disais sur la bouffe, mais une fois en passant, ça n’a jamais tué personne…
Accessoires
167
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous allez chez elle, extasiez-vous devant son appart, les bibelots qu’elle a. Ou montrez-lui
les vôtres : votre appartement est propre, souvenez-vous que vous êtes toujours prêt à l’action!
Ne l’appelez pas « la chambre à coucher » ni « le baisodrome » mais plutôt la salle de
relaxation (évitez l’alerte au pervers). C’est sympa d’avoir un livre du type Les secrets de
l’extase de Nick Douglas et Penny Slinger ou de savoir faire de la magie.
La chauffer
Sexuellement, les femmes chauffent plus lentement que nous. Touchez légèrement son épaule
de la main, et retirez-vous pour créer du manque… Plus tard, touchez-la mais plus
fermement… si vous l’intéressez, elle viendra se blottir contre vous. Sinon, vous réessayerez
plus tard.
REGLE : SEXE = ELLE VOUS APPRÉCIE + ELLE SE SENT A L’AISE + ELLE SE
SENT EN SÉCURITÉ + INTIMITÉ.
Agissez :
– tenez-lui la main ;
– passez votre bras autour d’elle ;
– caressez ses cheveux, entortillez-les autour de vos doigts, respirez-les ;
– faites ce que vous avez déjà fait ensemble jusqu’à présent.
Zones érogènes :
– cheveux ;
– crâne ;
– intérieur des coudes ;
– peau entre les doigts ;
– oreilles (soufflez doucement dedans, touchez le contour et le lobe) ;
– épaules ;
– pieds ;
– orteils.
Si elle ferme les yeux et ouvre la bouche alors que vous approchez vos lèvres des siennes :
elle pense « embrasse-moi, beau gosse ». Maintenez la tension, embrassez-la, plongez votre
168
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul main dans ses cheveux et accusez-la d’être trop directe. Vous restez sensuel en l’embrassant
(cou, oreilles, épaules) jusqu’à ce qu’elle soit excitée (respiration rapide, cœur accéléré).
Patientez afin qu’elle soit demandeuse sexuellement. Reculez-vous et laissez-la venir à vous.
Continuez de la sentir. Vous êtes patient… l’anticipation est une arme très puissante!
Quand vous la regardez dans les yeux, venez doucement caresser sa lèvre inférieure qui est
légèrement entrouverte (ne l’embrassez pas directement) puis, ensuite, laissez-la succomber.
Ne lui enfournez pas direct votre langue dans la bouche, attendez qu’elle commence à utiliser
la sienne puis répondez-lui. Les baisers sont peut être la seule pratique sexuelle où il faut lui
laisser les commandes. Détendez-vous et suivez-la (imiter). Au bout d’un moment, il faudra
peut-être la décoincer en la taquinant avec votre langue.
Lui demander avant de la kiss (méthode indirecte) : « Quelle note mettrais-tu à tes baisers sur
10 » ?
Une façon de caresser grâce à la PNL est de supposer que la personne vous caresse comme
elle aimerait qu’on la caresse!
Les filles d’aujourd’hui veulent toujours autant de sexe que les filles d’autrefois mais il y en a
un peu plus qui l’assument. Le sexe est vendeur! Regardez la jeunesse qui est inspirée par des
exhibitionnistes comme Lady Gaga ou bien lisez les paroles des chansons de Katy Perry
(c’est très sexué en général). Les chansons en vogue sont révélatrices comme I make some
good girls go bad ou encore Girls just wanna have fun.
Connaissances sur l’excitation
Les résultats d’une étude de Chivers et al. (2010) ont montrés que l’esprit et le corps de la
femme ne réagissent pas forcément de la même manière que chez l’homme où les réactions
sexuelles du corps et de l’esprit sont plus en harmonie. On peut en conclure qu’il y a une sorte
de scission entre le corps et l’esprit de la femme.
En gros, les mecs quand ça bande, ça bande… et puis c’est tout. Chez les filles, par contre,
une excitation physiologique ne signifie pas forcément une excitation psychologique. C’est
169
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul probablement de là que vient la « résistance de dernière minute » : elle est chaude et puis « oh
non chéri, je ne suis pas prête ».
Pour réduire cet écart, il est conseillé d’exposer la femme à plus (en quantité) de stimuli
sexuels : le comportement, la voix, le décor, la musique (visuel, auditif, kinesthésique…)
Vous la tenez dans vos bras de façon à pouvoir toucher toutes les parties de son dos. Vous lui
retirez doucement son haut : vous déboutonnez un bouton puis continuez à l’embrasser. Vous
en déboutonnez un second puis vous recommencez à lui caresser la main en respirant son cou
puis vous lui caressez les cheveux. Puis son ventre, puis vous revenez à une étape antérieure
comme lui rouler une pelle sensuellement. Vous avez le temps car vous êtes un dominant et
puis vous aimez prendre votre temps… dans tous les domaines !
Caressez-lui les seins puis revenez à son ventre. Glissez-lui maintenant vos mains dans le
soutien-gorge un petit moment puis enlevez-le-lui. Revenez à une étape antérieure puis
embrassez-lui les seins, les tétons… L’étape suivante est le cunnilingus, en effet, si on lui
insère la langue ou un doigt, on est presque sûr de pouvoir lui insérer son pénis. Si elle se
méfie, dire « je n’arrive pas à bander ce soir, tout ce que je veux faire c'est te lécher ». Ne pas
aller trop vite avec les préliminaires. Si elle dit qu’elle ne veut pas, la désarmer verbalement
c’est-à-dire abonder dans son sens en paroles mais agir différemment « tu as raison, on ne va
pas prendre autant de plaisir le premier soir, ce n’est pas moral. » On rétrograde « on va se
contenter de ce qu’on a fait jusqu’ici ». On continue jusqu’à arriver à nos fins (et les siennes!)
ou jusqu’à ce qu’elle dise « non » sérieusement. Persistez, c’est viril et elle sera contente. Il
est même fort possible qu’elle ATTENDE cela de vous. Un vrai homme sait ce qu’il veut !
REGLE : VOUS PERSÉVÉREZ CAR VOUS ÊTES DÉTERMINÉ.
Attention à la vue des préservatifs qui peut alerter la partie de son cerveau qui lui dit qu’elle
ne devrait pas céder si facilement. Mettez-le sans en faire une histoire par exemple
discrètement pendant que vous la léchez et elle fera de même (elle n’y fera pas attention).
Pour cela, vous pouvez en mettre dans la poche arrière de votre jean.
Lorsque vous l’embrassez, ne faites pas l’erreur de rester trop longtemps sur sa bouche. Le
cou, les épaules, etc. Utilisez également vos mains pour la caresser ou la serrer! Enfin, vous
pouvez utiliser d’autres trucs que les bisous : la lécher brièvement ou la mordiller
gentiment…
170
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’après-sexe
Le lendemain, vous devez lui téléphoner. Souvent, elles veulent des coups d’un soir mais
même si vous voulez une histoire sérieuse, le sexe est le meilleur point de départ qu’on puisse
espérer! Si vous êtes en mode « copine de baise », évitez de la voir plus d’une fois par
semaine, sinon vous deviendriez un petit ami potentiel (risque moindre). Si vous ne voulez
plus la revoir et bien appelez-la quand même car elle ne doit pas avoir ce qu’on appelle « le
remord de l’acheteur » (l’impression de s’être faite… baiser… mais dans le mauvais sens du
terme). Ainsi, elle pourra recommencer avec vos confrères dragueurs. On se doit d’être
solidaires entre nous…
Leçons générales
Résistances: Toujours comprendre rapidement d’où viennent les résistances et les verbaliser.
Ex : vierge ?
La sensualité et les émotions sont toujours plus importantes que le sexe en lui-même. Ne pas
surévaluer l’importance de coucher effectivement avec elle ou non. Il est plus important
d’avoir une bonne connexion émotionnelle.
Ne pas se fier à ce qu’elle dit et toujours tester ses résistances sexuelles.
Beaucoup de femmes adorent être dominées.
Beaucoup de filles se disent attirées par les filles.
Beaucoup de filles aiment qu’on leur parle de manière autoritaire au lit ou même plus
salement.
L’utilisation du téléphone (la chauffer au préalable) pour mettre à l’aise la fille pour un plan à
plusieurs est redoutable.
Une fille peut avoir l’air très timide, et malgré tout être très chaude au lit.
171
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Pour faire un plan à trois, ne jamais demander l’avis de la fille (car émotionnel > logique), se
mettre d’accord avec l’invité, et tester les réactions de la fille en la mettant face au fait
accompli. Certaines pourraient dire « non » si on verbalisait l’idée mais être très contentes si
la situation se présentait « comme ça ».
Une fille qui dit ne pas vouloir coucher le premier soir peut quand même se laisser tenter.
Une femme qui sort d’une rupture qu’elle a initiée est plus susceptible de se laisser tenter par
de la nouveauté.
Il est possible de mettre un cadre de relation libre dès le début de la relation. C’est même
souhaitable. En effet, l’instaurer après coup serait délicat.
Le processus de séduction se fait par étapes. Une fois que les étapes ont été passées, on peut
passer à l’étape suivante directement sans avoir à revenir en arrière.
A partir du moment où une femme vous invite chez elle, c’est qu’elle est motivée.
Ne pas aller trop vite et toujours chercher à la mettre à l’aise. Ne soyez pas trop pressé.
Une fille qui se braque au moment des préliminaires a peu de chances de revenir.
Beaucoup de filles sont ouvertes pour des plans à plusieurs.
Les femmes ne sont pas toujours très fidèles, quand bien même elles sont amoureuses.
Evitez d’aller chez des filles qui ont des animaux de compagnie car ils sont très jaloux et
désagréables si vous n’avez pas un bon feeling avec les animaux.
Toujours bien faire attention au temps qu’il vous reste pour conclure.
Ne pas se fier tout de suite à ce qu’elle dit lorsqu’elle dit qu’elle est indisposée ce soir.
Après une relation longue, et passée la trentaine, certaines femmes étouffées dans leur couple
ne recherchent surtout pas une relation sérieuse.
Ne pas prendre ses objections pour argent comptant.
L’isolation est toujours importante pour passer du rapport social au rapport intime et sexuel.
172
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les préliminaires sont toujours très importants pour les femmes. Le fait de lui embrasser les
seins permet de la rendre réceptive et de lui donner envie d’aller plus loin.
Les doubles massages avec votre wingman permettent d’introduire de manière progressive les
plans à plusieurs (à 4 ici) tout en testant sa réceptivité sexuelle.
Les soirées entre amis informelles permettent de faire connaissance avec les amies de ses
amis et d’envisager plus si affinités respectives.
Malgré le fait qu’une femme soit très ouverte et libérée sexuellement, elle peut se montrer très
attachante et amoureuse.
Idées de répliques
Qu’est-ce qu’un bon coup pour toi ?
Quelles sont tes zones érogènes et tes positions préférées ?
Est-ce que tu échangerais ton homme pour une nuit ?
Est-ce que tu aimes te faire embrasser partout ?
Je t’embrasse partout, est ce que tu aimes ?
Comment es-tu habillée ?
J’enlève ton pantalon et je commence t’embrasser les jambes, puis je remonte. Qu’est-ce que
tu sens ?
Je continue, et je m’approche de ta culotte, je l’enlève, et je commence à te lécher le clitoris
avec ma langue ?
173
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment embrasser une fille ?
Bon nombre de mes lecteurs veulent savoir comment embrasser une fille ; comment amener et
réussir son kissclose. D’ailleurs, plus d’un apprenti séducteur se retrouve bloqué à l’étape du
Kissclose (le meilleur exemple est Style à ses débuts pour ceux qui ont lu The Game).
Faisons les choses dans l’ordre. Avant de voir COMMENT embrasser une fille, voyons
QUAND l’embrasser. Vous le savez, pour séduire une fille, tout est question de timing. Ce
n’est pas pour rien que Mystery a créé une méthode de séduction divisée en tant de petites
étapes. Une fille peut vous laisser une fenêtre de tir, mais si vous ne la saisissez pas, ne pas
vous en laisser de deuxième. Ainsi, vous pourrez passer devant des mecs bien plus beaux et
sexy si ce sont des fiottes qui n’osent pas la plaquer contre un mur et lui bouffer les lèvres.
Parce que savoir et oser agir est comportement d’alpha.
L’étape du kissclose n’échappe pas à cette règle et fait partie de la séduction. Il ne faut pas
attendre trop sous peine de devenir un nice guy aux yeux de la demoiselle que vous convoitez,
ni se précipiter pour ne pas la faire fuir. (n.b. : la situation est néanmoins toujours plus facile à
rattraper si vous avez agi trop tôt que si vous avez agi trop tard).
Ce sera à vous d’évaluer la situation selon la personnalité de votre cible, son body language,
et l’environnement (lieu, personnes présentes, ambiance…). Désolé mais je ne peux être plus
précis que ça puisque chaque interaction est unique. Ca va être à vous de calibrer. Mais
n’oubliez jamais qu’un kiss close doit être la continuation d’une tension sexuelle : ne kiss
closez pas à froid. Sauf pour rigoler (mais pour ça il faut une sacrée paire de cojones quand
même donc on en parlera une autre fois puisqu’on fait les bases ici). Un truc qui m’a bien aidé
à mes débuts : je me donnais un but : je me disais que quoi qu’il arrive à la fin du rendez-vous
je l’embrasserais.
Vous devez donc créer suffisamment de confort et d’attirance pour que mademoiselle soit
prête (au moins inconsciemment) au rapprochement physique avec vous. Si vous souhaitez
accélérer les choses, misez sur une bonne conversation et utilisez avec maîtrise les kinos
(touchers). Les kinos sont essentiels pour kisscloser car ils permettent de tester la réaction de
la demoiselle à votre contact, et de créer une intimité. Si elle réagit bien à vos kinos,
théoriquement, vous kiss closerez plus facilement.
174
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Kiss-openers : Quand l’embrasser
La question que beaucoup d’hommes se posent, c’est : comment embrasser la fille pendant la
phase de séduction. Il y a de très nombreuses possibilités, à adapter selon votre caractère.
*Le kiss-close façon Beigbeder. Vous : « Je te parie une coupe de champagne que je peux
t’embrasser sans toucher tes lèvres » Après quelques négociations, elle devrait accepter, diteslui de fermer les yeux et…. embrassez-la fougueusement sans attendre sa réaction.
*Après un dîner/verre : Vous : « tu as plein de chocolat (café,…) sur le menton ». Enlevez
délicatement les traces imaginaires avec vos doigts, secouez-les en bougonnant et dites : « zut,
ils ne marchent plus » et avancez-vous pour l’embrasser.
*Vous : « Ecoute, j’ai bien vu que tu voulais m’embrasser, mais je pense que c’est un peu
tôt » Elle : « Hein, heu non pas du tout » Vous : « Vraiment, bon après tout tu as raison,
pourquoi attendre davantage... »
*Vous : « Je passe un très bon moment. Je pense même que si tu étais brune/blonde (dire
l’inverse de ce qu’elle est) je t’aurais déjà embrassée » Elle : « ????? » Vous : « Oui,
malheureusement, les Brunes/blondes (ce qu’elle est) embrassent mal » Elle : « N’importe
quoi » normalement, après ce neg-hit, elle sera théoriquement plus facile à embrasser. Ou
alors si elle n’a pas assez confiance en elle, elle se braquera et vous perdrez tout. Donc
calibrez bien qui vous neggez.
*Le kissclose de Mystery : Vous : « on va jouer à un jeu de confiance. Tu dois placer tes
lèvres à 2 cm des miennes, mais, tu ne dois surtout pas m’embrasser ! ». Puis embrassez-la.
Dites cela avec un Body language langoureux (la regarder droit dans les yeux, sourire en
coin…), juste ce qu’il faut pour faire craquer mademoiselle. Ce jeu là permet d’inverser les
rôles et d’être un peu plus celui qui est convoité (le « prize »). Faites le premier pas, et
rapprochez-vous à 2cm d’elle. Mais laissez à la demoiselle le choix de finaliser. On en
apprend ainsi plus sur mademoiselle (est-elle entreprenante ?)
*Au moment de partir : « On se fait la bise ou on assume notre attirance? ». « Cordiale
poignée de main ou tendre baiser ? » (kiss openers à tenter si l’on est en état de confiance).
Vous : « Alors, que veux-tu faire maintenant? » Elle : « je ne sais pas, et toi? » (voilà une
réponse de femme typique) Vous : « tu vas voir » et embrassez-la direct.
175
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Ce ne sont que des exemples, mais je pense qu’ils vous donneront une idée de la quantité de
phrases et d’approches psychologiques (joueur, alpha, désintéressé,…) qui peuvent amener à
kiss closer. Il y en a pour tous les styles !
Prenez l’initiative de l’embrasser
De toute évidence, au moment d’embrasser votre cible, c’est à vous de faire le premier pas.
Mais au moment crucial, il est facile d’être envahi par la peur de l’échec…au point d’être
paralysé et de ne rien faire… Ce qui mène toujours au fiasco : une femme préfère souvent
vous laisser mourir de peur sur place plutôt que de faire le premier pas si elle n’est pas sûre
que c’est réciproque. Elle sera certes déçue que vous n’ayez pas trouvé le courage nécessaire,
mais jamais au point de prendre l’initiative elle-même. Pourquoi? Eh bien, parce que si vous
êtes incapable de vous affirmer, alors vous n’êtes pas le genre d’homme qu’elle recherche.
Par conséquent, lorsque vient le moment d’agir, prenez votre courage à deux mains et faites
«le premier pas» : elle vous en sera TRES reconnaissante…
Ceci dit, il m’arrive parfois d’être entreprenant autrement qu’avec ma bouche (surtout mes
mains/mots) au point que ce soit elle qui m’embrasse parce qu’elle n’en peut plus. En plus,
c’est bien, parce qu’on leur donne de la validation quand on les embrasse, de cette façon on
leur en donne moins, et c’est encore mieux de le faire chez soi pour pouvoir ensuite coucher
avec. Il n’est pas rare, surtout en boîte, qu’une fille puisse « se contenter » d’avoir été
embrassée par un mec et ne pas chercher à aller « plus profondément » dans la relation.
Technique pure
Il est impossible de décrire un baiser parfait, car il résulte davantage d’une alchimie entre les
deux partenaires que d’une technique particulière. Ne pensez pas, et laissez-vous aller.
Une technique très efficace pour embrasser une fille consiste à vous approcher d’elle pour
l’embrasser…et à marquer un temps d’arrêt avant de toucher ses lèvres. Regardez-la dans les
yeux avec un petit sourire… Et embrassez-la. Cette ultime tension devrait casser toutes ses
barrières et déclencher un tsunami d’hormones dans la culotte de la demoiselle. Faites-la
rêver, ou vivre des baisers de cinéma, etc.
Par ailleurs, dans un premier temps, ne posez pas vos mains sur ses fesses ou d’autres endroits
trop intimes. Promenez-les au creux du dos et sur sa nuque, zones du corps féminins qui sont
très réceptives tout en restant du territoire du gentleman…. Et n’embrassez pas qu’avec votre
176
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul bouche, utilisez aussi vos mains, et pas toujours de la même façon (plus fougueusement, plus
doucement, mordiller, lécher, embrasser, avec ou sans la langue, sur son cou, etc.) Imaginez
que vous êtes un vampire.
Un dernier mot : selon la fille, embrasser peut-être perçu comme n'étant pas grand chose ou
comme un engagement. Attention ! D’ailleurs, qu’est-ce que ça signifie pour vous ?
177
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Modestement, comment devenir le meilleur
coup de sa vie
J’écris cette introduction pour les mecs qui sont dans l’état d’esprit suivant « bien ou mal la
baiser c’est pareil, l’important c’est juste de la baiser ». J’ai envie de redevenir alcoolique
pour oublier quand je lis des trucs comme ça. Tout d’abord parce que si tu sais que t’es un des
meilleurs coups de la ville tu véhicules forcément plus de confiance. Ensuite, parce qu’elles le
répètent à leurs copines et ça fait votre publicité héhéhé (ou alors elles mentent pour vous
garder pour elles). Enfin, parce que c’est à cause mentalités de merde comme ça qu’il est de
plus en plus difficile de baiser en France : les filles pensent par défaut que le mec ne sait pas
baiser, donc que pour avoir droit à ses faveurs il doit banquer ou autres. Ce que je veux dire,
c’est que si c’était « orgasmes garantis à chaque fois », les femmes se feraient moins prier et
notre valeur d’homme remonterait. Capisch ? C’est l’état d’esprit que j’ai et je vous assure
que c’est bien plus constructif que l’égoïsme et en plus quand une meuf me remballe, je me
dis « va te faire sauter par un mec qui sait pas baiser et qui va te mentir pour arriver à ses fins
(95% de chances) si c’est ce que tu préfères, tu sais pas ce que tu rates à vouloir faire la
maligne comme ça :)… après tu diras que les mecs c’est tous les mêmes c’est-à-dire des
connards inutiles! »
La deuxième chose à savoir c’est que les filles aiment le sexe mais ne veulent pas être
dénigrées (traitées de salopes). Les nanas sont coquines mais vous donnent donc souvent des
conseils pour être naïf, gentil et soumis en relations longues. Elles ne vous avoueront que très
rarement ce qui les excite au fond d’elles-mêmes et ne confesseront jamais que les parties de
jambes en l’air dont elles se souviendront jusqu’à la fin de leurs jours, elles ne les ont
probablement pas eues avec un mec timide et maladroit. « Je t’aime comme l’on aime
certaines choses obscures, de façon secrète, entre l’ombre et l’âme. » Pablo Neruda
1) État d’esprit général
Être un bon coup, c’est avant tout ne pas être un mauvais coup : vous allez être un amant à la
fois audacieusement entreprenant, à l’aise et très sensuel. Je me suis inspiré sans l’avoir
pompé de Eve O qui donne de très bons conseils dans son livre 267 conseils pour devenir le
meilleur coup de sa vie ainsi que Nina Hartley.
178
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul 2) Les caresses
Vous devez les caresser et les embrasser souvent… et pas seulement pendant l’acte sexuel.
Vous pouvez les caresser avec les lèvres (baisers) : variez la pression, le rythme et
l’ouverture. Ayez une bonne haleine, pour cela lavez-vous les dents ou prenez des petits trucs
rafraîchissants à la menthe. A éviter : café, cigarette, etc.
Pour les caresser avec vos mains, ayez des mains douces et donc hydratées. Des mains
rugueuses n’optimiseront pas d’agréables caresses. Soyez doux et sensuel, faites des
mouvements fluides et glissez tendrement à la surface de sa peau. Placez votre main sur la
sienne quand elle vous caresse pour la guider… et elle peut faire de même pour vous.
Si vous décidez de lui faire un massage, vous n’êtes pas obligé de la masser uniquement avec
vos mains. Plus votre corps sera en contact avec le sien et plus elle sera chauffée. Vous
pouvez même le faire entièrement nus. Vous pouvez améliorer cette idée en prenant des huiles
mais essayez-les avant pour être sûr qu’elles ne brûlent pas. Massez ses cuisses à l’intérieur, à
l’extérieur et passez près de son sexe innocemment. Occupez-vous de ses fesses puis revenez
vers son sexe, puis repartez : allumez-la jusqu’à ce qu’elle vous supplie de la prendre! Quand
les hormones prennent le dessus sur la partie logique de son cerveau, c’est un lâcherprise extraordinaire !
Soyez toujours à l’affût de ses réactions : chaque femme est relativement différente et selon le
type de caresse que vous utilisez, vous aller rencontrer plus ou moins de succès. Vous ne
pouvez pas deviner!
En ce qui concerne la caresse de son sexe : commencez par la caresser à travers les sousvêtements, vous l’effleurez, vous tournez autour, vous passez vos doigts autour du clitoris. Un
truc que j’aime bien faire aussi pour leur faire perdre la tête c’est de les lécher à travers leurs
sous-vêtements et ensuite quand elles n’en peuvent plus, de le décaler un peu pour m’attaquer
à leur sexe. La salive sera un excellent lubrifiant pour vos doigts qui doivent être propres. Elle
va ensuite vous supplier de la déshabiller (ou le faire elle-même si sa culotte est trop
mouillée) ! Jouez aussi avec les lèvres de son vagin, pas seulement avec le vagin lui-même ou
le clito : regardez ses muscles se contracter, c’est rigolo. Variez les angles d’attaque et la
vitesse et guettez ses réactions. Vous devez juger ce qu’elle aime le plus : respiration,
contractions, tremblements, soupirs, cris (why not)…
179
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Pour la doigter, n’y allez pas comme un bourrin, de toute façon 80% des femmes sont
clitoridiennes mais ça leur plaît quand même (surtout l’association des deux). Allez-y
lentement. Augmentez le nombre de doigts mais pas trop quand même, faudrait pas leur faire
mal. Petite précision : votre doigt n’est pas un pénis (il y a des ongles et tout donc attention).
Quand vous la doigtez, essayez aussi de stimuler son clitoris (pouce de la même main ou
index+majeur de l’autre main), c’est comme ça que vous l’allumerez doublement. Ne faites
pas le marteau piqueur, ce n’est pas comme ça qu’elles se sentent pénétrées comme par un
pénis : au contraire, faites une pression vers le bas, faites un demi-cercle en bas comme une
balançoire… alternez toutes ces techniques et soyez attentif à ses réactions. C’est la clé!
Pour lui donner l’impression de la pénétrer rien qu’avec vos doigts, repliez les deux dernières
phalanges comme si vous disiez « viens ici toi » dans son vagin. Vous allez sentir
(normalement) une sorte de cavité rugueuse, c’est le coin du point G. Pour stimuler
efficacement le clitoris, faites des mouvements (plutôt circulaires avec vos doigts ou alors
avec votre langue, ça peut-être aussi un aller-retour) de plus en plus rapides. Quand vous
sentez qu’elle va venir, ralentissez.
3) Le cunni
C’est encore quelque chose de très subjectif même si il apparaît des grandes lignes directrices
communes. NB : certaines filles n’aiment pas ça mais la plus grande partie PENSE qu’elle
n’aime pas ça car aucun mec n’a pu leur en fait un correct et elles s’ennuyaient ou devaient
simuler. C’est parce que j’ai gagné plusieurs fois le prix de roi du cunni à Aix que je me
permets de développer cette partie.
Si vous avez un doute sur votre prestation, demandez-lui pour le rythme, la pression quand
vous jouez avec son clitoris… y’en a qui sont vraiment sensibles et ça peut leur faire mal ou
peur surtout à froid ou à l’approche de l’orgasme. Attention avec les dents, tout comme elle
doit faire attention quand elle fait une fellation : respect. Et ne soufflez pas dans son vagin,
cela peut-être dangereux : respect.
180
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Pour commencer : embrassez ses seins, descendez en embrassant son petit ventre, son nombril
puis continuez à descendre pour vous attaquer au point qui nous intéresse. Cela ne doit pas
être trop facile pour elle, l’anticipation va faire monter son désir, comme en séduction. Au
début, utilisez votre langue pour rendre la zone humide. En mettant un coussin sous ses
fesses, vous lui donnez une position idéale. Ne soufflez pas dans le vagin, c’est très
désagréable. Explorez les recoins de son vagin et de ses lèvres avec votre langue en mode
« langue dure ». Parcourez son sexe de différentes manières, léchez, pénétrez, tournez, lapez,
sucez…
En fait, mettez votre bouche comme en cul de poule (ça aide un peu) et positionnez-la sur son
clitoris. Normalement, vous le sentez sous votre langue, le clitoris, comme un petit bouton
dur… il est très rare que j’ai dû y aller à l’aveugle car il est très discret chez certaines mais en
suivant le schéma vous savez dans quelle zone il doit se trouver et ça suffit (d’ailleurs être
toujours pile dessus n’est pas optimal). Je pense que lécher c’est bien mais sucer est excellent
aussi : sucez-la comme on vous sucerait votre sexe qui ne serait pas encore dur. Et non, ça ne
fait pas vous un pédé. Massez-la de manière à faire venir le sang sur son sexe. Vous pouvez
tapoter dessus délicatement (attention, doucement). Pour qu’elle vous donne son rythme,
positionnez votre bouche sur son clitoris et ne bougez pas, laissez-la vous indiquer l’angle.
Mettez vos doigts dans son vagin (en mode « hey viens ici ») et faites bouger son corps aussi
pendant que vous la sucez.
Continuez : soyez attention à la communication non-verbale qu’elle vous renvoie pour savoir
si elle aime ça. Continuez ce qui fonctionne! Placez vos doigts sur son sexe en faisant un V
avec le bas vers les fesses et le haut vers le ventre : c’est la zone du cunnilingus.
181
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Fin : si elle s’approche de l’orgasme, elle peut vouloir dire stop en resserrant les jambes. Je ne
vous conseille pas d’obéir : faites-la jouir comme jamais. Si elle ne vous le rend pas, donnez
quand même, pour le plaisir de donner (Dieu vous le rendra). Faites des cunnis car vous devez
montrer que vous aimez le corps de votre partenaire. Si l’odeur vous dérange alors respirez
par la bouche mais placez bien votre nez de façon à ne pas étouffer non plus. Attention si elle
a ses règles par contre, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Si vous avez des poils dans
la bouche, enlevez-les discrètement… Si elle a vraiment trop de poils, rappelez-vous que vous
n’êtes pas obligé de lécher.
Laissez-lui le choix de vous embrasser ou pas directement après votre cunni (essuyez-vous
discrètement). C’est un acte de domination car c’est vous qui maîtrisez son plaisir. Tenez-la
fermement si elle bouge trop les jambes de plaisir. Si elle éjacule dans votre tronche lors du
cunni ce n’est que de l’eau (enfin j'espère), pour info ça ne m’est jamais arrivé donc n’ayez
pas peur. Soyez endurant et performant : si vous vous ennuyez, tracez l’alphabet sur son sexe.
Je vous conseille de mettre le préservatif pendant le cunni, ni vu ni connu, ensuite vous la
baisez direct… Faites-lui un cunni pendant qu’elle dort : réveil de reine…
4) La pénétration
2/3 positions, c’est une bonne moyenne. Excitez-la avant de la pénétrer. Commencez en la
pénétrant doucement puis enfoncez votre sexe. Commencez doucement puis accélérez : il y a
une gradation. Idée : tourner en faisant des cercles avec votre sexe dans son vagin, ça lui
donne du plaisir et ça vous permet de récupérer. Parlez-lui : dirigez-la, faites lui part de votre
plaisir. Riez des pets de foune ou faites semblant de ne pas avoir entendu. Guidez-la par les
hanches. Essayez de stimuler son clitoris en même temps que vous la pénétrez : une bonne
position est "elle sur vous" car le pubis frotte le clito. Sinon en levrette par exemple, vous
pouvez utiliser une de vos mains pour faire la même chose. Laissez-la mener la pénétration à
son rythme en lui laissant les commandes dans certaines positions comme la levrette et ou
l’amazone (en mode « homme objet »). Alternez douceur et fermeté. Embrassez-la : cou,
épaules… Ensuite, intensifiez vos mouvements pour la mener à l’orgasme. Il est difficile de
savoir si ce que l’on fait est apprécié si on n’a pas de retour : parlez (même si c’est mieux si
elle vous félicite d’elle-même juste après genre « ça m’était jamais arrivé que ça soit aussi
bon » et je peux vous dire que quand ça arrive régulièrement ça vous donne un sacré inner
game)! Si vous sentez qu’elle va venir et que vous êtes joueur, arrêtez et recommencez car
182
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul l’orgasme final sera décuplé! Arrêtez tout pendant qu’elle jouit, car elle profitera plus que si
vous continuez.
Pour la sodomie, parlez-en avec elle : levrette ou amazone conseillées.
5) Retarder l’éjaculation
– Faites une pause dans les va-et-vient ;
– Pression sur le périnée (zone entre anus et testicules) ;
– Changez de position pour une position moins excitante pour vous ;
– Pensez à des choses dures comme par exemple qu’elle peut vous tordre le sexe ;
– Pincez-vous la cuisse (ou l’oreille) discrètement ;
– Dites-lui que vous allez « éjaculer » ;
– Contractez votre périnée, technique proche du tantra ;
– Si vous jouissez avant elle, faites la jouir autrement (cunni), ne laissez pas votre partenaire
insatisfaite sauf si vraiment elle est bloquée pour des raisons qui lui sont propres ;
– Après avoir joui prenez-la un peu dans vos bras.
NB : pour bander bien dur et pouvoir rebander facilement, une bonne hygiène de vie aide.
Si vous ne jouissez pas lorsque vous éjaculez trop tôt, cela peut être dû à un manque
d’expérience ou de relaxation. Orgasme et éjaculation ne sont pas forcément liés. Donc,
relativisez votre situation, voire pensez à autre chose, ne prenez pas tout cela trop au sérieux
et vous ferez mieux la prochaine fois… Si elle vous impressionne trop, voici une astuce :
imaginez-la en train de faire caca (essayez de ne pas débander quand même lol).
Comment savoir si elle a bien pris son pied ? Si elle jouit, observez les spasmes sur son
ventre, observez sa bouche pour les cris ou les gémissements si elle intériorise, sinon au
niveau de son sexe, il s’ouvre plus, devient plus humide et se contracte aussi un peu. Elle peut
également s’accrocher à vous ou aux draps.
6) Parlez
Demandez-lui ce qu’elle aimerait faire la prochaine fois.
Quels sont ses fantasmes?
Dites-lui ce que vous avez apprécié ou pas trop aimé.
Dites-lui que vous avez besoin d’un petit temps de repos avant de pouvoir recommencer.
183
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Restez classe : ne devenez pas vulgaire comme dans un porno… sauf si elle aime ça.
D’un autre côté, soyez ouvert.
7) Autres idées en vrac
Sauvage :
– utilisez vos ongles (dos, fesses…) plat ou tranche, mais courts et limés ;
– mordillez-la ;
– maintenez-lui les poignets ;
– empoignez-lui le cou ;
– empoignez ses fesses ;
– attrapez-lui les cheveux ;
– plaquez sa tête contre l’oreiller ;
– votre souffle chaud dans son oreille ;
– mettez-lui des petites tapes sur les fesses (si elle proteste, dites-lui que c’est stimulant).
Endroits sensibles :
– les pieds ;
– les cheveux, massez-lui ses cheveux en faisant des petits cercles sur son crâne ;
– les cheveux, jouez avec vos doigts ;
– effleurez-la puis intensifiez vos mouvements sur son dos et ses fesses ;
– lobe oreille ;
– creux du cou ;
– approchez votre sexe du sien ou de ses fesses puis remontez mine de rien ;
– le cou ;
– la poitrine (léchez ses tétons ou effleurez-les) doucement et vers le nombril ;
– pour toucher son sexe, veillez à être humidifié (salive) ;
– les plis des genoux, des coudes, les chevilles ;
– oreilles, nuque ;
– les cuisses ;
– épaules.
Jeux sexuels :
– bandez-lui les yeux ;
– attachez ses mains avec son soutien-gorge ;
184
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – écrivez des mots imaginaires dans son dos avec vos doigts ;
– sucez un de ses doigts pendant que vous la baisez ou mettez-lui un des vôtres dans la
bouche ;
– regardez-vous dans un miroir ;
– faites des jeux de rôle ;
– faites l’amour dans des lieux incongrus ;
– faites l’amour avec des gens à côtés ;
– faites l’amour par terre ou sur le balcon face à la rue, ou debout ;
– faites des petits coups rapides quand vous êtes pressés ;
– faites l’amour en musique (appropriée) ;
– mangez sur son corps ;
– utilisez des objets, regardez un porno ensemble ;
– séduisez sans en avoir l’air : après la douche ne vous rhabillez pas tout de suite, ou restez
torse nu sur la terrasse.
Accessoires :
– privilégiez la lumière bleue ou tamisée ;
– caleçons propres et pas troués : noir sera toujours un excellent choix ;
– pas de lit qui grince, c’est relou ;
– les bougies, ça peut donner une ambiance cool ;
– prenez un bain ensemble ou une douche ;
– pas de téléphone ou ne répondez pas ;
– ne faites pas toujours l’amour tout nus : des fois, remontez simplement sa robe.
8) Fantasmes féminins répandus
– se faire prendre par un bel inconnu qu’elles ne reverront jamais ;
– le viol : passivité = perte de contrôle = déculpabilisation (mais ne violez pas mais soyez
persévérant) ;
– le flagrant délit : lieu public (parking, toilettes, cinéma…) ;
– l’uniforme : policier, militaire, pompier… ;
– l’amour à 3 avec un autre homme ou avec une autre fille pour les plus curieuses.
Tout ceci n’est pas exhaustif, mais pratiquez-le et vous deviendrez un meilleur coup que 95%
des hommes. Et elles vous en remercieront ! Bref, que vous cherchiez une mère, une fille ou
185
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul une femme, baisez-la bien et elle en redemandera ! Peut-être qu’un jour, l’homme « bon
coup » deviendra aussi côté sur le marché que la meuf « bonne ».
186
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
G
E
R
E
R
L
A
C
O
N
V
E
R
S
A
T
I
O
N
187
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Alimenter la conversation
Généralités :
Lorsque le premier contact est établi, la fille va communiquer avec vous. Elle va vous tendre
quelques perches que vous ne devrez pas louper. Si vous arrivez à rebondir sur ces perches,
vous aurez de grandes chances de communiquer rapidement avec elle et de l’intéresser.
Rebondissez sur LE sujet intéressant qui l’inspirera ou qui la fera parler d’elle. Pour cela : une
bonne écoute et beaucoup de concentration. Les gens adorent parler d’eux !
Privilégiez les questions ouvertes car elles amèneront une personne à s’impliquer et à parler
avec vous. On ne peut y répondre par oui ou non et donc vous pourrez rebondir.
Orientez positivement ses réponses « qu’as-tu aimé dans ___ ? » plutôt que « as-tu aimé ce
___ ? »
N’ayez pas peur de ne pas débuter par des sujets sérieux, maîtrisez l’art de la banalité. C’est
sûrement ce que je déteste le plus.
Ce qui fait votre intérêt n’est pas le sujet en lui-même mais la façon dont vous l’abordez,
votre manière de le traiter. C’est l’originalité ! Pour être original, commencez par être vousmême. C’est-à-dire parlez des choses que vous aimez. C’est dans l’expression de vos passions
et intérêts que ressortira votre fraîcheur naturelle. De la même façon, si vous souhaitez séduire
une femme, il vous faudra la faire parler de choses qui l’intéressent.
Pour la faire parler, imaginez que chaque nouvelle rencontre doit donner lieu à une petite
histoire. La femme à laquelle vous parlez doit toujours vous raconter sa petite histoire. Vous
aussi avez la vôtre à raconter. Mais vous allez devoir écouter la sienne si vous voulez être
écouté. D’autant plus que son histoire conditionnera la vôtre : on répond souvent à une
anecdote par une autre du même type. Qui ? Quand ? Quoi ? Où ? Comment ?
Ayez UN PEU de culture et tenez-vous un minimum au courant de l’actualité (journal, télé,
etc.) : ce n’est pas la peine d’y passer 4h/jour, si le monde s’écroule, on vous le dira bien…
188
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Pendant la sélection sexuelle, si on raconte quelque chose qu’elle n’a pas envie d’entendre,
peu importe si c’est vrai, ça gâche les chances du membre du sexe masculin. En étant
complètement honnête ou rabat-joie, on a donc moins de chances de réussir !
Ne jurez pas comme un camionneur. En tout cas pas, pas avant de bien la connaître.
Faites preuve d’autodérision, par exemple au sujet de votre bide. Ça la fera rire.
Ne passez pas votre temps à la comparer à votre ex (ou pire à votre mère).
Ne parlez pas de vous à la troisième personne, sauf pour faire de l’humour.
Ne vous mettez pas au centre de tous les sujets comme si tout se rapportait à vous.
Ne vous démontez pas si elle ne rit pas à une de vos blagues !
Ne vous imaginez pas le RDV avant d’y être, c’est contre-productif !
Parler de sexe est la première étape pour le faire, mais utilisez un humour sexuel non
demandeur. Utiliser des petits surnoms crée une complicité, si vous êtes à l’aise. La séduction
n’est pas quelque chose qui se verbalise vraiment…
De quoi ne pas parler à une femme que vous souhaitez séduire ?
Ce dont vous parlez n’est pas le plus important, cependant, il faut faire très attention à ce dont
vous ne devez pas parler :
– Des choses négatives sur elle (vous devez lui changer les idées) ;
– Des choses négatives sur vous (montrez néanmoins des petites faiblesses) ;
– Ce qui montre que vous avez un statut peu élevé, que vous êtes un loseur ;
– Des sujets controversés (exemple, le mariage gay) ;
– Si elle parle de religion ou de politique : essayez de ne pas être en désaccord à défaut d’être
en accord ;
– Les sujets ennuyeux pour les femmes (foot, technologie, jeux vidéo) ;
– Les sujets techniques ou logiques comme le fait que votre carte ait 1GO de RAM ;
– Les sujets vulgaires (caca, pet…) ;
– Les sujets offensants (comme aimer maltraiter les animaux ou les bébés) ;
– Son ex ou un mec qui pourrait encore lui plaire ;
– Le sexe : ne le verbalisez pas. Si elle en parle, plaisantez comme si ça n’avait pas
d’importance, montrez que vous êtes à l’aise et changez de sujet. Soyez excité mais n’en
189
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul parlez pas trop et attendez qu’elle soit excitée comme vous ;
– Pas trop de questions : vous êtes le mec avec qui c’est bien passé tout de suite ;
– Ce qui donne l’impression d’avoir été prémédité (l’imprévu est excitant) ;
– Le romantisme avant le sexe ;
– Un peu d’humour mais pas trop : elle doit vous prendre au sérieux quand même. Etc.
De quoi lui parler ?
Des anecdotes (intéressantes), de ce qui vous est arrivé récemment, les émissions de TV,
films, musique, célébrités, la bouffe (endroits et plats), les vacances (endroits où vous êtes
allé), vos passions, les différences hommes/femmes, les chaussures (elles sont toutes fascinées
par les chaussures), etc. Donnez votre avis, parlez par affirmatives.
Faites comme si vous la connaissiez depuis longtemps et que vous étiez en totale confiance.
Pour l’exciter sexuellement, vous devez d’abord l’exciter émotionnellement. Quand vous
racontez quelque chose, faites-lui ressentir les émotions que vous avez ressenties sur le
moment avec vos mots et vos intonations.
Si vous dites quelque chose d’à peine drôle : elle rira si vous avez une connexion ensemble.
Faites de « spirituelles » observations, de temps en temps !
Allumez les femmes, taquinez-les sur les réponses qu’elles donnent à vos questions, la façon
dont elles sont habillées, leurs caprices ou leurs manières.
Donnez-lui une claque sur les fesses si elle dit un truc coquin ou jetez-lui une boule de papier
d’un air malin et joueur. Considérez-la comme une amusante petite sœur.
La personne qui a les plus fortes émotions peut contaminer un groupe de personnes. Soyez
donc détendu et sexuellement excité, et faites durer l’interaction jusqu’à ce qu’elle soit dans le
même état que vous. Vous créez ainsi les conditions favorables à un acte sexuel.
Un homme attirant est un homme qui couche donc ça n’a pas trop d’importance pour lui. Pour
qu’une femme ait son attention, elle doit la mériter. Ce n’est pas le contraire : il est un défi et
rien n’est gagné d’avance pour elle.
190
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul La persistance pourra vous faire baiser même si vous avez foiré le reste. Attendez qu’elle
verbalise le rejet avant de vous retirer au lieu d’essayer d’interpréter des signaux.
Partez du principe qu’elle est attirée par vous car la plupart des relations humaines sont
orientées par ce que l’on aimerait qu’elles soient. Elle sera alors influencée. De plus, vous ne
ferez pas d’erreur de comportement bêta de cette façon.
Ne cherchez à pas dire ce qu’il faut car vous rechercheriez son approbation, et ce n’est pas
bon. En ayant un bon langage corporel, confiance en vous, un physique bien arrangé et une
vie intéressante : les femmes qui ne sont pas frigides vous trouveront baisable.
Si elle demande : « Qu’est-ce qui t’a donné envie de me parler? Tu dis ça à toutes les filles? »
Ne cherchez pas à donner la bonne réponse, jouez l’indifférence car si vous vous préoccupez
de ce qu’elle pense, vous lui donnez le contrôle alors que vous devez être celui qui mène le
jeu! Vous n’avez pas le devoir de la divertir, seulement celui d’interagir.
De toute façon, si vous n’êtes plus un défi pour la fille, vous serez moins attirant! Elle doit
faire des efforts pour vous! La clé est votre état d’esprit! Vous allez maintenir la tension
sexuelle. Par exemple, si vous vous apprêtez à l’embrasser, vous vous approchez de ses
lèvres, puis vous arrêtez, vous vous retirez en souriant. Petit test : dites-lui « tu m’aimes
bien » d’une manière condescendante, si elle dit que non en se moquant de vous, alors elle
doit bien vous aimer. Vous contrôlez, donc ne dites surtout pas « que veux-tu faire? » mais
faites-le en laissant planer un petit mystère.
Surprenez-la avec des idées, des fantasmes inattendus. N’oubliez pas que vous avez la classe,
la culture, la discipline, la dominance, la réflexion, le bonheur, l’aventure, le volontariat,
l’expertise, l’attention, l’indifférence (défi), le charme (doux et poli), l’imagination (artiste),
la maîtrise sexuelle…
N’oubliez pas de vous affirmer : vous dites OUI (attitude constructive) ou NON (attitude
enfantine ou destructrice). Vous prenez position et la punissez si elle agit mal.
Remarquez les petits détails : ce n’est pas un hasard si elle a une robe sexy, si elle est
maquillée ou si elle a les cheveux propres. C’est pour VOUS!
191
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Essayez de vous asseoir le plus près possible d’elle : moins de 40cm (attention avec les
distances) et soyez à l’aise tous les deux avec le fait de vous toucher… et cette interaction
pourrait vous mener dans son lit !
Evoquez l’amitié : elle essayera de vous faire devenir sexuel. Si vous évoquez le sexe, elle
prendra peur. C’est vous qui décidez si vous voulez aller plus loin avec elle.
Si vous parlez de votre ex, faites-le en termes positifs car vous ne sortez qu’avec des filles de
grande valeur et elle ne se dira pas que vous parlerez mal d’elle dans son dos comme ça.
Point très important : LES FILLES ADORENT QUE VOUS PENSIEZ A ELLES. En disant
« je pensais justement à toi, donc je t’ai écrit », la nana en question aura une sorte de déclic. Il
semble qu’elles aiment les petits cadeaux, non pas pour leur valeur, mais parce qu’ils sousentendent que vous pensiez à elles et que le cadeau n’en est que le symbole. Mais bon…
Vous devez être prêt à la quitter à tout moment, si la fille ne vous plaît plus. Il n’y a pas
d’obligation de conclure même si vous êtes en rencard. Si elle ne vous plait pas, tant pis pour
elle et puis c’est tout. Il est toujours possible de partir! Sachez-le!
Voici la séquence standard des rapports humains:
1) le contact visuel
2) le contact verbal
3) le contact verbal en face-à-face
4) le contact main au bras / à l’épaule
5) le contact bouche à bouche
6) le contact main aux parties génitales / poitrine
7) le contact bouche aux parties génitales
8) le rapport sexuel
Si votre cible vous montre des signes de rapport (synchronisation de son langage du corps,
elle vous touche, elle rigole avec vous), alors vous êtes sur le bon chemin. De temps en temps,
éloignez-vous d’elle pour montrer que vous n’êtes pas trop demandeur.
192
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment améliorer votre façon de
communiquer
Comment lui parler efficacement ?
a)
La tchatche
Il faut savoir improviser un peu. La tchatche, c’est très important. C’est être drôle, original et
sûr de vous. C’est éviter les sujets chiants (religion, politique, problèmes personnels, argent),
et essayer de voir si vous avez des points communs avec elle (études, intérêts, hobbies). Créez
un lien le plus rapidement possible! Observez les hommes politiques !
b)
La balise temporelle
La technique s’utilise en deux étapes. D’abord, durant la conversation, vous devez mentionner
explicitement une activité que vous pourriez réaliser ensemble puis surveillez sa réaction qui
vous indiquera son niveau d’intérêt pour cette activité. Si elle réagit positivement, vous savez
alors que cette activité ferait un bon rendez-vous potentiel, si elle réagit négativement : vous
devrez recommencer plus tard avec une autre activité.
c)
La sexualisation
Vous utilisez des mots comme sensualité, érotisme, désir, bien-être, chaleur, moments en
dehors du temps, violente attirance, envie, vivre, passion, fusion des corps…Vous êtes tactile.
Vous faites des sous-entendus. Pas confondu avec un «ami».
d)
Les blancs
L’obsession d’un homme en train de séduire une fille peut être : « ne surtout pas tomber dans
un blanc de conversation ». Se focaliser là-dessus, signifie oublier toutes les choses qui créent
l’attraction durant la conversation. Or, lorsque vous êtes avec vos bons amis, votre famille,
des proches, etc… un moment de silence est vécu comme normal.
e)
Les points de vue
193
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul «Parler comme elle», c’est simplement reprendre à votre compte les idées auxquelles elle tient
le plus. Au cours de votre rendez-vous, vous allez discuter de nombreux sujets. Avant de
donner votre avis sur certains d’entre eux, attendez qu’elle exprime le sien pour ensuite
reprendre son opinion à votre compte (en la reformulant) quelques minutes plus tard.
f)
La synchronisation
1) La synchronisation des mouvements
Dans un premier temps, vous répétez ses mouvements, puis vous les faites en même temps,
jusqu’au moment où c’est elle qui reproduit vos gestes. Vous êtes devenu le leader de la
discussion : possibilité de synchronisation directe ou inversée !
Créer du rapport signifie que la cible est en confiance en notre présence : elle n’est pas sur ses
gardes. Il faut agir dans un certain ordre. Si votre cible bouge le pied avec une fréquence
régulière, reprenez ce rythme par exemple en tapotant sur une de vos cuisses avec les doigts
de la main. Pour séduire une partenaire, vous devriez calquer votre position du corps sur la
sienne. Cette attitude doit refléter la sienne. Lorsque vous serez expérimenté, vous pourrez
même calquer votre souffle, votre voix, etc.
2) La synchronisation verbale :
La synchronisation verbale relève du même témoignage d’acceptation que la synchronisation
des mouvements. Cet accord concerne autant le débit de la parole, la force de la voix et sa
hauteur (plutôt grave ou aigüe par exemple) que les formules employées.
Si on se synchronise au niveau verbal, on parle le langage de l’autre :
– vocabulaire adapté au système principal de la cible (VAK) ;
– niveau de langue ;
– vision subjective du monde, vous comprenez la personne.
Je me rends dans un magasin pour acheter un ordi et comme je ne comprends pas grandchose, je veux que ce soit Windows XP comme sur mon ancien PC.
A) Synchronisation échouée :
« Bonjour, je veux un ordi avec un grand espace disque car je télécharge beaucoup de films. »
Le vendeur : « Nous avons ce PC de 40GO, avec un lecteur HD et une superbe webcam
194
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul intégrée! Je l’utilise personnellement et c’est de la bombe! »
« 40 quoi? Je ne parle pas ce langage… Je voudrais utiliser XP car c’est mieux pour moi. »
Le vendeur : « Ouah, c’est dépassé, prenez au moins Windows Vista ou Windows 7, ce sera
plus agréable de naviguer! » Que d’erreurs! A comparer avec une synchronisation réussie.
B) Synchronisation réussie :
« Bonjour, je voudrais acheter un ordi avec un bon espace disque pour regarder des films. »
« Bonjour, vous voulez acheter un ordi? Je vous propose celui-là, l’espace disque est
volumineux et ainsi vous pourrez télécharger beaucoup de films. »
« TB; et je voudrais utiliser Windows XP car son fonctionnement est plus clair pour moi. »
« Cet ordinateur est vendu avec Windows Vista mais XP fonctionnera également dessus, nous
l’avons en CD-Rom, et je pense comme vous : il est plus clair. »
La reformulation :
Cela favorise la création du lien de confiance.
La reformulation mot pour mot :
« Bonjour j’aimerais des renseignements sur cette offre… »
« Bonjour, vous aimeriez des renseignements sur notre offre… »
La reformulation en questionnement et reformulation mot pour mot sous forme interrogative :
« Bonjour, je souhaiterais des renseignements sur cette offre… »
« Bonjour, vous souhaiteriez des renseignements sur notre offre…? »
Une reformulation ponctuelle consiste à reprendre seulement les derniers mots :
« Bonjour, je voudrais des renseignements sur votre offre… »
« …des renseignements sur notre offre? »
La reformulation interrompue, c’est votre interlocuteur qui va finir la phrase :
« Bonjour, je voudrais des renseignements sur votre… » ; « Bonjour, vous voudriez des
renseignements… » ; « Oui, c’est pour votre offre… »
La reformulation en recadrage :
On modifie légèrement la donne, en employant d’autres termes que celui de son interlocuteur
dans le but de lui faire comprendre qu’on a bien compris ce qu’il voulait dire. Cela permet
d’amplifier des éléments positifs et de transitionner efficacement.
195
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul En modifiant les données :
« Je voudrais des renseignements sur… »
« Vous voudriez des informations sur… »
En amplifiant le positif :
« Bonjour, je n’ai pas été très content de l’état de ma seconde commande, mais les deux
dernières m’ont satisfait. »
« Alors vous avez été très satisfait par nos deux dernières commandes! Figurez-vous que nous
avons un nouveau système de traitement des commandes que je vais vous présenter… »
3) La synchronisation para verbale :
C’est le fait de se synchroniser sur d’autres choses que les mots ou le langage corporel :
– le volume de respiration ;
– la vitesse, le débit, le volume, le ton, l’accent (attention à ne pas exagérer !)
g)
Les mots clés
Vous devez détecter des mots clés dans son discours, puis les réutiliser dans vos propres
phrases pour qu’elle pense que vous la comprenez parfaitement. Essayez de remarquer les
changements dans ses intonations – elle aura tendance à mettre l’accent sur les mots clés.
Repérez ses tournures de phrases.
h) Création de sentiments
Il s’agit de sentiments ou de messages que vous devez créer et faire ressentir à votre cible, en
décrivant une situation (par exemple le plaisir que l’on ressent en écoutant de la musique ou
en mangeant du chocolat). Adaptable à l’envie d’avoir un rapport avec vous.
i)
Ses valeurs désirées
Vous devez passer par trois étapes :
– Découverte de sa Valeur Masque (ex : garçons grands).
– Questionnement pour découvrir sa Valeur Désirée (ex : sentiment de sécurité).
– Création d’un lien entre vous et sa VD.
j)
Les oreilles (théorie)
196
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous souhaitez toucher le côté sentimental de la fille, il faut lui parler dans l’oreille gauche.
Si vous souhaitez lui faire entendre la raison, la persuader, il faut viser plutôt l’oreille droite.
k) Non au « non »
Si vous lui demandez d’aller au ciné par exemple, il vaut mieux opter pour « Tu veux aller au
ciné? » au lieu de « Tiens, tu ne voudrais pas voir ce film? » car, dans le deuxième cas, le
message passé contient déjà une négation et cela va influencer sa décision.
l)
Le pont vers l’avenir
En faisant comme si vous vous verrez toujours dans de longs mois, celle qui vous intéresse se
sentira beaucoup plus en sécurité avec vous, comme si vous étiez déjà proches.
m) Le marquage analogique
Ex : Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de tomber amoureuse d’un homme totalement inconnu? De
quelqu’un que tu viens de rencontrer? (d’un geste de main, vous vous désignez discrètement.)
n)
Les mots à éviter
Utiliser « oui mais » annule tout. Il annule ce qui se trouve après et met des tensions dans
l’interaction. Le « mais » seul annule seulement les mots d’avant et met en valeur les mots qui
viennent après. Par contre « et » conserve tout. Les mots à éviter sont les termes négatifs et
ceux relatifs à un problème car l’inconscient ne reçoit pas la négation car il reçoit chaque mot
que vous prononcez comme une suggestion directe qui se transformera en acte comme une
modification de votre ressenti.
o)
Les métaphores
Ces histoires, apparemment toutes simples, permettent de faire passer directement un message
à l’inconscient, sans que cette solution ne soit analysée par la conscience du sujet.
p)
La bulle proxémique
Peut-être avez-vous déjà remarqué ou ressenti que vous vous êtes méfié lorsqu’un inconnu
s’est approché trop près de vous pour demander un renseignement; vous auriez préféré que
votre interlocuteur respecte votre Bulle Proxémique. Ne vous asseyez pas en face de la
197
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul personne exactement mais en face à droite ou à gauche, cela à une distance appropriée définie
par la nature de votre relation avec la cible (professionnel, amical…).
q) Quelques autres techniques de communication
Ecoute active :
Pour créer une relation de confiance, il faut être attentif aux informations transmises tant sur
le plan conscient que sur le plan inconscient (verbal, non verbal, para verbal). On doit donc
calibrer c’est-à-dire observer pour recueillir un maximum d’informations. Il faut réfléchir et
agir en conséquence pour adapter le comportement et les propos. Il faut rester cohérent et
transmettre le message efficacement.
Affirmations indirectes :
Ne pas faire des affirmations ou suppositions qui pourraient être considérées comme telles
mais plutôt admettre qu’on ne sait pas, ou plutôt pas encore… C’est la position basse « seul
celui qui est en haut de la montagne peut en tomber! » Celui qui contrôle une situation est
celui qui sait s’y adapter en faisant preuve de flexibilité comportementale!
« Je me demandais si… Je suis curieux de savoir… Pouvez-vous me dire… J’aimerais
que… » on demande quelque chose de manière indirecte!
« Je me demandais si vous pourriez appliquer une réduction sur cet article »
« Je vous rappelle que j’ai déjà appliqué une réduction à votre premier produit! »
« Je ne faisais que vous faire part de la question que je me posais, ce n’était en rien une
demande mais une interrogation personnelle… »
Le principe d’intention positive :
« Chaque chose a sa raison d’être même si on ne la comprend pas toujours. »
C’est un choix de carte du monde. Vous ne saurez jamais ce que pense la personne en face
donc autant lui donner le bénéfice du doute ou mieux celui de la bonne intention. La vie vous
apparaîtra ainsi plus belle.
Les truismes :
Enoncer un truisme c’est dire quelque chose d’évident « on est bien mieux quand on est bien
installé » ou décrire quelque chose d’incontestable « vous avez une voiture rouge ». La
personne ne peut donc qu’acquiescer. Ca la met en bonne condition.
198
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Le oui-set :
C’est une série de truismes pour ensuite placer une suggestion directe dans un climat
d’acceptation inconscient.
« Vous avez changé de cravate, noire sur ce costume foncé alors qu’elle était rouge la semaine
dernière, vous êtes tout beau. Allons signer ce contrat maintenant! »
4 truismes et une suggestion directe…
Le non-set :
C’est l’inverse du oui-set. On crée un climat de refus dans son esprit.
Les nominalisations :
Ce sont des termes vagues et indénombrables qui servent à mieux parler le langage de l’autre.
Liberté, égalité, fraternité, curiosité, savoir, confort, chemin, changement, lumière, amour,
paix, émotion, vie… Sont des exemples de nominalisations.
Les liaisons :
Cela permet de lier deux phrases : intéressant car les liaisons sont une méthode qui facilite
l’acceptation d’une suggestion par une personne: et, alors, ainsi, donc, pendant que, alors que,
tout en…
« Ce steak est super bon, on a bien mangé, alors passons maintenant à la signature du bon de
commande… » Il n’y a pas de lien direct entre les deux choses mais bon ça marche!
Le lien de cause à effet :
« Il est onze heures alors je vais vous présenter des articles qui vous ressemblent. »
Le double-lien :
C’est le choix entre deux propositions mais en fait ce n’est qu’une illusion :
« Vous réglez maintenant ou dans un mois? » peu importe car il paiera.
« Vous préférez l’ordinateur noir ou le blanc? » peu importe car il prendra l’un des deux.
« Vous voulez louer la villa pour ce week-end ou le week-end prochain? » il louera.
Les présuppositions :
C’est un sous-entendu pour maximiser les chances d’acceptation.
« Lorsque vous commanderez l’un de nos produits, téléphonez-moi avant, j’aurai quelque
chose à vous dire. » Ici, on sous-entend que le client va commander quelque chose. En plus,
199
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul on joue sur sa curiosité car on lui expliquera quelque chose mais seulement après la
commande… « Lorsque vous ferez ceci / pensez à. »
Les omissions :
Ici, en fait, on ne précise pas l’objet de la phrase. C’est l’autre quoi doit l’imaginer. Par
exemple : je pense que je serais d’accord. Par rapport à quoi? Laissez le subconscient
travailler.
Prenez du recul :
Mettez-vous à la place de quelqu’un qui verrait la scène de l’extérieur. Faites le point !
Résultats d’expériences :
– Le regard participe à l’augmentation du taux d’acceptation d’une requête.
– Le caractère rare d’une promotion entraine les clients à prendre le produit proposé.
– Le physique des solliciteurs joue de façon significative sur son efficacité à obtenir des
dons : dans la tête des personnes, « ce qui est beau est bon ».
– La technique du « un peu c’est mieux que rien » fonctionne bien.
– Les requêtes atypiques entraînent davantage les personnes à demander une justification
donc mieux vaut singulariser sa demande pour maximiser ses chances.
– Une transgression se vérifiait en situation d’anonymat, avec les déguisements, mais
disparaissait quand on leur avait préalablement demandé leur nom et leur adresse.
– Les étudiants masculins, ayant eu à faire à l’interlocutrice attirante, ont significativement
plus changé d’opinion quant aux réformes éducatives que les étudiants ayant eu à faire à la
même interlocutrice, mais peu attractive (mise en valeur).
– Les appels à la peur ne possèdent pas l’efficacité qu’on pouvait leur accorder de prime
abord. Ce sont les sujets qui ont été exposés aux messages ayant le moins recours à la peur qui
changent le plus d’attitude.
200
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Tout réussit mieux à qui sait effleurer ses semblables. Succès, persuasion, séduction,
domination sociale. Mieux encore : le toucher réduit les conflits sociaux, suscite plus de
motivation chez les étudiants et une meilleure prise des médicaments par les malades.
– La règle semble réserver l’acte de toucher à une personne qui se trouve en situation de
dominance. Amorcer le contact tactile revient donc d’une certaine façon à tenter d’instaurer
de façon implicite une hiérarchie. Il faut pour cela se trouver en confiance, mais l’audace paie
puisque les réactions négatives sont rares : les mesures effectuées entre hommes et femmes
montrent que les femmes acceptent toujours le contact tactile (courtois) de la part d’un
homme et que c’est presque toujours le cas aussi entre deux hommes, sauf dans le cas
particulier d’individus homophobes.
Vous l’avez compris, ces techniques sont très utilisées dans la vente. Mais rien n’empêche de
les utiliser dans un contexte de séduction, où vous vous vendriez VOUS.
201
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Les techniques de manipulation
Principe 1 : La cohérence
La cohérence est une motivation très forte. C’est la cohérence qui fonde la logique, la
rationalité, la stabilité et l’honnêteté.
L’engagement rime harmonieusement avec cohérence. Lorsqu’un individu se trouve engagé
dans une situation, il est toujours difficile de lui faire faire un pas en arrière.
Des sociétés organisent des concours écrits du « meilleur texte » au sujet d’un produit. La
personne qui décrit mieux les qualités du produit et qui donne des arguments solides
concernant la qualité du produit, remporte le concours. La société cherche à amener les
consommateurs à affirmer publiquement qu’ils aiment le produit et, inconsciemment, le
consommateur découvre au fur et à mesure les avantages et les qualités du produit, puis il les
écrit pour remporter le concours, il subit ainsi une auto-conviction.
Principe 2 : La réciprocité
Lorsque quelqu’un nous offre quelque chose, on se sent redevable envers lui, et on essaye, le
plus rapidement possible, de lui rendre son service pour se sentir soulagé, et se délester de ce
sentiment d’obligation que nous ressentons. Ex : des échantillons gratuits.
D’autre part, la violation de la règle de réciprocité est mal perçue par la société, mais c’est ce
qui fait son succès. Sous un autre angle, en plus de la règle de la réciprocité, on trouve un
autre principe, celui de la concession réciproque. Lorsqu’un individu formule une requête
qu’on refuse dans un premier temps, et qu’il reformule sa requête, il fait donc une concession
et on a tendance à répondre avec une concession réciproque.
Technique du « rejet-retrait » : On propose une grosse requête, puis une petite « réelle »
requête.
Quand vous sortez avec une fille pour la première fois, il ne faut absolument pas sortir le
grand jeu, dans le but de l’impressionner (payer tout le temps, offrir des cadeaux, des fleurs,
202
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul du chocolat, des conneries aussi…). De cette manière, vous l’engageriez indirectement dans
un processus de réciprocité et, par conséquent, elle se sentirait mal à l’aise.
Trucs : Invitez-la quelque part, comme elle ne pourra probablement pas, alors demandez son
numéro ! Quand vous abordez, demandez quelque chose plutôt que donner quelque chose.
Principe 3 : La preuve sociale
Ce principe s’applique dans les situations où nous essayons de déterminer quel comportement
adopter ! Nous jugeons un comportement raisonnable si d’autres personnes l’adoptent. Les
actions des personnes qui nous entourent sont primordiales.
« 95% des gens sont, par nature, imitateurs, et seulement 5% sont innovateurs. »
Un autre concept s’ajoute au principe de la preuve sociale. C’est celui de la similarité. En fait,
nous décidons du comportement à adopter en nous fondant sur les actes des autres, surtout,
lorsque les autres nous paraissent semblables à nous-mêmes.
Principe 4 : La sympathie
Nous sommes très vulnérables aux gens qui nous sont sympathiques. Nous accédons très
facilement aux requêtes des gens sympathiques. On refuse difficilement d’apporter notre
contribution quand un ami nous le demande.
Des recherches ont montrées que nous attribuons automatiquement aux individus au physique
harmonieux, des qualités telles que le talent, la bonté, l’honnêteté, et l’intelligence. C’est ce
que les chercheurs ont appelé le « halo de la beauté ».
Autre élément, la similarité. Nous aimons ce qui nous ressemble, que ça soit au niveau des
opinions, de la personnalité, du mode de vie, etc. En séduction, si une fille vous plaît parce
qu'elle est de la même famille génétique que vous (pas parce que vous avez conditionné à
aimer les grandes blondes russes par exemple) il y a donc des chances que ça soit réciproque.
Pour augmenter encore plus l’effet de la sympathie, les pros’ de la manipulation prétendent
avoir des points communs.
203
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Il existe aussi, comme élément composant la structure de la sympathie, les compliments. On
réagit d’une manière purement autonome aux compliments positifs, ces derniers, éveillent la
même sympathie envers les flatteurs indépendamment de leur sincérité, on réagit donc même
face aux faux compliments ! Les mots gentils semblent à nos oreilles comme une musique si
douce et si agréable.
Pour arriver à déjouer les pièges de la sympathie, il est primordial de séparer toute requête de
la personne qui nous l’a faite.
Principe 5 : L’autorité
Une fois qu’un ordre a été donné, les subordonnées cessent de penser et se contentent de
réagir. En fait, face à une autorité, une subordination ou un ordre, on désactive nos
compétences et, une fois encore, on se contente de réagir…
Les symboles de l’autorité : les vêtements, les titres, les accessoires (belle voiture …)
Pour exercer une autorité, il suffit, parfois, d’acquérir un titre, comme le font souvent les
escrocs : Je suis avocat, je suis inspecteur ….
Les vêtements sont aussi un symbole puissant de l’autorité, capables de déclencher une
persuasion automatique, le pourvoir de l’uniforme a bel et bien été constaté.
Principe 6 : La rareté
Les choses sont plus intéressantes quand elles sont exceptionnelles. L’idée de la perte
potentielle joue un rôle considérable dans la prise de la décision. Un article moins abondant,
est plus désiré et plus valorisé. On désire plus quelque chose qui est devenu inaccessible que
quelque chose qui existe en quantité illimitée. Plus encore, on désire un article de plus en plus,
lorsque nous sommes en compétition avec d’autres personnes pour le même article. Notre
réaction face à une situation de rareté, obscurcit et diminue nos facultés de réflexion et le
plaisir ne consiste pas à jouir d’un bien rare, mais uniquement dans le fait de le posséder.
204
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
L’art de persuader
Soyons clairs. Obtenir d’autrui tout ce que vous souhaitez, sur un simple ordre ou une simple
pensée, ça n’existe pas. Par contre, devenir plus convaincant, afin que vous ayez plus
d’influence, est un pouvoir réel et accessible à tous. La méthode générale consiste à faire
croire au manipulé que c’est de lui que vient l’action à faire ; et surtout à lui faire faire un
petit pas. Par nature, l’homme est congruent avec ses actions et il sera amené à continuer ce
qu’il croit avoir entrepris de lui-même, parfois même jusqu’à sa propre destruction. La
méthode des bons sentiments est parfaitement appropriée. Il faut penser émotion et non
logique.
Technique 1 : Le pied dans la porte
En fait, demander une petite faveur à quelqu’un est une bonne façon de mettre en place une
« dynamique » de persuasion.
Technique 2 : La porte au nez
L’astuce repose sur la puissance de la culpabilité humaine. Lorsque la réponse NON vous
arrive, vous présentez une deuxième requête qui est plus raisonnable (qui est la vraie depuis le
départ bien sûr).
Technique 3 : Le principe du leurre
La raison pour laquelle le principe du leurre fonctionne est que la personne accepte l’idée
initiale qui est une offre très tentante. Dans l’esprit de cette personne, la « transaction » a déjà
eu lieu. Ensuite, vous lui dites que la promotion ne tient plus, que vous aviez oublié ce détail,
et lui demandez si elle veut toujours acheter.
Technique 4 : L’erreur pas si innocente
La clé de la réussite est que les bons points, qui sont promis au début du processus de
persuasion sont réels. Masquez uniquement les détails négatifs et non les éléments clefs de
votre proposition. Ne les révélez que lorsque la cible a déjà pris sa décision.
205
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Technique 5 : Une offre que personne ne peut refuser
Après avoir monté un discours sur le fait que la proposition est bonne, vous présentez la
demande. Mais avant que l’auditoire ait une chance de réagir, l’annonceur lui-même
interrompt et rajoute: « Mais attendez, ce n’est pas tout! Nous allons vous offrir en plus … »
Technique 6 : Et si on devenait amis
La création d’un lien peut aussi être la méthode à utiliser pour obtenir ce que vous voulez.
Dites à la personne que vous la respectez. Vous pouvez également faire appel à un objectif
commun, tel que la réussite d’un projet ou votre désir mutuel de plaire à l’employeur. Il existe
plusieurs techniques à cet effet dont l’introduction positive (« mes chers amis », « chers
concitoyens »…) ou montrer du respect (sincère ou calculé) pour sa cible, ou encore parler le
langage de l’auditeur (qui retrouve ainsi ses habitudes…), ou créer de l’espoir (Napoléon
aurait dit que le chef est celui qui est capable de vendre de l’espoir)…
Technique 7 : Crainte puis soulagement
Lorsque vous mettez en place un danger clair et urgent pour la personne, cela fait plus que
simplement attirer son attention. Mais pour être efficace dans l’utilisation de cette technique,
il faut créer cet état d’urgence par la peur. Puis derrière, vous devez offrir immédiatement le
soulagement à cette peur.
Technique 8 : Le foulard rouge
Exemple d’un divorce où on insiste pour avoir tel objet précis puis au dernier moment on fait
mine d’y renoncer à contrecœur en compensation d’une autre chose (que l’on voulait en fait
depuis le début). L’autre partie nous la laissera en pensant avoir gagné.
Technique 9 : Le regard
L’un des secrets du regard puissant : la fixité du regard. Le point exact où l’on doit fixer le
sujet est entre les deux yeux soit à la racine du nez.
Technique 10 : Les gestes
206
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul De même que le regard, les mains sont de puissantes sources d’influence magnétique. Dirigez
vos doigts vers ses tempes et vous faciliterez sa mise sous hypnose.
Technique 11 : Le pied dans la bouche
Le manipulateur use de formules interrogatives de politesse dans le but d’amener une réponse
positive. A une personne en bonne santé : Comment allez-vous ?
Technique 12 : Le toucher de l’avant-bras
C’est surprenant mais en ayant touché l’avant-bras sans provocation (évitez le regard fixe), on
obtient par la suite plus facilement ce que l’on veut.
Technique 13 : Même infime, votre participation est la bienvenue
Une autre technique qui permet en moyenne d’obtenir plus que si on avait rien dit.
Technique 14 : Classer émotionnellement le manipulé
Un quêteur de la Croix Rouge dirait : « votre pharmacie est bien rangée, on voit que vous
aimez prendre soin des gens ».
Technique 15 : Anecdotes et métaphores
Tout simplement parce qu’elles suscitent l’émotion, créent des images et contournent la
réflexion critique. Histoires drôles, tristes ; anecdotes, proverbes, métaphores et citations…
Technique 16 : La double contrainte
Proposez à votre enfant de choisir d’aller au lit soit à 19 heures 30, soit à 20 heures. Il choisira
probablement la deuxième possibilité… Et ira au lit avec moins de difficultés que si vous lui
aviez imposé d’aller au lit à 20 heures!
Technique 17 : L’enchaînement de contraintes
Exemple: vous n’êtes peut-être pas assez courageux pour comprendre mon point de vue…
Cette méthode conduit le récepteur à accepter ou à refuser dans son élan les deux idées en
même temps…
207
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Technique 18 : L’humour
« Une fois que vous avez fait rire les gens, cela signifie qu’ils vous écoutent, et vous pouvez
alors leur dire à peu près n’importe quoi. »
Technique 19 : Le choix des termes
Certains termes ont des effets similaires pour tout le monde. « Amour » et « liberté » ont en
général un effet positif. « Douleur » et « emprisonnement » un effet opposé. Cette émotion
conduit à suspendre la réflexion critique!
Technique 20 : La conduite
Cela commence par une prémisse valable ou prouvable. Si la cible accepte cette prémisse, elle
a passé la première étape. Pour convaincre de la validité d’une phrase, le persuadeur dira
« regardons les choses en face… soyons honnête…, c’est pourquoi…, en tant qu’expert, je…
etc ». Le persuadeur peut alors enchaîner sur des prémisses moins certaines. Exemple: Les
paléontologues révèlent que les dinosaures se sont éteints sans intervention humaine, et nous
savons que les humains ne sont pas non plus responsables de la disparition des autres espèces
animales.
Technique 21 : Les questions
…aident à faire apparaître l’objectif du persuadeur comme étant une idée de la « cible » ellemême: voulez-vous vous asseoir? Pouvez-vous me raconter votre enfance?, etc.
…peuvent créer de la confusion si elles sont trop compliquées ou posées trop rapidement,
produisant ainsi une certaine anxiété elle-même réductrice de la réflexion critique. Le
persuadeur y répond alors, réduisant cette anxiété tout en donnant à sa réponse une valeur non
critiquée.
…peuvent comporter des nouvelles idées ou suggestions: Pourquoi voulez-vous une nouvelle
voiture? demande le vendeur à la personne qui vient à peine de s’adresser à lui et qui ne sait
pas trop quoi choisir…
Technique 22 : Les mots manquants
208
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Créer une phrase ne comportant qu’une partie d’une alternative. « Il est clair que cet
ordinateur est bien mieux! » La « cible » sera alors conduite à se demander mieux que quoi?
Par rapport à quel autre… etc.
Technique 23 : Les informations manquantes
Le fait de ne pas évoquer un sujet peut faire croire qu’il n’existe pas, évitant ainsi toute
discussion…
Technique 24 : Les absolus
Une « cible » vulnérable sera attirée par des absolus (« toujours… », « jamais… ») qui
proposent une finalité tout en détruisant toute possibilité de débat. Les termes « doivent » ou
« ne doivent pas » impliquent également une sorte d’absolutisme.
Technique 25 : La réduction à l’absurde
Méthode très intéressante et quasi-imparable (on ne peut la démonter qu’en changeant de
niveau dans la discussion): prenez une idée quelconque et avec un peu d’imagination poussezla à une extrême logique.
Technique 26 : Du général au particulier et inversement
Si l’on vous donne un exemple, dites qu’il ne s’agit que d’un cas particulier. Si l’on vous
propose une théorie ou une idée, dites qu’elle est trop générale.
Technique 27 : La mise en page
Faites un titre, en très gros et très gras, qui annonce un « fait » (en réalité, la propagande que
vous souhaitez diffuser). Puis un long article, compliqué, éventuellement contradictoire avec
le titre, entre des pages de pub bien croustillantes.
Technique 28 : Les chiffres
Cette « technique » est une variante de la méthode de l’autorité, qui se sert du prestige de La
Science. Et quand on vous colle une belle courbe, qu’est-ce que vous pouvez répliquer ?
Technique 29 : Le choix des mots et de leurs définitions
209
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Exemple : nos démocraties de plus en plus évoluées, remplacent « vidéosurveillance » par
« vidéo protection ».
Technique 30 : « Vous êtes libre de » rend esclave
Paradoxalement, le fait de nous sentir libres de nos choix nous conduit à accepter plus
facilement une requête, car nous sommes convaincus que ce choix est bien le nôtre. Cette
méthode est aussi utilisée pour renforcer les effets des «pieds dans la porte» et autres leurres.
Technique 31 : « Un peu c’est mieux que rien »
Ce genre de petite phrase, «même un centime suffira», aurait pour effet d’augmenter
l’impression, auprès du sollicité, que l’organisation demandeuse a véritablement besoin de cet
argent pour se contenter de si peu.
Technique 32 : Le toucher (effleurer)
Dans l’expérience des étudiants en statistiques, Nicolas Guéguen propose trois pistes : le
toucher de l’enseignant augmente la confiance en soi de l’étudiant, ou bien il le conduit à se
valoriser auprès de lui en accédant plus favorablement à sa requête, ou encore, il lui confère
une humeur plus positive qui favorise l’accès à une demande.
Technique 33 : L’étiquetage contraint à l’action
L’étiquetage (exemple : «tu es courageux») permet aux élèves de tisser un lien entre leurs
actes et ce qu’ils sont. Il est intéressant de créer ce lien quand l’acte va dans le sens de ce que
l’on attend d’eux. Ils intériorisent l’idée que c’est dans leur nature d’être courageux. Ils sont
donc plus enclins à réaliser des actes qui impliquent leur courage. Cette technique a révélé
qu’elle avait une plus grande efficacité éducative que l’habituelle persuasion.
Technique 34 : La répétition
Pour Zajonc (1968), « la simple répétition d’un stimulus suffit pour qu’il soit progressivement
perçu positivement » (phénomène publicitaire, de chansons à la radio, de visages de futures
stars ou d’hommes politiques…). Zajonc parle de « l’inconnu familier ».
Technique 35 : Les émotions
210
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Les travaux ont montrés que les argumentations émotionnelles avaient plus d’influence mais
toutes les émotions n’ont pas le même effet, exemple : la peur. De plus, il y a des nuances à
faire sur l’intensité émotionnelle du message (ex, campagnes de sécurité routière) :
– message avec peur intense : 8% de changement de comportement
– message avec peur modérée : 22% de changement de comportement
– message avec peur faible : 36% de changement de comportement
Selon Girandola (2003), qui a repris ce type d’études, la peur intense a des effets sur les
opinions mais pas sur les comportements. Si le message fait peur, il peut engendrer des
comportements défensifs tels que le refus de l’information par le déni ou dé-crédibilisation de
la source.
Technique 36 : Le bombardement d’amour
On crée un pseudo-esprit de famille et d’appartenance par l’embrassade, les démonstrations
affectives, l’attendrissement et la flatterie. C’est très efficace car l’individu se sent tout de
suite pris dans une nouvelle famille, accueillante etc. alors que l’extérieur est diabolisé.
Technique 37 : L’invention de mots
L’invention de mots est une technique très utile. Elle permet d’imposer à l’individu un
langage particulier et, de ce fait, une pensée particulière (puisqu’on pense avec des mots).
Cela permet aussi de donner à des concepts vieux comme le monde une apparence de
nouveauté et de changement.
Technique 38 : La prédiction d’arguments
Cette technique est extrêmement utile en propagande comme en manipulation mentale. Elle
consiste à prédire à l’avance les arguments des adversaires et à avertir l’auditeur qu’il
entendra ces arguments.
Technique 39 : L’urgence
Elle empêche l’homme de penser. Cette méthode est appelée « problème-réaction-solution ».
On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du
public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire
accepter.
211
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Technique 40 : Le dégradé
Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en
« dégradé ».
Technique 41 : Le différé
Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme
« douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une
application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice
immédiat. D’abord, parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite, parce que le
public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le
sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à
l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.
Technique 42 : L’infantilisation
Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi? Si
on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la
suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réaction aussi dénuée de sens
critique que celle d’une personne de 12 ans.
Technique 43 : La vérité est dans les yeux
Le mouvement des yeux est un détecteur de mensonges.
– Si vous demandez à votre interlocuteur ce qu’il a fait ce week-end, les yeux iront en haut à
gauche car il se remémore des images déjà vues « visuel souvenir ».
– Si vous lui suggérez de ne pas penser à atteindre son objectif ou lui parlez d’une nouvelle
voiture spatiale, les yeux iront le plus souvent en haut à droite, il construira des images
mentales relatives à des scènes jamais vues, c’est le « visuel construit ».
– Si vous parlez d’une chanson déjà entendue : à gauche à l’horizontale (sommet nez) ce qui
est un « auditif souvenir », votre cible se remémore des sons déjà entendus.
– Vous lui demandez de chanter du Cabrel façon rap, il doit bâtir sa version mentalement, les
yeux vont à droite c’est l’ « auditif construit ».
– Par les mots employés, on blesse émotionnellement l’interlocuteur, le regard se dirige en
bas à droite, il ressentira des sensations ou émotions positives ou pas : kinesthésique.
212
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Si ça part en bas à gauche, c’est le dialogue interne, il se parle dans sa tête.
Si vous demandez à quelqu’un où il se trouvait la nuit du crime et que ses yeux ne vont pas en
haut à gauche (souvenir) mais plutôt en haut à droite (construit) alors il y a deux possibilités :
système conducteur inversé (gaucher), ou mensonge.
Technique 44 : L’ancrage
Imaginons que vous avez déjà touché trois fois l’épaule de votre cible au moment où elle riait.
Si maintenant, vous touchez son épaule de la même façon que vous l’avez touchée à trois
reprises auparavant, cette dernière ressentira les mêmes sentiments que lorsqu’elle riait, au
moment où vous avez posé votre ancre. Tout ceci, seulement en touchant son épaule (en
d’autres termes, vous venez de sonner la cloche sans lui offrir de nourriture, et vous la faites
saliver comme le chien de Pavlov). Ce n’est qu’une réaction normale, son inconscient étant
habitué à « rire » quand vous lui touchez l’épaule, la même réaction se produit. De nombreux
séducteurs utilisent l’ancrage et certains placent même différentes ancres sur leur cible, pour
faire resurgir différents sentiments (un point d’ancrage de rire sur son épaule, un point
d’ancrage d’excitation sur son coude, un point d’ancrage de romantisme sur sa main, etc.)
Mais l’ancrage ne se limite pas seulement aux gestes, il peut aussi s’adapter aux mots.
Prenons l’exemple de phrase « je t’aime » qui provoque chez un grand nombre de personnes,
une réaction parfois démesurée. Le même réflexe peut avoir lieu avec d’autres mots, par
exemple, si vous êtes en relation avec une fille depuis quelques temps, susurrez-lui dans
l’oreille un mot que vous ne lui dites d’habitude que pendant les moments intimes.
L’ancre doit être la plus unique possible :
C’est la règle de base – si le geste que vous avez utilisé n’a rien d’extraordinaire et que vous
l’employez tous les jours, il n’y aura pas d’association. Agissez différemment, vous pouvez
changer d’intonation, par exemple.
L’ancre doit être reproductible :
Si vous posez une ancre que vous ne pourrez jamais reproduire, ça ne servira à rien. Il faut
que vous arriviez à vous rapprocher le plus possible de l’ancrage original au moment où vous
souhaitez utiliser l’ancre, sinon elle sera beaucoup moins efficace.
Lors de l’ancrage, anticipez :
L’ancrage n’est pas immédiat, il faut un peu de temps pour que l’information s’inscrive dans
213
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul sa subconscience. Ainsi, si vous posez l’ancre à l’apogée d’une émotion très forte, elle sera
associée au moment de la diminution de cette émotion, ce n’est pas ce que vous cherchez à
faire, n’est-ce pas? Ainsi, essayez de prévoir ses émotions et soyez prêt.
Les ancres disparaissent :
Elles ne sont pas éternelles. Après un certain temps (qui dépend de l’intensité de la sensation
vécue) ou bien après une utilisation trop fréquente, l’ancre risque de ne plus fonctionner.
Pensez à la renouveler.
Technique 45 : L’hypnose
Par des questions, faites ressentir un sentiment à une personne. Sentiment qu’elle vous
associera par la suite. Tout ce que l’on veut susciter chez une femme (attirance, envie,
fascination) n’est qu’un processus interne qu’elle gère avec son corps et son cerveau. Vous
n’avez qu’à poser des questions qui l’amèneront à faire appel à son corps et à son cerveau,
alors elle vous associera à ces sensations. Prenez un livre sur ce sujet s’il vous intéresse.
Détecter quelqu’un qui ment :
– Détourne le regard lorsqu’il répond à une question.
– Répond par l’affirmative ou la négative puis vous dit exactement l’inverse.
– Le communicant “botte en touche”, “noie le poisson”, élude ou détourne.
– La personne fait la moue un bref instant.
– Il laisse passer du temps avant de répondre.
– L’information communiquée est partielle : c’est le mensonge par omission.
– La personne mélange les temps dans ses phrases.
Conseil pour tous vos problèmes à l’avenir :
Sachez qu’un problème bien posé est à moitié résolu. Par exemple : Freud « que veulent les
femmes ? » => « comment faire pour qu’elles réagissent favorablement ? »
214
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Le savoir-vivre
Un manque d’éducation gâche tout un potentiel de séduction. Les conseils qui suivent ne vous
donneront probablement pas plus de conquêtes, mais des meilleures. Et ils vous éviteront le
mépris de votre voisin et de vos amis.
Marchez du côté dangereux du trottoir, celui des voitures, et laissez à la fille le côté sûr.
Décidez-vous vite au café ou au restaurant et ne dégustez pas votre plat ou votre verre comme
si c’était la première nourriture comestible que vous mangiez de l’année. Enquérez-vous de
ses souhaits avant de commander les vôtres, puis commandez tout à la fois au serveur, en
commençant par les siens. Ne claquez pas des doigts pour attirer leur attention.
Chez elle, proposez de vous déchausser ; généralement elle dira non mais l’attention lui aura
fait plaisir. N’arrivez pas les mains vides. Le vin est un classique.
Chez vous, après mangé, croyez-vous que vous voir les mains dans l’eau chaude avec des
gants Mappa en plastique rose vous couvrant les avant-bras la rendra folle de désir ? Ne
remettez pas non plus le napperon au centre de la table comme chez ses parents…
Soyez respectueux vis-à-vis des ancêtres des autres !
Ne jugez jamais la qualité de choses à leur prix !
Laissez naturellement une femme rentrer en premier dans la cage d’ascenseur, laissez-la sortir
la première, ce qui peut parfois vous obliger à quelques contorsions malaisées. Dans ce cas
précis et quand vous ne pouvez pas faire autrement que de sortir en premier, tenez-lui la porte
et attendez sur le seuil de la sortie qu’elle passe devant vous.
Veillez, après votre douche ou votre bain, à rincer soigneusement la baignoire ou le bac.
Toujours mettre la main devant sa bouche ou réprimer son bâillement quand l’on vous parle.
L’homme précède la femme en rentrant dans un bistro, un café ou un restaurant ; ceux-ci
ayant parfois été par le passé de mauvaise fréquentation, il s’agit là pour l’homme de jouer le
215
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul rôle de protecteur. En toute autre circonstance, l’homme doit ouvrir la porte et laisser passer la
femme avant lui.
On ne dit jamais « bon appétit ». Si on vous le dit, ne répliquez pas « bon appétit », arrangezvous d’un « vous aussi » tout au plus.
Ne mastiquez pas la bouche ouverte, ne parlez pas la bouche pleine.
Invité chez quelqu’un, même un ami proche, à dîner, venez avec une bouteille de vin, des
fleurs, un dessert, un petit quelque chose. Veillez à ôter soigneusement l’étiquette ou la
mention du prix sur votre cadeau.
Si vous êtes chapeauté et ganté et que vous rencontrez quelqu’un, commencez par vous
découvrir et ensuite enlevez votre gant droit pour serrer la main de la personne.
Ne jamais porter de chaussettes blanches, de chaussettes de sport, en dehors du sport.
Évitez les chemises à manches courtes.
Mettez en valeur vos invités et plus particulièrement votre interlocuteur. Introduisez
habilement des sujets de conversation qui valorisent vos interlocuteurs. Évitez toutefois la vile
flatterie, tout autant que l’obséquiosité.
Proscrivez le « moi je ». Partez du principe que « vous n’êtes pas intéressant », sauf si l’on
vous pose des questions. N’hésitez pas à en poser vous-même, c’est très bien vu, mais évitez
d’être trop intrusif ou personnel.
Ne posez pas les coudes sur la table.
Attendez d’être seul pour mettre votre doigt dans votre nez ou ailleurs. Si vous êtes pris en
public d’une envie de démangeaison en dessous de la ceinture, restez stoïque et ne vous
grattez pas.
Apprenez à marcher légèrement, à ne pas claquer des talons. De même, apprenez à ouvrir et
fermer délicatement les portes, à ne pas les claquer.
Évitez de vous curer les dents en public.
216
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Rares sont les personnes qui méritent que vous en arriviez aux mains, ou même que vous vous
mettiez en colère. Ne vous salissez pas, traitez-les avec mépris ou indifférence.
Ne rien consommer avec excès, tout avec modération. En revanche, ne pas pécher par excès
de modération.
On ne dit pas « excusez-moi », mais « je vous prie de m’excuser ». L’excuse n’est pas
acquise.
Lorsque vous organisez une fête chez vous, n’oubliez pas de prévenir vos voisins afin de les
prier par avance de bien vouloir excuser vos amis pour le bruit occasionné.
Il est souhaitable de se fiancer dans les règles avant de se marier, de trois mois à un an.
Ne jamais couper le fromage par le bout, toujours prendre un bout de la croûte.
Demandez la permission à vos voisines, à vos voisins avant de fumer.
Votre intérieur doit être rangé, ordonné, aéré, toujours prêt à recevoir un visiteur.
Toujours répondre par l’affirmative ou par la négative à une invitation. Si vous ne répondez
pas, vous ne serez plus réinvité, si vous êtes invité, sachez que vous devrez inviter à votre tour
la personne. Chacun tient compte des invitations données et reçues, des refus et des
acceptations. Refuser deux fois de suite une invitation signifie que vous ne voulez pas voir la
personne. Si l’on vous invite et que vous ne pouvez pas venir, tenez néanmoins compte de
cette invitation pour inviter à votre tour la personne en question. N’oubliez pas que vous avez
l’immense chance d’être invité, vous, alors que d’autres ne sont jamais invités nulle part.
Ne jamais dire « Mince », y préférer le « Zut », « Flûte », et même le « Merde » (y préférer
cependant le « crotte », mais ce n’est plus guère usité).
Ne pas commencer ses phrases par « non », « je sais » (vous n’en paraîtrez que plus
aimables).
Ne pas utiliser « sur » à toutes les sauces, à la place de « à » (exemple : « je suis à Paris » et
non « je suis sur Paris »), ne pas utiliser « à » à la place de « de » (« c’est le frère de
Véronique », et non « c’est le frère à Véronique »).
217
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Ne jamais dire « il » ou « elle » en présence de la personne : la nommer.
On ne dit pas « Ouais » ou « Nan », on dit « Oui » ou « Non ». De même, on ne dit pas
« Chais pas », mais « Je ne sais pas ».
Les hommes portent à la piscine ou à la plage un maillot de bain en forme de short ou plutôt
de bermuda, ils doivent proscrire le slip.
Les hommes ne doivent pas mettre les mains dans les poches ; cela risquerait de les déformer,
et puis on ne sait jamais ce qui s’y passe.
Lorsque vous êtes souffrant, physiquement ou moralement, ne sortez pas, n’infligez pas vos
miasmes aux autres.
Prenez conscience de la très forte probabilité que si vous êtes amenés à dire du mal de
quelqu’un, celui-ci finira par le savoir et en trouvera l’origine. Abstenez-vous donc dans la
plupart des cas, préférez-y le silence meurtrier.
Mouchez-vous avec discrétion et rangez votre mouchoir en le pliant, sans regarder ce que
vous y avez déposé. Lorsque vous éternuez ou baillez, mettez votre main devant la bouche.
Il est de bon ton de passer Noël en famille, alors que le premier de l’an est réservé aux amis.
Évitez de vous ronger les ongles, aveu de faiblesse et de nervosité. Plus vous vous rongerez
les ongles et plus vous aurez des saucisses en guise de doigts. Il en va de même pour les
petites peaux autour des ongles. Gardez vos extrémités intactes, elles pourraient vous servir
plus tard… Si vous ne pouvez pas vous abstenir de vous les ronger, évitez de les avaler.
La règle de ne pas se percer reste en usage pour les autres parties du corps que les oreilles,
notamment le nez, la langue, le nombril, les tétons ou encore les grandes lèvres.
Présentez à votre voisin la corbeille de pain, ne prenez jamais directement un morceau pour le
lui donner.
Évitez les bruits de succion et les pâtes quand vous recevez. Faites très attention à ne pas vous
asperger de sauce, ce qui s’avère souvent mission impossible.
Être poli avec le personnel de maison, ou les serveurs. Ils ne vous en serviront que mieux.
218
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Ne jamais se plaindre, c’est de très mauvais goût.
Invité à un repas, sachez que vous devez manger de tous les plats. Si certains mets vous font
vomir, prenez-en quand même en vous débrouillant pour les donner au chien de la maison s’il
y en a un, à l’insu de tous, ou encore les cacher sous vos couverts. Le rôle de la maîtresse de
maison consiste néanmoins à connaître vos allergies alimentaires.
Ne jamais finir un plat, sauf si l’on vous y prie et après moult refus polis, renvois de balle, etc.
Il en va ainsi de la dernière huître sur le plateau, de la dernière tranche de foie gras, etc.
Être poli et plaisant en toutes circonstances.
L’enfant doit un respect absolu à l’adulte. L’adulte se sert souvent de la politesse pour
maintenir de la distance avec son interlocuteur. Plus la différence socioculturelle est grande,
plus la politesse doit être affirmée.
Laissez un pourboire symbolique dans un café, un restaurant, ou encore quand vous prenez le
taxi. L’usage le veut, même si vous n’êtes plus obligé d’appliquer la règle des 10 %, en tout
cas en France. Les rares fois où vous pouvez ne pas laisser de pourboire est quand vous
voulez vraiment sanctionner un comportement goujat ou indélicat à votre encontre.
Dans une maison de famille ou amie, veillez à remplacer dans la mesure du possible le
rouleau de PQ que vous venez de terminer avec la réserve. On préférera l’emploi de « papier
toilettes » à celui de « PQ ».
Choisissez des prénoms comme Louis, François, Édouard, Philippe, enfin des prénoms de rois
ou de grands de ce monde. Donnez entre trois et cinq prénoms à vos enfants, et n’hésitez pas à
user du « Marie », même pour un garçon, pour le placer sous la protection de la Vierge. Les
prénoms tels que Nathan, Job, Édith, etc., sont connotés donc déconseillés.
N’hésitez pas à céder votre place lorsque vous vous trouvez dans une queue (supermarché ou
autre), notamment en faveur d’un(e) client(e) qui n’achète que deux produits alors que vous
disposez d’un caddie plein. N’oubliez pas de le faire avec le sourire. N’hésitez pas non plus,
en l’absence de vifs remerciements, à lancer un sonore « De rien ! » à l’impoli(e).
Quand vous avez mal entendu, ne dîtes pas « Quoi ? », ou « Hein ? », mais « Comment ? »,
ou « Pardon ? », ou mieux encore « Je vous demande pardon ? ». Vous pouvez parfois dire
219
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « Vous pouvez répéter la question s’il vous plaît ? » Un hochement léger de la tête, ou un
sourcil interrogateur, peut suffire à relancer votre interlocuteur.
Quand vous organisez une réception, assurez-vous que le buffet ne manque pas d’alcool, et
qu’il y ait suffisamment de papier toilettes dans la salle de bains, que du savon et des
serviettes propres y soient présentes.
À la suite d’une invitation, téléphonez à la personne qui vous a reçu, le lendemain, pour la
remercier. Sinon envoyez-lui une petite carte de remerciements. Ou un mail, profitez des
technologies modernes. N’hésitez pas à le faire, vous seriez surpris par la rareté de ce geste et
votre hôte en éprouvera de la gratitude.
Pour un homme, proscrire le retard vis-à-vis d’une femme. Pour une femme, vingt minutes
sont tolérables, mais il faudra qu’elle prie son compagnon de bien vouloir l’excuser. Entre un
homme et un homme, l’exactitude est la politesse des rois.
Vous pouvez rire, mais évitez le barrissement, ou le hennissement. Y préférer le sourire. Dans
certaines familles, les trop grandes manifestations telles qu’un éclat de rire sont presque
malvenues, tant il est de bon ton de tout prendre avec cynisme et second degré.
Toujours offrir des roses en nombre impair.
Ne jamais saucer son assiette. À l’extrême rigueur, vous pouvez prendre délicatement un petit
bout de pain, planter votre fourchette dedans et saucer. Ne pas prendre son assiette entre les
mains et la lécher directement, seuls les chiens y ont droit.
Si la domesticité s’occupe de vous spécifiquement, lave votre linge ou cire vos chaussures par
exemple à l’hôtel, laissez-leur lors de votre départ, dans petite enveloppe, un « pourboire » en
liquide.
Ne tendez pas en premier la main à quelqu’un de plus âgé ou de « supérieur ». Attendez qu’il
le fasse lui-même. Évitez également de broyer la main de votre interlocuteur, ou de présenter
une main molle, ou encore le bout des doigts. La poignée de main se doit d’être ferme et
franche.
Les garçons portent des caleçons, et non des slips. Les tricots de corps sont à éviter sauf le
Damart par grand froid. Il est malséant (autrement dit, vulgaire) de laisser apparaître un tricot
220
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul de corps ou un polo dans l’échancrure de son col de chemise ouvert. On prononce
« sweatshirt » et non pas « sweet-shirt ».
Ne pas être mauvais joueur, rester calme, ne jamais s’énerver. Ne pas dire « Oh, quelle chance
tu as ! » lors d’un beau coup même hasardeux de votre partenaire, mais « Bien servi » ou
encore « Bien joué ». Dans certains cas extrêmes, en sport ou dans des jeux de société, laissez
gagner votre partenaire si vous voyez que cela lui fait vraiment plaisir.
Veillez, en passant le plat, à respecter le protocole des femmes avant les hommes, des
personnes les plus importantes dans la hiérarchie. Les femmes d’abord (exception faite d’un
membre du clergé), de la plus âgée à la plus jeune (exception faite des enfants qui se servent
en dernier), et également de la plus éloignée de ceux qui reçoivent (exemple : la jeune femme
de 22 ans, amie du fils de la famille, passera avant la vieille cousine germaine de 40 ans), puis
les hommes (même règle croisée de l’âge et de l’éloignement). La hiérarchie vous sera
indiquée par le plan de table qui est à respecter, les invités d’honneur étant placés à côté des
hôtes, à la droite de la maîtresse de maison pour l’homme invité numéro 1, à sa gauche pour
le numéro 2. Idem pour la femme invitée numéro 1, à droite du maître de maison, etc. Plus on
s’éloigne des hôtes et plus l’on tombe bas dans la hiérarchie.
Évitez de téléphoner avant 9h, après 21h, ainsi qu’à l’heure présumée des repas. Quand vous
appelez quelqu’un, présentez-vous sur le champ, déclinez votre identité, et seulement ensuite
demandez à parler à la personne désirée.
Il est recommandé, dans le cas d’un téléphone sans fil, lors d’un appel de l’extérieur, de
répondre mais seulement pour dire à l’interlocuteur de bien vouloir rappeler plus tard, ou
qu’on le rappelle le soir-même. Si cette conversation téléphonique est absolument nécessaire,
passez dans une autre pièce pour ne pas gêner vos invités, et écourtez cette conversation au
maximum. Évitez, bien entendu, de parler fort et de faire participer la terre entière à votre
conversation, la technologie moderne accomplit des miracles en termes de qualité d’écoute.
Ne pas utiliser le terme « toilettes », ni « chiottes », ni « WC ». Préférez des expressions
comme « le bout du couloir », « l’endroit où même les rois se rendent seuls », les « wawas »,
« le petit coin », « le trône », ou encore les « cheugueudeugueux ». Pour la braguette, « le
petit oiseau va sortir ».
221
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Veillez bien entendu, quand vous êtes un homme, à baisser la lunette et à tirer la chasse d’eau
avant votre départ. N’hésitez pas, dans la mesure du possible, à laisser les toilettes aussi sinon
plus propres qu’à votre arrivée.
Toujours veiller à ce que les verres de vos voisines de table soient remplis d’eau ou de vin.
Lorsque le verre est vide, leur proposer avant de vous servir vous-même (idem pain, sel…)
Quand vous emménagez dans un endroit, il est d’usage d’inviter vos voisins dans les
premières semaines, histoire de faire semblant de faire connaissance. Histoire aussi
d’identifier les nuisibles et ceux à qui on pourra emprunter un tire-bouchon.
Évitez une conduite brusque, ne vous transformez pas en macho au volant, ne jurez pas, ne
klaxonnez pas à tout bout de champ, ne soyez pas impatient.
Ouvrez la porte à votre passagère, offrez-lui votre bras pour l’aider à rentrer ou à sortir de
votre carrosse.
Quand vous vous garez, veillez à ne pas coller les voitures devant et derrière, ménagez-leur un
peu d’espace pour se dégager. Ne serait-ce que pour éviter des représailles.
Toujours vouvoyer votre interlocuteur quand vous ne le connaissez pas et que vous ne vous
êtes pas mutuellement et expressément autorisés le tutoiement. Critère d’âge ?
Quand on vous rend un service ou qu’on vous dépanne, ne pas oublier de faire un cadeau pour
remercier la personne de son obligeance.
Toujours présenter à la personne, la plus « importante » en premier. Exemple : (maman) je te
présente mon ami (prénom), (prénom) voici (maman). Homme à femme, jeune à vieux…
L’art du baisemain: pour l’homme, il ne s’agit pas seulement de se baisser et de faire semblant
d’embrasser la main, il lui faut l’effleurer de ses lèvres. Veiller à ne pas lever la main de la
personne que vous embrassez : c’est vous qui vous inclinez jusqu’à elle. Manière pour un
homme de saluer une femme, à l’exception des jeunes filles non mariées (sauf si vieilles
filles) ou de membres de la famille proche. À pratiquer exclusivement en intérieur, jamais
dans les endroits publics, à l’exception de jardins privés, et encore, ou de lieux tels que les
courses hippiques de Longchamp et certains endroits exclusivement constitués de membres de
la bonne société.
222
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Envoyez vos condoléances aux amis et proches qui perdent un être cher, déplacez-vous à
l’enterrement ou à la cérémonie religieuse dans la mesure du possible.
Dans les dîners placés, ne pas essayer de changer de place. L’art du placement à table relève
exclusivement de la maîtresse de maison.
Ne jamais tourner le dos à vos voisins, quand vous êtes à table. Tenez-vous droit, ne vous
avachissez pas. Vous n’êtes pas un mollusque ni une nouille trop cuite. Ne traînez pas des
pieds. Surmontez la pesanteur de votre corps.
Si, par malheur, vous avez des enfants sans être mariés, n’hésitez pas à vous marier plus tard,
cela sera mieux que rien.
Quand vous avez des invités chez vous, même pour une nuit, les fournir en serviettes de bain
et gant de toilette. Demandez-leur ce qu’ils prennent au petit-déjeuner. Si vous leur donnez
une chambre, toquez toujours à la porte, et demandez à vos invités la permission d’y entrer.
Respectez strictement l’intimité de vos invités et favorisez leur bien-être.
Avec la relative tombée en désuétude des bretelles, ajustez une ceinture sur vos pantalons.
Ne jamais oublier le credo « merci », « s’il vous plaît », « bonjour » en toutes circonstances.
Ne pas oublier le « pardon ». Selon l’interlocuteur, préciser « Monsieur, Madame, prénom ».
Ne pas hésiter à apprendre ces mots dans la langue de tous les pays que vous visiterez. Ne
dites pas « m’sieur, dame ».
Rafraîchissez votre haleine, évitez l’ail pour un rendez-vous galant.
Son voisin de table doit aider la femme à s’asseoir sur sa chaise, en deux mouvements : il se
place derrière la chaise de la voisine, la recule pour que celle-ci puisse s’asseoir, puis il la
rapproche de la table une fois assise, de manière à ce qu’elle se trouve à la juste distance.
Les hommes s’assoient après les femmes.
Le ou les couteaux se placent à droite de l’assiette, lame vers l’assiette, la ou les fourchettes à
gauche, dos bombé vers l’extérieur. Le verre d’eau se place à gauche du verre à vin.
223
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Ne pas mener sa tête à la nourriture, mais lever son coude et approcher la fourchette ou la
cuiller de votre bouche. Vous risquez certes d’en renverser le contenu ce faisant, cela vous
oblige à prendre de plus petites portions. La tête et le dos doivent rester droits.
Partagez votre conversation de manière égale entre votre voisine de droite et celle de gauche.
Quand vous parlez à l’une d’entre elles, tournez uniquement la tête dans sa direction et non
les épaules, pour ne pas tourner le dos à votre autre voisine. Évitez de vociférer à travers la
table si celle-ci est trop grande.
Ne jamais commencer à manger (ne pas même mettre la main sur ses couverts) avant que tout
le monde ne soit servi et qu’à la suite de la maîtresse de maison. Si elle est distraite,
demandez négligemment la permission d’attaquer votre assiette avant qu’elle ne refroidisse.
Laissez toujours la banquette à la femme, ou le siège le plus confortable. Laissez-lui
également le siège qui dispose de la meilleure vue.
Apprenez à ne pas parler de votre travail sauf si on vous pose des questions dessus, à
considérer votre travail comme un mal nécessaire qu’il n’est nul besoin d’évoquer dans la
sphère privée. Réservez vos éventuelles sollicitations professionnelles à des moments précis,
en tête-à-tête et quand vous êtes certain de ne pas déranger votre interlocuteur.
Un verre se tient par au-dessous (mais pas par le pied). Ne pas le prendre à pleines mains mais
délicatement. Une tasse se tient par son anse.
Ne jamais négliger les vœux, c’est un exercice obligatoire ou presque, tout comme de
répondre par vos propres vœux à ceux qui vous en envoient.
Respectez les autres, ne faites pas toujours comme « chez vous ». Soyez alpha mais pas un
gros malappris. Faites un bon usage de votre savoir… respectez la loi, n’harcelez pas, etc.
N’oubliez pas que les personnes qui ont de bonnes manières ne vous diront jamais ce qui se
dit, se fait, ne se dit ou ne se fait pas : ce ne serait pas convenable, justement. Mais faites-leur
confiance pour le remarquer et le dire à d’autres.
224
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
G
E
R
E
R
V
O
T
R
E
C
O
U
P
L
E
225
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Comment gérer votre relation de couple (et
la possible rupture)
Conseils pour réussir une relation
Vous devez garder votre dominance: récompensez les bons comportements et punissez les
mauvais. Par exemple : en lui donnant ou retirant votre attention. Clarifiez les limites et ne
tolérez pas les mauvais comportements, ils cesseront si vous êtes ferme.
Vous devez être ferme sur vos limites car vous êtes libre de partir à tout moment. Ne vous
disputez pas avec elle, ne l’insultez pas. Ne faites rien, attendez que l’orage passe et puis
reprenez comme si de rien n’était.
Je ne conseille pas ici de la conditionner ni d'éviter à tout prix les disputes : la communication
est la clé... mais pas pour les caprices.
REGLE : VOUS NE RENTREZ PAS DANS LES PETITS JEUX DES AUTRES.
Imaginez que vous êtes là pour lui offrir une protection: ouvrez les portes d’une façon
dominante ou marchez côté rue, sur le trottoir. Respectez-vous et elle vous respectera aussi.
Ne vous expliquez ni ne vous justifiez pas tout le temps. Les femmes adorent nous courir
après donc laissez les courir, ça leur fait faire du sport! ;)
La responsabilité de l’homme viril c’est le sexe et non pas la relation au quotidien! Ca, c’est
plus un truc de nana! Détendez-vous, elle va faire le boulot. C’est elle qui vous appelle le plus
souvent pour vous voir. Ne l’appelez pas trop souvent. Elle doit croire qu’elle est plus attirée
par vous que vous par elle. Ne venez pas la voir à chaque fois que vous pouvez la voir. Mais
elle doit savoir que vous l’appréciez quand même « tu me fais plaisir ». Elle croit s’investir
plus que vous et être récompensée de ses efforts!
Surprenez-la avec des petits cadeaux (pas cher = vous restez un défi) comme le CD d’un
groupe qu’elle aime car vous écoutez attentivement ce qu’elle dit. Ne rendez pas la relation
trop prévisible, ce serait la meilleure façon de la tuer. Offrez des fleurs par surprise! Invitez-la
sans raison dans un endroit secret.
226
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous accélérez le processus de la rendre amoureuse en évoquant « la destinée qui vous a
mené à elle ». Elle doit pouvoir vivre ses rêves à travers vous.
Soyez confiant et dominant. Procurez-lui des émotion positives. Ayez de fréquentes et bonnes
relations sexuelles. Elle a plus besoin de vous que vous d’elle, car vous êtes le meilleur amant
de sa vie. Ne verbalisez pas l’idée de rompre (jamais), même par la négative (l’esprit ne
connait pas la négation).
Soyez stable, fort. Soyez d’humeur égale. Soyez en contrôle sur le plan émotionnel, jamais
bouleversé. La femme est détendue car vous prenez le contrôle et les décisions. De toute
façon, si elle n’aime pas, ne vous inquiétez pas, elle vous le fera savoir, et donc vous choisirez
autre chose. Prenez l’initiative. Si elle doit prendre une décision : donnez-lui le choix entre
deux ou trois options.
REGLE : EMPLOYEZ DES TERMES POSITIFS.
Si une femme ressent une émotion négative à votre égard, elle peut perdre toute l’attirance
qu’elle avait ressentie jusqu’à présent. Il faut donc réagir correctement! Ne cédez pas à ses
caprices, ayez votre propre avis et votre propre personnalité. Vous n’êtes pas un chien que je
sache? Alors gardez votre statut alpha. Être un homme est une immense responsabilité, vous
êtes la pierre angulaire de sa vie. Vous devez être émotionnellement fort comme un roc.
Trouvez un équilibre entre le connard qui sommeille en vous et le mec trop en demande qui
n’en revient pas d’avoir une chérie comme ça pour que votre relation ait une chance de survie.
Ne mentez pas, ce serait irrespectueux. Préférez dire la vérité et ne pas y accorder trop
d’importance, elle fera de même et puis c’est tout.
Excusez-vous si vous avez merdé. Savoir mettre son ego de côté quand il faut est une attitude
dominante. Par contre, s’excuser tout le temps est une attitude de soumis. Dites que vous êtes
désolé, dites avec précision où vous avez merdé et comment vous comptez corriger cela à
l’avenir. Une fois que la nana accepte vos excuses (acceptez qu’elle dise que c’est bon),
récompensez-la (prenez-la dans vos bras, et dites-lui qu’elle compte beaucoup pour vous).
Ensuite, ne revenez plus sur le sujet de la dispute.
Avec vous, elle doit avoir un sentiment de sécurité et d’intimité, évitez donc de vous mettre
en colère ou de pleurnicher (la honte) car cela démontre de l’insécurité. Un truc pour éviter de
perdre votre calme : contrôlez-vous et pensez à autre chose. Évitez d’être de mauvaise
227
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul humeur, c’est une évidence qu’on a plus de succès en étant joyeux et détendu. Si elle
commence une dispute, alors sortez et ignorez-la. Si cela vous dérange vraiment, c’est que
vous lui avez laissé affecter votre réalité (de la mauvaise façon). Montrez que vous ne trouvez
pas ça sérieux! Il est à noter que, parfois, les femmes subliment leurs envies sexuelles en
provoquant des disputes. Aimez-vous vous réconcilier sur l’oreiller?
Ne partez pas du principe que vous devez tout lui payer ni qu’elles sont le sexe faible et
fragile. Psychologiquement, il faut qu’elle paye suffisamment pour se sentir impliquée dans
votre relation. Astuce : donnez de l’argent et demandez-lui d’aller payer car lorsque vous
payez, c’est simplement parce que vous êtes d’un naturel généreux, vous n’attendez rien en
retour.
Lorsque vous êtes dans une relation, continuez à prendre soin de vous! Évitez les problèmes
d’alcool, de drogue, de chômage…
Dire « je t’aime » trop tôt est une erreur (ancrage psychologique). Il faut le dire quand on sait
à 110% qu’elle ressent la même chose, et bien sûr quand on est sûr que c’est la vérité et pas
un manque d’affection enfin comblé. Astuce : si on se pose encore la question, c’est que ce
n’est pas bon. Dites-lui que « vous l’aimez…bien », c’est sans risque et vous ne lui mettez pas
la pression, il ne faut pas lui mettre la pression!
Si elle vous sort une excuse à la con pour vous larguer, ne le prenez pas personnellement,
c’est juste que vous ne l’attirez plus: c’est comme si ELLE devenait obèse. Acceptez donc
votre responsabilité pour ce qui a mal tourné, et apprenez afin de faire mieux la prochaine
fois… par contre, si cela tourne bien, acceptez les lauriers!
De temps en temps, n’oubliez pas d’entretenir le désir en lui disant que vous trouvez son
corps super sexy avec votre petit sourire en coin megasexy et votre petit regard coquin. Pour
recevoir plus, donnez plus. Donnez sans vous soucier de ce que vous avez déjà donné.
Ne faites pas faire quelque chose à votre copine contre son gré, elle perdrait son affection
pour vous : ne soyez pas agressif.
REGLE : NE SOYEZ PAS AGRESSIF.
228
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Pensez en termes de punition et de récompense, pas de chantage. Ne demandez pas aux amis
communs de choisir : rester ami avec quelqu’un ne doit pas dépendre des autres. Gardez en
tête que vos ex sont des personnes appréciables car vous êtes sortis avec. Par contre, se faire
apprécier des amis et de la famille D’ABORD est une technique qui la poussera dans vos bras
ENSUITE.
Dites-lui que vous sortez exclusivement avec elle, que si elle vous le demande et fait de même
(logique).
Votre copine fait ce qu’elle veut de sa vie, n’essayez donc pas de la contrôler mais amusezvous quand vous êtes avec elle.
Ne vous consacrez pas à 100% à votre copine, vous avez d’autres centres d’intérêts qui vous
permettent de prendre du recul et d ‘apprécier d’autant plus votre chérie.
Conseils pour réussir une rupture
Il n’y aucune raison d’éviter votre ex ou de l’ignorer : vous êtes cool et agréable!
Si elle vous considère comme un soumis, ça va être difficile de rectifier le tir! Déjà que de
faire une bonne première impression est difficile… alors, pour ré-ajuster un tir loupé…
Cependant, si vous étiez son gentil toutou soumis et pas excitant et que vous avez beaucoup
changé, elle peut le ressentir. Si cela évolue dans le bon sens, continuez ce qui fonctionne!
Apparemment, les femmes réagissent mieux si elles pensent que vous vous êtes fait larguer
lors de votre précédente relation et que vous avez tourné la page à présent (plutôt que le
contraire) à la condition que vous ne parliez plus spécialement de votre ex.
Vous pouvez coucher avec vos ex : en effet, lorsqu’une femme a couché avec un homme, elle
pense que ça ne compte pas de recoucher avec… mais soyez convaincu qu’il y a des tas de
femmes ailleurs qui sont belles et qui sauront prendre soin de vous aussi bien sinon mieux!
Dernier point, il est très difficile de rester juste « ami » avec une ex. En tout cas, ne faites
jamais les choses qu’elle fait avec ses « amies » et « les gays » comme l’attendre chez le
coiffeur ou le shopping.
229
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Que nous apprend la psychologie évolutionniste sur la rupture ? Il s’agit de se protéger
des représailles de l’adversaire. Il y a tout d’abord le risque d’être tué ou blessé par jalousie,
soi-même ou la nouvelle personne que l’on a choisie. Il y a ensuite les risques légaux : la
femme abandonnée peut obtenir de fortes sommes des tribunaux, mettant l’homme dans une
situation délicate auprès de sa nouvelle compagne, à qui il ne pourra parfois plus apporter de
ressources suffisantes. Il faut également s’inquiéter de ce que deviendront les enfants déjà
nés : si la femme se remarie, ils auront de plus grands risques d’être tués ou maltraités par leur
beau-père. On peut enfin citer les risques de réputation : quelques confidences ou inventions
peuvent avoir des effets dévastateurs. Il semble bien que ce soit l’homme qui ait le plus à
redouter d’une rupture : à part le risque initial de violence et de meurtre, assez rares dans les
milieux éduqués, la femme n’a pas à craindre de représailles prolongées, l’homme étant
nettement moins rancunier et passant plus vite à autre chose. Cela ne veut pas dire qu’une
femme peut rompre sans aucun risque, elle aussi gagnera à être prudente, mais que la frivolité
de l’homme lui offre une protection naturelle dont il ne bénéficie pas et que, de plus, la loi (au
moins française) est à son avantage. Savoir rompre en douceur, c’est-à-dire sans avoir à subir
de représailles par la suite, est une nécessité : une erreur à ce niveau peut remettre en cause
toute l’optimisation promise par le changement de partenaire.
On constate que la personne la plus dangereuse lors d’une rupture n’est pas forcément celle
qui y a objectivement perdu le plus, mais celle qui le croit. Une femme peut très bien avoir
obtenu énormément en pensions alimentaires et autres aides et malgré tout continuer d’en
réclamer. De même, un homme séparé peut continuer de jalouser les nouveaux compagnons
de son ex-femme, et être dangereux à leur encontre, même s’il a trouvé une autre femme. Il
est assez rare qu’une rupture se passe véritablement bien et il est beaucoup plus fréquent que
chacun compte à la mesure de son orgueil combien il a perdu vis-à-vis de l’autre. Celui qui se
croira le perdant de l’histoire, quelle que soit la réalité objective, sera le plus dangereux. Cette
distinction entre la réalité et le ressenti est essentielle pour comprendre comment rompre en
douceur. Le mari qui s’en va et dont la femme se sent humiliée ne gagnera rien à lui donner
plus : toutes ces attitudes généreuses n’agiront qu’au niveau de la réalité, pas à celui du
ressenti et sont complètement inutiles. De nombreux cas de divorces nous montrent des
hommes qui ont quasiment tout laissé à leur femme dès l’origine de la procédure pour que
celles-ci continuent à les poursuivre en justice pour obtenir toujours plus. L’homme qui croit
acheter l’orgueil de sa femme ainsi se trompe et le paiera souvent très cher.
230
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Le seul moyen efficace est donc d’agir au niveau du ressenti. Puisque le risque est grand
qu’une personne du couple se croie perdante dans la rupture et mette en place des représailles,
l’unique solution est que cette personne ne soit pas l’autre. L’homme qui aura réussi à faire
croire à sa femme que c’est elle qui le quitte et qu’il va beaucoup y perdre, non seulement
limitera fortement le risque de représailles mais pourra peut-être même bénéficier de son
soutien par la suite, tant qu’elle cherchera à se déculpabiliser. De même, la femme qui saura
se faire quitter avant de partir avec son amant évitera toute crise de jalousie, et obtiendra peutêtre une aide utile de son mari. L’objectif est donc simple : pour ne pas souffrir d’une rupture,
la seule solution est de faire en sorte que l’autre croie en être à l’origine.
Il est relativement facile pour un homme de se faire quitter par sa compagne : il lui suffit
d’observer tout ce que sa femme attend de lui et d’être systématiquement navrant sur chacun
de ces critères. Si la femme l’a choisi pour ses ressources ou pour l’avenir professionnel qu’il
promet, il lui suffira d’exprimer de l’inquiétude quant à sa situation financière à venir, ou de
faire preuve de manque d’ambition pour qu’elle remette en cause son engagement et regarde
autour d’elle les opportunités qui se présentent. Si elle ne tient à lui que pour son côté
machiste, distant, froid, il lui suffira de s’accrocher à sa femme, de lui faire sentir tout le poids
de son amour, pour que très vite elle aille chercher de l’air ailleurs. Il lui faudra évidemment
faire attention à ne pas réveiller l’éventuel côté « infirmière » de son épouse.
Ce genre d’attitude est extrêmement efficace et il n’est pas certain qu’elle soit toujours
consciente. On pourrait même imaginer que certaines dépressions, réelles, ne soient dues
qu’au choix inconscient du cerveau de remplir exactement les conditions nécessaires pour que
la femme s’en aille. Après cela, l’homme pourra bien sûr se plaindre d’avoir été abandonné
mais en réalité il aura parfaitement rempli son objectif non avoué : rompre sans remous. Pour
une femme, la bonne stratégie c’est plutôt de devenir la mégère qui se fait haïr par les proches
de son mari (consciemment ou non).
L’idéal serait évidemment que la rupture se passe bien, sans tout ce cinéma ni toutes ces
manipulations, que chacun s’aperçoive honnêtement de la situation du couple et que la
décision de rupture soit commune. La loi française reconnaît d’ailleurs cette possibilité pour
le divorce. Il ne faut cependant pas trop rêver. La discussion intellectuelle qui verra les deux
membres décider de plein accord d’une séparation ne sera peut-être pas en phase avec les
désirs inconscients de chacun. Ce n’est pas parce que chacun aura dit accepter cette séparation
qu’il ne s’y croira pas perdant et ne cherchera pas à se venger.
231
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
C
O
N
C
L
U
S
I
O
N
232
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Pourquoi auriez-vous besoin de moi en
séduction ?
Pourquoi vous avez besoin de moi en séduction ?
L’étude de la psychologie évolutionniste nous apprend que la compétition est le fondement de
notre vie sexuelle. Par exemple, il suffit de montrer des nus attractifs à l’un des membres du
couple pour que son appréciation de son partenaire chute, et ce à n’importe quel âge.
En fait, l’objectif génétique de l’humain est double : assurer son propre succès et interdire
celui des autres. C’est pourquoi, certains Harems avaient plus de 10000 femmes, bien plus
qu’il n’est possible pour un prince d’en féconder (le record est 888). En gros, ces femmes
étaient juste interdites aux autres hommes. ON COMPREND DONC POURQUOI NOS
ELITES CONSACRENT AUJOURD’HUI UNE ENORME ENERGIE A ESSAYER
D’IMPOSER AUX AUTRES UNE MORALE SEXUELLE EXTREMEMENT
STRICTE. C’est de la manipulation pure et simple pour nous castrer et la plupart des gens,
formatés, sont heureux de tomber dans le panneau. Si l’on peut prédire à peu de choses près le
nombre de cambriolages qu’il y aura chaque année (par exemple), c’est puissant, mais ça veut
surtout dire que notre liberté n’existe pas vraiment (ni individuelle ni collective). Je
comprends que vous puissiez avoir du mal à digérer ça, c’est d’ailleurs pourquoi mon blog a
pas mal de succès auprès des étudiant(e)s en psycho qui savent déjà tout ça et ont donc moins
de mal à le digérer.
Raison n°1 pour laquelle vous avez besoin de moi : car quelqu’un qui s’est défait de la
pression sociale et qui a couché avec assez de femmes pour s’en foutre de la concurrence est
le seul type de profil de coach qui peut vous donner des cours de séduction sincères et
efficaces… sans rien vous cacher. En effet, la plupart des sites généralistes que j’ai visités
jusqu’à présent donnent juste assez aux hommes qui les visitent pour qu’ils soient aguichés et
achètent des produits mais jamais assez pour qu’ils puissent devenir réellement dangereux et
leur faire concurrence.
Les hommes lambdas distinguent les femmes avec lesquelles ils souhaiteraient avoir une
aventure (putains) et celles avec qui ils voudraient rester (madones). Mais c’est une connerie :
233
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul il est facile de démontrer que les madones demandent plus d’argent et ont souvent moins
d’attraits. La femme qui veut obtenir le plus grand succès dans la séduction devra donc choisir
avec soin son positionnement ENTRE ces deux extrêmes. Bon, comme toujours, tout dépend
du contexte, de ce que l’homme et la femme recherchent et surtout de l’apparence de la
femme. EH OUI, LES PLUS JOLIES SONT SOUVENT LES MOINS CHIANTES (elles
ont moins de « choses à (se) prouver »). Et ça fait donc bien chier toutes les autres femmes…
Il faut savoir que le comportement des amants oscille comme la lune et est imprévisible
comme le temps. Une femme rencontrée à une période de sa vie n’aura pas forcément la
même attitude sexuelle que cette même femme 2 ans plus tard. Cependant, une règle a
émergée : les hommes et femmes ayant la plus grande confiance en eux s’orientent vers
des stratégies plus frivoles que les autres… qui recherchent l’engagement à long terme.
Les femmes les plus belles seraient donc les plus faciles ! Et donc quoi ? Qu’essaient de faire
les autres ? De les paralyser bien sûr pour tirer leur épingle du jeu.
En effet, les femmes trouvent plus facile de se dénigrer entre elles (surtout les jolies et les
libérées), et de dénigrer les mecs qui réfléchissent sur ce conditionnement à la con pour le
déjouer, plutôt que de se remettre en question, d’agir et de tirer partie de la situation c’est-àdire de séduire les gènes qui leur font envie (pression sociale).
Ensuite, il suffit que quelques femmes à des postes médiatiques importants propagent le
concept de beauté intérieure pour qu’elle prenne du coup une ampleur plus importante, faisant
ainsi culpabiliser les hommes d’être attirés par les belles femmes. Autre énorme propagande :
les valeurs féminines. Les femmes seraient toutes par défaut à considérer comme douces,
aimantes, non-agressives et les hommes comme des rustres qui font la guerre, tuent, violent et
manquent de sensibilité en général. D’où « l’immaturité de l’homme de 50 ans qui se remarie
avec une plus jeune ». Ce dernier ne fait pourtant que suivre sa programmation génétique : il a
été prouvé que les femmes recherchent des maris plus âgés, plus stables, dotés de plus de
ressources… ce qui correspond tout à fait aux goûts des hommes qui veulent des femmes plus
jeunes, plus belles, plus fertiles. Mais de leur côté, durant leurs périodes de fécondité, les
femmes seront plus en chasse d’amants et avoueront plus de fantasmes quant à un partenaire
sexuel autre que le mari en titre (alors qu’elle privilégieront leur mari en période
d’infécondité). Les femmes et les hommes c’est juste un peu le même délire mais il ne faut
surtout pas que ce soit dit. Merde alors !
234
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Edouard Servan-Schreiber a étudié le cas des hyènes tachetés, société matriarcale absolue où
les femelles se liguent entre elles pour dominer les mâles. C’est un peu ce qu’ont réussi les
féministes américaines : leur extrémisme leur a permis de devenir un des lobbies les plus
puissants. Leurs succès sont impressionnants : elles ont obtenu le droit de pouvoir
impunément demander la castration de tous les hommes, réclamer leur mort ou les insulter de
la façon qu’elles souhaitent, tandis que la moindre critique d’un homme sur une femme sera
condamnée pour sexisme. Mais la femme n’a pas la liberté de la femelle hyène vis-à-vis du
bébé, la situation n’est donc pas reproductible et il a d’ailleurs été prouvé que la plupart des
chiffres et arguments avancés pas les femistats étaient déformés et faussés. Pourtant, la société
est entrée dans cette logique et on court un peu à la catastrophe ! Sauf que c’est pas
politiquement correct de le dire… A titre d’illustration, à cause des nouvelles aides sociales
aux mères : certaines féministes jugent même l’homme totalement inutile dorénavant. Alors
quoi ? Ca, c’est politiquement correct apparemment…
Comment les féministes acharnées pourraient-elles alors se marier et transmettre leurs gènes
(tout en gardant leur pouvoir) si d’autres femmes acceptent ces conditions biologiques et
naturelles qu’elles combattent ? On constate ainsi que beaucoup des féministes les plus
convaincues sont restées seules, malheureuses et frustrées alors même que les femmes ayant
la plus haute réussite sociale affirment ne plus être féministes. J’vais pas aller jusqu’à traiter
les féministes de connes mal baisées mais si on parle autant du sexe et qu’on essaie en même
temps de rendre tout ça tabou, c’est bien que le sujet fascine. Détail important : presque toutes
les femmes qui découvrent les théories evopsy en reconnaissent immédiatement la validité
pour presque toutes les autres femmes mais pas pour elles, bien sûr ! C’est le besoin de
différence : sinon comment convaincre un homme de lui rester fidèle si elle est comme les
autres ?
Raison n°2 pour laquelle vous avez besoin de moi : car les femmes sont dans une situation
délicate et vous donneront donc de mauvais conseils. Désolé, mais si vous souhaitez devenir
un homme réellement attirant, vous ne pouvez pas écouter leurs conseils car ce n’est pas leur
intérêt de vous en donner de bons. D’ailleurs, je me demande même si elles sont encore
conscientes de ce qu’elles sont programmées pour aimer. Il faudrait brûler tous ces magazines
féminins à la con et les envoyer un peu sur mon blog pour les réveiller !!! Oh, je suis un
monstre d’avoir dit ça! Mais ça m’énerve quand, par exemple, on prend une belle fille à deux
avec Padawan, qu’elle repart de chez moi avec des étoiles dans les yeux, puis qu’elles raconte
235
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ça à ses copines qui ensuite la culpabilisent jusqu’à lui faire regretter. Ca montre bien que ces
meufs culpabilisent les autres car se sentent frustrées ou coupables de ne pas y arriver ellesmêmes à faire ça (ou de ne pas oser). Dans l’intelligencia de nos sociétés évoluées, une
femme pense perdre de la valeur chaque fois qu’elle a un nouvel amant, mais bon elle n’est
pas non plus obligée de s’en vanter, et les mauvais coups c’est pas awesome non plus (il
faudrait être un bon coup sans jamais baiser). Bref, elles peuvent dire ce qu’elles veulent, elle
seule sait ce qui l’a excitée en fait et ce dont elle se souviendra toujours (pendant que les
autres regardaient sûrement la télé pendant ce temps).
Finalement, si les hommes et les femmes ne semblent pas toujours faits pour se rendre
mutuellement heureux, on peut au moins considérer qu’ils sont tous les deux très bien armés
pour s’exploiter mutuellement. Retenons qu’aucun des sexes ne dispose d’un avantage
définitif sur l’autre : les féministes et machistes extrémistes sont renvoyés dos à dos,
perdants. Le deuxième point essentiel est la relative simplicité des règles : quelques objectifs
évidents (transmettre ses gènes au mieux) et quelques variables environnementales vont
suffire à déterminer une infinité d’attitudes et de comportements. On peut comparer en cela
l’evopsy à la mécanique newtonienne où des équations mathématiques simples expliquent des
mouvements complexes. Il n’est pas besoin de faire appel à des concepts compliqués
comme l’image du père ou les conflits internes pour comprendre et prévoir le comportement
de la femme sans enfant qui approche la ménopause, pas plus qu’ils ne sont utiles pour celui
de l’homme de 50 piges qui va divorcer et refonder une nouvelle famille avec une femme qui
aurait pu être sa fille. Pourtant, les hommes comme les femmes ont du mal à intellectualiser le
fait que nous ne cherchons pas la même chose chez l’autre. En gros, la beauté d’une femme
correspond au pouvoir d’un homme (qui comprend l’alphaness au sens strict mais aussi
l’argent et le statut social, etc.) Après, si une femme dont l’instinct ne correspond plus à la
société actuelle, ne sait pas reconnaître un alpha quand elle en voit un, c’est grave pour elle
(ça fait aussi partie de son test d’embauche). Ou quand une fille est sous notre charme mais
qu’elle fait du chichi et veut qu’on la prie et lui donne des bonnes raisons d’assumer son
attirance, on comprend bien qu’elle veut être sûre qu’on n’est pas un mort de faim et que c’est
bien qu’elle nous plaît ELLE pour ce qu’elle est… mais si tout ce cinéma dure trop et qu’elle
fait du chantage de merde, il faudra la mettre au frigo (freeze out : se désintéresser d’elle par
exemple ne pas répondre à son dernier SMS si c’est un truc de merde et attendre qu’elle
relance pour qu’elle se rende compte combien elle est intéressée) un moment pour lui rappeler
qu’elle a aussi besoin des mâles alphas si elle ne veut pas finir avec un tocard. Parce que
236
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ouais, n’empêche, y’a plus de meufs mignonnes comme elle dehors que de vrais alphas en
puissance.
Qui suis-je pour prétendre vous donner des conseils ?
Comment ai-je pu avoir l’audace d’écrire une série d’articles de plus sur la séduction (dont je
souhaite faire un ebook pour en faciliter la lecture (que je compte intituler Le Manuel De
Développement Personnel Qui Va Vous Botter Le cul, second degré toujours)) ? Et comment
puis-je espérer que vous me prendrez au sérieux et que vous donnerez la peine de me lire ?
Retrouvez le premier article ICI puis vous pourrez cliquer sur NEXT en bas de la page.
Il y a plus de cinq ans maintenant, j’ai débarqué dans la communauté de la séduction et j’ai
découvert les différentes théories, les différentes écoles… toutes américaines, bien sûr. J’ai
dévoré tout ce que j’ai pu trouver sur la séduction : c’est un sujet qui me passionne. Je me suis
complètement perdu devant cette masse d’informations. Quand je repense à ces années, j’suis
effaré de constater à quel point je manquais de recul. Si seulement quelqu’un m’avait alors
mis un blog comme Diary entre les mains… j’aurais gagné énormément de temps et
d’énergie… et d’argent ! J’suis pas trop modeste dans ce paragraphe, mais en même temps
c’est le but que je me suis fixé au départ (pas de pas être modeste mais d’être sincère,
cohérent et exhaustif).
On serait tentés de penser que toutes les facs s’efforcent de permettre, par leur enseignement,
aux gens de combler un des besoins les plus fondamentaux qui soit au monde ? Je parle bien
sûr d’un de nos besoins physiologiques, un besoin à la base de la pyramide de Maslow: la
satisfaction sexuelle (Maslow distingue cinq grandes catégories de besoins et considère que
l’homme peut passer à un besoin d’ordre supérieur seulement quand le besoin de niveau
immédiatement inférieur est satisfait.). Eh bien ! S’il se trouve un seul cours pratique et sensé
de ce genre dans une seule université, il a pour l’instant, échappé à mes investigations.
Une enquête de l’université de Chicago qui a durée plus de 2 ans révéla que la santé est la
préoccupation dominante des hommes. Ensuite, ce qui les intéresse le plus ce sont leurs
rapports avec les autres : la manière de les comprendre et de s’entendre avec eux, de gagner
leur sympathie, de les séduire et de les influencer. Et c’est bien de tout ça que je parle donc
237
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul vous n’avez pas à ne pas assumer de lire ça, puisque je viens de vous montrer que c’est
une préoccupation NORMALE. N’écoutez pas ceux qui essayent de vous tirer vers le bas et
montrez leur que VOUS, vous pensez par vous-même : assumer par exemple de liker ma page
FB c’est envoyer un message positif à tous les castrateurs de la société.
J’ai constaté que les résultats augmentent lorsqu’on trouve ce qui fonctionne POUR SOI. Les
résultats augmentent même tellement bien que, tout en ayant à côté un emploi à temps plein
dans la finance, j’arrive sans problème en moyenne à 4 nouvelles amantes par mois (même si
ce n’est pas une course ni une fin en soi pour un mec équilibré). A titre de comparaison, les
coaches les plus célèbres en Amérique montent jusqu’à 9 par mois environ mais font ça toute
la journée. On ne prend bien sûr ici pas en compte tout ce qui est clubs libertins et tout, on
parle bien de femmes rencontrées dans la vie « de tous les jours ». Ce qui signifie qu’une fois
qu’on tient une bonne méthode, le seul facteur qui détermine l’ordre de grandeur des
résultats, c’est le temps investi dans la séduction « sur le terrain ».
J’ai donc décidé d’apporter ma pierre à cet édifice majestueux qu’est la communauté
internationale de la séduction, en réalisant un blog complet et rationnel qui répertorie ce qui
fonctionne réellement (testé et approuvé en France) et qui zappe toutes les conneries qu’on
essaie de vous vendre sur des blogs de drague tenus par des mecs en réalité à moitié
puceaux. Il aidera donc les gens « normaux » (adolescents comme adultes) à s’épanouir dans
l’intimité. Je me suis énormément documenté tout au long de mon apprentissage. C’est ce qui
me permet aujourd’hui de vous offrir le meilleur, sans fioritures (je me répète mais c’est
important : cela vous fera gagner énormément de temps et d’argent puisque vous n’en
gaspillerez pas dans des trucs inutiles).
Je vous propose donc un guide pratique, rationnel, aisément et immédiatement applicable. Il
n’a pas été « écrit » dans le sens habituel du terme. Il a évolué. Il s’est développé et a pris de
l’ampleur grâce à toutes les personnes que j’ai coachées et à toutes les filles avec j’ai couché
(ainsi que celles avec qui je me suis planté). Les principes énoncés ne sont pas simplement
des théories, ni des suppositions. Ils produisent des résultats immédiats, presque magiques.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’ai vu de nombreuses existences transformées par
leur application. Le seul but de ce blog est de vous aider à mettre en lumière, à
développer et à tirer le maximum de ces nombreuses puissances qui sommeillent en
chacun de nous (si possible de façon positive).
238
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Vous allez donc bénéficier de mes longues recherches, de mon franc-parler ainsi que de
mon expérience de dragueur et de coach sur le terrain. Si après avoir lu mon travail sur la
séduction, vous ne vous sentez pas mieux armé, alors j’admettrai que mon œuvre est, en ce
qui vous concerne, un échec. Mais j’y crois pas. Bon, le but ultime de la formation n’est pas le
savoir… mais l’action. Alors action !
Allons-y !
Pour tirer le bienfait maximum de mon travail, il vous faut :
1) Le désir profond et irrésistible de vous perfectionner, la volonté d’apprendre…
Représentez-vous la vie plus heureuse que vous mèneriez, notamment avec les femmes, en
appliquant ces conseils. Répétez-vous « mon bonheur, mon succès, ma réputation dépendent
en grande partie du talent que je saurai déployer dans mes rapports avec mes semblables. »
2) Commencez par lire rapidement chaque livre (cf. ma formation) pour prendre un vue
d’ensemble. Puis, lisez deux fois chaque livre, à moins que vous ne lisiez que pour vous
distraire. Si vous tenez réellement à savoir agir efficacement avec les femmes, alors revenez
en arrière et relisez chaque livre soigneusement. C’est ainsi que vous vous épargnerez du
temps et, qu’en fin de compte, vous obtiendrez rapidement de bons résultats. Interrompezvous fréquemment pour réfléchir à ce que vous venez de lire et voir comment vous pouvez
appliquer les différents principes. Cochez, soulignez ou surlignez les conseils que vous
comptez utiliser : un livre imprimé et annoté se révise beaucoup plus facilement et
rapidement.
3) Rappelez-vous que c’est seulement en gardant présents à l’esprit ces principes de séduction
que vous parviendrez à les appliquez automatiquement et sans effort, à en faire votre seconde
nature. Vous devez étudier attentivement et réviser régulièrement.
4) Pour apprendre, il faut une attitude active et non passive. C’est en nous exerçant que nous
nous perfectionnons. Pour assimiler ces principes, mettez-les en action, appliquez-les chaque
fois que l’occasion se présente. Préparez-vous une nouvelle règle de vie : sinon dès que vous
serez de mauvaise humeur ou quoi, vous perdrez vos bonnes habitudes. Cela exigera du temps
et de la persévérance mais ça en vaut le coup, faites-moi confiance. Lorsque vous vous
239
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul trouverez en face d’un problème particulier, ne vous énervez pas, c’est contreproductif.
Consultez plutôt mon travail et vous y trouverez la réponse. Pour être plus motivé, vous
devez avoir investi dans des ebooks. En acheter (et non les pirater) est donc une
condition importante pour que votre travail de développement personnel soit très
efficace. Et j’en sais quelque chose car je suis passé par là.
L’acte de payer est inscrit dans la démarche spécifique de se prendre en charge. Il s’agit
de se positionner dans un désir personnel d’évolution c’est-à-dire vouloir changer les
choses POUR soi et PAR soi. Cette prise de responsabilité est un réel acte
d’indépendance et fondateur d’un processus d’investissement et de motivation, même si
les étapes qui le scandent ne sont pas forcément identifiées dans un premier temps.
(Source : CIGAP)
5) Contrôlez chaque mois les progrès que vous faites. Demandez-vous quelles fautes vous
avez commises, quels progrès accomplis, quelles leçons tirées, etc.
MON OBJECTIF EST DE VOUS AIDER A DEVENIR UN HOMME ACCOMPLI,
BIEN DANS SA PEAU ET DE VOUS DONNER TOUTES LES CLES POUR
DEVENIR UN ARTISTE DE LA SEDUCTION.
Mon but est de vous apprendre à :
– éveiller en vous de nouvelles pensées, de nouveaux désir, de nouvelles perspectives ;
– optimiser votre physique ;
– sublimer votre personnalité ;
– vous attirer facilement et rapidement des amantes, voire des petites amies ;
– comprendre les femmes et leur donner beaucoup de plaisir ;
– vous faire apprécier davantage dans tous les domaines ;
– vous créer une puissante aura sexuelle ;
– développer votre influence, votre ascendant sur les autres, votre bien-être ;
– développer vos talents d’expression, de communication et de persuasion ;
– vous faire une idée plus précise de ce qu’on appelle « le game » ;
– avoir du charme, charisme, et savoir l’utiliser ;
– dissocier alcool & drague, améliorer votre hygiène de vie en général et devenir plus
exigeant ;
– comprendre et gérer les réactions typiques des femmes face à un mec sexué, leurs tests à la
240
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul con ;
– se faire à… et tirer partie de… leurs contradictions de meufs (exemple : celles qui veulent
rencontrer des mecs (officiellement « des gens ») pour combler leurs besoins de femmes
(officiellement « juste pour passer le temps car une copine m’a forcée »).
– apparaître beaucoup plus, aux yeux des autres, comme un alpha challenging et pas comme
un needy.
Voici ce que je vous propose actuellement comme plan de formation:
La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes , c’est mon ebook qui complète cette
série d’articles. En effet, en ayant les connaissances et l’attitude alpha que je viens de vous
enseigner ainsi que l’état d’esprit et le Mojo donnés par ce bouquin, vous ne pourrez qu’avoir
deux fois plus de succès qu’avant. C’est une vision simplifiée du Game qui fonctionne : je
suis même allé jusqu’à 5 FC en une semaine avec (et deux plans à 3 en un WE et une relation
ouverte qui devient de plus en plus sérieuse avec une jolie fille que j’adore). Et tout ça sans
me prendre la tête !
Comment sublimer votre langage corporel , c’est mon ebook un peu plus sage mais pourtant
pertinent qui complète bien tout ce qu’on a vu sur « comment avoir l’air d’un alpha et le
devenir au plus profond de soi-même petit à petit ». Il y a beaucoup d’autres sujets que j’ai la
ferme intention de développer dans des ebooks aussi francs, clairs, précis, efficaces et concis
que ce que j’essaie de faire avec mon blog : l’humour sexy, la psychologie évolutionniste, la
communication interpersonnelle avec les femmes, la drague sur Internet, comment faire
l’amour bien mieux que la moyenne des mecs, etc. D’ailleurs, abonnez-vous à ma newsletter
si vous voulez être tenu au courant des nouveautés !
Diary of a French PUA qui vous fait passer une année de drague sur le field avec moi. Peutêtre écrirai-je la suite et je ne perds pas espoir d’améliorer encore et toujours mes
connaissances et ma maîtrise du Game… mais cet ebook est déjà vraiment complet et soulève
à lui seul la plupart des questions que vous pourriez vous poser vous-même sur votre field.
Mes autres ebooks comme Ne Me Lis Pas qui vous fera réaliser que les gens qui peuplent la
Terre ne sont pas tous très intelligents. Et donc par conséquent que les filles n’ont pas toujours
raison sous prétexte que ce sont des filles : il y a aussi des connes, c’est comme chez les mecs.
241
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Une histoire de Cyprine revient également sur les problèmes de sociétés liés à la sexualité des
uns et des autres.
Je compte traduire du Ross Jeffries, du Cajun, et le Game Acceleration afin de vous donner
d’autres points de vue. Ces auteurs sont des PUA américains de très haut niveau qui n’ont pas
forcément tout à fait la même vision que moi et qui sont très intéressants. Ne serait-ce que
pour notre culture personnelle du Game, il faut que je fasse ces traductions.
Je ne fais pas tout ça pour l’argent (heureusement pour moi LOL) ni la reconnaissance (j’en
prends même plus souvent plein la gueule) mais vous vous rendez bien compte que c’est un
énorme investissement personnel. Afin que je ne perde pas ma motivation et tout, sachant que
la plupart des mecs (à cause de leur programmation génétique) ne donneront pas l’adresse de
mon blog à leurs amis (peur de la concurrence, ego qui dit qu’ils doivent tout deviner tout seul
et ne rien devoir à personne, etc.) et n’achèteront jamais rien ici, sachez que chaque fois que
vous vous offrez un de mes ebooks… non seulement vous vous donnez les moyens de réussir
rapidement mais en plus, au-delà du fait d’acheter un de mes livres, vous m’aidez à gérer le
blog dans son ensemble (et c’est pas parce que les autres sont des radins à la con qui aiment
profiter du travail des autres mais ne jamais rendre la pareille que vous devez faire pareil :
j’espère vous avoir donné envie de penser par vous-même et donc de voir où est notre intérêt
à tous). Je ne parle pas ici pour les filles mais il est évident que certains de mes ouvrages leur
en apprendront plus sur les hommes sur qui elles veulent jeter le grappin que tous ces
magazines féminins à la con qui leur bourrent le crâne de conneries (de bonne foi même si ça
se trouve mais je pense quand même qu’il y a du foutage de gueule volontaire). Bref, tout ça
est encore effarant quand on voit comme les vidéos de Norman (qui serait pendu haut et court
si le manque de virilité et le fait d’être inintéressant étaient punis par la loi) sont virales et
comme il nous encule et gagne 8000€ par mois et est érigé en modèle et symbole de réussite
par le troupeau. Bref, vous êtes libre de faire comme vous voulez mais si vous voulez m’aider
à continuer le combat pour notre virilité à tous, voici la page de mes produits.
Une fois que vous aurez suivi ma formation :
Il serait vain de lister tous les scenarii qui peuvent se présenter avec les femmes : vous êtes
maintenant imprégné du bon état d’esprit et réagissez naturellement sans trop réfléchir dans
242
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul toutes les situations… Surtout, évitez les regrets et les remords! Important : Je ne parle pas
de ce dont je ne suis pas sûr donc vous pouvez faire confiance à tout ce que vous avez lu
sur mon blog…
Vous avez toutes les cartes en main pour réaliser une ascension fulgurante. J’ai fait le tri
parmi toutes les choses que je sais pour vous offrir une progression immédiate et efficace sans
perte de temps. Le contenu est exhaustif mais simple, précis, concis. En me lisant, vous en
apprenez plus sur la séduction que vos concurrents et que les filles elles-mêmes… donc
foncez sur le terrain! Lancez-vous avec les filles que vous connaissez déjà, faites des
rencontres en ligne, abordez dans la rue ou en boîte. Direct, indirect, des groupes, des filles
seules, etc. Amusez-vous car la séduction est un jeu et OSEZ!
Bravo, vous être devenu indépendant des conseils douteux, confus et parfois contradictoires
donnés par ces nombreux blogs qui prétendent vous apprendre à séduire ! La triste vérité c’est
qu’ils n’ont malheureusement aucun intérêt à ce que vous progressiez : ils veulent juste briller
mais ne cherchent pas réellement à libérer leurs lecteurs de leurs chaînes… afin que ceux-ci
reviennent avec espoir visiter leurs sites pour leur rapporter de l’argent. Vous l’avez compris
depuis longtemps : ils sont dans la manipulation et non dans la sincérité et n’ont pas l’envie
réelle d’aider les autres (que je les soupçonne de détester profondément ou du moins de les
prendre de haut)! Au fait, si mon blog n’est pas très connu, ce n’est pas un hasard puisque ça
arrange bien tous les profiteurs qui ont le fric, mais heureusement le destin vous a mené à moi
et vous êtes resté, c’est sûrement pas une coïncidence.
Enfin, n’oubliez pas que dans vos interactions avec les femmes, vous êtes le plus important et
vous vous en foutez d’elles au fond (à part votre future femme, votre sœur et votre mère).
Vous vous en foutez au moins tant qu’elles n'ont pas démontré qu’elles vous méritent. Ne
faites pas pour autant le mal autour de vous et respectez-les toutes (mêmes si elles sont parfois
très chiantes) donc essayez d’être toujours de bonne compagnie et beau joueur ! Dans tous les
cas, il vaut mieux se faire des amies que des ennemies (ou du moins ne pas se faire
d’ennemies pour des conneries)…
Vous savez maintenant agir dans n’importe quelle situation avec les femmes… parce que
vous avez compris en quoi consiste l’état d’esprit sous-jacent à la réussite avec le sexe
opposé. Bravo, vous avez acquis la sagesse des relations humaines! Comprendre les rapports
243
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul humains est quelque chose de fascinant à mon sens… et j’espère vous avoir transmis un peu
de ma passion.
A bientôt sur mon blog,
Votre coach expert en relations hommes/femmes et ami,
Fabrice
La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes :
Comment sublimer votre langage corporel :
244
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
B
O
N
U
S
245
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Bonus : en boîte et sur Internet
01. Draguez en boîte
=> Choisissez une boîte appropriée.
=> Soyez habillé correctement : ni trop, ni pas assez.
=> Utilisez des accessoires, des lightsticks, etc.
=> Surveillez votre attitude alpha (mâle dominant, vous vous amusez).
=> Ne vous enlisez pas, agissez rapidement (pourquoi pas la règle des trois secondes).
=> Sachez danser (donnez l’impression que vous vous amusez sans aucune arrière-pensée). Si
vous ne voulez pas danser dites "tu as déjà vu James Bond danser en boîte toi?" ou alors dites
que vous ne dansez jamais TOUT SEUL car vous trouvez ça ridicule.
=> Restez simple et naturel, n’en faites pas trop, ne restez pas enlacés entre potes.
=> Observez pour repérer les filles ouvertes (isolées, à deux ou trois maximum).
=> Jouez avec les regards et n’attendez pas trop pour entrer en contact.
=> Si vous sentez qu’elle n’est pas réceptive, souhaitez-lui quand même une bonne soirée.
=> Pour savoir si elle a un mec « tu n’es pas venue avec ton copain, ce soir ? »
=> Ne faites pas de monologue, ne soyez pas muet, ne montrez pas que vous êtes stressé.
=> Isolez-la.
=> Sachez accepter l’échec et persévérer, votre sourire montre que ça ne vous affecte pas.
=>Sur la piste de danse, prenez sa main, posez votre main sur sa hanche.
=> L’hésitation est votre ennemie.
246
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul => N’ayez pas un comportement qui pourrait vous faire passer pour un psychopathe.
=> Entraînez-vous pour apprendre à mieux calibrer selon les filles, leurs réactions, etc.
=> Soyez audacieux, évitez les chieuses, montrez les mêmes qualités que
précédemment étudiées : soyez alpha, original, rassurant, etc.
Une fille va en boîte :
- pour s’amuser / relâcher un peu de pression ;
- voir ses ami(e)s qu’elle n’a pas vu de la semaine ;
- accessoirement (et en dernier sur la liste) pour trouver un (nouveau) mec sauf si elle est
spéciale, déprimée, obsédée, saoule, etc. => sachez miser sur le « bon cheval » !
247
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul 02. Draguez sur Internet
=> Choisissez votre site : de préférence gratuit et normal (pas de site hot ou je ne sais quoi il y
a trop de fakes là).
=> Faites un profil espion de femme pour voir comment les concurrents procèdent.
=> Choisissez un bon pseudo connoté d’une anecdote.
=> Choisissez une photo classique connotée d’une anecdote et/ou sur laquelle vous êtes bien
et/ou avec des filles qui essaient de vous pécho.
=> Votre annonce contient : une accroche, une description humoristique, ce que vous
recherchez comme relation et ce que vous aimez chez une femme.
=> Evitez d’être ringard, pervers, ne pas assumer, etc.
=> Cherchez des filles qui vous plaisent vraiment, qui vous motivent, préférez les nouvelles.
=> Envoyez un mail copié-collé mais un peu personnalisé (avec son nom).
=> Le mail contient : vous n’êtes pas à l’aise avec cet exercice d’écrire à une inconnue, une
raison de la choisir relative à son annonce ou à un détail sur ses photos, mettez-la un peu au
un défi, une description de vous et de vos attentes, posez-lui des questions, de l’humour, une
salutation. Si elle ne répond pas : dédramatisez la situation avec de l’humour, provoquez-la un
peu !
=> Après sa réponse : remerciez de la réponse, commentez son mail, créez une intimité, fixez
les règles, allez droit au but, jouez la cool, saluez, n’oubliez pas le mimétisme de son
vocabulaire, ses smileys, sa ponctuation, etc.
=> Soyez romantique mais direct afin de ne pas devenir un ami d’Internet : obtenez son
numéro. Si elle refuse, tournez ses craintes en ridicule.
=> N’envoyez pas de mails les jours où vous êtes censé avoir une vie sociale (le samedi soir,
le 1er janvier…), ne faites pas trop de compliments ni trop d’humour, ne parlez pas de vos ex
ou de vos problèmes, n’envoyez pas d’éléments personnels trop rapidement (adresse).
248
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul => Ecrivez sur un ton sympathique, posez des questions, laissez tomber si la fille ne fait pas
assez d’efforts, montrez-lui que vous commencez à bien l’aimer.
=> Idées : inspirez-vous des spammers, des sites call-girls ou d'escort-boys.
=> Contactez en priorité les femmes qui ont visité votre profil, posez des questions drôles
et/ou décalées, cherchez vos points communs, soyez le premier à quitter le chat, demandez
son mail perso, moquez-vous de la lourdeur de vos concurrents.
=> Le « pont » entre virtuel et réalité est le téléphone.
=> Evitez à tout prix tout ce qui pourrait laisser penser que vous êtes bizarre (elles peuvent
vous tester sur ça pour vous pousser à la faute) et si la fille commence à parler de cul d'ellemême, ne jouez pas l'effarouché qui n'a pas envie de coucher avec elle (si si y'en a qui font
ça). Bien sûr, ne passez pas pour un mort de faim trop facile à avoir non plus.
=> Soyez audacieux, évitez les chieuses, montrez les mêmes qualités que
précédemment étudiées : soyez alpha, original, rassurant, etc.
249
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
La Fast Seduction en détails !!!
Qu’est-ce que l’Inner Game et l’Outer Game ?
L’inner game, c’est votre perception du monde au sens large. C’est le fait que vous soyez
conscient de votre valeur dans votre tête (force intérieure) et que vos croyances soient
constructives (parce que ce que vous pensez possible ou pas détermine bien souvent le champ
des possibles…)
L’outer game, c’est ce que vous faites de tout cela, comment vous négociez les interactions.
En gros, comment vous rendez en vrai, sur le terrain, dans vos interactions avec les meufs.
Pourquoi l’Inner Game est-il si important ?
Parce que ce qui se passe à l’intérieur de vous rend possible ce qui se passe dans le monde
extérieur. Parce qu’il faut être capable de reconnaître les opportunités quand elles se
présentent pour pouvoir les saisir. Parce qu’il faut avoir confiance en soi et un bon langage
corporel pour éveiller de l’intérêt chez la gent féminine. Et parce qu’il ne faut pas se laisser
abattre les soirs où tout se passe mal…
Ce que vous pensez de vous et des autres vous influence voire parfois vous bloque : la plupart
des mecs ne savent pas qu’il est possible d’aborder une fille dans un bar ou dans la rue et de
coucher avec dans la foulée. Ils n’essayent donc même pas… Ça créée une sale frustration.
Votre état d’esprit intérieur va donc DIRECTEMENT impacter votre succès avec les femmes.
Les croyances négatives (qui ne sont la plupart du temps pas fondées mais qui vont
limiter votre succès avec TOUTES les femmes) :
– ERREUR N°1 : les femmes n’aiment pas être touchées. « Et les zones érogènes, ça vous
parle ???! » Bien sûr qu’elles aiment le contact, comme tout être humain d’ailleurs. A
condition que ça soit fait correctement…
250
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – ERREUR N°2 : toucher, ça craint : « une femme m’a dit un jour qu’un gars s’est un peu
trop rapproché d’elle en boîte et qu’elle a paniqué. Alors, comme je suis un bon garçon ben je
ne rentre jamais dans l’espace intime d’aucune fille, j’ai peur de les importuner. » C’est tout
simplement parce que le mec en question s’y prenait mal et/ou qu’il ne lui plaisait pas et/ou
qu’elle n’était pas disponible.
– ERREUR N°3 : j’ai peur qu’elle ne veuille plus me parler si je lui révèle que j’ai envie
d’elle. « Je voulais essayer de la chauffer mais j’ose pas prendre le risque de me rapprocher
d’elle, je veux pas tout gâcher ». C’est complètement con car c’est en ne faisant rien que vous
allez tout gâcher. Elle va se dire « tiens, encore une mauviette asexuée. Moi je cherche un
homme viril capable de prendre les choses en main ».
– ERREUR N°4 : « une fille ne peut pas s’intéresser à ma bite aussi facilement, et si ça arrive
ça doit être un accident, je ne dois pas en profiter, ce serait mal de la baiser alors qu’elle a du
chagrin ce soir (ou une autre excuse à la con) ». si vous ne le faites pas, elle se fera tirer par
un autre gars moins couillon. Et s’ils sont compatibles au lit, il se pourrait même qu’ils
continuent à se fréquenter.
– ERREUR N° : abandonner trop facilement. Même si elle vous chauffe et refuse de vous
embrasser après, ne dites pas « ah c’est une allumeuse de merde ». Ca peut être le cas mais ça
peut aussi être un test de persévérance. En boîte comme dans une interaction où vous avez
affiché votre intérêt : si une fille laisse planer une ambigüité, ça veut souvent dire « reviens
me parler, j’ai envie que tu essaies de me brancher parce que tu me plais. » Ah parce que, oui,
en France la grande majorité des meufs sont passives dans la phase d’approche en séduction.
Les croyances positives :
– Elles adorent être touchées par un mec qui leur plait ;
– Si elle accepte passivement que vous la touchiez, c’est un feu vert. En effet, elles ne diront
jamais « oh j’ADORE que tu me tripotes, continues ». C’est le principe de la tacite
reconduction ;
– L’idée : elles aiment se dire des trucs du genre « je ne coucherai pas avec toi mais je veux
que tu continues d’essayer de coucher avec moi ». En gros, elles adorent qu’on essaie, ça les
flatte. Il ne faut donc pas se focaliser sur un détail pour dire que c’est foutu. Tant qu’elle reste
avec nous malgré nos assauts, on peut continuer d’essayer. Si elle tourne la tête quand on
essaie de l’embrasser : c’est pas foutu, elle veut peut-être juste continuer à jouer (voir le
251
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul contexte). D’ailleurs, l’embrasser pourrait briser la tension ;
– Vous n’avez pas besoin de vous excuser pour vos désirs, vous n’avez pas à essayer de lui
prouver que vous êtes un mec bien…
Faut que je vous raconte une histoire : Y’avait une meuf comme ça en boîte, moi j’étais assis
et je lui ai dit un peu pour rigoler « tu veux t’assoir sur mes genoux ? » Je la connaissais pas
mais elle l’a fait. Ensuite, j’ai commencé à lui tripoter la jambe, elle acceptait le deal. J’ai
remonté jusque sous sa jupe et elle m’a laissé bien 10 secondes avant de dire « T’es fou »
donc j’ai répondu « oui je suis fou » et après j’ai recommencé donc elle a dit « stop , pas ici.
– Donc t’aimes quand je suis fou, hein?
– Noooon » puis finalement on a baisé dans ma voiture. La morale c’est qu’elles ne disent pas
toujours ce qu’elles pensent, et ça nécessite parfois d’avoir bien confiance en son pouvoir
d’homme, son pouvoir sexuel auquel les femmes sont naturellement réceptives (c’est ce qui
fait tourner le monde).
Vous êtes biologiquement un être sexuel :
– Votre corps est une usine à sperme, se reproduire est le seul véritable but de l’existence, et il
est partagé par les deux sexes ;
– C’est le pouvoir de créer la vie qui sommeille dans vos couilles. Elles vous confèrent de
l’énergie masculine et c’est bien de commencer les interactions avec cette énergie sexuelle
(bien sûr faut pas se branler devant la meuf… mais plutôt lui faire du rentre-dedans classe) ;
– Vous avez le pouvoir de faire que les femmes se sentent sexy. La plupart des mecs cachent à
une fille qu’elle leur plait. Qu’ils ont envie d’elle. Bordel, ce n’est pas un crime! En vérité,
c’est juste la biologie qui crée cette attirance. Ne cachez pas votre énergie sexuelle aux
femmes. N’ayez pas honte d’avoir la gaule ;
– Les femmes adorent l’énergie sexuelle, la tension sexuelle, cette bulle qui se crée entre deux
personnes est magique…
– Touchez-la comme si elle était déjà votre copine, ou comme si vous aviez déjà, au moins,
couché avec elle. On ne demande pas si on peut toucher : soit on le fait, soit on le fait pas.
Votre état d’esprit doit être un truc du genre « je te mets au défi de m’arrêter, parce que je sais
que t’aimes ça ». Attention quand même : un non sérieux est un non.
252
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Toucher = prendre des risques
Vous n’avez pas besoin d’être un criminel pour créer de l’énergie sexuelle comme un badboy.
– Les femmes aiment les hommes qui prennent des risques ;
– Elles aiment quand les initiatives sont spontanées, excitantes, imprévues, bref elles aiment
LE FUN ;
– Quel genre d’homme êtes-vous si vous n’osez pas être entreprenant avec une fille qui vous
plaît ? Ne vous conditionnez pas vous-même à être une fiotte.
« Putain ouais, je prends des risques, je suis une sorte de badboy : j’exprime mes désirs et je
m’en fous de votre jugement de coincés du cul. Si elle me rejette, j’aurai fait ma part du
travail, rien à regretter. » Je suis ce genre de mec.
Ce n’est pas tant ce que vous dites ou faites, ni même comment elle réagit qui fera la
différence, c’est plutôt comment vous répondez à sa résistance. Vous n’êtes pas parfait mais
c’est le jeu, personne ne l’est, alors vous serez rejeté. Vous pouvez par contre réduire votre
taux de rejet en apprenant à lire les signes d’intérêt. Et si vous êtes assez sûr de vous, vous
pourrez dire des trucs dans le genre « ah tu prétends que t’as pas envie de moi ? Ben alors,
pourquoi tu tiens encore ma main?! »
Vous êtes donc le mec fun et sexué, pas le « gentil garçon » qui ne prend pas de risques (et
qui en est fier en plus « moi je prends pas les filles pour des sacs de viandes
– moi non plus je te rassure »).
Combien de fois avez-vous essayé de baiser une meuf dans une salle de bain lors d’une
soirée? 0, je parie. C’est un comble pour un mec qui veut niquer car c’est très pratique.
Sachez que même si elle vous rejette, c’est bien d’avoir essayé. Si on réussissait à chaque fois,
c’est à 2000 filles qu’on ferait l’amour dans une vie, pas à une centaine. Se faire remballer est
donc véritablement une partie du succès, c’est pas du blabla de puceau ça. Quand vous en
avez envie, essayez de vous la faire, c’est tout. Y’a pas spécialement de bon moment (mais il
y en a des mauvais) c’est ça le truc. Et si vous croyez encore qu’un baiser signifie quelque
chose entre vous et elle … bon Dieu, retournez donc jouer à vous faire des bisous dans la cour
de récré du collège.
Rejet = respect
253
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Si vous ne faites rien, vous ne baiserez pas, c’est tout. En vous bougeant le cul, vous
maximisez vos chances. Vous gagnez du respect pour vous-même parce que vous avez osé, et
son respect à elle parce qu’elle se dit « c’est un mec qui saisit ses chances, qui essaie d’avoir
ce qu’il veut, il ira loin ».
J’ai déjà essayé d’embrasser des filles dans un bar et dans la rue au bout de 10 secondes de
conversation « comment tu t’appelles ? t’es mignonne, j’ai envie de t’embrasser ». Certaines
avaient des copains, certaines ne voulaient pas passer pour des filles faciles devant leurs
copines, certaines ont trouvé ça « bizarre » et m’ont pris pour un psychopathe. Mais la plupart
disaient « tu es cool, j’aime la façon dont tu exprimes ta sexualité ». Faut bien comprendre ici
qu’elles tiennent absolument et plus que tout à soigner leur réputation. On ne peut pas leur en
vouloir pour ça, si les mecs lambda étaient moins cons, elles n’auraient pas besoin de le faire.
Mais le succès vous attend quand même. Chaque fois que vous croisez une fille qui vous plaît,
c’est une chance à saisir. Ça peut fonctionner n’importe quand, on ne sait jamais, donc il faut
prendre l’habitude de tenter. On s’en branle des conventions sociales et de la bienpensance. Y
a plein de gars qui lisent des blogs, ou regardent des vidéos d’histoires qui se sont passées…
mais quedal, ils n’y croient pas. Ils ne croient pas que c’est possible. C’est en fait une excuse
pour ne rien faire. Voici deux folles aventures dans lesquelles j’ai essayé d’embrasser des
meufs à froid :
– Ca te ferait plaisir de m’embrasser ?
– Fête de la musique, fête du kiss
Pour bien aborder :
– Concentrez-vous sur votre respiration ;
– Apprenez à ignorer ce dialogue intérieur de merde « cette fille me plait je devrais aller lui
parler… non ne le fais pas, ce serait bizarre et elle m’enverrait balader de toute façon…non,
j’essaye pour essayer… non ah trop tard! » Vous y allez, certes avec la boule au ventre, mais
vous y allez… sans savoir exactement ce que vous allez dire « elle est au téléphone, je vais
pas l’aborder ». Plus vous vous approchez, plus vous la trouvez sexy… et plus elle vous
intimide « Je m’en bats les couilles, je suis une sorte de guerrier qui doit faire ses preuves en
tant qu’homme. » Comprenez bien que, vous n’êtes pas un looser si elle ne veut pas de vous.
Ou plutôt, vous n’êtes perçu comme un looser qu’aux yeux de ceux qui ne se bougent pas le
254
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul cul et de celles qui sont coincées dans leur prison de verre de pression sociale et pleines d’a
priori injustes. N’importe quel connaisseur de la difficulté que c’est d’aborder une fille dans
la rue ou même un simple initié du Game devrait vous respecter pour ça. Sachez d’ailleurs
que les meilleurs dragueurs ont des stats de l’ordre de 1 succès pour 15 approches voire
plus…
– Je suis heureux et fier de combattre mes peurs.
– Soyez à l’aise avec la tension sexuelle, soyez capable de vous taire et de la laisser parler. En
deux mots, en tant qu’homme, vous devez pouvoir endurer plus de tension sexuelle qu’elle.
Si elle n’est pas réceptive :
– Vous allez le découvrir rapidement : elle vous le dira ou fera comprendre assez vite.
– Ne décidez pas pour elle quelles sont ses limites : il ne faut pas décider à la place de la fille
de ce qui est approprié. Le piège ici c'est de se mettre à sa place pour voir ce qu’elle veut. Ne
décidez pas à sa place ce qu’elle attend d'un homme.
– Découvrez ce qu’il est possible de faire avec elle en la testant.
Respectez les limites tel un gentleman, mais ne décidez pas POUR ELLE (à sa place) quelles
sont ces limites. Vous devez découvrir quels sont les obstacles à votre escalade physique (ça
peut être simplement ses peurs, son histoire personnelle ou son insécurité) et les respecter.
C’est tout. S’il n’y en a pas ou si vous arrivez à la débloquer, vous allez la tirer. Ayez juste
des couilles !
L’état d’esprit du sexe occasionnel :
– Beaucoup de filles VEULENT voire ATTENDENT du sexe occasionnel, sans engagement ;
– Si ce n’est pas vous, ce sera un autre mec qui lui donnera du plaisir ;
– C’est votre devoir de partager votre énergie sexuelle avec le sexe opposé ;
– C’est si excitant pour elles, et si vous ne leur proposez pas un bon coup, peut-être qu’aucun
autre bon coup ne se présentera pour elles avant longtemps ;
– Elles peuvent essayer avec vous des choses qu’elles ne voudraient pas faire avec un mec
dont elles attendent qu’il devienne leur petit ami officiel. Elles ont souvent peur que leur
copain découvre la vraie nature de leur sexualité. Sachez à ce propos, qu’il n’y a pas de
255
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul goodgirls ni de badgirls. Chaque fille a les deux en elles. Mais elles s’en cachent parce que la
plupart des mecs ne sont pas aussi ouverts qu’ils le prétendent, sont jaloux, etc. Croyez-le ou
non mais beaucoup de mecs font chier leurs copines à propos de leurs aventures passées.
C’est triste d’être aussi truffe.
– Parfois elles vous testeront, genre « j’ai déjà deux plans cul donc j’ai besoin de personne de
plus » pour voir si vraiment vous avez l’esprit du sexe sans prise de tête ou si vous faites
semblant car vous êtes un mort de faim qui veut juste la baiser (mal). Le mot clé c’est
« besoin » : vous non plus vous n’avez pas BESOIN mais ENVIE et vous pouvez lui donner
sûrement plus de plaisir que ces deux guignols (y’a plus de chance que ça en soit plutôt que
des dieux au lit).
Sexualité féminine :
– Ce sont des êtres sexuels ;
– Mais elles apprennent à bien le cacher : elles veulent être respectées, et ça se comprend (qui
voudrait se faire traiter de pute?), donc font officiellement les filles bien sous tout rapport
(y’en a qui le sont vraiment mais leurs vies doivent être si ennuyeuses, j’aimerais pas être à
leur place).
– Si vous leur montrez que vous appréciez cette partie d’elles, cette face cachée dont elles ont
un peu honte, elles s’ouvriront pour votre pénis. C’est rare de trouver un mec qui accepte la
dure réalité comme ça. C’est d’ailleurs rare les mecs qui savent faire l’amour correctement.
– « Ohlala je veux faire l’amour seulement avec les mecs avec qui je suis en couple et
amoureuse ». Peut-être que c’est vrai dans certaines situations (religion, culture stricte) mais
ce sont des cas sommes toutes assez minoritaires chez nous. Et elles ne savent pas ce qu’elles
ratent ;) De toutes façons, même ces filles ne disent pas qu’elles n’aiment pas le sexe. J’ai
constaté d’ailleurs que les gens bien dans leur peau et qui savent prendre du plaisir au lit ne
sont jamais contre une petite baise. En fait, ce sont souvent celles qui n’ont jamais été bien
baisées (les trop timides, les complexées, les frustrées, les maladroites, etc.) qui font chier.
– Les filles ont envie d’utiliser nos bites pour se faire plaisir. Le concept de l’homme-objet a
un long avenir devant lui (à condition de ne pas être décevant, c’est aussi votre TAF) : on m’a
déjà sorti des trucs dans le genre « je ne connais même pas ton prénom » c’est pas grave j’ai
couché avec plein des filles qui s’en tapaient de qui j’étais au fond. Elles vivent dans l’instant
et c’est bien plus cool de vivre dans l’instant que pour un futur hypothétique. C’est vraiment
256
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul sympa aussi d’être utilisé pour du sexe.
– « J’ai besoin de baiser au boulot » : certaines filles se touchent au boulot. Ca pourrait être
mieux qu’une pause cigarette, non ? Pas mal de filles ont vraiment envie de baiser, peu
importent les circonstances, mais peu de mecs crédibles osent leur proposer donc c’est à vous
de le faire. Si elles disent que vous êtes moche ou dégueulasse ou un truc du genre, gardez en
tête que c’est parce que vous les avez déstabilisées (elles pourraient peut-être même le dire à
Ian Somerhalder) et qu’elles sont sûrement déjà sorties avec un mec bien plus moche que
vous. Les filles et les mecs on est un peu pareils hein, et j’en connais plein des gars qui font
les chauds en privé mais si une meuf leur fait du rentre dedans ils se chient dessus et la
repoussent car ils sont en panique (zone de confort, ça brise leur rêve de princesse fragile,
etc.) Vu le nombre de tocards dehors, elles partent souvent du principe qu’on en est un et
qu’elles doivent nous tester, et ça c’est bien triste car leur radar à fiottes ne leur permet pas
très souvent de reconnaître un bon coup. Seule les plus intelligentes et les meilleures
réussissent mais nous on subit leurs doutes sur notre sexe en général et ça fait mal parfois! Ce
qui fait mal aussi parfois, c’est qu’elles essaient de nous faire sentir sale et de se sentir
supérieures à nous car soi-disant « on ne cherche que du cul ». C’est une putain de caricature
qu’on leur met en tête et qu’elles redoutent car dit comme ça, ça craint. Mais la vérité c’est
qu’un couple sans sexe, ça n’existe pas, et que la complicité vient souvent de là car l’intimité
brise la glace. Et que souvent, si elles redoutent « les baiseurs », c’est qu’elles ont toujours été
mal baisées et n’en voient pas l’intérêt. Bref, j’ai déjà pas mal développé ce sujet dans mon
Diary.
Dernier point, à vous d’être crédible : qui pourrait leur en vouloir de refuser de baiser avec un
mec aux cheveux super longs et crades, barbe trop longue, t-shirt trop grand avec écrit
« j’aime la bière et le foot et le tunning » dessus. Ce que je veux dire c’est qu’il est plus
intelligent de mettre toutes les chances de son côté, d’accepter les règles et de se bouger le
cul. Maronner seul dans son coin et se remplir de haine et de frustration n’aide pas. Une fois
que vous avez fait ce que vous pouvez, si elles préfèrent se faire baiser par un mec
dégueulasse qui sait pas baiser et plein de drogues ni rien mais juste parce que son papa lui
donne 5000€ par mois pour acheter sa coke et ses fringues, c’est triste pour elles hein pas pour
vous. Faut savoir aussi que le niveau de QI joue dans les rencontres que l’on apprécie, donc
une connasse de merde s’entendra bien avec un pauvre petit connard à la con. Chacun sa
réalité (rappelons que le Game est un art pour séduire pour ceux qui n’ont pas ou ne veulent
pas utiliser d’argent ni de pouvoir : si j’étais un milliardaire ou célèbre, c’est les nanas qui
257
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul chercheraient comment coucher avec moi pour me fidéliser : question de pouvoir donné par la
société) ! En tout cas, respectez les femmes, soyez prêts à leur donner ce qu’elles ne savent
peut-être même pas qu’elles aiment.
Lire à livre pour comprendre comment elles pensent, quels sont leurs fantasmes, etc. :
– La philosophie dans le boudoir – Marquis de Sade
– Mon Jardin Secret – Nancy Friday
– 50 nuances de Grey – E.L. James
Pour ceux qui sont intéressés, mon livre vous révélera tous les secrets de cette forme de
séduction : La vérité (qui dérange) sur les relations Hommes/Femmes
258
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Si les femmes étaient nées hommes…
A)
LA REFLEXION
Le « bovarisme » est un sentiment d’insatisfaction (principalement féminin, vous allez
comprendre pourquoi) inspiré par le personnage de Flaubert : Madame Bovary. Dans le
roman, Emma Bovary a beaucoup lu durant sa jeunesse, en particulier des ouvrages
romantiques. Sa vie conjugale, loin de se conformer à ses rêves, ne lui apporta que
frustrations et désillusions (elle ne baisa que Charles Bovary, homme médiocre, et quelques
autres amants aussi médiocres, d’où son état d’insatisfaction). Le bovarysme est donc un état
d’insatisfaction, sur les plans affectifs et sociaux qui se traduit par des ambitions vaines et
démesurées, une fuite dans l’imaginaire et le romanesque. En clair, c’est « la rencontre des
idéaux romantiques face à la petitesse des choses de la réalité » (Flaubert).
Les femmes ont de grandes aspirations concernant les hommes, et comme nous ne sommes
que des humains : elles sont forcément déçues. De plus, elles possèdent le « pouvoir
sexuel » : c’est-à-dire qu’il leur suffit de se dandiner deux minutes en boîte ou de s’inscrire
sur un site de rencontres pour pouvoir baiser le soir-même, sans plus d’effort que ça, et
oublier qu’elles ne sont elles aussi que des humains. Et en plus, les gus leur offrent des verres
juste pour avoir le privilège qu’elles s’assoient avec eux. Alors, elles se permettent d’être
chiantes, hautaines, prétentieuses, de se laisser aller, etc. C’est un cercle vicieux : il est
tellement facile pour les meufs de se faire tirer qu’elles prennent la grosse tête et deviennent
encore plus exigeantes. En gros, elles se sentent pousser des ailes. D’un autre côté, leur
horloge biologique les travaille, même à 16 ans parfois (ou bien c’est les nombreux Disney
qu’elles ont vus), alors elles ressentent le besoin de se mettre en couple (et j’ai pas dit
l’envie). Comme tous les hommes sont décevants, se dit-elle, je vais de toute façon m’en
prendre un tout pourri (ou du moins une merde à mon niveau pour ne pas être obligé de me
bouger). C’est triste mais c’est une des dérives de la société d’aujourd’hui. Et ce n’est pas
QUE la faute des femmes, mais celle des hommes AUSSI. Tous ceux qui encouragent ou
tolèrent le système sont coupables. En même temps, les alphas sont préférés pour être des
amants, et la grande masse des taffioles remplissent bien le rôle de « mari » donc ça arrange
tout le monde au final… sauf les femmes dont l’époux se révèle chiant comme la pluie.
259
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul 1/ Où sont passés les hommes ? Comme le résume bien Aurélien « elles kiffent les mecs
efféminés comme si elles étaient lesbiennes ». J’ai lu que les mecs ont peur de se laisser aller
à être virils car ils ont peur de l’étiquette du « macho » tout comme elles ont peur de
l’étiquette de « pute ». Pauvre France : ouais t’es un macho & un mec bien ; oui c’est une fille
bien & une pute !
Y’a tellement de fiottes que ça tourne trop souvent au rapport de force avec les meufs. Si tu
gagnes, tu restes un alpha mais leur ego est froissé et comme elles sont habituées aux taffioles
soumises (c’est plus agréable même si ça ne les excite pas)… elles essaient de te remettre à ta
place en te rappelant qu’elles peuvent baiser dès qu’elles le veulent et même si tu essaies de
leur faire comprendre que baiser (ou avoir une relation) avec un alpha et baiser avec une
mauviette, c’est pas le même niveau, elles partent du principe que « c’est trop beau pour être
vrai » et que donc forcément tu mens et que t’es un loser comme les autres. Là, on a droit
dans le meilleur des cas à trois tonnes de tests pour voir si on est vraiment aussi alpha, si
vraiment on ne juge pas les femmes qui s’éclatent, qu’on est vraiment ouvert d’esprit. Si tu
perds le rapport de force, dans ce cas, t’es une fiotte donc tu ne les excites plus tant que ça.
Dans tous les cas, avec des connes dont le cerveau a été lobotomisé, tu ne peux rien faire et
elles gâchent la tension sexuelle. Comme si c’était quelque chose de mal en soi. C’est
l’héritage de notre religion catholique (ou protestante en Angleterre) qui fait ça. S’il n’y avait
pas eu ça pour cadrer les gens, c’est vrai que ça aurait été un peu le bordel, tellement les
meufs sont des paradoxes : elles nous mattent mais n’assument pas, et ensuite culpabilisent les
mecs qui font pareil. Mais d’un autre côté, si personne ne les matte, elles sont tristes car ne se
sentent pas attirantes.
2/ Le sexisme ce n’est pas qu’en défaveur des femmes. Faut réaliser qu’elles bénéficient de
plus d’indulgence au tribunal par exemple (combien de femmes obtiennent la garde de leur
enfant au détriment de leur ex ?) Il suffit qu’elles accusent un mec de harcèlement ou de viol
même s’il n’a rien fait et il se retrouve dans la merde : la société part du principe que ces
pauvres petits êtres fragiles disent toujours vrai. C’est un peu le même principe qu’avec le
racisme. On accuse toujours les blancs, mais les blancs sont également victimes de racisme
parfois. Et ils ne peuvent rien dire ! Pauvre France !
En drague, elles ont un putain d’avantage mais qui est à double tranchant. En effet, elles
partent du principe qu’un mec qui ne les aborde pas ou qui n’ose pas se lancer au sens large
est forcément mec pas intéressé. Très peu partent du principe qu’il s’agir d’un loser qui n’a
260
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul pas de couilles, puisqu’elles ont le culte de la fiotte qui leur servira de mari. Ainsi, ce sont les
putains de winners qui osent se lancer qui en prennent plein la gueule, et les pauvres mecs qui
font rien (qui sont malheureux aussi sinon plus) se foutent de leur gueule et restent
tranquillement dans leur zone de confort. C’est pratique. Le truc ici, c’est qu’une fille qui
oserait prendre un peu des initiatives, ou même envoyer de l’énergie féminine (pas de
l’énergie farouche et coincée du cul mais plutôt de la douceur et de la sensualité féminine)
passerait devant toutes les filles plus bonnes qu’elles. Même un alpha winner n’abordera pas
tout le temps, car des fois, ben ça gave ces réactions quasi-automatique de pétasses. Donc si
les filles abordaient, elles pourraient sûrement avoir ce mec qui leur plaît mais qui ne les a pas
vues ou qui n’a pas la foi là présentement d’aller au charbon sachant qu’il a 90% de chances
voire plus de tomber sur une conne. Désolé les filles, mais on n’est pas des devins, hein. De
plus, quand un mec ne couche pas avec une fille, l’opinion générale pense que c’est parce
qu’ELLE n’est pas intéressée et donc finalement qu’elle est trop bien pour lui… alors qu’il
aurait peut-être eu plus de succès en étant un peu plus inaccessible. Mais dans la pratique,
c’est le même problème que quand tu laisses ta meuf s’invertir beaucoup plus que toi dans ta
relation : au bout d’un moment ça va la gaver d’avoir cette impression d’être un bouche-trou
et de ne pas avoir assez de récompenses (ici si on joue trop le mec inaccessible, elle va croire
qu’on l’est vraiment et investir son temps pour des mecs avec qui elle sent qu’elle a une
chance). Bon, j’termine sur l’inégalité dans la drague en parlant de la drague sur Internet :
souvent les filles ne répondent pas et même se plaignent quand elles reçoivent un message de
merde du genre « salut ça va? »… et pourtant, quand elles voient un BG et décident de tenter
leur chance, elles envoient parfois « salut ça va? » Faut arrêter donc de demander du fun
quand on est incapable d’en fournir.
Il m’arrive très souvent de me faire traiter d’ « obsédé misogyne irrespectueux » (et encore là
je suis soft) par des meufs qui n’ont pas lu mon blog ou « en diagonale ». Il s’agit donc d’une
réaction automatique et infondée qui consiste à défendre leur pouvoir sexuel, à tourner en
dérision tout ce qui touche à ce tabou et à empêcher les hommes de comprendre les femmes
car elles ont peur qu’on voit que c’est pas si glorieux que ça au final. « T’as un blog ? Ah
ouais sur quoi ?
– Sur la séduction. » Elles se barrent parfois en courant et en me traitant de psychopathe puis
vont dans la librairie la plus proche acheter un magazine féminin intitulé « comment séduire
les mecs cet été? » ou encore « qui est le meilleur coup de Secret Story 7? » C’est exactement
le même principe hypocrite qu’avec les photos intimes de Jennifer Lawrence qui ont été
261
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul balancées sur le net : tout le monde critiquait par devant « ouh c’est une honte, ça ne nous
intéresse pas, c’est sa vie privée » puis tout le monde allait les regarder une fois rentré chez
soi. La pensée unique, la bienpensance, tout ce que tu veux… ça formate les gens à long
terme : ils ont l’impression que cette dictature de l’opinion, ben, en fait que c’est leur vraie
opinion à eux.
Pour la défense des meufs, y’ a effectivement des « coachs en séduction » qui font ça parce
qu’ils n’aiment pas la femme au fond (ou veulent prendre leur revanche) et parce qu’ils sont
narcissiques et menteurs… et dans ce cas, OK, c’est malsain. Mais finalement pourquoi en
sont-ils arrivés là ? parce qu’elles les ont fait souffrir. Et pourquoi les ont-elles fait souffrir ?
pour finalement rentrer chez elles se toucher, en se disant que finalement, ça aurait été bien
mieux si c’était un mec sympa et un peu alpha qui le faisait. Je cherche pas à défendre les
mecs qui détestent les femmes, mais juste à vous faire comprendre qu’on est tous humains et
qu’on doit tous se construire. Et que pour certains, ben, c’est plus difficile que pour d’autres
(y’a aussi des filles, surtout les grosses, pour qui c’est pas facile la vie d’ailleurs il doit y avoir
plein de femmes qui détestent les hommes aussi).
3/ Moi aussi j’aimerais que les filles que je baise aient toutes le corps de Megan Fox. Alors
devrais-je être déçu et refuser de considérer toutes les offres ? Sérieux, cette société de merde
nous bombarde d’images mais faut réaliser que ces filles n’existent pas. La Megan Fox telle
que nous la connaissons n’existe pas : sur les photos, elle est maquillée, mise en valeur par
l’éclairage, par l’angle sous lequel on la filme, etc. Alors je comprends que les meufs
veuillent se taper Damon Salvatore ou Chuck Bass, mais sachez que de la même façon que
nos sex-symbols n’existent pas, les vôtres non plus. Et même s’ils existaient, je ne pense pas
que vous pourriez les avoir. Retour sur Terre tout le monde SVP !
Il est tellement évidemment que tout le monde a des problèmes ou des insécurités. Même Ian
Somerhalder, il est évident qu’il aimerait faire 10cm de plus. Même Padawan, mon copilote
beau gosse, a des doutes parfois et a été maintes fois rejeté. Parfois des meufs voient qu’il like
mes articles sur FB et il reçoit des messages comme « Je comprends pas, toi t’as pas besoin de
techniques toi… parce que t’es super beau et tout… » mais pourtant elles ne couchent pas
avec lui et le prennent pour un con comme les autres… haha, cherchez l’erreur.
Un autre exemple du fait que c’est les meufs plus que les mecs qui ont des problèmes
imaginaires en séduction, c’est un épisode intitulé « pranks j’sais pas quoi » où un mec
262
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul montre le profil Badoo d’un gars à des filles dans la rue. Comme le gars en question est un
mannequin, elles disent « oui c’est l’homme de mes rêves pour un date, je l’embrasserais surle-champ etc ». Et la blague c’est qu’il fait une descente en rappel et arrive juste devant elles.
Là, on voit leur vraie réaction : y’en a même une qui a fait sa chaudasse dans l’abstrait puis
qui est PARTIE EN COURANT en le voyant. D’autres qui lui ont dit qu’il était encore mieux
en vrai qu’en photo ne lui ont juste fait qu'un bisou sur la joue. L’expérience inverse a été
faite avec une bonnasse, et les mecs l’embrassaient hein et pas pour de faux. Qu’est-ce que ça
montre ? Ca montre que l’essentiel des problèmes entre mecs séduisants et femmes
séduisantes, c’est qu’elles se prennent trop la tête (certains mecs aussi sûrement) et qu’elles
veulent prouver « je sais pas quoi et on ne saura jamais » donc ça casse les couilles à tout le
monde.
Donc voilà, cette logique de merde dont nous abreuvent les gouines de féministes qui sont à
des postes médiatiques importants pousserait le mec moyen à mentir à chaque fois qu’une
fille lui plait. « Je veux un couple » devra-t-il jurer sur la sainte Bible avant de draguer une
nana, sinon bien sûr, il serait diabolisé. Puis, comme ce genre d’arrangements à l’aveugle ne
fonctionne presque jamais ou alors puisqu’il aurait menti consciemment pour essayer
d’arriver à ses fins et parce que c’est plus facile que d’assumer ce qu’il veut vraiment dans
l’immédiat (avec possibilité bien sûr si ça se passe bien d’avoir une histoire ensuite mais
pourquoi déjà signer le contrat de mariage ?)… ben, les meufs concluraient « c’est tous des
connards, je le savais » (alors que parfois ce sont elles qui veulent juste assouvir une pulsion,
d’ailleurs y’a plus de femmes qui trompent leur mari que l’inverse). En fait, c’est elles qui
poussent la plupart des mecs à agir comme ça : il serait peut-être temps de le réaliser.
B)
LA PETITE HISTOIRE
Il était une fois, j’ai fait un plan à 3. C’était cool. Récit : je re-choppais en boîte une nana avec
qui j’avais couché quelques fois et y en a une autre qui est venu nous coller. Alors j’l’ai un
peu motivée et on est allés baiser tous les trois. Sauf que sur le chemin de la maison, la rousse
que je m’étais déjà tapée n’arrêtait pas de dire des trucs comme « ouais j’ai théâtre tôt demain
matin.
– L’autre fille : si tu veux je rentre chez moi hein.
263
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Non non. » ou alors genre je choppais l’autre sur mon canapé, et la rousse allait s’assoir sur
une chaise de l’autre côté de la pièce. Que se passait-il ? Elle flippait, elle n’assumait pas.
Le temps a passé, cette même rousse a grossi et s’est ensuite tapé un pote à moi (il a osé être
sexuel car savait ce qu’elle avait fait avec moi sinon il agissait chaque fois comme un AFC
mais il dira jamais merci tu vois bref ceci est une autre histoire). Elle a été hautaine avec lui.
Genre horrible, et lui a fait des remarques désagréables. Le genre de trucs que je ne me
permettrais pas de dire même au pire coup de ma vie. Que se passait-il ? Nervosité,
surcompensation, etc.
Où je veux en venir ? La plupart des meufs sont dans ce cas. Elles n’ont pas un corps de rêve,
sont hautaines, exigeantes, malpolies, traumatisent les mecs pour compenser leur mal-être tout
en essayant de sauver la face… Mais on les baise quand même alors elles continuent. On
accepte de rentrer dans ce schéma de merde ! Il ne faudrait pas, il faudrait les recadrer direct.
Donnez-moi une bombe anti-morts-de-faim et je change les règles. Si les hommes arrêtaient
de se comporter de la sorte, on rétablirait peut-être le pouvoir sexuel et tout le monde ferait
plus attention à soi.
A votre avis ? Il est de plus en plus facile pour une femme de se faire tirer, alors quoi ? Elles
ne feront plus aucun effort et nous considéreront tous par défaut comme des morts de faim
inintéressants et nuls au lit. C’est pour ça qu’il y a de plus en plus de grosses, etc. Ca craint.
Pauvre France ! J’dis ça pour vous, les mecs, changeons les règles !!! Mais on doit le faire
tous ensemble pour le bien des générations à venir.
J’ai envie de porter la réflexion plus loin maintenant. Mesdemoiselles, si au lieu d’être des
meufs, vous étiez des mecs : sachez que vous ne baiseriez pas. Vous seriez des gros lards
joufflus, avec un caractère de merde, et une attitude d’AFC : les meufs ne voudraient pas de
vous. Alors OK, vous auriez aussi pu naître dans un pays pauvre d’Afrique et il faut remercier
Dieu pour ce qu’on a. Mais quand même, réfléchissez-y : un seul chromosome a déterminé
que vous soyez une femme et non un homme. Vous auriez eu plus de chance de naître ici en
France avec une paire de couilles que de naître en Afrique. Quand vous êtes en boîte et que
vous vous comportez de manière horrible avec un mec qui vous fait finalement un
compliment en vous abordant, ne partez pas du principe que c’est une grosse merde et ne
soyez pas blessantes avec lui. On dirait que c’est une agression, sérieux. Mettez-vous un peu à
sa place et sachez qu’il lui a fallu beaucoup de courage pour faire ce pas vers vous et que ça
264
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ne fait pas nécessairement de lui un mort de faim (bon si c’est un pauvre type ou un mec
malpoli c’est autre chose). Gardons en tête que l’agressivité d’une femme c’est soit qu’elle est
mal dans sa peau, soit qu’on la dérange, soit qu’on est agressif, soit qu’on arrive au mauvais
moment ou soit qu’elle nous prend tout simplement pour une merde (ça arrive).
Je pense que l’attitude de merde de certaines meufs est due à la société et non à la femme ellemême. On leur donne trop de pouvoir. Et on encourage ces fictions de merde. Si les femmes
étaient nées hommes, j’espère pour elles qu’elles se comporteraient différemment. C’est pour
ça aussi que je ris quand j’entends un mec dire « si j’étais une femme, je serais
nymphomane ». Ben non Ducon, si t’étais une femme tu subirais la pression de la société et tu
ferais tout un cinéma avant de baiser. Tu serais probablement trop stupide pour voir plus loin
que le bout de ton nez où est vraiment ton intérêt et arrêter de te soucier des conventions.
Les règles du jeu sont comme ça, y’a rien à faire de plus que d’essayer d’améliorer l’image
des hommes…P’t’être que les femmes arriveront à nous comprendre et sauront comment tirer
leur épingle du jeu (et non là je ne parle pas que de cul hein mais faut être honnête que vouloir
bâtir une relation amoureuse sans aucune tension sexuelle c’est aussi niais et inintéressant que
d’aller faire ses courses au supermarché et n’acheter que des trucs qu’on ne mangera jamais).
Y’a une étrangère qui m’a dit que ses copines françaises lui avaient bien recommandées en
arrivant « de ne surtout pas coucher le premier soir » et de « se comporter mal » avec les
hommes ici car les français sont trop des séducteurs. Donc, elle est sexuellement frustrée vu
qu’elle est pas mal et que c’est une fille de l’Est avec une autre culture donc plein de mecs
charmants l’ont draguée. La vérité c’est que ses copines françaises lui ont dit ça car elles
avaient peur de la concurrence et voulaient à la fois l’affaiblir elle et les hommes en faisant
baisser leur estime et donc se les garder (pour plus tard sûrement - un futur hypothétique). Si
elle savait penser par elle-même, elle aurait pu se trouver un mec pas mal ici ! Dommage pour
elle…
Carpe diem !
265
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
10 raisons de se méfier des sites de
rencontre
En ce moment, j’arrête pas de voir des pubs qui m’invitent à m’inscrire sur des sites de
rencontre… Certaines vendent du rêve (je kiffe celle de la mémé qui fricote avec le beau
barbu) ! Seulement, je sais exactement ce qui se cache derrière cette façade dorée. J’ai perdu
assez de temps sur ce genre de sites, j’ai pris assez de claques dans la gueule et j’ai rencontré
assez de nanas pour me sentir obligé de vous mettre en garde contre le côté obscur des sites de
rencontre.
Mise en garde #1 : les couples qui vantent les mérites du site sur la page d’accueil ne sont
pas réels. Ce sont des photos libres de droit et des témoignages écrits par des experts en
marketing. Ce genre de site n’est que très rarement un lieu miracle où vous allez rencontrer
l’amour (une amitié améliorée est déjà plus envisageable).
Mise en garde #2 : les profils de filles n’appartiennent pas toujours à des nanas. Il y a des
gens qui sont payés par le site pour discuter avec vous. Il y a aussi des profils aguicheurs
destinés à vous soutirer de l’argent contre des shows coquins via webcam. Enfin, certains
mecs jouent à créer un profil de nana pour se foutre de la gueule des autres mecs ou pour
obtenir des photos compromettantes d’eux dans le but de les faire chanter.
Mise en garde #3 : les vraies femmes qui vont sur ces sites n’y vont pas toujours pour de
bonnes raisons (surtout les sites gratuits). Beaucoup viennent uniquement pour se rassurer sur
leur pouvoir de séduction mais n’ont aucune envie de rencontrer des mecs. Il y a également
pas mal d’hypocrites qui n’assument ni de s’être inscrites sur un site de rencontre ni d’avoir
besoin et envie de faire l’amour… elles préviennent « pas de plans cul sale crevard j’ai tout ce
qu’il me faut (cherchez l’erreur) » ou « ici pour faire des rencontres amicales uniquement » ;
« une copine m’a inscrite », « juste là pour voir » etc. Leur mauvaise foi est sans limite. Enfin,
y’a des nanas dont le plus grand plaisir est de jouer à la connasse hautaine (elles vous
prennent de haut et font les malignes alors qu’elles fermeraient leur gueule en face-à-face).
Mise en garde #4 : même les filles qui sont venues sur le site pour les bonnes raisons peuvent
rapidement perdre la tête. En effet, dès qu’une nana crée son profil, elle est immédiatement
266
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul submergée de propositions (y’a pas besoin de courage pour aborder une fille sur Internet). Des
centaines de gars les contactent, alors elles font la fine bouche et oublient les règles
élémentaires de politesse. Elles pensent qu’elles vont pouvoir sélectionner des dizaines de BG
virils, sexy, intelligents, riches et drôles à la fois pour les mettre en concurrence afin de se
faire payer des verres dans les bars et des bouteilles en boîte.
Mise en garde #5 : une fois qu’elles ont perdu la tête, leur cas est désespéré : elles se
prennent pour des princesses. Elles pensent qu’il leur suffit d’attendre de se faire draguer sans
fournir aucun effort. Qu’elles sont autorisées à mettre 3 plombes avant de répondre, à faire
des caprices pour un oui ou pour un non, etc. Elles vous obligeront sans cesse à les relancer,
répondront à vos pavés par un seul mot, promettront des rendez-vous puis les annuleront au
dernier moment. Elles quitteront parfois le site sans prévenir, en plein milieu d’une
discussion.
Mise en garde #6 : il est facile pour elles d’avoir rencard avec un BG différent tous les soirs
mais elles subissent la pression sociale. Vous, de votre côté, devez accepter de payer et de
néanmoins leur donner le pouvoir du choix sexuel. Cependant, elles ont tellement peur de se
faire étiqueter « filles faciles » qu’elles ne s’en servent pas même si elles en meurent
d’envie… Le problème c’est qu’il y a trop de cons frustrés qui les montreraient du doigt.
Mise en garde #7 : la concurrence vous discrédite. En effet, les gus y sont les mêmes que
dans la rue et les boîtes (des lourdos, des cassos, des morts de faim, des mythomanes
complexés, des poètes qui copient-collent le même texte à tout le monde, des coincés qui se
sentent pousser des ailes grâce au virtuel mais ne parviendront pas à articuler 3 mots en faceà-face, etc.). Grâce au principe d’association, vous êtes donc vous aussi étiqueté « loser »
d’entrée. D’où l’importance de faire clairement la différence dans son profil.
Mise en garde #8 : la grande majorité des femmes (comme des hommes) sont des imbéciles.
Les sites de rencontres sont devenus des lieux de consommation humaine où les individus
font défiler les photos les unes après les autres en essayant de collectionner les plus beaux
spécimens (vous n’êtes rien tant que la fille ne vous a pas vu en vrai). Autre chose : depuis
quand une femme qui dit chercher du sérieux, cherche réellement du sérieux ? Depuis quand
une femme qui dit chercher un mec gentil, fidèle, cherche réellement un homme pareil ?
Encore un effet de la pression sociale. La vérité c’est que si la plupart des nanas se
connectent… c’est que leur vie amoureuse est vide de sens. Elles n’ont rien à faire, alors elles
267
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul cherchent quelqu’un pour se donner un minimum de contenance, pour vivre un semblant
d’histoire par procuration. C’est un effet secondaire de notre société surprotégée.
Mise en garde #9 : il existe des techniques pour coucher avec quasiment toutes les filles que
vous rencontrez (la base étant de faire un bon tri en amont pour ne rencontrer que les
motivées). Cependant, la plupart des gens parlent en général de sujets neutres pendant des
semaines (les langages corporels représentant 90% de la communication : il est impossible de
savoir si le courant va passer avec une personne avant de l’avoir vue en chair et en os.) Ou
alors, à cause de la tension sexuelle, ils n’agissent pas de la même façon en face que sur
Internet. Ou alors, ils enchaînent 4 ou 5 rencards, vont au restau, puis couchent ensemble et
c’est pourri… alors ils ne se rappellent jamais. Attendez-vous à de nombreuses déceptions si
vous respectez les règles.
Mise en garde #10 : soyez prêt à assumer. Il n’est pas exclu que vous tombiez sur des
personnes que vous connaissez (des gens avec qui vous travaillez ou des voisins, etc.) Je ne
vous conseille pas de les brancher en ligne : s’ils sont intéressés, ils viendront… sinon tant
pis.
L’idée à retenir est la suivante : si vous êtes un mec et que vous respectez les règles… alors,
vous êtes un pigeon. Si vous êtes une fille, sachez que vous ne servez qu’à attirer ces pigeons.
C’est le même principe qu’en boîte mais sans l’alcool et la musique. Ceci dit, il y a quand
même des perles rares sur les sites de rencontre (j’ai fait des dizaines de chouettes rencontres
avec des nanas qui ne se prenaient pas trop la tête…) et je pourrais donc facilement vous
écrire un article sur comment utiliser les sites de rencontre de façon constructive.
268
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
10 astuces pour sortir du lot sur les sites de
rencontre
J’ai été un peu négatif dans mon dernier article sur les sites de rencontre. Je dois admettre que
des filles géniales peuvent être rencontrées en ligne. D’ailleurs, je serais bien hypocrite de
clamer le contraire puisque je fréquente en ce moment plusieurs coquines rencontrées online.
Mais pour arriver à un tel résultat au lieu de se faire plumer comme un pigeon, il faut savoir
comment s’y prendre (ou avoir de la chance, ce que je vous souhaite). Voici donc 10 astuces
pour tirer son épingle du jeu sur les sites de rencontre.
#1 c’est du marketing, vous devez vendre un produit, et ce produit c’est vous :
– le pseudo : choisissez quelque chose qui attire l’attention, quelque chose de rigolo ou qui
permet de démarrer une conversation. Par exemple, un pote avait choisi « clique-ici ». Effet
catchy garanti ! Mon « produit bio » fonctionne également assez bien puisqu’il me permet de
leur dire que je suis un homme-objet qu’elles peuvent manger sans grossir. Par contre, oubliez
les trucs dans le genre « bon coup », « grosse teub », etc.
– le choix des photos : la photo principale est déterminante alors oubliez les clichés pris torsepoil dans le miroir avec vos poils pubiens qui dépassent. Les selfies avec la bouche en cul de
poule aussi, ça fait tellement cheap. La fille doit se au contraire dire « hmm ce mec a l’air
intéressant je vais cliquer dessus ». C’est le packaging de votre produit : il faut attirer l’œil. Si
vous n’avez pas le physique de Ian Somerhalder, ne faites pas le beau gosse… choisissez des
photos fun ou intrigantes qui permettent de démarrer une conversation grâce à la mise en
scène.
– la description : je vous conseille de mettre autant de texte que vous le pouvez et de rédiger
sans fautes d’orthographe. Votre texte doit contenir des punchlines. Pas d’idées ? Vous
pouvez vous inspirer de publicités qui ont connu le succès ou visiter des profils des nanas et
retourner leurs techniques contre elles. Enfin, comme dans un entretien d’embauche, faites en
sorte que vos prétendus défauts soient en fait des qualités.
#2 vous ne prenez pas la drague sur Internet trop au sérieux : dans leurs petites têtes de
coquines : même si elles sont sur le site : ce sont les losers qui ont besoin d’Internet pour
chopper. Donc, et ça peut paraître paradoxal, vous devez adopter une attitude qui véhicule le
fait que vous n’avez pas besoin de ça.
269
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul #3 suggérez le fait que vous êtes bon avec les filles : pour cela, ne mettez aucune photo où
vous avez l’air de kiffer une fille… plutôt des photos où des filles ont l’air de vous désirer.
Important également : n’embrassez aucune fille sur les photos : la jalousie n’est une bonne
chose que si elle est mêlée à l’incertitude.
#4 ne vous vantez pas et ne soyez pas bizarre : évitez les trucs du genre « beau mec sexy
avec tablettes de chocolat »… je veux dire, les filles le voient bien que vous êtes sexy, pas la
peine de l’écrire. « Homme à femme a envie de jouer avec ta petite culotte »… comme toute
vantardise, ça communique un manque de confiance (même si ce n’est pas le cas en fait), dans
l’esprit des filles c’est un peu comme le mec qui compense une petite bite par une grosse
voiture. De plus, sur Internet, les filles vous élimineront d’entrée au premier détail qui leur
paraîtra « bizarre » car elles sont prévenues qu’il y a des tas de mecs bizarres et de
psychopathes. Mais si vous êtes trop « normal », vous êtes fade donc pas intéressant non plus.
Un juste milieu à trouver, donc.
#5 dans votre description, faites en sorte de tendre des perches pour qu’elles aient envie
d’envoyer le premier message : si la nana a l’impression qu’elle vous a choisi et qu’elle est
venue vous parler… alors la frame de la discussion sera qu’elle vous drague et vous serez
donc en position de force. Ensuite, votre travail ne consistera plus à vous différencier de la
masse, simplement à ne pas tout gâcher. Par exemple, ne perdez pas votre virilité en devenant
needy à souhait dès qu’une fille s’intéresse à vous (je pense à ces gars qui envoient 15
messages quand elle ne répond pas ou qui la harcèlent au téléphone)… ça communiquerait
que vous êtes un loser puisqu’aucune autre fille ne s’intéresse à vous.
#6 faites un tri : les statistiques sont vos amis. Certains mecs pensent qu’en sexualisant
rapidement la conversation, ils perdent des coups puisque pas mal de filles se braquent et ne
répondent plus. La vérité c’est qu’ils ne perdent pas de coups mais qu’ils gagnent au contraire
du temps. Ces filles qui se braquent dès qu’on leur parle de sexe sont en fait des chieuses, des
coincées, des frustrées, des nanas qui cherchent des pigeons à exploiter, etc. Ce que je veux
dire, c’est que vous ne les auriez pas baisées de toute façon, alors autant le savoir tout de
suite, non ?
#7 copiez-collez les premiers messages mais ne vous faites pas griller : l’idée c’est de
pouvoir envoyer des messages de 10, 20 ou 30 lignes en 30 secondes. Quel intérêt ? Déjà
parce qu’écrire autant vous fait sortir du lot (beaucoup de losers envoient « cc sa va? » ou « t
270
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul belle tmtc »). Ensuite, parce que les filles qui répondent sont obligées de tout écrire … elles
investissent donc du temps pour vous … plus que vous pour elles, en tout cas. Et, ce temps
investi, elles seront plus à même de vouloir le rentabiliser. N’oubliez pas de personnaliser un
minimum vos pavés quand même.
#8 contactez les femmes qui ont visité votre profil même si elles ne vous ont pas envoyé
de message : beaucoup de nanas n’ont pas le courage de vous aborder en vrai mais ne l’ont
pas non plus de vous aborder sur Internet. Elles sont également submergées de propositions,
etc. Celles qui visitent votre profil sont en général au moins un peu attirées: elles sont la
plupart du temps partantes pour parler avec vous. C’est un signe d’intérêt.
#9 pour voir réellement à quoi ressemblent les filles, demandez d’autres photos ou leur
Facebook : dans tous les cas, méfiez vous, car elles se mettent vraiment à leur avantage en
ligne. La moins bonne photo est généralement celle à laquelle elles ressemblent le plus en
vrai. Certaines mineures mentent sur leur âge aussi, etc. Bref, il vaut mieux recouper plusieurs
réseaux sociaux avant de rencontrer.
#10 ne vous déplacez que quand le plan vous paraît solide, vraiment concret : pour éviter
les lapins et autres flakes, je ne rencontre une fille que quand je la sens vraiment motivée et
qu’on a déjà bien parlé de cul. Je ne place des rendez-vous que quand je n’ai rien d’autre de
prévu et que ça ne m’oblige pas à faire des déplacements exprès. Ainsi, depuis 2 ans, j’ai fait
l’amour à 90% des filles que j’ai rencontrées par Internet. Et j’en ai rencontré en moyenne 2
par mois avec un compte gratuit donc limité. Voilà, vous savez tout maintenant. A votre tour
de vous amuser !
271
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Réponses à mes détracteurs et pourquoi j’ai
raison
Cet article va parler d’une connasse moralisatrice qui se croit intelligente parce qu’elle est à la
fac de lettres alors qu’elle n’est pas plus maligne qu’une huître, d’un mec qui perd ses couilles
devant sa meuf et d’un faux profil sur Adopte qui pense pouvoir me prendre pour un con (les
3 sont liés). Cette fable moderne est instructive et nous pouvons en tirer des enseignements.
C’est un peu long, mais je vous assure que ça vaut le coup car ça en dit long sur nos
congénères et sur combien la plupart des êtres humains sont pitoyables. Si vous n’avez
pas le temps de tout lire, c’est bien dommage, mais je vous ai quand même mis l’essentiel
en rouge.
Tout a commencé suite à cet article que j’avais écrit pour le site TRJ ACTU. Une nana avait
commenté en écrivant ce que sûrement beaucoup de personnes pensent en me lisant… alors,
dans un premier temps, je vais leur remettre les pendules à l’heure. Dans un deuxième temps
je vous montrerai à quoi ressemble un mec qui perd ses couilles devant sa copine : vous
verrez combien c’est ridicule et pathétique. Et dans un troisième temps, je vous expliquerai
comment j’ai démasqué un faux profil et suis remonté à la source… c’est l’occasion de faire
un peu de mentalisme.
Partie 1 : réponse à son commentaire de mal-baisée (intégralement)
CELINE : Ça me fait doucement rigoler de voir le terme « site de rencontre » fleurir dans ton
article. A te lire, ce serait plutôt « site de rencontre pour plans cul ». Mais vu que tu utilises le
premier terme et non le second, je vais te répondre en partant de ce principe (et à l’avenir, si
j’ai mal compris ton article, exprime toi mieux.)
Ca c’est le raisonnement typique des meufs qui n’ont rien compris. Le genre de coconne qui
écrirait bien volontiers sur son profil adopte « pas de plans cul, là pour du sérieux » et que je
zapperais sans la calculer parce que ce type de remarque montre bien qu’elles n’ont rien
compris à la vie. Je pense que ce qui la fait le plus chier au fond, c’est que je conseille aux
mecs de fuir les nanas comme elle : vous verrez que la suite de l’histoire me donne totalement
raison. Comme la plupart des gens, bien formatés et conditionnés par la société, ces êtres
272
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul dénués de synapses prennent le problème à l’envers. Evidemment que toute relation doit
commencer par du sexe, et une fois qu’on a couché ensemble : on voit si on continue. J’ai
écrit tout un livre là-dessus qui explique pourquoi la plupart des gens sont malheureux en
amour et parfois ne le savent même pas. Pas envie de tout résumer, et ce serait hors sujet,
donc cliquez ici pour lire un extrait sur les relations H/F.
CELINE : « visiter des profils des nanas et retourner leurs techniques contre elles. » = c’est
bien connu, toutes les filles des sites de rencontre utilisent des « techniques » pour plumer les
pauvres mecs qui n’ont rien demandé et sont totalement innocents.
Les filles ont un sens de la séduction naturellement bien plus aiguisé que les hommes. Déjà
parce qu’elles apprennent très jeunes à nous rendre gagas grâce à leur charme (ça commence
avec papa) et puis c’est une question de survie pour elles de compenser le fait que nous ayons
en moyenne plus de force physique qu’elles. A notre époque, les magazines féminins
accentuent encore plus cela en faisant leurs choux gras « 10 méthodes pour le retenir » ou
autres titres accrocheurs mais très vendeurs. Bref, oui les femmes sont plus douées que nous
pour séduire, et le but du Game c’est de retourner leurs techniques contre elles. C’est à dire
apprendre à faire comme elles.
CELINE : « même si elles sont sur le site : ce sont les losers qui ont besoin d’Internet pour
chopper. » = aucune fille n’admettra JAMAIS (oh non !) qu’elle est là parce qu’elle n’a pas
de chance en amour (et quand elles disent qu’elles sont la juste pour parler, elles sont
hypocrites, bien sûr !)
Alors déjà cette partie : ça sent le vécu. Ensuite, la « chance » en amour ça n’existe pas. Et
enfin, oui quand elles disent qu’elles sont là « juste pour parler » la plupart sont hypocrites
parce que ça reviendrait à dire « je suis là pour perdre mon temps et faire perdre leurs temps
aux mecs à qui je parle sans me soucier du fait que ça leur coûte 30€/mois vu que pour moi
c’est gratuit » et les autres qui sont vraiment sincères sont simplement des meufs stupides qui
n’assument pas.
« plutôt des photos où des filles ont l’air de vous désirer » = parce qu’on est toutes folles des
Don Juan de fin de soirée.
Rien à voir ma chérie, ça s’appelle le phénomène de présélection. C’est naturel et ça a été
prouvé scientifiquement : quand d’autres belles femmes s’intéressent à un homme, cela fait
273
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul que les autres nanas le trouvent plus intéressant (en moyenne bien sûr). Fais plus de recherche
sur le sujet si ça t’intéresse mais la prochaine fois essaie de ne pas me faire perdre mon temps
avec ton ignorance crasse et réfléchis avant d’écrire.
CELINE : « dans l’esprit des filles c’est un peu comme le mec qui compense un petit sexe par
une grosse voiture. » = la solidarité masculine, on entend tellement peu parler. C’est peutêtre parce que certains mecs pensent AUSSI que les machos compensent comme ça.
Cette partie de ton commentaire est incompréhensible à part si le but est de souligner qu’il n’y
a pas que les filles qui savent que certains mecs surcompensent… dans ce cas alors je dirais
oui. Du coup, je réponds simplement : « cherche pas, ton mec aussi a un petit kiki ».
CELINE : « De plus, sur Internet, les filles vous élimineront d’entrée au premier détail qui
leur paraîtra « bizarre » » = les filles ne sont pas curieuses ; ce sont des folles névrosées et
anxieuses au possible. Vous êtes original ? Vous finirez seul et ce sera bien fait pour vous.
Et bien écoute sale petite impertinente sans cervelle. Déjà, faut pas faire de généralités comme
ça. Ensuite, (comme à chaque fois) je ne parle jamais sans savoir de quoi je parle. Illustration:
Padawan avait fait un profil dans lequel il avait mis « mes trois centres d’intérêt sont :
l’alimentation, le sport, et ta petite culotte » et quasiment toutes les filles le zappaient. Il a
simplement enlevé la partie sur la petite culotte et maintenant, il cartonne. Encore une fois,
ferme ta gueule si c’est pour dire autant de merde sur une seule ligne.
CELINE : « si la nana a l’impression qu’elle vous a choisi et qu’elle est venue vous parler…
alors la frame de la discussion sera qu’elle vous drague et vous serez donc position de
force. » = parce que voila, le mec qui vient parler guidé par ses hormones, ça se fait
tellement rare de nos jours. Par contre, les fourbes, ça commence à courir les rues.
Révélateur de la nana qui attend passivement que les mecs viennent lui parler : 200 charmes
par jour environ, même pour une moche : vous avez le choix. Ceci dit, je suis totalement
d’accord : il faut aborder car on se donne ainsi le choix… mais si la nana vient d’elle-même,
on a quasiment 100% de chances de réussite ensuite. Et c’est ainsi que c’est écrit dans
l’article, donc là, la petite cervelle de moineau déforme tout pour faire des arguments foireux.
Sérieux, on dirait Hollande qui argumente au débat présidentiel. Quant à la partie sur le
fourbe, je suis censé me sentir visé je pense, m’enfin la suite de l’histoire montrera qui est
fourbe ici et qui est sincère et honnête.
274
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul CELINE : « ça communiquerait que vous êtes un loser puisqu’aucune autre fille ne
s’intéresse à vous. » = bah non, mauvaise pioche, on n’a pas un melon immense non plus en
pensant ça. Par contre, oui, c’est lourd.
Donc là tu es d’accord avec moi mais tu veux quand même me contredire pour la forme.
Super.
CELINE : « Ces filles qui se braquent dès qu’on leur parle de sexe sont en fait des chieuses,
des coincées, des frustrées, des nanas qui cherchent des pigeons à exploiter, etc. »= Si les
mecs sont considérés comme honnêtes en parlant de cul, les nanas sont des hypocrites en
vous envoyant chier. Impossible de penser qu’elles ne sont pas intéressées (vous êtes
irrésistibles, voyons !)
Ca n’a absolument rien à voir avec le fait d’être irrésistible ou pas. Si une nana n’est pas
intéressée (peu importe la raison) autant le savoir tout de suite : gain de temps et d’énergie.
D’où le principe du tri encore une fois. Et oui, ça ferait du bien à la plupart des nanas une
bonne baise (c’est physiologique) mais bon elles préfèrent faire chier avec leurs principes de
merde.
CELINE : La, je vais faire un petit combo de citations : « l’idée c’est de pouvoir envoyer des
messages de 10, 20 ou 30 lignes en 30 secondes. » « Ensuite, parce que les filles qui
répondent sont obligées de tout écrire » « elles investissent donc du temps pour vous » « Et,
ce temps investi, elles seront plus à mêmes de vouloir le rentabiliser. » = donc les filles (ces
chieuses, hypocrites, gna gna gna), doivent « rentabiliser » le temps passé à vous parler /
Elles doivent « investir » leur temps pour vous, mâles / Elles sont « obligées » d’écrire, mais
vous, hommes, n’êtes pas obligés de donner de votre personne.
Effectivement oui, les filles s’inscrivant gratuitement sur ce genre de site : il y vient n’importe
qui. Nombreuses sont celles qui viennent juste pour voir et donc te faire perdre ton temps en
te laissant espérer, d’autres seront motivées mais se dégonfleront au dernier moment ou alors
quitteront le site en plein milieu d’une conversation parce qu’elles n’en ont rien à foutre tant
que ça reste virtuel. En les faisant investir sans trop vous investir vous-même, vous verrez
lesquelles sont fiables et lesquelles ne le sont pas. Vous pourrez ainsi donner de votre
personne à celles qui le méritent. Si vous ne procédez pas comme ça, à moins d’avoir une
chance énorme, vous deviendrez fou et aurez peu de résultats.
275
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul CELINE : « beaucoup de nanas n’ont pas le courage de vous aborder en vrai mais ne l’ont
pas non plus de vous aborder sur Internet. » = beaucoup ne sont pas intéressées aussi.
Encore une fois, totalement faux. Combien de fois suis-je sorti avec Padawan en boîte et plein
de filles le mataient mais ne l’abordaient pas (Padawan c’est un BG hein genre Ian
Somerhalder). Sauf que quand il allait leur parler elles étaient trop contentes mais elles
n’auraient jamais fait l’effort elles-mêmes soit « j’ose pas » ou alors « c’est à l’homme de
venir ». Enfin que des phrases de petite fiotte, hein. Ben, sur Internet c’est pareil, y’en a plein
qui visitent ma page 3 ou 4 fois mais qui n’écrivent rien et quand j’envoie un charme elles
sont super contentes puis je les baise dans la semaine.
CELINE : « je ne rencontre une fille que quand je la sens vraiment motivées et qu’on a déjà
bien parlé de cul » = parce que ça ouvre tellement la communication (et puis c’est vrai que
les saintes nitouches, on leur parle pas, alors…)
Les saintes nitouches, elles t’emmerdent. Pour ton info : j’ai même rencontré des filles qui
n’avaient rien fait de leur vie sexuellement parlant. Ce qui est important, c’est que la fille soit
motivée, et c’est le seul moyen à peu près fiable de s’en assurer. Je vois trop souvent le cas de
mecs qui vont à 4/5 ou plus rencards avec la fille, investissant ainsi temps et argent et puis au
final ils ne font rien ou alors quand ils couchent ensemble c’est pourri et ils ne se revoient
plus… encore une fois, autant être fixé tout de suite non ?
CELINE : « Je ne place des rendez-vous que quand je n’ai rien d’autre de prévu et que ça ne
m’oblige pas à faire des déplacements exprès » = la position du mâle alpha. Et bonbonne qui
suit.
Encore une fois, trop de filles ne sont pas fiables, se dégonflent ou annulent au dernier
moment. Donc ouais, autant ne pas organiser ses journées en fonction d’elles sinon on risque
de devenir fou. Et là, je te parle de l’expérience du field, pas de principes de merde basés sur
du vent.
CELINE : « Et j’en ai rencontré en moyenne 2 par mois avec un compte gratuit donc limité. »
= aveugles, sourdes, muettes, avec un QI déficient ?
Et bien voilà un passage qui leur fera, j’en suis sûr, très plaisir. Pourquoi tant de haine, tant de
méchanceté gratuite ? Pourquoi est-ce que ça te fait autant chier que je sois heureux et
276
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul qu’elles soient comblées ? Ca en dit long sur toi, plutôt négativement d’ailleurs. Frustration,
quand tu nous tiens. PS = je suis monté à 5 en février 2014 :)
CELINE : Parce que perso, pour rien au monde, avec un avis comme le tien, je ne donnerai
de ma personne pour rencontrer un mec comme toi (je n’ai rien inventé, hein, ce sont tes
écrits, ta création, ton chef-d’oeuvre).Si je peux te donner un conseil de femme maintenant :
éteint ton ordi, trouve toi un coach, un psy, ce que tu veux, règle ton complexe d’Œdipe,
trouve toi une vraie nana, apprend la vie, et arrête avec tes inepties. Bientôt, tu vas nous faire
l’apologie du viol.
Trouver une « vraie » nana ? Parce que celles que je fréquente sont fausses, sans doute.
L’apologie du viol ? Sérieux hors sujet. Un psy… what the fuck? Vraiment que de la merde
ça. Quelle relou !
Partie 2 : le mec qui perd totalement ses couilles devant sa copine (et qui se
décrédibilise)
Il faut que je vous parle du copain de cette fille, qui est donc le mec qui tient le blog sur lequel
j’écrivais. Un gars apparemment complexé sur sa taille, pas moche mais un peu gras,
manquant évidemment de confiance en lui puisqu’il s’affiche sur des photos retouchées, le
regard dans le vide. Il tient le blog en question depuis 5 ans, et fait à peu près 100 visites par
jour, niveau que j’ai atteint au bout d’un mois et demi avec le mien. Il publie sur l’actualité
mais il est tellement bienpensant que ça en est pathétique : je n’ai jamais pu finir un seul de
ses articles. Pour tout vous dire, c’est lui qui était venu me chercher pour écrire sur les sites de
rencontre. Son opinion après la lecture de l’article en question « excellent ton article : incisif,
précis. je l’ai trouvée encore meilleur que le premier ». Il l’a publié lundi soir : 230 lectures
contre une moyenne de 100 par articles normalement sur son site pourri. Bref, il aurait pu être
content. Et moi, je pensais faire une bonne action en remontant le niveau de son blog et en
faisant réfléchir ses lecteurs.
Trois jours plus tard, soit jeudi soir, il m’a envoyé un message sur FB :
Greg : tu as un commentaire épicé qui t’attends sur TRJ sur ton dernier article et sur certains
points, il me semble qu’elle n’a pas tort
Moi : Elle peut m’sucer si elle est pas contente !!! J’irai voir en rentrant tout à l’heure.
Thanks de l’info.
277
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Greg : Bon écoute, je veux bien être gentil, mais insulter les internautes avant même d’avoir
lu ce qui se disait dessus c’est pas possible pour moi
Moi : Huuuu sois pas aussi susceptible ! J’irai voir j’t’ai dit
Greg :Je le suis pas. A plus tard
Alors à ce moment-là, je me suis dit « pourquoi ce bienpensant vient me casser les couilles
avec sa conne d’internaute de merde ? » Je suis donc allé voir le commentaire en question en
rentrant chez moi. Le commentaire était signé « Céline » et sa copine s’appelle « Céline » :
j’ai donc fait le rapprochement.
Moi : ah c’est ta copine, je comprends mieux… bah classique, elle réagit comme ça parce
qu’elle a rien compris. Toute son argumentation là, c est de la merde, je pourrais tout
démonter donc j’vais juste ne pas répondre. Tu vois, j’fais des progrès : elle m insulte à la fin
mais moi j’garde mon self control
Greg : ça aurait été une autre fille Fab ça aurait été pareil… la règle d’or quand on écrit sur
un site et qu’on reçoit un commentaire, c’est de ne pas être piqué au vif (avant même d’avoir
lu) et d’insulter le lecteur (qu’il est tort ou raison) je pensais que tu le savais vu que tu n’es
pas à ton premier site web quand même
Mon cul sur la commode cette règle d’or… inventée par qui ? Ce serait pas plutôt parce que
ça t’arrange ? Donc là, premier mensonge : ça aurait été une autre fille il s’en serait foutu et
ne m’aurait pas cassé les couilles. En plus, c’est pas vraiment une insulte ce que je lui ai dit,
surtout comparé à ce qu’elle a écrit ELLE. Je passe sur ses fautes d’orthographe quand il écrit
sinon on s’en sort pas.
Moi: bah non… tu te plantes complètement : elle a réagit comme ça car elle a peur que ça te
donne des idées. Elle n est absolument pas objective… et toi qui trouvais ça génial tu fais
totalement marche arrière… et btw je n’ai insulté personne , par contre elle elle m’a insulté.
Greg : Je ne remets pas en cause le fait que tu as du potentiel pour écrire. Par contre, sur le
dernier article, je suis d’accord avec elle sur le côté un machiste qui se dégage. Je ne l’ai pas
censuré car je respecte les opinions de chacun, mais je dois bien t’avoue que ta réaction
d’hier soir passe très mal et je pense qu’elle n’a pas tort quand tu confonds par exemple
« site de rencontres » et « sites de plans cul »
278
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Là c’est faux cul power : antisémite, raciste, électeur du front national, vade retro satanas !
Ce qu’il ne faut pas lire comme conneries nauséabondes et hors-sujet : déjà, tu devrais relire
la définition de « macho » avant d’utiliser des termes trop compliqués pour toi ! Une réponse
totalement dictée par elle si vous voulez mon avis. Pourquoi les mecs lèchent le cul de leur
meuf comme ça, en perdant même leur amour propre ? Certains prétendent qu’ils sont
amoureux et ils pensent que ça justifie tout. Mais en fait, très peu le sont vraiment, beaucoup
se convainquent qu’ils le sont par facilité. Faire des efforts, aller draguer, non c’est tellement
plus facile de me vider les couilles dans cette fille même si elle ne me convient pas totalement
plutôt que d’en trouver une qui me plait VRAIMENT. Peu à peu ils se retrouvent piégés car
ils grossissent ou autre, et là c’est la fin des haricots. Bref, ce genre d’attitude révèle bien un
manque de personnalité et de confiance en soi. Ah, et quand je dis qu’elle réagit comme ça
parce qu’elle a peur qu’il ouvre les yeux et parte avec une autre, c’est elle qui manque de
confiance en elle (remarque je comprends : bien que n’étant pas laide, elle est assez banale et
sacrément chiante, moralisatrice et castratrice comme vous pouvez le constater). Pourquoi les
filles (et l’expérience m’a montré que c’est surtout celles qui n’ont pas confiance en leur
pouvoir de séduction) veulent des couples et font culpabiliser les mecs ainsi que les autres
filles qui s’éclatent ? Déjà pour être sûr de tenir les gus en laisse, puis ça leur permet de dire
« il aime ma personnalité pas mon cul, c’est un mec bien ». Effectivement, c’est un pigeon qui
baise une conne grasse et molle par facilité… Sachez qu’on est tous régis par l’instinct et les
règles de l’évolution, alors je rigole doucement quand des gens qui n’ont jamais rien lu sur ces
sujets pensent que je base mes argumentations sur des choses qui ne sont pas prouvées. Quant
à la fin de son message : mais oui c’est tout à fait différent… Sites de plans cul, euh ben euh
on rencontre pour baiser, et sites de rencontres, euhhh bennn euhhh…
Moi : je compare rien du tout moi c’est elle. Il faut être sacrément bienpensant pour croire
que les gens et surtout les filles n’y vont pas plus pour des plans culs que pour « trouver l
amour »
Greg : j’ai relu ton article… Tu dis à plusieurs reprises que les filles qui sont sur ce genre de
sites ne recherche que des plans cul…
Moi : non sérieux… toi aussi tu lis de travers ?
Greg : c’est peut être le cas pour 50%, 60% des filles (et des mecs…) suivant les sites
Greg : mais pas tous…
279
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Le message ici c’est « j’ai rencontré ma copine sur Adopte moi et je suis pas un daleux qui
cherche des plans culs, je suis au-dessus de ça »… pourquoi, tu l’as baisée au final, non (du
moins je l’espère) ? Vous remarquerez le % qu’il me cite, totalement au hasard et qui n’a rien
à voir avec la réalité. Ca me fait penser à ces pauvres types qui font aux nanas « oh non moi je
suis pas un connard comme lui, je ne veux pas baiser ça ne m’intéresse pas… bon maintenant
que j’ai dit ça, on peut baiser ? »
Moi : je dis qu’on fait un tri pour ne consacrer du temps qu’aux filles qui voudront baiser.
Des coincées qui font chier, profiteuses ou opportunistes y en a plein mais j’les détecte tout de
suite et ne leur consacre pas plus d une seconde : c’est ça le truc
Greg : tu préfères t’atarder sur les filles qui sont là pour des plans cul c’est ton droit, il y a
pas de soucis
Moi : non mais alors là… ça se voit que t as aucune expérience du field quand tu me dis des
trucs comme ça
Greg : Je prvilégie la qualité que la quantité, c’est peut être notre différence
Moi : ouais t as raison, j’baise surement que des connes moches
Ce gars n’a, à ma connaissance eu que 2 filles dans sa vie. Une nana de 15 ans qui était encore
au collège quand il était à la fac. Et l’actuelle, un peu plus âgée mais beaucoup moins jolie et
surtout bien plus conne. Et après il vient me parler d’égal à égal voire même en se plaçant
comme quelqu’un de supérieur qui s’y connait. Pauvre France ! Ca ne m’étonne pas que les
stars aujourd’hui soient des gens comme Cyril Hanouna, sérieux ils sont bien à l’image de nos
concitoyens.
Greg : et devine ou j’ai rencontré ma « coincée » de copine ? Sur adopte et ça fait 1 an que
ça dure
Moi : beh écoute tant mieux si t es heureux
Et oui, contrairement à ces 2 emmerdeurs, mon but n’est pas de faire chier les gens. Mais
plutôt de les rendre heureux et ne souhaite que le bonheur de mon prochain : c’est pour ça que
je tiens un blog de développement personnel qui aidera ceux qui voudront bien accepter
certaines vérités. C’est quand on est mal dans sa peau et pas comblé dans sa vie qu’on cherche
la merde comme ça. Au lieu d’essayer de se tirer vers le haut, la plupart des gens essaient de
tirer les autres vers le bas. C’est triste, ne tombez pas dans ce piège.
280
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Greg : mais tu baises un peu qui tu veux il y en a s^urement de très jolies dans le lot, je ne me
fais pas de soucis pour toi
Moi : c est incroyable de lire des trucs comme ça : ta meuf te dis un truc et ça y est je suis
devenu le diable et tu dis rien sur la qualité de son com… je pense que ce serait bien que tu
prennes du recul sur le truc et accessoirement que tu retrouves tes couilles parce que j’ai rien
dit sur elle par contre elle m insulte en public et encore c est à moi que tu viens engueuler
Greg : alors pour te répondre calmement…
Moi : non mais me répond pas calmement, j’en ai rien à cirer… t’sais quoi t es même pas
obligé de répondre
Greg : si tu en avais rien à cirer tu me pondrais pas un pavé pareil depuis tout à l’heure donc
je reprends…
Moi : bah jte trouve injuste… et le mec qui retourne sa veste en 2 temps 3 mouvements donc
en fait jsuis déçu par toi pour un journaliste tu ne soutiens finalement que le bienpensant à
souhait
Greg : 1) Mes couilles vont bien, je te remercie. Car même si je n’étais pas d’accord sur le
fond de ton article, je l’ai publié car c’est ton opinion. Je ne l’ai pas censuré.
Moi : ? je te renvoie les passages où tu me dis que c’est génial encore mieux que le premier
etc ? là t es de mauvaise foi donc passons
Greg : 2) Là où tu vas trop loin je le répète, c’est que tu as dénigré sans lire le commentaire
avec tes termes classieux dont tu es friand « Elle a qu’à me sucer ». En l’occurence, celui qui
ne respecte pas les opinions qui vont dans un autre sens, ne se respecte pas lui même
Sa dernière citation là, c’est une invention. Je ne connaissais pas et je suis même allé chercher
sur Google : ça n’existe pas. En même temps, ce serait ridicule de devoir respecter des
opinions quand on sait qu’elles sont erronées. Quant à l’emploi du mot « lot » concernant les
filles que je fréquente… euuuh, qui est un sale con irrespectueux pour le coup ?
Moi : si ça te vexe autant c est parce que c est ta meuuuuuuuuuuuuf ralalalala
Greg : Je suis très fier que ça soit ma meuf comme tu dis. Et je suis encore plus fier de
prendre sa défense si je trouve ça normal (et dieu sait qu’on est pas d’accord sur tout)
Moi : au secours bref t as pas répondu à ma réponse à ton 1) pourquoi dès qu’elle dit un truc
tu retournes complètement ta veste ? et tu prends sa défense : parce qu elle a été attaquée ?
non mais c est une blague ou pas jcrois que vous vous êtes bien trouvés en fait
Greg : Je suis encore libre de penser ce que je veux Tu sais, quand je t’ai recruté pour le site,
281
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul je me suis dis que ça pouvait t’apporter un petit plus, t’ouvrir un peu aux autres et affronter
les gens qui ne seraient pas forcément d’accord avec toi. Je ne t’ai pas censuré. Tu as dis ce
qu’il te semblait vrai. Je n’ai pas changé un seul mot. Tu as l’avantage pour toi que tu sais
bien écrire. Mais après, ça ne m’empêche pas de penser que l’on a pas la même vision des
filles.
Greg : Pour toi, une fille, ce n’est qu’un moyen pour toi de te lancer des défis et de les
manipuler ?
Ahlala, on sent le stéréotype. Si ces deux pauvres tâches comprenaient ce qu’ils lisaient, ils
auraient vu que je ne manipule aucune fille. Je ne cherche même pas à coucher avec le
maximum de filles, j’ai passé l’âge… je fais des expériences, je m’amuse, je prends du plaisir
et surtout j’en donne. Je suis pour le natural game, c’est à dire le jeu cash. Y’a pas de petit jeu
avec moi, que du rentre-dedans. Ca me fait de la peine en fait, de voir des gens guidés par leur
idéologie et totalement en dehors de la réalité. Ils sont heureux, dans leur bulle et tout,
convaincus d’avoir raison ils se montent le bourrichon malgré tout ce qui se passe dans le
monde… et le pire du pire, c’est que ce genre d’individu a le droit de vote. C’est sûrement
pour ça qu’on en est arrivé aussi bas en France je pense.
Moi : hein où est ce que j’ai écrit ça ? mais encore une fois tu esquives et merci du
compliment btw après c est sûr que ce genre d articles ça contraste avec le reste de ton blog
faut pas s étonner d avoir de telles réactions moi j y suis habitué alors jmen balek
Greg : Je ne m’étonne pas
Moi : faut voir si toi t es prêt à assumer
Greg : Ce qui m’étonne, c’est ta capacité à prendre la mouche avant même d’avoir lu les
commentaires (même si c’est une blague pour toi)
Moi : mais j’ai pas pris la mouche lol tu m as dit « une meuf a laissé un com épicé »
Greg : oui
Moi : et jai répondu « jirai voir après et si elle est pas contente elle a qu a me sucer » le fait
est que ça te choque parce que c est ta meuf
Greg : ça ne m’étonne même pas au fond. Je te connaissais très classe mais elle, ffectivement,
ça l’a choqué
Moi : mdr en plus elle était à coté c est pour ça que tu t es senti obligé de réagir comme ça
ohlalalalalalalala bref t’iras relire son com et tu me diras si c est normal d insulter et d
agresser autant les gens en public et après de venir pleurer quand je te dis ça en privé
282
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Greg : Je l’ai lu en large et en travers et je ne vois rien de choquant dans son commentaire
Moi : ok donc en gros t’ es aveugle bon j arrête de parler avec toi
Greg : Oh tu sais, les pleurs, je les réserve pour les gens qui m’importent
Moi : t es absolument pas objectif mais qu’est ce que tu dis… est-ce que j’ai parlé de toi ???
bon ça me soule
En fait c’est à ce moment que j’ai vraiment capté qu’ils étaient tous les deux derrière leur
écran. Donc en fait, ils s’y sont mis en duo pour pouvoir me pondre autant de conneries.
Greg : « l’idée c’est de pouvoir envoyer des messages de 10, 20 ou 30 lignes en 30
secondes. » juste sur cet extrait, tu trouves que c’est respecter la fille d’envoyer le même topo
qu’à la précédente, comme de vulgaires bêtes de foire ? On est d’accord, les « cc sava » c’est
la loose. Mais encore une fois, y’a un juste milieu à adopter…
Moi : ouais parce que ces bêtes de foires répondent de la merde ou en un seul mot ou sont
stupides ou bienpensantes et font les choquées ça permet de faire un tri et après tu parles
avec celles qui ont bien répondu c est tout et ça c est la vie ma poule: tu peux pas savoir sur
qui tu tombes avant de l’avoir testée
Greg : et celles qui ont bien répondu… c’est celles qui parlent de cul avec toi (c’est écrit plus
loin dans ton article)
Moi : viens pas faire ta féministe parce que je suis bien plus féministe que toi
Je vois le genre de personnes que c’est : ils font les bienpensants et tout mais ils n’ont jamais
pris une seule claque dans la gueule. C’est pour ça que je critique autant la société surprotégée
en fait. La plupart des gens ne connaissent vraiment rien à la vie, ils n’en connaissent pas le
prix, ils défendent des idéaux inutiles et font chier le monde pour des conneries au lieu de
savourer la chance qu’ils ont. On devrait rétablir au moins le service militaire au lieu de les
autoriser à regarder autant de séries à la con qui les rendent débiles. Les diplômes ne veulent
plus rien dire maintenant alors tout le monde se croit intelligent et pense avoir raison. Quant à
ma dernière phrase, c’est totalement vrai : je suis bien plus féministe puisque JE défends la
liberté sexuelle des femmes. Pas de jugement de ma part, j’essaie de faire changer les
mentalités des autres hommes. Le truc c’est que des connes comme la Céline jugent celles qui
se lâchent car elles n’ont pas assez de personnalité pour se lâcher elles-mêmes.
Moi : beh ouais parce que moi je baise d abord et ensuite je propose une relation ouverte je
fais pas des dates dans le vide ni rien
283
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Greg : On voit où ça mène…
Moi : les meuf je les pousse à bout… ah bon et ça mène à quoi selon toi
Greg : Je vais te le dire où ça mène ? Tu es prêt ?
Moi : ué
Greg : Accroche toi ma poule
Moi : aller bouge dépêche toi qu’après j’ai une chérie qui arrive
Greg : Tu considères les filles comme des « bêtes de foire » qui n’ont qu’une idée en tête :
baiser avec le premier venu. Tu exportes tes conquêtes comme des trophées pour compenser
le vide sidéral de tes situations amoureuses. Tu te met en scène dans des clips, photos, écrits
comme une petite starlette qui a tout compris aux femmes, alors qu’au fond, baiser avec 10%
de filles qui n’ont effectivement aucun goût, ne fait pas de toi un mec du « field » comme tu
dis. J’ai toujours respecté les filles avec qui je suis sorti. J’ai toujours su les vanner, taquiner,
complimenter et parler d’autres choses que de cul, et la totalité s’en ai accommodé sans
soucis. Amuse toi autant que tu veux, mais je t’assure d’une chose, c’est que je suis loin d’être
un mec coincé qui n’a rien compris aux femmes. Je vais même te dire mieux, je pense même
que ta stratégie vieillotte et machiste te causera du tort plus tard, quand à 30 balais, tu
sortiras encore avec des minettes de 16 ans (comme récemment).
Il parlent sûrement de la P’tite de Toulon (janvier 2013 donc pas très récent). Et je l’attendais
celle-là, qu’on me juge là dessus. Mais cette petite bite aurait eu la queue dressée si il avait vu
le canon qu’est cette fille. Tu connais Bob l’AFC mon pauvre ? Si non, fais une recherche, tu
verras que tu corresponds bien au profil.
Greg : Sur ces belles paroles, je crois que tu as bien compris que notre collaboration n’a plus
lieu d’être
Moi : ouais voilà… bien castré le gus
Greg : et je te souhaite beaucoup de joie dans ta future vie amoureuse. Pendant que tu vas te
faire « sucer » par ton énime conquête, moi je vais chercher une petite maison pour
m’installer avec ma copine. Je sais pas qui a le plus de classe pour le coup. Bon après midi
Moi : au secours sérieux
Il est content d’aller acheter une maison dans le Limousin (je suis sérieux) à 24 ans avec sa
copine qu’il connaît depuis 1 an qu’il a rencontrée sur Adopte. Et il trouve ça classe et tout.
Enfin bref, ce sont des individus qui ne connaissent rien à la vie et qui en continuant comme
ça, n’y connaîtront jamais rien. Ce sont les boulets comme ça qui nous empêchent
284
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’avancer… et pourtant, ce n’est pas moi qui viens les emmerder. Alors, qui est-ce qui fait
que de la merde? Pour finir, la fille en question que je voyais, c’est ma petite chérie, je la
fréquente depuis septembre 2013, on a une super relation ouverte construite et tout. Et ça nous
convient à tous les deux.
Ensuite, comme il était à court d’argument, il m’a bloqué sur Facebook (true story).
Partie 3 : démasquer un faux profil sur Adopte et remonter à la source (mentalisme)
Franchement, l’histoire se serait arrêtée là : j’en aurais pas fait tout un plat. J’aurais déjà perdu
assez de temps à leur parler alors j’en serais resté là. Sauf que ce qui caractérise les cons, c’est
qu’ils sont tellement sûrs de leur affaire, qu’ils sont tellement convaincus d’être plus malins
que toi, qu’ils vont toujours plus loin. Alors, la Céline en question a commencé par visiter
mon profil sur Adopte. Attardons-nous deux minutes sur le sien, c’est assez révélateur :
Description : J’aime: les soirees entre potes, les fraises, les chats, les grand espaces, les
jours de pluie sous la couette, les livres, la musique, la nature, ma famille, ne rien faire,
chanter, rigoler, ne pas me prendre la tete, la grammaire, les films, etre une fille, le cafe, les
talons hauts, le vent, la montagne, danser, la photographie.
Vraiment très original… « Ne pas me prendre la tête » ? Seriously ?
Je n’aime pas: me lever le matin, le chocolat, les machos, les cons, ceux de droite, qu’on me
decrive, le maquillage, me disputer, faire le tour des bars, les boites de nuit, les maths, les
coups d’un soir, les films psycho, les araignees, la mer, mes cuisses, la ville, les fautes
d’orthographe.
Tu n’aimes pas « les machos, les cons, ceux de droite » et par la suite tu dis que tu cherches
quelqu’un « ouvert d’esprit » ? Un peu paradoxal n’est-ce pas ? Typique de notre société, ces
espèces de bienpensants nourris au JT de 20h qui te racontent qu’ils sont ouverts d’esprit mais
qui rejettent tout ce qui ne leur ressemble pas. Et tu tiens des propos de moche qui veut être en
couple en fait (« je n’aime pas les coups d’un soir, mes cuisses, qu’on me décrive »). Quant à
comprendre les autres, balek à ce que je vois « cf. les films psy ».
Shopping List : Toi, qui as de l’humour à revendre sans avoir un humour graveleux,
Toi qui aimes écrire et parler sans blablater ou jeter de la poudre aux yeux des jolies filles ou
des filles tout court,
Toi qui aimes les grands espaces,
285
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Toi qui aimes toute sorte de musique,
Toi qui es ouvert d’esprit,
Toi qui n’as pas peur du ridicule,
Lance toi.
Toi qui aimes écrire et parler sans blablater ou jeter de la poudre aux yeux des jolies filles ou
des filles tout court => apparemment, si : tu aimes qu’on te baratine puisque tu critiques mon
franc-parler depuis le début. Mais encore une fois t’es trop conne pour t’en rendre compte.
Toi qui n’a pas peur du ridicule => effectivement, toi non plus, tu n’en as pas peur.
Puis, environ une heure plus tard, une certaine « Leslie » a visité ma page. Comme je ne crois
pas aux coïncidences, je me suis un peu méfié, surtout quand j’ai lu son profil :
Description : Inutile de se le cacher, nous ne sommes pas ici pour parler de la pluie et du
beau temps. La plupart d’entre nous ne sont pas ici non plus pour faire des rencontres
amicales. Manque de confiance en soi, de courage, lassée d’écumer les boîtes de nuit ou que
sais-je, nous sommes bien tous ici pour faire quelques rencontres et plus si affinités. Et c’est
pour cela que je suis ici, moi. A vous d’entrer dans la danse, je suis joueuse et réceptive,
n’ayez crainte !
Shopping List : L’amour d’une vie ou d’une nuit ;)
Leslie vous offre la possibilité de discuter avec elle. N’hésitez pas à lui envoyer un message
pour tenter d’atterrir dans son panier !
Premier truc bizarre, la fille m’envoie ça alors que je n’ai ni visité sa page ni ne lui ai envoyé
de charme ni rien.
Moi : pas trop choquée par mon profil ?
Elle : Il en faudrait un peu plus que cela pour me choquer :) C’est agréable de voir une
présentation travaillée, réfléchie, plutôt que les ordinaires « viens me parler ». C’est ce qui a
attisé mon envie de te parler :)
Moi : je vois ! tu penses que tu me connaîtras mieux avant ou après une levrette et deux
orgasmes ?
Elle : Pour cela, il faudrait que tu parviennes à m’en donner un. Tu te débrouilles vraiment
aussi bien que cela ?
Moi : je ne fais pas de promesses en l’air ma puce , et je sais très bien que c’est pas quelque
chose de facile à donner mais avec moi quasiment tout le temps oui… du moins dernièrement
286
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul car il y a quelques années j’avais une bonne marge de progression va-t-on dire ! est-ce que
j’ai la tête d’un débutant qui vend du rêve sans qu’il n’y ait rien derrière ? ;) et toi ?
Elle : Non tu n’en as pas la tête et encore moins le profil, vu ce qu’on peut y lire (avec
délectation je l’avoue).Moi ? ah là est toute la question. Si je te dis que je suis une débutante,
tu vas surement laisser tomber. Et si je te dis que je suis expérimentée, ne vas tu pas me juger
un peu trop vite ? Qui est-ce qui te plairait que je sois ? Si j’ai une réponse honnête à cette
question, alors peut être que tu auras une véritable réponse à ta question ;)
A ce moment là, j’ai trouvé qu’elle surjouait trop le truc pour être honnête. Et justement, trop
de champ lexical de l’honnêteté : donc, méfiance !
Moi : avec délectation carrément ? alors là je pense qu’on est sur la même longueur d’onde
3:)
mais je réponds toujours franchement Leslie
écoute, les débutantes ont leur charme, il y en a une que j’ai rencontré dernièrement sur
adopte on s’est fréquenté pendant plusieurs mois, elle a fait d’énormes progrès et puis c’était
vraiment cool car elle avait envie de donner, de recevoir bien sûr mais de donner !
les expérimentées je ne les juge pas, sinon je devrais me juger moi-même (oui je suis pour
l’égalité sexuelle des femmes) ! mais là encore les égoïstes au lit, ne m’intéressent pas
ma réponse franche est donc celle-là , peut importe tant que tu es motivée et que tu aimes
donner autant que recevoir (car moi j’aime beaucoup donner) ;)
Elle : Je ne suis pas experte comme toi, maître Jedi (si je peux me permettre ce trait
d’humour taquin). Cependant, je gravis les échelons. Mon homme m’a bien fait découvrir
quelques trucs mais le fourbe s’en est allé au bras d’une autre. Alors aujourd’hui, fini les
chichis, je suis lasse de tous ces jeux. Je me revendique comme libertine prête à partir à
l’attaque du monde. Mais sache le Produit bio (je ne connais même pas ton beau petit
prénom?), tu ne m’auras pas si facilement, il va falloir jouer le jeu. :) es tu prêt à relever ce
défi ?
Moi : lol mais tu es une grande flatteuse dis moi ? ;)
je m’appelle Fab et toi c’est ton vrai prénom ?
tout dépend du jeu dis m’en plus, car je te rappelle que si « je t’ai » comme tu dis, ben, « tu
m’as » aussi … donc si il y a des efforts à fournir ce sera des deux côtés ! hum pour une
libertine qui en a marre des chichis et des petits jeux je suis un peu déçu en fait :/ et le seul
défi que je relève c est celui de te donner des orgasmes , pour le reste on verra mais les dîners
287
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul au resto et les bars dans les verres c’est pas du tout mon délire !
Elle : Eh oui désolée, Leslie est mon vrai prénom, mais tu peux en changer s’il ne te plait pas
:(
ahah non ca ce sont des chichis maître Jedi, les dîners au resto et les bars dans les verres. ;)
Quand je te parle de défis, je suis déjà dans le toi à moi, dans le moi à toi. La question que je
te pose, c’est sais tu donner à travers des mots ? Je suis une littéraire dans l’âme, une poète
oubliée, une auteure qui ne demande qu’à être écoutée. Donne toi dans tes mots, donne moi
de l’envie, tel est ton défi.
Cette histoire de maître Jedi totalement hors-sujet, et le retour du mot « fourbe » tout comme
dans le commentaire de la Céline m’ont fait comprendre que c’était probablement une farce.
Mais j’avais quelques textes en réserve, que j’avais écrits pour d’autres chéries et je me suis
dit que j’allais m’en servir pour m’amuser un peu avec elle. Encore une fois, elle en fait trop,
le coup du défi c’est tellement un grand classique, me brancher directement sur l’écriture
c’était grillé et quand je lui demande son prénom, elle me sort « oui c’est mon vrai prénom
mais tu peux en changer s’il ne te plaît pas »… sérieusement, qui dit ça ? Personne. Donc là
j’ai su que ce n’était pas son vrai prénom.
Moi : ok je vais t écrire un petit texte !
par contre tu dois m en écrire un aussi , comme je t’ai dit , donnant-donnant ! comme quand
je te ferai l’amour
Elle : A vous l’honneur maïtre Jedi, la réponse ne se fera pas attendre
Moi : nous sommes donc un jour de cette semaine, je sais pas encore quel créneau on va
bloquer pour se voir, et tu es chez toi. Tu te demandes, va-t-il venir ? sera-t-il comme sur les
photos ? quand j’arrive enfin, tu as un peu de stress, c ‘est normal cette petit boule au ventre.
Là , tu te dis, « c’est bon, pas d’arnaque ». Tu te demandes comment on va amener la chose,
c’est vrai que ça peut-être un peu gênant. Pourtant non, tout se fait simplement et
naturellement. Je m’approche de toi, tu t’éloignes un peu pour jouer. Je te touche, tu me
repousses un peu. Maintenant c’est toi qui t’approches de moi et essaie de t’approcher de
mes lèvres. Je garde une distance, on se frôle, on se tourne autour mais on ne se touche pas.
je fais mine de t’embrasser puis me retire au dernier moment. Je t’embrasse finalement, au
bout de quelques intenses minutes. Je te plaque contre le mur, on se chauffe un peu. Je sens
tes mains sous mon t-shirt, mes mains aussi parcourent ta peau. C’est là qu’on met un peu de
violence, on se pousse, on se tire, on s’agrippe. Je caresse ton ventre, ton nombril, tes seins,
288
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ton dos, le bas du dos, tes épaules, tes fesses, tes jambes. Puis on se déshabille peu à peu. Je
t’allonge sur le matelas, puis je descends, je lèche ton ventre depuis ton cou jusqu’en bas puis
descends jusqu’entre tes jambes. Tu me laisses faire même si tu ne sais pas trop si je vais être
doué. Mais j’assume mon rôle d’homme objet dont le rôle est de donner du plaisir. Au bout
d’un moment que le plaisir monte en toi et que tu trouves ça insoutenable, tu essayes de
reprendre le contrôle. Je me laisse prendre en bouche pour être encore plus dur parce que ça
m’excite quand même pas mal de te donner du plaisir. Je lis ton envie dans ton regard : on ne
pense chacun qu’à être dans l’autre, tout simplement. Tu me laisses entrer en toi avec ma
langue puis avec mes doigts et me supplies de te prendre (sisi jte jure).Je viens sur toi, tu
viens sur moi, devant derrière, dessus, dessous , et on fera même une levrette avec une fessée
discrète ! Mon sexe frotte le tien sans y entrer. J’entre d’abord doucement puis on essaye de
trouver le rythme qui te ferait perdre la tête. Je caresse tes tétons avec mes mains et les
embrasse tout en étant en toi tandis que mon pubis frotte le tien pendant les va-et-vient. Ça
me montre à quel rythme et intensité tu me veux. Je te fais frémir de plaisir puis ce plaisir
s’intensifie par vagues de plus en plus puissantes qui envahissent tout ton corps. On a pu
changer deux ou trois fois de position et tu es venue… deux fois. J’adore ce langage des
corps, parce qu’il ne peut pas mentir, il est bien plus explicite, intense et pénétrant. Mes
mains sur tes fesses, j’apprécie le contact de ta peau nue contre la mienne, chaude. On va
remettre ça, attends. L’homme objet bio est vraiment une expérience hors du temps.
Elle : Je ne trouve pas les mots, ils me fuient tout d’un coup. Il faut dire que le frisson de
plaisir que tu viens de libérer en moi n’en finit pas de me faire vibrer. Une rencontre,
inattendue, dans la rue, le soir. Je ne sais rien de toi, et je te croise. ton regard fait vibrer tout
ce qu’il y a en moi. Tu m’effleures en passant, un regard en arrière, tu reviens sur tes pas.
Dans la ruelle sombre et déserte, tu es là, devant moi, presque dominant devant moi qui
parait si fragile. Tes lèvres effleurent les miennes, me volent un baiser. C’est doux et violent à
la fois. Tu me plaques contre le mur, surprenant. Te voilà qui embrasse mon corps, qui le
déshabille dans cette rue où tout retient son souffle. Tu dévoiles mes épaules, mes seins lourds
d’amour à donner, mon ventre qui tremble, et bientôt c’est ma jupe qui s’échappe, me
devoilant à toi, sans pudeur. tu recules, admires, ôtes un à un les vêtements qui t’encombrent,
sous mes yeux affamés du corps d’un homme…
Moi : pas mal Leslie !!! alors tu as le fantasme de l’inconnu dans une rue ? je vais écrire
quelque chose pour toi
Elle : Oui je l’avoue, c’est quelque chose que j’aimerai réaliser, mais ca en choque plus d’un
… je suis impatiente de te lire
289
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Moi : ah ben faut pas en parler à ceux qui sont étroits d’esprits, coincés et conditionnés c’est
tout ! personnellement, je me dis hmm un peu d’originalité, tu me plais bien… Un soir, tu
rentres chez toi, tard. Il fait déjà nuit dans la rue, tu croises des groupes de gens un peu
partout et… là… tu ME croises. Je te demande si tu as du feu, tu me dis que tu ne fumes pas,
je te dis que moi non plus. Là, je te dis qu’en fait ce n’est qu’une excuse pour te dire que j’ai
envie de te toucher… Tu parais surprise mais tu me laisses t’entrainer dans un endroit
sombre non éclairé et désert où je commence à t’embrasser passionnément en baladant ma
main du coté de ton intimité. Après quelques baisers fiévreux, je rentre ma main dans ton bas
et te mets des doigts et te caresse le clitoris… et te dis que je ne peux attendre. Quelle jolie
inconnue ! Je m’occupe de toi jusqu’a ce que tu devienne très chaude et que tu me dises que
tu as trop chaud et que n’en peux plus non plus. Alors je me relève et baisse mon pantalon et
mon boxer, puis je mets ma main sur tes seins. Tu me branles alors. Je sors un préservatif de
ma poche et le mets avec précaution. Je te pénètre doucement et tu laisses échapper un petit
gémissement auquel je réponds par des soupirs de désir. Je te baise avec fougue et envie pour
ton plus grand plaisir. Puis, je te retourne et tu te retrouves les seins contre le mur et je te
pénètre de nouveau en t’agrippant les cheveux et la taille. Ma bouche près de ton cou, je
respire par respiration saccadée jusqu’a ce que, tous deux prêts a jouir… je te mets une main
sur la bouche et tu en mets une sur la mienne pour qu’on ne fasse pas trop de bruit, ce qui
nous excite de plus belle, et nous jouissons en même temps, comblés et je relâche la pression
sur ta bouche, et toi de même.
Elle : Qu’est-ce que tu peux m’exciter toi. Pardon c’est peut être un peu cru. tu me demandais
si c’était mon fantasme. Je te réponds oui. et je te réponds également que j’en ai un deuxième,
secret. J’ai cru voir sur ta présentation qu’il t’était arrivé de faire un plan à 3 ? Et si tu
n’étais pas le seul inconnu mais que vous étiez deux ?
Moi : j’ai déjà fait des plans à 3 oui , que ce soit avec des filles ou avec un pote ! il n’est plus
si secret que ça du coup ton fantasme secret ! et bien ça peut se faire mais d’abord je réalise
ton premier fantasme puis ensuite on fera pour les choses plus complexes dans une deuxième
temps si ça te va! et merci du compliment ! c est ton tour de m'exciter par ta plume
Elle : Que de projets à réaliser ..! Très bien mais donne moi une piste : qu’est-ce qui te fait
vibrer ?
Moi : j’aime beaucoup le sexe oral et la levrette debout et quand tu montes sur moi ! mais
raconte moi comment tu vas m’enlever mes vêtements et effleurer mon corps avec le tien si
doux et brûlant
Elle : tu recules, admires, ôtes un à un les vêtements qui t’encombrent, sous mes yeux affamés
290
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul du corps d’un homme… Ta chemise d’abord, que tu déboutonnes lentement. Si lentement que
ca en est un supplice, je glisse main entre mes jambes et me caresse en te regardant, espérant
te faire accélérer le rythme. Au contraire, tu te délectes, prends ton temps, libère enfin ton
torse si parfait. je m’approche de toi, pleine de désir, mais te voilà qui me repousse, me fait
languir. tu enlèves la ceinture de ton pantalon, qui tombe sur le sol dans un bruit métallique
qui résonne dans la ruelle. l’idée que ce bruit attire du monde et nous met en danger fait
encore plus augmenter la tension sexuelle entre nous. Ton pantalon glisse maintenant le long
de tes jambes musclées. puis viens le tour de ton caleçon. Ma bouche avide prend ton sexe
dur, mes lèvres se referment autour dans un soupir de plaisir. tu agrippes mes cheveux,
accompagne mes va et vient, je t’entend gémir, malgré tes lèvres closes…
Moi : woaw ! ça pourrait être écrit dans un livre ça dis moi ! tu aimes qu’un homme agrippe
tes cheveux pour accompagner tes va et viens ?
Elle : Merci ! :$ Oui j’adore, on est vraiment deux dans un même mouvement, c’est puissant,
partagé …
Moi : et tu agrippes les cheveux de ton partenaire aussi quand il te lèche jusqu’à te faire
monter à l’orgasme ?
Elle : oui, j’ai besoin de me retenir à quelque chose tant c’est fort
Moi : attends la suite
Elle : J’attends, je me languis
Moi : Arrivés dans mon appart, je te plaque contre un mur. Instantanément, nous ressentons
cette montée d’adrénaline, tu vois sûrement de quoi je parle. Nous prenons conscience du
boum-boum dans notre poitrine, de la profondeur de nos soupirs de plaisir, de tous ces faits…
de la pression de nos corps. Tu me regardes, ton attention se fixe sur mon visage, tu deviens
comme fascinée, de plus en plus captivée et totalement ravie par cette expérience, et pendant
que tu t’autorises à penser à tout ça, tu ressens un profond désir pour moi… une subite envie
de me sentir te toucher, mon toucher doux parcourir ton visage puis ton corps, une subite
envie de mes caresses… Et ça tombe bien, je ne vais pas tarder à te caresser. Je m’approche
ensuite, touche tes cheveux et ton visage du bout des doigts. Un long silence envahit la pièce,
tu fermes les yeux de plaisir. Ta respiration se fait de plus en plus profonde, ton cœur bat, bat,
bat… la richesse et la profondeur de cet instant d’intimité : tu les sens dans son ventre, dans
tes cuisses, cette chaleur et cette humidité brûlante t’envahissent. Ca brûle tellement fort que
tu n’aspires plus qu’à ce que je te comble. Une lancinante et dure folie. Tu ressens ces
sensations de plus en plus profondément, de plus en plus intensément. Le contact de mon
corps contre le tien quand je me colle à toi contre ce mur, la sensation de mes mains sur toi :
291
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Tu meurs d’envie de t’ouvrir complètement à moi. Tu te tâtes même à me violer avant, c’est
humain. Instinctivement, nos lèvres se frôlent, je pose mes mains sur tes épaules. Nos langues
se pénètrent, se chamaillent, se massent; pendant que nos corps se serrent follement. Une
sensation de désir intense nous domine alors. Je passe l’une de mes jambes entre les tiennes;
mes mains glissent sur ton dos lentement, faisant de petites pressions ici et là. Je te dis « j’ai
envie de toi » sur le ton de la provocation sexuelle. Nous ressentons cette chaleur en bas du
ventre, celle due à l’excitation. Nous n’en pouvons plus. Mes mains s’arrêtent délicatement
au bas de ton dos où je m’attarde (tu frissonnes); puis les pose fermement sur tes cuisses et
glisse lentement vers le haut de ton corps (tu soupires), effleurant l’air de rien ton pubis; tu
sursautes de plaisir ! Je place tes mains sur mes épaules, enlève ton haut. Tes seins sont
gonflés et tu es mouillée. Nos torses l’un contre l’autre, se frottent, nos mamelons sont en
érection (et moi aussi). Le bout de mes doigts glisse sur tes flancs, de petits sursauts te
terrassent. Mes doigts font le tour du galbe de tes seins, j’effleure au passage tes tétons qui
deviennent encore plus durs. Tu me rends fou, je perds un peu le contrôle. J’crois bien que
c’était réciproque, quel moment magique et hors du temps! Je te fais glisser lentement sur un
lit, nos corps se frôlent, s’entrelacent. Je me régale à jouer avec tes fesses, puis des deux
mains je les ouvre et les ferme en massant sensuellement. Je te fais étendre sur le dos, te
chevauche tout en tenant tes mains au dessus de ta tête fermement… Je te tire un peu les
cheveux, tu te laisses prendre au jeu… J’embrasse ton visage par ci par là, et, à nouveau
nous nous embrassons follement. Tu m’offres ton corps. Un oreiller placé sous tes fesses, je
me laisse glisser au pied du lit. Mes lèvres glissent sur ton cou, autour de tes seins, les galbes
de tes fesses et de ta poitrine, mouillant tes mamelons du bout de la langue. Tes yeux se
ferment de plaisir. Je descends sur ton ventre, tout en passant mes mains à l’intérieur de ton
bas. Je te le retire, lentement, tu te contorsionnes tout en ouvrant et fermant tes jambes, mon
corps s’enflamme encore plus. J’embrasse et lèche tes jambes. Je continue ma remontée sur
les cuisses; mordillant ici et là. Tu portes ta main à ton sexe tellement l’envie est grande. Ma
langue joue par-dessus ton string ou boxer (tout mouillé en tout cas), et finit par entrer l’air
de rien. Cette sensation de ma langue chaude et humide en toi te fait ressentir cette envie de
t’abandonner complètement à moi. Tes jambes grandes ouvertes, mes lèvres s’attardent à
l’aine, ton bassin monte et descend sensuellement, tu es fébrile de sensualité. De petits
gémissements sortent de ta bouche. Je t’embrasse ton pubis. J’embrasse l’intérieur de tes
cuisses et les mordille en montant vers ton antre du plaisir. Tes jambes s’écartent au
maximum. Ma langue glisse autour de ton vagin débordant de plaisir. Tu te tortilles, seins
pointant vers le lit; je les masse de mes mains tout en continuant mes caresses buccales. Je
292
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul combine adroitement langue et doigts. Je tire la langue et lèche tout autour de ton clitoris,
j’écarte tes lèvres et lèche l’entrée de l’orifice et le tour de ton bouton d’or. Tu plies les
genoux, j’écarte tes jambes au maximum. Ta respiration devient de plus en plus saccadée. Je
te pénètre de ma langue et de mes doigts; tes cuisses se serrent et se relâchent sur ma tête
avec tes mains dans mes cheveux puis qui agrippaient les draps. Ton regard se détourne, ton
corps est parcouru de spasmes. De nouveau, ton corps tremble, ta respiration devient
haletante et des cris de plaisir remplissent la pièce. Tu me cries : – oh oui, oui, ouiiiiiiiiiiiiiii.
Après cette première vague de plaisir, j’enlève mon caleçon et me laisse glisser sur toi, je me
blottis contre ton corps. Tu empoignes soudain mon sexe et commence à faire des va-et-vient
tout d’abord lentement pour t’habituer à l’engin, puis plus vite comme pour t’amuser avant
de le mettre en bouche. Tu prends du plaisir à me faire ça, vraiment un acte de confiance
mutuelle (et moi aussi, j’prends mon pied). Tu avises que je suis tout dur, alors tu montes sur
moi (sympa). Tu te frottes le clitoris contre le bas de mon ventre tandis que mon sexe te
pénètre. Puis, je te fais tourner sur le dos, mes mains et ma bouche glissent le long de ta
colonne alternant douceur et sauvagerie; je m’attarde en haut de tes fesses; lesquelles font
des va-et-vient comme pour rechercher l’assouvissement sexuel. Nous faisons l’amour dans
différentes positions : cette combinaison te rend folle surtout quand je tripote tes seins et ton
ventre aussi. Je te gratifie de quelques fessées. Après, j’ai besoin de me reposer un peu alors
on passe EN MISSIONNAIRE (eh ouais). Bref, le câlin post-coïtal est également bien sympa
et relaxant aussi. C’est cette sensation de bien-être et de satisfaction qui me pousse à aimer
donner toujours plus de plaisir.
Elle : Quelle injustice ! Je dois y aller, je reprends mon service à minuit et je suis déjà en
retard ! Je te laisse dans cette folle excitation que je partage. seras tu là cette nuit à mon
retour ? Donnons nous rendez vous demain ! Oh qu’il me tarde de te rencontrer …
Moi : c est quoi ton service ? je ne sais pas, tout dépend à quelle heure tu vas rentrer si tu
veux je te ferai tout ça en vrai demain alors
Elle : Je suis pompier volontaire :)
Moi : ah dac :) je peux voir ton fb pour être sûr que t es pas un vieux moustachu ou autre qui
me fait une blague ?
Elle : Coucou, tu es là mon dieu du Sexe ? j’ai besoin de toi ;)
Moi : 1 seul mail envoyé ; tu me branches sur l écriture ; 1 photo de 2011 ; tu éludes quand je
te parle de ton fb ; c’était marrant hier mais bon on va pas jouer à ce petit jeu pendant 107
ans non plus hein
Elle : j’aime beaucoup jouer sur le mystère, ca donne beaucoup plus de plaisir lors de la
293
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul rencontre non ? Crois tu qu’un vieux moustachu t’écrirait de façon aussi féminine ? allons ne
sois pas si obtus… Tu ne veux donc plus t’amuser avec moi …? Et j’ai mis deux photos ! tu en
veux une de là tout de suite maintenant ? Tu veux me voir pour être sûr de moi ? RDV au
Mistral ce soir J’y suis
Moi : effectivement ! m’enfin tu n écris qu’à une seule personne d’après adopte : moi , et tu
m as permis de te parler avant que ni j’avais visité ta page ni ne t’avais envoyé un charme ,
donc je pense que tu es quelqu’un qui me fait une blague ! mais libre à toi de me prouver le
contraire si ce n’est pas le cas ! et oui comme je t’ai dit c était bien marrant hier
Elle : marrant n’est pas le mot que j’aurai employé… c’est presque vexant que ce qui m’a
tant excité hier soit « marrant » pour toi ..
Moi : mouahahahah genre je vais aller au mistral arrête d éluder toutes mes questions et
réponds y ou avoue la farce
Elle : Ben viens pas si tu ne veux pas venir. J’y suis là, à partir de là tu fais ce que tu veux. Tu
es vexant à la fin. Tes questions ?
Quand les gens sont dos au mur : ils réagissent comme ça. De manière agressive et en
essayant de te faire culpabiliser.
Moi : - 1 seul mail envoyé : tu n écris qu’à une seule personne d’après Adopte : moi , et tu m
as permis de te parler avant que ni j’avais visité ta page ni ne t’avais envoyé un charme
– tu me branches sur l écriture et sur les plans à 3 comme par hasard directement
– 1 photo principale de 2011
– tu éludes quand je te parle de ton fb
si tu es vraiment aussi sincère que tu le dis explique moi tout ça , sinon aie au moins la
décence de me dire quel est l’intérêt de faire cette blague ? aller j’adore les blagues presque
autant que la levrette debout
Elle : ok je t’avoue tout alors. J’ai visité ton site. Je t’ai trouvé mordant, drôle, et j’ai eu
envie de faire ta connaissance. Hier, rien que par tes mots c’était tellement wahou. J’espère
que les messages que tu m’envoyais n’étaient pas tes fameux « copier/coller ». C’était trop
bon pour être réduit à si peu … Tu ne veux pas aller plus loin ? Ok je peux l’entendre. Dans
ma vie de tous les jours, je suis en couple. Et ouais, casée, pas intéressant je sais. Mais je
m’ennuie avec lui. Mon dernier orgasme ? Honnetement je ne sais plus. Je me disais qu’avec
toi, je pourrais au moins ressentir ce qui me manque tant.
Moi : c est mieux déjà ! je pense qu’il y a une part de vérité mais que tu ne me dis pas tout !
294
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul non non pas de copié collé je me suis régalé à l écrire c était sympa… par exemple quand tu
dis « j’ai visité ton site » => quelqu’un te l’a donc envoyé et tu me diras jamais qui je
suppose ! bon et ton fb alors ?
Elle : Essaie de me donner envie de te le donner, je n’ai pas franchement envie que mon
copain soit au courant de tout ça pour l’instant. alors persuade moi. tu as su le faire hier…
Moi : écoute ma grande tout d’abord on éclaircit des points d’ombre ! tu as essayé de me
prendre pour un con et je déteste ça donc si vraiment tu veux prendre ton pied sois
coopérative, je suis pas un mec en manque à qui on fait faire tout ce qu’on veut juste en
faisant un peu la coquine ! je suis ravi de l’intérêt que tu me portes et de la peine que tu as dû
prendre pour toute cette mise en scène c’est sympa ! maintenant j’espère que ça t’a beaucoup
amusée , en tout cas sûrement moins que si j’avais appliqué mon art tantra sur ton joli petit
corps (si tant est que tu sois vraiment une femme mignonne)… pourquoi tu veux me faire
rappliquer au Mistral à minuit en me disant que tu y es alors que tu n’y es pas ? et qui t’a
envoyé mon site ? et le coup du copain ? seriously ? pour le fb désolé mais t’es obligée , je t
ajouterai pas je veux juste voir si tu existe vraiment déjà ! je ne peux pas croire que tu
renonceras après tout ça si tu es sincère donc si tu bottes encore en touche c’est que j’avais
encore une fois raison 3:)
Elle : On éclaircit les points d’ombre : allume donc la lumière, je n’ai pas de justification à te
donner. T’es juste frustré que je t’ai pas donné mon facebook en fait ? T’es pas le seul à
aimer dominer tu sais ? :P
Moi : vous êtes plusieurs en fait à me parler c’est une blague collective ! brillant ! c’est le
réseau de greg&celine ?
La blague faible « allume donc la lumière » n’aurait pas été faite si la personne avait été seule.
Aucun intérêt d’envoyer ça dans cette conversation, vous vous en rendez bien compte. Et le
« ok j’avoue tout » trop facilement : fake aussi. Pourquoi s’y mettre à deux en plus,
sérieusement? Ils ont fait quoi les tourtereaux là à part s’enfoncer de plus en plus ? Ils ont
besoin de deux cerveaux pour faire ça ?
Elle : Ecoute tu pars dans tes délires, je n’y comprends rien. Des comme toi, il n’y en a pas
qu’un sur adopt. Tant pis pour toi. J’ai quand même été contente d’avoir partagé ça avec toi.
Quand on dit comme ça « tu pars dans tes délires, je n’y comprends rien » , c’est qu’on ment,
hein. Quelqu’un qui effectivement ne comprendrait pas aurait écrit quelque plutôt du genre
« kestu racontes ? » Donc là j’ai su à 100% que c’était bien eux.
295
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Moi : tu comprends très bien au contraire ! il y en a pas qu’un des comme moi? c’est pour ça
que t as fait ce profil pour ne parler qu’à moi ? et tu fais la maline, mais si tu étais vraiment
qui tu prétends, tu me l'aurais prouvé et on serait passé à la suite… moi j’ai partagé ça avec
je sais pas qui … tu vois si tu étais un minimum honnête tu me parlerais franchement au lieu
de me sortir des trucs comme « tant pis pour toi ». et je suis prêt à parier que ton profil va
disparaitre maintenant que je t ai démasquée !
Elle : L’honneteté ne marche pas avec toi vu que visiblement tu refuses de me croire. Alors
oui tant pis. je t’ai dis pourquoi j’étais là: pour toi. mais tant qu’à y être, pourquoi ne pas
trouver quelqu’un d’autre ? Les parano prise de tête, très peu pour moi.
Moi : parano prise de tête ?
– et l histoire du Mistral alors que tu es sur ton ordi ?
– et le fait que tu refuses de me montrer ton fb alors que je ne t ajouterai pas ?
Elle : Mais je viens de te dire que j’ai un copain. Si je te file mon fb, t’es susceptible à tout
moment de tout mettre en l’air dans ma vie. et à ce que je sache j n’ai pas le tien non plus.
Moi : donne ton fb tu sais très bien que c est pas mon genre de faire ça !
personnellement je ne cherche qu’à rendre les gens heureux
Elle : Je vais me coucher, je commence tôt demain. Si tu es sage, je t’écrirai demain (peut
être).
Moi : te coucher alors que tu voulais que je rapplique au Mistral ? de pire en pire
bref c est pas la peine de revenir me parler ou autre tant que tu me donneras pas ce satané fb
j’avoue ça m’a amusé jusqu’à présent mais après ça deviendrait lourd ! bisous
Je suis allé voir dans la liste d’amis de la Céline et j’ai trouvé la fille dont ils ont utilisé les
photos. J’ai fait un screen et je lui ai envoyé avec un message « c’est avec ou sans ton
consentement que Céline et Grég te font chauffer des mecs sur Adopte ? » Mouahahahah. Le
truc c’est qu’ils avaient mis 1m70 et 55g… Hmm, en 2011 sûrement enfin là c’était plutôt
1m70 pour 80kg. En gros, elle était dégueulasse sur les photos de son FB, un peu comme une
baleine échouée sur une plage depuis 1 semaine. Et son mec ? Wahhh qu’il est laid : la petite
fiotte de base avec une tête de cul et un air coincé. Dommage que je ne puisse pas mettre de
photo, éthiquement parlant. Bref, elle m’a répondu cela « Mais tu sais, j’ai pas besoin qu’on
utilise ma photo, je le fais très bien toute seule. Tu es un idiot mysogine macho imbu de lui
même. Il a suffit de te flatter vite fait pour que tu te montes le bourrichon. arrête de prendre
les femmes pour des objets, change ta vision du monde, on est en 2014, pas dans les années
60. » Puis elle m’a bloqué et a supprimé le compte Adopte au lieu de demander pardon pour
296
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul tout ce merdier : l’argument du faible, c’est tellement plus facile. La pauvre meuf en question
s’appelle Louise, une des amies de cette Céline. Donc encore une qui n’a rien compris à ce
qu’elle a lu ou alors qui n’a rien lu. Misogyne ? Heu non. Macho ? Non plus. Prendre les
femmes pour des objets ? Au contraire. Et puis même si c’était vrai, en quoi ça les gêne si ça
rend les filles en question heureuses ? Sérieusement, ça révèle quoi sur ces gens de faire ce
genre de trucs ? Une sorte d’impuissance et de malaise. Surtout elle quoi, la meuf pas du tout
dans l’histoire qui se sent obligée de s’en mêler. Mdr. Aller, ça me fatigue de devoir interagir
avec ce genre de personne. Dommage que la sélection naturelle n’existe plus. J’aimerais tant
les avoir en face de moi pour leur mettre les claques qu’ils méritent, ça les ferait peut-être
avancer.
Bref voilà, en voulant me prouver que j’avais tort, ces espèces d’abrutis m’ont montré et
m’ont aidé à vous montrer que les meufs qui veulent vous prendre pour des cons, surtout sur
les sites de rencontres, y’en a plein. Donc suivez mes conseils, vous irez plus loin qu’en lisant
tous ces blogs niais tenus par des sous-merdes comme il en pullule sur le web. Ca me soule
que des individus comme ça croient que ce que j’écris ce sont des opinions… Non, ce sont
des faits basés sur des études et des expériences. Et ouais, j’ai étudié les théories
évolutionnistes, la communication, et j’ai plusieurs années d’expérience maintenant. Faut
arrêter de me prendre pour un con hein j’ai un diplôme bac+5 et un QI de 142. Bref, ces
abrutis frustrés m’ont fait de la peine plus qu’autre chose. C’est triste.
Mise à jour : au moment où j’écris ces tâches me laissent des messages sur mon téléphone
« huhuhu c’est Amélie c’est on s’est rencontré au mistral mardi soir je sais pas si tu te
souviens j’ai envie que tu me prennes pas les trous de nez huhuhu ». Vraiment pitoyable.
« Plus stupide que la stupidité » dit Orelsan… et il a raison. Ils ont rien d’autre à foutre ? Ils
ont quel âge ? Ils cherchent à prouver quoi ? Vous êtes coincés dans votre existence frustrée,
vous êtes sûrement jaloux au fond, mais ne vous sentez pas obligés de me casser les couilles.
Arrêtez les frais. Merci.
Un doigt d’honneur à tous et bonne continuation dans votre existence obtuse.
297
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
Commentaire de l’article polémique
« Témoignage : j’ai infiltré les PUA »
Il y a encore un mec qui a écrit sur moi et sur la communauté de la séduction en général. Son
article a bien buzzé donc je suis obligé de répondre… Comme son truc est plein d’erreurs,
mais qu’il y a aussi des choses exactes (je serai honnête et objectif), je vais le reprendre point
par point afin de ne rien oublier (et certains commentaires aussi histoire de compléter).
C’est un peu long, mais je vous assure que ça vaut le coup parce que ça permettra aux gens
qui n’ont toujours rien compris à la communauté de la séduction d’être peut-être un peu moins
obtus. Puis même ça mettra, je l’espère, fin à toutes ces légendes diabolisatrices : comme quoi
nous sommes des violeurs, des manipulateurs, des arnaqueurs, de dangereux pervers, de
pitoyables narcissiques, une secte qui vit dans un monde abject en dehors de la réalité, etc. Si
vous n’avez pas le temps de tout lire, c’est bien dommage, mais je vous ai quand même mis
l’essentiel en rouge.
Commentaire de « Témoignage : j’ai infiltré les PUA »
« BlackCrow, 35 ans vit en France. Il a infiltré le milieu des PUA pendant 7 ans et me fait
l’honneur de nous livrer une partie de son témoignage sur ce blog suite à l‘appel contre le
viol que la blogueuse Diké et d’autres ont lancé la semaine dernière. »
Déjà ça commence un peu mal. On nous présente le mec comme un gars qui a « infiltré le
milieu des PUA »… ne serait-ce pas plutôt qu’il a essayé d’en devenir un pendant 7 ans sans
y parvenir alors maintenant il vient cracher son venin de frustré sur ceux qui ont réussi ? On
va voir ça par la suite. En tout cas, il faudra m’expliquer le lien qui existe entre « le milieu des
PUA » et cet « appel contre le viol »… a priori aucun (moi aussi je suis contre le viol, hein,
c’est comme si je disais bonjour je suis contre la faim dans le monde ou bien que je suis
contre le chômage) donc j’attends impatiemment que la suite de l’article m’éclaire.
« Il est un monde qui existe, que vous connaissez toutes voir tous. Un monde ou l’on croit à
l’amour véritable, fonction de l’image que l’on veut bien s’en faire, rapport à nos convictions
et nos croyances. Il est un monde apprécié ou non de tous, qui nous permet de nous épanouir,
298
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul d’être égoïste, avenant ou indifférent (ou autre). Ce monde ou l’on peut pratiquer des loisirs à
outrance, souriant et sereinement.
Il est un autre monde qui existe, un monde inconnu de bien des femmes qui lorsqu’elles le
découvrent, se sentent violées moralement (voir physiquement), souillées par l’inhumanité et
la manipulation dont certains hommes en font leur marque de fabrique, leur entreprise ou
encore, le sport de leur vie. »
As-tu lu l’Amour et l’Occident de Denis de Rougemont ? Je parie que non, sinon tu saurais
que la conception de l’Amour Véritable comme on nous en parle dans les séries TV niaises et
compagnie est une invention européenne qui date du Moyen-âge. Toutes ces cucuteries dont
tu nous abreuves n’existent pas : l’Amour est autant un sentiment qu’une décision ou une
illusion. Je me dis que tu es peut-être de bonne foi en fait. Une bonne poire formatée par la
société comme il y a tant, mais de bonne foi.
Tes histoires de viol, de manipulation et d’inhumanité… j’attends de lire tes arguments parce
que perso j’vois pas de quoi tu parles. Enfin, petite précision, le sport de ma vie c’est le
taekwondo… La levrette, je pratique ça en complément.
« Mon témoignage est différent des articles que vous pourrez lire et qui critiquent la forme
qu’utilisent les PUA (qui reste hallucinante et vomitive). Il va en profondeur, voit au delà du
simple ebook macho incitant à croire en « la femme objet »), rempli de préjugés et d’inepties.
Ce témoignage est basé sur le fait d’avoir fréquenté ce milieu pendant des années sans rien
vous inventer. Tout est vérifiable, sourcé, vécu. »
Déjà, tu confonds/amalgames PUA (Pick-Up Artiste) et (pseudo-)coach en séduction. Ensuite,
pourquoi être resté 7 ans dans la communauté de la séduction si tu trouves ça tellement naze ?
Enfin, j’aimerais bien le lire cet ebook macho incitant à croire en la femme objet et rempli de
préjugés et d’inepties (tu dis que tout est vérifiable donc j’attends) parce que j’en ai jamais
entendu parler.
« Pour démarrer, je vais me contenter de vous raconter une histoire. Celle d’un homme, un
grand magicien qui un jour post-dépression (ou pré-dépression) a eu l’impression de trouver
le remède miracle à sa vie asexuée (où à la mise en place d’une vengeance personnelle vis à
vis d’une rupture). Créant le monde des PUA (Pick Up Artist), il en a été l’icône et le modèle
aux USA pendant bien des années, avant de se faire prendre la place par d’autres qui ont vu
299
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul le bon filon se dessiner devant leurs yeux comme une araignée tisserait des milliers de toiles
bien discrètement et très secrètement. Mystery, de son vrai nom Erik von Markovik est le
créateur de ce monde (PUA), tandis que Ross Jeffries est le créateur du monde des coach en
séduction avant lui. Sorte de Fight Club de la séduction, où il y a des règles à respecter, à
commencer par la discrétion la plus totale sur l’existence même du monde des PUA. D’un
côté, cet homme en a fait un bizness avec d’autres personnes, d’un autre, certaines personnes
en font une doctrine très dangereuse se rapprochant d’une communauté sectaire. »
Pourquoi dis-tu que cet homme a eu « l’impression de trouver le remède à sa vie asexuée » ?
Il l’a trouvé OUI ou NON ? Oui, mais tu n’oses même pas le dire tellement ton truc est
orienté et peu objectif. Ensuite, ta présentation est fausse : Mystery n’a pas fondé la
communauté des PUA ni la communauté des coachs en séduction… c’est quoi ton délire ?
T’es resté 7 ans dans le monde de la séduction et t’as toujours pas compris ça ? C’est Ross
Jeffries qui est à l’origine de tout. Pour un mec qui prétend proposer une analyse vraie,
sourcée, vérifiable et tout… c’est décevant d’entrée. Je te renvoie ne serait-ce qu’à Wikipedia
pour revoir tout ça.
Et pour ton histoire de règles de discrétion à respecter ou je ne sais quoi : jamais entendu
parler… on croirait que tu parles d’une secte alors que tu parles juste d’hommes déçus par
leur vie amoureuse parce que les filles qu’ils kiffent choisissent toujours d’autres mecs… tu
parles de mecs qui ont pris de grandes claques dans la gueule et qui ont décidé de prendre leur
vie en main. On parle pas de monstres là, hein. D’ailleurs, je serais curieux de savoir ce qui
t’a fait entrer, toi, dans ce monde de la séduction ?
« I – Qu’est ce qu’un PUA ? Vous avez sûrement déjà lu la définition sur wikipédia ou un
article. Je vous propose de rentrer dans ce monde comme je l’ai fait, afin de mieux voir
l’ampleur des dégâts causés par cette communauté. Des années en situation à passer environ
2 soirs par semaines avec eux. Voici mon retour. »
Ok, voyons l’ampleur des dégâts (ironie).
« Un PUA n’est pas un animal, bien qu’au final on puisse penser que s’en est un (vous
comprendrez par la suite). C’est juste, un homme soi disant expert en séduction/manipulation
qui va baser ses interactions avec le sexe opposé uniquement en fonction d’un vocabulaire
précis et en utilisant des principes de communications basiques qui fonctionnent dans le
300
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul monde de la politique ou du marketing. En gros, les femmes, face à un PUA, ne sont qu’une
cible, une proie que l’artiste cherchera à attraper, il cherchera a être ce produit dont vous
avez tant rêvé par tous les moyens dont il dispose grâce à sa communauté, mais le plus
édifiant ne se situe pas là, nous y viendrons par la suite. »
L’homme est animal, dois-je te le rappeler ? Ta définition est hallucinante, on ne base pas des
interactions sur un vocabulaire, par contre OUI on utilise des principes de communication
pour améliorer notre communication (c’est du développement personnel pour devenir un
homme plus performant… est-ce si mal de chercher à s’améliorer ?)
Jamais de la vie ton truc… Un mec ne cherche pas à attraper une proie. Les femmes ne sont
pas de la viande. La drague c’est personnel, car on fait de son mieux pour séduire, pour plaire,
à des filles qui nous plaisent. La drague c’est naturel aussi, il n’y a pas de technique miracle,
on fait de son mieux : si ça passe tant mieux sinon tant pis. On apprend à être philosophe. Au
risque de te décevoir : le plus gros du travail on le fait sur nous-mêmes… pas sur les autres…
Et quand tu dis « par tous les moyens », ça inclut les armes à feu ou pas ? Parce que je n’ai
jamais entendu parler de ça non plus.
« Je pourrais me situer et m’identifier très facilement à un séducteur journaliste dont le
pseudo est Style qui répond au nom de Neil Strauss, auteur du livre The Game (que je vous
conseille de lire) qui raconte sa vie passée pendant 2 ans avec Mystery dans ce monde des
PUA. Neil Strauss a été happé par le phénomène au point de s’y perdre, tout comme moi à
une époque avant de sortir sa/ma tête de l’eau et de voir l’ampleur des dégâts sur les hommes
et les adolescents ou encore les jeunes adultes, mais surtout les femmes. Il en a tout de même
fait un bizness aussi, mais ça reste honnête et la conclusion de son livre également. »
Alors tout d’abord, moi aussi je te conseille de lire ce livre (The Game) car tu n’y as pas tout
compris apparemment. Tu n’oses pas trop le critiquer parce que c’est un best-seller mais
pourtant il y a tout le Game dedans (le pire et le meilleur). A la fin, il laisse entendre qu’il
finit avec une nana et c’est ça qui te rassure, je suppose, mais tu devrais savoir qu’il a écrit la
suite…
Si c’est du réalisme que tu cherches, je te conseille de lire mon Diary of a French PUA parce
que là… il y a tout : les réussites, mais aussi les doutes et les nombreux râteaux. Ces
nombreux râteaux ne figurent pas dans The Game, hein, il laisse entendre qu’il y a une recette
301
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul miracle pour séduire TOUTES les filles mais c’est archi-faux. Dans le livre, il dit qu’il
approche absolument toutes les filles qu’il croise, et pourtant il n’a que quelques succès à
raconter. Bizarre, non ? Si une telle technique miracle existait alors ces mecs sortiraient avec
des actrices célèbres, des bombes richissimes ou autres et non simplement des filles
mignonnes. Ce qui en ressort et qui est souvent mal interprété par les lecteurs (et c’est ton
cas) : La drague… c’est un style de vie, c’est ne plus accorder de crédit aux râteaux, aux gens
haineux, aux envieux et tout. Et la communauté de la séduction, ce n’est pas seulement lever
des poules, hein, c’est aussi ouvrir les yeux sur le monde. Apprendre la vie en fait !
« II – Qui sont ils ? »
Je sais pas… des extra-terrestres ?
« Au départ, je ne savais même pas ce que voulait dire PUA. Je ne connaissais même pas
l’existence de cette communauté d’artistes manipulateurs en France. J’en avais entendu
parler sur divers forums puisque vous trouverez toujours un sujet intitulé [J’arrive pas à la
draguer, comment faire ?] sur toutes les parties des forums lambda ayant une section [Hors
Sujet]. »
OK, si tu le dis. Mais tu n’as pas à te justifier sans arrêt comme ça, hein…
« La séduction est un sujet passionnant lorsque l’on s’intéresse aux interactions
hommes/femmes. Rappelez vous de vos soirées respectives entre ami(e)s à discuter de vos
relations, de vos ex compagnons ou compagnes et de sexe. Ah ! le sexe…c’est un sujet central
chez les PUA puisqu’il en devient l’objectif principal. Oubliez vos yeux, votre personnalité,
votre vie, vos centres d’intérêts, ils deviendront un levier pour un PUA amateur ou
expérimenté. En gros, si un PUA vous aborde, c’est pour vous mettre dans son lit le plus
rapidement possible (3 rencards maximum sinon c’est mort, c’est la règle) sans que vous ayez
compris ni comment, ni pourquoi il vous aura abordé en 3 secondes maximum (2nd règle). »
A t’entendre… on aborde des meufs pour essayer de coucher avec elles… en 7 ans t’as
toujours rien compris, mon grand. On n’aborde pas des nanas pour coucher avec elles : on les
aborde pour les tester, voir ce qu’elles ont dans le ventre et quelles sont leurs valeurs. Une
fille qui veut rester vierge jusqu’au mariage, (c’est son droit). On ne va pas la manipuler pour
lui faire perdre son pucelage, hein… Parmi ces filles vers qui on fait l’effort d’aller, souvent
gentiment, il y en a beaucoup qui nous reçoivent méchamment. Et oui, on veut donner de
302
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul l’amour et on nous reçoit avec de la hargne… si tu as déjà fait des approches dans la rue ou en
boîte, tu devrais savoir ça. Ensuite, il y a celles qui utilisent les mecs en les laissant espérer
qu’elle va coucher avec ou même juste les embrasser pour qu’ils leurs payent des trucs…
donc il faut se fixer une limite pour voir si la nana nous balade ou pas. Mais bon là encore une
fois, ça c’est pour les débutants : avec un peu d’expérience on voit rapidement à qui on a
affaire !
Pour la règle des 3 secondes c’est juste un conseil, parce que sinon on risque de regarder la
nana toute la soirée en se disant « et si j’avais osé, que se serait-il passé ? C’était peut-être la
femme de ma vie… » et ainsi rater une occasion de vivre de bons moments. Le problème c’est
que la plupart des mecs n’ont pas de couilles… ils préfèrent ne rien tenter plutôt que de tenter
et de prendre le risque d’entendre « non ». La plupart des gens n’ont pas vraiment réalisé
comme la vie peut-être courte, qu’il faut profiter du fait d’être vivant, et c’est un gros
problème ! Ils accordent trop d’importance à des choses qui n’en ont pas et se prennent la tête
là où il n’y a pas la place parce qu’ils n’ont pas conscience de ce qui est vraiment
fondamental. Être un PUA c’est aussi apprendre à se blinder hein et à accorder de
l’importance, du temps et de l’énergie à ce qui vaut vraiment le coup.
Dernière précision, tu trouves ça immonde de vouloir faire l’amour ? Regarde donc un peu ce
qui est à la base de la pyramide de Maslow… On a besoin de ça pour être bien dans notre tête
et donc quelqu’un d’équilibré. Vivre dans la frustration, c’est jamais bon ! Rares sont ceux qui
s’élèvent vers le sublime par cette voie.
« Cette première réponse nous amène encore plus loin et c’est là que mon récit commence.
J’ai pénétré ce monde volontairement lorsque je suis tombé sur un forum qui m’a foutu la
frousse comme jamais, j’avais environ 21 ans. Des centaines de membres, des centaines de
sujets, une passerelle vers le St Graal pour certains (et mêmes certaines vu qu’on y trouve des
filles aussi). J’étais en couple à l’époque mais il battait de l’aile. J’ai fini par me retrouver
célibataire et en phase descendante moralement. J’ai lu et lu et encore lu de nombreux
forums et ebooks sur la séduction et une chose m’a vraiment interloqué : la quantité de
demande de la part des hommes/ados, du coup je pense sincèrement que certains ont trouvé
une boite de pandore à pigeons afin de satisfaire leur besoin de reconnaissance et de remplir
leurs poches grâce à leur opération marketing. »
Tu étais en couple et tu cherchais comment draguer d’autres filles ? Roh, vilain garçon.
303
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Tu vas être étonné : oui, il y a des escrocs, comme partout. Tu en as probablement fait les
frais et c’est pourquoi tu as les boules aujourd’hui. Mais la vérité c’est que le développement
personnel… ça marche ! Grâce à tous ces trucs de développement personnel, oui, on
progresse, on ne deviendra jamais Brad Pitt mais on devient un meilleur soi-même. Alors
plutôt que de dépenser 30€ par mois sur adopteunmec et 20€ par soirée en boîte (+ les verres à
5€) pour finalement ne rien faire et être frustré en rentrant… il est rentable d’acheter un ebook
à 29€ qui fait réfléchir, d’apprendre un peu la vie, d’ouvrir les yeux sur la réalité des choses et
ensuite de pouvoir enfin rentabiliser ses sorties et son temps. Parce que, là, tu n’en parles pas
hein de cette arnaque avec les boîtes, l’alcool ou les sites de rencontre !
« Sur ces forums/sites vous trouverez plusieurs types de profils :
– Le Gourou administrateur vénéré
– Les Wings (on y viendra plus tard)
– Les Mythomanes
– Les Manipulateurs
– Les discrets
– Les Apprentis
– Des gens bien (oui oui) »
Oui, il y a de tout, comme partout.
« Vous trouverez également :
– De la pub
– Comment gagner un max d’argent via du marketing de réseau (on y reviendra plus tard).
– Comment séduire une Hot babe 10 (on y reviendra plus tard).
– Des ebooks aux sujets hallucinants comme par exemple : comment attraper la nana de votre
pote.
– Un forum
– Des bouquins à acheter
– Une partie don »
En fait, j’viens de faire une recherche sur Google et je ne trouve aucune trace de cet ebook
pour attraper la nana d’un pote…?
304
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « Pour revenir à nos moutons, la demande étant tellement importante de la part de gars
paumés et en manque d’amitié/amour/sexe/argent (rayez la mention inutile) qu’un monde
s’est développé en parallèle de celui crée initialement, qui avait pour vocation [le délire
égoïste d’un homme ramené à celui de tous les hommes pour parfaire sa sexualité au dépend
des femmes du monde entier] (Mystery). On en vient à la face cachée de l’iceberg et qui m’a
amené à verser mon jus témoignage auprès de votre « fée ministe » préférée ;-). L’argent. »
C’est toi, la mention inutile.
« III – Quel est leur but ? L’argent est un point crucial des PUA enfin… ne les appelez plus
comme ça. ils se cachent derrière un pseudo, un nom réel, un site, un forum, un ebook, une
entreprise et s’appellent [coach en séduction]. Ils sont spécialistes des relations humaines, du
développement personnel, et du relooking, le tout sans diplômes (souvent) et sans aucun
contrôle de la part de qui que ce soit. Ils n’ont aucun problème concernant la psychologie
féminine parce qu’ils savent tout sur tout, ont des techniques digne des plus grands
politiciens, vont vous enseigner l’art de séduire (site/forum) ou la french touch séduction
(site/forum) ou à verser le jus (site/forum) voir même a avoir un life style conseil
(site/forum/la crème des crèmes) sur mesure. Le tout pour 2000 € la semaine fonction de
l’objectif que vous avez et de la taille de votre porte feuille. »
Ah mais j’ai compris ton problème : en fait, tu confonds PUA et coach en séduction. Alors
NON, les PUA ne se font pas appeler « coachs en séduction ». Cependant, parfois des escrocs
s’auto-proclament PUA alors qu’il ne connaissent pas grand chose à tout ça pour donner des
cours à 100€ de l’heure…
Mon avis sur les 4 sites que tu as cités : ils ne sont pas tenus par des PUA. Ils sont tenus par
des gens qui font leur beurre en répétant (sans vraiment savoir faire la part des choses) ce
qu’ils ont lu dans les ebooks des PUA. J’dis pas qu’ils sont mauvais ou quoi, je dis juste que
c’est commercial. Ils disent aux gens ce qu’ils veulent entendre pour que ces mêmes gens
aient l’impression de progresser un petit peu mais pas trop et continuent tout de même à aller
sur leur site et à acheter tous leurs produits.
Là où je te rejoins, certains (pas tous) n’ont même pas pour but de faire progresser les autres,
juste de faire des sous. Et c’est bien le problème, puisque ça décrédibilise toute la
communauté. Alors voilà, moi aussi j’ai lu ADS en entier à mes débuts, et non je n’ai pas tant
305
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul progressé que ça. J’ai trouvé ça trop compliqué et tout… Mais ça a eu le mérite de me mettre
sur la piste. Ensuite, j’ai lu du Jon Alexander, du DeAngelo, le blog de Snipe… et là, j’ai
vraiment commencé à avoir des résultats ! Là où j’en veux un peu à la communauté de la
séduction, c’est que certains compliquent volontairement les relations hommes/femmes…
Parce que compliquer, c’est la base, pour embrouiller les gens.
Dernier point, un PUA ne te dira jamais qu’il sait tout sur tout. Avec l’humain y’a trop de
paramètres à gérer, c’est impossible ! Et c’est pour cette même raison qu’il est impossible de
séduire TOUTES les filles… on peut juste s’optimiser et jouer sur les statistiques. Un PUA
saura être modeste et admettre qu’on n'est pas grand chose face au Destin. Être un PUA c’est
avoir fait un long chemin dans sa tête… c’est des leçons de vies…
« Ils se connaissent tous, quand on parle drague et séduction voir ebook, on parle argent,
conseil, vidéos et paypal. Le marketing de réseau tu l’aimes ou tu le quittes. Donc, sur fond
d’altruisme, des chevaliers blancs volant au secours des timides, asociaux, agoraphobes,
nerds and co, nous avons une communauté existante avec deux mondes en son sein. Les
biznessman et les tarés ne pensant qu’au sexe et à leur prochaine cible complètement absorbé
par l’idée que le dernier ebook sur [comment faire jouir ta copine et la rendre accroc au
sexe] vont les pousser sur la plus haute marche du podium. C’est une machine à prédateurs
monstrueuse. »
S’il te plaît, une fois pour toutes : on écrit business et non bizness. Merci pour mes yeux.
Sinon, c’est vrai que les gérants des 4 sites que tu as cités se connaissent tous. Perso, je leur ai
envoyé un message pour leur demander de faire une petite pub pour mon blog pour m’aider à
démarrer ou quoi. La réponse (quand il y en a eu une) a toujours été négative. Ma conclusion :
ils gardent leur public pour eux, parce qu’ils savent que si le public a toutes les cartes à sa
disposition, il saura faire la différence entre les gens qui savent de quoi ils parlent, qui
maîtrisent leur sujet, et ceux qui se contentent de vous montrer le sommet de l’iceberg de peur
de perdre leurs clients (parce que c’est plus facile à encaisser que la vérité pure et dure). On
ne peut rien faire contre ces gens parce qu’ils verrouillent le truc… et puis même, il y a un
gros amalgame qui fait que quand on débarque, on ne peut pas être pris au sérieux, on ne nous
lit même pas… on nous considère d’entrée comme un arnaqueur de plus !
Par contre, l’ebook que tu cites, là encore, je n’en trouve pas trace… mais je ne te poserai
qu’une seule question : quel est le problème avec le fait qu’un mec qui n’arrive pas à faire
306
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul jouir une femme veuille apprendre ? Il ne veut que donner de l’amour, du plaisir, faire le bien,
hein. Ce qui te fait chier c’est pas plutôt que toi tu n’y arrives pas et que t’as pas le courage de
te lancer là dedans alors tu préfères critiquer ceux qui s’entraînent dur et réussissent ? Tu ne
vivrais pas un peu dans le déni, en fait ?
« IV – Exemple concret : Mise en situation (un exemple). L’emploi de la première personne
du singulier n’a pour but que de vous plonger dans ce monde sans pour autant que ce soit
mon histoire personnelle. C’est un exemple lambda inspiré de fait réels, j’ai vu et lu ce genre
de situation voir assisté personnellement à ce genre de cas. Partons d’un principe simple. Je
suis Boby, jeune adulte, je vie chez moi seul, avec un travail pas très attirant et une vie
sociale proche du néant, le tout parsemé d’histoires sexuelles très peu nombreuses et j’ai
flashé sur une nana dans le bus que je prends tous les matins. J’en suis raide dingue
amoureux, ça vire à l’obsession.
Problème : je suis timide / j’ai peur de tout faire foirer et/ou je suis puceau.
Solution : Je vais chercher sur internet (réflexe de notre société/génération) la solution au
lieu de poser mes couilles et d’aller dire bonjour …
Résultat : Je vois en première page de recherche sur Google : Art De Séduire / French Touch
Séduction (au hasard). Je clique et là, Dieu le père lui même va m’ouvrir grand les portes de
l’orgasme avec cette belle inconnue. J’en suis convaincu. Je me lance, et m’inscris à la
newsletter afin de recevoir le dernier ebook en date. 100 pages de techniques, psychologie et
PNL. Je lis, j’avale comme un fou les pages et je me dis qu’enfin je vais pouvoir me la taper.
(parce que sur ces bouquins on te dit que tu vas pécho, te taper un max de nana au lieu de
dire que tu vas réussir a l’aborder et la séduire et avoir une belle relation d’adulte sincère
avec elle).
Le problème là encore est que tu n’as rien compris… ou, du moins, que tu as compris de
travers. Le but du Game c’est d’arriver à avoir cette force intérieure pour aller parler à des
inconnues. La vérité c’est que la société nous conditionne à ne pas le faire, à ne pas être trop
heureux, à vivre dans notre prison de verre et à fermer notre gueule. Mais ça, tu n’en parles
pas. Si tu avais lu un peu mon blog avant de parler de moi, tu saurais que je prône un jeu
direct, franc, sincère, pas de techniques saugrenues ni d’autres merdes. Pourquoi alors ces
sites qui vendent de tels produits inutiles cartonnent ? Parce que les gens ont envie de rêver…
Si tu leur dis qu’ils ne pourront jamais être sûr à 100% de séduire une fille mais que c’est pas
grave, ben ils ne comprennent pas. Faut vraiment ne pas être un mouton pour accepter ça…
307
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul T’as qu’à lire l’extrait gratuit de mon ebook (que je vends à 29€… pour ouvrir les yeux c’est
pas cher, hein) et ensuite tu nous feras un bel article dessus, d’accord ? En plus ça me
permettra de savoir si tu sais lire ou pas… parce que je commence à avoir des doutes.
« Je m’inscris sur le forum et me présente. On me répond très vite lorsque j’écris ma
présentation, et de suite j’ai accès à pas mal de parties du forum. Un jour peut être j’aurais
accès à toutes les parties, parce que je ne suis pas encore assez expérimenté pour ça. Je
trouve de tout, comment la faire jouir, le point G, comment la séduire/manipuler, des
journaux intimes d’utilisateurs, des histoires que d’autres membres écrivent sur leur
relations/parties de jambes en l’air/râteaux/réseau. C’est une mine d’or, j’ai jamais vu ça et
je me dis que moi aussi un jour j’y arriverais, je veux aller en soirée pécho de la HB10 !. »
C’est bien… qui (de bonne foi) ne voudrait pas ?
« Problème numéro 2 : Comment mettre en application ce qui est écrit sur l’ebook, le forum ?
J’ai donc ce second souci. Avoir lu un livre ne fait pas de moi un PUA, on me le rappelle sur
le forum, on me dit que c’est le nombre et l’expérience qui feront que je serais un jour moi
aussi le chevalier blanc d’un mec perdu. Alors je cherche encore et je tombe sur la section
LAIR. Je lis, je tente de comprendre et je pose des questions. Un membre m’envoie un
message privé, puis un autre :
– Salut, j’ai vu que tu étais de la région ou je suis, que tu es nouveau, si tu veux je peux être
un wing pour toi, viens t’inscrire sur notre LAIR à très bientôt !.
-Salut, j’suis dans la galère comme toi et j’aimerais bien faire des sorties avec toi j’suis un
AFC aussi, on est du même coin. Si ça te dit ?
Je suis un adepte d’internet alors je fais ce que je sais faire : Google.
LAIR Paris/Marseille/Bordeaux (choisissez n’importe quelle ville ça marche). »
Ce qui ferait de toi un PUA… c’est l’expérience, la culture et le temps. En effet, en moins de
2 ans, faut pas t’attendre à devenir un as. Et encore, 2 ans, c’est pas long… Y’en a qui ont
besoin de 10 ans pour devenir bons.
« Là je me rends compte qu’au delà du forum de séduction sur lequel j’étais petit Boby, en
fait, tout un tas de mecs se sont organisés partout en France et dans le monde pour créer un
endroit qui fera que l’on pourra se rencontrer, s’aider et s’entrainer (oui oui) à pécho des
femmes et les mettre dans notre lit pour ensuite exposer la chose dans un magnifique message
308
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul (Field Report / Rapport de terrain) sur le/les forums où je suis. Faut bien tenir au courant et
mettre en appétit ceux qui suivent mon évolution, histoire de faire fantasmer tout ce beau
monde. »
Je vois pas en quoi c’est mal de montrer tes progrès aux gens que ça intéresse en tenant un
journal, surtout si ça peut les motiver à prendre leur vie en main… c’est quoi le problème ?
« Je m’inscris sur le forum LAIR XXXXXXX. On m’explique que c’est très secret, que le
forum est soumis à une charte spéciale avec un règlement spécial. Je ne comprends pas tout
mais on m’appellera sur mon téléphone pour me fixer un rendez vous dans la ville pour une
session SPU ou NPU (street pick up / night pick up). On va jauger mon level de player et on
verra qui sera mon wing (mon maître jedi) pour qu’ensuite on trouve ce qui va et ne va pas
chez moi. Le concours de grosse bite commence et je n’ai rien compris au vocabulaire. »
Ah d’accord… ben en fait c’est toi le Boby ? Pourquoi tu n’assumes pas ? Tu sais,
« assumer » c’est la base de la base quand on veut être un PUA.
Sinon, j’ai testé un LAIR aussi. Le problème c’est que c’est souvent tenu par des frustrés, ou
des mecs qui sont nuls et qui n’ont pas compris grand chose mais qui ne se sentent plus péter
car ils ont créé un forum. J’en ai fait l’expérience, je suis resté 1 an dans le LAIR d’Aix…
c’étaient tous des mecs chelous (au lieu de sortir ils s’invitaient mutuellement dans leurs
apparts et se mettaient des murges tout en parlant de nana et en regardant des films de cul).
J’en ai quand même trouvé 2 presque-normaux (Arnaud et Hafid) alors on sortait tous les
trois. Puis, quand on racontait nos succès aux autres, ils se fâchaient et nous traitaient de
menteurs (ils avaient un gros problème d’ego) et nous ont bannis. J’dis pas que tous les LAIR
c’est de la merde, mais en tout cas l’expérience que j’ai faite était pourrie.
« Boby, Jeudi. 17h30 dans les rue de la ville de votre choix cher lecteur/lectrice. J’arrive et je
me gare. Je vais au bar ou l’on m’a fixé rendez vous. Je me retrouve avec une dizaine de gars
qui ont le même but que moi. Arriver à pécho de la HB10 (hot babe 10). mais ça commence
par une évaluation. Merde.
Extrait d’une discussion bien réelle que j’ai eu avec un PUA lors d’une NPU :
Lui : C’est quoi ton score?
Moi : Quel score ?
Lui : Combien de nanas t’as niqué ?
309
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Moi : Ça relève de la vie privée.
Lui : En fait t’es puceau ?
Moi : Non
Lui : Alors dis moi le nombre bordel !
Moi : J’ai eu quelques longues relations de 3 ans et une autre de deux ans, et des aventures
par ci par là, je n’ai jamais calculé.
Lui : Trop bon ! tu m’expliqueras comment t’as géré tes LTR ?
Moi : LTR ?
Lui : T’es vraiment un nouveau toi. LTR c’est une relation longue. Faudra que tu lises le
lexique, sinon tu vas être perdu.
Moi : Ah oui, ben c’est la vie quoi, tu fais comme tu peux, du moment que tu aimes celle avec
qui t’es !
Lui : ah l’amour, tu verras que c’est pas trop ce à quoi tu t’imagines. Les femmes ce sont
toutes les mêmes. un peu d’argent, du muscle, du vent et tu niques comme un Dieu. les
conseils des coach et wing sont super !
Moi : Ah. »
Ouais, ben, t’es tombé sur un con qui n’a rien compris… ne généralise pas non plus ! Mais toi
tu es quand même un gros niais aussi avec ton avant-dernière réplique… Ca me fait penser à
ce conseil « sois toi-même » qu’on lit souvent sur les forums de séduction. En fait, c’est un
bon conseil mais il est mal interprété. Dans l’idéal, il faudrait parvenir à être soi-même, au
contact de ses vrais désirs, sans pression sociale, sans toute cette merde (mais sans perdre le
respect de l’autre) pour arriver enfin à assumer et à faire ce qu’on a envie de faire… ou au
moins essayer !
« Retour à notre histoire : La séance débute. Celle-ci est gratuite, puisqu’on n’est pas sur le
forum/site officiel de M le Séducteur renommé, on est entre couilles. C’est gratos et je suis
content je vais m’améliorer. Je me concentre j’vais rendre conscient mon inconscient et
inconscient mon conscient (Arise si tu me lis). Opération repérage de sets (groupes de femmes
dans un périmètre proche). Ça discute et ça évalue :
- Tin elle c’est une HB7 !
– T’es fou j’lui mets à peine 4 !
– Matte ses seins mecs, je pourrais tester le dernier truc que j’ai lu sur l’ebook de XXXXXX
310
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul – Ouai, bon, le nouveau, fonce ! tu l’abordes comme tu veux et on écoute, on gère, on voit ce
que tu fais.
Je me lance avec hésitation et je teste un truc que j’ai lu la veille dans un ebook. Pas plus de
3 secondes de réflexion avant d’aborder, être détendu, cool, souriant et sortir une phrase
d’accroche parmi les 100 plus efficaces de la drague, un opener comme ils disent.
-Tu sais combien il existe de fille qui te ressemble ?
Réponse de la dame : non.
– Aucune parce que tu es unique ».
Non mais c’est de la merde ton approche de pseudo-lover aka grosse fiotte là… Tu t’en rends
compte ou pas ? C’est carrément ridicule… Le bon côté du truc c’est que t’as osé y aller dès
la première fille alors que tes collègues les petites bites se sont chié dessus et t’ont envoyé en
première ligne…
« La nana rigole, parle à ses copines, et je me prends un râteau. Je repars les mains dans les
poches et me dit que je suis vraiment une merde (auto suggestion négative). J’essaye sur une
autre que mon wing m’indique d’un petit geste et ce que je n’avais pas remarqué, c’est qu’en
fait ils sont en train de filmer, pour leur vidéo promo du LAIR. J’ai la pression, ça doit
marcher, faut que j’y arrive.
– Salut ! Tu sais comb…heu.. en fait…
Putain, je bafouille, je sors un truc inaudible et incompréhensible. Ma timidité prend le
dessus. J’entends les gars du LAIR se marrer derrière moi. Ma facette de PUA s’efface pour
laisser place à ma personnalité renfermée je suis un AFC (mec frustré). La fille sourit, me
répond contre toute attente en me disant de prendre mon temps et qu’elle n’est pas pressée
alors j’enchaîne :
– Ça te dirait un café ensemble, même si on se connait pas et que tu es libre de refuser ?
Elle me répond qu’elle n’a pas le temps mais qu’elle me trouve chou, elle me laisse son
numéro pour l’appeler sous peu et continue son chemin avec ses copines.
Le St Graal est là dans mes mains, j’ai un numéro, je suis heureux, presque amoureux. C’est
une HB 5 mais je suis à fond, j reviens en courant vers mes potes. »
On s’en fout de comment approcher. Faut pas se prendre la tête avec ces conneries. Je me tue
à le dire ça. Le plus important c’est d’y aller. C’est comme au foot : on ne marque pas de
but si on ne shoot pas. Si on tire et que c’est pas cadré, c’est pas bien grave… on retirera
311
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul à la prochaine occasion ! Puis même parfois c’est pas cadré mais c’est détourné par un
défenseur et ça rentre quand même ! ;) Par contre, si on se contente de défendre… on ne
risque pas de gagner un match ! ;)
« On fait un check. Mon wing me dit que c’est pas mal, elle a l’air d’avoir une belle paire de
seins et que je pourrais me la faire facilement vu qu’elle est moche. Elle doit sûrement
pratiquer la sodomie, [les moches font toutes ça pour se rattraper]. Il me dit aussi qu’on voit
que je ne suis pas naturel. Il Faut que lorsque j’approche et je discute, on ne remarque pas
que tout ce que j’ai appris sur les femmes que je sois plus fourbe, renard. En gros, la
manipulation doit être bossée à fond pour que je sois un parfait magicien de la
communication. Je montre le numéro de téléphone obtenu au groupe du LAIR comme trophée,
et on m’explique que ce n’est qu’un début, l’autre nouveau a un instant dating (rencard
immédiat). Plus tendu que le reste, on m’explique qu’il faudra que j’aille lire les autres 100
pages sur l’ebook de XXXXX sur le [phone game]. 9 € à dépenser pour apprendre à brancher
au téléphone. Ensuite, il faudra que j’apprenne [comment bien baiser une nana et la rendre
accroc], voir [comment l’obliger à coucher avec moi indirectement] (Kamal spirit). J’ai un
long apprentissage de jedi de la séduction, de l’escalation, et du kino, du Neg, devant moi.
Des heures de stages à 900 € minimum à faire. Je commence à m’imaginer le pire. Mais j’en
ai besoin, je suis qu’une merde. »
Ton wing est un gros con qui n’a rien compris alors ne mets pas tout le monde dans le même
panier, tu seras gentil ! Sinon, oui, ça on peut le dire que tu es une merde. Tu es un bon gros
pigeon. Sérieusement… Kamal ? Le mec on voit à 100km que c’est une arnaque. Y’a même
eu un reportage là-dessus, il te vend un adresse skype pour lui parler alors qu’il est en Pologne
pour 90€ et puis quand tu l’appelles, il ne te répond pas.
https://www.youtube.com/watch?v=YH5KUIxvj8M
Quant à l’autre mec, le coach efféminé de la vidéo, c’est pareil hein. Si je vous montre ça…
vous le trouvez encore crédible, le Sélim, ou pas…?
https://www.facebook.com/photo.php?v=10153974049380232
« Ceci n’est que le départ de l’entrée de Boby dans un monde qui va le happer et le rendre
complètement fou. Addict des ebooks, l’obsession de vouloir coucher avec un max de nanas,
et d’en sodomiser un max parce qu’elles aiment ça va le mener droit dans un monde édifiant !
312
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Boby veut devenir grand, le PUA modèle et il va y aller à fond, il existe enfin, il a un but dans
sa vie. »
Le but de la vie c’est survivre et se reproduire, c’est tout. Je veux dire, au fond, c’est ça.
« Je pourrais continuer à écrire des pages et des pages se basant sur ce que j’ai vu, entendu
et lu, peut être un livre ? Vous pensez que je vous raconte du vent ? »
Non tu n’es pas Neil Strauss, tu fais plein de fautes et ton livre de merde n’intéressera
personne. Toi aussi tu veux nous vendre un truc ou quoi ? Je ne pense pas que tu racontes du
vent, les mecs qui se réunissent sur ces forums sont en majorité des frustrés… Et tu sais ce qui
arrive à un mec frustré quand on lui donne un peu de pouvoir ? Il pète les plombs. Par contre,
je pense que tu embellis l’affaire, que tu te donnes le beau rôle et que tu en rajoutes pour
assombrir le tableau.
« Marche à suivre pour rejoindre un LAIR (du Sud de la France par exemple) :
– Se rendre sur le site du LASURE (lien ci dessous)
– S’inscrire
– Lire la charte et l’accepter
– Se présenter de la manière demandée (post-it)
– Demander un premier contact avec le Lair dans la rubrique approprié
– Prise de rendez vous avec un membre
– Session d’admission
– Acceptation/Refus
Idem pour le CPP, le cercle des players parisiens. »
J’me suis inscrit y’a quelques années sur le forum du LASURE et j’ai été en effet mal
accueilli: ils m’ont fait mauvaise impression en fait du coup je n’en ai jamais rencontré de
membre. Tout ça me paraissait beaucoup trop formel et les mecs me prenaient de haut.
Par contre, pour le CPP, je voudrais te contredire sur un point. C’est tenu par Snipe, qui est un
des mecs qui te parlera le mieux des relations hommes/femmes. Snipe fait notablement
progresser gratuitement les mecs chez qui il voit un potentiel : il leur apprend un peu la vie,
leur bouge le cul et ses conseils sont bons. Il propose également de nombreuses ressources
qu’il partage avec eux dans le CPP parce que ça fait maintenant plus de 10 ans qu’il est dans
313
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul la communauté alors il sait faire la différence entre ce qui fonctionne et ce qui est une
arnaque. Peut-être va-t-il bientôt prendre la grosse tête et péter un câble ?
Il y a très peu de PUA dont je respecte le travail en France. Il y a Snipe et dans une moindre
mesure Nicolas Dolteau. Lui, je le respecte parce qu’il approche, et qu’il donne envie
d’approcher. Par contre, je ne le trouve pas assez sexuel, pas assez agressif… c’est un titi
parisien qui prend des numéros comme si c’était une fin en soi et quand il embrasse une fille
on dirait que c’est la fin du monde ohlalala. Mais bon, dans un premier temps, les mecs ont
besoin de voir ça avant de capter que les femmes ne sont pas ces petites poupées fragiles
qu’ils imaginent. Pour un bon coup de pied au cul, je te conseille encore une fois de lire mon
Diary of a French PUA (rassure-toi c’est gratuit). Les faits sont là et je m’efforce de le rendre
le plus objectif possible, même si bien sûr chacun vit dans sa réalité. Mais la mienne est
constructive et positive… c’est déjà ça!
« Ce que l’on vous demande (lu sur un forum) : Par MP m’envoyer, une liste des livre ebooks
que vous avez lu, votre score avec les HB, même si vous êtes puceau, pour connaître votre
niveau, votre niveau en anglais (j’en connais qui possède de la doc en anglais), votre tel ou
votre MSN, voir votre page face book, votre prénom (bien sûr) »
Ben oui, comme tu l’as si bien montré : en France, on est peu nombreux à vraiment savoir de
quoi on parle… ce qui discrédite tout le monde au final. Les américains sont beaucoup plus
sérieux que nous. D’ailleurs, les meilleurs ebooks que j’ai lus… c’était en anglais (ou alors
des traductions mais qui perdaient donc du punch et c’est bien dommage).
« V – Fiction ou réalité ? Je vous fait par de mon expérience, de ce que j’ai pu lire sur les
forums, dans les ebooks ou même voir en situation de sortie avec bon nombres de gens de
cette communauté. Des années à côtoyer tout ça, tel un espion infiltré à observer, noter,
analyser. Ça me fascine autant que cela me révulse. Ma curiosité a prit le dessus et je me suis
décidé à aider certains membres à sortir de ce monde. Une relation avec une femme passe
par la sincérité dès le départ et non en présentant une fausse image de soi, s’inventant une
vie, un look et un personnage, le tout pour la modique somme de 0 € contrairement aux 1500€
avec un coach gros con. »
314
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Je suis tout à fait d’accord avec toi, sauf pour la partie du look. Y’en a quand même à qui ça
ne ferait pas de mal d’apprendre un peu à s’habiller. Pas besoin de devenir un plumeau, hein,
ça ne marcherait pas de toute façon… mais au moins ne plus s’habiller comme un sac.
« Rectifions une chose. Ce qui est dit dans les ebooks and co concernant certaines techniques
de communications est vrai. Le problème résidant dans ce que l’on en fait. Certains outils
existent dans la vie ou dans le marketing (La PNL, la sophrologie etc). Ce qui va rendre
positive ou négative une chose c’est bien ce qu’en fera l’être humain. Oui, aller demander
l’heure à 15 personnes différentes dans la journée pourra vous aider à mieux aborder votre
démarche sociale, mais non, cela ne vous permettra pas de vaincre votre timidité à 100% et
encore moins à mettre une femme dans votre lit. »
Si… puisque aborder améliore ton contact avec les gens, ça aide forcément à être moins
timide et donc à draguer une femme avec une petite chance de la séduire.
« La seconde problématique réside dans le fait que lorsque vous êtes démuni et que vous vous
laissez emporter par la vague de la nouveauté et de l’illusion que va vous procurer ce monde,
vous allez présenter une certaine forme d’addiction. J’ai croisé pas mal de gars qui ne
parlaient qu’en langage de PUA autant à l’écrit qu’à l’oral. On se serait cru en plein jeux
vidéo sur Guild Wars 2 ou World Of Warcraft. Hallucinant. »
Oui, certains sont ridicules hein, et c’est bien pour ça que ce ne seront jamais des PUA.
Molière avait écrit Les Précieuses Ridicules et c’était bien vu. Les PUA ridicules ne sont pas
autre chose que des caricatures de PUA.
« Le troisième soucis (qui est non négligeable), c’est que lorsque l’on est addict on met
facilement la main au portemonnaie pour aller plus loin. Voir des gars, perdus, débourser des
sommes colossales pour simplement arriver à avoir un numéro d’une femme ou discuter avec,
m’est absolument incompréhensible à moins que le souci principal que nous ayons avec cette
communauté réside dans l’abus de faiblesse de certaines personnes (secte vous avez dit
secte ?) par autrui et là il pourrait s’agir d’amener tout ceci au pénal. J’avais évoqué ce sujet
avec un membre sortit de ce monde qui m’a confirmé cette éventualité. »
N’exagère pas. Il y a ce qui fonctionne et les arnaques, c’est tout. Dans la mesure où le
contenu proposé est sérieux et non du foutage de gueule, ben, ça aidera peut-être justement
315
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul ces gens à être un peu moins manipulables/influençables. Vas-y, fais-le ton procès, j’aimerais
bien voir ça.
« La réalité se trouve dans ces forums, dans la vie de tous les jours. Lorsque vous aurez lu
tout ceci je crois que vous n’aborderez plus la rencontre avec le sexe opposé de la même
manière. Il est très facile de tomber dans la paranoïa pour vous mesdames. Compréhensible
et terrible mélange à la fois. Il existe quand même je vous rassure des gars sincères, honnêtes,
avec une démarche stable mais ils ne font en général pas long feu dans cette communauté. La
société actuelle participe et encourage ce genre d’individus à exister. »
Je t’assure qu’on peut être sincère, honnête, et sain d’esprit… et vouloir s’améliorer pour
avoir plus de succès avec les filles !
« Vous trouverez des ebook pour tout, crées par ces génies de la drague. Comment brancher
sur meetic/adopteunmec/badoo/internet/au téléphone/par mail/en soirée/en boite/dans la rue/
choisissez l’endroit ou la thématique que vous voulez, elle existe. J’ai recensé pas moins
d’une bonne centaine d’ebook sur le sujet de la séduction manipulation. »
Ca dépend qui écrit et sur quel sujet. Si tu lis tout et n’importe quoi, faut pas t’étonner, hein.
Mais tu peux trouver autant de merdes sur la nutrition ou la musculation… c’est pas pour ça
que certains ne disent pas la vérité. D’ailleurs, les gens qui ont le pouvoir s’arrangent pour
que les bons ne soient pas trop connus surtout parce que ces bons ont quelque chose à dire
d’intéressant qui changerait la donne…
« Le truc nouveau de ces derniers temps étant l’entrée en matière du marketing de réseau
dans ce milieu. Sorte de système pyramidal ou quoi qu’il advienne celui qui gagnera de la
thune, sera le créateur et non celui à qui on dit [tu vas gagner un max rejoins nous]. Mais
c’est un autre sujet, que je pourrais développer aussi, ayant réussi à démasquer trois
individus il y a quelques années qui pratiquaient la chose via leur forum de séduction,
incitant les jeunes à les rejoindre dans l’aventure séduction puis dans l’aventure [gagner de
l’argent facilement]. Cela fait donc partie de la face invisible de l’iceberg (même pas de
l’immergée). Le forum a fermé mais les trois compères ont rouvert un blog. »
Ca n’a aucun rapport avec les PUA ça. Par contre, tu le dis toi-même, apprendre tout ça : ça
prend du temps, de l’énergie, ça coûte de l’argent… Tu trouves juste de travailler pour
l’amour de l’art et de crever de faim ?
316
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « VI – Le Mensonge du PUA : Vous trouverez tous les tarifs pour des rendez vous avec ces
séducteurs pro. Un personnage qui m’a bien fait rire et dont je changerais le nom et que
j’appellerais Sniper, était passé dans plusieurs émissions pour son blog. Son site recensait
toutes les nanas qu’il avait pécho, classées par catégories, en mettant à dispositions toutes les
interactions avec ces dernières. Notées et classifiées. Ce gars est même passé dans une
émission de télé réalité, les médias étant friands de ce genre de thème. En fait, ce qui m’a fait
le plus rire c’est le passage dont il ne parle quasiment jamais, dans [incroyable talent]. Il
s’est prit une volée et s’est même énervé contre les membre du jury. Edifiant. Il a été
ridiculisé en direct et n’a pas digéré le truc. Fierté et égo démesuré. Sniper alias David sur
M6 : »
http://www.m6.fr/emission-la_france_a_un_incroyable_talent/videos/177460david_le_seducteur_ne_seduit_pas.html
C’est quoi ta vidéo de merde là ? Snipe (tu as changé le nom en Sniper woaw génial) chante
une chanson… ça n’a rien à voir avec la drague. Je suppose que c’est l’émission qui lui a
imposé de faire ça ou alors il s’est dit que toute pub était bonne à prendre… Bref, dans tous
les cas, c’est hors-sujet ! A part à la fin, où il explique bien qu’on ne peut pas plaire à tout le
monde, et il rappelle un peu à l’ordre ce jury prétentieux.
« Sniper alias David sur France3 » : http://www.dailymotion.com/video/xcp4od_best-ofdavid-aka-snipe-dans-toute
Ah oui, je connais cette vidéo. Et bien tu ferais bien de prendre de la graine de tout ce qu’il
raconte. Pour une fois qu’un mec qui a compris le Game s’exprime, vous lui tombez tous
dessus parce que ça ne marche pas à chaque fois ! Tout le monde n’est pas fait pour tout le
monde, hein. Tu parlais de musique au-dessus, ben c’est comme l’air d’une chanson, y’en a à
qui ça plait et d’autres à qui ça ne plait pas. Etre séduisant ou pas c’est subjectif, faut avoir
l’humilité de le reconnaître. Snipe est à la fois génial et pitoyable, séduisant et repoussant,
beau et moche… comme moi, comme nous tous : ça dépend aux les yeux de qui. Le but c’est
de trouver des gens au top à qui on plaît. Y’a pas de miracle là-dedans, juste avoir un peu de
courage et se bouger le cul.
« Un autre personnage qui m’a interpellé était l’homme de la Night. Apprenti coach en
séduction sur la base de vidéos où il vous vend du rêve avec sa méthode Prince. Ce dernier
317
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul après avoir exploité le filon de la séduction s’est dirigé sur le coaching d’entreprise pour
vous apprendre à entreprendre et réussir à rentabiliser un max (marketing de réseau ?). Une
vidéo de sa prestation a été faite par un blogueur et m’a démontré que ce gars n’y connaissait
strictement rien. Et je ne vous dirais pas le prix du stage. »
Sébastien Night, un PUA ? Déconne pas mec. Faut vraiment être un pigeon pour le prendre au
sérieux plus de cinq minutes. Je te laisse regarder cette vidéo qui le décrédibilise
complètement.
https://www.youtube.com/watch?v=VsVQTaW9_ms
« Un autre encore m’a encore plus attiré. Il a un site très propre, se vante de faire quelque
chose de différent sans parler de bizness, critique les autres coachs sentant que ça commence
à filer du mauvais coton. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a réduit les frais de ses stages.
Et là c’est du lourd. [Moi j’suis différent j’en fais pas du bizness et j’te fais banquer un max
quand même, parce que moi je suis différent tu vois ?]. Ou pas… Alexandre Roth est je pense,
en haut d’un système marketing car on le voit partout, en lien, en vidéo, à la TV, dans la
presse, multiplie les partenariats pour vendre ses vidéos, livres (il suffit de voir la bannière de
pub sur le site). »
J’ai vu un reportage sur lui. Deux jours de stage à Nice. Les mecs avaient payé près de 1000€
chacun pour apprendre à draguer. Résultat ? Rien. Evidemment, c’est pas en deux jours qu’on
va t’apprendre la vie. Ils leur ont peut-être inculqué 2-3 trucs mais il faut travailler plus en
profondeur pour être efficace. Ch’uis juste en train de te dire qu’il faut être réaliste, y’a pas de
méthode miracle… Tu mets les deux pieds dans la merde, tu apprends et tu avances, tu fais la
part des choses ou alors si t’as pas assez de force intérieure, tu t’écroules et tu abandonnes.
C’est tout. Mais il faut du temps et des neurones pour ça. Des gens qui vendront du rêve il y
en aura toujours, et pas que dans ce milieu. Le public sera-t-il assez intelligent pour faire la
part des choses ou se contentera-t-il d’être bercé d’illusions ?
Je pousse la comparaison mais admettons que tu rencontres un grand maître de taekwondo. Il
te montre et t’explique comment donner un coup de pied. Ben, c’est pas pour ça que tu vas y
arriver. Il te faut le temps de gagner en souplesse, d’apprendre à poser ta respiration, de
prendre du muscle, etc. Et accepter de faire tous ces efforts, c’est dans la tête ! En drague,
c’est pareil !
318
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « Une autre chose sur ce mensonge du PUA pro, c’est que vous ne le verrez JAMAIS en
action à proprement parler. Il évitera les situations d’échecs et compromettantes. Tout est
calculé. Au millimètre près. Celui qui doit agir c’est vous. C’est toi cher lecteur, lectrice qui
doit te mettre en situation de manière à ce que tu penses que tu es une merde infâme
incapable de socialiser. Il faut que tu réalises que ton pantalon ou ta chemise ne vont pas,
qu’il te faut une veste à 900 € avec des shoes à 500 €. En gros que tu aies le même look que
ton coach. parce que pour lui ça a marché. Et toi-même dans le lot ? Bah non ça n’existe pas
dans ce milieu.
Maintenant, faites vous votre avis.
Keep Control and stay calm. »
Evidemment, et on rejoint ce que je te disais au début : même Neil Strauss dont tu sembles
avoir adoré le livre ne parle pas de ses râteaux. Parce que le public n’est pas prêt à l’entendre,
ils ne parlent pas de ce qui fâche. Et quand quelqu’un comme moi le fait, ben, on dit qu’il est
nul parce que ça ne marche pas à chaque fois… Mouahahah !
« BlackCrow, le 12 septembre 2013 »
Fin de la première partie, on passe à la seconde.
« Je précise à nouveau que je n’ai jamais adhéré à l’idéologie sectaire qui existe au sein de la
communauté des coachs en séduction. Si je peux confirmer que certaines choses marchent sur
l’être humain c’est parce que j’ai été formé dans la vente et le commerce et formé à former
les gens dans le domaine de la vente de services et produits. Mon témoignage n’est en rien
grandiloquent, il est édifiant, consternant et bien réel. Je ne dramatise rien, je ne fait que
vous présenter des faits. »
C’est ce que je te dis depuis le début… y’a les méthodes réalistes qui fonctionnent. Celles où
tu dois faire un travail sur toi-même. Et puis y’a les arnaques comme les parfums aux
phéromones et autres conneries.
« J’ai reçu également bon nombre de questions concernant le monde des PUA, ce qui me
prouve qu’il faut creuser plus en profondeur cette communauté afin que tout le monde
saisisse bien de quoi est constitué ce monde du coaching en séduction. »
319
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Tu confonds/amalgames encore PUA et coach en séduction minables. Il faudrait que tu
prennes un peu de recul sur le truc, en fait.
« La seconde chose qui me prouve que ce monde doit être dévoilé au grand jour, c’est la
quantité de partages et de lectures de ce témoignage qui me démontrent que beaucoup de
femmes ne connaissaient pas l’existence de cette communauté de prédateurs. Ce témoignage
a également attiré certains ex PUA ou PUA encore en action. C’est très satisfaisant, et je les
remercie pour leur paroles et leurs commentaires ou leur témoignages à venir. J’espère que
d’autres prendront conscience de l’ampleur des dégâts. »
Oh oui, des prédateurs ! C’est exactement ça : ils attrapent les femmes consentantes et leur
font beaucoup de mal, comme avoir plein d’orgasmes. C’est vrai qu’elles sont à plaindre ces
victimes !
« Dans un premier temps nous reviendrons sur l’organisation de la communauté.
Dans un second temps nous verrons l’image des femmes au sein des PUA.
Dans un troisième temps nous verrons comment se protéger de ce genre d’individus. »
OK, j’ai hâte de voir ça.
« I. Organisation de la communauté : ce premier chapitre est absolument indispensable afin
de mieux cerner ce qui se passe au sein d’un site de séduction ou d’un LAIR. On en revient
aux bases, qui manquent peut être au premier article que j’ai rédigé. L’organisation de la
communauté sous ses différentes formes : sites internet, forums, blogs. »
Tu me fais rire avec tes termes comme « l’organisation de la communauté ». Mais les sites qui
sortent en premier sur Google sont ceux qui ont investi le plus d’argent. Ensuite, ces gros sites
font croire à tout le monde que c’est ça le monde de la séduction alors que non… Et personne
n’ose les contredire parce que rares sont les mecs qui ont fait tout le chemin et qui sont
capables de faire la part des choses… Alors oui, les mecs qui débarquent subissent. Ils sont
crédules et aveuglés… et encore un peu conditionnés ! Mais c’est la même chose en politique
hein, tu crois que les gens qui nous gouvernent ou ceux des différents partis sont là par
hasard ? On nous les impose, ce ne sont pas les meilleurs hein. C’est pareil pour les acteurs,
les stars, les chanteurs, les musiciens, etc. Rares sont ceux qui ne sont pas pistonnés ! Et la
bouffe, on en parle ? Tu le sais qu’on te conditionne à manger de la merde ? Qu’on te fait un
320
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul lavage de cerveau quotidien avec la télé ? Pourquoi t’en parles pas de tout ça ? A mon avis
t’es bien loin du compte, mon gars. Accepte-le, c’est tout, t’auras déjà fait un grand pas.
« A titre d’information, le forum de french touch séduction comportait environ 17 000
membres en 2011. Aujourd’hui il en est approximativement à 36 481 membres. Le forum de
VLJ comprend 19 199 membres et Art de Séduire environ 23 433 membres. LifeStyleConseil
quand à lui regroupe 2525 membres. Je précise qu’il y a des apprentis PUA inscrits sur tous
les forums (sous des pseudos différents souvent), en fonction de leurs besoins. Le milieu des
PUA existant depuis les années 90, on peut facilement constater l’explosion du domaine et du
bizness depuis ces deux ou trois dernières années. »
D’accord… mais tu fais exprès de ne parler que des sites commerciaux ?
« Un Lair est un forum regroupant géographiquement des players du milieu du Game (lire le
livre The Game de Neil Strauss) qui peuvent également faire partie des autres forums issus de
la communauté de séduction (donc plus ou moins indépendants). Un Lair n’a pour vocation
de départ que le rassemblement sur une zone (ville ou région) de plusieurs membres qui
s’organisent entre eux afin d’aller effectuer des NPU ou SPU, ou discuter simplement de tout
et de rien ainsi que de leurs relations avec les femmes ou le développement personnel, une
bonne salade de fruit de la séduction en quelque sorte. »
Ta salade de fruits, tu la manges ou pas ? Bien sûr que la séduction et le développement
personnel sont liés. Apprendre à séduire des femmes c’est deux choses :
– les statistiques : donc avoir les couilles d’approcher beaucoup pour voir avec quelles filles à
notre goût le courant passe.
– l’optimisation de soi-même : devenir plus attirant, apprendre à communiquer mieux, etc.
Y’a rien d’irréaliste dans ce que je te dis… parce que c’est la vérité. Y’a pas d’autre méthode
miracle, c’est comme ça et puis c’est tout… accepte-le ou continue de te battre contre des
moulins.
« La différence notable entre un LAIR et un simple forum/site de séduction réside dans sa
hiérarchisation et son but. Un site de séduction aura un administrateur, un hébergeur, des
modérateurs, des rédacteurs, un gourou (le séducteur à l’origine de sa création) et tout un tas
de personnes le faisant vivre (monteur vidéos, correcteur etc) mais surtout comme but de
centraliser un maximum de membres sur le forum afin de vendre son produit ou ses produits
321
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul comme par exemple :
– du coaching payant.
– des conférences ou soirées privées.
– des stages sur la séduction
– un relooking
– la vente d’ebook
– la vente de vidéos »
Et toi, ton métier de commercial, tu le fais gratuitement ? Pour pouvoir draguer… faut
manger, faut s’habiller, faut avoir un peu de sous pour sortir, etc. Et l’hébergement d’un site,
c’est pas gratuit, tu sais. Donc, tu trouves ça immonde de vendre des ebooks qui aident les
gens ? A partir du moment où ce ne sont pas des conneries, ça vaut largement 30€
d’apprendre à rentabiliser ses sorties, hein. Là où je te rejoins c’est qu’il y a beaucoup
d’ebooks de merde, écrits par des gens qui n’y connaissent rien et qui se contentent de plagier
approximativement de grands auteurs juste pour faire des sous. Effectivement, y’a 2000 sites
de séduction en France, mais pourtant je ne t’en ai cité que 2/3 que je trouve crédibles. Voilà
pourquoi notre art est décrédibilisé. Ca manque de mecs qui parlent avec franchise, avec leurs
couilles ! Je me dis que sur le long terme, le public saura faire la différence !
« Un lair comme le Cercle des Players Parisiens a pour objectif d’être une structure
composée de séducteurs parisiens ayant pour vocation de faciliter et de favoriser la pratique
de la drague et de la séduction sur paris et ses environs. A l’heure ou je vous écris, le lasure
du Sud de la France (regroupement des LAIR du Sud de notre pays a fermé ce qui n’était pas
le cas il y a quelques jours lors de la rédaction de mon témoignage.
Un Lair comme le CCC ou LCC (Clermont Cocky Club // Lyon Cooky Club) LARA est un
club de séduction présent sur les villes de Clermont-Ferrand et Lyon dont les membres
partagent la même passion pour la séduction.
Sur ce forum on peut y distinguer la hiérarchie dont je vous parlais tout a l’heure qui ne se
trouve pas vraiment sur les forum des gros sites de séduction (qui sont plus formels avec
Administrateurs, modérateurs). On se retrouve donc avec une gestion privée ayant des
membres fondateurs qui deviennent en quelque sorte les messies régionaux auto proclamés.
On a plusieurs couleurs pour distinguer qui est qui au sein du forum :
Administrateur du forum / LAIR (son créateur).
Leader du Lair Auvergne Rhônes-Alpes (le mâle Alpha).
322
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Responsable Clermont Cocky Club (qui sera certainement le le Wing principal, sorte de
manager).
Responsable Lyon Cocky Club (qui sera également le Wing principal, sorte de manager).
Membre CCC.
Membre LCC.
Membre Correspondant // Correspondent Member.
Membres d’or (sorte de VIP).
37 membres enregistrés à ce jour. »
Ouais sûrement. Je peux pas t’en parler, je connais pas. Mais tu nous chies une pendule pour
37 membres ? Rho.
« Il existe également des sites/blogs gérés par une petite équipe de PUA ou par un PUA seul.
Sur ces blogs vous trouverez le même contenu que sur un grand site de la communauté. La
seule différence avec le reste réside dans son intérêt. Il est le miroir du narcissisme
grandissant d’un PUA, auquel de nombreux individus appartenant la communauté lui vouent
un culte. On trouve pas mal de choses payantes tel que des coachings et des stages
d’apprentissage ou des ebook écrit par le PUA lui même.
Je pourrais en citer quelques uns :
– Nicky
– Mike
– DesitJat
– Snipe »
Vas-y parle nous du miroir du narcissisme. J’ai hâte. Perso, parmi tous ceux que tu as cité, je
ne connais que Snipe.
« Simple question que je pose maintenant concernant l’exemple de Snipe. Le coaching a lieu
à Paris. L’hébergement, les repas et les sorties, ainsi que les articles achetés ne sont pas
compris dans le prix du stage. Les 2 000 € du stage sont ils déclarés ? Je me demande tout
simplement si Snipe a crée une société, légalement ou s’il fait ça tranquillement dans son
coin. A t il un diplôme de coach ? Que connaît-il de la psychologie et des comportements
humains ?Allez on s’y penche un peu pour voir. »
323
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Alors oui, l’argent est déclaré. C’est obligatoire (et puis t’inquiète qu’avec de telles rentrées
d’argent le fisc se pencherait sur tes relevés bancaires même si l’argent ne transitait pas par
des plateformes sécurisées). Je le sais hein j’ai un diplôme dans ce domaine (puisque t’as l’air
de ne jurer que par les diplômes).
De toute façon, un diplôme de coach en séduction, ça n’existe pas. Tu sais j’en connais plein
qui ont un master de psycho par exemple mais qui ne comprennent rien, hein. Ils ont un
diplôme mais ils sont nuls. Inversement, je me suis fait remettre le dos par un vieux monsieur
qui fait ça depuis des années sans diplôme (bouche à oreille) et hoooo miracle je n’ai plus
mal. L’important, c’est le résultat…
Pour ce qu’il connaît de la psychologie et des comportements humains : beaucoup plus que toi
et que le commun des mortels. Tu sais, concernant les gens sérieux dans ce domaine : on lit
beaucoup, on se cultive, on expérimente énormément aussi… Ce dont on parle, on ne le sort
pas de notre chapeau, hein…
« David a crée son site le 02.04.2008 (en tout cas il a réservé le domaine chez 1and1 à cette
date là.) On sait que David est situé sur Paris (je ne vous donnerais pas son adresse quand
même ni son numéro de téléphone que je possède désormais). Trouver son adresse mail est
très facile également mais je ne la donnerai pas non plus, il ne s’agit pas de lui dresser un
pugilat, mais simplement de réfléchir sur la légitimité qu’a David à exercer cette discipline,
ainsi que sa qualification de coach. Ce que je sais c’est que le domaine du site n’est
absolument pas réservé sous une société quelconque. »
Tu sais, tu n’es pas le seul à savoir faire une recherche sur Google. On doit te remercier en
plus de ne pas mettre le numéro de téléphone des gens sur Internet ?
« Où vont ces 2 000 € par individu en stage ? j’vous laisse réfléchir à la réponse ou lui poser
directement la question via la rubrique contact sur son site/blog. »
Ben… pourquoi tu l’as pas fait ? Et toi, tu fais quoi de l’argent de ton TAF ?
« Autre souvenir qui me revient à l’esprit. Mike et Nicky étaient deux membres du forum VLJ
(verselejus) qui essayaient de faire du marketing de réseau et de recruter sur divers forums,
des membres, pour leur bizness qu’ils avaient tenté à l’époque par l’intermédiaire d’un site se
nommant : Real Men Attraction. Ce qui me titillait l’esprit à l’époque c’était de savoir qui
324
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul tirait les ficelles. Ils étaient trois fondateur du site/forum RMA, mais ce n’était pas clair du
tout lorsque nous leur posions des questions sur l’organisation marketing de leur bizness. Un
jour, j’ai reçu une newsletter de la part de l’administration du site. on pouvait y lire le blabla
habituel nous ventant les mérites de leur solution miracle, via des vidéos et des ebook,
concernant une méthode infaillible à laquelle on pouvait souscrire. Ce qui m’a agréablement
surpris c’était de voir qu’en fait, l’individu qui parlait dans la vidéo présentant la méthode à
acheter était en fait Alexandre Roth de lifestyle conseil.
Donc sous le mail realmeanattraction @ machinbidulechouette . com se cachait un réseau
impliquant RMA et lifestyle conseil. Peu après le forum/site a fermé parce que certains
utilisateurs ont compris l’arnaque et leur truc à foiré. ils ont tenté de recréer RMA mais en
vain, du coup ils sont passés aux blogs personnels. ON LÂCHE RIEN quand on a vu des
pigeons et la possibilité de se faire un max de fric dans ce milieu. »
OK, ben déjà si tu n’es pas trop con tu devrais te douter que solution miracle = merde
commerciale. Ensuite, pourquoi tu nous parles d’Alexandre Roth ? En quoi ça concerne les
PUA ? Même si cette histoire d’arnaque est vraie (je te crois sur parole... en vrai je m’en
fous), ça n’a rien à voir avec le mec qui va dans les bars, dans la rue, ou sur Internet et qui se
fait son expérience tout en prenant des claques et en réussissant.
« II. Le Pua et les femmes : Au départ je me suis dit que pour répondre à la question : Quelle
image les PUA ont des femmes ? j’irais vous faire des screenshoot de forums, avec de
beaux messages, qui mériteraient d’être dans les annales. Je ne pense pas que ce soit la
bonne solution. Ce que je pense, et qu’il serait interessant de pratiquer, c’est de vous rendre
compte par vous même de ce qu’il en est. Ainsi je vous invite grandement à vous inscrire à
des newsletter de sites de coaching en séduction, d’aller lire et vous renseigner sur leur
pratiques, d’infiltrer les forums, de lire, essayer de comprendre. On est jamais mieux
convaincu que par soi même. Ensuite, je vous invite également à réellement lire un maximum
d’ebook, pour mieux cerner les techniques, le vocabulaire, les stratégies mises en place par
les PUA afin de parfaire leurs plans. »
Encore une fois tu renvois les gens vers des choses écrites par des gens qui font leur business.
Pas par des PUA ! L’image que les PUA ont de la femme, je vais te le dire : on les aime. On
les adore, on se met en quatre pour elles, pour leur plaire, pour essayer de les comprendre et
tout ça pour leur donner du plaisir. Et aussi pour les épouser quand on sera sûr d’avoir trouvé
la bonne.
325
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « Il faut savoir qu’en fait les PUA ne sont pas méchants de base, comme je vous le disais, il y
a des outils bien réels qui existent dans la communication et c’est l’individu qui utilisera cet
outil qui fera qu’il sera bon ou mauvais (ça fait penser un peu à Star Wars et ses jedis/siths,
ses côtés clair/obscur de la force). »
Hallelujah ! Enfin !
« En fait, ne sont reconnus PUA, que certains séducteurs/utilisateurs/adeptes des sites de
séduction. Il y a tout un tas de catégories, de niveaux à passer, une hiérarchisation de
l’individu au sein même de la communauté qui est basée sur votre capacité à maitriser le sexe
opposé dans toutes les situations. Ainsi, vous pourrez un jour être un AFC (mec frustré, qui
fait rien) et un autre jour un PUA, l’as des as voir le PUE ou PUEG (grand gourou) ou le
maitre incontesté Pick Up Master. Comprendre cette hiérarchisation, c’est déjà faire un pas
sur la compréhension de l’image qu’ont ces séducteurs des femmes. T’es le best of the best
quand tu maitrises à fond la manipulation. Étonnant. »
T’as encore trouvé ça sur un site de merde, avoue ?! Un mec est un PUA quand il satisfait son
besoin d’affection, de sexe, qu’il a un peu appris la vie et qu’il est bien dans sa tête. Y’a pas
de manipulation là-dedans… quand on arrive à être libre dans sa tête, on s’en fout de l’avis
des autres (surtout de ceux qui n’ont rien compris, rien vécu, etc.). On fait notre meilleure
proposition, carte sur table, parfois déconcertante de simplicité et on cherche des gens comme
nous qui ont réussi à se libérer des diktats, de la pression sociale, et de toutes ces prisons de
verres qui nous empêchent de vraiment vivre. C’est pour ouvrir les yeux aux gens que je me
bats, hein… Quant à « maîtriser le sexe opposé », c’est impossible, on devrait déjà apprendre
à se maîtriser soi-même, ce serait un énorme pas en avant. Ne devrait-on pas revenir à la
philosophie de vie antique ? Et pourquoi pas, finalement ?
« Enfin, il faut également avoir en tête que tous les gars sur ces forums/sites ne sont pas des
monstres. Certains ont d’autres quêtes que celle de mettre un maximum de nanas dans leur
lit. Beaucoup se posent des questions sur eux mêmes, sur l’image qu’ils renvoient, sur le
pourquoi suis je encore seul ?, sur l’art de pratiquer le développement personnel. répondre à
toutes ces questions en passant par autrui n’est à mon sens pas la bonne méthode, sauf si la
personne en face est un spécialiste, ou un bouquin très efficace. On ne sort pas de la solitude
affective en fréquentant un forum remplis de solitaires affectifs (par exemple). Bien au
contraire, on risque de s’enfoncer dans un monde et de se complaire (à mes yeux) dans le mal
326
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul être qui nous gagne, augmenter sa frustration en se disant (je ne suis pas le seul dans ce cas
là) et ainsi renforcer l’image négative que l’on a du monde, des femmes et des relations
sociales : Toutes les mêmes, Toutes les salopes. »
Dans la vraie vie c’est pareil, « dis-moi de qui tu t’entoures, je te dirai qui tu es ». Mais quand
tu arrives à vraiment te libérer, tu ne juges pas les autres, tu ne juges plus les filles. Jamais une
nana sera traitée de salope par un PUA parce qu’elle s’amuse… au contraire ! Ce sont les gens
qui ont des problèmes qui font chier les autres. Pas ceux qui se sont libérés de ces
considérations ridicules.
« III. Comment se protéger de la manipulation ? La meilleure protection face à une chose
réside dans la connaissance de cette même chose. Ainsi pouvons nous interpréter le vieil
adage connais ton ennemi… Je ne peux que vous conseiller d’aller lire The Game de Neil
Strauss. je ne peux que vous conseiller de multiplier votre vigilance autour de vous
concernant les hommes qui emploient des termes US ou bizarres lorsqu’ils vous parlent et son
en phase de flirt avec vous.
Je ne peux que vous conseiller une dernière chose : Arriver à déceler les différentes phases de
la séduction.
1 – Approche
2 – Création de l’attraction, du lien
3 – Sexualisation
[A chacune de ces étapes, vous devez bien entendu vous efforcer de marquer le plus de points
possibles, pour monter de plus en plus haut dans son estime et devenir de plus en plus
intéressant à ses yeux.] FTS © »
Relis The Game tu as raison. Lis aussi cet extrait gratuit de La vérité (qui dérange) sur les
relations Hommes/Femmes.
« Analysons donc.
1. L’approche : Le PUA utilisera soit le direct game, soit l’indirect game soit le progressive
game. Dans tous les cas il essayera de faire que vous ayez confiance en lui. C’est primordial.
Il essayera d’être ce mec différent et interessant à la fois.
Cela dit, on incite pas au harcèlement chez les PUA, on se rassure comme on peut :
[Si vous voulez rencontrer des filles, vous devez accepter l’idée qu’elles puissent ne pas être
intéressées, et apprendre à réagir avec élégance en cas de refus.
327
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Ne devenez pas un de ces galériens de la drague qui emmerdent les filles à longueur de
journée, qui les insultent et les suivent partout, rien ne peut excuser ce genre de
comportement, et en aucun cas ne soyez agressif avec une fille, même si elle vous rejette
violemment (mettez vous à sa place). Prenez sur vous et passez à autre chose.] FTS ©
Tous ces mecs qui sont lourds et font chier les filles avec insistance parce que leur ego ne peut
pas supporter le mot « non » devraient s’intéresser un peu au monde de la séduction.
« 2 : Le lien
Il faut gagner la confiance de la demoiselle convoitée. Il faut être son chevalier blanc et noir
à la fois. Les deux plus grosses méthodes utilisées vont être le principe d’ancrage et le
principe d’analyse psychologique superficielle. En gros, (pour ceux et celles qui ont vu le
film Inception de C.Nolan), le PUA va essayer de vous mettre dans la tête que c’est lui le bon
mec, par le biais d’outils qu’il va chercher dans sa banque de données. C’est là ou les tests
psychologiques que vous adorerez faire (digne de mademoiselle . com sans être péjoratif)
vont vous être proposé. on trouvera parmi ces tests (à la con) deux principaux : La maison
et le cube (très utilisé par Neil Strauss ce dernier).
Ancrer une idée, c’est perdurer dans l’esprit de votre cible. On peut largement comparer ça
au domaine de la vente de service ou d’un produit.
Ancrer au client l’idée qu’il va payer 20 € par mois pendant 12 mois son produit / service et
que c’est beaucoup plus interessant (voir moins cher lol) que payer plein pot le produit ou le
dit service, et vous avez gagné la vente d’un produit ou service ou les deux. You’re the best,
congratulations ! Ça marche également dans le domaine de la séduction. S’adapter à votre
interlocutrice, analyser son besoin et s’y glisser comme un renard irait débusquer un animal
dans un terrier et vous avez gagné en intérêt, vous créez un lien émotionnel. »
Si certains mecs font ça c’est parce qu’ils pensent qu’ils ont besoin de ça pour intéresser une
fille. Ils devraient faire du développement personnel à la place.
« Je vous renvoie ici : http://www.diaryfrenchpua.com/les-meilleurs-ebooks-de-seduction-dedrague-et-de-developpement-personnel-gratuits/
Vous aurez beaucoup de lecture à faire, visionnage des vidéos de l’individu qui gère le site
dont le nom est d’une classe monstrueuse. Pluie de Cyprine. »
328
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul Non, moi c’est Cyprineman ! Pluie de Cyprine c’était le nom de mon ancien site (maintenant
je travaille aussi en anglais donc j’ai déménagé à Diary of a French PUA) ! Faut apprendre à
lire !!! Quant à la vidéo dont tu parles… C’est la capote à la fin qui te fait rire ou la plaque
d’immatriculation « cyprine » ? Je pense qu’il faut que tu apprennes à comprendre le second
degré hein.
https://www.youtube.com/watch?v=tlWU7eXCnVY
« La boutique http://www.diaryfrenchpua.com/mes-produits/ est merveilleuse également…
Quand on a un bon filon, on l’exploite à fond… »
Mouais, si tu le dis… en fait, j’ai plutôt l’impression de me faire pigeonner. Par exemple,
vendredi dernier, je suis allé en soirée avec un mec que je ne connaissais pas. Il n’avait jamais
abordé dans la rue ni en boîte et il était en galère avec les femmes alors il m’a contacté sur
FB. Elles le prenaient pour un pigeon et tout. Pourtant le mec fait 1m90, a une carrure, est
plutôt beau garçon, s’habille bien et m’a fait l’impression d’être intelligent. Au début de la
soirée, il restait en arrière, me regardait faire mais n’osait pas parler. Au bout d’un moment, il
a commencé à y aller. Il a embrassé 3 filles dans la soirée, il n’aurait jamais cru ça possible.
Pourtant j’ai fait ce coaching bénévolement… mais ça valait combien de lui ouvrir les yeux ?
Ensuite, ce même mec a lu mon livre sur les relations H/F, 5 jours plus tard il a couché avec
une fille en appliquant ce que j’avais écrit. Oui, il a appris dans ce livre comment créer de la
tension sexuelle. Il a appris à demander ce qu’il voulait tout en acceptant les deux réponses
(positive ou négative) qu’il pouvait avoir. Il m’a remercié pour ça. Alors 29€ pour changer en
bien la vie des gens, c’est pigeonner ou pas ? Non mais faut savoir aussi que mes
« collègues » s’arrangent pour qu’on entende jamais parler de moi (tous les liens sont
supprimés sur les forums par exemple) ou alors me discréditent. Les clients s’envoient mes
ebooks gratuitement par mail alors que ça a pris plus de 5 ans de ma vie pour comprendre tout
ça, et quelques mois pour l’écrire, et de l’argent et du temps pour faire le blog. Mais c’est pas
grave tu vois, les gens ne respectent pas ça, ils s’en foutent. La vérité c’est qu’en continuant
dans cette voie, ils risquent de décourager les gens honnêtes comme moi, et ne resteront plus
que ces escrocs. Alors je tombe des nues quand des gars comme toi font un gros sac, mettent
tout le monde dedans, et jettent ça à la mer. Si tu avais lu un minimum ce que j’écris (et ne me
fais pas croire que tu l’as fait) tu comprendrais au lieu de juger hâtivement… TOUS les mecs
qui ont lu mon livre ont changé en bien, ils ont commencé à avoir du mojo et à avoir la vie
329
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul sentimentale qu’ils voulaient (certains se sont casés, d’autres sont devenus des dragueurs).
C’est par ailleurs la seule méthode 100% réaliste, simple et réalisable que j’ai trouvée en
France. Si vraiment tu es contre toutes ces arnaques, lis-le, vois par toi-même et fais moi de la
pub.
« Allez j vous laisse tranquille avec ce dossier PUA, vous aurez largement le temps de vous
faire votre idée. Merci également pour vos retours et à Lise de m’avoir permis de parler de ce
monde abject. Et surtout : continuez en croire en l’amour, le vrai, le sincère, il existe bien.
Bien Cordialement
Black Crow. »
Qu’est-ce que t’en sais qu’il existe bien ? On t’a appris ça dans la vente ? Tu crois qu’on est
pas sincère ? Tu crois qu’on est misogyne ? Mais j’ai déjà répondu à toutes ces questions dans
cet article là. Arrête donc de voir le monde en noir ou blanc, il y existe des nuances de gris !
Et surtout arrête d’être aussi gnan-gnan, c’est pitoyable !
Les commentaires constructifs
[David dit : 13 février 2014 à 2 h 06 min]
Sérieusement, je suis outré de lire une telle panoplie de critiques.
Pourquoi des mecs frustrés, timides, incertains, seuls…etc ne pourraient pas apprendre l’état
d’esprit de ceux qui ont du succès avec les femmes. Il faut se mettre ça dans le crâne une
bonne fois pour toutes : les femmes aiment autant, si ce n’est plus, le sexe que nous les
hommes. Bien sûr, le sexe peut être un objectif tout comme une relation sérieuse et épanouie.
Bien sûr, les féministes dans ton genre ne l’admettront pas. Enfin tout ça pour dire que c’est
facile de critiquer gratuitement, mais faire quelque chose d’utile et de concret de sa vie, c’est
autre chose.
Sans l’apprentissage de la séduction, je serais resté le mec que j’étais il y a six ans, c’est à dire
timide, socialement transparent (aussi bien auprès des femmes que des mecs), manquant de
confiance en moi.
Aujourd’hui j’ai une grande confiance en moi, j’ai ma propre boite depuis deux ans, j’ai un
cercle social génial, je plait aux femmes de manière naturelle, plus besoin de « techniques » et
330
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul tu veux savoir le meilleur ? Aucune ne s’est jamais sentie, trahie, manipulée ou quoi que ce
soit car je suis franc. Bref, sans la drague et tout le développement personnel qui va autour, je
n’aurais jamais pensé une seconde avoir la qualité de vie que j’ai aujourd’hui.
Je veux du sexe, très bien je joue carte sur table. Je veux du sérieux ? idem. Et dans un cas
comme dans l’autre, les femmes sont à 95% comblées ;-)
PS : je vois déjà le genre de commentaire : « oui les chevilles qui gonflent, frimeur etc ». Je
précise que l’on est sur un forum, anonyme, et que j’ai rien à prouver, rien à vendre, quedalle,
en tout cas pas ici. Donc juste mon point de vue d’ancien mec transparent à tout niveau, passé
à un homme véritable.
A bon entendeuse.
PSS : on ne nait pas homme, on le devient.
[Kévin dit : 7 janvier 2014 à 17 h 11 min]
Je souhaite émettre mon avis en tant que player ayant fréquenté cette communauté et pratiqué
sur le terrain depuis plus de 7 ans (je connais de prêt ou de loin à peu près tous les coach en
drague parisien).
Je relève certains points positifs dans votre témoignage qui méritent d’être soulignés :
- La dénonce des pseudos coach en séduction sans aucune légitimité n’étant même pas
capable de démontrer leur pratique et se réfugiant derrière des arguments fallacieux type « je
vais pas aborder, j’ai une copine » dès qu’il s’agit de stopper le blabla et de passer à l’action.
– Les dérives communautaires gouroutiques amenant à un mépris et une objectification de la
femme.
Après l’éloge vient les ronces et il y en a beaucoup :
Vos amalgames sont très dangereux, un séducteur qui viole, ça n’existe pas, on appelle ça un
délinquant sexuel (que je méprise au plus haut point). Dans le processus de séduction, si
séduction il y a : il y a toujours 2 participants !
Prétendre que le mouvement PUA engendre des manipulateurs violeurs en série dont les
victimes sont des femmes est une énorme ineptie, c’est comme prétendre qu’un adolescent qui
va jouer à GTA va forcément descendre un jour en bagnole dans la rue pour déglinguer un
331
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul maximum de passants… Des femmes qui se font avoir il y en a toujours eu (pas besoin du
mouvement PUA pour ça), comme il y a toujours eu des hommes qui se font avoir (mais ça,
on en parle beaucoup moins, on va y revenir).
Je trouve ce témoignage peu partial dans le sens où il souligne beaucoup trop le négatif par
rapport au positif. La communauté des players a ses extrêmes (maniaco players manipulateurs
pervers qui avaient déjà des problèmes psychologiques à la base, et qui pour la majorité, sauf
de rares exceptions, ne vont chopper que des femmes très peu équilibrées de manières
anecdotiques contrairement à ce qu’ils essaient de faire croire et qui représentent une extrême
minorité dans la communauté). Mais pour la grande majorité des cas, les players sont juste
des mecs un peu trop gentils, dont les balls ont été coupés par le féminisme qui essaient de se
sortir de leur misère sexuelle, de comprendre les femmes et d’avoir le choix au lieu de se faire
choisir (pour ceux qui se font choisir). Et vous savez quoi ? La majorité le font parce qu’ils
AIMENT les femmes plus que n’importe qui, sisi je vous jure !
Parce que pour arriver à l’étape du « séducteur », (on en parle comme s’il en pleuvait sous les
arbres de celui la) quand on ne l’est pas naturellement, ce qui est le cas de la majorité des
mecs de la communauté, sinon ils n’en feraient pas partie, il faut en chier et en manger du
râteau, et à la limite du sado masochisme. Le game amène vers un « voyage », nous forçant à
nous remettre en question constamment, à nous intéresser à des milliers de sujets, à nous
trouver des passions etc… A avoir une vie dans le réel.
[Mathieu dit : 16 septembre 2013 à 15 h 02 min]
Bonjour,
Je souhaiterai apporter un témoignage légèrement différent sur la chose, étant moi-même
membre d’un des cites précités dont je garderai l’anonymat afin de n’avoir a parler qu’en mon
nom propre et non en tant qu’ambassadeur ou autre.
J’ai découvert ce milieu depuis 2005, ca fait une paye, non? J’ai souvent lu des articles et n’ai
jamais réellement participé à des « Lairs », rencontré quelques membres du forum et bu des
coups avec eux.
Je souhaiterai juste souligner plusieurs choses :
332
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul - Premièrement, on peut être intéressé par la séduction sans forcément devenir un psycho
killer manipulateur de premiere classe.
– Deuxiemement, étant radin, je n’ai personnellement jamais déboursé un sou dans ce genre
d’affaires.
- Troisièmement, parmi les gens rencontrés, ce qui ne fait pas beaucoup (peut être 4 ou 5), j’ai
plutôt rencontré des gens normaux, éduqués. Pas toujours dans mon style, mais finalement,
pas non plus pire que la moyenne.
Autrement dit (désolé je pourrais écrire 10 pages dessus mais je préfere faire court
aujourd’hui), comme le dit l’auteur : il y a aussi « des gens biens ». Evidemment, « apprendre
a séduire » tend à faire venir des personnes relativement influencables (je le constate tous les
jours depuis que ces sites deviennent populaires), et certains en abusent. Mais si je suis resté a
glander sur ces sites, c’est aussi parce qu’on y trouve un réel foyer d’auto-motivation, de
remise en question, et quelques valeurs morales quand même.
Les rares personnes tenant des discours limites se font souvent dégager / bannir apres s’être
pris une volée de bois vert virtuelle.
Donc faisons la part des choses tout de même.
[blogdefripon dit : 20 novembre 2013 à 16 h 08 min]
Bonjour,
Tout d’abord, félicitations pour l’article; je le trouve super documenté. J’appréhende un peu
parce que j’ai dernièrement réagi sur un blog féministe au sujet d’un violeure et je me suis fait
incendié.
Je considère moi-même être un « pickup-artist », car si être un « pickup-artist » c’est être
quelqu’un qui a pu draguer dans la rue, en boite, etc… en ayant certains principes j’en étais un
et j’en suis un encore.
Pourtant je suis marié. Marié à une Brésilienne, que j’ai rencontré dans la rue, abordée à la
sortie du métro. Etrangère, qui ne parle pas bien français, assez perdue dans Paris, qui a plus
de 35 ans et est célibataire. En plus de cela elle venait d’apprendre une mauvaise nouvelle à
ce moment (mais je ne l’ai su que plus tard). J’ai favorisé ma chance, et en rencontrant des
femmes, ma sensibilité a fait que je m’attachais et que contrairement à d’autres je ne voulais
333
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul pas prétendre « choper/baiser de la hb à tours de bras » même si au fond de tout homme on a
un peu ça en fantasme ne nous mentons pas ! :)
Mais la réalité ce n’est pas comme le fantasme, qui veut dire passer son temps à rencontrer de
nouvelles personnes veut dire tendre et tendre vers individualiste, superficiel, seul. Et c’est là
que ça devient sournois…
Je ne jette pas tout de la communauté de la séduction, car je fais moi-même un blog et
j’espère vraiment aider des mecs à s’en sortir, à s’amuser.
Et on fait l’amour à deux, pas tout seul donc les femmes ne sont pas forcément « victimes »
des manipulations des hommes. Elles sont parfois bien plus fortes à ce jeu d’ailleurs ! Si les
deux protagonistes couchent dans les toilettes ce n’est pas forcément parce que la fille « veut
lui faire plaisir » entendons-nous bien… Si l’on écoutait texto ce que les femmes disent et pas
ce qu’elles font, et ce, sans être forcées, plus personne n’aurait d’enfants !
Cependant il y a un manque de respect des femmes de la part de certains, mais pas tous. C’est
comme les immigrés, on ne veut voir que ceux qui font des dégâts. Il y a beaucoup de
relations qui commencent tranquillement comme ça, de ce que j’ai pu retenir des rencontres
que j’ai faites. Mes témoins au mariage ont rencontré leurs copines actuelles en boite selon
ces principes. Et ils sont ensemble depuis plus d’un an chaque !
Le problème ce sont les « Jedi » oui, et l’esprit secte, qui est très très fort sur le site
« frenchtouchseduction » avec son « gourou » Blusher qui lui ne montre vraiment presque
rien. Il a une attitude « papa-grand-frère » mais au moindre truc qui va pas dans son sens il
vous écrasera et les membres du forum du site précité en profiteront pour vous lyncher.
Concernant l’addiction c’est tout à fait vrai, j’ai demandé à me faire bannir de FTS, et je
pense que pour ça au moins ils m’ont rendu service.
[DD dit : 5 janvier 2014 à 23 h 42 min]
Faisant partie d’ « une partie » de la communauté (celle qui prône le respect de la femme) en
tant que membre du staff d’un des sites dont vous parlez, je trouve ça vraiment triste que
l’amalgame soit fait entre toutes les communautés. Parce que oui, comme dans tous les
milieux, il y a des salauds qui se servent des gens en difficulté comme d’un marché pour y
334
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul faire du business, et d’autres plus honnêtes qui essaient d’aider les gens à sortir de leur
timidité et aller aborder/donner le courage de séduire les femmes qui leur plaisent, en leur
fournissant les outils de communication et les connaissances des relations homme/femme
nécessaires à ce but.
Bref, faire un article c’est bien, mais faire le clivage entre les sous communautés qui la
composent, c’est mieux.
[bibi dit : 5 novembre 2013 à 21 h 14 min]
Etant ex coach en séduction , en effet ces hommes connaissent les femmes et se connaissent
aussi. Maintenant, pourquoi accabler les séducteurs ? ils font souvent passés de superbes
instants sur le moment. Girl just have fun disait la chanteuse. Beaucoup de femmes
recherchent un instant sans parfois rechercher un engagement ou quoi que ce soit. Arrêtons
juste de faire passer les femmes pour des victimes. Chacun y trouve souvent son compte.
L’article est intéressant mais demeure très pessimiste sur la nature des relations.
[blogdefripon dit : 20 novembre 2013 à 16 h 57 min]
Bonjour,
Vous ne devriez pas vous inquiéter.
Nous ne sommes pas des pervers narcissiques. C’est le grand terme à la mode on dirait. Il y en
a sûrement dans le lot, mais je ne me reconnais pas là-dedans.
Ce qu’il faut comprendre c’est que nous les hommes avons de terribles déserts sexuel
affectifs, j’étais vierge jusqu’à 25 ans ! et pas de copine non plus.
Sachant qu’il faut maintenant payer une fortune pour rencontrer une femme sur Internet (bien
avant meetic j’ai rencontré des femmes par caramail ou le chat d’AOL), ou en boite (rien n’est
jamais gratuit pour les hommes), et les occasions se faisant rare par les amis d’amis (je viens
d’une ville très militaire et ouvrière et donc très masculine), pourquoi ne pas tenter
d’approcher des femmes dans la rue par exemple ?
Cela me paraissait insensé jusqu’au jour où j’ai pu ouvrir mon cœur et avoir les échanges les
plus romantiques que j’aurais pu imaginer.
335
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul « On ne sort pas de la solitude affective en fréquentant un forum remplis de solitaires
sexuels/affectifs » ça oui c’est vrai et je suis tombé là dedans.
Le problème c’est qu’il y a de tout là-dedans. Cela vous fait peur parce que les hommes
passent à l’action, mais croyez-moi que les plus malveillants savaient déjà comment s’y
prendre… Oui il faudrait arrêter avec le business, il faudrait réglementer le coaching, arrêter
cette compétition, etc… mais sur le fond ce n’est pas une mauvaise chose.
Il vaut mieux apprendre à pêcher à quelqu’un que lui donner du poisson n’est-ce pas ? Et ce
n’est pas impossible de séduire sans que pour autant ce soit un attirail de techniques de
manipulation destinées à vous faire faire ce que vous ne voulez pas faire. Quelque part vous
influez aussi de par le maquillage, les talons, jupes, etc…
Une amie de ma femme est de RIo de Janeiro et elle me demandait « comment je fais pour
que les hommes me draguent ? j’ai l’impression de ne pas leur plaire, pourtant je me fais
belle.. les Brésiliens en général ils ne se gênent pas pour montrer leur intérêt ! »
Je lui ai expliquer la vérité qui est la mienne encore maintenant « la France est un pays si
féministe que les hommes Français ont peur, ils ont peur qu’on leur crie dessus ou qu’ils se
fassent rejeter, que ce soit la honte, s’ils se montrent quelque peu sexués, qu’ils soient pris
pour des pervers… »
Non pas que le féminisme est une mauvaise chose bien au contraire, mais c’est le fait
d’inverser les rôles qui ne va pas ! Que l’on soit égaux hommes et femmes même si nous ne
sommes pas identitques! »
thibauvent dit : 11 avril 2014 à 1 h 15 min
Bonsoir, je suis un pote du rédacteur du dernier blog que vous citez, « pluie de cyprine »,
content de voir qu’il fait parler de lui ^^.
Bon, je vous invite à le contacter, car je suis sur qu’il saura vous présenter les choses d’un
point de vue beaucoup moins pessimiste, et apporter une grosse ouverture à votre analyse que
je trouve quand même assez caricaturale…
Ce que les garçons cherchent à développer à l’aide de ces outils, ce sont des aptitudes qui sont
bien souvent innées chez la majorité des femmes. Ils y sont aussi en quête de développement
personnel. Je n’ai jamais vu de propos machistes de la part des rédacteurs d’un de ces sites. Le
336
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul blog de mon collègue prône la franchise, et un « jeu » extrêmement direct. Alors peut être
qu’à première vue on peut trouver ça moins class, ou moins légitime, mais en attendant cela
marche très bien, et un très grand nombre de filles répondent positivement à ce type
d’approche qui invite clairement au sexe sans engagement. Ces filles là n’ont elles pas le droit
d’exister? N’ont elle pas le droit de s’afranchir pour un temps de la tyranie de l’amour
véritable que vous prônez?
Des sites comme ads enseignement également des techniques plus indirectes, mais il ne s’agit
ni de manipulation, ni de mensonge.
Certains hommes passeront du côté obscur, comme vous dites. Certaines femmes le font
aussi. Le féminisme ne devrait pas chercher à créer davantage de barrières entre les deux
sexes. Nous, on cherche au contraire à comprendre le sexe opposé et éventuellement à
partager du plaisir, et pourquoi pas une belle relation sérieuse quand le moment est venu.
Bonne continuation
Thibaud
337
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
S
O
U
R
C
E
S
338
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul - John Alexander - Comment devenir un mâle dominant
- John Alexander - Récupérer son ex en moins de 30 jours
- David De Angelo - Doublez votre drague
- David De Angelo - L'attirance n'est pas un choix
- Anthony Robbins - Pouvoir illimité
- Philippe Gouillou - Pourquoi les femmes des riches sont belles
- Neil Strauss - Rules of the Game
- Brad P - Fashion Bible
- Odile Chabrillac - Les aliments qui rendent intelligent
- DesiJat - La Stratégie
- Snipe - Snipeground
- Constant Winnerman - Coaching VIP
- Robert Cialdini - Influence et Manipulation
- Olivier Leroy - Secrets de persuasion
- Robert-Vincent Joule - Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens
- Théo Blast - Dictionnaire des bonnes manières
- Les 10 secrets de la puissance hypnotique
- Art de Séduire
- Lifestyle conseil
- Liam McRae
- Jeremy Breton
339
- Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul -
A bientôt
Si vous avez aimé ce que vous venez de lire, j'espère vous voir bientôt sur ma newsletter !
Amicalement,
Fabrice
www.diaryfrenchpua.com
340