Éco-Vallée - Economie06

Commentaires

Transcription

Éco-Vallée - Economie06
Éco-Vallée,
au cœur de la Métropole Nice Côte d’Azur,
avec les premières réalisations d’envergure du Grand Arénas,
nouveau centre international d’affaires, et de
la technopole urbaine Nice Méridia.
EPA PLAINE DU VAR
www.ecovallee-plaineduvar.fr
Un territoire exceptionnel en pleine mutation
Un aménageur : l’EPA plaine du Var
La Baronne
Une opération
d’intérêt national
unique en son genre
Du projet à la réalisation
Entre les Alpes et la Méditerranée, le fleuve Var parcourt
114 km, traversant dans sa partie amont des sites fabuleux, des
paysages grandioses. Dans sa partie aval, la vallée s’élargit pour
devenir « la plaine du Var ». À l’estuaire, en rive gauche, se situe
l’aéroport international de Nice Côte d’Azur, le deuxième de
France avec plus de onze millions et demi de voyageurs par an.
Lancée en 2008, l’Éco-Vallée a pris le temps du dialogue pour
mettre au point son projet de territoire, faire signer un protocole financier, et mener à bien les procédures préalables à toute
réalisation pour lequel l’établissement public est maître d’ouvrage.
Concertations, enquêtes publiques, création des zones d’aménagement concerté, déclaration de projet, délivrance des permis de
construire, tout ce travail rend possible dès maintenant la phase
des premières réalisations.
C’est dans cet espace de près de 10 000 hectares que s’inscrit aujourd’hui l’opération d’aménagement d’intérêt national Éco-Vallée ;
ce qui constitue le plus vaste territoire concerné par un tel projet
en France.
Les partenaires ont retenu, dans un premier temps, quatre opérations prioritaires. Il s’agit de :
• Grand Arénas, quartier d’affaires international avec le pôle
d’échanges multimodal de Nice-Aéroport,
• Nice Méridia, technopole urbaine regroupant les activités économiques innovantes avec une synergie entre entreprises, établissements d’enseignement et de recherche, et des logements,
• La Baronne, plateforme agro-alimentaire qui accueillera le nouveau marché d’intérêt national (MIN),
• L’éco-quartier de Saint-Martin-du-Var qui prolongera la
ville existante.
Ce n’est pas la seule particularité
La plaine duVar est un territoire stratégique au cœur des Alpes-Maritimes qui abrite 120 000 habitants et accueille 60 000 emplois. Son
développement depuis 30 ans a été rapide et désordonné d’où la
mobilisation des collectivités locales et de l’État pour retrouver un
modèle de croissance plus cohérent et respectueux de ce cadre
exceptionnel.
Ici, dans le cadre de l’opération, se regroupent, se créent et
se développent les procédés, technologies et innovations pour
permettre une mutation exemplaire à très haute performance
environnementale.
Dans tous les domaines, gestion économe et valorisation de
l’espace et des ressources, autonomie et maîtrise énergétiques,
préservation de la biodiversité, amélioration de la qualité de l’air,
gestion de l’eau sous toutes ses formes, maîtrise de l’urbanisation,
mixité des fonctionnalités, équilibre entre économie, agriculture,
habitat, déplacements et espaces naturels, les ingrédients sont présents ou prévus pour un développement durable de ce territoire.
L’ambition est encore plus forte. Le défi est d’inventer un modèle de développement au sein de cette Éco-Vallée, d’en faire
un lieu d’exemplarité, qui vise à concilier économie et écologie, dans lequel les technologies seront mobilisées au service de
l’aménagement. Bref, un laboratoire grandeur nature de solutions transposables par la suite dans d’autres lieux.
La complémentarité avec les territoires voisins et le dialogue
permanent avec Sophia Antipolis sont des éléments essentiels.
Les deux territoires veillent à constituer des offres qui s’additionnent, au bénéfice de l’attractivité globale de la Côte d’Azur
et plus largement du territoire régional. Davantage d’urbanité
dans le parc, davantage de nature dans la technopole urbaine :
les stratégies combinées des deux sites constituent une offre
Côte d’Azur plus importante, plus diversifiée, plus visible aux
plans européen et international, et au total plus attractive pour
les entreprises et les investisseurs.
L’État a mis en place un outil, sous la forme d’un Établissement
public d’aménagement, l’EPA plaine du Var, lieu de convergence où
se retrouvent les partenaires institutionnels et privés, les collectivités territoriales (Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Département
des Alpes-Maritimes, Métropole Nice Côte d’Azur, 15 communes),
l’Université Nice Sophia-Antipolis, la Chambre de Commerce et
d’Industrie. Cette synergie des acteurs locaux est une force. Cet ensemble produit une attraction capable de mobiliser et de garantir les
investissements publics ou privés nécessaires à la réussite du projet.
Sur un espace limité de moins de 100 hectares, c’est 1 000 000 m2
constructibles, 4 500 logements, 25 000 emplois qui seront créés
à l’horizon 2025.
Par ailleurs des programmes d’aménagement publics ou privés
seront menés en cohérence avec la stratégie portée par l’EPA.
Nice Méridia
Pôle d’échanges multimodal
ZAC Grand Arénas
La Métropole Nice Côte d’Azur
Éco-Vallée est entièrement incluse dans le territoire de la
Métropole Nice Côte d’Azur.
Regroupant 49 communes et 550 000 habitants, elle est la
première Métropole constituée en France.
Longtemps tournée vers le seul tourisme dans laquelle
elle bénéficie d’une excellente réputation au plan mondial,
la Métropole a engagé une mutation de grande ampleur
pour devenir une référence en matière de développement
durable et d’inter-connectivité.
Forte d’une offre foncière variée pour les activités économiques et d’un parc de logements diversifié pour les actifs,
la Métropole élargit son champ d’action économique, soutient l’innovation et la recherche, encourage l’investissement et facilite l’implantation des entreprises.
C’est à l’initiative de Christian Estrosi, alors ministre de l’Aménagement du territoire, que l’État a conféré le statut d’Opération d’Intérêt National à l’Éco-Vallée de la plaine du Var.
Grand Arénas
Mieux qu’un quartier d’affaires
international
Développer un quartier d’affaires attractif
pour les entreprises internationales
Le projet Grand Arénas a pour objectif l’aménagement d’un grand quartier
d’affaires international de rang métropolitain. Il repose sur les deux principes
moteurs de l’Éco-Vallée : la mixité urbaine et l’éco-exemplarité.
En complément des fonctions économiques, la mixité sociale et fonctionnelle
est assurée à travers une offre de logements diversifiée (en accession, locatif
aidé, locatif libre…) et par une offre de services, de commerces, d’hôtels ou
encore d’équipements publics.
Cette recomposition urbaine progressive se construit autour de deux équipements
structurants majeurs : le pôle d’échanges multimodal et le parc des expositions.
Le pôle d’échanges multimodal Nice Aéroport
au cœur du projet
Situé à proximité immédiate de l’aéroport Nice Côte d’Azur, le pôle d’échanges
multimodal constitue l’élément fondateur du futur quartier Grand Arénas.
Ce pôle mettra en relation toutes les formes de transports, du local à l’international. Il sera le premier maillon du réseau de pôles multimodaux qui jalonneront à terme toute l’Éco-Vallée.
Dans un contexte urbain où les déplacements automobiles sont parfois difficiles et où les infrastructures routières actuelles constituent une barrière aux
échanges, restructurer l’ensemble du réseau de transport était une nécessité.
C’est pourquoi, le Grand Arénas proposera des modes de déplacements en
alternative au « tout-voiture » : lignes ferroviaires (TGV, TER), bus, tramway
relié à l’aéroport, au centre ville de Nice, à son port, voitures électriques en
libre service, vélos bleus…
L’aéroport international Nice Côte d’Azur confère
au Grand Arénas une ouverture sur le monde. Avec
11 millions de passagers, il est le deuxième aéroport
français et favorisera le développement des activités
dont celui du tourisme d’affaires.
De plus, la gare routière, située au nord du pôle
d’échanges multimodal et à proximité du boulevard
du Mercantour, facilitera les correspondances avec
les bus et cars grâce à des voies en site propre. Face
à elle, la gare ferroviaire offrira une grande esplanade afin de favoriser les échanges et l’animation
urbaine, et permettra une connexion rapide avec
les autres modes de transport, et notamment le
tramway. Trois arrêts de la future ligne de tramway
Ouest-Est desserviront le pôle multimodal ainsi
que les deux terminaux de l’aéroport.
Sa dimension (65 000 m2), sa flexibilité technique et sa polyvalence lui permettra
d’accueillir des manifestations de dimension européenne, voire internationale.
Il est prévu sur l’emplacement actuel du MIN (Marché d’Intérêt National), à deux
pas de l’aéroport Nice Côte d’Azur et du futur pôle d’échanges multimodal.
Entièrement modulable, l’espace se prêtera à des événements de dimensions variées, foires-expositions, grands congrès internationaux, salons professionnels…
D’une capacité d’accueil de 35 000 visiteurs, le futur parc des expositions favorisera
ainsi l’accueil d’événements internationaux, qui seront un moteur d’activité fondamental pour la Métropole.
Un espace stratégique de diversification économique
L’objectif de tous les partenaires de l’Éco-Vallée est de favoriser une profonde
mutation économique de l’ensemble métropolitain pour répondre aux besoins
de développement du territoire comme aux attentes des entreprises extérieures à la recherche d’implantations performantes.
Un grand parc des expositions
pour la Côte d’Azur
L’ambition est de doter la métropole azuréenne d’un centre international d’affaires attractif pour les entreprises à la hauteur de sa notoriété via la recomposition urbaine progressive d’un secteur hautement stratégique autour de deux
équipements structurants majeurs : le pôle d’échanges multimodal Nice-Aéroport (PEM) et un parc des expositions (PEX).
La création d’un parc des expositions exceptionnel va donner un nouvel essor au tourisme d’affaires sur la Côte d’Azur. En effet, le futur parc
des expositions viendra en complément des équipements qui font du tourisme d’affaires l’une des
activités phares de la Côte d’Azur (tel Acropolis,
le palais des congrès niçois), mais il permettra à ce
secteur de passer à la vitesse supérieure.
Le projet du Grand Arénas participe à la diversification de l’économie azuréenne
à partir du tissu économique existant. Le quartier d’affaires du Grand Arénas vise
à la fois des entreprises et sièges sociaux d’envergure nationale voulant profiter
de l’effet vitrine et de l’interconnexion au territoire, mais aussi les entreprises
azuréennes en développement. Il s’agit par la même, de conforter la diversification
des activités touristiques vers les rencontres d’affaires, notamment grâce au futur
parc des expositions.
Les données chiffrées
• 49 hectares
•9
5 % du foncier maîtrisé par la puissance
publique
• 750 000 m² de superficie constructible
- 390 000 m² de bureaux
- 150 000 m² de logements
- 110 000 m² d’équipements dont 65 000 m²
de parc des expositions
- 100 000 m² de commerces, services et hôtels
• 2 000 logements, 22 000 emplois prévus
à terme.
Des projets immobiliers
éco-exemplaires
La réalisation de deux immeubles tertiaires
à haute performance énergétique et environnementale va être engagée. Afin de garantir
une approche globale dans la démarche environnementale de développement de ces
deux immeubles, les énergéticiens GDF Suez
et EDF ont été associés dès le départ à la
conception, comme ils le seront à la réalisation puis à l’exploitation de ces futurs bâtiments, ce qui constitue, en partie, l’originalité
de l’action de l’EPA.
Nice Méridia
Une technopole urbaine
Le parking silo
Moins de deux kilomètres séparent la future technopole urbaine de l’aéroport
et du quartier du Grand Arénas, soit 4 arrêts de tramway.
Intégrée dans un quartier actif et vivant
Ici, la qualification de « technopole urbaine » doit être prise au sens le plus large
et le plus complet.
C’est une vraie technopole avec ce que cela sous-tend de centres de formation
universitaire et de recherche, de laboratoires en R&D, de pépinières d’entreprises à haute technologie, d’incubateur de start-up innovantes…
C’est un vrai quartier de ville, avec toutes ses fonctionnalités, des logements
pour les étudiants mais aussi pour les actifs, en location ou en accession à la
propriété, des services publics de la crèche à l’université, des bureaux, des commerces, des hôtels… À proximité des équipements de centralité, stade, salle de
spectacle, commissariat de police. Ici, tout est accessible.
L’organisation spatiale est étudiée pour faciliter les échanges entre les individus,
accélérer la circulation des idées : cantines numériques, espaces de co-working,
place centrale…
D’ores et déjà, des réalisations existent ou vont s’installer, en conformité
avec le programme général (Campus Régional de l’Apprentissage, l’Institut
Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable
(IMREDD), le Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) Nice Côte
d’Azur, la Sustainable Design School, l’écoLab Côte d’Azur)…
Pour coordonner cette ambition, Christian Devillers, architecte-urbaniste de
renommée internationale, est en charge de la maîtrise d’œuvre urbaine de
Nice Méridia.
The Crown
L’innovation au service de la qualité
de vie
La nature au cœur du projet
Quartier de centre ville et de vie, Nice Méridia
dispose d’espaces publics de très grande qualité.
Conçus par Christian Devillers, de larges parcs, des
places animées seront autant de lieux de promenade et de détente pour les habitants et les usagers
de ce quartier.
Mobilités
Sur le plan des mobilités, la voie des 40 mètres
va traverser le quartier pour le relier d’une part
au Grand Arénas et à l’aéroport au sud et d’autre
part à l’espace polyvalent de l’Allianz Riviera et à
l’éco-quartier de Saint-Isidore au nord. Cette voie
permettra une circulation automobile apaisée mais
surtout accueillera une ligne de tramway et de
larges espaces dédiés aux piétons et aux cyclistes.
Smart Grid
L’EPA Éco-Vallée plaine du Var a choisi la technopole urbaine de Nice Méridia pour déployer la
première application d’un Smart Grid à échelle
urbaine. Son objectif : optimiser, sur le quartier,
l’alimentation électrique et garantir un coût maîtrisé
de l’énergie pour l’utilisateur.
Immeuble The Crown
Les données chiffrées
• 24 ha pour le premier secteur opérationnel
• 60 % de la surface déjà maîtrisée par la puissance publique
• 347 000 m² de capacité constructive
- 58 000 m² de bureaux
- 177 000 m² de logements
- 38 000 m² de centres de recherche et développement/laboratoire
- 36 000 m² pour l’enseignement
- 17 000 m² pour services, commerces et hôtels
- 21 000 m² d’activités (showroom…)
• Équipements Publics
• 5 000 emplois prévus à terme et 2 500 logements
•3
à 4 000 étudiants
Premier projet à sortir de terre,The Crown est
un bâtiment remarquable à plusieurs titres :
• Il est labellisé « très haute performance
énergétique », THPE-RT 2012.
• deux centrales solaires photovoltaïques
sont installées sur les toitures végétalisées
• L’immeuble est doté d’un système de monitoring « Greenview » qui communique des
informations en temps réel sur sa performance et sur son utilisation.
• Il comporte un centre de co-working et
autres services, sur 650 m² environ
Promoteur : ARTEA
Architecte : Chaix & Morel et Associés
Livraison : juin 2015
Le parking silo
Le projet de parking silo de 500 places est
situé en continuité de l’immeuble The Crown.
Deuxième programme structurant de la ZAC
Méridia, il est destiné à couvrir en grande partie les besoins en stationnement des futurs
utilisateurs de l’immeuble The Crown, mais
aussi des autres programmes du quartier.
Promoteur : ARTEA
Architecte : agence VBI
Livraison : 2e semestre 2015
Prenez
part
Illustrations : Devillers&Associes_By-Encore, EPA-Mateoarquitectura, EPA-Devillers&Associés, Devillers&Associes_ByEncore_E_Young_AACMA, ARTEA, EPA.
à ce grand défi
Ici s’inventent les modes d’organisation urbaine
et d’aménagement du futur, une ville à la mixité retrouvée,
une ville des proximités où logements, emplois, enseignement,
recherche, loisirs, sports, services publics sont à quelques
minutes à pied ou en tramway, tout en étant reliée au monde
entier par le train ou l’avion.
Contact
Bruno Guedj
Responsable des projets immobiliers
[email protected]
+ 33 (0) 4 93 21 71 21
+ 33 (0) 6 79 44 47 81
EPA PLAINE DU VAR
www.ecovallee-plaineduvar.fr
EPA plaine du Var
Immeuble Nice Plaza
455, Promenade des Anglais
BP 33257 - 06205 Nice Cedex 3
Tel. : 04 93 21 71 00
Email : [email protected]

Documents pareils