sujet : complementaires remboursement hopital assurance maladie

Commentaires

Transcription

sujet : complementaires remboursement hopital assurance maladie
SUJET : COMPLEMENTAIRES REMBOURSEMENT HOPITAL ASSURANCE MALADIE
ACCES AUX SOINS MEDECINS LIBERAUX SOINS DE VILLE DONNEES DE SANTE­
DMP
Sociétés d'assurance: les remboursements de soins de santé ont progressé de
3,6% en 2014
PARIS, 25 juin 2015 (APM) ­ Les remboursements de soins de santé par les sociétés
d'assurance ont progressé de 3,6% en 2014, a­t­on appris jeudi auprès de la
Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).
La fédération a organisé jeudi matin une conférence de presse pour présenter les
résultats 2014 de l'assurance française. Elle en avait donné en janvier une première
estimation (cf APM NC0NIXTER).
Les cotisations "santé et accidents" se sont établies à 20,1 milliards d'euros, soit 3,2%
de plus qu'en 2013. Sur les cinq premiers mois de 2015, la hausse est de 3% par
rapport aux cinq premiers mois de 2014.
Les prestations "santé et accidents" versées aux assurés ont représenté 12,9 milliards
d'euros (+3,2%). Sur les cinq premiers mois de 2015, la hausse est de 4%.
Les cotisations uniquement pour le volet santé représentaient 10,8 milliards d'euros
(+3,6%) et les prestations 8,4 milliards d'euros (+0,8%), a­t­on appris en marge de la
conférence auprès de la FFSA.
TIERS PAYANT: LE DISPOSITIF PORTE PAR LES COMPLEMENTAIRES
Le président de la fédération, Bernard Spitz, a évoqué la question du tiers payant et fait
le point sur le dispositif proposé par les complémentaires santé (cf APM NC0NIXTER).
Une association commune a été créée le 1er juin pour piloter cette mise en oeuvre du
tiers payant en médecine de ville, a­t­il expliqué.
Il s'agit de "simplifier" avec "trois missions essentielles": piloter le dispositif de tiers
payant sur la part complémentaire, organiser la coopération entre les différents acteurs
et mettre en place un socle commun. "Le travail est lancé", a affirmé Bernard Spitz.
Il a aussi évoqué la question de l'open data en santé, regrettant que le gouvernement
n'ait pas suivi les recommandations du rapport de la commission "open data" remis en
juillet 2014 à la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits de femmes,
Marisol Touraine (cf APM NCRG9004 et APM NCRG9005).
Véronique Cazals, directrice santé de la FFSA, a estimé que ce rapport avait abouti à
un "consensus assez novateur". Mais l'article 47 du projet de loi de santé présenté par
le gouvernement est "très en retrait", notamment en ce qui concerne la gouvernance du
système.
Elle a déploré un "certain nombre d'étapes très compliquées pour l'ensemble des
acteurs, et particulièrement pour les assureurs, qui doivent passer par un intermédiaire,
qui ont un accès payant aux données et surtout qui ont des finalités interdites pour
l'accès à ces données".
DEPENDANCE: 92.000 CONTRATS AVEC LE LABEL
Bernard Spitz a également dressé un bilan du label "GAD" pour les contrats
dépendance, lancé en mai 2013 (cf APM NCQEM003).
Au total, neuf sociétés ont obtenu le label et cinq commercialisaient ce produit fin 2014.
En tout, 92.000 contrats avec le label ont été souscrits à juin 2015. La moitié intègre en
plus la couverture de la dépendance partielle, précise la FFSA dans son dossier de
presse.
Les responsables de la fédération ont par ailleurs indiqué qu'ils souhaitaient réunir le
mécanisme de médiation en assurance dans un seul guichet unique, en réunissant la
médiation FFSA et celle du Groupement des entreprises mutuelles d'assurance
(Gema), notamment.
Ils se sont félicités de la mise en place du droit à l'oubli pour les personnes malades du
cancer (cf APM MH7NLPXAM).
Lors de cette conférence de presse, un point a été également fait sur la construction de
l'Association française de l'assurance (AFA), qui s'est fortement accélérée depuis 2014.
Cette entité a été créée en 2007 pour réunir la FFSA et le Gema, rappelle­t­on.
Pascal Demurger, le vice­président de l'AFA et président du Gema, a signalé que le
conseil se réunissait mensuellement et que les commissions communes se mettaient en
place depuis le début de l'année.
La commission "assurances de personnes" est présidée par le directeur général
délégué de Generali France, Stéphane Dedeyan. Les deux vice­présidents sont
Nathalie Broutèle, directrice générale de Natixis assurances, et Pierre François,
directeur général Swiss Life prévoyance santé. Ce dernier sera spécifiquement en
charge de la santé au sein de l'AFA, a rapporté Pascal Demurger.
Les responsables de l'AFA ont par ailleurs signalé la création d'une association
commune regroupant Assureurs prévention et Gema prévention, avec l'objectif d'aboutir
fin 2015.
mh/gb/APM polsan
[email protected]
MH7NQI3RL 25/06/2015 18:12 ACTU
©1989­2015 APM International.

Documents pareils