Guide Pratique de la Guadeloupe

Commentaires

Transcription

Guide Pratique de la Guadeloupe
LES ÎLES DE TOUTES LES DÉCOUVERTES
www.lesilesdeguadeloupe.com
GUIDE PRATIQUE
L
es Îles de Guadeloupe
I
nformations pratiques
V
B
leu
SOMMAIRE
ert
C
S
Tous les prestataires présents dans ce
guide se sont engagés dans la démarche
qualité initiée par le Comité du Tourisme
des Iles de Guadeloupe.
Tous mettent l'accent sur l'accueil,
la qualité des services qu'ils proposent,
la sécurité de pratique de leur activité,
le respect de la législation en vigueur.
Ces activités respectent en outre
l'environnement. N'hésitez pas
à contacter le Comité du Tourisme
ou les Offices Municipaux pour tout
renseignement complémentaire.
aveurs
ulture
ontacts
4 Les Îles de Guadeloupe
11 Informations pratiques
13 Bleu
32 Vert
48 Saveurs
65 Culture
83 Contacts
Les Îles de Guadeloupe
Ce sont sept îles (Basse-Terre, Grande-Terre, La
Désirade, Les Saintes, Marie-Galante, SaintBarthélemy, Saint-Martin).
A 7000 km à l'ouest des côtes métropolitaines
somnole au gré des alizés un extraordinaire
papillon nommé Karukéra. Découverte en 1493
par Christophe Colomb lors de son deuxième
voyage vers les Indes, la Guadeloupe fait partie
d'un ravissant chapelet d'îles qu'égrène l'arc des
Petites Antilles. Nichée entre la Dominique et
Montserrat, la Guadeloupe est composée de deux
parties bien distinctes, la Basse-Terre et la GrandeTerre, séparée par un bras de mer appelé la Rivière
Salée et par une vaste mangrove. Alors que la
Grande-Terre repose sur un grand plateau calcaire
propice aux plages de rêves et aux paysages de
cartes postales, la Basse-Terre se situe sur une
chaîne volcanique dont le point culminant n'a
d'autre nom que la Soufrière, haute de 1467
mètres.
La pluviosité y est plus importante et la
végétation, très luxuriante, y croît à vue d'œil.
Mais la Guadeloupe est avant tout un archipel
constitué de dépendances éparpillées autour du
« continent ». Ainsi, Marie-Galante, Les Saintes,
La Désirade et Petite-Terre composent un
4
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
ensemble appelé les « îles du Sud », alors que
Saint-Martin et Saint-Barthélemy, situées à
plusieurs centaines de kilomètres, forment les
« îles du Nord ». Chaque île a son histoire et sa
culture, suscitant immanquablement un
phénomène de double insularité : on est d'abord
Saintois ou Marie-Galantais avant d'être
Guadeloupéen. Pour le visiteur, ce sont
d'étonnants terrains d'exploration et autant de
sources d'émerveillement et de plaisir.
B a s s e - Te r r e e t G r a n d e - Te r r e , l e p a p i l l o n
Séparées par un bras de mer appelée la Rivière Salée et par une vaste mangrove, BasseTerre et Grande-Terre forment les ailes de ce papillon posé sur l’eau. La Grande-Terre
repose sur un grand plateau calcaire propice aux plages de rêve et aux paysages de
cartes postales, mais est aussi le centre de la vie économique de l’archipel. La BasseTerre se situe, elle, sur une chaîne volcanique couronnée par la Soufrière au cœur
d’une végétation tropicale très dense.
Superficie : Basse-Terre : 848 km2 - Grande-Terre : 590 km2
Quelques sites incontournables :
Basse-Terre :
• Ses nombreuses distilleries.
• Les Chutes du Carbet, spectaculaires !
• Le Parc National de la Guadeloupe (7e parc national de France) qui abrite plus de 300 espèces.
• Le volcan de la Soufrière et sa vue extraordinaire sur La Désirade, Les Saintes et Marie-Galante.
Grande-Terre :
• Les chemins sinueux du lagon de la Porte d’Enfer et la Pointe de la Grande Vigie, à l’extrémité nord
de la Grande-Terre, et son point de vue fabuleux du haut de ses falaises !
• La mangrove et le Grand-Cul-de-Sac marin, classé Réserve naturelle.
• Le lagon de Saint-François et sa légendaire barrière de corail.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
5
La Désirade, infiniment nature
Plateau calcaire en forme de vaisseau retourné, La Désirade est un havre de paix qui
a su préserver ses traditions.
Accessible par la mer (Au Départ de Saint-François 45 min) ou par les airs (15mn de
l’aéroport National Pôle Caraïbes), elle se découvre à pied, à vélo ou en scooter, le
long de son unique route. Calme, simplicité et authenticité caractérisent ce rocher
tabulaire si différent des autres îles de l’archipel. L’accueil bienveillant de ses
habitants et ses magnifiques plages de sable blanc protégées par de longues barrières
de corail enchantent baigneurs, plongeurs et randonneurs.
Les Saintes, les Îles du paradis
Découvertes par Christophe Colomb en 1493, il les appela Los Santos pour honorer la
fête de la Toussaint. Formées de 9 îlots dont 2 habités et situés à 15 km au sud-est de
la Guadeloupe, Les Saintes couvrent la plus petite superficie de l’archipel. Authenticité,
dépaysement, sérénité sont les trois mots qui définissent Terre-de-Haut, la principale
escale. Terre-de-Bas avec sa belle plage de Grande-Anse, les vestiges de l’ancienne
poterie, les balades pédestres ou encore le petit village de Petite-Anse mérite de s’y
arrêter ! Moins fréquentée que sa sœur, Terre-de-Bas offre à ses hôtes de passage, son
calme, sa douceur de vivre et l’hospitalité de ses habitants. La vie est hors du temps
dans cette beauté naturelle exceptionnelle, avec une baie classée par l’Unesco, qui vaut
bien plus qu’une halte éphémère.
Superficie : 13 km2
Superficie : 22 km2
Quelques sites incontournables :
• Le Morne du Souffleur (1h15 de marche) qui offre une superbe vue.
• La plage de Petite-Rivière, au charme simple, parfaite pour la plongée sous-marine.
• La Pointe du Grand-Abaque, sur le sentier de Grand-Savane, véritable bout du monde...
• La plage de Beauséjour, si simple et si belle.
• Excursions aux îles de la Petite-Terre, véritable paradis d’eau, de soleil et de sable sur l’océan,
classées Réserve naturelle depuis 1998.
6
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Quelques sites incontournables :
Terre-de-Haut :
• Le Fort Napoléon, bâti en 1867, qui accueille un musée sur l’histoire des Saintes.
• La baie de Marigot, aux eaux calmes et peu profondes.
• L’anse Crawen pour les amoureux de la nature.
Terre-de-Bas :
• La plage de Grande-Anse, une tranquille plage de rêve à la douceur indolente.
• Les randonnées pédestres : les traces du Dessus de l’Etang et des Falaises.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
7
Marie-Galante, l’Authentique
Au relief peu élevé et distante de 40 km de la Guadeloupe, Marie-Galante est façonnée
par la culture de la canne à sucre et sa distillation.
Appelée « l’île aux cent moulins », elle était déjà réputée au XVIIIe siècle pour son rhum.
Les chars à bœufs que vous croiserez encore aujourd’hui étaient jadis l’unique moyen
de transport sur l’île. Vous pourrez assister à l’un des concours de bœufs-tirants qui se
déroulent le dimanche ou à un combat de coq. Ses plages de sable blanc, parmi les plus
belles des Antilles, dégagent un parfum de sérénité. Chaque année, depuis 7 ans
maintenant, se tient le Festival Terre de Blues, sans conteste le plus grand événement
musical de l’archipel.
Superficie : 158 km2
Quelques sites incontournables :
• Le château Murat (Grand-Bourg), château de belles pierres de taille du XIXe siècle qui abrite aujourd’hui
le musée des Arts et Traditions populaires.
• L’Eglise Notre-Dame de Marie-Galante, incontournable !
• La plage Anse-Canot (Saint-Louis), petite crique entre deux mornes, idéale pour les enfants en bas-âge.
• La Feuillère (Capesterre), l’une des plus belles plages au sable fin de l’île.
• Visite du moulin de Bézard, qui fonctionne toujours et qui est en démonstration pour les visiteurs.
8
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Saint-Barthélemy, l’Île par excellence
C’est l’une des plus petites îles de l’archipel guadeloupéen, dotée d’une nature
paradisiaque et d’une douceur de vivre sans pareil. Son paysage est une succession de
mornes et de vallons, de coquettes maisons aux tons pastel. L’excellence de son parc
hôtelier, ses activités nautiques, ses anses cachées et ses plages de rêve, lui donne sa
nature unique.
Superficie : 21 km2
Quelques sites incontournables :
• Saint-Jean, centre très fréquenté pour ses hôtels et restaurants, mais aussi pour sa barrière naturelle
de corail qui offre aux baigneurs une eau calme et chaude.
• Lorient, rendez-vous des pêcheurs, et son église à la charpente en forme de bateau retourné.
• Le Musée de Wall House à Gustavia, et le Musée du coquillage à Corossol qui en recèle plus de 4000
variétés.
• Grand-Cul-de-Sac et Petit-Cul-de-Sac : ces deux anses, ceinturées par des récifs sont de véritables et
immenses piscines naturelles.
• La plage du Gouverneur, d’un sable à la blancheur virginale. Bien protégées, les eaux bleues et vertes
sont très calmes. A ne pas manquer !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
9
Informations pratiques
Venir en Guadeloupe
Plusieurs vols quotidiens desservent
l’aéroport Pôle Caraïbes (commune des
Abymes), jouxtant Pointe-à-Pitre, au départ
de l'aéroport de Paris Orly et de grandes
villes de province. Au départ de l'aéroport
de Paris, la destination est desservie par
trois compagnies aériennes, avec une
moyenne de 5 vols par jour.
- Air Caraïbes : 0820 835 835
et www.aircaraibes.com
- Air France : 0820 820 820
et www.airfrance.fr
- Corsair : 0825 000 747
et www.corsair.fr
La Guadeloupe est également reliée au
Canada, aux Etats-Unis et au Brésil.
Superficie : partie française : 53,2 km2
parties françaises et hollandaises : 75 km2
Desserte Inter-Îles :
Des liaisons régulières, maritimes et
aériennes (depuis l'aéroport Pôle Caraïbes),
relient la Guadeloupe
aux autres îles de l'archipel.
• La Désirade : liaisons aériennes et
maritimes quotidiennes depuis SaintFrançois.
• Les Saintes : liaisons maritimes (Trois
Rivières, Pointe-à-Pitre) et aériennes
quotidiennes.
• Marie-Galante : liaisons aériennes et
maritimes quotidiennes.
• Saint-Barthélemy : liaisons aériennes
quotidiennes.
• Saint-Martin : liaisons aériennes
quotidiennes et maritimes à compter du
mois de décembre prochain.
Quelques sites incontournables :
•Le Musée « Sur la trace des Arawaks » qui présente une belle collection de céramiques décorées.
•Le Fort Saint-Louis, construit à la fin du XVIIIe siècle sur ordre de Louis
XVI pour protéger le site des pirates.
•La Baie Orientale : grande plage de sable fin, idéale pour les sports nautiques et les restaurants en
bordure proposant de somptueuses grillades.
•Le Pic du Paradis, avec ses 424 m, il est le point culminant de l’île d’où on embrasse d’un seul coup d’œil
Saint-Martin.
•Marigot, avec ses maisons de style colonial, blanches aux volets roses et verts. Il faut se rendre au petit
jour sur le port pour assister au retour des pêcheurs et au marché coloré du samedi matin.
Liaisons aériennes
• Air Antilles Express : 0890 648 648 ou
www.airantilles.com
• Air Caraïbes : 0820 835 835 ou
www.aircaraibes.com
• Air Canada - 2 fois par semaine en vol
régulier - 1 888 247 2262
www.aircanada.ca
• American Eagle – 2 fois par jour au départ
du hub de San Juan (Porto Rico) -
Saint-Martin, toute la magie des Caraïbes
A 300 km au nord-ouest de la Guadeloupe, cette île insolite se caractérise par sa binationalité (française et hollandaise) et sa population cosmopolite. Elle s’anime jour et
nuit comme nulle part ailleurs dans les Antilles françaises. Bénéficiant du statut de
port franc, Marigot, la capitale française, est une splendide vitrine des plus célèbres
joailliers et des grandes marques de couture. Les vacances les plus épicuriennes sont
permises, avec ses plages superbes, ses hôtels luxueux et ses restaurants réputés.
10
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
1 800 433 7300 - www.aa.com
• Air France – 3 fois par semaine au départ
de Miami - 1 800 237 2747
www.airfrance.us
• Au départ du continent Sud Américain
Air Caraïbes - 1 vol quotidien au départ de
Belem Brésil - www.aircaraibes.com
Liaisons maritimes
• Brudey Frères : +590 (0)5 90 91 60 87 ou
www.brudey-freres.fr
• Le Colibri
SARL La Somade : +590 (0)5 90 21 23 73
•Comatrile (Iguana Beach) :
+590 (0)5 90 22 26 31
• CTM Deher : +590 (0)5 90 92 06 39
• L’Express des Îles : 0825 35 9000 ou
www.express-des-iles.com
Hébergement
On trouve de tout dans les Îles de
Guadeloupe : entre l'hôtel de luxe et le
bungalow rustique sur la plage, il existe
une quantité de possibilités. Résidence
hôtelière enfouie dans les palmiers, lodge
écotouristique en Basse-Terre, gîte en pleine
plantation de bananes ou de café, petit
hôtel de charme à la campagne ou villa de
particulier à louer en famille ou entre amis,
c'est à vous de voir…
Météo/Comment s'habiller
Au départ, ce n'était qu'un petit balluchon
mais c'est drôle comme les paréos pèsent
lourd dans la valise !
En fonction de la période et de la région
que vous visitez, vous n'aurez pas besoin
du même équipement. Car même si les
saisons ne sont pas aussi marquées qu'en
Europe ou en Amérique du Nord, il y a tout
de même le carême - saison sèche, un peu
plus fraîche, de janvier à avril - et
l'hivernage, saison beaucoup plus humide
et chaude dominant les mois de juin à
octobre. Que les frileux se rassurent : le
thermomètre diurne ne connaît pas de
température inférieure à 25°C et l'on n'a
jamais vu de bain plus froid qu'à 26-27°C !
Outre le maillot de bain et les t-shirts,
il vaut mieux emporter une petite laine si
l'on compte séjourner dans les hauteurs de
Basse Terre au mois de février. Le soleil est
presque toujours au rendez-vous : pour en
profiter, crème solaire et chapeau sont bien
entendu de rigueur. Quant au style adopté,
il est très relax et à la mode, en un mot
caribéen ! Enfin, les amateurs de
découvertes n'oublieront pas leur
chaussures de marche car le massif
volcanique offre de magnifiques
randonnées.
Transports
En Guadeloupe, les seuls transports en
commun sont les cars privés qui sillonnent
l'île de part en part. Sans conteste, leur
ambiance caractéristique épicera votre
séjour de bons souvenirs. Sur un air de
Kassav ou de Tanya Saint-Val, bercé par le
ronron du moteur, vous traverserez les
communes en contemplant le paysage.
Pour prendre le bus, faire signe au
conducteur pour demander l’arrêt, ou
rejoindre une gare routière.
Horaires : de 5h à 19h environ.
Dans toutes les communes, il existe aussi
des « taxico » (taxis en commun) qui
ramassent une dizaine de personnes sur
leur chemin pour des trajets assez courts. On
trouve également des loueurs de voitures à
proximité de l’aéroport.
Formalités d'entrée/Animaux
Le territoire guadeloupéen est un
département français. A ce titre, on y entre
sous les mêmes conditions qu'en France
métropolitaine. Les citoyens français et les
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
11
Tél. : + 590 (0)5 90 85 83 20.
Le Cybart, à la Marina de Bas-du-Fort
Marie-Galante
M.G.S.I à Grand-Bourg, 9, Rue du Presbytère
Tél. : + 590 (0)5 90 97 50 03
Cyber Nautic à Saint-Louis, 30, Avenue des
Caraïbes. Tél. : + 590 (0)5 90 97 17 16
Saint-François
L'Arobas Café, à la Marina
Tél. : + 590 (0)5 90 88 73 77
Douanes
Décalage horaire
En repartant, le montant maximum de vos
achats éffectués en Guadeloupe ne devra
pas excéder 365, 88 euros.
Sont tolérés :
1, 5 litres d'alcool
750 grammes de café
2 bouteilles de rhum
37, 5 cl de parfum
Il y a cinq heures de moins avec la
métropole en hiver et six heures en été (la
Guadeloupe ne change pas d'heure). Ainsi,
les Guadeloupéens partagent le fuseau
horaire des New-Yorkais ou des
Montréalais.
Monnaie
La monnaie en circulation est l'euro et les
banques que l'on trouve en Guadeloupe
sont souvent des filiales des grandes
banques métropolitaines, dotées d'une
complète indépendance. On trouve des
distributeurs automatiques dans toutes les
communes.
Les chèques hors place sont refusés, voir les
bureaux de change.
En Guadeloupe, les banques sont
habituellement ouvertes de 8h à 12h
et de 14h à 16h du lundi au vendredi.
Internet
Comme partout, les Îles de Guadeloupe se
sont mises à l'heure d'Internet.
En plus des offices du tourisme,
médiathèques municipales et bornes
Internet des hôtels, les accros resteront
connectés à la Grande Toile en se rendant aux
cybercafés listés ci-dessous :
Abymes
Au centre commercial Milénis.
Basse-Terre
Au Webart Café, 42 rue Amédée Fengarol.
Tél. : + 590 (0)5 90 86 25 11
Gosier
Le Caméléon à Gosier, Mare-Gaillard
12
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
territoire 00 59 et les dix chiffres.
Pour appeler le numéro guadeloupéen
05 90 12 34 56 à partir des Etats-Unis, on
composera le + 590 (0)5 90 12 34 56.
Que lire ?
Le courant électrique
La littérature guadeloupéenne fait partie
intégrante d'un univers littéraire créole,
englobant Petites et Grandes Antilles.
A ce titre, nous préférons vous donner des
noms d'auteur, en vous laissant fouiner chez
le libraire ceux qui vous emballeront.
Quelques noms incontournables : Révérend
Père Du Tertre, Révérend Père Labat, SaintJohn Perse, Guy Tirolien, Maryse Condé,
Hector Poullet, Ernest Pépin, Simone
Schwartz-Bart, Daniel Maximin, Max
Rippon, Gisèle Pineau, Lucie Julia, etc.
Guide du routard…
Infos sur : www.lesilesdeguadeloupe.com
Le voltage est celui en vigueur en France
métropolitaine, soit 220 volts.
Shopping
La Banque Postale
Son jaune inimitable est reconnaissable
entre mille ! Eh oui, la Banque Postale ne
vous manquera pas en Guadeloupe car ses
services, et ses tarifs pour une lettre jusqu'à
20 grammes, sont les mêmes qu'en
métropole. Il faudra compter entre trois et
cinq jours ouvrés pour voir votre missive
atteindre son destinataire.
Le téléphone
Vous pourrez raconter dans le détail vos
vacances en Guadeloupe à partir de
n'importe quel coin de rue puisque
l'archipel est équipé de cabines
téléphoniques à cartes France Télécom.
Point d'indicatif pour appeler la métropole
et réciproquement.
En Guadeloupe, tous les numéros de
téléphones fixes commencent par 0590
suivis de 6 chiffres, et les numéros de
portables par 0690. Pour appeler l'étranger
de la Guadeloupe, composez le 00 suivi de
l'indicatif du pays puis du numéro de votre
correspondant.
Pour appeler la Guadeloupe de l'étranger,
il faut composer l'indicatif de sortie du
Que rapporter de Guadeloupe ?
D'abord, de quoi revivre la chaleur locale
avec son excellent rhum blanc agricole ou
rhum vieux. Nous ne saurions vous en
conseiller un plutôt qu'un autre et
remettons ce choix cornélien à votre flair de
goûteur.
Quelques épices réchaufferont votre cuisine
et raviveront certainement la nostalgie des
tropiques. Bois d'Inde, poudre à colombo,
cannelle ou muscade, laissez-vous guider
par les doudous du marché !
Les superbes fleurs tropicales, alpinias ou
anthuriums, voyagent très bien dans un
emballage prévu par des professionnels et
constituent un cadeau original et raffiné.
Le café guadeloupéen, reconnu pour ses
qualités de « bonifieur », se trouve au
compte-gouttes : une véritable rareté que
les connaisseurs apprécieront.
Enfin, l’artisanat est très développé en
Guadeloupe, sur des matériaux naturels
comme la calebasse, la noix de coco ou le
bambou, et fournit une bonne manne de
jolis objets à rapporter, bijoux créole, CD,
sirop de batterie, Madras… Shopping à
Saint-Martin.
Bleu
ressortissants de la U.E. n'auront qu'à
présenter leur carte d'identité, leur
passeport ou leur carte de séjour française.
Les étrangers doivent être munis d'un
passeport en cours de validité.
Les animaux doivent justifier d'un carnet
de vaccinations à jour. Ils doivent être
vaccinés contre la rage et être munis d’une
puce électronique ou être tatoués. Pour les
Visas, se renseigner auprès des Ambassades.
LES ÎLES DE GUADELOUPE, UN RÊVE AQUATIQUE
Que dire de l’Île aux Belles Eaux, si ce n’est disserter sur cette expression qui, à elle seule, résume tout ?
Si l’on en croit les spécialistes, l’eau, élément originel par excellence, détient tous les bienfaits de la nature.
À ce titre, les Îles de Guadeloupe représentent un véritable Eden pour l’homme, tant il est vrai que ses eaux
sont enchanteresses. Plaisir des yeux, d’abord, face à l’incroyable nuancier des bleus de la mer des Caraïbes
ou devant la transparence des cascades de la Basse-Terre. Plaisir des sens, ensuite, avec un éventail
d’activités nautiques que vous ne parviendrez pas à épuiser pendant votre séjour. L’archipel guadeloupéen,
bercé par les alizés et tempéré par un soleil infaillible toute l’année, fouetté par l’océan Atlantique et caressé
par la mer des Petites Antilles, est sans nul doute béni des dieux. S’étendre sur le sable les pieds dans l’eau,
chevaucher la grande bleue à dos de scooter des mers, plonger à la découverte des coraux et des éponges,
voir le vent s’engouffrer dans sa voile sous un ciel sans tâche, tout apprendre de la réserve naturelle du Grand
Cul-de-Sac marin, partir en catamaran à la recherche des bancs de sable blanc…
Tout est permis dans l’eau, et l’on s’y sent si bien ! Détente, ivresse, liberté, bien-être…
On dira de vos photos qu’elles sont retouchées et du récit de vos vacances qu’il est exagéré.
C’est normal, rares sont ceux qui croient encore au paradis. Ce sera frustrant, certes.
Qu’importe. Vous aurez vécu un rêve, votre rêve.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
13
Herbier sous-marin
Nul besoin de descendre à mille lieues sous
les mers pour s’en prendre plein les yeux dans
les Îles de Guadeloupe. Palmes, masque et
tuba, voilà le nécessaire pour se familiariser
avec le paysage sous-marin, dont les grandes
caractéristiques sont facilement identifiables.
Dans les lagons, entre quelques clairières de
sable blanc, on trouve communément une
flore aquatique appelée “herbe à tortue”,
abritant quantité de coquillages, d’holothuries, d’oursins ou de petits poissons multicolores. Un peu plus loin du rivage, de superbes
coraux prennent le dessus : les cornes d'élan
y côtoient l’étonnant « corail cerveau » ou le
délicat « corail doigts ». Si la Caraïbe abrite la
plus grande variété d’espèces de l’Atlantique
tropical, les Îles de Guadeloupe en sont l’illustration la plus typique avec une omniprésence de gorgones et d’éponges qui filtrent
l’eau de mer. Pour le plus grand plaisir des
yeux, émerveillés devant ces formes et couleurs originales.
Sous l’eau et à déguster
Il vaut le détour, le spectacle des pêcheurs rentrant au port, la coque remplie du fruit de leur
labeur, déployant leurs marchandises sous un parasol bariolé au bord de la route… Dorades coryphènes, thons, thazards, vivaneaux, espadons,
œils-de-bœuf, perroquets, balaous, raies, bourses, langoustes et tant d’autres espèces – aussi
ravissantes pour les yeux que délicieuses pour les
papilles – ne restent pas longtemps sur les étals.
On le cuisine en court-bouillon, en blaff, à la
poêle ou au barbecue, avec du riz blanc et des
gratins de légumes “péyi”. Très appréciés pour la
finesse de leur chair, les oursins blancs et les lambis sont périodiquement protégés afin d’assurer
les cycles de reproduction. Quant aux tortues
14
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
marines, vertes et imbriquées, qui évoluent couramment dans les eaux guadeloupéennes, la
Convention de Washington en interdit la pêche
et le commerce depuis 1991. Outre la pêche côtière à la nasse ou à la senne (grands filets en nylon
tirés jusqu’à la plage), la traîne et la ligne de fond
restent très pratiquées en haute mer pour les plus
grosses prises. Au menu des poissons et crustacés,
on ne peut oublier les ouassous, délicieuses
« écrevisses » ayant élu domicile dans les rivières
de Basse-Terre. De plus en plus rares à l’état indigène, les ouassous dégustés dans les restaurants
proviennent surtout de l’aquaculture locale, à la
pointe de la technologie.
Croiser dans l’archipel
guadeloupéen
Les voiles de tous bords le savent :
avec des vents d’est à nord-est constants toute l’année, un beau temps
qui fait rarement défaut et une température de l’eau plus qu’encourageante, la Caraïbe est une zone de
navigation très privilégiée. D’ailleurs,
le tour de Guadeloupe en bateaux à
voile traditionnelle se tient chaque
année au mois de Juillet. Grâce à la
Route du Rhum, que la destination
accueille depuis plus de vingt ans, l’archipel est un vrai partenaire de la
voile. Aux plaisanciers d’un jour
comme aux navigateurs dans l’âme,
les Îles de Guadeloupe peuvent se
flatter d’offrir le choix de ses cinq
marinas (Pointe-à-Pitre, Gourbeyre,
Saint-François, Saint-Martin, SaintBarth) dotées d’un large éventail de
services. À Pointe-à-Pitre, Basse-Terre
et Saint-François, saintoises de
pêcheurs côtoient monocoques de la
Route du Rhum et plaisanciers du
dimanche, dans une ambiance conviviale et cosmopolite. La Côte sous-levent est plus propice à la navigation,
contrairement à la côte exposée au
vent, bordée de récifs coralliens qui la
rendent moins praticable. Plusieurs
prestataires proposent des bateaux à
la location, avec ou sans skipper.
Quant aux marins d’eau douce qui ne
différencient pas un bout d’un spi
mais qui apprécient la balade en mer,
de grands catamarans les emmèneront le temps d’une journée à la
découverte des îles voisines. Enfin,
ceux qui voudraient profiter de leurs
vacances pour se mettre au dériveur
ou au hobby-cat trouveront des
stages à la carte dans les clubs des Îles
de Guadeloupe.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
15
Ancrer au paradis
Jeter son ancre dans les Îles
de Guadeloupe revient revient à
découvrir les plus beaux mouillages, parmi lesquels Deshaies, Les
Saintes, Sainte-Anne, Vieux-Fort.
Chaque jour apporte alors son lot
d’émerveillement tant il est vrai
que les baies se suivent et ne se
ressemblent pas. En Guadeloupe
“continentale”, la Côte sous-levent est bien sûr préférable car
moins exposée, tout comme l’interminable côte qui frange le sud
Grande-Terre, dès lors que l’on
connaît les passes pour y accéder.
Ah ! le ballet des palmes de cocotiers vu du deck de son bateau…
Et que dire de la couleur de l’eau,
toujours différente, réinventant
la palette des bleus ? Quant aux
îles de l’archipel, chacune a sa
carte à jouer. Entre la baie du
bourg de Terre-de-Haut aux
Saintes, classée parmi les plus
belles baies du monde, les anses
de Saint-Louis à Marie-Galante,
l’Îlet Pinel à Saint-Martin et la
baie des Colombiers à SaintBarthélemy, il est bien difficile de
se prononcer. D’ailleurs, pourquoi choisir ?
16
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Au club des surfeurs
Dans les Îles de Guadeloupe comme ailleurs, le surf
évoque pour ses adeptes à la fois une passion et un
style de vie. Un peu partout sur le littoral du
“papillon”, on trouve des spots plus ou moins
difficiles, où des fans postés à l’horizontale attendent la série qui les fera décoller. La meilleure saison
pour pratiquer ce sport s’étend d’octobre à mai,
quand la houle du nord/nord-est vient frapper les
côtes guadeloupéennes, permettant les bons jours
de rider des vagues de 2,50 mètres. Des sessions à
taille humaine, qui, associées à une quasi-absence
de marées et à un climat de rêve, font des îles le lieu
idéal pour s’initier à cette glisse mythique. Les
vagues de Gosier, Saint-François, de Sainte-Anne,
d’Anse-Bertrand ou de Saint-Barth forment le terrain d’essai privilégié des débutants mais la vraie
capitale du surf c’est Le Moule. De juillet à novembre, cette côte est pourvoyeuse d’une houle contradictoire et imprévisible, avec des vagues exceptionnelles réservées aux surfeurs avertis. Le meilleur
moyen de pénétrer le club très sélect des surfeurs du
cru est sans doute de passer par une école, habilitée
à divulguer les secrets de chaque spot et à garantir
votre sécurité à l’eau. Des stages intensifs sont aussi
organisés régulièrement, assurant des progrès en
version accélérée… Une autre lucarne sur l’île !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
17
Pénétrer dans la mangrove
La mangrove est une niche écologique de première
importance pour les oiseaux et pour la reproduction des
crustacés, mollusques, éponges et autres poissons. À tel
point qu’au nord de la Basse-Terre, le Grand Cul-de-Sac
marin, délimité par la plus large ceinture de mangrove
des Petites Antilles, est classé en partie réserve naturelle.
L’ensemble du Parc National et le Grand Cul-de-Sac marin
sont classés réserve de biosphère par l’Unesco. La mangrove doit sa richesse à un arbre, le palétuvier. Ses nombreuses racines s’enfoncent dans la vase, créant un entrelacs protégé des intempéries et des prédateurs.
Sa richesse en plancton contribue à en faire l’écloserie
parfaite pour nombre d’espèces. Pénétrer cette zone
marécageuse implique discrétion et respect absolu des
écosystèmes présents.
Raid nautique
En vogue, le kite-surf
On les aperçoit près des barrières de corail, les cheveux au
vent, le nez en l’air, le visage concentré. À bien les regarder,
une certitude s’impose : ils ont l’air de s’éclater ! Croisement
entre le surf et le cerf-volant, le kite-surf (aussi appelé flysurf) est le dernier-né des sports de glisse à sensation. Coup
de chance, avec un vent modéré toute l’année, les Îles de
Guadeloupe offrent le terrain idéal pour s’y mettre, tout
spécialement dans les lagons du Sud Grande-Terre. L’idée,
c’est de s’organiser un stage à la carte, dans l'une des trois
écoles affiliées à la Fédération Française de Vol Libre ou à
l’UCPA, histoire d’apprendre le b.a.-ba. Après plusieurs essais
à terre, indispensables pour apprivoiser la voile, on se lance
à l’eau sous l’œil attentif d’un moniteur. La maîtrise de tous
les paramètres se révèle plus subtile que physique, et on
devient vite accro ! À condition de savoir nager, ce serait
dommage de ne pas s’y essayer…
18
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Découvrir les contrastes prodigieux du littoral
guadeloupéen en scooter des mers vaut son
pesant d’or.
La houle donne le ton de la promenade, la sensation de briser les vagues est assez unique en son
genre !
Au programme, les îlets aux étendues de sable
blanc, les criques cachées de Petit-Havre ou encoe
les lagons de la Grande-Terre, Saint-Martin… En
guise de pause, ti-punch, jus frais et bons petits
plats arrivent à point nommé. Enivrant !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
19
Sensations extrêmes
L’archipel sous-marin
La plongée sous-marine réserve des surprises aux
plus aguerris des plongeurs. L’île, entourée de
formations coralliennes et de récifs frangeants,
dispose d’un large éventail de sorties à thème.
Bien sûr, les Îlets Pigeon – aussi appelés Réserve
Cousteau depuis le tournage du film Le Monde
du Silence – sont de loin les plus réputés pour
leur concentration en coraux, éponges et jolis
poissons aux couleurs acidulées. Mais fort heureusement pour les plongeurs qui viennent profiter des douces eaux des îles, d’autres sites
moins connus dévoilent un peu de leur splen-
20
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
deur à ceux qui savent enfiler un masque : épaves de la Côte sous-le-vent, raies pasténagues du
sud Grande-Terre, grottes de Port-Louis, encyclopédie de coraux dans le Grand Cul-de-Sac marin,
canyons sous-marins à la Désirade, majestueuses
tortues à Marie-Galante, raies à Saint-Martin,
magnifiques tombants à Saint-Barth… Le clou
du spectacle revient aux Saintes, avec une plongée inouïe réservée aux détenteurs du niveau 2,
le Sec Pâté. Quant aux lagons de Gosier et de
Saint-François, ils réunissent les conditions idéales pour les baptêmes.
À vous les sensations du ski nautique et du wakeboard ! Si l’on ne présente plus le premier de ces
deux sports, le second n’est pas connu de tous.
Il s’agit d’une planche aux allures de monoski
mais sur laquelle les pieds sont fixés en biais,
façon snow-board. Le wake-boarder, agrippé à
un palonnier, est alors tracté par un bateau adéquat. Et c’est parti pour quelques jolis sauts et
autres zigzags dans le sillage ! Les Îles de
Guadeloupe continentale et ses dépendances,
bordées de lagons, offrent quantité de plans
d’eau adaptés à la pratique du ski nautique ou
du « wake » sous toutes ses facettes (slalom, saut,
bare foot, etc). Un plan d’eau fédéral (BaieMahault) est même mis à la disposition d’équipes
européennes qui viennent s’y entraîner chaque
hiver. Hôtels et bases nautiques détiennent le
matériel « dernier cri » pour mettre toutes les
chances de votre côté…
Force 5 sur les Îles de Guadeloupe !
La petite communauté des
véliplanchistes s’affaire pour se
mettre à l’eau et filer vent dans le
dos… Les aficionados de windsurf s’en donnent à cœur joie lors
de compétitions organisées
chaque année, comme la traditionnelle Orange Wave Classic,
les Douze heures du lagon ou le
championnat de Guadeloupe de
funboard. La planche à voile est
pour ainsi dire une institution en
Guadeloupe avec quelques sites
de prédilection, dont SaintFrançois, Sainte-Anne, SaintBarth et Saint-Martin pour leurs
lagons et leur exposition idéale,
ou encore le spot à proximité du
phare à Vieux-Fort, beaucoup
plus sauvage et surprenant.
À vous la traversée magique vers
les Saintes ! Cours et matériel de
location sont disponibles dans les
bases nautiques et clubs de voile.
La voile à l’état pur
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
21
À l’assaut des grosses prises
À la rencontre
des cétacés
Les cétacés sont des familiers de la mer des
Caraïbes. Ils viennent y séjourner une partie de
l’année en période de reproduction et savent
apprécier les eaux guadeloupéennes à
leur juste valeur. Baleines, cachalots et dauphins
s’ébattent à leur aise dans cette région du globe
où il fait bon vivre. Grâce à des passionnés de
l’écotourisme baleinier en Guadeloupe, il est
désormais possible de les observer dans une
optique écologique. Au large de la Côte sous-levent, entre Deshaies et Basse-Terre, on évolue
dans un catamaran à une dizaine de kilomètres
22
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Fi de la pêche à la mouche ! En Guadeloupe, on pratique la pêche au gros au
départ de Bouillante, Gourbeyre,
Pointe-à-Pitre ! À bord d’un bateau ad
hoc, muni d’une tour de pêche, d’une
chaise de combat et de quelques lignes,
on part à quelques miles des côtes à la
recherche des gros poissons de la
Caraïbe. La traque d’un marlin bleu ou
blanc, d’une belle dorade ou d’un thazard, peut durer des heures et donne
lieu à de vrais corps-à-corps… Des compétitions internationales se tiennent
dans les eaux guadeloupéennes pour le
seul amour de ce sport (car c’en est un),
comme le Tournoi de Guadeloupe en
mai, le Billfish Tournament de SaintMartin en juin ou le Saint-Barth Open
Fishing Tournament, réservé aux
bateaux d’au moins trente pieds, en
juillet. Seul impératif : avoir le cœur bien
accroché car les creux peuvent être durs !
Pour une pêche véritablement sportive,
au sens fair-play du terme, la pratique du
tag and release est préférée : on marque
la prise avant de la relâcher.
du rivage en sondant les fonds marins à la recherche des cétacés. Il s’agit plus d’apprendre sur ces
grands mammifères marins que de les gêner en les
approchant de façon trop agressive ou perturbante. Le frisson est toujours au rendez-vous et l’équipage apporte une petite touche pédagogique qui
fait la différence. Les chanceux évolueront à travers un banc de dauphins et verront peut-être de
près les courbes massives d’un cachalot.
L’expérience est magique, accessible à tous, sans
limitation d’âge. Une sortie idéale en famille qui
ravira petits et grands !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
23
Informations pratiques
Formalités
Permis
D Aquarium de Guadeloupe
Marina – 97190 Le Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 90 92 38
[email protected]
D Formalités de police obligatoires
et gratuites pour tous les bateaux,
même français.
D Obligatoire pour les bateaux
à moteur à partir de 6 cv.
Capitaineries
D Passage par la douane pour tous
les bateaux ayant quelque chose
à déclarer, avant le débarquement
de l’ensemble des passagers.
Balisage
D Marina de Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 93 66 20
Pêche
D L'alizé souffle de décembre à août
de 15 à 20 nœuds secteur Est.
D Marina de Rivière-Sens
97113 Gourbeyre
Tél. : + 590 (0)5 90 81 77 61
Ponts levants
de la Rivière Salée
D Port de Gustavia
97133 Saint-Barthélemy
Tél. : + 590 (0)5 90 27 66 97
Espèces protégées
D Langouste : pêche interdite
entre le 01/01 et le 31/03, pour
celles de taille inférieure
à 21 cm ou pleines.
D Oursin blanc : pêche interdite entre
le 15/01 et le 15/09.
24
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
sont des promesses d’exploration. Simple, paisible,
nature, la balade en kayak des mers réserve un
peu le même genre de plaisir que la balade en
vélo en pleine campagne. Le cadre n’est pas tout
à fait le même mais gageons que le pagayeur n’y
perd pas au change. Rien ne presse, on s’arrête où
et quand on veut. Et on apprend tout des écosystèmes marins intertropicaux, ce qui ne gâche
rien ! Une vraie leçon d’histoires naturelles !
D Marina de Saint-François
Avenue de l’Europe
97118 Saint-François
Tél. : + 590 (0)5 90 88 47 28
Vents
D Pêche au fusil en plongée avec
bouteille et pêche de nuit interdites.
Que diriez-vous d’apprendre, bronzer et pagayer
tout à la fois, sur fond de mer des Caraïbes ? Le
gentil organisateur de ce sympathique programme, c’est le kayak des mers, un vrai sport de
découverte tranquille. Dans toutes les Îles de
Guadeloupe, tous les sites d’exploration s’offrent
à vous. Entre autres, les Îlets Pigeon, la Côte sousle-vent et les Îlets Fajou, Caret ou La Biche dans le
Grand Cul-de-Sac marin, classé réserve naturelle,
D Le balisage système B est utilisé
(vert à bâbord, rouge à tribord).
D Battre pavillon jaune jusqu’à la fin
des formalités.
D Pêche interdite aux plaisanciers
dans le Grand Cul-de-Sac marin,
à l’Îlet Pigeon, à Petite-Terre
et au banc du Crabier (nord-est
de la Désirade).
Sport + découverte = kayak
Aquarium
D Tortue marine : reptiles
intégralement protégés par
la Convention de Washington.
Pêche, consommation et détention
d'écailles formellement interdites.
D Le pont de la Gabarre ouvre
à 5 h du matin et le pont de
l’Alliance à 4 h 30 et 5 h 30.
D Tirant d’eau : 1, 50 mètres,
tirant d’air : 4 mètres.
Vitesse en zone littorale
D Marina Port la Royale – Marigot
97150 Saint-Martin
Tél. : + 590 (0)5 90 87 20 43
D Marina Fort-Louis – Fort-Louis
97150 Saint-Martin
Tél. : + 590 (0)5 90 51 11 11
D Jusqu’à 300 mètres le long des
côtes et autour des îlets, la vitesse
des navires est limitée à 5 nœuds.
D Port Lonvilliers – Anse Marcel
BP 521 Marigot
97150 Saint-Martin
Tél. : + 590 (0)5 90 87 31 94
Météo marine
Parc
D Serveur vocal : 08 92 68 08 08
D Parc National de la Guadeloupe
réserve naturelle du Grand
Cul-de-sac marin
43 rue Jean Jaurès
97122 Baie-Mahault
Tél. : + 590 (0)5 90 26 10 58
[email protected]
D COSMA (Centre opérationnel de
sauvetage maritime aux Antilles)
Tél. : + 590 (0)5 96 71 92 92.
D Lambi : pêche autorisée pour
les pêcheurs professionnels
uniquement, du 01/04 au 01/09.
D Période cyclonique de juillet
à octobre.
D Corail, éponge et végétal marins :
cueillette interdite, même morts.
Écotourisme baleinier
D Association Évasion Tropicale
Tél. : + 590 (0)5 90 92 74 24
Contacts
D Comité du Tourisme
des Îles de Guadeloupe
Tél. : + 590 (0)5 90 82 09 30
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
25
adresses utiles
Plongée
Les Portes de la Marina quai n°10
Marina du Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 82 62 67/ 06 90 81 52 19
[email protected]
www.aquaticasub.com
Horaires : sur réservation
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Patrice GIRARD
Alavama
Archipel Plongée
Bord de mer 97115 Sainte-Rose
Tél. : + 590 (0)5 90 28 65 49
Fax : + 590 (0)5 90 68 07 54
www.alavama.com - [email protected]
Horaires : 9h-17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Stéphan CEREZO
Anchorage Plongée
Centre de Plongée Hôtel Anchorage,
Domaine Anse des Rochers
97118 Saint-François
[email protected]
Gsm : + 590 (0)6 90 67 32 08/ 06 90 58 06 51
[email protected]
www.anchorage-plongée.com
Horaires : tous les jours 7h-17h
Mode de paiement : Chèques / Espèces
> Contact : Julien ou John
Anse Caraïbe Plongée
Centre de plongée aux abords des îlets
Pigeon
Plage Caraïbe 97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 99 90 95
Fax : + 590 (0)5 90 99 92 69
[email protected]
www.anse-caraibe-plongee.com
Horaires : tous les jours 8h30-18h30
Mode de paiement : CB/Chèques/Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : JASOR René
Aquafari
Hôtel Callinago BP 45 - 97190 Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 84 51 57/ 06 90 57 30 67
[email protected]
Horaires : sur réservation
Mode de paiement : Chèques/espèces
26
Aquatica Sub
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Plage de Malendure 97125 Bouillante
Tél. : + 590 (0)5 90 98 93 93
Fax : + 590 (0)5 90 98 99 28
[email protected]
www.archipel-plongee.fr
Horaires : ouvert tous les jours 9h-17h
Mode de paiement : Espèces / CB/ Chèques
> Contact : Jean-Pierre REBUS
Atlantis
25 rue BAUDOT 97100 Basse-Terre
Tél. : + 590 (0)5 90 99 04 85
Fax : + 590 (0)5 90 99 04 87
[email protected]
Horaires : 7h-17h
Mode de paiement : Espèces/ Chèques
> Contact : Richard CASSIN
Bleu Outremer
Centre de Plongée Hôtel Novotel Bas du
Fort 97190 Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 90 85 11
Fax : + 590 (0)5 90 90 83 32
[email protected]
Horaires : 9h-11h30 et 14h30-16h30
Mode de Paiement : CB/ Chèques/ Espèces
> Contact : Emmanuel DURAND
Centre de Plongée des îlets
Plage de Malendure 97125 Bouillante
Tél. : + 590 (0)5 90 41 09 61
Gsm : + 590 (0)6 90 47 18 22
[email protected]
www.centredesilets.fr
Horaires : 9h -18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/ Espèces
> Contact : VILLEFLOSE Isabelle
Sea horse diving
Eden Plongée
17 bd Achille René Boisneuf
97117 Port-Louis
Tél. : + 590 (0)5 90 22 87 27
Fax : + 590 (0)5 90 22 32 18
[email protected]
www.edenplongee.com
Horaires : 8h30-12h30 et 14h-17h30
Mode de Paiement : Chèques / Espèces/
Chèques vacances
> Contact : Alain GOYEAU
CIP Bouillante
Plage de Malendure 97125 Bouillante
Tél. : + 590 (0)5 90 98 81 72
Fax : + 590 (0)5 90 98 16 23
Ci[email protected]
www.cip-guadeloupe.com
Horaires : 9h-17h30
Mode de Paiement : Espèces/ CB/
Chèques/ Chèques vacances
> Contact : Claude ou Philipe GONZALES
Plongée des Saintes, Plage de la Colline
97137 Terre-de-Haut
[email protected]
www.dive-bouteille.com
Gsm : + 590 (0)6 90 49 80 91
Fax : + 590 (0)5 90 99 50 96
Mode de Paiement : Chèques/ Espèces/ CB
/ Chèques Vacances
> Contact : Luc DESPLAT
Les Baillantes Tortues
Base nautique de l'hôtel SALAKO Pointe de la
Verdure 97190 Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 88 65 25/ 06 90 43 88 25
Fax : + 590 (0)5 90 88 65 25
[email protected]
Mode de paiement :
> Contact : Hervé CLERC
Port de Pêche Baillargent
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 28 38
Fax : + 590 (0)5 90 98 28 38
[email protected]
www.fly.to/divingguadeloupe.com
Mode de Paiement : Chèques / Espèces/
CB / Chèques vacances
> Contact : Chantal et Cor de Munnik
21 galerie du Port 97118 Saint-François
Tél/Fax : + 590 (0)5 90 85 81 18
horaires : 8h-12h et 14h30- 19h
[email protected]
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Bruno ESCALES
Dom Plongée
Rue Sony Rupaire 97117 Port Louis
Tél. : + 590 (0)5 90 82 87 48
Gsm : + 590 (0)6 90 62 72 10
Fax : + 590 (0)5 90 89 81 35
[email protected]
www.domplongee.com
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Dominique LOUBEYRE
22 avenue des Caraïbes 97134 Saint-Louis
Marie-Galante
[email protected]
www.manbalaou.com
Tél. : + 590 (0)5 90 97 17 94
Fax : + 590 (0)5 90 97 75 24
Horaires : 8h30-12h30 et 13h30-17h
Mode de Paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Jean-Luc BLANC
La Dive Bouteille
Coco Dive
Deep Sub Antilles
Man Balaou
Les Heures Saines
Rocher de Malendure 97132 Bouillante
[email protected]
www.heures-saine.gp
Tél. : + 590 (0)5 90 98 86 63
Fax : + 590 (0)5 90 98 77 76
Horaires : 8h30
Mode de Paiement : CB / Chèques/
espèces/ Chèques vacances
> Contact : DERAME Dominique ou
Frédéric MASSIEU
Noa Plongée
Marina Golf n°6, Avenue de l'Europe
Route du Lagon 97118 Saint-François
[email protected]
www.anchorage-plongee.com
Tél. : + 590 (0)5 90 89 57 78
Fax : + 590 (0)5 90 89 57 78
Horaires : 7h-19h30
Mode de Paiement : Chèques / Espèces
> Contact : John PERRET
Pisquettes
Club de plongée des Saintes
Le Mouillage 97137 Terre-de-Haut
[email protected]
www.pisquettes.com
Tél. : + 590 (0)5 90 99 88 80
Fax : + 590 (0)5 90 99 88 20
Horaires : 8h30-17h30
Mode de Paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Philipe PHALIPON
Plaisir Plongée Karukéra
Plage de Malendure
97125 Bouillante
[email protected]
www.plaisir-plongee-karukera.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 82 43 / 06 90 62 96 09
Fax : + 590 (0)5 90 95 83 25
Horaires : 9h-18h
Mode de Paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Caroline ADAMS
Hôtel Mercure Baie Nettle
97150 Saint-Martin
[email protected]
www.seahorsedivingtwo.com
Tél. : + 590 (0)5 90 87 84 15/ 06 90 64 35 87
Fax : + 590 (0)5 90 87 84 15
Horaires : 8h-17h
Mode de Paiement : CB/ Espèces/
> Contact : Alain LE PRINCE
Sub Intox
Partenaire du Club Med
Plage de la Caravelle 97180 Sainte-Anne
[email protected]
www.subintox.com
Gsm : + 590 (0)6 90 55 31 62
Fax : + 590 (0)5 90 85 52 61
Horaires : 9h30-12h
Mode de paiement : Chèques / espèces
> Contact : DUBARRE Frédéric
Ti Bulles
Plage du 3ème Pont
Grand-Bourg, 97112 Marie-Galante
[email protected]
www.tibulles-plongee.com
Tél. : + 590 (0)5 90 97 54 98
Fax : + 590 (0)5 90 97 54 98
Horaires : 9h18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/ Espèces
> Contact : David FOSSIEZ
Tropical Sub
Le Bourg 97126 Deshaies
[email protected]
www.tropicalsub.com
Tél. : + 590 (0)5 90 28 52 67
Fax : + 590 (0)5 90 28 53 48
Horaires : 9h-18h
Mode de Paiement : Chèques/Espèces
> Contact : Jean-Pierre CONCAUD
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
27
Balades et croisières
Arawak
Croisières en Catamarans
Quai d'honneur Marina Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
Ou Port de Gustavia BP 247
97096 Saint Barthélemy Cedex
[email protected]
www.arawak-croisieres.gp
Gsm : + 590 (0)6 90 56 08 60
Horaires : 8h - 18h du lundi au samedi
Mode de Paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Arnaud TEMPOREL
Aventure des îles
Excursion en VTT des mers dans le Grand
Cul de Sac Marin
Port de Vieux Bourg 97111 Morne-à-L'Eau
[email protected]
www.vttdesmers.com
Tél. : + 590 (0)5 90 85 02 77/ 06 90 36 60 30
Fax : + 590 (0)5 90 98 24 29
Horaires : 9h10-17h30
Mode de paiement : Chèques/Espèces
> Contact : François PESSIN
Awak Caribmer Crosières
Excursions d'une journée en bateaux à
moteurs
Route du Lagon Avenue de l'Europe
97178 Saint-François
[email protected]
Ou [email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 88 53 53
Fax : + 590 (0)5 90 85 05 79
Horaires précis : 8h-12h30 et 16h-19h30
Mode de paiement : CB/ Chèques/ Espèces
Croisières-Antilles.com
Croisières à la cabine avec équipage en
catamaran
A voile vers les Îles de Guadeloupe et
Antigua
Location de catamarans à voile
29 rés de la Presqu’îles Marina Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]ères-antilles.com
www.croisieres-antilles.com
Tél. : + 590 (0)5 90 84 66 36
Fax : + 590 (0)5 90 84 46 15
Horaires : 7h15-12h et 16h -18h
28
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Mode de paiement : CB/ Chèques/Espèces
Chèques Vacances
> Contact : Gérard Hayewski
La Comatrile
Excursions en vedette vers Marie-Galante,
les Saintes, Petite-Terre, Désirade
Marina de Saint-François
97118 Saint-François
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 22 26 31 / 06 90 50 05 09
Fax : + 590 (0)5 90 82 57 73
Horaires : 7h15-12h et 16h -18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Yannick et Michel JACQUES
Le Cyrano
Excursions en catamaran à la journée
dans le Grand-Cul-de-Sac marin
07 rue du Lagon Bleu - Fort L'Union Bas du Fort 97190 Gosier
[email protected]
Gsm : + 590 (0)6 90 62 06 05
Horaires : Sur réservation
Mode de Paiement : Chèques/Espèces
> Contact : Didier MARCHAL
King Papyrus
Excursion en Bateau-Mouche vers l'îlet
Caret ou l'îlet du Gosier
147 Les Boutiques du Moulin Marina de
Pointe-à-Pitre 97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.kingpapyrus.com
Tél. : + 590 (0)5 90 90 92 98
Fax : + 590 (0)5 90 90 71 71
Horaires : 8h-11h45 et 15h15-17h15
Mode de Paiement : CB/ Chèques/Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : Jacques SARGON
Mekreol
Croisières en Catamaran vers l'Îlet du
Gosier, Les Saintes ou la Dominique
Christophe Ouest 97128 Goyave
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 92 30 11 / 06 90 64 68 18
Fax : + 590 (0)5 90 92 30 11
Horaires : 7h45-18h
Mode de paiement : Chèques / Espèces
> Contact : Yann JEAN-LOUIS
Paradoxe Croisières
Croisières en Catamaran au départ de
Saint-François ou de Pointe-à-Pitre en
direction de Les Saintes, Petite-Terre,
Marie-Galante et la Désirade
Marina 97118 Saint-François
[email protected]
www.im-caraibes.com/gsm
Tél. : + 590 (0)5 90 88 41 73
Fax : + 590 (0)5 90 88 79 52
Horaires : 8h-12h et 16h-19h
Mode de paiement :
CB/Chèques/Espèces/Chèques Vacances
> Contact : Jean-Pierre LAFAGE
Privilège Croisières
Croisières en Catamaran au départ de
Saint-François ou de Pointe-à-Pitre en
direction de Les Saintes, Petite-Terre,
Marie-Galante et la Dominique
35 rés de la presqu'île Marina Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.tip-top-one.com
Tél. : + 590 (0)5 90 84 66 36
Fax : + 590 (0)5 90 84 46 15
Horaires : sur réservation
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Gérard HAYEWSKI
Scoobidoo & Too
Marine Time 13 impasse Alexandre
Rolland
97150 Saint-Martin
[email protected]
www.scoobidoo.com
Tél. : + 590 (0)5 90 52 02 53/ 06 90 56 91 83
Fax : + 590 (0)5 90 52 02 55
Horaires : 9h-12h et 14h-17h
Mode de paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Stephan MAZURIER
Tatihou Croisières
Croisières en Catamaran dans le GrandCul-de-Sac marin, Ilet Fajou, Ilet Caret
Golconde-Perrin
97139 Les Abymes
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 20 35 43
Fax : + 590 (0)5 90 20 10 94
Horaires : selon réservation
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Joël GUINCHARD
Vert et bleu
Croisière en Catamaran au départ de
Malendure
La retraite Acomat 97116 Pointe-Noire
[email protected]
www.vertetbleu-croisieres.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 47 25 / 06 90 71 13 74
Fax : + 590 (0)5 90 98 47 25
Horaires : 8h-18h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Pascal MESNIER
Découvertes en mer
Clarisma Tour
Bateau à vision sous-marine, exploration
de la Mangrove
Port de Petit-Canal 97131 Petit-Canal
[email protected]
www.clarisma-gp.com
Tél. : + 590 (0)5 90 22 51 15 / 06 90 55 12 56
Fax : + 590 (0)5 90 20 11 86
Horaires : 9h à 18h
Mode de paiement : Chèques / Espèces
> Contact : Joseph Rony MITEL
Les Nautilus
Bateau à vision sous marine, exploration
de la Réserve de Cousteau
Plage de Malendure 97125 Pigeon
Bouillante
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 98 89 08
Fax : + 590 (0)5 90 98 34 35
Horaires : départs à 10h30-12h-14h30-16h
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Christian THUMMEN
Le Pêcheur de Rêves
Excursion à la journée dans le Grand-Culde-Sac marin, découverte de la
Mangrove (départ de Sainte-Rose)
105 cité Charles GABRIEL
97115 Sainte-Rose
[email protected]
www.pecheurdereves.com
Tél. : + 590 (0)5 90 24 02 21/ 06 90 90 48 00
Fax : + 590 (0)5 90 24 02 21
Horaires : 8h30
Mode de Paiement : CB/
Chèques/Espèces/ Chèques vacances
> Contact : DERAME Dominique ou
Frédéric MASSIEU
Aquarium et musées
Aquarium
Place Créole La Marina 97190 Gosier
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 92 38
Fax : + 590 (0)5 90 90 79 29
Horaires : tous les jours de 9h à 19h
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
Espace Muséal Balen ka souflé
Rue des Palétuviers – face au rocher de
Malendure 97125 Bouillante
[email protected]
www.evasiontropicale.org
Tél. : + 590 (0)5 90 92 74 24 / 06 90 57 19 44
Horaires : de 9h à 17h
Entrée Gratuite
Scooter des mers
Atmosphère
Base nautique des hôtels : Créole BeachCanella Beach - La Toubana- Club MedAnchorage- Manganao- Pierre&Vacances
[email protected]
www.atmosphere.gp
Tél. : + 590 (0)5 90 88 08 62
Fax : + 590 (0)5 90 83 85 49
Horaires : 8h30-17h
Mode de paiement : CB/Chèques/ Espèces
> Contact : Roger DELACAZE
Plage Municipale de Sainte-Anne
[email protected]
www.im-caraibes/wave-evasion
Gsm : + 590 (0)6 90 45 45 95
Horaires : 8h30-17h
Mode de paiement : CB/Chèques/ Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : Philippe GREGO
Kayak
Base Nautique Créole Beach
Hôtel Créole Beach Pointe de la Verdure
97190 Gosier
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 46 59 / 06 90 50 27 32
Fax : + 590 (0)5 90 90 46 66
Horaires : 9h-17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Joël OCTUVON
Karukera Kayak
Vieux Bourg Morne-à-l'eau
Siège Rue Courbaril 97190 Gosier
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 95 99/06 90 35 04 28
Fax : + 590 (0)5 90 35 04 28
Horaire: selon réservation
Mode de paiement: Chèques et Espèces
> Contact : David PRINCIPATO
Tam Tam Pagaie
Randonnées dans le Grand-Cul-de-Sac
marin
Port de pêche de Morne Rouge
97115 Sainte-Rose
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 91 99 31/ 06 90 75 70 02
Fax : + 590 (0)5 90 28 13 85
Horaires : 9h-16h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Franck MELANE
Wave Evasion
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
29
Base Nautique Régionale FOLG
Optimiste, planche à voile, Voile
traditionnelle, kayak de mer, laser
Route de la plage 97180 Sainte-Anne
[email protected]
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 88 12 32/ 06 90 35 05 94
Fax :+ 590 (0)5 90 85 43 07
Horaires : 7h30-17h
Mode de paiement : CB/ Chèques
> Contact : Victor Jean-Noël
Clair de Vent
Molem Gliss
Base de kayak du Moule 97160 Le Moule
www.mg-kayak-guadeloupe.com
www.ti-evasion.com
Tél. : + 590 (0)5 90 23 02 72 / 06 90 62 35 90
Fax : + 590 (0)5 90 24 89 56
Horaires : 8h -12h et 14h - 17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces/
> Contact : Etienne BLANC
Michel pêche au Gros
Chemin de l'habituée Négresse Caféière
97125 Bouillante
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 99 19 18/ 06 90 55 21 35
Fax : + 590 (0)5 90 99 19 18
Horaires : sur réservation
Mode de paiement :
> Contact : Michel BUREL
Scoobidoo & Too
Pêche au gros
Corail Bleu
Marina Bas-du-Fort 97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.corailbleu.com
Gsm : + 590 (0)6 90 35 04 07
Fax : + 590 (0)5 90 90 70 80
Horaires : sur réservation /ouvert toute
l'année
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Eric MAGDELEINE
Les Hauts de Deshaies
Le Haut Matouba 97126 Deshaies
[email protected]
www.deshaies-vacances.com
Tél. : + 590 (0)5 90 28 52 06/ 06 90 72 84 04
Fax : + 590 (0)5 90 28 08 22
Horaires : sur réservation
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Christian JALABERT
30
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Marine Time 13 impasse Alexandre
Rolland
97150 Saint-Martin
[email protected]
www.scoobidoo.com
Tél. : + 590 (0)5 90 52 02 53/ 06 90 56 91 83
Fax : + 590 (0)5 90 52 02 55
Horaires : 9h-12h et 14h-17h
Mode de paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Stephan MAZURIER
Voile
Base Nautique Créole Beach
Planche à voile, catamaran de sport,
Hobbie Cat
Hôtel Créole Beach Pointe de la Verdure
97190 Gosier
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 46 59 / 06 90 50 27 32
Fax : + 590 (0)5 90 90 46 66
Horaires : 9h-17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Joël OCTUVON
Ecole de croisière sportive
20 rés Club Marine
av. George Mandel 97180 Sainte-Anne
[email protected]
www.clair2vent.net
Tél. : + 590 (0)5 90 89 49 28/ 05 90 56 77 51
Fax : + 590 (0)5 90 89 49 28
Horaires : 8h-17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : Yannick REBUFFAT
Surf et Kitesurf
Action Kite Caraibes
Kite surf
c/o UCPA BP 137 97118 Saint-François
[email protected]
www.akc.fr
Tél. : + 590 (0)5 90 89 63 81/ 06 90 86 81 35
Fax : + 590 (0)5 90 89 63 81
Horaires : 9h-18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/ Espèces
> Contact :Philipe Hautefeuille
Arawak Surf Club
Surf
Boisvin BP 79 97160 Le Moule
[email protected]
www.arawak-surf.gp
Tél. : + 590 (0)5 90 23 60 68/ 06 90 35 97 50
Fax : + 590 (0)5 90 23 75 89
Horaires : 8h-20h
Mode de paiement : Chèques/Espèces
Club Nathalie SIMON
Surf, wind surf, kitesurf, catamaran,
Hobbie cat
C5 Parc de la Baie Orientale
97150 Saint-Martin
[email protected]
www.cnsorientbay.com
Tél. : + 590 (0)5 90 29 41 57/ 06 90 36 27 36
Fax : + 590 (0)5 90 29 41 30
Horaires : 9h-17h
Karukéra Surf Club
Section gouyer route de la Clinique
97160 Le Moule
www.ksurf.com
Tél. : + 590 (0)5 90 23 66 15
Horaires : sur réservation
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Wilfrid JEAN
Poyo Surf Club
Plage de Bananier à Capesterre-Belle-Eau
Plage du Helleux à Sainte-Anne
Siège : 06 rue Frébault
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
Gsm : + 590 (0)6 90 76 46 07
Horaires : selon cours ou réservations
Mode de paiement : Chèques/Espèces
> Contact : Cyril VILOIN
Turkoise Kite’s Cool
Résidence Bellevue du phare
97190 Le Gosier
[email protected]
Gsm : + 590 (0)6 90 43 15 51
Fax : + 590 (0)5 90 89 35 07
Horaires : 9h-18h
Mode de paiement : Chèques/Espèces
> Contact : Cyril VILOIN
Location de bateaux
Ad Location
Location de bateaux à moteurs
Marina de Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.alocation.net
Tél. : + 590 (0)5 90 90 96 77/ 06 10 17 39 23
Fax : + 590 (0)5 90 90 96 77
Horaires : 8h -18h
Mode de Paiement : Chèques/Espèces/
> Contact : Dominique ROUZEAU
Anchorage Multicoques
Location de catamarans
Marina Fort-Louis – Baie de Marigot
97150 Saint-Martin
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 51 90 37
Fax : + 590 (0)5 90 51 11 12
Horaires : 8h -18h
Mode de Paiement : Chèques/Espèces/ CB
> Contact : Serge RUELLE
Antilles - Sail. Com
Location de voiliers
Les Boutiques du Moulin
Quai 9 La Marina 97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.antilles-sail.com
Tél. : + 590 (0)5 90 90 16 81/ 06 90 97 39 97
Fax : + 590 (0)5 90 90 16 82
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Philipe CHEVALIER
Any way Marine
Corail Caraïbes
Location de Voiliers
Marina de Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.corail-caraibes.com
Tél. : + 590 (0)5 90 90 91 13
Fax : + 590 (0)5 90 90 90 58
Horaires : 8h -12h et 14h -18h
Mode de Paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Alexandre NOLLEAU
« Cyber Transat.com » BLG
Nautic
Locations de Voiliers
Marina Royale - Voilier Hibiscus - Oceanis 430
Marigot 97150 Saint-Martin
[email protected]
www.cybertransat.com
www.delifood.biz
Tél. : + 590 (0)5 90 29 42 92 / 06 90 69 13 69
Fax : + 590 (0)5 90 29 42 92
Horaires : fermeture annuelle Juillet
Mode de paiement : CB / Espèces
> Contact : Bernard LE GUENNEC
Location de Voiliers
Marina Port La Royale BP 939
97060 Saint-Martin Cedex
[email protected]
www.anywaymarine.com
Tél. : + 590 (0)5 90 87 91 41/ 06 90 37 81 81
Fax : + 590 (0)5 90 29 34 76
Horaires : 9h -12h à 14h -18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/ Espèces
> Contact : GULAY Bulent
KARULOC
CAP SUD
Mitch Location
Location de bateaux à moteurs et de
voiliers
3 place créole Lagon Bleu 97190 Le Gosier
[email protected]
www.capsud.net
Tél. : + 590 (0)5 90 90 76 70 / 06 90 82 18 00
Fax : + 590 (0)5 90 90 76 77
Horaires : 8h30-17h30
Mode de Paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Bruno DEVERRE
Location de bateaux à moteurs
Vernou 97170 Petit-Bourg
[email protected]
www.karuloc.com
Tél. : + 590 (0)5 90 94 48 89
Fax : + 590 (0)5 90 94 48 88
horaires : 8h -17h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : DE LARROCHE Véronique
Location de bateaux à moteurs
Quai n°2 Marina Bas-du-Fort
97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.mitchlocation.com
Tél. : + 590 (0)5 90 94 30 57 / 06 90 57 36 69
horaires : 8h -18h
Mode de paiement : Chèques/ Espèces
> Contact : Jérôme KEHRES
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
31
Yachting Overseas
Vert
Location de bateaux à moteurs
Immeuble Le Marquisat
rue Ferdinand Forest ZI Jarry
97122 Baie-Mahault
[email protected]
www.yachting-overseas.com
Tél. : + 590 (0)5 90 48 27 65/ 05 90 48 18 17
Fax : + 590 (0)5 90 48 18 17
Horaires : 9h-18h
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/Chèques Vacances
> Contact : Benjamin KADJI
Associations
UCPA Les Saintes
Reves Antilles
Location de Voiliers
11, la Coursive av de L'Europe
97118 Saint-François
[email protected]
www.reves-antilles.com
Gsm : + 590 (0)6 90 63 92 68
Horaires : 8h-20h
Mode de Paiement : Chèques/Espèces
> Contact : Marc LASLAZ
Scoobidoo & Too
Marine Time 13 impasse Alexandre
Rolland
97150 Saint-Martin
[email protected]
www.scoobidoo.com
Tél. : + 590 (0)5 90 52 02 53/ 06 90 56 91 83
Fax : + 590 (0)5 90 52 02 55
Horaires : 9h-12h et 14h-17h
Mode de paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Stephan MAZURIER
Sea and Sail
Location de Voiliers
78, Les Pieds dans l'eau
Marina Bas du Fort 97110 Pointe-à-Pitre
32
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
[email protected]
www.seaandsail.free.fr
Tél. : + 590 (0)5 90 20 75 24 / 06 90 86 57 17
Fax : + 590 (0)5 90 20 53 26
Mode de Paiement : CB/ Chèques/Espèces
> Contact : Anne-Marie BOUTHIER
Sparkling Charter
Location de voiliers
01 porte de la Marina 97110 Pointe-à-Pitre
[email protected]
www.sparkling-charter.com
Tél. : + 590 (0)5 90 90 85 75/ 0696 43 36 10
Fax : + 590 (0)5 90 90 88 19
Mode de Paiement : CB/Chèques/Espèces
> Contact : Pascal MARCEL
West Indies Boat
Location bateaux à moteur
30 ter lot Faraux 97190 Le Gosier
livraison Marina Bas-du-Fort
[email protected]
www.itfrance.com/raoulantoin
Tél. : + 590 (0)5 90 84 12 63/ 06 90 35 39 75
Fax : + 590 (0)5 90 84 12 63
Mode de paiement : CB/ Chèques/
Espèces/ Chèques Vacances
> Contact : Antoinette BASEGGLO
Baie de Marigot 97137 Terre-de-Haut
[email protected]
www.ucpa.com
Tél. : + 590 (0)5 90 99 54 94
Fax : + 590 (0)5 90 99 55 28
Horaires : 8h00-19h00
Mode de paiement : Chèques/ Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : Gino MARTINEZ
UCPA Bouillante
Chemin de l'Anse à Sable
97125 Bouillante
[email protected]
www.ucpa.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 89 00
Fax : + 590 (0)5 90 98 88 78
Horaires : 7h30-20h00
Mode de Paiement : Chèques/ Espèces/
Chèques Vacances
> Contact : MARTINEZ Gino
Association Evasion Tropicale
Découverte des cétacés/Ecotourisme
Baleinier
Rue des Palétuviers
97125 Bouillante
[email protected]
www.evasiontropicale.org
Tél. : + 590 (0)5 90 92 74 24
Gsm : + 590 (0)6 90 57 19 44
LES ÎLES DE GUADELOUPE, GRANDEUR NATURE
Se mettre au vert… Drôle comme cette expression paraît taillée sur mesure pour les Îles de
Guadeloupe. Car en Basse-Terre, s’il y a une couleur qui domine, c’est bien le vert ! Ou plutôt les
verts, puisque la lumière, toujours changeante, semble s’être prise au jeu des nuances avec des
milliers d’espèces végétales. Fougères arborescentes, feuilles d’épiphytes, balisiers, orchidées en
diable se démènent pour vous surprendre !
L’odeur de la terre volcanique, âcre et fraîche, est au moins aussi obsédante que l’éclat des
couleurs.
Le vrombissement des cascades dans la forêt ou le clapotis cristallin d’une rivière en pente douce
couronne ce tableau fantastique, plus proche du rêve que de la réalité.
Les Îles de Guadeloupe étant le terrain de prédilection des sports et loisirs de nature, promenades,
canyons, VTT, randonnées ou trekking permettent une immersion totale dans ce bain de vert
régénérant.
À consommer sans modération !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
33
On compte au sein du Parc National de
la Guadeloupe huit espèces végétales
indigènes au kilomètre carré soit quatre
fois plus que dans un parc européen. En
fonction de l’altitude, plusieurs types
de végétation cohabitent dans la forêt
tropicale. Jusqu’à 500 mètres environ,
on parle de forêt mésophile, à pluviométrie moyenne. Les cultures vivrières
y côtoient des arbres comme l’acajou,
le bois de rose ou le courbaril. Dès 300
mètres de hauteur apparaît la forêt de
la pluie, où la nature déploie toute la
magnificence de ses atours. Les espèces
qui peuplent cet ensemble, sur plus de
80 % de la zone centrale du Parc
National de la Guadeloupe, rivalisent
d’ingéniosité pour capter un peu de
lumière. Ainsi, certains arbres, comme le
gommier blanc ou l’acomat boucan,
grimpent jusqu’à trente mètres pour
s’assurer leur part de soleil. Plus de 270
espèces de fougères dont environ 15
arborescentes, descendent en droite
ligne du jurassique et prospèrent dans
cette forêt sempervirente. À partir de
1000 mètres d’altitude, on parle de
savane d’altitude. Les pluies, la fraîcheur, le vent et les émanations de soufre aux abords de la Soufrière limitent
la croissance de la végétation. On trouve
à cet étage de courts arbustes, avec une
prééminence d’ananas-montagne, de
mangles, de mousses et de lichens.
La Vieille Dame
Sorti des entrailles de la terre il y a 55 millions
d’années, l’arc des Petites Antilles doit son apparition au glissement de la plaque atlantique sous
la plaque caraïbe.
Ainsi, les îles des Petites Antilles sont pour la plupart volcaniques, ce qui explique l’incroyable
richesse de leurs forêts primaires. C’est en
Guadeloupe que l’on trouve les sommets les plus
élevés de la région, grâce à la Soufrière (affectueusement surnommée “La Vieille Dame”), culminant à 1 467 mètres d’altitude.
34
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Exubérance végétale
Paradoxalement, La Soufrière est un volcan jeune,
dépourvu de cratère mais semé de cheminées, de
gouffres et d’entailles d’où s’échappent des
fumerolles de soufre et des émanations de gaz,
manifestation d’une activité très dense. En 1976,
la Soufrière menaça d’éruption tout le Sud BasseTerre, forçant ainsi l’évacuation de 75 000 personnes.
Depuis, un nouvel observatoire installé au cœur
des Monts Caraïbes, à Gourbeyre, veille attentivement aux mouvements de la “Vieille Dame”.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
35
Une faune rare
et fragile
Cocktail de couleurs
36
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Le climat dans les Îles de Guadeloupe
et de la Basse-Terre en particulier,
permet la croissance d’une grande
variété de fleurs originales : étonnants balisiers, anthuriums évocateurs, frangipaniers délicieux, opulentes orchidées, insolentes roses de
porcelaine, alamandas alanguis,
hibiscus chamarrés, jasmins enivrants,
bosquets d’alpinias, etc. Ces espèces,
aux couleurs aussi franches que leurs
noms sont délicats, sont de vraies
merveilles de la nature. Le Jardin
d’Eau à Goyave, le Jardin botanique
et la Montagne aux Orchidées
à Deshaies ou encore le Domaine
de Valombreuse à Petit-Bourg
possèdent de fascinantes collections
de fleurs tropicales. Pour profiter
plus longtemps de ce raffinement,
des spécialistes les envelopperont
pour vous dans un emballage adapté
au voyage en avion.
La forêt humide en Basse-Terre est une des mieux
préservées de toutes les Antilles. L’insularité et la
présence de l’homme l’ont toujours prémunie de
la présence d’animaux dangereux. C’est donc en
toute sécurité que l’on peut s’y promener pour
guetter les petits mammifères comme les racoons
ou les mangoustes. Même les insectes sont inoffensifs en Guadeloupe ! Citons tout de même le
superbe dynaste, le plus gros coléoptère du
monde, aussi appelé scieur de long en raison de
sa grande pince. On peut aussi tomber nez à nez
avec de gentils petits lézards verts, les anolis, qui
se promènent un peu partout. Le soir, ce sont les
mabouyas qui sortent pour une petite virée.
On dit qu’ils portent bonheur ! D’authentiques
iguanes sont également visibles dans les zones les
plus sèches de l’archipel, du côté de SaintFrançois ou de Vieux-Fort, à la Désirade, aux
Saintes ou à Saint-Barthélemy. Dans les airs, on
aperçoit plusieurs variétés d’oiseaux, qui viennent
nicher dans la mangrove ou dans les îlets de
Petite-Terre, classés Zone Humide d’Importance
Internationale pour la préservation des oiseaux
migrateurs.
Au cœur de la forêt, on trouve hérons, kios, colibris, tourterelles, pics, oiseaux endémiques de
Guadeloupe, passereaux et grives. Dans les
champs, c’est plutôt le garde-bœuf, le gli-gli
(petit faucon) et le canard routoutou, alors que
sternes, frégates, pélicans et pailles-en-queue
font office de gardes-côtes, planant sans relâche
au dessus de la mer des Caraïbes.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
37
Le paradis
de la randonnée
Douceur des jardins
Les plantes et les fleurs font partie du quotidien
en Guadeloupe. Grâce aux galeries entourant la
maison traditionnelle, l’intérieur communique
directement avec l’extérieur, procurant détente
et fraîcheur. Se promener dans un jardin rempli
d’arbres fruitiers, d’orchidées et de fougères,
parfumé de frangipaniers ou de fraises sauvages
est un des plaisirs du quotidien en Guadeloupe.
Autrefois, le jardin créole qui entourait la maison
servait surtout à fournir plantes médicinales,
fruits et légumes. Il était donc habituel de séparer
son jardin en plusieurs espaces distincts, l’un
consacré au verger (mangue, papaye, noix de
coco, banane, corossol, goyave), l’autre au potager (fruit à pain, igname, piment, salade, cives), le
38
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
dernier aux herbes et fleurs colorées (hibiscus,
balisiers…). En se promenant sur les traces ou sentiers en Guadeloupe, on tombe souvent sur les
vestiges d’un de ces jardins créoles, envahis par la
végétation, chargés de poésie, signalant l’emplacement d’une ancienne habitation. Aujourd’hui, les
espèces tropicales sont exposées dans de superbes
parcs où il fait bon poser son petit carré de nappe
et savourer le temps qui passe. Du parc zoologique sur la route des Mamelles au Parc des
Roches Gravées à Trois-Rivières en passant par
tous les sites touristiques touchés par les baguettes magiques des jardiniers locaux, vous trouverez
facilement de quoi parfaire vos connaissances de
la flore locale.
Créé en 1989, le Parc National de
la Guadeloupe s’étend sur 30 000
hectares, périphérie comprise, soit
environ les deux-tiers du territoire
basse-terrien. Une grande partie
de l’aile gauche du papillon est
ainsi protégée. Pour le bonheur
du marcheur, il existe quelques
130 kilomètres de traces de randonnée au sein du Parc.
L’exubérance de la végétation
tropicale est bien sûr partie prenante de la balade mais grâce aux
guides professionnels, nul besoin
d’être décathlonien pour accéder
aux recoins les plus inouïs.
Les 55 cours d’eau qui parcourent
le territoire basse-terrien vous
donneront l’occasion de passer
d’agréables moments de détente
ou d’effectuer des randonnées
sportives en remontant leur cours.
Le Parc National, dont la mission
est de protéger la diversité du
patrimoine naturel guadeloupéen, a installé des panneaux
informatifs à destination des randonneurs et des carbets, petits
abris permettant de s’installer
pour pique-niquer.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
39
Treks
en pleine nature
La petite reine est le sport favori des Guadeloupéens,
avec un Tour Cycliste de Guadeloupe annuel qui
déchaîne les passions. Découvrir les Îles de
Guadeloupe et leurs petits chemins en vélo permet
non seulement de savourer des paysages splendides
mais aussi de faire des rencontres sympathiques. Les
amateurs de VTT seront également comblés par le
large choix de balades sur l’archipel. Les débutants
s’initieront tranquillement dans les champs de cannes alors que les spécialistes se dépasseront au sein
du massif montagneux en Basse-Terre, entre racines
géantes, herbes hautes et traversées de cours d’eau.
Swinguer
sous les cocotiers
100 % vélo
Pour pousser la randonnée un peu plus loin et
vivre pleinement la forêt tropicale, pourquoi
ne pas envisager un trek de quelques jours ?
Des guides diplômés, fins connaisseurs du massif
forestier, sauront vous conseiller sur les zones les
plus adaptées à votre niveau et aux conditions
météorologiques. La majesté des paysages, la
brume matinale autour du volcan, les arcs-en-ciel
surprenants, les odeurs prenantes de la végétation sont autant d’expériences exceptionnelles
qui offrent un autre regard sur la destination.
Des stages d’initiation sont aussi proposés à ceux
qui voudraient apprendre à fabriquer un abri,
savoir où pendre son hamac et se familiariser
avec les bruits des bois.
40
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Le golf international de Saint-François, dessiné par l’architecte américain Robert Trent Jones, s’étend sur 53 hectares et comporte 18 trous.
En bordure de la marina et des hôtels, le golf est orné d’imposants palmiers royaux. Réputé pour la beauté de son parcours, il permet aux golfeurs d’exercer leur swing et de démontrer leurs talents, avec des bunkers et des obstacles d’eau. L’avis des spécialistes : taper dans la petite
balle blanche avec la Mer des Caraïbes en arrière-plan vaut le détour.
Le terrain offre quelques difficultés et l’on utilise tous ses clubs. On
trouve au Club House du golf de quoi se restaurer et louer caddies,
clubs et voiturettes.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
41
Que celles et ceux qui regardent leur progéniture
grimpant aux arbres avec nostalgie se réjouissent,
leur séjour en Guadeloupe leur permettra de s’y
remettre avec grand bonheur ! L’accrobranches
a établi ses quartiers en Basse-Terre depuis
quelques années et se décline désormais sur plusieurs niveaux, offrant un vaste choix de balades
à la cime des arbres. Outre l’excitation de se promener entre des arbres centenaires, l’accrobranches permet de découvrir la canopée, formation
végétale la plus complexe du monde captant
entre 95 et 99 % de l’énergie solaire.
On y découvre nombre d’épiphytes, ces plantes
étonnantes dont dont font partie les orchidées
tropicales font partie. Ainsi, au coeur de la BasseTerre, chacun trouvera un bon prétexte pour s’accrocher un harnais autour de la taille et se prendre à nouveau pour un Tarzan. Finalement, on est
tous des enfants…
L’aventure
au bout d’une liane
Galoper en terre
de contraste
Sainte-Rose
Deshaies
Saint-François
Basse-Terre
Aux amateurs d’équitation, ceux qui se plaisent
à bichonner les chevaux comme ceux qui
prisent la griserie d’un galop en forêt, la
Guadeloupe offre l’occasion de réaliser tous
leurs rêves. De grandes balades sur la plage, les
yeux plongés dans un soleil couchant, en trot
revigorant dans la fraîcheur des sous-bois,
d’un bord de mer au sentier de montagne,
les îles regorgent de possibilités. Plusieurs clubs
et centres émaillent l’archipel, distillant un peu
de cette atmosphère chaleureuse propre aux
amoureux de la nature, et proposent de vous
faire découvrir leur Guadeloupe en petits groupes sur des chevaux toujours adaptés à votre
niveau. Quant aux promenades en carrioles,
tirées par de superbes comtois, elles vous
feront voyager au rythme d’antan à travers les
exploitations de canne à sucre. Une expérience
unique.
Prodigieux canyons
Avec un massif montagneux recouvert d’une
forêt tropicale parmi les mieux préservées de
toute la Caraïbe, la Basse-Terre offre un terrain
de jeux particulièrement intéressant aux amateurs de canyoning. Plus de cinquante cours
d’eau jaillissent des contreforts du volcan,
dévalent les flancs et se répandent en cascades bruyantes et joyeuses “coulisses” (toboggans naturels). Les gorges des rivières se prêtent à merveille aux descentes à sensation,
dans un théâtre naturel aux décors monumentaux. Des équipes professionnelles sont à
votre disposition pour vous encadrer et assurer une sécurité parfaite tout en vous faisant
découvrir les trésors d’un milieu protégé.
Petit Bourg
Marie-Galante
42
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
43
Informations pratiques
Parc National
de la Guadeloupe
D Le Parc National de Guadeloupe
couvre la quasi-totalité du massif
forestier de la Basse-Terre.
L’observation de son règlement
assure une meilleure sécurité des
visiteurs ainsi qu’un respect optimal de
la faune et de la flore.
Les chiens n’y sont pas admis, même
tenus en laisse, ni les véhicules
motorisés.
Il y a dans les Îles de Guadeloupe des
routes mythiques, des points de vue à
vous couper le souffle, des paysages
irréels. Tous les moyens de locomotion
sont possibles et se prêtent à une
approche très personnalisée de l’archipel. On peut arpenter à pied des petits
chemins aux Saintes et à la Pointe des
Châteaux, rouler en voiture ou à moto
sur le littoral escarpé de la Côte sous-levent, s’arrêter pour apprécier la perspective des 400 palmiers royaux de l’allée
Dumanoir à Capesterre-Belle-Eau.
La flânerie au phare de Vieux-Fort pour
admirer windsurfers et amateurs de
plongeons acrobatiques est aussi vivement recommandée, tout comme l’expérience d’une balade à bord d’une
authentique charrette à bœufs à MarieGalante ou d’une escapade à vélo à
travers les sections de campagne aux
noms insolites : Dubédou, Moustique,
Trou Caverne, Bananier, Capharnaüm,
Espérance, Bagatelle, Grande Savane,
Petite Guinée, etc. Chacun à son rythme
et selon ses envies, côté balades, vous
aurez vraiment l'embarras du choix !
44
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Il est également interdit de camper
ou d’allumer un feu de bois.
Renseignements au + 590 (0)5 90 80 86 00
La Maison de la Forêt, Bras David,
Route de la Traversée, Petit-Bourg
Guadeloupe Écotourisme
D Cette association rassemble les
hébergeurs, sites et activités qui
répondent à la marque de confiance
du Parc National
Tél. : + 590 (0)5 90 98 40 79
Office National des Forêts
D Initiation à l’environnement :
Tél. : + 590 (0)5 90 81 37 57
Météo
D Il est important de surveiller la météo
avant de partir en forêt ou en rivière,
surtout pendant la saison de
l’hivernage (de juin à décembre).
Serveur vocal : 08 92 68 08 08.
adresses utiles
Parcs et jardins
Balades équestres
Le Haras de Saint-François
Des balades
pour tous les goûts
Le Domaine de belle Plaine
Promenade et randonnées à cheval
Equitation éthologique et western
97115 Sainte-Rose
www.cheval-guadeloupe.com
Tél. / Fax : + 590 (0)5 90 28 71 70
Gsm : + 590 (0)6 90 58 01 09
> Contact : Maryline LEONARDI
La Belleencroupe
Balades equestre
97134 Saint-Louis
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 97 18 69/ 06 90 45 89 24
> Contact : Michèle DUFOUR
La Calèche
Balades en calèche ou en cheval
Domaine de Budan 97180 Sainte-Anne
[email protected]
Gsm : + 590 (0)6 90 40 21 78 /06 90 49 88 26
> Contact : Manuel LECLEF
Balades a cheval
Chemin de la princesse
97118 Saint-François
Gsm : + 590 (0)6 90 55 08 31
Gsm : + 590 (0)6 90 40 21 78 / 06 90 49 88 26
Fax : + 590 (0)5 90 83 79 46
> Contact : Franck LEMAITRE
Domaine de Valombreuse
Parc floral et animalier de 5 hectares
Boutique et restaurant.
97 170 Petit-Bourg Cabout
[email protected]
www.valombreuse.com
Tél. : + 590 (0)5 90 95 50 50/06 90 68 85 02
Fax : + 590 (0)5 90 95 50 90
> Contact : Henri CHAULET
Les Attelages du Comté
Balades en charette
Comté de Loéhac 97115 Sainte-Rose
Gsm : + 590 (0)6 90 56 61 12
Fax : + 590 (0)5 90 28 71 70
www.cheval-guadeloupe.com
> Contact : Daniel DE JAHAM
Ranch des 2 Ilets
Ferme équestre, randonnées à cheval,
table d'hôte
Les Métuviers Bas vent 97126 Deshaies
Tél. : + 590 (0)5 90 28 51 93/ 06 90 61 60 13
Fax : + 590 (0)5 90 68 01 48
> Contact : NICOISE Louisbert
Domaine de l’Habitation la
Grivelière «Maison du Café»
Visite guidée du Domaine de la Grivelière,
dégustation, repas à la Table d’Hôtes et
boutique.
Vallée de Grande Rivière
97119 Vieux-Habitants
[email protected]
www.vertevallee.net
Tél. : + 590 (0)5 90 98 34 14
Fax : + 590 (0)5 90 98 57 50
Horaires : 10h- 17h
Fermeture annuelle :
septembre à la mi-octobre
> Contact : M. CHAUVOUDIGA
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
45
Jardin Botanique de Deshaies
Jardin botanique et animalier réalisé
Dans l'ancienne propriété de Coluche.
5 hectares de plantes tropicales,
boutiques, restaurant.
Villiers 97126 Deshaies
[email protected]
www.jardin-botanique.com
Tél. : + 590 (0)5 90 28 43 03
Gsm : + 590 (0)6 90 31 44 48
Fax : + 590 (0)5 90 28 51 37
Horaires: de 9h à 16h30 tous les jours
> Contact : Michel GAILLARD
La Montagne aux Orchidées
Belle maison coloniale avec un parc de
Trois hectares où poussent des orchidées
Sauvages rares.
Vue exceptionnelle, table raffinée
Route du Boeing, Caféière 97126 Deshaies
[email protected]
www.montagne-orchidees.fr
Tél. : + 590 (0)5 90 28 54 99
Fax : + 590 (0)5 90 28 54 16
Horaires : de 9h à 17h
> Contact : Bernard AUBERY
Le Jardin d’Eau
Visite du parc, bain de rivière, piquenique, Kayak, volley
Blonzac 97128 Goyave
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 95 95 95
+ 590 (0)5 90 95 59 37 Fax : + 590 (0)5 90 95 57 57
Horaires: de 9h à 17h
> Contact : Christiane BERTHELOT
Le Parc aux Orchidées
Visite de parc en trois parties.
Importance médicinale des plantes.
Histoire amérindienne.
Trou Caverne 97116 Pointe-Noire
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 38 56 77
www.parcauxorchidees.com
> Contact : Richard GAUTIER
Les Jardins de St-Eloi
Production florale, visites guidées
gratuites à 10h et 12h
Rte des Chutes du Carbet-L’Habituée
97130 Capesterre-Belle-Eau
46
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
[email protected]
www.jardins-st-eloi.com
Tél. : + 590 (0)5 90 86 39 22
Fax : + 590 (0)5 90 86 85 81
Horaires : 9h-17h
> Contact : Max BOURGEOIS
[email protected]
www.vanibel.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 40 79
Fax : + 590 (0)5 90 98 39 09
Horaires : janvier à avril : 14h, 15h, 16h
- mai à décembre : 15h
> Contact : Joël NELSON
Parc Aquacole
Visite simple, commentée, pêche à la
ligne, table d’hôtes, ventes de produits.
Les Plaines
97116 Pointe-Noire
[email protected]
www.parc-aquacole.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 11 83
Fax : + 590 (0)5 90 98 24 28
Horaires : 8h - 17h30
> Contact : François HERMAN
Parc des Mamelles
Découverte de la faune locale
et de la forêt tropicale.
Parc zoologique et botanique
97125 Bouillante
[email protected]
www.zooguadeloupe.com
Tél. : + 590 (0)5 90 98 83 52
Gsm : + 590 (0)6 90 32 73 30/06 90 62 16 64
Fax : + 590 (0)5 90 80 36 04 / 05 90 38 90 64
> Contact : Franck et Angélique CHAULET
Horaires: de 9h à 18h
Village O’Ti Bouboul
A la découverte des plantes médicinales
et des arbres géants de la forêt tropicale
Bois Sec 97128 Goyave
[email protected]
www.villageotibouboul.fr
Tél/Fax : + 590 (0)5 90 95 67 44
Horaires : 11h30 à 18h
Fermé le lundi et jeudi
> Contact : DOMINIK
Guides professionnels,
canyoning
Canopée
Activités de canyoning
Plage de Malendure 97125 Bouillante
[email protected]
www.canopeeguadeloupe.com
Tél. : + 590 (0)5 90 26 95 59
Fax : + 590 (0)5 90 26 83 65
> Contact : Anne BESIAT
Plantation Grand Café
Immersion Nature
La plantation grand café est une
Habitation d'origine 1800 de style
Colonial anglais. C'est une exploitation
agricole banane et canne, avec visite en
remorque aménagée. Table d'hôte
Belhair 97130 Capesterre-Belle-Eau
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 86 33 06
Gsm : + 590 (0)6 90 63 51 01
Fax : + 590 (0)5 90 86 91 69
Horaires : de 9h à 16h
> Contact : Gérard BEBIN
Canyoning, randonnées tout type,
bivouac en hamac de une à trois nuits,
journées "robinsons", Journées pédagogiques nature pour enfants de 6 à 11 ans.
Chazeau 97139 Les Abymes
[email protected]
Tél/Fax : + 590 (0)5 90 20 94 59
Gsm : + 590 (0)6 90 35 45 78
> Contact : Denis GRASSER
Vanibel
Visite guidée du Domaine portant sur le
café, la vanille, la banane, accompagnée
de commentaires historiques et
réactualisés.
Cousinière Caféière
97119 Vieux-Habitants
Jacky Action Sport
Accompagnement en montagne,
cannyoning. Parcours acrobatique en
hauteur, gym sportive et activité équestre
[email protected]
www.jackynoc.com
Tél. : + 590 (0)5 90 26 02 34/ 06 90 35 57 18
Fax : + 590 (0)5 90 26 02 34
> Contact : Jacky NOC
Randonnées aventure
Karukera Kayak
Aventure des îles
Raid Multi Activité
Rue Courbaril 97190 Le Gosier
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 95 99
Gsm : + 590 (0)6 90 65 54 70
> Contact : David PRINCIPATO
Au départ du port de Vieux Bourg,
randonnée découverte naturaliste dans la
mangrove
Parc Aquacole Route des plaines
97116 Pointe-Noire
[email protected]
www.vttdesmers.com
Tél. : + 590 (0)5 90 85 02 77 / 06 90 36 60 30
Fax : + 590 (0)5 90 98 24 29
> Contact : François PESSIN
Les Heures Saines
Randonnées pédestres en moyenne
montagne, forêt tropicale et Bivouac
Rocher de Malendure 97132 Pigeon
Bouillante
[email protected]
www.heures-saines.gp
Tél. : + 590 (0)5 90 98 86 63
Fax : + 590 (0)5 90 98 77 76
> Contact : Hervé HULIN
Nature Expérience
Residence bois joli BP 351
97183 Abymes cedex
[email protected]
www.nature-experience.com
Tél. : + 590 (0)5 90 20 75 78/ 06 90 83 58 35
Fax : + 590 (0)5 90 20 75 76
> Contact : Gerson BRUDEY
Vert Intense
Cannyoning, VTT, randonnées du sommet
de la Soufrière aux rivières les plus
secrètes au cœur du parc national.
Marina Rivière Sens BP565
97100 Basse-Terre
[email protected]
www.vert-intense.com
Tél. : + 590 (0)5 90 99 34 73
Gsm : + 590 (0)6 90 55 40 47
> Contact : M. BARRET
Zion trek
Randonnées encadrées et animées par un
militant actif de l’écotourisme.
Route de la Soufrière 97120 Saint-Claude
[email protected]
www.ziontrek-guadeloupe.fr
Gsm : + 590 (0)6 90 55 06 38
Fax : + 590 (0)5 90 92 43 12
> Contact : David NAZAIRE
Balade en char à bœufs
Visite commentée à travers les cannes,
visite de grottes, de moulins uniquement sur réservation à partir de 10
personnes minimum
Hôtel Le Relax Bonne Terre
97111 Morne-à-l'Eau
[email protected]
www.hotel-le-relax.com
Tél. : + 590 (0)5 90 23 93 13
Fax : + 590 (0)5 90 23 93 14
> Contact : Matthieu DANICAN
Espace Evasions
Producteur de circuits à thèmes
211 imm Leclerc 97139 Abymes
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 91 11 79 / 06 90 43 15 88
Fax : + 590 (0)5 90 91 76 97
> Contact : Dominique VRAGAR / Mme
GILBERT
Gwada Discovery
Circuits découvertes du côté authentique
de notre pays
60 Ter. Calvaire 97180 Sainte- Anne
[email protected]
Tél/Fax : + 590 (0)5 90 22 18 93
Gsm : + 590 (0)6 90 61 88 10
> Contact : Bruno GARGAR
Vert et bleu
Croisières a la découverte de la forêt
tropicale de la Dominique au départ de la
Guadeloupe.
Rue de la Glacière 97125 Bouillante
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 98 47 25
> Contact : Pascal MESNIER
Randonnées en quad,
4x4, moto
Caraïbes Quads
Pratique du quad du tout terrain et de la
glisse dans les meilleures conditions
Métuvier Bas Vent 97126 DESHAIES
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 28 51 93 / 06 90 32 09 69
Fax : + 590 (0)5 90 22 34 49
> Contact : Alain MELASSE
Jungle Safari Adventure
Société spécialisée dans le tourisme de
découverte en 4x4 de la Guadeloupe sous
forme de circuit à la journée hors des
sentiers battus
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 85 04 68/ 06 90 56 17 03
> Contact : Bruno MONNIER
Karu quad
Randonnées en quad
Cocoyer 97118 Saint-François
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 85 92 39
Gsm: + 590 (0)6 90 35 85 86/ 06 90 73 41 05
Fax : + 590 (0)5 90 85 92 39
> Contact : Madame LEMAIRE
Le Haras de Saint-François
Randonnées en QUAD et Buggys
Chemin de la princesse
97118 Saint-François
Gsm : + 590 (0)6 90 55 08 31
Fax : + 590 (0)5 90 83 79 46
> Contact : Franck LEMAITRE
Locaquad M.- G.
Location quads, balades et randonnées
accessibles à tous.
Av. Sabliers Joinville Prolongée
97112 Grand-Bourg - Marie-Galante
[email protected]
www.quadbalade.com
Fax : + 590 (0)5 90 97 51 74
Gsm : + 590 (0)6 90 54 15 30
> Contact : Frédy CARABIN
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
47
Randonnées en quad 350cc en pleine
forêt avec bain de rivière...
La Bonifierie Morin 97120 Saint-Claude
[email protected]
[email protected]
www.mangofil.net
Tél. : + 590 (0)5 90 81 10 43
Fax : + 590 (0)5 90 80 31 63
Odacy Moto Tour
Randonnées en quad et moto
Lot. Minatchy Petit Paris 97100 Basse-Terre
[email protected]
www.Odacy.com
Tél/Fax: + 590 (0)5 90 80 34 08
Gsm : + 590 (0)6 90 69 17 70
> Contact : David SORET
Activités aériennes
Alpha Aviation
Survol de la Guadeloupe, école de
pilotage, location d’avion, baptême de
l’air
Aérodrome de Saint-François
97118 Saint-Francois
[email protected]
www.alpha-aviation.fr
Tél. : + 590 (0)5 90 88 70 10
Gsm : + 590 (0)6 90 75 78 05
[email protected]
www.angelfire.com/trek/parapenteguadeloupe
Gsm : + 590 (0)6 90 55 61 89
> Contact : Xavier LEPERS
Raid Pepper ulm caraïbes
Baptêmes, randonnées, explorations
Aérodrome de Saint-François
97118 Saint-François
[email protected]
www.ulm-caraibes.com
Tél/ Fax : + 590 (0)5 90 85 86 76
Gsm : + 590 (0)6 90 64 28 48
> Contact : Jean-Claude ANTOINE
Golf
Golf international de SaintFrançois
Avenue de l’Europe 97118 Saint-François
Les parcours conviennent aussi bien aux
amateurs qu’aux joueurs de bon niveau
(18 trous)
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 88 41 87
Fax : + 590 (0)5 90 85 04 98
Accrobranches
Mangofil
Orizon
Ecole de pilotage ULM proposant des
circuits touristiques, leçons de vols…
Pointe de la verdure BP 29 - 97190 Gosier
www.orizon-ulm.com
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 44 84
Gsm : + 590 (0)6 90 31 08 08
Fax : + 590 (0)5 90 90 44 97
> Contact : Albert UKENA
Enchainement de 50 ateliers d’arbres
en arbres : tyroliennes et ponts de singe…
La Bonifierie, Morin 97120 Saint-Claude
[email protected]
www.mangofil.net
Tél. : + 590 (0)5 90 81 10 43
Gsm : + 590 (0)6 90 55 96 17
Fax : + 590 (0)5 90 80 31 63
Horaires : de 9h à 17h du mardi au
dimanche.
> Contact : Daniel CABRE
Les Frégates de Guadeloupe
Association accueillant les pilotes
parapentistes, baptêmes et formations
encadrés par un moniteur breveté d’état.
Villa Taïna Rte de Sainte Marguerite
97160 le Moule
48
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Le Tapeur
Parc aventure, la cime des arbres vous
attend.
Route de la traversée 97125 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 80 45 62
Gsm : + 590 (0)6 90 44 17 51
[email protected]
Horaires : 10h-17h, tous les jours, basse
saison : du mercredi au dimanche
Associations
Saveurs
Mangofil
A.G.I.S.
Association, balades en charrette,
randonnées pédestres et en VTT
Base de loisir du domaine de la
Mahudiere à Campêche
Rue Schoelcher 97121 Anse-Bertrand
Tél. : + 590 (0)5 90 22 10 94 / 06 90 74 07 38
Fax : + 590 (0)5 90 22 10 94
> Contact : Charles RELIMIER
Altitudes tropicales
Le club des passionnés de sport nature de
la Guadeloupe ! Canyoning, trail, raids,
VTT
BP565 97108 Basse-Terre
[email protected]
www.altiyudestropicales.com
> Contact : Laurence VAILLOT
Bureau des guides de
Randonnée Pédestre de la
Guadeloupe
Emeraude Guadeloupe, ItineraireTropical,
Associations, randonnées en montagne,
visite touristique et historique
Place de la mairie 97100 Basse-Terre
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 81 98 28 / 06 90 58 27 18
Fax : + 590 (0)5 90 81 98 12
> Contact : Henry MARIE
Terre-Mer-Rivieres
Association proposant des activités de
pleine nature : canyoning, randonnées,
aquarando, bivouac en forêt, randonnée
et bivouac en kayak de mer.
Organisation de raids multisports.
Chazeau 97139 Abymes
[email protected]
Tél/ Fax : + 590 (0)5 90 20 94 59
Gsm : + 590 (0)6 90 39 71 31 / 06 90 35 45 78
> Contact : Beatrice DIKA
LES ÎLES DE GUADELOUPE, TERRE DE SAVEURS
Dans les Îles de Guadeloupe, la magie du métissage et l’immense variété des épices ont donné
naissance à un génie culinaire qui hante les grands restaurants créoles comme les roulottes à
«bokits». L’insularité tend la main aux produits de la pêche : l’archipel est ainsi le deuxième
consommateur mondial de poissons (par habitant). Court-bouillon de poissons, blaff de palourdes,
langoustes grillées, fricassée de lambis sont au menu quotidien des Guadeloupéens. Avec plus du
tiers de sa surface consacrée à l’agriculture, la ruralité joue également en faveur d’une grande
diversité de primeurs. Avec leurs jardins créoles à deux pas de leur demeure, leurs jardins potagers
et leurs jardins fruitiers à portée de main, les Guadeloupéens étaient donc "bio" avant l'heure!
Les classiques de la cuisine créole sont toujours des plats généreux, dégustés en famille ou lors
de grands repas festifs. Preuve, s’il en était besoin, de cette incroyable fusion des cultures
caribéenne, européenne et africaine, enrichie par les apports de l’Inde et du Moyen-Orient. Le
terroir des Îles de Guadeloupe et leurs savoir-faire gastronomiques combleront les gourmets et
les gourmands, qui prendront plaisir à humer le délicieux parfum d’un colombo, goûter la chair
sucrée des mangues Julie, boire un jus frais de cerises «péyi», ou savourer l'arôme subtil d'un rhum.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
49
Originaire du Sud-Est de l’Asie et introduite en Guadeloupe
au 18e siècle pour protéger les cultures de caféiers, la banane
est devenue au fil du temps le premier produit d’exportation
de l’archipel. Après la Première Guerre mondiale, la banane
guadeloupéenne voyage outre-atlantique pour arriver dans
les assiettes à dessert des Européens. Joséphine Baker, posant
nue dans La Revue Nègre la taille ceinturée d’un régime de
bananes, contribuera à populariser le fruit savoureux.
Surnommée la petite tigrée, la banane guadeloupéenne est
reconnue pour sa haute qualité gustative résultant de son
mode de culture dans le sud Basse-Terre, sur des sols meubles
et volcaniques, lui conférant l’appellation de “banane de
montagne”. Outre la banane-dessert de type “Cavendish”,
que l’on trouve sur les étals d’Europe, la Guadeloupe cultive
aussi la banane-légume ou plantain et la délicieuse bananefigue (figue sucrée, figue-pomme…), grande comme un
doigt, réservée au marché local.
La banane
L’abécédaire des gourmands
• Accras : petits beignets de morue ou de légumes servis en entrée
ou en apéritif • Bébélé : ragoût typique de Marie-Galante à base de
tripes, de fruit à pain, de bananes vertes et autres légumes
• Bélangère : variété d’aubergine locale, petite et à la peau très
foncée • Blaff : poisson poché dans un court-bouillon aromatisé qui
tire son nom du son que produit le poisson lorsqu’on le plonge dans
le bouillon* • Bokit : beignet frit faisant office de sandwich fourré de
crudités, poulet, œuf, etc. • Calalou : potage d’épinards, herbes et
gombos agrémenté de porc ou de crabe • Chatrou : petite pieuvre
cuisinée en ragoût • Chaudeau : crème sucrée parfumée à l’amande
amère et à l’écorce de citron vert, accompagnant un gâteau de type
génoise. Le chaudeau est souvent servi lors des célébrations de première communion • Chiquetaille de morue : entrée fraîche à base de
morue dessalée et émiettée, agrémentée d’herbes et condiments •
Christophine : fruit d’une liane grimpante, de couleur blanchâtre, en
forme de poire. On sert les christophines en gratin, en purée ou en
salade • Cives : à mi-chemin entre la ciboulette et l’oignon, les cives
font toujours partie de l’assaisonnement créole • Colombo : mélange d’épices (cumin, coriandre, curcuma, poivre, girofle) introduit en
Guadeloupe par les Indiens. Plat de porc, cabri ou poulet parfumé à
ce mélange • Cythère : fruit étonnant au goût acre que l’on prépare
en jus ou en confiture • Dombrés : boulettes faites de farine et d’eau
servies en accompagnement de ragoûts • Féroce : entrée à base d’avocat, de morue et de farine de manioc • Giraumonade : purée de
giraumon (sorte de potiron) • Grabio coco et sikacoco : confiseries à
base de noix de coco, de sucre et d’épices
50
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
• Kassav : galettes de manioc fourrées à la noix de coco confite
• Lambi : hôte à la chair savoureuse de ce beau coquillage nacré
en forme de conque, aujourd’hui protégé. On le déguste le plus souvent en fricassée • Matété de crabe : plat de fête à base de
crabe et de riz que l’on sert à Pâques • Migan : Epais potage à base
de légumes cuits pendant de longues heures, réduits en purée mais
avec des morceaux. Ex. : migan de fruit à pain • Ouassous : grosses
crevettes d’eau douce. On les trouvait autrefois dans les rivières de
Basse-Terre. Aujourd’hui, elles proviennent surtout de l’aquaculture
locale • Pois de bois : aussi appelés pois d’angole, leur goût un peu
rustique sied parfaitement à l’ananas et au jambon, plat typique de
Noël • Sauce-chien : sauce à base d’oignons, cives, citrons verts, huile,
ail et piment • Shrubb : liqueur titrant 40°C à base de zestes d’oranges amères et d’agrumes macérés dans du rhum agricole blanc
• Sirop batterie : sirop très épais de couleur foncé, élaboré à partir
de jus de canne cuit, caractéristique de Marie-Galante. Il peut remplacer le sucre dans le ti-punch et les pâtisseries • Sorbet coco : vendu
par des marchandes dans la rue ou aux abords des plages,le sorbet
coco guadeloupéen a un goût inimitable car il est parfumé à l’amande amère, à la cannelle, à la vanille et au citron vert. Encore un de
nos grands classiques ! • Surelles confites : douceur de petits fruits
cristallisés ressemblant à des cerises à la saveur sure, d’où leur nom
“surelles” • Tourment d’amour : petits gâteaux typiques de Terre-deHaut, aux Saintes, fourrés à la confiture de noix de coco, goyave,
banane, etc.
Le melon
La production de melon guadeloupéen est un des
secteurs d’avenir de l’activité agricole en
Guadeloupe. Produit depuis 1983, selon son calibrage et son aspect, il se distingue par sa chair ferme
et sucrée. Le climat chaud et ensoleillé de la
Guadeloupe et le sol calcaire de la Grande-Terre
forment les conditions idéales pour ce fruit qui
remplace progressivement la canne à sucre dans
certaines régions et s’exporte de plus en plus sur
les marchés européens et dans les épiceries fines.
Cultivé selon les règles de l’agriculture raisonnée,
respectueuse de l’environnement et des besoins de
la plante, riche en carotène, oligo-éléments et minéraux, le melon de Guadeloupe est composé de 95 %
d’eau : le fruit parfait pour se rafraîchir sur la plage !
Comment le choisir ? un
bon melon doit être lisse,
légèrement doré, lourd en
main et craquelé au niveau
du pédoncule.
* définition d’Ary EBROIN
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
51
Le café
52
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Rares sont ceux qui savent que la Guadeloupe produit toujours du café. Est-ce parce
que la culture confidentielle et la qualité
de cet arabica le placent parmi les grands
crus de prestige ? Cultivé sur les coteaux
de la Soufrière dans la région fraîche et
protégée de la Côte sous-le-vent, il vient
d’une souche d’exceptionnelle qualité, le
Bourbon Pointu, dont proviennent certains
des meilleurs cafés du monde. Introduite en
Guadeloupe en 1721 par le capitaine d’infanterie Gabriel de Clieu, cette excellente
variété en a longtemps fait un café “bonifieur” car il améliorait les productions de
moins bonne qualité. Sa croissance sur un
sol volcanique, la pureté de son origine et
la technique des ombrages (les caféiers
poussant à l’ombre des bananiers) en font
un produit de connaisseurs. Aujourd’hui,
grâce au regroupement de petits planteurs,
les exploitations de café réapparaissent
peu à peu. Les cultures s’étendent désormais
sur 150 hectares, produisant une trentaine
de tonnes par an. Grâce à ce nouvel essor,
plusieurs habitations caféières centenaires,
en particulier “la Grivelière” à VieuxHabitants, ont été restaurées et remises en
activité dans la région de la Basse-Terre.
Elles proposent toutes, visite, explication
des procédés de production (récolte
manuelle, dépulpage, séchage, déparchage
et torréfaction) et dégustation.
Le cacao
Pointe Noire
Saint-Claude
Les Guadeloupéens ont toujours bu un onctueux
chocolat chaud préparé à base de bâton-kako
(bâtons de cacao amer que l’on trouve sur les
marchés), d’eau, de sucre et d’épices. Pourtant, la
culture du cacao, toujours associée au café car
poussant sur les mêmes terres, ne s’est jamais
beaucoup développée en Guadeloupe, évincée par
celle de la canne à sucre. La production commerciale de la précieuse fève avait même totalement
disparue quand un artisan eut la bonne idée de
faire revivre le chocolat guadeloupéen. Depuis l’an
2000, la petite production oscille autour de 4 à 5
tonnes annuelles et s’oriente maintenant vers un
chocolat biologique après avoir replanté 6 hectares de cacao de l’excellente variété « le criollo ». Le
chocolat Karucao estampillé 100 % Guadeloupe
est un bonheur pour les papilles et se décline en
ganaches (aux écorces de fruits, café, ou vanille) ou
tablettes à 60 %, 70 % et même 90 %.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
53
Le sucre de canne
La vanille
Deshaies
Basse-Terre
54
La vanille, considérée parfois comme la reine des
épices, pousse surtout dans les hauteurs et les régions
ombragées de la Basse-Terre. Introduite sur l'Île aux
belles eaux par les jésuites en 1701, cette plante
connut un développement économique au siècle
suivant. Elle existe aujourd’hui sous les variétés planifolia et pompona ou vanillon de Guadeloupe,
aux gousses larges et très parfumées. Cette délicate
orchidée, dont la fécondation nécessite une manipulation précise à l’aide d’une épine d’oranger, est une
liane épiphyte qui couve ses belles gousses pendant
neuf mois. La récolte, toujours manuelle, est suivie du
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
“griffage”, procédé propre à la Guadeloupe qui
permet un séchage plus rapide. Pendant un mois,
exposée au grand air, la vanille se charge ensuite en
arôme. Petite production, la vanille guadeloupéenne
est l’affaire de quelques passionnés qui soignent leurs
plants pour obtenir une qualité optimale. Les grands
parfumeurs le savent, pour avoir longtemps acheté la
base de leurs fragrances vanillées en Guadeloupe.
Quant aux cuisinières guadeloupéennes, elles ne s’y
trompent pas non plus et l’incluent dans toutes leurs
préparations de patisseries.
Une fois qu’on y a goûté, plus possible de s’en passer ! Le sucre de canne
de Guadeloupe est si parfumé qu’on
ne peut le comparer au produit raffiné
qui en découle. D’une belle couleur
dorée, d’une texture épaisse et granuleuse, il apporte à lui seul un arôme
prononcé aux ti-punch, café ou pâtisseries. Aux 18e et 19e siècles, la quasitotalité des terres guadeloupéennes
étaient dédiées à la culture de la
canne puisque la vocation des îles
était de fournir du sucre aux pays
d’Europe. Petit à petit, d’autres cultures
se sont installées mais les paysages de
champs de cannes pliant sous le vent
restent omniprésents en Guadeloupe. Chaque année, entre les premiers jours du carême et le début de
l’hivernage, la campagne sucrière
rythme la vie de milliers de
Guadeloupéens qui alterne entre
récolte et replantation. Sectionnées
au sabre tout près du sol, là où réside
tout le sucre, les cannes sont assemblées en paquets ou “amarrées”
avant d’être emmenées à la sucrerie
de Gardel ou à l’usine de GrandeAnse pour Marie-Galante, l’île de la
canne par excellence. On croise alors
camions et cabrouets (charrettes à
bœufs) chargés de cannes, attendant
la pesée sous le soleil.
Sainte Rose
Grande-Terre
Saint-Louis
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
55
Le rhum
Dans la famille
du rhum agricole…
Sainte Rose
Le rhum blanc : rhum traditionnel de première qualité puisque élaboré à partir
de jus de canne frais, à la différence du
rhum industriel réalisé à partir des
mélasses (résidus sirupeux de la cristallisation du sucre). On trouve le rhum
agricole blanc en Guadeloupe à 50°C
ou 55°C et à Marie-Galante à 59°C. Le
mélange sucre de canne et citron vert du
ti punch met bien en valeur ses arômes.
Le Moule
Basse-Terre
Marie-Galante
Ti sec, pété pié, décollage, lavegorge, feu… On ne manque pas
de formules explicites pour parler du rhum, boisson nationale
par excellence. Dès le 17e siècle
et l’essor de l’économie sucrière
en Guadeloupe, les Français,
forts de leur savoir-faire en
matière d’eaux-de-vie, expérimentèrent les premiers alcools
de canne. Le Père Labat, dominicain missionnaire ayant séjourné
aux Antilles entre 1696 et 1705,
en décrit les balbutiements de la
fabrication, au moyen d’alambics en cuivre le procédé de distillation. Les cannes, apportées
par des charrettes à bœufs aux
distilleries, sont écrasées dans les
moulins qui en extraient le jus.
Une fois filtré, ce jus appelé
“vesou” est mis à fermenter
56
dans des cuves, où il se transforme peu à peu en alcool avant
d’être distillé. Le breuvage est
ensuite “coupé” à l’eau pour
atteindre cinquante à cinquante-neuf degrés d’alcool. Chaque
distillerie fait alors sa guildive,
nom ancien du rhum, aussi
appelé
grappe
blanche.
Aujourd’hui, si le rhum agricole
guadeloupéen bénéficie d’une
réputation internationale, c’est
parce que la qualité de ses cannes lui confère un parfum unique
et que ses secrets de fabrication
restent inchangés depuis plus de
70 ans. Blanc, vieux ou hors
d’âge, en punch coco ou en
planteur, le rhum guadeloupéen
est à découvrir dans les distilleries qui proposent toutes, visite
et dégustation.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Le rhum élevé sous bois (aussi appelé
rhum ambré ou rhum paille) : rhum agricole blanc vieilli entre 12 et 18 mois
en fûts de chêne. Le rhum paille a déjà
l’arôme et la couleur dorée du bois mais
conserve le parfum de la canne fraîche.
Le rhum vieux : après trois à six ans de
vieillissement dans des fûts de chêne, le
rhum agricole a droit à l’appellation de
rhum vieux. C’est un alcool supérieur qui
se déguste plutôt seul ou dans un planteur maison avec un mélange de jus de
fruits fraîchement pressés (orange, pamplemousse, ananas, goyave, fruit de la
passion).
Le rhum vieux hors d’âge : rhum blanc
ayant vieilli plus de six ans en foudre de
chêne. Très raffiné, il se savoure nature
en digestif.
Les fruits
Il suffit de regarder les étals des marchés pour s’en
rendre compte : les Îles de Guadeloupe sont un vrai
paradis de fruits exotiques. Si certains sont bien
connus de tous, d’autres sont des fruits indigènes
qu’on a souvent le privilège de déguster sous l’arbre.
Ainsi, il vous faudra plus d’un séjour dans les îles
de Guadeloupe pour découvrir les saveurs des caramboles, corossols, pommes-cannelles, cerises ou abri-
cots «péyi», malakas, quénettes, chadèques, surelles,
barbadines ou sapotilles ! L’avocat local, dont la chair
exquise a un petit goût de noisette. Il est fortement
conseillé de le déguster sur place, il est si fragile qu'il
supporte mal le transport. D’aucuns prétendent que
c’est le meilleur du monde… Quant aux mangues,
ananas, goyaves ou maracudjas (fruit de la passion),
ils font bien sûr d’excellents desserts et confitures.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
57
Très présentes dans l’alimentation guadeloupéenne, les racines sont énergétiques et
riches en minéraux. Il existe une grande
quantité d’ignames dont certaines, comme
le pas-possible, se distinguent par leur
incroyable fondant. Le couscouche, plus
rare, fait se pâmer les connaisseurs, les malangas et les madères sont plus fermes mais
goûteux, tout comme les patates douces,
que l’on sert en purée ou bouillie. Le
manioc, lui, a une place à part dans l’histoire
culinaire de la Guadeloupe. Il fait partie des
racines qui composaient déjà le régime
alimentaire des Indiens Caraïbes au XIVe
siècle. En le réduisant en purée au moyen
d’une grage et en le tamisant, ils obtenaient une eau qui, une fois décantée,
donnait un amidon appelé moussache.
Ils fabriquaient ainsi des galettes avec cette
moussache encore humide, jetée en pluie
dans de grandes platines. Ces galettes élastiques, appelées kassav, existent toujours en
Guadeloupe. Leur méthode de préparation
n’a pas changé et vous en trouverez auprès
des vendeuses de bord de route avant d’arriver à Capesterre-Belle-Eau et de façon
plus confinée vers Sainte-Anne et PetitBourg. Fourrées à la noix de coco confite
ou, moins connues, au fromage, au poulet
ou au poisson, les kassav, dont le célèbre
groupe de zouk s’est inspiré, sont aussi délicieuses que nourrissantes. Quant aux kassav
élaborées à partir de la farine de manioc,
elles sont appelées “kassav guillaume” et
sont beaucoup plus rares. On en trouve
toutefois à Marie-Galante
où la tradition se perpétue.
La farine de manioc est
aussi utilisée dans la cuisine
guadeloupéenne
en
accompagnement de légumes et riz, en féroce ou
dans la chiquetaille de
morue.
58
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Les racines
Les épices
La gastronomie des Îles de Guadeloupe est basée
sur un assortiment d’épices et de condiments
raffinés. Curcuma, fenugrec, safran, poivre blanc
et noir, cumin, gingembre, cannelle, noix de
muscade et bois d’Inde ont chacun leur place
dans la cuisine classique et leur dosage est un art
que maîtrisent parfaitement les cordons bleus
créoles. L’usage du piment est également répandu
mais avec une certaine subtilité, du piment végétarien très doux au puissant piment-oiseau ou au
redoutable bonda man jack. Les Guadeloupéens
restent très proches de la nature, pour tout ce qui
a trait à la cuisine bien sûr mais aussi à leur corps.
En témoigne une grande richesse de plantes
médicinales, sujet de nombreux ouvrages. Les
promenades en forêt en donnent un exemple
assez concret car on remarque souvent des arbres
dont l’écorce a été grattée. Il s’agit de bois bandé
dont on fait des punchs très recherchés pour ses
vertus aphrodisiaques !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
59
Pour affûter vos papilles…
“Pour nous Antillais, de quelques noms romantiques ou baroques dont ils soient
parés, les mets gardent toujours le prestige du passé, la poésie de nos terroirs et
la douceur de nos plus lointains souvenirs”. Nul ne saurait mieux décrire l’esprit de
la cuisine créole qu’Ary Ebroin, chroniqueur gastronomique, journaliste et écrivain,
dans son ouvrage Espoirs & déchirements de l'âme créole (collection Autrement, 1999).
Entrée en matière avec quelques grands classiques.
D Ti Punch
Ingrédients :
- rhum blanc
- citron vert
- sucre de canne
Mélanger une cuillère
à café de sucre de canne
avec une goutte d’eau
pour former un sirop.
Presser un quart de
citron vert dans le sirop,
Verser trois mesures
de rhum blanc.
Servir avec ou sans
glaçon.
angostura et un trait
de sirop de canne.
Servir bien frappé.
D Accras de morue
Ingrédients :
- 200 g de morue séchée
salée
- 3 cives
- 3 gousses d’ail
- 1 pointe de piment
- 2 branches de persil
hachées
- 300 g de farine
- 1/2 cuillère à café de
bicarbonate de soude
- poivre, huile
D Punch Planteur
Ingrédients :
- rhum blanc
- rhum vieux
- jus de maracudja
(fruit de la passion)
- jus de goyave
- jus d’ananas
- 1 trait de sirop de canne
- 1 pointe de cannelle
- 1 pointe de muscade
- 1 pointe d’angostura
- 1 zeste de citron vert
Mélanger l’ensemble
des jus de fruits.
Ajouter le rhum vieux,
le rhum blanc, les épices,
cannelle, muscade,
60
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Faire dessaler la morue
dans de l’eau puis
émietter en prenant
soin d'enlever la peau
et les arêtes. Hacher
l’ensemble des épices.
Tamiser la farine dans
un saladier, incorporer
la morue émiettée, l’ail
et les cives hachés.
Ajouter le persil et
la pointe de piment.
Mélanger l’ensemble
en incorporant le
bicarbonate de soude.
Poivrer et verser de l’eau
jusqu’à l’obtention d'une
pâte très homogène.
Laisser reposer la pâte
quelques heures avant
de confectionner les
acras en faisant frire
des petites cuillères
à café de pâte dans
un bain d’huile.
D Chiquetaille de morue
Ingrédients :
- 800 g de morue séchée
et salée
- 10 cl d’huile
- 1 jus de citron
- 1 oignon
- 3 oignons pays
- 3 gousses d’ail
- 1 pointe de piment
haché
Faire abondamment
griller la morue, puis
la mettre à tremper
1/2 heure dans un bol
d’eau froide. Pendant
ce temps, hacher
finement l’ensemble
des épices et réserver.
Égoutter la morue,
retirer la peau, les arêtes
puis émiettez finement
la chair de la morue.
Assaisonner comme une
salade avec l’ensemble
des épices hachées,
l’huile et le jus de citron.
adresses utiles
Produits Agro
Transformés aux fruits
et légumes pays
TROPICAL FOOD
La Regrété
97114 Trois-Rivières
Gsm : + 590 (0)6 90 72 20 40 / 06 90 56 02 52
Gsm : +590 (0)6 90 85 23 07
Fax : + 590 (0)5 90 25 03 24
[email protected]
> Contact : Mr BILLY ou BICHON
H.P-A
Centre commercial Destreland
97122 Baie-Mahault
au pied de l’escalator ; face à Renault
ou Centre Commercial Milénis
97139 Abymes
Gsm : + 590 (0)6 90 39 49 73
[email protected]
Horaires : 9h -21h
> Contact : Mme et M. Hircau
FOUBAP POYO
> Contact : pour livraison
Tél. : + 590 (0)5 90 85 68 07
Gsm : + 590 (0)6 90 81 74 58/ 06 90 85 26 62
L’Abeille Créole
Route de la Chapelle Mare-Gaillard Gosier
Gsm : + 590 (0)6 90 50 11 05 / 06 90 48 78 56
abeille-cré[email protected]
> Contact : Mr SEJOR
Papita gwada
Chips de bananas
97131 Petit-Canal
Tél. : + 590 (0)5 90 24 30 37/06 90 72 54 55
[email protected]
> Contact : Mme DELOUMEAUX
La Marinade
Accras de malanga et légumes pays aux
épices.
13 rue Delgrès 97110 Pointe-à-Pitre.
Tél. : + 590 (0)5 90 88 33 26
Fax : + 590 (0)5 90 88 33 26
> Contact : Mr AMBLAS
Le rhum agricole
Rhum du Père Labat
Distillerie Poisson
Grand Bourg - 97112 Marie-Galante,
Horaires : 9 h - 13 h
Tél. : + 590 (0)5 90 97 03 79
Fax : + 590 (0)5 90 97 79 65
Rhum Madras
ZI de Jarry
Rue Eugène Freyssinet
97122 Baie-Mahault
Horaires : 8 h à 12 h - 14 h à 16 h
Tél. : + 590 (0)5 90 26 60 28
> Contact : Mr BICHARA-JABOUR au
Ti Kreol
Route de Bois Vin
Morne Vieux Côte
97139 Les Abymes
Tél. : + 590 (0)5 90 24 49 07
Gsm : + 590 (0)6 90 34 34 91
Rhum Bielle
Habitation Bielle
Grand-Bourg de Marie-Galante
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 97 93 62
Fax : + 590 (0)5 90 97 85 14
> Contact : THIERYDominique
Rhum Bologne
Distillerie Bologne - 97100 Basse-Terre
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 81 12 07
Fax : + 590 (0)5 90 81 11 57
> Contact : WATCHER Christian
Rhum Cœur de Chauffe et Musée du rhum
Distillerie Reimonenq
Bellevue – 97115 Sainte-Rose
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 28 79 92
Fax : + 590 (0)5 90 28 82 55
> Contact : GOUYER Carole
Rhum Damoiseau
RD 101 - 97160 Bellevue – Le Moule
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 23 47 10
Fax : + 590 (0)5 90 23 48 50
> Contact : DAMOISEAU Hervé
Rhum Domaine de Bellevue
Distillerie Bellevue
97140 Capesterre de Marie-Galante
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 97 26 50
Fax : + 590 (0)5 90 97 47 11
> Contact : DAMOISEAU Hubert
Rhum Longueteau
Distillerie de l’Espérance-Monrepos
97135 Sainte-Marie
Capesterre-Belle-Eau
Tél. / fax : + 590 (0)5 90 86 07 91
Rhum Montebello
Distillerie Carrère - 97170 Petit-Bourg
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 95 41 65
Fax : + 590 (0)5 90 95 48 77
> Contact :MARSOLLE Alain
Rhum Séverin
Cadet – 97115 Sainte-Rose
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 28 91 86
Fax : + 590 (0)5 90 28 36 66
Punchs, confitures,
sirops et accessoires
GWADAGOLD (bière de Guadeloupe)
Brasserie CHAULET &CIE
97170 Petit-Bourg
Tél. : + 590 (0)5 90 38 29 59
Fax : + 590 (0)5 90 38 41 43
> Contact : Mr CHAULET
Liqueur à base de chocolat pays
Maison du Cacao
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 25 23
> Contact : Mr PAJESY
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
61
CONFI-PUNCH
Liqueurs aux fruits pays
13 rue Delgrès 97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 88 33 26 / 06 90 37 59
Fax : + 590 (0)5 90 88 33 26
> Contact : Mr AMBLAS
Confitures et Punchs aux fruits locaux
faits maison
Marché Central Saint-Antoine
97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : +590 (0)5 90 25 68 57/ 06 90 45 91 03
Fax : +590 (0)5 90 25 68 57
Ouverture: 7h30 - 15h
> Contact : Mme TITRE
Confitures et Punchs aux fruits locaux
Chez MAMI
Marché Central Saint-Antoine
97 110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 84 33 13
Gsm : + 590 (0)6 90 62 24 48
Horaires : 7 h 30 -15 h
> Contact : Pauline
Punchs, Sirop de sucre canne
Madras SA
ZI de Jarry
Rue Eugène Freyssinet
97122 Baie-Mahault
Horaires : 8 h - 14 h
Tél. : + 590 (0)5 90 26 60 28
Fax : + 590 (0)5 90 26 76 59
> Contact : Mr BICHARA-JABOUR
SIWO Batterie MOYSAN
Haut du Morne des Pères
97 140 Capesterre de Marie-Galante
Horaires : 7 h 30 à 13 h30
Fermeture annuelle : Septembre
Gsm : + 590 (0)6 90 59 71 18
> Contact : Joêl
Miel
L’Abeille Créole
Route de la Chapelle Mare-Gaillard
Gosier
Gsm : + 590 (0)6 90 50 11 05/ 06 90 48 78 56
[email protected]
> Contact : Mr SEJOR
62
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
RICO KING (Miel en berlingo)
97139 Les Abymes
Tél. :+ 590 (0)5 90 21 09 69/ 06 90 59 48 54
[email protected]
> Contact : Mr VISCARD
«Miel de la Belle Hôtesse »
Plateau de la Belle Hôtesse
97134 Saint- Louis de Marie-Galante
[email protected]
Tél./Fax : + 590 (0)5 90 97 02 15
Ouverture : Mardi au Dimanche,
Fermeture annuelle : Septembre
> Contact : monsieur HEGESIPE
« La Case à Miel »
Les Ruchers de Sapotille
Section Sapotille
97114 Trois-Rivières
Tél. : + 590 (0)5 90 92 99 64
Gsm : + 590 (06 90 45 78 27
Fax : + 590 (0)5 90 92 77 70
Ouverture du mardi au dimanche
de 7 h à 14 h
> Contact : monsieur RUPAIRE
Glaces locales
« IL GELATO »
4 galerie du port
97118 Saint-François
Tél. : + 590 (0)5 90 90 04 12
Gsm : + 590 (0)6 90 45 15 29
[email protected]
Horaires : 14h à 19 h
«Ciao Gelato»
14 Mautauban 97190 Gosier
Gsm : + 590 (0)6 90 58 03 39
«Tropical Gelato»
3 rue Bébian - Place de L a Victoire
(entre le Comité du Tourisme et la
BDAF)
97110 Pointe-à-Pitre
Gsm : + 590 (0)6 90 58 03 39
« Chez Monia »
4 rue Victor Hugues
97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 82 53 78
GWADA GLACES
Plage de Roseau
97130 Capesterre-Belle-Eau
Tél. : + 590 (0)5 90 95 80 62
Gsm : + 590 (0)6 90 45 07 01
[email protected]
Horaires : 10h - 19h30
Patisseries
traditionnelles
Gâteaux à base de chocolat pays
Maison du Cacao
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 25 23
> Contact : Mr PAJESY
Patisserie faite à base de sirop batterie
SOLEIL LEVANT 42 rue de la Marine
97140 Capesterre de Marie-Galante
[email protected]
www.imcaraibes.com/soleillevant
Tél. : + 590 (0)5 90 97 31 55 / 06 90 73 13 90
Fax : + 590 (0)5 90 97 41 65
Pains et patisseries faits au feu bois
Section Mauraille 97112 Grand-Bourg
Tél. : + 590 (0)5 90 97 45 28
Ouverture : samedi, dimanche, lundi et
jours fériés.
> Contact : Mr et Mme DEMDELET
Gâteau secs à base de coco et à base de
manioc
AS DISTRIBUTION
59 impasse Roland Garros
ZI de Baillif- 97123 Baillif
Tél. : + 590 (0)5 90 80 86 10
Gsm : + 590 (0)6 90 42 73 05
Fax : + 590 (0)5 90 80 86 10
Ouverture : 6h - 16h toute l’année
Gâteaux au sirop batterie
QualitBon
Distribué dans les commerces :
Carrefour Milenis, Champion, Marché
Conseil
Tél/ Fax : + 590 (0)5 90 26 57 28
Gsm : + 590 (0)6 90 86 54 44
> Contact : Mr LAMBEAU
Sucre
«Outremer Autrement»
Pays de la Canne -Beauport- Port-Louis
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 84 69 66
Sucrerie Rhumerie de Marie-Galante
Grand-Bourg
Tél. : + 590 (0)5 90 97 80 98
Usine de Gardel
Le Moule
Tél. : + 590 (0)5 90 23 37 75
Bokits
BK Beauport
Pays de la Canne
97117 Port-Louis
Tél. : + 590 (0)5 90 80 82 60/ 06 90 72 14 97
Fax : + 590 (0)5 90 80 82 26
Sajorina
Gare Routière de Bergevin
97110 Pointe-à-Pitre
Gsm : + 590 (0)6 90 67 40 14
Horaires : 8h- 17h (Samedi 8h- 13h)
> Contact : Mme Eloi
Manioc
«Sarl La Platine»
Galettes et crêpes aux fruits locaux
Poirier
97180 Sainte-Anne
Tél. : + 590 (0)5 90 88 39 70/ 06 90 43 58 25
Fax : + 590 (0)5 90 88 02 94
> Contact : madame THILBY
«Association Manioc Galante»
Antenne chambre d'agriculture Tivoli
Ouest - Rue Charles Portecop
97 112 Grand- Bourg
Tél. : + 590 (0)5 90 97 71 67/ 06 90 49 52 09
Fax : + 590 (0)5 90 97 72 4
Fruits de mer
Langoustes et Crustacés
Port de pêche 97117 Port-Louis
Tél. : + 590 (0)5 90 22 91 26/ 06 90 58 08 18
Fax : + 590 (0)5 90 22 91 26
[email protected]
> Contact : Mr BARFLEUR Rony
Fruits locaux
«Fredo saveurs»
16 Lot. ZA de Petit Pérou
97139 Les Abymes
Tél. : + 590 (0)5 90 89 61 72/ 06 90 64 53 89
Fax : + 590 (0)5 90 89 5 4 88
Aux Mille Fruits (jardin fruitier)
Saint-claire 97128 Goyave
Gsm : + 590 (0)6 90 42 60 61/ 06 90 59 64 49
[email protected]
> Contact : Mr BENJAMIN Moise
Confiserie
« CHOUCHOUS DES ÏLES au sucre de
canne »
Salles de cinéma, stations d'essence,
supermarchés ; livraison possible sur la
Grande-Terre.
Gsm : + 590 (0)6 90 53 89 38
> Contact : RABIA
Le café
La Bonifierie-Morin
97120 Saint-Claude
Tél. : + 590 (0)5 90 80 06 05
CAFEIERE Beauséjour Gros morne
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 90 10 09
Domaine de la Grivelière
Vallée de Grand ‘rivière
Sur la droite à la sortie de Vieux
habitants en allant vers Bouillante
Tél. : + 590 (0)5 90 98 34 14
MUSEE DU CAFE Le Bouchu
97119 Vieux Habitants
Tél. : + 590 (0)5 90 98 54 96
VANIBEL-Cousinière-Caféière
97119 Vieux-Habitants
Tél. : + 590 (0)5 90 98 40 79
Les ouassous
Parc Aquacole-Route des Plaines
97116 Pointe-Noire
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 98 24 28
> Contact : BOUCHER Patrick
Les kassav
Farimag Natacha DARIN
Section Jacquelot
97140 Capesterre de Marie-Galante
Tél. : + 590 (0)5 90 42 46 56
La banane
Maison de la banane
La Regrettée
97114 Trois-Rivières
Tél. : : + 590 (0)5 90 92 70 75
Plantation Grand Café
Bel Air Sainte-Marie
97130 Capesterre-Belle-Eau
Tél. : + 590 (0)5 90 86 33 06
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
63
Art culinaire antillais
STOP DEGUSTATION
Vanibel Cousinière Caréière
97119 Vieux-Habitants
Tél. : + 590 (0)5 90 98 40 79
«Bebele Traditionnelle à Dena»
Association Buckassonne
Section Buckingham
97112 Grand-Bourg de Marie -Galante
Tél. : + 590 (0)5 90 97 27 95
Gsm : + 590 (0)6 90 49 52 09
Fax : + 590 (0)5 90 97 72 40
> Contact : MrVINGATARAMIN
Eau de coco et jus de Canne
Envie de déguster une boisson
« fraîchement naturelle » ?
Laissez vous tenter par la dégustation
d'une bonne eau de coco fraîchement
extraite de son nid moelleux…
tous les samedis à Pointe à Pitre aux
abords du marché St Antoine animé au
rythme des tambours qui vibrent au son
du « KA », à proximité du Centre des Arts
de Pointe-à-Pitre, sur la place Tricolore de
Sainte-Rose, lieu de cérémonies et
manifestations culturelles, ou au rond
point de La boucan Sainte-Rose.
En morceaux ou sous forme de boisson
rafraîchissante la canne
à sucre, l'un des produits les plus exotiques
de la Guadeloupe se déguste en famille ou
entre amis au rond point de Jarry à BaieMahault,
à proximité des galeries de Houelbourg, au
rond point de La Boucan Sainte-Rose ou
encore face au lycée Baimbridge l'un des
plus grands lycées du département.
Pour les indécis pourquoi ne pas vous
laisser tenter par les deux « saveurs » ?
La Route des Epices au Parc Aquacole de
Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 11 83
La CASA Vanille –Acomat
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 22 77
Le chocolat
Karucao La Bonifierie- Morin
97120 Saint Claude
Tél. : + 590 (0)5 90 82 42 26
Maison du Cacao
Route des Plaines
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 25 23
Bois bandé
Monte’ La
Domaine de Lantour Santeil
97115 Sainte-Rose
Tél. : + 590 (0)5 90 25 90 00
«BOUDINS CREOLES» nature et aux
fruits de mer»
Manette traiteur plus
Sur place et en supermarchés tels
Champion, Milénis Carrefour
Chazeau
97111 Morne-à-L'Eau
Tél. : +590 (0)5 90 24 47 25
Gsm : + 590 (0)6 90 55 85 68
> Contact : Mr MANETTE
MANETTE TRAITEUR PLUS
Sur place et en supermarchés tels
Champion, Milénis Carrefour Chazeau
97111 Morne-à-L’Eau
Tél. : + 590 (0)5 90 24 47 25
Gsm : + 590 (0)6 90 55 85 68
> Contact : Mr MANETTE
« La Marinade » : accras de farine de
blé et de malanga aux épices pays
13 rue Delgrès 97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 88 33 26
Fax : + 590 (0)5 90 88 33 26
> Contact : Mr AMBLAS
« Spécialités culinaires antillaises à
base de fruits et légumes pays »
Et « Bebele traditionnelle »
au REFUGE
Section St Charles route des sources
97134 Saint-Louis de Marie-Galante
Tél. : + 590 (0)5 90 97 02 95 / 06 90 71 60 36
Horaires : 11h45 - 15h
> Contact : Mme et Mr HULMAN
Spécialités Indiennes de Guadeloupe
« KOTE MOULIN LA »
Ass- Les Maraîchers du levant du Bassin
97160 Zevalos, le Moule
Tél. : + 590 (0)5 90 21 82 27 / 06 90 73 19 56
> Contact : Mme. PHOUDIAH
64
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Dans chaque île, de nombreux
restaurants proposent des cuisines
du monde. De véritables trésors
gastronomiques qui mêlent légumes
et fruits locaux, poissons et viandes,
cuisinés avec talent. Trop nombreux
pour être listés dans ce guide,
nous n'avons pas souhaité présenter
une trop courte sélection. Lors de
votre séjour, votre lieu de résidence,
les offices et bureaux du Comité se
feront un plaisir de vous indiquer
ces adresses.
Culture
Vanille
LES ÎLES DE GUADELOUPE, PLUS QU'UNE CULTURE, UNE ÂME
Les tribulations de l’histoire et le métissage ont pétri une culture guadeloupéenne qu’on
ne saurait réduire au simple terme de créolité.
Terre sous influences – africaine, européenne, indienne, américaine et caribéenne – la Guadeloupe
est détentrice d’une identité multiple, porteuse d’une société en pleine mutation, aux apports
sans cesse renouvelés. On peut donc découvrir plusieurs Guadeloupe, tout dépend de la lucarne
que l’on entrouvre. Ressurgissent alors rites indiens, mémoire africaine ou encore quadrille des
colons du 17e siècle. C’est sans doute ce qui attire tant les amoureux de l’archipel qui viennent et
reviennent jusqu’à y poser leurs bagages pour de bon. Pour cette âme unique, chaleureuse,
élégante et fière. Pour cette “cargaison d’humanité” qu’évoque Guy Tirolien, dans son texte intitulé
Îles (“Balles d’Or”). C’est sûr, la culture guadeloupéenne se révèle plus dans la rue que dans les
musées. Sa littérature, sa musique, sa peinture, son artisanat lèvent des pans, ouvrent des regards
sur une réalité complexe et passionnante.
Alors tendez l’oreille, affûtez vos sens, ouvrez votre cœur et vous saisirez quelques traits de cet
univers si attachant.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide des activités
65
Château MURÂT
Basse-Terre, ville d'art et d'histoire
Fort DELGRES à Basse-Terre
e
17 siècle
1635
Les colons français L’Olive
et Du Plessis, entreprennent
de coloniser la Guadeloupe,
munis d’une délégation
de pouvoir de la Compagnie
des Isles d’Amérique.
Histoire
De la préhistoire
à la régionalisation,
les grandes dates
des Îles de Guadeloupe
4000 ou
3500 av. J.-C.
Vers
Les Indiens d’Amérique du Sud
(Amérindiens) arrivent dans
l’arc antillais.
De
0 à 800
ap. J.-C.
Les Saladoïdes insulaires
ou Arawaks vivent en
Guadeloupe de la chasse,
de la cueillette et de la pêche.
Différentes ethnies se succèdent :
les Caraïbes insulaires
ou Kalinas, aux mœurs
plus guerrières, supplantent
les Arawaks vers 800 ap. J.C
et inaugurent la période dite
du suazoïde.
e
14 siècle
Rattachement des Îles de
Guadeloupe au Royaume
de France.
1685
Promulgation du Code Noir.
e
15 siècle
3 novembre 1493
Lors de son second voyage
vers les Amériques, l’amiral
Christophe Colomb débarque
sur une île qu’il baptise
Marie-Galante, du nom d’un
de ses navires.
1691 et 1703
Invasions britanniques et
rattachement de Saint-Martin
à la Guadeloupe.
e
18 siècle
1756-1763
Guerre de Sept Ans.
4 novembre 1493
La flotte de Christophe Colomb
accoste en Guadeloupe dans la
région de Capesterre-Belle-Eau,
au lieu dit Ste Marie de
Guadeloupe, semble-t-il d'après
la tradition.
e
16 siècle
Plusieurs tentatives de
colonisation de la Guadeloupe
par les conquistadores
espagnols. Les Indiens Caraïbes
ou Kalinas, résistent.
L’archipel devient une étape
importante sur la route des
Grandes Antilles, offrant
mouillages et ravitaillement
aux navires de passage
Les Caraïbes colonisent
les Petites Antilles
66
1674
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
1759
Occupation de la Guadeloupe
par les Anglais (jusqu’en 1763)
– fondation de la ville de
Pointe-à-Pitre sur le Morne
Renfermé.
1785
Louis XVI cède Saint-Barthélemy
à la Suède.
1789-1792
Après les troubles de
la Révolution, une assemblée
coloniale hostile au régime
républicain dirige
la Guadeloupe.
4 février 1794
Abolition de l’esclavage par
la Convention républicaine.
Avril 1794
Occupation anglaise.
Juin à décembre 1794
Reconquête républicaine
de la Guadeloupe par
Victor Hugues.
1914-1918
1794-1798
Politique de la terreur :
confiscation des habitations
et exécutions de planteurs.
e
19 siècle
Première Guerre mondiale
– participation importante
de la Guadeloupe à l’effort
de Guerre.
1923
Premières exportations de
la banane guadeloupéenne
(“la petite tigrée”) vers
la métropole.
Mai 1802
1928
Rétablissement de l’esclavage.
Insurrection de l’officier mulâtre
Louis Delgrès, qui se donnera
la mort avec 300 autres insurgés
plutôt que de se rendre…
Cyclone dévastateur,
l’architecte Ali Tur reconstruit
la Guadeloupe.
1810-1814 et 1815-1816
Occupations britanniques.
27 mai 1848
Abolition de l’esclavage.
Tous les habitants de la
Guadeloupe sont citoyens.
4 juin 1848
Arrivée du Commissaire Général
Gatine qui confirme l'abolition
de l'esclavage.
1854
Arrivée des premiers travailleurs
“engagés” indiens.
1870
Chute du cours mondial
du sucre de canne – début
de la crise sucrière qui durera
jusqu’en 1914.
1878
1878 retour de l’île de
Saint-Barthélemy à
la France en gardant
son statut de port franc.
e
20 siècle
1910
Première grande grève dans le
secteur de la canne à sucre
marquée par une fusillade à
St-François.
1940-1943
Le gouverneur Sorin reste fidèle
au gouvernement de Vichy.
1943
La Guadeloupe rallie le camp
de la France libre et participe
aux combats.
19 mars 1946
La Guadeloupe devient
département d’outre-mer.
20 mai 1949
Transfert des cendres de
Victor Schoelcher et Félix Éboué
au Panthéon.
1963
Rattachement de Saint-Martin
au département de Guadeloupe.
1976
Menace d’éruption de
la Soufrière – la population
du Sud Basse-Terre est évacuée
vers la Grande-terre.
1982
La Guadeloupe devient une
région monodépartementale.
1989
Le cyclone Hugo frappe la
Guadeloupe.
1994
La Guadeloupe devient membre
observateur de l’Association
des États de la Caraïbe.
1995
Regroupement de l'industrie
sucrière de la Guadeloupe
continentale sur la seule usine de
Gardel.
Basse-Terre est le chef-lieu de la région. Ville
historique comme en témoigne son
remarquable patrimoine architectural et
urbanistique, Basse-Terre s'affirme aussi comme
un pôle culturel et touristique.
Le site
Le long d'une rade foraine, la ville de BasseTerre s'organise sur un site en demi
amphithéâtre entre le volcan de la Soufrière
et la mer des Caraïbes. Son climat chaud et sec
est adouci par les alizés qui franchissent le col
de Gourbeyre, offrant une nature généreuse,
verdoyante et luxuriante qui abrite un
important réseau hydrographique. Ce réseau a
favorisé dès l'origine, une occupation humaine
attestée depuis la période précolombienne.
Histoire, patrimoine et architecture
Dès le XVe siècle, ce site est fréquenté par les
navigateurs qui s'y approvisionnent en eau
douce, favorisant ainsi la rencontre des mondes
amérindiens, européens et africains.
Au milieu du XVIIe siècle, le bourg prend
naissance au pied du donjon construit sur la
rivière du Galion par Charles Houël, gouverneur
de la Guadeloupe.
Dans la même période, le petit bourg
commerçant accumule également les fonctions
militaires, religieuses et administratives.
Au XVIIe, l'essor de l'industrie sucrière basée sur
l'esclavage contribue à l'accroissement de BasseTerre qui s'urbanise grâce aux efforts entrepris
par les gouverneurs de Clieu, Nolivos, d'Arbaud,
Clugny et Lardenoy.
La ville formée de deux quartiers : le Carmel et
Saint-François, est dotée d'un plan en damier,
un réseau d'eau potable, des ponts, des places
et jardins.
Le XIXe siècle débute par la guerre de 1802
durant laquelle les personnages de Delgrès,
Ignace, Massoto, Mulâtresse Solitude…,
se sont illustrés en combattant contre le
rétablissement de l'esclavage. L'abolition de
l'esclavage en 1848 entraîne l'afflux de
nouveaux libres dans la ville qui s'étend sur les
mornes où se développe un habitat populaire.
Au XXe siècle, Ali Tur transfigure la ville en
construisant des édifices modernes notamment
les palais du Conseil Général, de justice et
d'Orléans qui structurent les entrées urbaines
sud. Depuis les années quatre-vingt-dix, une
rénovation des centres anciens est entreprise.
Les créations architecturales récentes et la
restructuration du front de mer participent à la
redynamisation urbaine.
La mémoire des îles
de Guadeloupe
Les vieilles pierres portent en elles l’histoire et la mémoire des Îles de
Guadeloupe. Musées, fortifications militaires, ruines d’habitations, maisons
classées ou collections archéologiques sont les témoins du passé captivant de
l’archipel.
Pôle culturel et touristique
La ville dispose de sites et de monuments
prestigieux tels que le Fort Louis Delgrès, la
Cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe, les
cases créoles et des maisons anciennes qui ont
conservé leur authenticité à l'instar de la
Maison du patrimoine. Basse-Terre valorise son
patrimoine auprès des habitants et des visiteurs
dans le cadre du label « ville d'art et d'histoire ».
L'Artchipel, scène nationale, espace destiné aux
spectacles vivants et les médiathèques
municipales et caraïbe exercent également un
attrait culturel et touristique. La ville de BasseTerre tente ainsi d'offrir à ses habitants et ses
visiteurs, un cadre de vie de qualité dans le
respect et la préservation de son
environnement.
Le Fort Delgrès, à l’entrée de Basse-Terre.
Anciennement Fort Royal, Fort Richepanse
puis Fort Saint-Charles, ce fort classé monument
historique depuis 1977 était à l’origine conçu
pour résister aux Caraïbes.
Il fut témoin des invasions britanniques
et du soulèvement des insurgés contre
le rétablissement de l’esclavage en 1802.
La Cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe,
ancienne Eglise Saint François, datant
de 1736. Construite en pierre de taille
par les Capucins, elle abrite une belle
statue de la Vierge au manteau brodé.
L'Eglise Notre-Dame-du-Mont-Carmel, au cœur
du plus ancien quartier de Basse-Terre.
D’abord construite par les Jésuites au
XVIIe siècle, elle est rebâtie par les Anglais
en 1825.
Gosier
Le Fort Fleur d’Épée, à Bas-du-Fort.
Datant de la fin du XVIIIe siècle, ce bastion
fait partie des forts “à la Vauban”
en Guadeloupe (de forme hexagonale), avec
un système de défense censé protéger le Petit
Cul-de-Sac marin.
Trois-Rivières
Le parc archéologique des Roches Gravées,
sur la route du bord de mer. Site rare
de l’art rupestre des Petites Antilles
avec un ensemble de pétroglyphes
(22 roches et 230 gravures) dont l’origine
et l’emplacement n’ont pas encore
été élucidés.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
67
Vieil homme aux médailles
Vieux-Fort
Le Fort l’Olive (vestiges du tout premier
fort militaire de l’île). Le centre de broderie de
Vieux-Fort,
qui
recèle
des
secrets
de broderie uniques au monde, se tient juste à
côté.
Vieux-Habitants
Construite par des tailleurs de pierre
du Limousin, l’église Saint-Joseph est
la plus ancienne de Guadeloupe.
Capesterre-Belle-Eau
Le Temple indien de Changy (au bord
de la route entre Capesterre et la section SainteMarie)
Pointe-à-Pitre, ville d'art et d'histoire
Ville d'art et d'histoire, cité portuaire fondée au
milieu du XVIIIe siècle, capitale économique,
Pointe-à-Pitre bénéficie d'une situation
exceptionnelle, nichée au cœur de la baie du
Petit Cul-de-Sac Marin. La ville a su vaincre bien
des épreuves et en premier lieu se relever de
toutes les catastrophes qui ont marqué son
histoire (incendies, tremblements de terre,
cyclones). Témoin de ce passé, l'architecture
pointoise l'atteste dans ses multiples matériaux
comme le bois, le fer, le béton…, mais
également au travers de ses édifices les plus
emblématiques, l'Eglise Saint-Pierre et SaintPaul, l'Hôtel de ville, le cinéma la Renaissance,
le Musée Saint-John Perse. Tous ces monuments
font de Pointe-à-Pitre une ville à l'architecture
éclectique où les influences multiples se sont
accommodées à merveille aux spécificités
insulaires. Aussi, au fil de la ville, de ses
quartiers, de son patrimoine, aussi diversifié
que riche, à la fois, architectural, industriel,
maritime…, Pointe-à-Pitre vous accueille et se
dévoile.
Conférences, visites guidées, expositions,
commémorations, spectacles de tous genres
rythment également chaque année la vie
culturelle pointoise. Du « Temps des Poètes » à
68
la fête des Cuisinières, de la fête de la musique
au festival de Jazz - carrefour des musiques
créoles, de Schoelcher à Delgrès, la culture
s'affiche, marquant la volonté de Pointe-à-Pitre
de toujours vivre avec son passé tout en se
tournant vers l'avenir. Cette flânerie culturelle
se poursuivra en poussant la porte des musées
de la ville. D'abord sur les traces de Saint-John
Perse, natif de Pointe-à-Pitre, homme de lettres
et diplomate ; puis sur celles de Victor
Schoelcher, grand instigateur de l'abolition de
l'esclavage. Cette ville où foisonnent les activités
culturelles et où la création est à l'honneur
saura vous séduire.
Alors, laissez-vous conter Pointe-à-Pitre…
Grande-Terre
Pointe-à-Pitre
Musée Saint-John-Perse
Ce musée au cœur de Pointe-à-Pitre célèbre
Saint-John Perse, l’un des plus grands écrivains
de la littérature guadeloupéenne.
Au bonheur de découvrir la vie passionnante du
poète et diplomate s’ajoute celui de la visite
des lieux, la maison Souques-Pagès classée
monument historique.
9, rue Nozières, Pointe-à-Pitre.
Musée Schoelcher
Ce musée rend hommage à Victor Schoelcher
(1804-1893), célèbre militant de la cause antiesclavagiste, et apporte nombre d’éléments
informatifs sur la traite des Noirs aux Antilles.
Schoelcher donna une importante collection
de porcelaines et de moulages d’œuvres
célèbres, à la Guadeloupe en 1883, collection
abritée par une belle maison coloniale
construite à cet effet quelques années plus tard.
24, rue Peynier, Pointe-à-Pitre.
La Cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul,
Place de l’Église, face au Palais de Justice. Élevée
à partir de 1849, son armature métallique lui a
permis de résister aux cyclones.
Le Moule
Musée Edgar Clerc
On y apprend tout sur l’archéologie et
l’ethnologie amérindienne en Guadeloupe.
Belle collection d’objets précolombiens.
Parc de la Rosette (D123).
Maison Zévallos
Superbe maison coloniale privée datant
de 1877, la maison Zévallos est la sœur jumelle
de la maison Souquès-Pagès (Musée Saint-John
Perse) à Pointe-à-Pitre. Construite en métal et
en briques, elle est aussi originale que
majestueuse.
Une légende la dit hantée !
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Morne-à-l’Eau
En plein bourg, célèbre cimetière aux tombes
carrelées en noir et blanc, magnifiquement
illuminées à la Toussaint.
L’habiter créole
Petit-Canal
Le Musée de la vie d’antan. Un formidable
bond dans la Guadeloupe d’hier.
Les Saintes (Terre-de-Haut)
Le Fort Napoléon (musée d’histoire des
Saintes). Fortification à vocation militaire,
datant de 1867. Présentation de l’île et
de ses habitants, de la pêche, de l’histoire
militaire des Saintes. Expositions et collection
de cactées.
Marie-Galante
L’Habitation Murat écomusée interactif installé
sur les ruines d’une des plus importantes
habitations sucrières de Guadeloupe. Sur la
route du littoral entre Grand-Bourg et
Capesterre.
Ecomusée Le Mouillage
Jouxtant le débarcadère de Grand-Bourg,
ce musée associatif raconte les traditions
et la découverte de Marie-Galante.
Le moulin de Bézard, après Étang Noir,
sur la commune de Capesterre. Seul moulin
de la Caraïbe restauré à l’identique, témoin
de l’époque sucrière de l’île.
La Désirade
Le cimetière marin de Grande Anse.
Les ruines de l’ancienne léproserie
à Baie-Mahault.
Les ruines de l’ancienne cotonnerie.
Saint-Martin
Le musée de Saint-Martin, près de
la Marina. On y retrace l’histoire de l’île,
des Amérindiens à nos jours. Des outils
en coquillage vieux de 3 800 ans y sont
également exposés.
Saint-Barthélemy
Le Fort Gustave, à Gustavia. Construit par
les Suédois en 1787, il était le plus élevé
de toutes les fortifications de Saint-Barth.
Il offre toujours une vue imprenable sur
la rade.
Le Wall House ou Musée de Saint-Barthélemy,
à Gustavia. Ce monument de l'époque de
l'occupation suédoise de l'île à été restauré et
retrace la vie d'autrefois.
L'habitat créole n'oublie jamais que le soleil est à
portée de mains malgré les pluies qui peuvent parfois tambouriner sur les toits de tôle.
Il s'ouvre au vent de l'amitié avec de vastes vérandas
où il fait bon vivre et où il est agréable de siroter un
ti punch à l'heure de l'apéritif, de déguster un verre
de jus du jardin ou une bonne tasse de café de la
Côte sous le vent. Parfois, on y déjeune en famille ou
entre amis dans une ambiance chauffée par les rires
et la musique.
L'habiter créole s'élève au balcon des villes en de fins
ouvrages de fer forgé qui accrochent le regard.
L'habiter créole accueille des salons où les meubles
coloniaux ont des reflets de mahogany et d'acajou.
Meubles qui combinent le rotin tressé et les arabesques d'une sculpture à base de fruits tropicaux.
Meubles qui rappellent qu'ici, l'hospitalité est un art
de vivre et un plaisir.
Les plantes vertes et les fleurs y apportent des couleurs variées pour faire chanter la gaîté et apaiser
l'âme en fonction de leur emplacement.
L'habiter créole ne se contente pas d'admirer l'intérieur, il soigne l'extérieur sous forme de jardins créoles, de cours, d'allées fleuries avec l'harmonie du
bien vivre.
Inspirée souvent de la demeure des maîtres d'antan,
l'architecture de l'habiter créole séduit par son charme d'autrefois et son élégance d'aujourd'hui.
De la plus modeste case à la plus somptueuse ville,
l'habiter créole décline plus que l'habitat : une
manière bien guadeloupéenne, d'utiliser l'espace,
d'apprivoiser les vents et de jouir de l'amitié du
soleil.
Ernest Pépin
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
69
Le regard des peintres
Pascal FOY
Aujourd’hui, la Guadeloupe foisonne de plasticiens qui comptent dans le monde de
l’art contemporain. Abstraits ou figuratifs, vivant sur leur île ou à l’étranger, ils offrent
une créativité chaque fois différente mais toujours empreinte de métissage et d’une
grande recherche de couleurs. Ainsi Michel Rovelas, Richard-Viktor Sainsily, Lucien
Léogane, Klodi Cancelier, Sanmyel, Antoine Nabajoth, Thierry Alet, Francis Eck,
Michèle Chomereau-Lamotte ou Didier Spindler sont des artistes à découvrir
absolument. Petit tour des galeries.
Luminissance, CHADRU
Les lieux d’expositions régulières
dans les Îles de Guadeloupe
D L’Artchipel-Scène nationale
Boulevard du gouverneur Félix Éboué,
Basse-Terre
D Galerie Art Plus au Centre des Arts
de Pointe- à-Pitre, Place des Martyrs
de la Liberté, Pointe-à-Pitre
D Centre Rémy Nainsouta
à Pointe-à-Pitre
D Espace Chadru,
Route de Sainte,
Section Dampierre, Gosier
« L'ESPACE CHADRU » fait en
permanence la promotion de l'art
contemporain en proposant une
exposition permanente d'art, des
ateliers d'animation pédagogique, des
centres de vacances, des formations, et
la création d'événements tout en
essayant de tisser des partenariats avec
les acteurs de la vie sociale et
économique de la Guadeloupe.
D Galerie Michèle Cazanove
20, Résidence Grand Gosier, Gosier
70
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
D Galerie Natif Art Design, route des
hôtels, Pointe de la verdure, Gosier
D Médiathèque du Lamentin
Rue Hardy de Saint-Omer, Lamentin
D Médiathèque de Gosier
Boulevard Amedée Clara, Gosier
D Médiathèque du Moule
Rue Hardy de Saint-Omer, Lamentin
Les galeries de peintres
Les Saintes (Terre-de-Haut)
D Galerie Didier Spindler, Rue Jean Calot
D Atelier Pascal Foy, Route de Marigot
D Galerie Martine Cotten, Le Mouillage
D Cathy Regnier, Le Mouillage
Saint-Barthélemy
À Gustavia :
D Galerie Jean-Pierre Ballagny, à Corossol
D Galerie sur le Port,
D Galerie Christian Mas
D La Vieille Case
D Bank of Bagdad
D Les Artisans
Saint-Martin
D Marigot Bay Art gallery
à Marigot
D Galerie Captain Flint,
51, Centre Commercial Howell
D Jam Galerie, Boulevard de Grand Case,
Marigot
D Galerie Chapon,
1, Terrasses de Cul-De-Sac, Marigot
D Atelier Roland Richardson, Quartier
d’Orléans, Marigot
D Espace Expo, Marigot
D Galerie Francis Eck, 48, Les villages de
Saint-Martin, Marigot
D Galerie 105, 105, Bd de Grand Case
D Galerie Dona Bryhiel, Oyster Pond,
Marigot
D Simone Seitre, 14, Port La Royale,
Marigot
D Galerie Valentin, Les Amandiers, Marigot
D Galerie Jean-Pierre Ballagny
à Corossol
D Marigot Bay Art Gallery
à Marigot
Un artisanat prolifique
E n Guadeloupe, terre de tradition rurale, on constate
que les populations se servent encore beaucoup
de matériaux bruts récupérés dans la nature. La
Guadeloupe a la chance d’être largement pourvue en
végétaux se prêtant volontiers à la main de l’artisan.
Calebasses gravées ou percées, bijoux en carapace de
noix de coco et bambou, décorations d’intérieur en
feuilles de latanier ou de palmier, tableaux de sable ou
de graines : la qualité et l’ingéniosité des artisans
locaux fournissent une bonne manne de jolis objets
à admirer et à rapporter ! Plus traditionnel, l’artisanat
de bois de la région de Pointe-Noire est très réputé,
à tel point qu’un musée lui a même été consacré. La
Maison du Bois met en valeur les essences, savoir-faire
et meubles typiques de la Côte sous-le-vent. Berceuses
créoles, lits à colonnes, vaisseliers ou bibliothèques en
acajou ou mahogany raviront les connaisseurs et leur
donneront des idées de décoration. Moins connue, la
broderie de Vieux-Fort mérite également un détour :
les brodeuses du coin y perpétuent un art ancestral
avec une technique unique en son genre, dont la
genèse est chargée de mythes et légendes. Les artisans
abondent sur l’île et représentent autant de haltes
passionnantes que d’occasions de partage.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
71
Alain JEAN-MARIE, © Laurent DE BOMPUIS
Carnaval en Guadeloupe
Ambiance de fêtes
La Guadeloupe, sans avoir accumulé la pesanteur des
millénaires, est déjà l'héritière d'une longue histoire. Née
dans le berceau de la colonisation française, elle s'est
enrichie au gré de ses peuplements successifs de multiples
apports qui ont forgé les traits de son identité plurielle.
Aux fondations amérindiennes [dont témoignent de nos
jours le parc des roches gravées (Trois-rivières), le Musée
Edgar Clerc (Le Moule), de nombreux sites archéologiques
répartis sur tout l'archipel et la culture du manioc] se sont
ajoutés des créations d'origines africaines comme la
musique et la danse du lewoz, et certains rites religieux
d'origines indiennes (le maliémin) et même des pratiques
syro-lybanaises.
Cependant, la particularité de cet archipel est d'avoir,
malgré les douleurs de l'histoire de l'esclavage, réussi à
inventer une culture créole qui entrelace ses origines
dans un syncrétisme harmonieux.
Des musiques originales (quadrille, biguine, zouk), des
œuvres littéraires reconnues (Guy Tirolien, Simone
Schwarz-Bart, Maryse Condé, Ernest Pépin, Gisèle Pineau,
Max Rippon etc.), des créations plastiques (Michel Rovélas,
Joël Nankin, Pierre Chadru, Thierry Lima, Antoine
Nabajoth, Michèle Chomereau-Lamotte, Marielle Plaisir)
et photographiques (Jean-François Manicom, Daniel
Goudrouffe) expriment le talent des artistes
guadeloupéens sur la scène locale, nationale et
internationale y compris au niveau des théâtres (Joël
Jernidier), de la poésie (M'Bitako, P. Chatenay-Rivauday)
de la danse (Léna Blou) et du cinéma (Christian Lara,
Jean-Claude Flamand-Barny).
Cette vitalité culturelle et artistique nourrie par un riche
patrimoine (la Toussaint, le carnaval, le gwoka, la langue
créole) fait de la Guadeloupe une destination appréciée
où le spectacle vivant a droit de cité à Pointe-à-Pitre
(Centre des Arts) à Basse-Terre (Scène Nationale Artchipel)
et dans de nombreuses communes (Médiathèques du
Moule, du Gosier, du Lamentin et de Saint-François
viennent s'ajouter à celles de Basse-Terre et Pointe-àPitre).
En matière de cuisine, la fête des cuisinières célébrée au
mois d'août (le jour de la St Laurent, patron des
cuisiniers !) rappelle que la Guadeloupe a donné au
monde des plats succulents où s'emmêlent les saveurs de
l'Afrique, de l'Inde et de l'Europe. Le colombo, le courtbouillon de poisson, les accras, le boudin, le bébélé etc,
font partie des classiques d'un art culinaire qui enchante
les palais.
Il ne faut pas pour autant dédaigner les coutumes et les
traditions qui font la beauté et la force de l'âme
guadeloupéenne. Les bougies qui illuminent les tombes
à la Toussaint, les rues enflammées par un carnaval haut
en couleurs, les pittoresques fêtes de commune, les lewoz
qui cadencent les nuits, les « chanté Noël » chaleureux et
fervents sont les manifestations d'une culture enracinée
dans sa terre et son histoire singulière.
Toutes ces manifestations vous attendent pour célébrer la
ronde de la fraternité des peuples de l'arc-en-ciel.
Entre tradition et modernité, La Guadeloupe a su au fil des
siècles, affirmer sa personnalité dans la Caraïbe, en Europe
et dans le monde. Sachez en profiter !
E n Guadeloupe, malgré la
déferlante du hip-hop et du R&B
américain, la tradition des
musiques populaires reste très
vivace. Le public guadeloupéen,
par exemple, entretient la flamme
du quadrille avec les bals et orchestres
où l’on danse en cercle au son de la clarinette, du
violon, de l’accordéon et du ti-bwa. La multiplicité
des styles de quadrille en Guadeloupe – quadrille
au commandement en Grande-Terre, sans
commandement en Basse-Terre, quadrille des
lanciers à Sainte-Anne – est une autre preuve de
la vitalité de ce genre musical hérité des colons
au 17e siècle. Mais parmi les musiques populaires,
c’est bien sûr la biguine qui tient le haut du pavé
et ce depuis plus d’un demi-siècle. La biguine
fait aujourd’hui des nostalgiques d’une certaine
ambiance créole. Le trombone Al Lirvat et le
saxophoniste Robert Mavounzy, stars des salles
parisiennes dans les années 40, avaient formé
un orchestre qui faisait swinguer la communauté
antillaise de la capitale.
Aujourd'hui, Emile Antile, (Monsieur sax junior)
et son groupe kè gwadloup sont la mémoire
vivante de la biguine guadeloupéenne. Ils se
produisent régulièrement en Guadeloupe,
berceau originel de la biguine et ont pour
vocation de pérenniser la musique créole.
Des jazzmen guadeloupéens de renommée
internationale tels le pianiste Alain Jean-Marie et
le guitariste André Condouant sont aujourd’hui
les têtes d’affiche d’un jazz-buiguine subtil et
pénétrant, à l’image de leur culture musicale.
Festival de Jazz
à Pointe-à-Pitre
Festival de Biguine
Enerst PEPIN
Emile ANTILE © Delkia-Média 2005
72
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
73
Festival de Gwo-ka à Sainte-Anne
Vitalité artistique
Tambour rudimentaire tendue sur un tonneau en
bois, le ka a longtemps été le dénominateur
commun entre les ethnies africaines amenées en
Guadeloupe. Les esclaves se servaient de cet
instrument pour communiquer entre eux sans être
compris par leurs maîtres. Le gwo-ka, dont le nom
proviendrait d’un tambour africain nommé
n’goka ou encore du morceau de tonneau qui le
constituait, autrefois appelé “gros quart”, compte
sept rythmes : toumblak, léwoz, mendé, kaladja,
graj, padjanbel, woulé. Chacun de ces rythmes
exprime un sentiment, correspond à une activité
ou à une situation, délivre un message. Tambouyé,
maké, boulas, chanteurs, danseurs et autres
accompagnateurs sont les protagonistes des
lewoz, ces rassemblements très intenses autour
du ka que l’on trouve un peu
partout en Guadeloupe et
qui célèbrent cet élément
fondamental de la culture
guadeloupéenne.
Tombé dans l’oubli, relégué
au rang de musique de vié nèg, le ka doit son
retour sur les planches à un musicien talentueux,
Marcel Lollia dit Vélo. On trouve aujourd’hui une
statue à son effigie rue Saint-John Perse, au coeur
de Pointe-à-Pitre. Depuis 1988, un festival de gwoka s’étalant sur une semaine se tient à SainteAnne en juillet, rassemblant des milliers de
personnes venues pour écouter et… vibrer !
La force du gwo-ka
Kassav au Zénith
Festival Créole Blues de Marie-Galante
Zouk la se sel médikaman nou ni ! Le zouk, inventé
par le célèbre groupe Kassav*, est la musique des
Antilles par excellence. De tubes en tubes, les
guadeloupéens vibrent en chœur pour leurs artistes
phares : Tanya Saint-Val, Francky Vincent, Patrick SaintEloi, Jacob Desvarieux, Dominique Coco et bien
d’autres… Entrer dans un supermarché égayé par une
fréquence radio prend des airs de comédie musicale :
les paroles des chansons, connues de tous, sont reprises
et répétées par tout un chacun ! Accents langoureux,
textes épris ou pimentés, mélodies entêtantes, les
ingrédients du genre sont infaillibles. Le succès du
zouk et de sa variante du samedi soir, le zouk love,
sont tels qu’ils évoquent de façon quasi-universelle la
sensualité, l’exotisme et la douceur de vivre dans les îles.
Ainsi pour parfaire le tableau d’un ti-punch-accras en
bonne compagnie devant un coucher de soleil, il suffit
d’ajouter un zeste de zouk… Le kompas, autre style
musical de premier plan en Guadeloupe, fait tourbillonner les couples jusqu’au bout de la nuit, tout
comme la salsa pour laquelle on se bouscule aux cours
de danse. Le reggae est aussi très présent sur les ondes
guadeloupéennes, surtout sous la forme la plus actuelle
du dance-hall. Les jeunes chanteurs guadeloupéens
comme Admiral T, Tiwony ou Féfé Typical forment une
scène locale qui s’exporte de mieux en mieux.
* Pour la petite histoire, Kassav est le nom d’une petite galette de manioc
tout à fait délicieuse !
À goûter absolument : les vendeuses vous attendent sur le bord de route
en arrivant à Capesterre-Belle-Eau...
Conception d'un ka
74
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
75
Métissage Guadeloupéen
Le créole,
mode d’emploi
Sang-mêlé
La Guadeloupe est un grand melting-pot culturel
où les communautés africaine, européenne,
indienne, syro-libanaise et depuis peu chinoise
vivent et travaillent ensemble tout en restant très
attachées à leurs spécificités. Le substantif “identité”
n’y est pas un vain mot et se décline avant tout au
pluriel. Chabins*, mulâtres** ou sang-mêlé, le métissage, prédominant, reste la plus jolie vitrine de la
société guadeloupéenne. Cette diversité ethnique
donne lieu à une grande richesse socio-culturelle.
On peut par exemple, prendre des cours d’hindi en
Guadeloupe ! En effet, la composante indienne a
été sous les feux des projecteurs tout au long de
l’année 2004, puisque l’on fêtait les 150 ans de
l’arrivée des premiers Indiens sur l’île. Le buste de
Ghandi, en provenance directe d’Inde, a même été
érigé au cœur du bourg de Saint-François qui
compte la plus importante communauté indienne
de l’archipel. Quant aux Blancs créoles de
Guadeloupe, ils descendent en partie des colons
libres, propriétaires d’habitations, mais aussi de
Blancs engagés soumis aux “habitants” par un
contrat de travail. En 1998, un autre cent cinquantenaire, d’une portée universelle, a été célébré :
celui de l’abolition de l’esclavage. De grandes commémorations ont jalonné cet anniversaire autour
d’une mémoire collective très vive, rappelant au
peuple guadeloupéen le cheminement de sa libération avec le sacrifice de Delgrès en mai 1802 et
les luttes syndicales de mai 1967.
* Population métissée
** Mélange Noir et Blanc
Le créole guadeloupéen, langue remplie d’expressions
savoureuses et ô combien parlantes, véhicule tout un
monde à côté duquel on ne saurait passer. Facile d’accès
pour les francophones puisqu’en grande partie bâtie sur le
vieux français, c’est une langue identitaire à part entière,
parlée par tous les Guadeloupéens sans exception, parfois
mieux que la langue de Molière. Ce petit glossaire vous
permettra d’en saisir le b.a.-ba et d’entamer la conversation.
Signalons qu’il existe de très bons mini-dictionnaires
français-créole dans toutes les librairies.
Si D Oui
Awa D Non
Bonjou D Bonjour
Bonswa D Bonsoir
Ka ou fè ? D Comment ça va ?
Sa kay ? D Ça va?
Eskisé D Excusez-moi
A ondòt solèy D À bientôt
A pli taw! D A plus tard
A talè D À tout à l’heure !
An pa ka konpwann D Je n’ai pas compris
Ola an pè touvé ? D Où puis-je trouver?
Ki pri a-y ? D Quel est son prix ?
Ola an té ké pé vwé ? D Où pourrais-je voir?
On bitin D un truc, quelque chose
On sèk D un rhum sec
RICHESSE ET DIVERSITE DU PATRIMOINE
Le patrimoine de la Guadeloupe est riche de sa diversité
et de son originalité.
Les passionnés d'Histoire peuvent découvrir ces
témoignages de l'architecture militaire que sont,
entres autres :
- Le Fort Louis Delgrès (Basse-Terre)
- Le Fort Fleur d'Epée (Gosier)
- Le Fort Napoléon (Les Saintes)
- Le Fort Gustave (Saint-Barthélemy)
- Le Fort Saint Louis (Saint-Martin)
La Guadeloupe peut s’enorgueillir d’avoir fourni à la
littérature quelques éléments moteurs, notamment
dans les domaines de la chronique de mœurs du père
Du Tertre et du Père Labat au 17e siècle, du témoignage de voyage avec les écrits de Saint-John Perse,
diplomate et poète (prix Nobel en 1960), et des courants identitaires de la deuxième partie du 20e siècle.
Car l’écriture antillaise des cinq dernières décennies,
guadeloupéenne y compris, est jalonnée de combats
et de causes qui dépassent l’insularité stricto sensu,
s’inscrivant dans un contexte culturel et historique
propre à la Caraïbe. Ainsi, des années 40 à 60, les
thèmes de la négritude et de l’antillanité ont été
repris, réappropriés et développés par des auteurs
guadeloupéens comme Daniel Maximin, Ernest Pépin
(Prix de la Caraïbe 1994), Ernest Moutoussamy,
Hector Poullet ou Gisèle Pineau (Prix RFO). Maryse
Condé (Prix de l’Académie Française), auteur parmi
les plus célébrées de Guadeloupe s’est, quant à elle,
détournée du mythe du retour vers l’Afrique après
l’avoir expérimenté elle-même. Dans un autre registre,
Guy Tirolien, auteur marie-galantais lui aussi initié
à la négritude, a su exprimer le lyrisme qu’évoquaient
pour lui la nature et la vie dans son île natale.
Max Rippon inscrit également son œuvre poétique
dans cette même veine. Simone Schwartz-Bart,
romancière, a contribué aussi à l’essor d’un théâtre
guadeloupéen avec Ton beau capitaine, méditations
sur la mémoire et l’exil en 1987. Tous sont les tenants
d’une créolité affirmée, et militent pour une francophonie enrichie, démultipliée, et représentative de
sa diversité.
La Guadeloupe
dans la littérature
Bibliographie
Pour aller plus loin dans la découverte,
quelques suggestions de lectures.
Révérend Père Du Tertre
D Histoire générale des Antilles
Édition et diffusion de culture antillaise
Fort-de-France, 1978
Révérend Père Labat
D Voyage aux Isles
chez Phébus, Paris, 1998.
Saint-John Perse
D Éloges
chez Gallimard, coll. Poésie, Paris, 1967
D Œuvres complètes
Gallimard, bibliothèque de la Pléiade,
Paris, 1987
Guy Tirolien
D Balles d’Or
Présence Africaine, 1995
Maryse Condé
D La vie scélérate
chez Seghers, Paris, 1987.
Prix de l’Académie Française 1988.
D Ségou
chez Robert Laffont, Paris 1984-1985.
Prix Liberatur 1988 (Allemagne).
D Desirada
chez Robert Laffont, Paris 1997.
Prix Carbet de la Caraïbe 1997.
D Le Coeur à rire et à pleurer
contes vrais de mon enfance”
chez Robert Laffont, Paris, 1999.
Prix Marguerite Yourcenar 1999.
D La Belle Créole
au Mercure de France, Paris, 2001.
D Histoire de la femme cannibale
au Mercure de France, 2003, Paris.
Hector Poullet
D Pawol an bouch
aux Éditions Desormeaux,
Fort-de-France, 1982.
Ernest Pépin
D L’Homme au bâton
chez Gallimard, Paris, 1992.
Prix des Caraïbes 1992.
D Tambour-Babel
chez Gallimard, Paris, 1996.
Prix RFO du Livre 1996.
D Babil du Songer (poésie)
Editions Ibis Rouge, 1997.
D L’écran rouge
Editions Gallimard (collection blanche)
Prix Casa de las Américas, 1998
D Le tango de la haine
Editions Gallimard, 1999.
Prix Arc en Ciel
D Doucine (CD AUDIO) sur une musique
de Gilles Floro
Lio Music Production, 2000.
D Africa Solo
Edition A3, 2001.
D Lettre Ouverte à la Jeunesse
Editions Jasor, 2001.
D La Soufrière
Agence de la Francophonie (CEDA), 2002
D Cantiques des Tourterelles
Editions Ecritures, 2004.
Simone Schwartz-Bart
D Pluie et Vent sur Télumée-Miracle
au Seuil, Paris, 1979.
D Ton Beau Capitaine
au Seuil, Paris, 1987.
D Un plat de porc aux bananes
vertes
(avec André Schwartz-Bart) au Seuil,
Paris, 1967.
Daniel Maximin
D L’Isolé soleil
au Seuil, Paris, 1981.
Max Rippon
D Marie La Gracieuse
chez Jasor, Pointe-à-Pitre, 2003.
Gisèle Pineau
D La Grande Drive des Esprits
au Serpent à Plumes, Paris, 1993. Grand
Prix des lectrices de Elle en 1994.
Prix Carbet de la Caraïbe en 1994.
D L’Âme prêtée aux oiseaux
chez Stock, Paris 1998.
Prix Amerigo Vespucci en 1998
D Chair piment
Mercure de France, Paris, 2002.
Lucie Julia
D Mélody des faubourgs
chez l’Harmattan, Paris, 1989.
Prix littéraire des Caraïbes en 1990.
Tous ces auteurs sont à découvrir et rencontrer lors du Salon de Livre qui se tient chaque
année en avril au Centre des Arts et de la Culture de Pointe À Pitre .
76
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
77
adresses utiles
Musées
Espace Musée Léthière
Rue Léthière
97180 Sainte-Anne
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 85 17 60
Fax : + 590 (0)5 90 47 07 47
Gsm : + 590 (0)6 90 78 18 58
Horaire : Mardi au samedi :
8h30 - 12h30 et 14h30 - 17h30
Tarif : Adulte : 5 € - Enfants : 3 €
Mode de paiement : Chèque - Espèces
> Contact : JEAN LOUIS Jeanne
Musée Schoelcher
Musée d’art et d’histoire présentant
la collection d’objets d’art offerte
en Guadeloupe par Victor Schoelcher
en 1883.
24 rue Peynier, 97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 82 08 04
Fax : + 590 (0)5 90 83 78 39
e-mail : [email protected]
Horaire : lundi au vendredi : 9h - 17h
Tarif : Adulte : 2 € - Enfant : 1 €
Groupe à partir de 15 pers : 1 € / pers
Mode de paiement : Chèque - espèces
> Contact : PETITJEAN ROGET Henry
Musée St John Perse
Collections et expositions littéraires en
hommage à Alexis Léger dit St John Perse
9 rue Nozières, 97 110 Pointe-à-Pitre
e-mail : [email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 90 01 92 / 05 90 83 98 31
Horaire : Lundi au Vendredi : 9h - 17h
samedi : 8h30 - 12h30
Tarif : Adulte : 2,50 € - Enfants : 1,50 €
Groupe +10 pers. : Adulte : 1,50 € Enfants : 0,50 €
Mode de paiement : Chèque - espèce
> Contact : TERSEN Sylvie Conservatrice
du patrimoine
Musée de la Vie d’Antan
Musée d’arts et traditions populaires,
Salle d’exposition
Rue de l'église 97131 Petit Canal
Tél/Fax : + 590 (0)5 90 83 33 60
Gsm : + 590 (0)6 90 64 37 75
Horaire : Lundi au samedi : 9h - 12h et
14h30 - 17h
Dimanche sur rendez-vous pour les
groupes
Tarif : Adulte : 2,50 € - Enfant : 1 €
Mode de paiement : chèque - espèces
> Contact : FROMAGER Guy
Ecomusée de Marie-Galante
97112 Grand-Bourg
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 97 94 41
Horaire : Lundi au Vendredi : 9h - 13h et
15h30 - 17h30
Tarif : gratuit
Maisons
Maison du Patrimoine
de Basse-Terre
24 rue Baudot
97100 Basse-Terre
[email protected]
Tél. : + 590 (0)5 90 80 88 70
Fax : + 590 (0)5 90 80 88 79
Horaire : Lundi - mardi - jeudi :
7h30 - 12h et 13h30 - 17h
Mercredi et vendredi : 7h30 - 12h30
Tarif : Adulte : 5 € - Enfant : 2 €
Groupe adultes : 77 €
Groupe enfants : 61 €
Mode de paiement : CB - espèces
> Contact : Mme VRAGAR Yolande
Service du Patrimoine de
Pointe-à-Pitre
Exposition, festivals, visites guidées
thématiques
Centre José Marti
97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 21 68 96
Fax : + 590 (0)5 90 21 69 99
> Contact : [email protected]
La Case An Tan Lontan
(Maison du Bwa Bandé)
Visite d'une véritable « case d'antan »
78
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Commentaire sur les techniques de
construction et l'utilisation des ustensiles
d'époque. Dégustation de produits
locaux. Bis 97 115 Sainte-Rose
[email protected]
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 25 90 00
Gsm : + 590 (0)6 90 47 13 04
Horaire : 9h - 16h
Tarif : Visite + dégustation : Adulte : 7 € Enfants : 5 €
Visite + dégustation + marche
découverte dans la forêt + bain de
rivière : Adulte : 15 € - Enfants : 10 €
Journée avec déjeuner (grillade) :
Adulte : 30 € - Enfants : 20 €
Groupe : sur demande
Mode de paiement : Chèque - Espèces Chèques vacances
> Contact : MONTELLA Frantz
Maison du bois et Musée du
coquillage
97116 Pointe-Noire
Tél. : + 590 (0)5 90 98 16 90
Fax : + 590 (0)5 90 25 20 35
Gsm : + 590 (0)6 90 56 38 38
[email protected]
site : www.guadeloupe-parcnational.com
site : www.destination-coquillages.org
Horaire : 9h - 17h30
Tarif : Adulte : 9 € - Enfants : 4,5 €
Forfait pour les deux musées : 11 €
> Contact : Mme SIMON
Maison du Crabe
97160 Le Moule
Tél. : + 590 (0)5 90 24 42 17
Fax : + 590 (0)5 90 24 16 10
Horaire : Mercredi au Vendredi : 9 - 16h
Samedi et Dimanche : 9h - 15h
Confirmer la veille
Tarif : 3,50 €
Galerie des plus beaux
insectes du monde
Musée du Rhum)
97115 Sainte-Rose
Tél. : + 590 (0)5 90 28 70 04
Fax : + 590 (0)5 90 28 82 55
[email protected]
Horaire : Lundi au samedi : 9h - 17h
Tarif : Adulte : 6 € - Enfant : 3 €
11 - 18 ans : 4 € - Groupe +20 pers : 5,50 €
Domaines et habitations
Musée : Lundi au Vendredi : 8h - 12h30
Dimanche : 8h - 12h
> Contact : BELAIR Dolorès
Grivelière / Verte Vallée
Domaine classé monument historique,
Témoin des plantations de café,
d'épices…
Visite guidées. Bar, boutique, tables
d'hôte.
Grande-rivière, 97119 Vieux-Habitants
[email protected]
[email protected]oo.fr
http://www.vertevallee.net
Tél. : + 590 (0)5 90 98 34 14 / 98 60 92
+ 590 (0)5 90 98 57 50 / 98 63 48
Gsm : + 590 (0)6 90 81 54 55 / 49 98 56
Horaire : Visite à partir de 10h
et toutes les heures
Fermé du 1 septembre au 14 octobre
Tarif : Adulte : 6,10 € - Enfant : 3,05 € Groupe : Adulte : 5,49 € - Enfant : 2,29 €
Mode de paiement : CB - Chèque Espèces - Chèque vacance
> Contact : CHAVOUDIGA Charles
Le Pays de la Canne
Visite du domaine agricole de Beauport,
Centre de cultures scientifiques
techniques et industrielles
Beauport 97117 Port-Louis
Tél. : + 590 (0)5 90 22 44 70
Fax : + 590 (0)5 90 22 44 79
Horaire : Mardi au dimanche : 9h - 17h
Départ du train : 11h et 15h
Tarif : Adulte : 9 € - Enfant : 6 €
Le Pitt de Bélair
(et Musée du Pitt à Coq)
Espérance, RN 5 97111 Morne-à-l'Eau
Visites guidées du Pitt, expositions
commentées
de costumes créoles, de l'histoire des
combats
de coq en Guadeloupe, participation
à d'authentique combats de coqs antillais
Saison de combat de coq de Janvier à
Juillet
Table d'hôte le vendredi
Tél. : + 590 (0)5 90 24 23 70
Fax : + 590 (0)5 90 24 17 24
Horaire :
Bureau du Lundi au Vendredi 8h - 17h
Samedi et Dimanche : 9h - 12h
La Plantation Mont Vernon
Visite d'un domaine permettant de se
replonger dans la caraïbe d'antan.
Mont Vernon II
97150 Saint-Martin
Tél. : + 590 (0)5 90 29 50 62
Fax : + 590 (0)5 90 29 12 06
Gsm : + 590 (0)6 90 46 04 70
Horaire : 9h - 17h : Tous les jours
Tarifs : Adulte : 12 € - Enfants : 7 € Groupe : sur demande
Mode de paiement : CB - Chèques Espèces - Chèques vacances
Site : www.plantationmontvernon.com
> Contact : CHAULET Franck
Jardin de Buckingham
Visite d'une exploitation agritouristique
Section Buckingham
Grand Bourg 97112 Marie-Galante
Tél. : + 590 (0)5 90 97 27 95
Fax : + 590 (0)5 90 97 72 40
Gsm : + 590 (0)6 90 49 52 09
Balade en charrette : 10 €
Mode de paiement : Chèque - Espèces
> Contact : VINGATARAMIN Guy-Henri
Monuments et Belles
Pierres
Fort Delgrès
Le Fort est un magnifique bâtiment
classé monument historique depuis 1977
Bâti suivant les conceptions de Vauban.
Histoire du Fort et de la Basse-Terre au
Petit musée qui abrite aussi la Maison
du Volcan
97100 Basse-Terre
Tél. : + 590 (0)5 90 81 37 48
Horaire : 8h30 - 16h30 tous les jours
Tarif : gratuit
> Contact : Mme LICAN
Fort Fleur d'Epée
97190 Gosier
Le Fort date de la fin du XVIIIè siècle,
Construit selon la conception de Vauban
De forme hexagonale.
Magnifique panorama sur la baie
Tél. : + 590 (0)5 90 90 94 61
Horaire : Lundi : 10h - 17h
Mardi au dimanche : 9h - 17h
Tarif : gratuit
> Contact : Mr JERUL
Fort Napoléon
Musée d'histoire des Saintes
97137 Terre-de-Haut
Gsm : + 590 (0)6 90 61 01 51
Parc Archéologique des
Roches Gravées
Route du bord de mer
97114 Trois-Rivières
Site rare de l'art rupestre des Petites
Antilles avec un ensemble de
pétroglyphes
(22 roches et 230 gravures) dont l'origine
et l'emplacement n'ont pas encore été
élucidés.
Tél. : + 590 (0)5 90 92 91 88
Horaire : 8h30 - 16h15 tous les jours
Sauf jours fériés
Tarifs : Adulte : 2 € - Enfant +15 ans : 1 €
Mode de paiement : chèque - espèces
> Contact : Mr JERSIER
Archives Départementales
Organise des expositions et accueille la
société d'Histoire de la Guadeloupe.
Bisdary 97113 Gourbeyre
Tél. : + 590 (0)5 90 81 13 02
Fax : + 590 (0)5 90 81 97 15
Horaire : Du lundi au vendredi : 8h - 17h
Mercredi : 8h - 17h
> Contact : SERVANT Hélène
Maison d'artiste La Ramée
Accueil d'artiste en résidence
Manifestations ponctuelles (ex : nuit du
conte)
La Ramée, 97115 Sainte-Rose
Tél. : + 590 (0)5 90 28 29 39
Fax : + 590 (0)5 90 28 29 53
Horaire : Lundi - Mardi - Jeudi : 8h - 13h
et 14h - 17h
Mercredi - Vendredi : 8h - 13h30
Tarif : gratuit
> Contact : Mr FELICITE
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
79
Casino de Saint-François
Lieux de Spectacles et
d'Expositions Culturelles
Artchipel-Scène Nationale de
la Guadeloupe
Concert / Salle d'exposition / théâtre
Boulevard du Général Félix Eboué
97100 Basse-Terre
Tél. : + 590 (0)5 90 99 29 13
Centre des Arts et de la
Culture
Concert / Salle d'exposition / théâtre /
Bibliothèque
Place des Martyrs de la liberté
97110 Pointe-à-Pitre
Tél. : + 590 (0)5 90 82 79 78
Fax : + 590 (0)5 90 91 76 45
[email protected]
Centre Remy Nainsouta
Salle d'exposition / théâtre / Bibliothèque
97110 Pointe-àPitre
Tél. : + 590 (0)5 90 89 65 21
Horaire : lundi au jeudi : 9h - 18h
Vendredi : 9h - 17h
Samedi : 9h - 12h
Salle d'exposition et de
conservation du patrimoine
97118 Saint-François
Tél. : + 590 (0)5 90 91 66 89
[email protected]
Horaire : 8h - 12h30 et 15h - 18h
Cinéma, concert, spectacle,
Exposition, Salle de jeux, restaurant.
Avenue de l'Europe
97118 Saint-François
Tél. : + 590 (0)5 90 88 41 31
Tél. : + 590 (0)5 90 88 41 44
> Contact : Mr BERTHIAUX
Musique et Danse
Association Ans'Ka
Atelier de Gwo Ka, musique, danse et
spectacle.
1, rue des Alamandas - Grand Fonds
Macaille - 97121 Anse-Bertrand
Tél / Fax: + 590 (0)5 90 22 03 18
Gsm : + 590 (0)6 90 74 51 79
http://www.premiumwanadoo.com/anska
[email protected]
Atelier de Gwo Ka
Horaire : Adulte - Mardi : de 18h30 à 19h30
Adolescent et enfant
Samedi : 14h30 à 18h30
Tarifs : Enfant : 20 € / 2 mois
12 - 17ans : 30 € / 2 mois
Adulte : 40 € / 2 mois
> Contact : NICE Patrice
Fédération du Carnaval
Organisation et réservations
6 avenue Paul Lacavé
97100 Basse-Terre
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 99 41 49
Gsm : + 590 (0)6 90 39 38 09
[email protected]
[email protected]
Artisanat d’Art
Horaire : 9h - 18h
Mode de paiement : CB - Chèque Espèces
> Contact : LUCE Francius
Centre de broderie et arts
textiles
Artdecoupiece / CouleurSable /
L’aiguille-Antillaise
Route de l'anse dupuis
Fort l'olive 97141 Vieux-Fort
Tél. : + 590 (0)5 90 92 04 14
Horaire : Lundi au samedi : 9h - 18h
Dimanche : 9h - 13h30
Mode de paiement : CB - Chèque - Espèces
> Contact : MORVILLE Josette
Anse des galets
Pointe des châteaux
97118 Saint-François
du lundi au dimanche
Horaires d’ouverture et de fermeture :
9 heures à 19 heures
Tél. : + 590 (0)5 90 93 07 92
Gsm : + 590 (0)6 90 541 642
Fax : + 590 (0)5 90 90 89 67
artdecoupiece.free.fr
[email protected]
Rêve de Sable
Atelier d'art
Exposition et vente de tableau de sable
Les plaines. Route de la maison du bois
97116 Pointe-Noire
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 98 61 74
e-mail : [email protected]
Horaire : 9h - 18h
Mode de paiement : CB - Chèque - Espèces
> Contact : COSTE Michel
Gwada – K – Bass
Fabrication, exposition-vente
d’objet en calebasse
48, rue Eugène Lamalle
Boisripeaux, 97139 Abymes
Gsm : + 590 (0)6 90 45 82 54
e-mail : [email protected]
Atelier de Swan / Graine
Création
Exposition-vente de tableau et bijou en
graine
Maison créole, scénes de vie miniatures
Gare Roza
En direction de Vieux Bourg Perrin
97139 Les Abymes
Tél. : + 590 (0)5 90 20 31 89
atelier-de-swan.monsite.wanadoo.fr/
[email protected]
[email protected]
Au Fil de l’Art
Tableau, déco, bijoux et accessoires
Route de Vercinot Mare-gaillard
97190 Gosier
Tél. : + 590 (0)5 90 85 94 96
Gsm : + 590 (0)6 90 80 30 84
HYPERLINK [email protected]
Maison de la Noix de coco
Casino du Gosier
Cinéma, concert, spectacle,
Exposition, Salle de jeux, restaurant
43, pointe de la verdure 97190 Gosier
Tél. : 0820 82 20 20
Tél. : + 590 (0)5 90 84 79 68
Fax : + 590 (0)5 90 84 79 72
> Contact : Mme MENCY
80
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Exposition, vente et dégustation
Pointe des chateaux
97118 Saint-François
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 85 00 92
Gsm : + 590 (0)6 9073 28 66
[email protected]
Art des Iles
Exposition-vente de produits en sable et
roches de Guadeloupe
1 chemin de la Plage Caraibe
97116 Pointe-Noire
Tél / Fax : + 590 (0)5 90 98 07 45
[email protected]
Arrêt Photo
Spécificités locales
Courses de bœufs-tirants
Charrettes traditionnelles tractées par des
bœufs
Courses de cabris-tirants
Mini charrettes traditionnelles tractées par
des cabris
Combats de coqs
Allée Dumanoir
Voir Pitt de Belair
Située à Capesterre, c'est une allée
Majestueuse bordée de palmiers
Royaux.
Points de vue exceptionnels
Eglise Saint Joseph
Située à Vieux-Habitants, c'est la plus
ancienne de la Guadeloupe. Elle a été
construite par des tailleurs de pierre du
Limousin.
Habitation Neron
Ancienne sucrerie située à l'entrée du
Moule, en direction du musée Edgar Clerc
Section Lacroix, 97160 Le Moule
- Nouvelles Esplanades du bord de mer à
Lauricisque à Pointe-à-Pitre
- La croix de la Pointe des Châteaux à SaintFrançois
- Grande éolienne du Bord de mer au
Moule
- Point de vue de Ferry à Sainte-Rose ( 50 m.
après la plage)
- Vue panoramique du site naturel de
Pointe à Lézard à Bouillante
- Point de vue de la Regretté à Trois-Rivières
Maison Zevallos
97160 Le Moule
Sur la route du Moule, en quittant Saint
François, la Maison Zevallos est une superbe
maison coloniale privée qui mérite
absolument un arrêt. Il s'agit d'une
ancienne demeure de style Nouvelle
Orléans avec de belles ferronneries et
briques roses. Datant de 1877, la maison
Zevallos est la sœur jumelle de la maison
Souques-Pagès (Musée Saint-John-Perse) de
Pointe-à-Pitre. Construite en métal et en
briques, elle est aussi originale que
majestueuse. Une légende la dit hantée !
Temple Indien de Changy
Situé au bord de la route entre Capesterre
et la section de Sainte-Marie.
Il témoigne de la diversité Culturelle
Guadeloupéenne.
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
81
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe
■ Siège :
Contacts
5, square de la Banque
BP 555 – 97166 Pointe-à-Pitre Cédex
Tél. : +590 (0)5 90 82 09 30
Fax : +590 (0)5 90 83 89 22
E-mail : [email protected]
■ Antenne Europe :
23/25, rue du Champ de l’Alouette - 75013 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 62 99 07
Fax : +33 (0)1 40 62 99 08
E-mail : [email protected]
www.lesilesdeguadeloupe.com
Offices de Tourisme des Îles de Guadeloupe
Office Municipal du Tourisme de Basse-Terre :
Hôtel de ville • cours Nolivos • 97100 Basse-Terre
Tél.: + 590 (0)5 90 80 56 48 / Fax : + 590 (0)5 90 81 78 57
E-mail : [email protected]
Office du Tourisme de La Désirade :
La Capitainerie • 97127 La Désirade
Tél./Fax : + 590 (0)5 90 85 00 86
Offices Municipaux du Tourisme des Saintes :
Terre-de-Haut : Rue de la Grande Anse
97137 Terre-de-Haut
Tél.: + 590 (0)5 90 99 58 60 / Fax : + 590 (0)5 90 99 58 48
E-mail : [email protected]
www.terredehaut-lessaintes.com
Office Municipal du Tourisme de Saint Barthélemy :
Quai du Général de Gaulle
Gustavia • 97133 Saint-Barthélemy
Tél.: + 590 (0)5 90 27 87 27 / Fax : + 590 (0)5 90 27 74 47
E-mail : [email protected]
www.st-barths.com
Office de Tourisme de Saint-Martin :
Route de Sandy Ground • Marigot • 97150 Saint-Martin
Tél.: + 590 (0)5 90 87 57 23 / Fax : + 590 (0)5 90 87 56 43
E-mail : [email protected]
Paris :30, rue Saint-Marc • 75002 Paris
Tél.: +33 (0)1 53 29 99 99 / Fax: +33 (0)1 42 96 15 16
E-mail: [email protected] • www.st-martin.org
Terre-de-Bas : Hôtel de ville • 97136 Terre-de-Bas.
Tél.: + 590 (0)5 90 99 15 48
E-mail : [email protected]
Office du Tourisme de Marie-Galante :
Rue du Fort • BP 15 • 97112 Grand-Bourg
Tél.: + 590 (0)5 90 97 56 51 / Fax : + 590 (0)5 90 97 56 54
E-mail : [email protected]
www.ot-mariegalante.com
82
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe • Guide pratique
83

Documents pareils