Mise en page 1

Commentaires

Transcription

Mise en page 1
Turf
Page 15
www.capouest.info
Dimanche 29 Juin 2014
Prix 10 DA - N°14
FRAUDE A LA CNAS DE RELIZANE
UN PHARMACIEN
ET DES MÉDECINS
INCULPÉS
Suite à des investigations menées par les services de la gendarmerie
du groupement de Relizane, un important réseau de fraudeurs, composé d’un pharmacien et de nombreux médecins, a été démantelé. Page 24
ORAN - LE RAMADHAN ET
LE COÛT EXORBITANT DU COUFFIN
ABDERRAHMANE
MEBTOUL, PROFESSEUR
DES UNIVERSITÉS
ET CONSULTANT
«POUR UNE
CONFÉRENCE NATIONALE
POUVOIR-OPPOSITION» P 3
INCULPÉ POUR INCITATION
À L’IMMIGRATION
CLANDESTINE
LE MONT DE PIÉTÉ ET
LES USURIERS AU SECOURS
DES PETITES BOURSES
Page 6
UN VENDEUR
P7
DE HORS-BORDS,
SOUS MANDAT DE DÉPÔT
COUPE DU MONDE 2014
ALGÉRIE – ALLEMAGNE
(1/8E DE FINALE)
LES VERTS EN QUÊTE
D’UN NOUVEL EXPLOIT
RELIZANE
P 12
UNE JEUNE FEMME ÉGORGÉE
PAR SON MARI À BERMADIA
P 24
CAP ACtuAlité
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Délibérations des APC et APW
Paix et sécurité en Afrique
Les efforts
de l’Algérie salués
K.B
Reconnaissant son rôle dans le rétablissement
de la paix et de la sécurité en Afrique, la majorité
des chefs d'Etat africains, présents au 23ème sommet ordinaire de l'Union africaine (UA) qui a pris
fin avant-hier à Malabo, ont loué les initiatives pacifiques menées au Mali, en Libye et dans d'autres
pays, menées par l’Algérie. « Les efforts entrepris
par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ont été prépondérants pour la réintégration
de l'Egypte à l'UA», ont-ils déclaré. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, présent à ce sommet, a
indiqué que le sommet a porté sur plusieurs volets,
à savoir l'agriculture, la sécurité alimentaire et les
questions sécuritaires, ajoutant que le débat a
concerné également "l'activation de la force africaine d'intervention rapide». «L'Algérie et d'autres
pays africains influents, comme l'Afrique du Sud et
le Tchad, ont affirmé qu'il était temps que l'Afrique
prenne en main sa sécurité, à travers l'intervention
rapide lorsqu'il s'agit de problèmes sécuritaires menaçant le continent, afin d'éviter le recours à d'autres forces qui pourraient déstabiliser davantage le
continent». L'Algérie a "fortement" soutenu cette
proposition, à travers la mobilisation des moyens
logistiques et la garantie de la formation, a affirmé
M. Sellal se disant confiant quant à la capacité de
ce mécanisme à rétablir la sécurité en Afrique.
Les citoyens invités de droit à y participer
Karim Bennacef
S
i le rapprochement des
citoyens de leur administration, et vis-versa,
s’inscrit tout droit dans l’exercice démocratique, certains
maires ou présidents d’APW, ont
tendance à l’oublier, une fois
élus, d’où, souvent le mécontentement populaire. Le département de M. Belaiz, ministre de
l'Intérieur et des collectivités locales, a dû saisir la portée d’un
tel dysfonctionnement, qui ne
plaide en rien pour la paix sociale. Et ce n’est pas sans intérêt,
que M. Belaiz a tenu à redéfinir
les missions des maires et présidents d’APW, dont celle de se
mettre à l’écoute des citoyens, en
leur consacrant, au moins, un
jour par semaine pour la réception.
«C'est une question sur laquelle j'insiste et je ne tolérerai
aucune défaillance à ce sujet»,
avait martelé le ministre, décrétant d’ailleurs, comme programme d'urgence, la réception
des citoyens dans les wilayas, les
Camps de réfugiés sahraouis
Visite de solidarité
de parlementaires algériens
La délégation parlementaire et médicale
algérienne a achevé, vendredi, sa visite de
solidarité effectuée dans les camps de réfugiés sahraouis par l'inspection de plusieurs
établissements et des rencontres avec des
responsables sahraouis. Le Premier ministre sahraoui, Abdelkader Taleb Amar, qui
a offert un déjeuner en l'honneur de la délégation algérienne a exprimé, à cette occasion, sa gratitude pour cette initiative
humanitaire organisée par les parlementaires algériens aux profits de leurs frères
sahraouis. La présidente du groupe parlementaire de fraternité et d'amitié algérosahraouie, Saida Bounab qui a conduit la
délégation algérienne, a réaffirmé le "soutien de l'Algérie au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l'autodétermination"
soulignant que cette "initiative offre aux
parlementaires et aux médecins algériens
l'opportunité de transmettre leur message
aux parlementaires arabes et internationaux et de faire connaître la question sahraouie". Mme Bounab a souligné que la
délégation parlementaire algérienne avait
relevé à travers cette visite "la détermination du peuple sahraoui sous la direction
du Front Polisario à arracher son droit de
recouvrer ses territoires spoliés". Elle a affirmé que "le soulèvement des jeunes sahraouis dans les territoires occupés par le
Maroc est de bon augure quant au recouvrement de l'indépendance" appelant le
peuple sahraoui à "persévérer dans sa lutte
pour préserver les acquis réalisés par le
Front Polisario pendant près de quatre décennies". Les membres de la délégation
parlementaire algérienne ont visité dans le
cadre de cette action de solidarité le musée
national sahraoui avant de se rendre au
centre Chahid Chérif des victimes de
guerre et des mines puis au siège de l'association des disparus et des détenus sahraouis où ils ont assisté à la projection
d'une vidéo sur les citoyens sahraouis souffrant encore des affres de la torture et de la
répression perpétrées par l'occupant marocain. Le président de l'association a souligné à l'occasion "l'existence de plus de 350
disparus et 150 détenus de guerre sahraouis et près de 70 détenus politiques. La
délégation algérienne a entamé mercredi
une visite de solidarité dans le camp de réfugiés sahraouis qui a duré trois jours dans
le cadre de la coopération parlementaire
algéro-sahraouie.
édité par la SARL BAHIA.COM
Directrice Générale
Directrice de Publication
Hafida BENARMAS
2
daïras et les APC pour répondre
à leurs préoccupations et les impliquer dans la prise de décision». L’appel a été même fait
aux fonctionnaires de l'Etat,
quelques soient leurs postes
ainsi que les élus et tous les
agents des institutions de l'Etat,
sont là pour être au service du
citoyen. Ainsi, le citoyen doit
être informé de tout ce qui le
concerne dans la gestion de ses
affaires. De ce fait, et tel que stipulé dans le droit consacré dans
les codes de la commune et de
wilaya, le citoyen a le droit d'assister aux séances et aux délibérations de l'APC et de l’APW, de
prendre la parole et d'avoir une
copie du procès-verbal des délibérations.
Investissements étrangers en Algérie
En hausse de 13% en 2013
R.N
Dans son nouveau rapport
mondial sur les IDE réalisés
durant l'année 2013, la Conférence des Nations Unies sur le
commerce et le développement (CNUCED) note que ''le
gouvernement algérien a intensifié les efforts pour réformer le marché algérien et
attirer davantage d'investissements étrangers''. Ainsi, les investissements directs étrangers
(IDE) en Algérie ont enregistré
une légère hausse en 2013 en
s'établissant à 1,7 milliard de
dollars contre 1,5 milliard de
dollars en 2012, soit une augmentation de 13%. La CNUCED, cite le cas de la Société
de gestion des participations
des industries manufacturières
qui a conclu un accord avec
une société turque dans le do-
maine de l'industrie textile, en
ajoutant que le partenariat public privé pour créer des jointventures est encouragé pour la
création de l'emploi. Concernant l’Afrique du nord dans
son ensemble, les IDE ont
marqué une baisse en s’établissant à 15,5 milliards de dollars
en 2013 contre 16,6 milliards
de dollars en 2012. Dans cette
sous-région du continent africain, le plus gros pays récipiendaire des IDE demeure
l'Egypte avec un montant de
5,5 milliards de dollars en
2013, contre 6,8 milliards de
dollars en 2012. Par ailleurs, la
CNUCED
indique
que
l'Afrique a enregistré une
hausse des IDE qui ont atteint
57,24 milliards de dollars en
2013 contre 55,18 milliards de
dollars en 2012.
L'Algérie classée 13ème sur
le continent
Les trois plus grands récipiendaires des investissements
étrangers à l'échelle africaine
sont l’Afrique du sud (8,2 milliards de dollars), le Mozambique (6 milliards de dollars)
et le Nigeria (5,6 milliards de
dollars). Au niveau mondial, la
CNUCED indique que les IDE
se sont chiffrés à 1.452 milliards de dollars en 2013,
contre 1.330 milliards de dollars en 2012. Le Top 5 mondial
des pays récipiendaires des
IDE sont les Etats-Unis (187
milliards de dollars), suivis de
la Chine (124 milliards de dollars), la Russie (80 milliards de
dollars), Hong Kong (76 milliards de dollars) et le Brésil
(64 milliards de dollars). L'Algérie se classe en 13ème position des 54 pays du continent
en termes de montant des IDE.
Lakhdar Ibrahimi désigné
dans le comité des sages de l’UA
Le diplomate algérien de
renom, Lakhdar Ibrahimi a
été désigné à Malabo au sein
du comité des sages de
l’Union africaine (UA), a affirmé le commissaire de paix
et de sécurité de l’UA, Smail
Chergui. "La composition du
Comité des sages de l’Union
Siège social
Adresse : Cité 1377
Logts AADL, Bt 22,
1er étage, Oran
31000
Capital Social :
1.000.000 Da
africaine a été renouvelée
pendant le Sommet, et nous
avons retenu la désignation de
Lakhadr Ibrahimi", a déclaré
à l’APS M. Chergui. Il a précisé que M. Ibrahimi "a généreusement
offert
de
contribuer aux efforts de paix
dans le continent et nous le
Administration-Rédaction-Service publicité
Tel: 041 27 81 18 /
Fax : 041 27 81 17
Mobil : 0770 65 93 89
www.capouest.info
IMPRESSION
Impression OUEST
S.I.O
remercions très sincèrement".
Par ailleurs, le même responsable a indiqué que cette foisci il a été décidé de "de faire
un geste envers les femmes,
puisque c’est la première fois
depuis la création de ce comité que trois femmes ont été
désignées".
DIFFUSION
EURL MPS
TEL:0550 17 26 03
Les manuscrits, photographies et illustrations ou tout
autre document adressés ou
remis à la rédaction ne seront
pas rendus et ne peuvent faire
l'objet d'aucune réclamation.
CAP ACtuAlité
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Abderrahmane Mebtoul, Professeur des universités et consultant
« Pour une conférence nationale
Pouvoir-Opposition »
Karim B.
R
eçu dans le cadre des consultations autour du projet de révision
constitutionnelle,
Abderrahmane Mebtoul, a préconisé une
série de propositions, liées aux différents
volets, politique tant qu’économique.
S’agissant de privilégier les intérêts suprêmes de l’Algérie, le docteur Mebtoul
plaide pour la tenue, avant la fin de l’année en cours, d’une conférence nationale
entre le pouvoir et l’opposition. Par rapport à la question de la corruption, Abderahmane Mebtoul a suggéré
de
constitutionnaliser la criminalisation de la
corruption comme une atteinte à la sécurité nationale. Il soulignera par ailleurs,
l’irréversibilité de l’économie de marché à
vocation sociale avec un rôle important à
l’Etat régulateur. Enfin, il plaidera en faveur du développement des libertés économiques, politiques, sociales et
culturelles et de la codification, dans la
nouvelle constitution.
Naïrobi- Environnement et développement durable
Mme Boudjemaa revient sur la Conférence d’Oran
R.N
Lors du segment ministériel qui s'est tenu ce weekend
à Nairobi, La ministre de l'Aménagement du territoire et
de l'Environnement, Dalila Boudjemaa est revenu sur la
conférence d'Oran (Algérie) pour dire que celle-ci a été
une "base pertinente" pour la lutte contre la pauvreté et
l'amélioration du cadre de vie. En effet, en marge de la
première assemblée des Nations unies pour l'environnement, et en présence du secrétaire général de l'ONU, Ban
Ki-moon, la ministre a souligné les efforts consentis par
l’Algérie, dans le cadre du programme du président de la
République, Abdelaziz Bouteflika, en matière d'environnement concernent les domaines de l'éducation à l'environnement, le transport et l'énergie propre, la
préservation de la diversité biologique, la lutte contre la
désertification et la protection du littoral, ainsi que le
traitement des déchets ménagers et industriels. De cette
même tribune, elle a interpellé les pays développés à renforcer les capacités des pays du Sud, notamment à travers le soutien technique, le transfert de technologies et
l'accès aux fonds des Nations unies et ses programmes".
Etat civil
Appel au perfectionnement des préposés au registre
Des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont plaidé ce weekend lors
d'une séance consacrée à la loi sur l'état civil,
en faveur du perfectionnement des personnels des services de l'état civil pour mettre fin
aux erreurs commises dans les registres. Lors
de cette séance consacrée à l'examen de la loi
amendant et complétant l'ordonnance relative
à l'état civil, le député Noureddine Kihal du
parti du Front de libération nationale (FLN),
a souligné l'importance de l'état civil qui est,
a-t-il dit, "la mémoire de la nation" estimant
que "ce que craint le citoyen le plus et de se
voir délivrer des documents émaillés d'erreurs".
Il a précisé qu'une écriture mal soignée était
souvent à l'origine de la majorité de ces er-
reurs.
De son côté, la député Fatma Zohra Bounar
a estimé que "l'amélioration des infrastructures restait insuffisante pour parler d'une
amélioration du service public" soulignant la
nécessité d'accorder davantage d'intérêt au
facteur humain. La composante du service (de
l'état civil) comporte majoritairement de personnes recrutées dans le cadre du filet social
et manquent de "formation en matière de traitement de documents aussi importants".
Elle a rappelé dans ce sens que la rectification de ces erreurs prenait beaucoup de temps
laissant le citoyen "égaré entre les services
d'état civil et ceux de la justice". Les préposés
au registre de l'état civil informatisé, qui est
un registre officiel, doivent être qualifiés, a-t-
elle insisté. La députée Fatiha Ouissat du parti
FLN a préconisé la formation et le perfectionnement des préposés au registre de l'état civil
indiquant que toute rectification sur un acte
administratif devait englober systématiquement tous les documents en relation. Pour le
député RND, Mohamed Tahar Kadour, le service d'état civil constitue "un point noir" dans
le fonctionnement des communes.
Le principe de compétence doit primer
dans le choix des personnels de cette structure, a-t-il soutenu. Le représentant de l'Alliance de l'Algérie verte (AAV) Naamane
Laouar a jugé inacceptable de choisir les
agents de l'état civil dans le cadre du filet social et de les soumettre ensuite aux obligations
de qualité.
L’éditorial
La chaine
de la misère
reprend
Par Hafida Benarmas
Ramadhan nous revient aujourd’hui. C’est le mois sacré de la solidarité et de la compassion avec les
pauvres et ceux vivant en dessous du
seuil de la pauvreté et qui sont 1,6
million de personnes, selon le ministère de la solidarité nationale et de la
famille. Un humain peut ne pas
manger et n’avoir rien à se mettre
sous la dent. Un mois sur 12. Tel est
le but de ce mois sacré. Avec un peu
plus de compassion et d’empathie, on
comprend mieux la faim et la misère
qui les rongent et ce durant toute
l’année. Celles que nous éprouvons
quotidiennement, pendant un mois,
du lever au coucher du soleil.
C’est l’élan de solidarité et tout le
monde s’y met ; Associations à différentes vocations, comités de quartiers et citoyens. Couffins de denrées
alimentaires par ci, des restaurants
servant le our par là. Tous pour un
seul but, assurer à manger à des familles nécessiteuses. L’Etat, le seul
garant de la dignité des pauvres, qui
les prend en charge à longueur d’année en accordant des pensions bien
que minimes, a consacré 532 millions de D.A à l’opération solidarité
ramadhan 2014. Aider les nécessiteux tout en préservant leur dignité,
telle est la consigne du gouvernement ; « Pas question des longues
chaines pour prendre le couffin de la
solidarité. Il sera distribué à domicile.» a instruit le ministre de la solidarité nationale et de la famille.
La réalité est différente de la volonté du gouvernement à préserver
la dignité du citoyen. Des centaines
de mères et de pères de familles, attendent devant des portes fermées
d’hangars et de garages qu’on daigne
leur ouvrir les portes et qu’on leur
donne de quoi préparer un repas
pour le premier jour du mois sacré.
La chaine de la misère reprend pour
cette année encore et durera en
moins, pendant les premiers jours du
ramadhan. Du coup, l’autre recommandation du gouvernement bafouée, est la distribution du couffin
une semaine avant le premier jour du
jeûne. Le respect et l’exécution des
consignes du gouvernement ont toujours créé des failles, sources de la
colère des citoyens. Ceux vivant sous
le seuil de la pauvreté, ne crieront pas
leur colère, comme l’ont fait ceux exclus des opérations de relogement.
Eux, ils ont pris l’habitude de prendre leur mal en patience. La faim, fait
partie de leur quotidien et jeûner ne
les gêner guère. C’est d’ailleurs l’une
des raisons qui fait dire à de nombreuses personnes que les pauvres
sont les plus proches de Dieu et certainement de tous ceux qui ne se rappellent de leur faim que durant le
mois du Ramadhan.
3
CAP PhAre
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Renault Algérie production
de Oued Tlélat
75.000 véhicules
par an
Le président directeur général de Renault Algérie
Production (RAP) annonce la couleur en déclarant
que l’avancement des travaux de la future usine de
montage Renault suit son cours normal. Un atelier
de formation en industrie automobile a été inauguré au sein du centre de formation professionnelle
d’Oued Tlélat. Le coût des travaux de réhabilitation
et d’aménagement ont atteint 14,5 millions de dinars et nécessité un délai de 6 mois. Il faut aussi savoir que la société mixte algéro- française RAP est
Touche pas à ma qualif !
S
elon le S.G de la
Fifa,
Jérôme
Valcke, le gardien
de but russe, Igor Akinfeev,
aurait été aveuglé par un
rayon de laser sur l’action
du but inscrit par Slimani,
lors du match Russie-Al-
gérie (1-1).
Très bien, et alors ! Va
le dire aux millions de
supporters
algériens,
monsieur Valcke, et vous
espérez surtout quoi ?
Que l’Algérie soit disqualifiée …? Attention, pas
Chiens errants sur la voie publique
Un véritable phénomène
Les chiens errants sur la
voie publique, constituent
désormais un véritable
phénomène à Oran où l’on
compte plus de 5.000 personnes victimes de morsures, enregistrées durant
les deux saisons estivales
2012 et 2013.
La majorité de ces
morsures, relevées par les
établissements sanitaires
et ceux de l’inspection
vétérinaire, sont d’origine
canine avec 48%, suivies
par celles causées par des
chats, 31%. Les rongeurs
ont causé 20% des morsures relevées dans ce
bilan.
touche ! Et surtout pas en
cette période de ramadhan, ça dégaine très vite.
Sinon,
les
dizaines
d’avions qui avaient décollé vers Oum Dormane,
vont décoller cette fois ci,
vers la FiFa …
détenue à hauteur de 34% par la SNVI, 17% par le
fonds national d’investissement (FNI) et 49% par le
constructeur français Renault. L’usine Renault
d’Oran produira au début de son activité 25.000 véhicules par an pour ensuite monter progressivement en cadence pour atteindre sa vitesse de
croisière. C’est-à-dire une production de 75.000 véhicules par an.
INSO
LITO
Ph Fidouh A
5
CAP OrAN
Ports de pêche
Respect du repos
biologique
Benaouda H.
‘’Malgré des insuffisances, et la plus notoire, étant
celle, notamment, d’un équipement de lavage des
caisses en plastique, au niveau de la halle à marée, les
choses commencent à s’améliorer avec l’application
stricte de la réglementation pour gérer, au mieux, les
ressources halieutiques et assurer la régulation du
marché des produits de la mer’’, constatent des marins
pêcheurs.
L’ouverture des canaux d’expression à la corporation des pêcheurs a permis un rétablissement de la
confiance. En témoigne le nombre de professionnels
qui ont adhéré à la chambre de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya, soit 40 % de l’effectif, entre marins, armateurs et patrons de pêche. Le repos
biologique est respecté et rares sont les armateurs qui
violent la réglementation.
’’Pour certains, le dispositif de l’ANSEJ aura été
d’un grand apport pour le secteur, au niveau local,
pour pallier la faiblesse des investissements’’, indique
un responsable, affirmant que de nombreux jeunes
disposent, aujourd’hui, d’unités de pêche, pourvoyeuses d’emplois et qui contribuent, progressivement, à l’augmentation de la production halieutique.
"Nous n’avons pas encore les chiffres, mais la campagne de la sardine, qui s’achève, a été meilleure par
rapport à la précédente, en termes de prix lesquels ont
baissé de moitié (entre 150 DA et 200 DA/kg) et en
termes de disponibilité, durant la période de l’été", affirment des membres d'une association. Une sérénité
affichée par ce même responsable, pour qui Il est important d'affirmer que les études d’expertise des anciennes structures, menées par le Contrôle technique
de la construction (CTC), tirent à leur fin. "Leur démolition sera entamée, dès que possible, probablement à partir de cette année 2014", soutient un
responsable. Et d’ajouter, "après l’étude du Laboratoire
d’études maritimes ( LEM), nous passerons à un stade
supérieur pour réaliser ces investissements, conformément au plan d’aménagement du port de pêche
d’Oran". L’EGPP d’Oran a bénéficié d’une enveloppe
de 410 millions DA dont 258 millions de DA, comme
première tranche, pour entamer cette opération, au
titre de ce programme’’, souligne-t-il. Un programme
qui fait mention de la reconduction de la convention
entre les ministères de la Pêche et des Ressources halieutiques, et celui des Travaux publics et des Transports, signée en mars 2013.
Un grand espoir est également fondé sur le projet
de marché de gros de poissons, à El Kerma. Un projet
qui suscite l’adhésion de nombreux professionnels de
la mer qui entendent "sortir des griffes d’ intermédiaires et autres ; responsables, en partie, de l’augmentation des prix des produits de la mer", relève-t-on.
"Ces acquis et l’intérêt porté, actuellement, à la réhabilitation de notre profession, contribueront, certainement à effacer le mauvais procès porté à l’endroit des
gens de la mer", reprend à son compte Mokhtar Kahloul, un marin-pêcheur, depuis une trentaine d’années, longtemps affecté par des accusations "non
fondées" pointant le doigt sur le "malheureux marin".
"Nous bravons, quotidiennement, les dangers. Nous
n’avons même pas le temps de voir grandir nos enfants
et nous nous voyons payer pour des pratiques dont
nous ne sommes pas responsables", déplore-t-il.
La situation sociale demeure précaire pour de
nombreux marins qui peinent à trouver un moyen de
transport, encore moins, un abri, après chaque débarquement, notamment à l’aube. Des journées "portes
ouvertes sur les gens de la mer" sont souhaitables,
pour connaître ce monde qui a beaucoup plus besoin
de "considération que de jugements de valeur",
conclut un groupe de pêcheurs.
6
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Le Ramadhan et le coût exorbitant du couffin
Le mont de piété et les usuriers
au secours des petites bourses
PH Fidouh
on n’accepte que l’or poinçonné.
Pour l’or dit cassé, il existe certains
bijoutiers ou des particuliers qui
prennent tout ce qui a une valeur, en
compensation de quelques billets.
Ces gens là, on les rencontre, souvent, traînant du coté du Mont de
piété où ils attendent d’éventuels
clients à la recherche d’un peu d’argent frais.
La nouveauté, pour cette fois, réside au niveau du taux de prêt qui
est de l’ordre de 2000DA par
gramme d’or poinçonné, pour un
taux de remboursement
à8%,
contrairement à, il y a quelques années où il était de 1000DA, aux guichets de la BDL. D’ailleurs beaucoup
de gens ont saisi cette opportunité
pour déposer plus de bijoux que
d’habitudeet ainsi avoir une meilleure somme d’argent.
Du coté des usuriers, c’est différent, mais il faut reconnaître que
ce sujet : »Nombreux sont ceux, qui
comme moi, optentpour cette soluhaque année, le mois sacré
tion afin d’avoir un peu plus d’argent
du Ramadhan est synoet parer ainsi, aux nombreuses exinyme de grosses dépenses
gences du mois de Ramadhan. Car,
pour beaucoup de citoyens qui se
il ne faut pas oublier qu’il n’y a
plient, très souvent, en quatre, pour
pas que les produits de consomessayer de s’assurer une table bien
mation, les vêtements de l’Aïd pour
garnie, durant toute sa durée. Si cerles enfants, sont incontournables.
taines familles peuvent se permettre
Personnellement, je préfère faire le
des excès, en déboursant des sommes
sacrifice de serrer la ceinture plutôt
astronomiques, la grande majorité
que de priver mes gosses de l’Aïd ».
des foyers fait avec ce qu’elle a, entre
D’ailleurs, il semblerait que le
les mains, et bien souvent doit s’ennombre des prêteurs occasionnels
detter pour assurer le minimum de
s’est, sensiblement multiplié, au
surcharges financières que sollicite, la
cours de ces derniers jours.
période du jeûne.
Très souvent, une reconnaissance
de dettes, un objet de valeur, ou
Aussi, les familles qui ont l’habitout simplement un contrat moral,
tude de se regrouper à plusieurs, dugénéralement, devant témoins,
rant ce mois, pour jeûner ensemble,
lorsque les deux parties se font
arrivent à s’en sortir du fait que chaconfiance, suffisent pour que le prêt
cun apporte sa contribution pécuse finalise.
niaire, lorsque ce n’est pas un apport
Cependant, il existe parmi les
matériel. Mais, il y a
gens, ceux qui
l’autre partie, celle
n’hésitent pas à
H.Halima, mère de famille avec quatre enfants et dont le mari n’a qu’un
qui ne jouit que faible revenu, nous dira : « Chaque année, que ce soit pour le Ramadhan ou brader des choses
d’une seule rentrée
de grande valeur
les Aïds, elFitr et El-Kébir, je m’en remets au Mont de piété. C’est l’unique
d’argent et qui, moyen pour moi de m’en sortir car, personne dans ma famille ou dans celle uniquement pour
quand celle-ci reste de mon mari, ne veut nous aider, bien que la plupart d’entre eux soient aisés. se payer un Raassez maigre, doit se Grace à mes bijoux acquis lors de mon mariage, j’arrive à joindre les deux madhan, tout en
débrouiller, seule, en bouts et comme cela je n’ai pas à aller quémander à droite ou à gauche. Par couleurs,
avec
s’endettant.
la suite je mets un peu d’argent de coté, chaque mois pour recupérer ce que une somptueuse
Aussi et pour
Meïda, des soij’ai de plus cher. Dieu merci, il y a cette Banque là ».
pouvoir trouver une
rées burlesques
source d’argent, sous forme de prêt, énormément de gens qui n’ont pas avec sorties coûteuses… alors que ce
il n’y a, malheureusement, que deux d’autres alternatives, préfèrent opter n’est que l’affaire d’un mois qui ne
possibilités.
pour cette direction plutôt que d’al- durera que le temps qu’auront duré
A savoir, le mont de piété (BDL) ler vendre les objets de leur maison. les précédents Ramadhans, avec
où les citoyens peuvent gager leurs C’est le cas de F.Kaddour, père de fa- leurs lots de satisfaction et de vorabijoux en contrepartie d’un prêt mille, receveur de bus et qui, pour cité.
d’argent selon la quantité, la nature subvenir aux besoins d’une famille
Un mois, ça passe vite, mais les
et la durée de dépôt des joyaux en- nombreuse, se fait prêter de l’argent dettes seront là, et dur sera leur
gagés, et les usuriers qui vous avan- auprès d’une usurière qu’il connait remboursement qui tout comptecent un peu de pognon contre des avec un taux d’intérêt, variant entre fait saignera encore et pour quelque
intérêts, plus ou moins abordables.
2000D et 2500DA par millions de temps, toutes ces familles qui ont
Du coté de la Banque prêteuse, centimes, mensuellement. Il dira, à choisi ce mode- là.
H.Boutkhil
C
CAP OrAN
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Inculpé pour incitation à l’émigration clandestine
Un vendeur de hors-bords,
sous mandat de dépôt
Hadj H.
L
’émigration clandestine est alimentée, en partie, par une économie du
passage clandestin, de plus en plus
organisée et fournir des moteurs hors bords
en fait aussi partie. C’est en tous cas, la vision
des policiers de la 7ème sureté urbaine qui
ont procédé à l’arrestation d’un vendeur
d’équipements marins, à Sidi El Houari.
En effet, un homme âgé de 35 ans, vendeur de matériel de pêche à Sidi El Houari, a
été arrêté par les éléments de la sûreté ur-
baine, pour avoir cédé deux moteurs hors
bords, de marque Yamaha, pour la somme de
80 millions de centimes, à des prétendants
Harragas. L’arrestation s’est imposée, suite à
l’interception de deux candidats, à l’émigration clandestine, âgés de 28 et 29 ans, cette semaine, aux abords d’une plage d’Aïn El Türk,
alors qu’ils s’apprêtaient à prendre le large, à
bord d’une embarcation artisanale, pour rejoindre les côtes espagnoles. Leur arrestation
a été rendue possible grâce aux informations
parvenues au service national des garde-côtes
de la façade maritime Ouest. Le vendeur s’est
avéré être le principal instigateur de cette traversée de l’enfer.
Les deux Harragas ont écopé de 06 mois
de prison ferme ; quant à l’instigateur présumé, il a été placé sous mandat de dépôt, en
attendant son jugement.
L’immigration clandestine oblige les personnes à recourir à des solutions de transport
aléatoires et dangereuses et à s’acquitter, auprès des passeurs, de plusieurs millions pour
leur passage. Chaque année, on recense des
milliers de morts et de disparus, et le phénomène continue.
Ressources hydriques
Protocole d'accord algéro-espagnol
Un protocole d'accord sur le
renforcement de la coopération
algéro-espagnole, dans le domaine de l'eau, a été signé,
jeudi, à Oran, en marge des
travaux du 2ème séminaire sur
la stratégie de l'eau, en Méditerranée occidentale.
Les documents, liant les
deux parties, ont été paraphés
par le ministre des Ressources
en eau, Hocine Necib et son
homologue espagnole, Isabel
Garcia Tejerina, ministre de
l’Agriculture, de l’Alimentation
et de l’Environnement."L'accord définit le cadre général de
la coopération bilatérale, dans
le domaine des ressources hydriques, avec plusieurs axes de
partenariat, dont celui de l'irrigation agricole", a indiqué M.
Necib, à l'issue de la cérémonie
de signature."
Cet engagement illustre,
également, la volonté politique
forte des deux pays à renforcer
leur coopération", a souligné le
ministre des Ressources en
Eau, qui a mis l'accent sur l'expérience espagnole, notamment en matière d'irrigation
agricole.
De son côté, la ministre espagnole s'est félicitée des
"bonnes relations entre les
deux pays qui se traduisent par
plusieurs accords, à l'instar de
celui signé, en marge du 2ème
séminaire sur la stratégie de
l'eau en Méditerranée occidentale"."Ce nouvel accord nous
incite à poursuivre la coopération dans le domaine de l'eau
qui est une question prioritaire
pour les gouvernements des
deux pays", a déclaré Mme Tejerina.
La ministre espagnole a,
également, insisté sur les impacts escomptés, à la faveur de
cet accord, observant à ce titre,
que "l'agriculture constitue un
axe majeur des programmes de
développements économiques
des deux pays".
SEOR repartie pour un avenant de 03 ans
L’heure est au transfert du savoir
Hadj H
Selon les déclarations du ministre des
Ressources en eau, en marge de la rencontre sur la stratégie de l’eau en méditerranée, un avenant de contrat de 03 ans a été
accordé à la SEOR pour, non pas la gestion
déléguée, mais dans le cadre de l’accompagnement du personnel et cadres algériens
de la société « SEOR », ainsi que le transfert du savoir.
Une annonce qui a eu l’effet d’un sifflement de répit pour les experts espagnols
qui dirigent la Société de l’Eau et de l’Assainissement d’Oran «SEOR-SPA», depuis
5 ans et demi déjà. Cet avenant qui commence, officiellement, en ce mois de juillet, permettra aux cadres algériens, de
reprendre le flambeau et d’assurer la ges-
tion de cette entreprise avec l’expérience
cumulée auprès de ces experts. Le groupe
espagnol, actuel gestionnaire des services
AEP et d’assainissement de la wilaya
d’Oran via la SEOR, a été fixé sur son sort,
à l’issue des négociations ayant eu lieu avec
le ministère de tutelle, pour le renouvellement de son contrat.
La prolongation de six mois, accordée en décembre dernier a été ramenée
à 03 ans, par le ministère, à l’issue de la
rencontre des 5+5 à Oran. Pour les espagnols, il s’agira de « consolider davantage
les acquis réalisés depuis 2008 », date de
la signature du contrat de gestion,
confiée au Groupe espagnol Agbar. Le
nouveau contrat consiste à opter pour
une « transition planifiée » et poursuivre le partenariat avec Agbar, selon la
même formule pour une durée de 3 années supplémentaires. Un choix qui s’appuierait sur la volonté partagée de «
consolider les acquis ». L’approche de
cette échéance n’empêche pas, toutefois,
les dirigeants espagnols de la SEOR de se
projeter vers l’avenir. Une projection illustrée par le projet d’envergure qui leur
a été confié pour la réalisation de cinq
stations de refoulement des eaux usées
du centre-ville, actuellement rejetées à la
mer. Un réseau souterrain se chargera
d’acheminer les eaux usées récupérées
vers la station d’épuration d’El Kerma, en
passant par la station de relevage de Petit
Lac. Un projet pour lequel les pouvoirs
publics ont consacré pas moins de 3,5 milliards de dinars et dont les travaux seront
lancés, avant la fin de l’année.
Pépinière d’entreprises
Une quarantaine
d’entreprises,
hébergées
depuis 2011
‘’Une quarantaine d’entreprises ont été hébergées par la pépinière d’entreprises d’Oran, depuis
sa création’’, a-t-on appris auprès de cette structure.
Depuis la création, en 2011, de structures publiques de soutien à la création d’entreprises, sous
tutelle du ministère du Développement Industriel
et de la Promotion de l’Investissement, une quarantaine d’entreprises ont été hébergées pour une
durée de 2 années, bénéficiant, ainsi, de toutes les
facilités qui leur sont proposées.
Pour ce qui est des principaux secteurs d’activités, les TIC dominent les autres créneaux. Les
jeunes investissent dans des créneaux comme la
signalétique avec la nouvelle technologie des
LED, la vidéosurveillance, les réseaux des télécommunications et la fibre optique, ainsi que la
création et l’application de sites Web et autres.
Actuellement, 12 porteurs de projets sont hébergés, au niveau de cette structure dont quatre
détiennent des projets TIC.
‘’La pépinière a une capacité d’hébergement
de 16 porteurs de projets, en même temps’’, a-ton souligné.’’L’hébergement à la pépinière permet
aux jeunes porteurs de projets, une domiciliation
juridique et administrative de l’entreprise.
L’adresse de la pépinière est acceptée pour
l’établissement du registre de commerce.Le porteur de projet dispose, au niveau de la pépinière,
d’un mobilier de bureau, d’un ordinateur et internet ainsi que d’une salle de réunion. Le but
étant d’aider ces promoteurs à lancer leurs entreprises, à moindre coût’’, a-t-on ajouté.
8 ans de prison ferme
pour un dealer
Il était en
possession
de 06 kg de kif
R Kamel
08 ans de prison ferme, c'est la peine prononcée en jugement d’appel, par la cour d’Oran,
qui jugeait en comparution immédiate, un
homme, âgé d’une trentaine d’années, arrêté en
possession de 06 kg de kif traité.
Les faits remontent, au mois de janvier de
l’année dernière, lorsque les éléments de la brigade de la gendarmerie de la commune de Bouguirat(Mostaganem), ont eu des informations,
sur les agissements, du mis en cause, sur un
éventuel trafic de drogue, vers cette localité.
Après arrestation du suspect, une perquisition a
été effectué, à son domicile, où 08 kilos de cannabis avaient été découverts.
Après un premier jugement du tribunal de
Mostaganem, où il était poursuivi pour détention, consommation et vente de produits stupéfiants, le détenu, qui fut transféré, à la maison
d’arrêt d’Oran, procéda au pourvoi en cassation
de son affaire. Pour le procureur, la cause est
entendue, le trafic avéré, corroboré aussi bien,
par l’importante quantité saisie, trouvée en possession de l’inculpé.
Il requiert donc, le maintien de la peine
d’emprisonnement ferme. Après délibérations,
le juge confirme la peine de huit ans assortis
d’une amende.
7
CAP RégioN
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Tiaret
Tlemcen - Ouled Mimoun
Retard dans la réalisation du complexe
sportif de proximité
B.Soufi
L
es retards cumulés de plus
de deux années dans la
réalisation du complexe
sportif de proximité d’Ouled Mimoun, wilaya de Tlemcen, ont provoqué, ce jeudi, la colère des jeunes
et de certains représentants du mouvement associatif et de la société civile qui se sont insurgés sur le silence
inquiétant et la léthargie des responsables de la direction de la Jeunesse
et des sports de la Wilaya de Tlemcen d’où dépend cet important projet
,très attendu par le mouvement
sportif de cette ville de plus de 60 000
habitants.
«Ils ont massacré notre ancien
stade pour rien et on n’a plus où
aller maintenant.» Et d’ajouter
«l’ancienne infrastructure sportive
,sur la place de laquelle est inscrit
ce projet, accueillait des centaines
de jeunes quotidiennement qui y
pratiquaient diverses activités et
des tournois sportifs à un moment
où le projet de ce complexe de
proximité est venu à point pour répondre aux préoccupations des
jeunes et des moins jeunes .Sauf
que l’espoir s’est vite consumé avec
ces énormes retards. Sachant que
les délais de sa réalisation était fixé
uniquement à 12 mois», affirment
les jeunes et les représentants de la
société civile. Le président de l’APC
partage le même avis que les protestataires .Contacté, il défend la
cause du mouvement sportif de sa
commune et affirme «avoir saisi à
plusieurs reprises le directeur de la
Jeunesse et des sports de la Wilaya
qui l’a rassuré d’un rattrapage de ces
retards qui restent non justifiés»
selon lui. Pourtant, les affirmations
de l’entrepreneur, en charge de sa
réalisation, font ressortir des lacunes très graves dans les études et
la conception de ce projet ayant entrainé des retards et un bras de fer
avec le bureau d’études et la direction de la Jeunesse et des sports.
«L’étude du sol n’a pas été prise en
compte par le bureau d’études .Ce
qui a contraint l’entreprise à faire
des travaux supplémentaires de terrassement pour un montant dépassant les 60% l’enveloppe du marché
sans le moindre document émis par
la direction de la jeunesse et des
sports», affirme l’entrepreneur. Et
de souligner «nous avons saisi la
DJS à plusieurs reprises par correspondances officielles, comme l’attestent les copies du courrier, pour
la régularisation de cet avenant
Boudali Kacem
dont ses attachements ont été approuvés par le bureau d’études et le
maitre d’ouvrage. Elles sont restées
lettres mortes .Ce qui nous a
contraint, conformément au code
des marchés publics, à demander
un ODS d’arrêt des travaux jusqu’à
la régularisation de cet avenant»,
avant d’accuser ouvertement le bureau d’études et les responsables
«d’être derrière ces entraves bureaucratiques qui empêchent la réalisation de ce projet pour lequel le
bureau d’études, chargé du suivi, ne
s’y est rendu que quatre fois en qua-
tre mois alors qu’il devait être présent dans toutes les phases de sa
réalisation, comme le stipule la réglementation». En attendant, et
face à l’irresponsabilité de ceux en
charge de ce projet, les sportifs de
la commune d’Ouled Mimoun vont
saisir le Wali de Tlemcen pour une
intervention énergique et urgente
afin de redémarrer les travaux de
cet important complexe sportif de
proximité en plus de l’ouverture
d’une enquête pour situer les responsabilités de tout un chacun
dans ces retards.
Mascara
Des structures de santé renforcées
Salah Eddine M.
Compte tenu de l’intérêt particulier accordé par les pouvoirs publics
à tout ce qui a trait à la santé publique se traduisant par des mesures
pour une meilleure prise en charge
des malades et des procédures de
prévention, de protection et de couverture sanitaire au profit des citoyens, de grands efforts ont été
consentis afin de répondre à ces impératifs pour satisfaire un grand
nombre de besoins entrant dans ce
cadre. La wilaya dispose de 7 hôpitaux, auxquels s’ajoute un hôpital
spécialisé, soit 1.797 lits assurant un
ratio de 2 lits pour 1.000 habitants,
un taux qui se situe loin de la
moyenne nationale.
La wilaya de Mascara compte
également cinq infrastructures publiques de proximité, 32 polycliniques dont 18 centres de santé
transformés, pour la circonstance,
en polycliniques, ce qui permet une
polyclinique pour 27.510 habitants,
184 salles de soins, soit une salle
pour 4.785 habitants, 18 maternités
rurales, cinq centres d’hémodialyse,
5 centres de proximité pour les maladies psychiatriques, un centre
CIST (lutte contre la toxicomanie),
un centre de collecte de sang (CTS),
cinq banques de sang, un laboratoire
et 22 points de permanence de
proximité. Côté ressources humaines, il y a lieu de noter que le
secteur dispose d’un important effectif de médecins privés, dont 645
médecins généralistes, 180 médecins spécialistes, 2.555 paramédicaux et 1.379 techniciens. La
couverture médicale du secteur
entre le privé et le public se résume
à 297 médecins spécialistes, soit un
médecin pour 2.964 citoyens, 645
médecins généralistes, soit 1 médecin pour 1.364 citoyens, la moyenne
nationale étant d’un médecin pour
447 citoyens, les chirurgiens-dentistes généralistes sont au nombre de
174 praticiens, soit 1 médecin pour
5.010 citoyens, les pharmacies et officines au nombre de 208 unités, soit
1 pour 4.232 citoyens. Les activités
du secteur durant l’année 2013 se résument par 85.060 entrées pour
232.716 journées médicales assurées. Les consultations auprès des
spécialistes se chiffrent à 133.866, au
niveau de la médecine générale
1.282.055, les opérations dentaires
155.946 actes, les traitements prodigués sont de 2.372.000, les opérations et différentes interventions
sont de 9.116, les consultations radiographiques 192.621 examens, les
consultations d’imagerie médicale et
scanners sont de 1.359, les activités
au niveau des maternités qui sont
assurées par 161 sages-femmes sont
au nombre de 18.985 naissances,
nombre de césariennes 2.699.
Concernant la couverture de la population en matière de vaccination,
on note que de grands efforts sont
déployés, en particulier durant les
périodes de pénuries de certains
vaccins, surtout ceux exigés à la
naissance comme le BCG, polio et
hépatite B. Les services de la santé se
mobilisent constamment pour assurer une disponibilité dans les délais
de prescription médicale. Concernant les maladies à transmission hydrique (MTH), des améliorations
sont enregistrées: l’hépatite virale A
qui était de 4,31% est descendue à
moins de 2,77%, pour les maladies
transmises par les animaux, on enregistre 9 cas de kyste, 7 cas de brucellose, 1 cas de leptospirose, les
morsures de chiens 1.254 cas et
celles de rats 185.Au niveau de l’infrastructure d’hémodialyse, un
équipement est acquis pour permettre à ces malades d’effectuer leurs
séances dans de bonnes conditions,
3 séances sont assurées avec respect
du taux de 4 heures par séance, au
niveau des maternités. La wilaya de
Mascara enregistre des difficultés,
surtout depuis le départ de deux
spécialistes gynécologues. À l’heure
actuelle, la wilaya compte 5 spécialistes, dont 4 étrangers (chinois) et
un algérien, et le secteur continu à
enregistrer un déficit, malgré l’existence de 20 gynécologues privés à
travers le territoire de la wilaya. Le
secteur de la santé enregistre cependant une grande amélioration sur le
plan de la prise en charge des malades et leur séjour dans les infrastructures hospitalières.
... Un hôpital à caractère régional à l’horizon
Une évaluation première a été
faite durant le mois d’avril 2014
sur l’exécution des orientations et
instructions dictées par les autorités de la wilaya et qui s’est avérée concluante.
8
En somme, c’est un secteur qui
commence à se relever pour se
mettre au diapason des besoins et
des aspirations de la population,
en dépit des insuffisances et carences constatées, connaissant un
Une famille
prise de
démence
à Dahmouni
nouvel essor avec l’achèvement
des projets en cours de réalisations.
L’Hôpital de 240 lis, au cheflieu de la wilaya, et le centre à caractère régional de rééducation
fonctionnelle de la ville thermale
de Bouhanifia donneront une
autre dimension à la couverture
médicale sur tous le plans de la
population de la région de Béni
Chougrane.
Une famille de la localité de
Dahmouni, 15km à l'est de Tiaret, a été prise de démence après
que l’un de leurs fils ait égorgé
une volaille devant le seuil de son
domicile. En effet ,la mère et la
fille ont été chargées de déplumer
une dinde achetée dans le marché
de la ville pour les préparatifs du
mois de ramadhan quand soudain
tout vire au cauchemar.
Selon les premiers éléments
d'information recueillis dans le
quartier, cette famille a reçu une
dinde de leur fils qui l’a chargée
de la mettre dans de l'eau bouillante pour la déplumer plus facilement.
La fille aidée par sa maman, a
commencé à verser l'eau bouillante sur la dinde qu'elles ont été
prises subitement de démence
jusque-là inexpliquée! Pour certains du voisinage, l'effet de l'eau
bouillante versée est à l’origine
de cette démence, du moins selon
certaines croyances et superstitions qui n'ont pas manqué de
prendre le relais des phénomènes
mystiques.
…De la vaisselle
neuve pour
saluer l’arrivée
du Ramadhan
Boudali Kacem
Les commerces de la vaisselle
à Tiaret ont été, depuis quelques
jours déjà, assiégés par des familles à la recherche des ustensiles de cuisine pour le mois de
Ramadhan. Un phénomène qui
s’est parfaitement installé dans
habitudes des ménagères pour demeurer longtemps dans les
croyances bien étrangères de nos
us et coutumes, comme étant un
salut pour le mois sacré!!
Des files interminables se
constituent, de bonheur chaque
matin, devant les commerces de
vaisselles en plastique "made in
China", étalés à perte de vue sur
les étagères cédées à des prix
abordables, des ustensiles de cuisine provenant du du "recyclage"
avec tous les risques de contaminations. Dans les marchés, la vaisselle était aussi présente pour
concurrencer les commerces officiels et faire le plein avant la nuit
du doute.
CAP RégioN
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Aïn Témouchent
Sidi Bel-Abbès
Aïn El Arba attend toujours
sa gare routière
Riazi M
L
a daïra d’Aïn El Arba qui regroupe quatre communes, à savoir le chef-lieu, Tamzoura, Oued
Sebbah et Sidi Boumediene, connait, ces
dernières années, une croissance démographique qui a n’a pas été suivie de réalisation
de projets structurants au profit de sa population.
En effet, et malgré l’importance du
nombre de population, cette commune
reste encore dépourvue d’une gare routière dotée de toutes les prestations de services et de commodités nécessaires aux
voyageurs empruntant cette gare. Par ailleurs, ils sont plus d’une centaine de transporteurs entre karsan, bus et taxi à assurer
le transport des voyageurs vers différentes
destinations de la wilaya et de la région
ouest, un flux important de moyens de
transport et de voyageurs qui transitent
par cette gare qui exige de la part des responsables d’inscrire un projet de réalisation d’une gare routière digne de ce nom
pour pouvoir répondre aux besoins des
nombreux voyageurs qui souhaitent attendre leurs moyens de transport dans un
lieu disposant des conditions d’accueil et
de sécurité essentielles.
….Dégradation de la route reliant
Sidi Boumediene à Oued Sebbah
Riazi M.
L’état de dégradation très
avancée de la route reliant la
commune de Boumediene à
celle d’Oued Sebbah, sur une
distance de 5km, pénalise
lourdement les automobilistes
qui empruntent cette voie qui
connait une circulation très
dense. Cet axe routier a été
rendu impraticable par plusieurs nids-de-poule qui sont
parsemés sur toute sa longueur, en plus de son étroitesse qui présente un danger
permanent aux usagers surtout pendant la saison des
pluies qui rendent la chaussée
très glissante pour les automobilistes des localités de Sidi
Boumediene, Oued Sebbah,
Tamzoura et les agglomérations rurales de la grande
plaine de M’lata. Aussi, et
pour éviter des d’éventuels
drames, les autorités locales
doivent prévoir des travaux de
réaménagement de cette voie
pour mettre fin au calvaire que
rencontrent les usagers depuis
déjà plusieurs années.
Tissemsilt
Campagnes de volontariat dans plusieurs quartiers
Youcef Achira Med
En guise des préparatifsz du mois de
Ramadhan, la Sûreté de wilaya de Tissemsilt et l’association «Ness El-Kheir»
ont organisé conjointement, ces derniers
jours, une campagne de volontariat à travers des quartiers de la ville de Tissemsilt.
Cette opération à laquelle ont participé
des policiers et les adhérents de cette association et des bénévoles, consistait à
nettoyer ces zones ciblées, enlever les or-
dures, éradiquer tous les points noirs et
entretenir tous les espaces verts avec la
plantation de jeunes arbustes et des
fleurs. A cet effet, des moyens humains et
matériels importants ont été mobilisé
pour la réussite de cette campagne, notamment des camions, tracteurs,
brouettes et autres. Il a été également procédé à la pose de bacs à ordures. Cette
opération vise à améliorer le cadre de vie
des citoyens et redorer le blason de la
ville, selon le chargé de la cellule de Com-
munication auprès de la Police judiciaire.
Cette opération a été mise à profit par ses
organisateurs qui, durant tout le déroulement de cette opération, se sont rapprochés des habitants de ces quartiers pour
les sensibiliser contre les dangers de l’insalubrité et leur demander de respecter
l’horaire réservé au passage des éboueurs
et, ce pour éviter la prolifération des dépotoirs sauvages qui attient les chiens errants, les rats et les insectes nuisibles pour
la santé.
…Mise en service de 34 transformateurs électriques
La Direction de la SDO-Sonelgaz de la
wilaya de Tissemsilt, a procédé à l’installation et la mise en service de pas moins
de 34 postes transformateurs électriques,
une opération qui entre dans le cadre du
plan d’urgence initié par la wilaya. Ce
plan qui a été mis en exécution dans plusieurs communes de la wilaya, a permis,
au 31 décembre de l’année 2013, de raccorder au réseau électrique 53.388 foyers
sur les 54.402 prévus, soit une augmentation de 3,3% par rapport en2012, atteignant un taux de réel de98,14%. Pour ce
qui est du raccordement au gaz de ville
pour la même année, ils sont 26.883
foyers à bénéficier de cette énergie alors
que les prévisions étaient de 25.965, repré-
sentant un taux de réalisation évalué à
23,96%alors que l’objectif à atteindre est
de 24,89%. Ces informations ont été fournies au journal Cap Ouest par le directeur
de la SDO de Tissemsilt, Karim Bendjafer,
qui ajouta que le taux global est de
96,26%, une évolution évaluée à 17,93%
par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, ce responsable continu à subir des
pertes importantes causées par les branchements illicites des abonnés indélicats,
des créances dues aux factures impayées
et surtout aux vols des câbles électriques
qui ont pris des proportions inquiétantes.
Ainsi, l’on saura que durant toute l’année
2013,laSonelgaz a enregistré des créances
évaluées à 84,17 milliards de dinars ap-
partenant aux collectivités locales dont le
BMT et l’ADE qui doivent à la SDO
65,08% du total de ces créances. Concernant le programme d’urgence de cette
année, il est prévu des travaux de maçonnerie permettant l’installation de 37
postes transformateurs pour réduire au
maximum les coupures électriques récurrentes alors que 34 autres ont été déjà mis
en service et que 03 postes sont en cours
de réalisation. Dans son intervention, ce
responsable a tenu à déclarer qu’un grand
projet concernant le système SCADA est
en en cours de lancement. Ce nouveau
système permettra de contrôler tout le réseau électrique à partir du réseau fibre optique.
Sidi Bel-Abbès
700 policiers pour la sécurité pendant le Ramadhan
K. Habib
Dans le cadre du dispositif sécuritaire
qui vient d’être mis en place par la Sureté
de wilaya de Sidi Bel-Abbès durant tout le
mois de Ramadhan, un effectif de plus de
700 éléments, tous grades confondus, sera
opérationnel pour sécuriser les citoyens
et leurs biens des griefs de scélérats. En
cette période de carême où, faut-il le rappeler, une hausse du nombre d’agressions
et des actes de violences marque la jour-
née du citoyen durant ce mois sacré, et
dans le but de lutter contre toutes ses
formes de violence, les services de la wilaya de Sidi Bel-Abbès ont élaboré une
feuille de route pour assurer aux citoyens
les meilleures conditions de quiétude
aussi bien pendant la journée que durant
les longues veillées.
Cette opération permettra aux éléments de sécurité d’investir en nombre,
durant la journée, les zones qui connaissent une forte affluence, notamment les
marchés quotidiens, les rues commerciales et pendant la nuit dans les cités
telles les places d’El Wiam de Sidi Djilali
et les villes et même des communes limitrophes de la wilaya. Dans le même
contexte, des patrouilles continues de policiers sillonneront les quartiers et cités
chauds, et ce, dans le but de lutter contre
les agressions et le non-respect du code de
la route et surtout contrôler tout agissement suspect qui pourra nuire aux citoyens.
Arrestation de quatre
voleurs de bétail
K.Habib
La brigade de gendarmerie de la commune de Taiba,
située à 30Km au sud-ouest du chef-lieu de wilaya SidiBel-Abbès, a mis fin aux agissements d’une bande de voleurs de bétail constituée de quatre éléments. Ces
individus, originaires de la ville de Tiaret et de Djelfa, se
sont accaparés de 40 têtes de bovins appartenant à un éleveur de cette localité. Sitôt alertés, les éléments de la brigade de gendarmerie de Tabia ont réussi, dans un temps
record, à mettre la main sur les 40 têtes de bovins volées
et arrêter les quatre malfrats. Présentés devant le parquet
de Ben Badis, ces quatre mis en cause ont été placés sous
mandat de dépôt.
…Saisie de boissons
alcoolisées
K.Habib
Les éléments de la police de la première Sûreté urbaine
de la ville de Sidi Bel-Abbès ont procédé à l’arrestation
d’une septuagénaire qui écoulait illicitement des boissons
alcoolisée dans son domicile transformé en un débit de
poissons. Les enquêteurs ont également mis la main sur
une importante somme d’argent récoltée des ventes des
différentes marques de boissons alcoolisées. Présenté au
parquet de Sidi Bel Abbès, le mis en cause a été placé en
citation directe.
650 colis à distribuer aux
familles démunies à Tessala
K.Habib
La daïra deTessal, située à une vingtaine de kilomètres
au nord du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, s’apprête, en ce mois de piété et de recueillement, à distribuer
plus de 650 couffins aux familles démunies. Pour cela, la
commune de Tessala a débloqué une somme de 600. 000
da en plus de l’aide allouée par la wilaya et la DAS, pour
satisfaire toutes ces familles. Selon M Miloud Maâtaoui,
vice-président de l’APC de la commune de Tessala, «le
nombre de couffins distribués à ces familles pourra atteindre jusqu’à 750, et ce, grâce au concours et aux dons
des bienfaiteurs et généreux entrepreneurs locaux.» L’opération prendra, effet, demain lundi, selon la même source.
…Absence totale de couverture
médicale à Ouâala
K-Habib
La localité de Ouâala, un douar lié à la commune de
Tafessour, située à l’extrême sud de la wilaya de Sidi BelAbbès, souffre énormément de son isolement qui se répercute sur le quotidien de sa population. A titre
d’exemple, ce bourg est complètement dépourvu de la
couverture médicale nécessaire. En l’absence d’un centre
médical de proximité, les habitants se retrouvent
contraints de faire face aux morsures de serpents et de
scorpions surtout en ces périodes de canicule, d’effectuer
un long et périlleux déplacement vers la ville de Telagh
ou encore vers la wilaya limitrophe de Saïda pour de simples soins.
Les habitants de la localité d’Ouâala, victimes des morsures dangereuses des serpents et des scorpions, risquent
d’y laisser leur vie en l’absence de sérum et d’une prise en
charge adéquate dans de tels cas qui nécessitent une intervention rapide de services spécialisés.
9
CAP RégioN
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Chlef
Mascara - Mohammadia
Des projets administratifs structurants
pour Sendjas
Azzedine-M
L
a commune de Sendja, située au
sud du chef-lieu de la wilaya de
Chlef, a bénéficié de quatre projets
de développement dont trois administratifs
concernant des annexes d’APC et un centre
de santé. Ces projets sont destinés à trois localités isolées et enclavées dont la localité de
Zorgue. Cette dernière, distante de 12km à
l’est du chef-lieu de la commune de Sendjas,
a bénéficié, à son tour, d’un projet de réalisation d’une antenne d’APC qui pourra atténuer les souffrances des habitants qui sont
obligés de faire de longs déplacements vers
le siège de la commune pour retirer des documents administratifs, et ce, en raison de
leur enclavement et le manque de transport
et surtout la vétusté de l’unique route qui
relie leur localité au centre de la commune.
Par ailleurs, l’ouverture d’une nouvelle salle
de soins dans ce douar a été très bien accueillie par cette population qui, après avoir
tant attendu, commençait à désespérer. Le
troisième projet concerne la réalisation
d’une antenne d’APC au niveau du douar
Souamet, distant de 12km du chef-lieu de la
commune de Sendjas, qui vient s’ajouter à
celui nouvellement réalisé au profit des habitants de la localité d’Ounseur El-Biya, qui,
eux aussi, ont souffert des contraintes du déplacement vers le centre de la commune. Signalons que de nombreux douars et localités
enclavés de la wilaya sont dans le besoin de
projets similaires afin de faire rapprocher
l’administration au citoyen devant les conditions difficiles et les manques enregistrés
lorsqu’il s’agit de l’enclavement, de la vétusté
de la route, de l’absence de moyens de transport et des infrastructures de prestations nécessaires pour l’amélioration du cadre de vie
du citoyen dans la région.
…La wilaya privée de logements participatifs
Azzedine-M
La wilaya de Chlef est considérée la
moins chanceuse par rapport à de nombreuses wilayas du pays du côté des quotas
de logements participatifs. Et pour cause,
de 1999 à 2009, soit une décennie, le quota
attribué à cette wilaya n’a pas dépassé les
4.780 logements participatifs enregistrés
dont 3.673 déjà réalisés et 897 sont en cours
de réalisation alors que les 210 qui rentrent
dans le cadre du programme 2007 n’ont pas
encore vu le jour à ce jour. En plus du faible
quota attribué à la wilaya de Chlef, l’on note
beaucoup de problèmes qui ont été derrière
l’échec de réalisation de type de logement,
un retard qui a provoqué le courroux des
bénéficiaires. Le logement participatif se li-
mite à certaines communes de la wilaya
seulement car la plus part des logements
octroyés ont été réalisés au niveau de la
commune de Ténès qui a bénéficié de 1.430
unités et le chef-lieu de wilaya avec 1.518
unités ainsi que les communes de Sidi Akkacha, Boukadir et Aïn Merane qui ont réalisé chacune d’elles 200 unités alors que les
autres communes ont été privées de ce type
de logement. Cette situation a vraiment
embarrassé une frange de la population,
notamment les habitants des autres communes qui n’ont pas eu droit à la construction rurale sous prétexte qu’ils résident
dans les quartiers urbains au moment où ils
n’ont aucune chance de bénéficier de logement locatif car leur salaire dépasse les
25.000 dinars. Pour ces habitants, ils ont le
droit que du logement participatif qui se
fait rare dans la wilaya de Chlef malgré les
nombreuses demandes enregistrées et qui
dépassent les 7500 dossiers déposés. Nous
avons appris que le quota de la wilaya qui
rentre dans le cadre du programme quinquennal en cours ne dépasse pas les 4.000
unités ce qui reflète l’insuffisance enregistrée dans ce sens. Tous ces problèmes viennent s’ajouter à celui de mauvaise qualité
des logements déjà construits dont les logements participatifs qui ont été le sujet de
protestations de la part des bénéficiaires
qui ont dénoncé à maintes reprises les dépassements enregistrés dans les travaux de
réalisation et surtout le non-respect des
normes de construction ainsi que les délais
de réalisation.
Mascara
L’ampleur des intoxications inquiète les citoyens
B.A.B
Selon une source au fait de ce problème
récurrent, depuis l’entrée de la saison estivale il a été enregistré des cas d’intoxication qui inquiètent fortement la
population. En effet, il n’y a pas un jour
qui passe sans que des cas ne soient signalés par les services concernés, notamment
par le service des urgences qui reçoit plusieurs personnes qui ont consommé des
produits alimentaires périmés. A l’exemple
du cas enregistré récemment a Ghriss où
plus de 100 personnes ont été l’objet, dans
la même soirée, d’intoxication alimentaire.
Une situation inquiétante qui a fait rapidement réagir les services concernés.
Pourtant, et, bien avant, la presse dans son
ensemble et en particulier notre journal
Cap Ouest avait rapporté plusieurs cas
d’intoxication qui dans leur ensemble
selon les sources hospitalières relevait les
cas d’intoxication engendrée par la
consommation de la pastèque et du
melon, touchant, selon les dernières statistiques, plus 200 cas dans toute la wilaya.
C’est pour dire que c’est un nombre alarmant, sans compter ceux qui ne se présentent aux services des urgences des centres
de soins implantés sur tout le territoire de
la wilaya, notamment de ceux des zones
les plus reculées , ce qui n’a pas tarder à
faire réagir le premier magistrat de la wilaya, Ouled Salah Zitouni, qui a donné des
instructions strictes pour que des sanctions soit prises à l’encontre des commerçants indélicats impliqués dans ce genre
d’incidents qui peuvent coûter la vie aux
consommateurs. Ainsi, lors des opérations
de contrôle des activités commerciales,
trois locaux commerciaux spécialisés dans
la préparation et la vente des gâteaux et de
glaces ont fait l’objet de fermeture pour
manque d’hygiène. Dans ce même registre, et selon notre même source des services concernés, une enquête est en cours
au niveau de l’usine de fabrications de
boissons gazeuses qui est implantée dans
la commune de Zellagua, relevant de la
daïra de Ghriss, suite à diverses réclamations des citoyens
Mostaganem
Les habitants d’El Blaïdia réclament
des moyens de transport
A.Rahim
Les citoyens de la localité d’El Blaïdia,
relevant territorialement de la commune
de Hassi-Mamèche, wilaya de Mostaganem, semblent être las d'attendre un bus
qui desserve leur localité, un lieu presque
isolé du reste de la commune en matière
de transport public.
Rares sont les moyens du transport pu-
10
blic qui desservent ce douar. Un état des
lieux qui est justifié par les transporteurs
publics qui déclarent que cette ligne n’est
pas rentable.
Un comportement irresponsable qui
pénalise les habitants de ce douar qui ont
toutes les peines du monde à rejoindre la
ville et les localités proches.
Les bus qui desservent les localités de
Mazagran et de Hassi Mamèche, déposent
les habitants qui habitent au bourg, au
bord de la route très loin de leurs domiciles.
Certaines personnes âgées ont des difficultés de rejoindre leurs demeures. Seuls
les clandestins continuent de desservir le
douar en contrepartie de fortes sommes
d'argent (variant entre 200 à 300 dinars le
prix de la course) et qui semblent satisfaits
de l'état de la route qui mène au douar.
Hommage rendu à
la moudjahida Tahar
Fatima dite Brahmia
SALAH EDDINE.M
Qui ne connait pas la défunte Fatma el Brahmia, femme du chahid Tahar Al, qui a été brulé
vif par le colonialisme français dans une casemate en 1958, et elle-même une moudjahida qui
a eu à constituer le grupe de moudjahiddine
connu sous l’appellation «groupe de Brahmia».
Originaire de Mohammadia, wilaya de Mascara,
et malgré son âge avancé, cette défunte femme
n’avait pas oublié, de son vivant, les affres du colonialisme. En effet, et à chaque fois que les citoyens avaient l’occasion de lui rendre visite, elle
ne cessait de remémorer ces durs moments, disant que Mohamadia est une ville de martyres
dont la majorité était âgée d’à peine24ans. Elle
insista sur leur nombre qui est de 45 chouhada
qui sont tombés au champ d’honneur au douar
El Brahmia à la fleur de l’âge et que personne
n’en parle ni ne donne comme exemple aux
jeunes générations. Un groupe de jeunes qui a
donné du fil à retordre à l’armée française dans
la région de Fraguig. L’histoire de ces illustres de
Mohammadia de la génération de la révolution
qui a suscité la curiosité des Européens qui les
avaient connus et appréciés, était faite d’aisance,
de bravoure et de douceur. Un devoir de mémoire que seul la défunte Fatma a entrepris
pour «dire aux Algériens ce que des familles ont
pu faire sans oublier de rendre hommage aux 45
martyres. Fatima nous a quittés en silence laissant derrière elle un pan de notre histoire révolutionnaire.
…Les prix entre
promesses et réalité
SALAH EDDINE.M
La hausse des prix des denrées alimentaires
enregistrée à la veille de chaque mois de Ramadhan, notamment ceux des produits agricoles
frais, est la conséquence de la forte demande des
consommateurs durant cette période. Comme
on dit c’est la loi de l’offre et de la demande», dira
à ce sujet un commerçant. Cette explication simpliste n’a pas convaincu les citoyens qui, à leur
tour, diront qu’ils ne comprennent pas cette
flambée des prix jamais atteinte auparavant alors
qu’il est enregistré une abondance des fruits et
légumes et de toutes les denrées alimentes dans
les marchés et autres locaux commerciaux. « En
dépit d'une offre abondante de ces produits, les
prix restent, notamment au début de Ramadhan,
orientés à la hausse.
Cela s'explique par une forte demande induite elle-même par un changement du mode de
consommation pendant le mois sacré marqué
aussi par le phénomène du stockage», a indiqué
un citoyen. Sur le marché, la plupart des prix des
produits agricoles frais, particulièrement les légumes, enregistrent des hausses considérables
quelques jours avant Ramadhan. «Il y a peut-être
certains commerçants qui veulent gagner plus
(durant de telles occasions) mais il est aussi important de souligner que les prix de ces denrées
sont libres. L'Etat ne peut intervenir». Pour
contribuer à la stabilité des prix, l'Etat a pris des
dispositions en matière d'approvisionnement du
marché en certains produits alimentaires fortement demandés durant Ramadhan.
CAP SPORT
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Coupe du monde 2014
Vahid Halilhodzic mérite les honneurs
A l ire aussi
Coupe du
monde 2014 –
Algérie –
Allemagne
(1/8e de finale)
Les Verts
en quête
d’un nouvel
exploit
(Page 12)
Il se régalent
sur
le terrain
Brahimi,
Feghouli
et Djabou, trio
de turbos
(Page 13 )
B. Nourhane
E
n dépit des critiques essuyées,
après la défaite devant la Belgique, le sélectionneur nationale, Vahid Halilhodzic a réussi, tout
de même, son pari, de mener
l’équipe nationale au deuxième tour
de la Coupe du Monde. Doté d’une
force mentale et une abnégation indéniable, le premier responsable à la
tête de la barre technique des Verts,
est arrivé à réaliser le rêve de tout un
peuple. ‘’L'Algérie a réalisé, le parcours idéal et récolte le fruit de son
travail acharné’’. Il y a beaucoup de
fierté pour ce qu'on a fait depuis
trois ans, c'est une progression
énorme. On a eu un cadeau énorme
qu'on est allé chercher avec abnéga-
tion et générosité.
C'est beau une équipe qui se bat
comme ça’’, dira le coach Vahid.
Aussi, dans ses déclarations, le Bosniaque ne manque pas de souligner
l’image positive que dégage cette
équipe algérienne armée par un esprit d’équipe à l’image de la scène,
avant le début de la rencontre face à
la Russie, où l’on a vu Madjid Bougherra, capitaine des Verts, absent
sur le terrain car blessé, booster son
équipe. ‘’Les gars, c’est le moment de
marqué l’histoire !’’, avait-il crié
avant de regagner le vestiaire.
‘’Contre l'Allemagne, on sera la petite équipe contre la grande et les
supporteurs brésiliens vont être de
notre côté. On va tout faire pour ne
pas les décevoir. J'ai vu le match
contre les Etats-Unis. C'est une immense équipe, ça va être très compliqué, plus que compliqué’’, a affirmé
Vahid à la presse nationale. Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, qui a eu le mérite de mener
l'Algérie parmi le groupe restreint
des 16 meilleurs nations du mondial
brésilien, s'est attelé à préparer sa
stratégie pour tenter de contrer la sélection allemande, constellée de vedettes à l'image de Thomas Muller,
Mesut Ozil, et autres Bastian
Schweinsteiger.
Connu par son tempérament de gagneur, qui ne recule devant rien, Halilhodzic, qui a réussi son premier
pari, veut faire entrer l'Algérie dans
la légende, en tentant le coup et piéger les Allemands.
Football national :
JSM Béjaïa Mellal Ammor
(Milieu de terrain)
‘’Je ne suis pas
prêt pour
revenir au Ghali
de Mascara’’
(Page 14 )
11
CAP sPort
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Coupe du monde 2014 – Algérie – Allemagne (1/8e de finale)
Les Verts en quête d’un nouvel exploit
meilleur d'eux-mêmes face à un favori en puissance pour le sacre final. "Je pense que la pression sera beaucoup plus pesante sur les
Allemands. Nous avons réalisé l'essentiel, en
passant le cap du premier tour, on n'aura rien
à perdre face à l'Allemagne, même si la mission
s'annonce délicate", a indiqué le milieu de terrain, Bentaleb, l'un des joueurs les plus jeune
de ce mondial côté algérien. Motivés à l'idée
d'aller au bout de leur rêve, les Verts attendent
avec impatience et excitation cette confrontation, considérée par les observateurs comme
l'un des rendez-vous les plus importants de
l'histoire du football algérien, d'autant qu'il sera
question de disputer une place aux quarts de finale du mondial, avec une éventuelle affiche
Algérie-France, si les Bleus battent le Nigeria.
B. Nourhane
A
près avoir composté avec brio leur
billet pour les huitième de finale, les
Fennecs sont en quête d’un nouveau exploit mais surtout d’une revanche,
lorsqu’ils donneront la réplique, demain soir, à
la redoutable formation allemande, qui dispose
d’une puissante machine offensive redoutée par
toutes les nations candidates aux trône. Ainsi,
le souvenir du Mondial 1982 refait forcément
surface. Pour rappel, les Algériens avaient battu
(2-1) à la surprise générale la République Fédérale d'Allemagne pour leur premier match
de Coupe du monde. Avant que le "match de la
honte" entre la RFA et l'Autriche, qui avaient
gelé après dix minutes de jeu un résultat (1-0)
qui les qualifiait toutes deux, ne les élimine.
Mais c’est avec toute la sérénité que les guerriers
du désert préparent cette empoignade. La joie,
qui a envahi le camp des Verts, à la suite, de cet
exploit, va sans doute prendre des proportions
plus raisonnables à l’approche du match face
aux joueurs de Joachim Low, pour un remake,
32 ans après le fameux et historique match livré
contre l’Allemagne par les Madjer, Belloumi,
Dahleb et autres Guendouz, un certain 16 juin
1982 au stade de Gijon, lors du mondial espagnol. Désormais libérés sur le plan psychologique après avoir atteint l'objectif tracé, celui de
passer au deuxième tour de la compétition, les
coéquipiers d'Essaid Belkalem comptent aborder cette rencontre avec l'idée de jouer leur vatout, se faire plaisir, et donner surtout le
Pour Saphir Taïder, "L'Algérie finira par
rééditer le coup de 1982 et battre l'Allemagne, pour pouvoir rencontrer ensuite la
France en quarts, au stade de Maracana", des
propos qui peuvent témoigner de l'enthousiasme qui règne chez les joueurs, née suite
à leur qualification aux huitièmes, au moment où l'Algérie avait été présentée comme
un outsider du groupe H. Avec la volonté et
la rage de vaincre qui animent les joueurs,
tout le monde y croit à un nouvel exploit de
cette génération capable de surmonter les
plus grands défis.
"On n’aura rien à perdre"
probant enregistré, le jeudi passé face à la
Russie (1-1) au stade de Curitiba, l'EN a écrit
une belle page dans l’histoire du football national, en faisant partie désormais des 16
meilleures nations de la Coupe du monde.
"S'il y aura quelqu'un qui doit avoir la pression c'est plus l'Allemagne que nous, c'est une
belle affiche", a-t-il enchainé. Revenant sur la
rencontre face à la Russie, le joueur de l'AS
Monaco (Ligue 1 française), s'est dit "ému" et
"fier".
"Je ressens beaucoup d'émotions. Nous
sommes fiers de ce que nous venons de réaliser. Ce n’était pas facile face à une bonne
équipe de Russie, on ne s'attendait pas à un
match aussi difficile, nous avons beaucoup
souffert, mais au bout c'était la qualification
que nous méritons amplement", a-t-il assuré.
Pour Medjani, cette génération actuelle ne
peut pas être comparée à celle de 1982, qui
avait réussi l'exploit de battre l'Allemagne
(ex-RFA) sur le score de 2 à 1, un certain 16
juin au stade d'El Molinon à Gijon. "Le match
de ce lundi, sera un remake du mondial 1982.
Ce qu'on fait nos ainés au mondial espagnol
est fabuleux. J'espère que dans 30 ans on
pourra parlera de nous et de ce qu'on a fait
pour le pays", a-t-il poursuivi. Enfin, le milieu
récupérateur de l'équipe nationale souhaite
vivre des "moments forts" au retour des Verts
en Algérie. "Je suis arrivé en 2010, j'étais un
supporter quand l'équipe est rentrée d'Um
Dourman avec la qualification en poche pour
le mondial sud-africain. J'espère qu'à notre
retour au pays, on vivra les mêmes scènes de
joie comme en 2009", a-t-il conclu.
Joachim Low (Sélectionner d’Allemagne)
‘’L’Algérie n’est pas un adversaire facile’’
Dans une déclaration accordée à la presse nationale, le sélectionneur
allemand, Joachim Low a mis en garde ses joueurs, contre tout excès
de confiance, lorsqu’ils donneront la réplique, pour le compte des huitièmes de finale, à la formation algérienne. Le coach allemand ne veut
surtout pas sous-estimer son adversaire, qui a éliminé la Russie de l’entraîneur Fabio Capello. ‘’Il est clair que l’Algérie n’est pas un adversaire
facile pour nous. Ils ont prouvé leurs qualités en accédant brillamment
à ce deuxième tour. A ce stade de la compétition, on ne peut pas choisir
un potentiel meilleur adversaire. Toutes les équipes sont difficiles et se
valent. Moi, je reste très vigilant’’. Et d’ajouter : ‘’On va bien préparer ce
match car, une défaite, et c’est l’élimination’’. Joachim Low, sûr de la force
de son équipe, a tenu, néanmoins, à sensibiliser son groupe et le prévenir contre ce genre de rencontres pièges.
Evidemment, le scénario de 1982 est toujours dans les esprits et tout
le monde en Allemagne veut effacer ça : ‘’Maintenant, c’est tout ou rien.
12
"Sur un match, tout
est possible"
Ils se régalent sur le terrain
Brahimi, Feghouli et Djabou,
trio de turbos
C’est un match à élimination directe et si on ne gagne pas, on peut retourner à la maison. C’est pour cela que je compte préparer ce match
avec le plus grand sérieux’’.
Oliver Kahn sous-estime les Algériens
Dans une déclaration récente rapportée par des journalistes allemands, l’ancien keeper de la mannschaft, dira à propos de l’empoignade
qui mettra aux prises l’EN nationale à la formation allemande. ‘’Si nous
jouons notre jeu, l’Algérie ne devrait poser aucun problème. Si on regarde nos qualités individuelles et tactiques, où serions-nous inférieure
à l’Algérie ?’’. L’ex-gardien de la National Mannschaft persiste et signe:
Italie - Giorgio Chiellini
‘’La sanction de Suarez
est excessive’’
Victime d’une morsure de Luis Suarez lors de la rencontre ItalieUruguay (0-1), acte qui a provoqué une vaste polémique, Giorgio
Chiellini s’est exprimé sur son site internet après la sévère sanction
prononcée par la FIFA à l’encontre de l’Uruguayen. L’international
de la Nazionale (29 ans) a notamment jugé celle-ci excessive. ‘’Je
n’éprouve pas de sentiment de joie, revanche ou colère contre Suarez
pour un incident intervenu sur le terrain et désormais passé, a expliqué le joueur de la Juventus Turin. Je pense seulement à Luis et
sa famille qui vont affronter des moments difficiles. J’ai toujours
considéré comme sans équivoque les interventions disciplinaires des
autorités compétentes mais je pense quand même que la solution
avancée est excessive. J’espère sincèrement qu’il pourra, au moins,
rester auprès de ses coéquipiers pendant les matches’’. Un souhait
qui ne sera pas réalisable puisque la FIFA a précisé qu'elle n'autorisait
pas Suarez à rester au camp de base de la Celeste et qu'il ne pourrait
également pas assister depuis les tribunes au huitième de finale face
à la Colombie samedi.
Les Fennecs veulent
rencontrer la France en
quart de finale
Carl Medjani (Défenseur des Verts)
Auteur d’une prestation époustouflante
contre la Russie, Carl Medjani, le défenseur
de l'équipe nationale, reconverti en milieu de
terrain défensif, a estimé que le match des
huitièmes de finale face à la redoutable formation allemande, prévu demain soir au
stade Beira-Rio de Porto Alegre (21h00 algérienne), sera un "bonus" pour les Verts, qui
viennent de décrocher une qualification historique au deuxième tour du mondial brésilien. ‘’Après cette belle qualification, je pense
qu'on aura rien à perdre aux huitièmes face à
l'Allemagne qui n'est plus à présenter. L'objectif d'atteindre le deuxième tour a été atteint. Cela ne veut pas dire qu'on va jouer
contre les Allemands sans motivation, au
contraire, on fera tout pour créer un autre exploit", a affirmé Medjani. Grâce au résultat
Ali Benarbia (Ex-capitaine de l’EN)
France
Fière comme tous les Algériens à la suite de la qualification méritée de l’EN, l’ancien international de football, Ali Benarbia, actuellement, consultant sur Radio Monte-Carlo (RMC), considère que
"désormais tout est possible" et que l'Algérie est capable d'aller audelà. ‘’Contre l'Allemagne, ce n'est jamais facile, mais sur un match,
tout peut arriver. C'est d'ailleurs, pour cette raison que, dans ce sport,
il ne faut jamais écarter la moindre probabilité", a-t-il souligné. Et
d’ajouter : ‘’Les Fennecs n'ont plus rien à perdre. Elle a déjà atteint
son objectif à travers cette qualification historique aux 8es de finale
et tout ce qui suivra, ce sera du bonus". Autrement dit : "L'Algérie
jouera contre l'Allemagne sans la moindre pression". Ce qui peut être
une bonne chose, selon Benarbia, car en étant "libérés moralement",
Feghouli et ses camarades pourront peut-être réaliser de bien meilleures choses sur le terrain. A ce propos, et suivant sa riche expérience comme joueur, Benarbia a estimé que "La clé du succès contre
l'Allemagne passe par l'adoption d'un autre système de jeu, basé
beaucoup plus sur l'offensive". "Que ce soit contre la Belgique ou la
Corée du Sud, l'Algérie a toujours été la première à marquer. Après
quoi, elle a essayé de préserver le score, mais en vain, car elle avait
encaissé deux buts à chaque fois". Une situation qui, selon le consultant de RMC prouve, on ne peut mieux, que les Verts ne sont pas
"taillés" pour rester en bloc, et assurer leur victoire en défendant l'acquis. "Je pense qu'à travers les deux premières mésaventures (ndlr :
contre la Belgique et la Corée du Sud), ils ont compris qu'ils ne savent
pas le faire. Donc, leur seule chance de passer ces 8es de finale, ce
sera de tout donner, sans jamais reculer", a-t-il relevé. N'empêche
que, l’ancien métronome du PSG, ce sera, quand même, très dur,
contre une grande équipe d'Allemagne qui, cette année encore, semble égale à elle-même et se présente comme un des grands favoris du
tournoi. La dernière confrontation entre l'Algérie et l'Allemagne remonte à l'été 1982, à l'occasion de la Coupe du monde organisée par
l'Espagne, et ce sont les Verts qui l'avaient emporté (2-1) grâce à des
buts de Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi. Côté allemand, c'est
Karl-Heinz Rummenigge qui avait inscrit l'unique but allemand.
IRM rassurante
pour Sakho
V
ifs, techniques et insaisissables, Yacine
Brahimi, Sofiane Feghouli et Abdelmoumene Djabou
sont les accélérateurs du jeu de
l'Algérie, qui aura bien besoin de
leur complicité en attaque pour
réussir un nouvel exploit, demain
soir, en huitièmes de finale du
Mondial-2014 contre l'Allemagne. Le trio de milieux offensifs a grandement contribué à la
qualification historique des Fennecs pour le top 16 mondial: chacun a inscrit un but et délivré une
passe décisive depuis le début de
la Coupe du monde, preuve que
le danger peut venir de partout.
"Tout le monde marque son but
ou fait sa passe décisive, c'est vraiment un jeu collectif ", a expliqué
à l'AFP Sofiane Feghouli. Dans le
trio, les rôles sont bien répartis et
pourtant interchangeables. Brahimi, considéré à Grenade (Espagne) comme l'un des meilleurs
dribbleurs de Liga, a occupé
contre la Corée du Sud (4-2) puis
la Russie (1-1) une fonction de
meneur de jeu et d'électron libre,
avec pour charge de s'infiltrer
entre les lignes adverses. Feghouli, auteur d'une saison pleine
à Valence (Espagne), joue lui les
pistons sur le flanc droit et n'hésite pas à repiquer dans l'axe. Djabou (CA Tunis), enfin, est un
petit gaucher très technique qui
provoque, combine et déborde.
Ces joueurs-là aiment le ballon et
les petits espaces. Et, grâce aux
brèches ouvertes par le pivot
Islam Slimani en pointe, les trois
petits gabarits se régalent. "C'est
toujours facile de jouer avec des
joueurs de cette qualité, même si
on a peu joué ensemble auparavant", poursuit Feghouli. "Le
football est simple pour les
joueurs qui le comprennent bien
et on a la chance d'avoir des
joueurs à gros potentiel. Je suis
ravi de jouer avec eux."
"Joueurs jolis
à voir'"
Parfois fébrile en défense, l'Algérie sait que son principal atout
repose sur cette vivacité en attaque. "C'est la qualité des joueurs
offensifs algériens, résume le capitaine Madjid Bougherra. Ils ont
besoin de jouer leur jeu, d'être libérés. Techniquement, ce sont
des joueurs jolis à voir sur les
une-deux, sur les combinaisons."
Tout le flair du sélectionneur de
l'Algérie Vahid Halilhodzic a été
d'associer ce trio contre la Corée
après un premier match extrêmement timide offensivement
contre la Belgique (2-1). Et le
Bosnien a aussitôt pu se féliciter
de son choix. "Bien utiliser les
qualités de notre attaquant (Slimani, NDLR) en profondeur,
jouer dans les intervalles, redoubler les passes...
C'est le jeu qu'on pratique à
l'entraînement", a-t-il expliqué.
Face à l'Allemagne et ses défenseurs très physiques, Feghouli
(1,78 m), Brahimi (1,75 m) et
Djabou (1,64 m) pourraient
néanmoins afficher un déficit
physique et il n'est pas acquis que
"Coach Vahid" les alignera d'emblée tous les trois. "Un joueur
comme Djabou, c'est un bijou.
Mais il s'est éteint en seconde période" contre la Corée, a souligné
le technicien. "Feghouli, Brahimi,
ce sont des garçons de talent. (...)
Mais il ne faut pas seulement
mettre Feghouli, Djabou, Brahimi, il faut parfois mettre des
joueurs plus costauds pour les
coups de pieds arrêtés". Reste la
solution de les réunir sur la pelouse en cours de match, pour
profiter de leur aisance dans les
un contre un. Et pour accélérer,
au besoin, le cours des choses.
Cinquième
meilleure attaque
du tournoi
Avec six buts inscrits en trois
matchs de la phase de groupes, la
sélection algérienne occupe la
cinquième place au classement
des meilleures attaques de la
Coupe du monde 2014.
Les Verts ont inscrit au moins
un but à chaque match soit une
moyenne de deux réalisations par
rencontre, selon les statistiques
publiées, vendredi passé, par la
Fédération internationale de
football (FIFA). Les buts algériens
ont été marqués par: Slimani (2
buts), Feghouli(1), Halliche (1),
Djabou (1), et Brahimi (1). Trois
ont été inscrits en action, et les
trois autres sur coups de pied arrêtés. La première place au classement est occupée par les
Pays-Bas avec 10 buts, suivis de la
Colombie (9 buts).
La France complète le podium avec 7 buts.
D'autre part, l'équipe d'Algérie
a réalisé 859 passes réussies lors
de ses trois matchs du premier
tour: 221 passes courtes réussies,
530 passes moyennes réussies et
108 passes longues réussies. Le
pourcentage des passes réussies
est de 70%. Enfin, les joueurs algériens ont couru 112,5 kms par
match et commis 49 fautes au
total.
Le défenseur des Bleus Mamadou Sakho, touché aux ischio-jambiers, a passé vendredi une IRM qui s'est révélée «rassurante». Le
joueur doit continuer les soins mais devrait-être présent à l'entraînement, hier, même s'il pourrait y suivre un programme individualisé et effectuer une séance à part. Sakho a été victime d'une
élongation aux ischio-jambiers face à la Suisse (5-2), le 20 juin, avant
de prendre un coup sur la cuisse lors du troisième match des Bleus
à la Coupe du monde contre l'Equateur (0-0).
Euro 2016
La ‘’goal-line
technology’’ sera utilisée
Déjà utilisée à plusieurs reprises depuis le début de la Coupe du
monde au Brésil, la «goal-line technology», a semble-t-il été approuvée par Michel Platini, puisque le président de la Fifa, Sepp Blatter,
a assuré, vendredi soir, que le système serait utilisé lors du prochaine
Euro, organisé en France dans deux ans. «J'ai parlé au président de
l'UEFA, Michel Platini, qui m'a dit qu'il introduirait la ''goal-line
technology'' lors du prochain Championnat d'Europe en France en
2016», a déclaré Blatter sur le site officiel de la Fifa. Ancien opposant
farouche à l'utilisation de la vidéo dans le football, le patron du football mondial reconnaît l'utilité du logiciel, qui a notamment validé
le deuxième but français face au Honduras (3-0), le 15 juin dernier
: ‘’Ça aide l'arbitre et le public, et désormais il n'y a plus de discussion
pour savoir si le but a été marqué ou pas. (...) Je suis sûr que les ligues
professionnelles suivront’’.
13
CAP SPort
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
LNFA – Ligue nationale de football amateur– Groupe Ouest - Calendrier de la saison 2014 – 2015
La Reprise fixée au cinq septembre
B. Nourhane
L
es calendriers des championnats,
des trois groupes relevant de la
Ligue nationale de football amateur, (LNFA) ont été publiés sur le site de
cette dernière. Cette instance a fixé le début
du challenge au cinq septembre prochain. Le
groupe Ouest verra l’intronisation de nouveaux pensionnaires, à savoir le SCM Oran
et le SKAF Khemis Miliana.
De son côté, l’ES Mostaganem, qui ambitionne de faire un retour rapide en Ligue
2 professionnelle, après avoir fini bonne
dernière, au terme de la saison écoulée,
devra prendre les autres candidats au sérieux souhaité car la concurrence sera
rude, sachant que pas moins de cinq
équipes postulent pour le billet menant à la
Ligue 2.
L’Espérance retrouvera, également, le
club voisin du Widad, qui entend, aussi,
réussir sa saison. Pour leur part, le CRB
Ben Badis, le GC Mascara, l’US Remchi, la
JSM Tiaret convoitent, toujours, le titre. Ce
qui fera de ce championnat un challenge
attrayant.
LNFA – Ligue nationale de football amateur – Groupe Ouest - Calendrier de la saison 2014 – 2015
1ère Journée
SKAF – RCBOR
IST–OMA
USR–WAM
MBH–ESA
SCMO–JSMT
ESM-CRBBB
CCS-GCM
SAM–CRBS
16ème Journée
2ème Journée
SKAF-SCMO
GCM-CRB
CRBBB-CCS
JSMT-SAM
ESA-ESM
WAM-MBH
OMA-USR
RCBOR-IST
17ème Journée
3ème Journée
CRBS-CRBBB
IST-SKAF
USR-RCBOR
MBH-OMA
SCMO-ESA
ESM-WAM
CCS-JSMT
SAM-GCM
18ème Journée
4ème Journée
SKAF-USR
IST-SCMO
CRBBB-GCM
JSMT-CRBS
ESA-CCS
WAM-SAM
OMA-ESM
RCBOR-MBH
19ème Journée
5ème Journée
CRBS-ESA
GCM-JSMT
USR-IST
MBH-SKAF
SCMO-OMA
ESM-RCBOR
CCS-WAM
SAM-CRBBB
20ème Journée
6ème Journée
SKAF-ESM
IST-MBH
USR-CCS
JSMT-CRBBB
ESA-GCM
WAM-CRBS
OMA-SAM
RCBOR-SCMO
21ème Journée
7ème Journée
CRBS-SKAF
GCM-IST
CRBBB-ESA
MBH-USR
SCMO-WAM
ESM-JSMT
CCS-OMA
SAM-RCBOR
22ème Journée
8ème Journée
SKAF-SAM
IST-ESM
USR-SCMO
MBH-CCS
ESA-JSMT
WAM-CRBBB
OMA-GCM
RCBOR-CRBS
23ème Journée
9ème Journée
CRBS-OMA
GCM-RCBOR CRBBB-SKAF
JSMT-WAM
SCMO-MBH
ESM-USR
CCS-IST
SAM-ESA
24ème Journée
10ème Journée
SKAF-GCM
IST-CRBS
USR-SAM
MBH-ESM
SCMO-CCS
WAM-ESA
OMA-JSMT
RCBOR-CRBBB 25ème Journée
11ème Journée
CRBS-USR
GCM-WAM
CRBBB-OMA
JSMT-MBH
ESA-SKAF
ESM-SCMO
CCS-RCBOR
SAM-IST
26ème Journée
12ème Journée
SKAF-JSMT
IST-CRBBB
USR-GCM
MBH-CRBS
SCMO-SAM
ESM-CCS
OMA-WAM
RCBOR-ESA
27ème Journée
13ème Journée
CRBS-SCMO
GCM-MBH
CRBBB-USR
JSMT-IST
ESA-OMA
WAM-RCBOR
CCS-SKAF
SAM-ESM
28ème Journée
14ème Journée
SKAF-WAM
IST-ESA
USR-JSMT
MBH-CRBBB
SCMO-GCM
ESM-CRBS
CCS-SAM
RCBOR-OMA
29ème Journée
15ème Journée
CRBS-CCS
GCM-ESM
CRBBB-SCMO
JSMT-RCBOR
ESA-USR
WAM-IST
OMA-SKAF
SAM-MBH
30ème Journée
Les équipes: CRB Sendjas, SKAF Khemis Miliana, GC Mascara, IS Tighennif, CRB Ben Badis, US Remchi, JSM Tiaret, MB Hassasna, ES Araba, SCM Oran, WA Mostaganem, ES
Mostaganem, OM Arzew, CC Sig, RCB Oued R’hiou, SA Mohammadia.
JSM Béjaïa - Mellal Ammor (Milieu de terrain)
‘’Je ne suis pas prêt pour revenir
au Ghali de Mascara’’
B.A.B
Alors qu’il venait de faire
son baptême de feu, avec
l’équipe fanion du Ghali de
Mascara, il y a de cela quatre
ans, Mellal Ammor, qui n’était
qu’en première année junior, a
été chipé par l’ES Sétif. Il faut
dire que cette transaction, n’a
pas été juteuse pour le Ghali,
car les lois ne protègent pas les
clubs amateurs.
Le joueur en question, après
quelques apparitions avec la
formation ‘’espoirs’’ de l’ESS, a
été recruté par le CA Bordj Bou
Arreridj, avant d’atterrir à la
JSM Béjaïa où il a terminé sa
deuxième saison.
Sollicité par ‘’Cap Ouest’’
pour répondre à certaines
questions relatives à son retour
au bercail, Mellal dira : ‘’Je vou-
drais bien revenir au sein de
mon club formateur mais, à
vrai dire, les conditions actuelles ne s’y prêtent pas. Pour
le moment, je préfère honorer
mon contrat avec la JSMB, le
club dans lequel je suis considéré à ma juste valeur’’.
USM Blida
Zaïm démissionne, Hadjar en fait autant
B.A.B
Alors qu’il devait entamer,
la semaine passée, son travail
à la tête de la barre technique
de l’équipe chère à la ville des
Roses, l’USM Blida, en l’oc-
currence, Cherif Hadjar, car
c’est de lui qu’il s’agit, vient de
jeter l’éponge, ‘’en raison de la
démission du président Zaïm
Sid Ahmed’’, a-t-il affirmé .
A ce propos, l’ancien coach
du GCM, de la JSS, del’
USMBA, de l’USR et du MCS,
dira :
‘’ Suite à la démission du
président Zaïm, j’ai quitté
l’USM Blida pour la seule raison que c’est avec Zaïm que je
me suis entendu.
Officiellement, je suis partant, à moins que le nouveau
patron du club n’en décide autrement.
En attendant, je suis en
train d’étudier les autres propositions que j’ai reçues’’.
NC Maoussa
Les supporters exigent des changements
B.A.B
Le Nadjah de Maoussa, auteur d’un parcours décevant,
en Régionale 1, relevant de la
Ligue régionale de Saïda
(LRFS), a terminé la saison à
la huitième place. Le club a
engrangé, après vingt-sept
(27) matchs joués, trente-huit
(38) points, ayant acquis onze
(11) victoires, fait cinq (05)
14
nuls et concédé onze (11) défaites. Le goal-avérage du
Nadjah a été négatif puisqu’il
n’a marqué que quarante (40)
buts alors qu’il en a encaissé
quarante-trois (43).
Il faut dire que le Nadjah
est passé de justesse, tout près
d’une relégation certaine, car
il ne dépassait la lanterne
rouge ‘’Tizi’’, que de cinq
points. Pour leur part, les sup-
porters appellent les dirigeants et le staff technique à
revoir leur copie.
Ces derniers doivent, estiment les fans, travailler davantage pour l’intérêt du club.
Les supporters disent qu’ils en
ont assez de cette succession
de parcours décevants et humiliants.
‘’Les dirigeants doivent assumer leurs responsabilités et
rendre des comptes’’, dira un
fervent supporter.
Ce dernier espère la tenue,
dans les plus brefs délais, de
l’assemblée générale ordinaire, afin d’être éclairé sur
certains points.
Enfin, le mieux pour la direction, c’est d’organiser ce
conclave, en temps opportun,
afin de s’expliquer et de mettre fin aux spéculations.
ES Aïn Fekan Temmouri Mohamed
(Président)
‘’Nous
sommes
délaissés’’
B.A.B
L’ES Aïn Fekan, qui a réussi une accession méritée, après avoir dominé le championnat de la division Honneur, avec à la
clé, un écart considérable de huit (08)
points, par rapport aux co-dauphins, le
WA Ghriss et le MC Froha, ne fait l’objet
d’aucun soutien de la part des autorités locales, a-t-on, appris, auprès du président
du club.
Ce dernier regrette l’indifférence des
autorités locales, qui, selon ses dires,
n’ont, même pas, daigné lever le petit
doigt pour faire un geste, en signe d’encouragements, en direction du club, qui
a honoré la ville.
‘’Vous me demandez quand est-ce qu’on
va fêter notre accession ? Eh bien, cette
question doit être posée, plutôt aux autorités locales ? Ces dernières n’ont, même pas,
pensé, à honorer les artisans de cette accession, à savoir les joueurs, et les staffs technique et administratif ’’.
Et d’ajouter : ‘’Nous avons des minimes,
des cadets et des juniors, qui ont remporté
leur championnats respectifs, et je me demande, à l’occasion, si ces gosses ne méritent pas d’être considérés ?’’.
Devant cette situation, le président menace de jeter l’éponge mettant les responsables locaux devant leurs responsabilités.
CAP TURF
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Hippodrome d’Es-Sénia
Première course à 16H - Prix : Aïssane Allocation : 350.000 DA - Distance 1.700M - Paris Quarté-Quinté
PROPRIETAIRES
O. MOULA
F. METIDJI
M. BENRABEH
A. BOUKHRIS
MR. KHALDI
AH. FEGHOULI
AH. FEGHOULI
O. MOULA
A. AOUED
LE PETIT HARAS
LE PETIT HARAS
F. LAIDOUNI
F. LAIDOUNI
CHEVAUX
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
PRINCE DE BRUGERE
TAJ MHAHAL
TERRY DE CARRERE
SPIRIT DE CARRERE
QUASOR DE CROATE
AMOUR DU CROATE
ADAHESS DU CROATE (0)
PARSAN
ROYAL DU LOUP
CASBAR
PAPILOU
TAMISE DE CARRERE
UTTA DE CARRERE
Par A. Khaled
1 PRINCE DE BRUGERE
F. MOUISSI 58 kg
05-06-2013 1.600 m 2ème
F. MOUISSI 54 kg 5 pts
26-06-2013 1.600 m 4ème
F. MOUISSI 54 kg 5 pts
29-06-2013 2.000 m 13ème
F. MOUISSI 58 kg 16 pts
27-09-2013 1.600 m 7ème
AP/ M. HABBES 56 kg 13 pts
14-01-2014 1.400 m 2ème
F. MOUISSI 53 kg 13 pts
Cet excellent poulain à la qualité
reconnue et ne devrait pas laisser
passer une telle opportunité.
Cote : 3/1
2 TAJ MHAHAL
S. BENYETTOU 58 kg
15-03-2014 1.800 m 4ème
S. BENYETTOU 57 kg 7 pts
29-03-2014 1.800 m 6ème
S. BENYETTOU 57 kg 13 pts
01-04-2014 1.800 m 2ème
S. BENYETTOU 56 kg 8 pts
03-05-2014 2.000 m 6ème
S. BENYETTOU 54 kg 7 pts
13-05-2014 2.000 m 4ème
S. BENYETTOU 57 kg 6 pts
La jument retrouve quelque peu
de sa forme comme l’a démontré
sa dernière sortie dans l’argent
sur 2 000 mètres.
Cote : 8/1
3 TERRY DE CARRERE
H. BELHACHEMI 58 kg
05-06-2013 1.600 m 1er 1’52’’
H. BELHACHEMI 56 kg 5 pts
26-06-2013 1.600 m 1er 2’08’’
H. BELHACHEMI 58 kg 5 pts
29-06-2013 2.000 m 10ème
H. BELHACHEMI 58 kg 16 pts
28-10-2013 1.400 m 1er T.N.C
H. BELHACHEMI 54 kg 13 pts
21-01-2014 1.600 m 2ème
H. BELHACHEMI 58 kg 13 pts
Alignant de belles réussites à la
suite, il aura cependant un bel
avantager à la corde. Bon favori
aussi.
Cote : 5/1
JOCKEYS
P
58
F. MOUISSI
58
S. BENYETTOU
58
H. BELHACHEMI
56
H. METIR
56
T. ALI OUAR
56
YS. BADAOUI
56
K. HAOUA
56
R. MESSAOUD
53,5
JJ/ A. MESSAOUD
AP/ AB. BOULESBAA 53,5
AP/ M. BOULESBAA 53
53
B. ABED
51,5
AP/ A. RAZIK
C ENTRAINEURS
12
9
10
2
13
3
11
1
7
8
6
5
4
M. MESSAOUD
H. FATMI
PROPRIETAIRE
K. BOUKHRIS
PROPRIETAIRE
K. FEGHOULI
S. ROUANE
M. MESSAOUD
PROPRIETAIRE
Y. BOULESBAA
Y. BOULESBAA
PROPRIETAIRE
PROPRIETAIRE
Fiche technique du Quarté et Quinté
4 SPIRIT DE CARRERE
H. METIR 56 kg
AM. BENDJEKIDEL 58 kg 5 pts
29-06-2013 2.000 m 3ème
B. BENDJEKIDEL 58 kg 16 pts
22-08-2013 1.400 m 2ème
H. BELHACHEMI 58 kg 13 pts
27-09-2013 1.600 m 1er T.N.C
H. BELHACHEMI 58 kg 13 pts
09-11-2013 2.000 m 6ème
AM. HARELLI 57 kg 10 pts
24-12-2013 1.600 m 4ème
AM. HARZELLI 58 kg 13 pts
Bien piloté encore et toujours en
forme, il peut venir très haut
brouiller les cartes.
Cote : 3/1
5 QUASOR DE CROATE
T. ALI OUAR 56 kg
13-11-2012 1.200 m 1er T.N.C
S. BENYETTOU 55 kg 13 pts
17-11-2012 1.700 m 2ème
S. BENYETTOU 56 kg 13 pts
01-12-2012 1.800 m 7ème
S. BENYETTOU 58 kg 11 pts
08-02-2013 1.600 m 4ème
S. BENYETTOU 57 kg 7 pts
23-11-2013 1.700 m 5ème
T. ALI OUAR 56 kg 6 pts
Il a besoin de réaliser quelques
performances honorables et
prouver qu’il est toujours en
piste.
Cote : 8/1
6 AMOUR DU CROATE
YS. BADAOUI 56 kg
01-04-2014 1.800 m 2ème
YS. BADAOUI 56 kg 8 pts
22-04-2014 1.600 m 2ème
YS. BADAOUI 56 kg 6 pts
26-04-2014 1.800 m 1er 2’12’’
YS. BADAOUI 56 kg 6 pts
13-05-2014 2.000 m 3ème
YS. BADAOUI 56 kg 6 pts
17-05-2014 1.700 m 2ème
YS. BADAOUI 56 kg 7 pts
Très bon cheval qui aura de
belles chances sur ce parcours
vraiment à sa mesure.
Cote : 8/1
7 ADAHESS DU CROATE
K. HAOUA 56 kg
22-04-2014 1.600 m 4ème
JJ/ WF. DJELLAOUI 53 kg 6 pts
26-04-2014 1.800 m 2ème
K. HAOUA 54 kg 6 pts
18-05-2014 1.300 m 1er 1’33’’
K. HAOUA 55 kg 14 pts
07-06-2014 1.800 m 2ème
K. HAOUA 54 kg 10 pts
Ce brillant coursier à la pointure
classique, qui vient de terminer
premier sur 1400 mètres, ne devrait pas trop forcer sur son talent pour épingler à son tableau
de chasse l’épreuve qui nous intéresse.
Cote : 5/1
8 PARSAN
R. MESSAOUD 56 kg
05-01-2013 1.400 m 6ème
JJ/ A. MESSAOUD 53 kg 6 pts
21-01-2014 1.600 m 12ème
B. HAMDI 52 kg 13 pts
17-02-2014 1.300 m 12ème
B. HAMDI 54 kg 14 pts
18-05-2014 1.300 m 13ème
AP/ GH. GASMI 50 kg 14 pts
Ce n’est pas un modèle de régularité, tantôt parmi les premiers,
tantôt parmi les derniers. On
demeure sceptique sur une éventuelle participation de sa part.
Cote : 100/1
9 ROYALE DU LOUP
JJ/ A. MESSAOUD 53,5 kg
05-09-2013 1.200 m 6ème
H. METIR 52 kg 13 pts
12-09-2013 1.000 m 2ème
H. METIR 52 kg 13 pts
27-09-2013 1.600 m 6ème
H. METIR 52 kg 13 pts
28-10-2013 1.400 m 2ème
JJ/ A. MESSAOUD 52 kg 13 pts
24-02-2014 1.700 m 8ème
JJ/ A. MESSAOUD 54 kg 14 pts
Il peut s’inclure facilement dans
la combinaison gagnante avec un
professionnel.
Cote : 15/1
Les résultats de samedi
à l’hippodrome du Caroubier
Paris Quarté-Quinté
1 - 2 - 6 - 13 - 5
10 CASBAR
AP/ AB. BOULESBAA 53,5 kg
26-10-2013 1.500 m 6ème
AP/ W. BENDJEKIDEL 52,5 kg 9 pts
23-11-2013 1.700 m 4ème
A. NOUGHA 55 kg 6 pts
14-01-2014 1.400 m 7ème
AP/ M. BOULESBAA 56 kg 13 pts
28-01-2014 1.400 m 5ème
AP/ AB. BOULESBAA 50,5 kg 13 pts
11-03-2014 1.300 m 9ème
AP/ AB. BOULESBAA 52 kg 13 pts
Ce pur-sang accrocheure à souhait rompue à ce genre d’épreuve,
a foncièrement déçu à sa dernière sortie.
Cote : 20/1
11 PAPILOU
AP/ M. BOULESBAA 53 kg
27-09-2013 1.600 m 5ème
AP/ B. BENSAID 53 kg 13 pts
13-10-2013 1.600 m 4ème
A. BOUKHACHBA 56 kg 13 pts
26-10-2013 1.500 m 8ème
A. BOUKHACHBA 57 kg 9 pts
04-05-2014 1.100 m 4ème
A. BOUKHACHBA 58 kg 14 pts
18-05-2014 1.300 m 9ème
AP/ M. BOULESBAA 53 kg 14 pts
Il va encore une fois éprouver
des difficultés pour tenter de
tenir la comparaison face aux ténors de l’épreuve.
Cote : 50/1
12 TAMISE DE CARRERE
B. ABED 53 kg
31-12-2013 1.200 m 13ème
B. HAMDI 52 kg 13 pts
10-02-2014 1.600 m 13ème
H. BRAHMI 56 kg 13 pts
17-02-2014 1.300 m 13ème
AP/ GH. GASMI 5 0 kg 14 pts
24-02-2014 1.700 m 13ème
B. HAMDI 54 kg 14 pts
11-03-2014 1.300 m 12ème
B. HAMDI 55 kg 13 pts
Elle aura une tâche compliquée
dans ce quinté sur 1 600 mètres.
Cote : 35/1
13 UTTA DE CARRERE
AP/ A. RAZIK 53,5 kg
28-10-2013 1.400 m 10ème
JJ/ AB. NAIR 54 k g 13 pts
03-12-2013 1.300 m 2ème
B. ABED 54 kg 13 pts
10-12-2013 1.400 m 12ème
B. ABED 54 kg 13 pts
31-12-2013 1.200 m 7ème
B. ABED 54 kg 13 pts
28-01-2014 1.400 m 3ème
B. ABED 55 kg 13 pts
Malgré ses bons derniers résultats, il faut reconnaître qu’elle
n’aura pas les coudées franches
dans une telle épreuve car elle affronte plus fort qu’elle sur 1 700
mètres.
Cote : 35/1
C A P- P R O N O S T I C S
Pari Quarté
4-1-3-2-5-6
Surprise : 9
Surprise : 8
H/S : 4 - 1 - X - 3
Pari Quinté
4-1-3-2-5-6-9
Outsider : 8
H/S : 4 - 1 - X - 3 - 2
15
CAP Courrier
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
LIBYE
“Il n’y a plus rien ici”
T
rois ans après la chute du régime
de Kadhafi, la désillusion des Libyens est profonde. Après avoir
passé près de trois ans en Europe, j’ai décidé d’aller faire un tour chez moi. J’ai passé
six semaines entre Tripoli, la capitale, et
Bani Walid [dans la région de Misrata], ma
ville natale. Pendant tout le séjour, j’ai eu
l’impression d’être dans un pays étranger et,
malgré mon expérience des voyages, mon
propre pays m’a paru étrange. La première
chose qui m’a frappé, c’est le désespoir et la
déception des Libyens trois ans après la
chute de Muammar Kadhafi, chassé en
2011 par des rebelles soutenus par l’Otan
lors d’une “révolution” qui, d’après un de
mes anciens camarades de classe, était plutôt une guerre civile. Pleins d’espoir et d’optimisme à la fin de la guerre, les Libyens
sont aujourd’hui plus désespérés et pessimistes que jamais. Pour sonder l’humeur
générale, j’ai circulé en taxi, fréquenté les
cafés, parlé avec des inconnus et rencontré
autant d’amis et de connaissances que possible. Seul un chauffeur de taxi sur les dizaines avec lesquels je me suis entretenu
pendant mon séjour m’a paru optimiste
quant à la situation du pays et ouvert à un
avenir meilleur.
Les bâtiments de Tripoli sont toujours
couverts de graffitis qui émanent pratiquement tous de partis politiques opposés au
gouvernement, au Congrès général national [CGN, Parlement] et aux islamistes, dénoncent les rebelles et parfois la
“révolution” elle-même. Très rares sont
désormais ceux qui s’en prennent à Kadhafi
et à son régime. En 2012, quand les aspirations et l’espoir étaient grands, presque tous
les graffitis visaient Kadhafi et ses partisans. Il n’est pas vraiment oublié aujourd’hui, on se souvient de lui, en
particulier dans les moments de grande
tension. Nombre des Libyens à qui j’ai parlé
regrettent la paix et la sécurité qui régnaient dans leur vie quand il était au pou-
voir. Certains pensent qu’il aurait dû quitter le pays. S’il l’avait fait, “on le supplierait
de venir à notre secours”, m’a confié un
coiffeur de Gargarich, un quartier de l’ouest
de Tripoli. Pendant tout mon séjour, je n’ai
vu que trois fois des agents de la circulation
ou des policiers en civil visiblement en service. Dans un cas, l’agent priait un chauffeur de taxi de déplacer son véhicule qui
bloquait la circulation à un carrefour très
passant devant le plus grand hôpital du sud
de Tripoli. Bien entendu le chauffeur n’a
obtempéré qu’après avoir récupéré son
mug au café. Jadis très animé, le front de
mer de Tripoli accueillait familles et enfants, en particulier les nuits d’été. De nos
jours, la ville est déserte après 21 heures.
Et la place des Martyrs devient le lieu de
rassemblement de bandes de motards qui
font étalage de leurs talents fraîchement acquis sous l’œil indifférent de quelques policiers.
Toutes les nuits ou presque, tirs d’armes
à feu et explosions retentissent dans certaines parties de la ville – essentiellement
dans le sud, dans les quartiers d’Al-Hadba
et Abou Salim. Un jour, en fin d’après-midi,
je me trouvais dans le secteur quand tout
d’un coup la rue Salaheddin, qui va vers le
sud, s’est retrouvée bloquée par des pneus
enflammés et une fusillade a éclaté. Il y
avait apparemment une bataille le long de
la route.
Je n’étais pas assez près pour voir ce qui
se passait et quand j’ai pu arriver sur les
lieux tout était terminé. Il y avait un mort
et deux ou trois blessés. Nul n’a pu me dire
ce qui s’était passé. Si, la nuit, Tripoli ressemble à une ville fantôme, très dangereuse, dans la journée la vie suit son cours
ordinaire à part quelques tirs sporadiques
et des fusillades par-ci par-là. Les boutiques sont remplies de produits alimentaires et de biens de consommation venant
de Thaïlande, de Chine, de Turquie et
d’Egypte. Un supermarché français s’est ou-
vert dans le sud de la ville mais
les gens trouvent les prix trop élevés. Le nombre de mendiants a
énormément augmenté depuis
2011.
A l’époque, on ne voyait pratiquement pas de Libyens faire la
manche aux feux de circulation
sur les grandes artères. Bani
Walid, ma ville, au sud-ouest de
Tripoli, m’a semblé plus sûre et
plus tranquille. On ne voit pratiquement pas d’hommes armés
dans les rues et les magasins restent ouverts très tard. J’ai fait le tour de la
ville jusque tard dans la nuit en compagnie
de vieux amis sans la moindre inquiétude.
La ville ne compte pas de milices et semble
s’en sortir beaucoup mieux que la capitale
en matière de sécurité. La solidarité entre
les gens est encore plus grande qu’à
l’époque de l’arrivée des rebelles, en octobre
2012. Les bureaux d’Aldardanel, la chaîne
de télévision secrète et illégale de la ville,
fonctionnent normalement malgré l’opposition du gouvernement. J’y ai été invité, il
s’agit de trois pièces contiguës situées non
loin d’un des bâtiments de l’université qui
a été détruit par l’Otan en octobre 2011. Les
jeunes hommes qui s’y trouvaient m’ont exposé leur point de vue. Pour eux, Aldardanel doit continuer parce qu’elle “dit la
vérité”. A en juger par le nombre de SMS
qu’ils reçoivent, ils semblent avoir le soutien d’une bonne quantité de Libyens.
Presque tous les cafés et les foyers où je me
suis rendu ont la télé réglée sur cette
chaîne. Cependant personne n’a voulu me
dire d’où elle émettait. Elle couvre tous les
événements locaux, commente les événements nationaux et affiche un bandeau déroulant d’informations actualisé deux fois
par jour. Son seul problème, c’est le
manque de financement mais elle le
contourne en réduisant ses dépenses. Tout
le monde est bénévole.
BOSNIE-HERZÉGOVINE
La Grande Guerre divise de nouveau
La capitale bosnienne
célèbre le centenaire de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, mais sans
les dirigeants mondiaux. es
présidents Poutine, Obama
et Hollande, ainsi que la
chancelière allemande Angela Merkel et la reine Elisabeth II se sont rendus en
France pour assister aux
commémorations du débarquement allié en Normandie. Un autre
anniversaire "rond", plus important encore,
tombe ces jours-ci : le centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale,
qui a façonné le monde d’aujourd’hui. Pourtant cet anniversaire ne sera pas célébré de
manière aussi spectaculaire que l’a été le jour
J. Dans un monde toujours en quête de stabilité, les images inquiétantes en provenance
d’Ukraine nous rappellent à quel point 1914
est toujours d’actualité. Le centenaire de la
Grande Guerre tombe le 28 juin, jour où
Gavrilo Princip a tiré sur l’archiduc François-Ferdinand. L’été 2013, quand il a été décidé que la cérémonie principale aurait lieu
à Sarajevo, on espérait la venue de nombreux chefs d’Etat du monde entier, dont
Mme Merkel et M. Hollande, qui envisageaient d’émettre depuis cette ville où tout a
commencé un message de paix s’inscrivant
dans la perspective européenne. Aujourd’hui plus personne n’attend ni Merkel
ni Hollande à Sarajevo. Pour l’heure, la personnalité la plus célèbre annoncée est le philosophe français Bernard-Henri Lévy, dont
la pièce Hôtel Europa sera donnée en avantpremière.
Le concert du Philharmonique de
Vienne doit constituer le point d’orgue des
commémorations. Il aura lieu le 28 juin
dans l’enceinte de la Vijecnica, l’ancienne
mairie et bibliothèque nationale incendiée
pendant la dernière guerre. C’est précisément le lien établi entre la Première Guerre
mondiale et la dernière guerre que Nebojsa
Radmanovic, membre serbe de la présidence collective de Bosnie-Herzégovine, a
évoqué comme raison pour ne pas assister
au concert du Philharmonique de Vienne.
"C’était une bonne idée à l’origine – adresser
depuis Sarajevo un message de paix et de réconciliation européenne –, mais cela est
choquant et hors de propos dans le contexte
de la guerre civile qui s’est déroulée en Bosnie-Herzégovine dans les années 1990", a-til écrit dans sa lettre adressée au président
de l'Autriche, Heinz Fischer. Nebojsa Radmanovic n’a pas été le seul à décliner l’invitation, aucun dignitaire politique de la
république serbe de Bosnie ne s’y rendra.
L’année dernière, Milorad Dodik, le président, a promis de boycotter la cérémonie. Il
n’a pas changé d’avis. Les élites politiques
serbes, dans l’optique nationaliste selon laquelle leur peuple serait la victime éternelle
du méchant Occident, considèrent ces commémorations de la Grande Guerre comme
une occasion d’accabler la Serbie pour le
rôle qu’elle a joué dans son déclenchement.
En tout état de cause, Sarajevo est loin d’être
le meilleur endroit pour célébrer le centenaire de la Grande Guerre et le triomphe de
la réconciliation européenne. A cet égard, il
n’y a guère que Donetsk et Odessa pour rivaliser aujourd’hui avec la capitale de la Bosnie-Herzégovine : plus rien ne bouge depuis
des années dans ce pays où toute décision
reste lettre morte. La Première Guerre
mondiale aurait dû enseigner au monde une
chose : si vous ne parvenez pas à mettre fin
correctement à une guerre, elle éclatera de
nouveau, encore plus sanguinaire et cruelle.
Voilà pourquoi il vaut mieux qu’Angela
Merkel et François Hollande restent chez
eux, de même que le président autrichien
Heinz Fischer et le président serbe Tomislav
Nikolic. Qu’ont-ils à faire à Sarajevo ? Mesdames, Messieurs, vous n’avez pas trouvé de
solution viable pour la Bosnie-Herzégovine
et il est clair que vous ne voulez pas que Sarajevo vous le rappelle.
La richesse
mondiale a doublé
depuis 2000
Le groupe de services financiers Crédit suisse et la
Croix-Rouge viennent chacun de sortir un rapport dont la
lecture conjuguée est désespérante. Le premier (en anglais,
PDF) fait un bilan statistique de la richesse mondiale. On
apprend qu’elle «a plus que doublé depuis 2000, atteignant
un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars». Le deuxième (en anglais, PDF) parle des «impacts
humanitaires de la crise économique en Europe» (42 pays
étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe
orientale). Il constate que «le nombre de personnes dépendant des distributions de nourriture de la Croix-Rouge
dans 22 des pays concernés a augmenté de 75% entre 2009
et 2012». Quelques chiffres à retenir de ces deux rapports
46% du patrimoine mondial est détenu par 1% des ménages
La richesse mondiale a crû de 4,9% entre mi-2012 et
mi-2013, la période examinée par Crédit suisse, et de 68%
ces dix dernières années. Le pourcent le plus fortuné des
ménages commence à 753 000 dollars (557 000 euros) et
amasse 46% du patrimoine mondial – part en hausse –,
tandis que les deux tiers des ménages, dont le patrimoine
reste stable, ne représentent que 3% de la richesse globale.
Il faut avoir un patrimoine de 4 000 dollars (environ 3 000
euros) pour être dans la moitié la plus riche du globe, et de
75 000 dollars (55 500 euros) pour être dans la tranche des
10% les plus riches.
25% de travailleurs pauvres en Allemagne
Le nombre de salariés allemands ne pouvant subvenir
à leurs besoins est en constante augmentation, relève la
Croix-Rouge : un quart d’entre eux ont des bas salaires – le
montant n’est pas précisé, mais il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne. Près de la moitié des contrats signés
en Allemagne depuis 2008 sont à court terme, sans sécurité
sociale, et 1,3 million de travailleurs ne peuvent subvenir
à leurs besoins. Une étude de la Fondation Bertelsmann
publiée en décembre 2012 montre que la classe moyenne
est passée de 65% de la population en 1997 à 58% quinze
ans plus tard : 5,5 millions d’Allemands sont devenus «pauvres ; 500 000 sont devenus «riches». Dans toute l’Europe,
«la Croix-Rouge signale un nombre important de “nouveaux pauvres”, des gens qui travaillent mais ne peuvent
pas assumer leurs besoins primaires à la fin du mois et doivent choisir entre acheter de la nourriture et payer leur
loyer».
31 millions: le nombre de millionnaires en dollars
Le nombre de millionnaires en dollars n’a jamais été
aussi élevé. Ils sont: 14 millions aux Etats-Unis ; 10 millions
en Europe ; 6,5 millions en Asie-Pacifique. Parmi les près
de 100 000 ultra-riches au capital supérieur à 50 millions
de dollars (37 millions d’euros), la moitié environ est aux
Etats-Unis. La Chine arrive loin derrière, devant l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et le Japon. L’économie
actuelle est propice à l’accumulation de fortune : tandis que
la richesse mondiale a crû de 4,9%, le nombre de millionnaires a progressé de 6,1% et celui d’ultra-riches de plus de
10%.
Nombre de pays en Europe où le chômage des jeunes
dépasse 50%
Bosnie, Macédoine, Serbie, Espagne, Grèce : dans tous
ces pays, plus d’un jeune de 15 à 24 ans sur deux, en situation de travailler, était au chômage en 2012. Dans les trois
derniers, le chiffre a explosé pendant la crise. En Europe
de l’Est, le chômage des jeunes, déjà élevé avant la crise, a
atteint des niveaux alarmants. Il a doublé en Croatie, en
République Tchèque, en Pologne et dans les Pays baltes. Le
rapport de la Croix-Rouge dénonce l’austérité qui «ajoute
de la pauvreté, alors que les autres continents la réduisent
avec succès». «Les conséquences à long terme de cette crise
ne sont pas encore connues. Les problèmes engendrés se
ressentiront pendant des décennies même si l’économie
s’améliore dans un futur proche [...] Nous nous demandons
si, en tant que continent, nous comprenons vraiment ce
qui vient de nous arriver.»
17
CAP MoNDe
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Obama veut donner 500 millions
de dollars à l'opposition syrienne
B
arack Obama veut accorder
500 millions de dollars pour «
entraîner et équiper » l'opposition modérée armée en Syrie. Il a fait
officiellement la demande du déblocage
de cette somme, jeudi 26 juin. «Ces
fonds aideront les Syriens à se défendre,
à stabiliser les zones sous contrôle de
l'opposition, à faciliter la fourniture de
services essentiels, à contrer les menaces terroristes et faciliter les conditions d'un règlement négocié», plaide la
présidence américaine, qui s'inquiète de
l'influence des extrémistes sunnites de
l'Etat islamiste en Irak et au Levant
(EIIL) en Syrie et dans l'Irak voisin.
L'octroi de cette aide ne se fera qu'après
enquête sur les groupes bénéficiaires, a
précisé la Maison Blanche pour calmer
les inquiétudes de certains élus qui craignent que du matériel fourni par Washington ne tombe aux mains de groupes
djihadistes. Officiellement, le soutien
américain aux rebelles syriens se cantonnait, depuis le début du conflit en
mars 2011, à une aide « non létale »
pour un montant total de 287 millions
de dollars, même si la CIA participe
dans le cadre d'un programme secret à
la formation militaire de rebelles modé-
rés en Jordanie. Les 500 millions de dollars réclamés par Barack Obama s'inscrivent en fait dans une enveloppe de
1,5 milliard de dollars consacrée à une
« initiative de stabilisation régionale »
pour aider l'opposition et les voisins de
la Syrie – Jordanie, Liban, Turquie et
Irak – à faire face aux conséquences de
la guerre civile en Syrie sur leur territoire. Le milliard restant servira aux
pays voisins pour qu'ils renforcent leur
sécurité intérieure et à leurs frontières,
ainsi que leur capacité à faire face à l'afflux de réfugiés syriens sur leur territoire.
L'OMS invite l'Afrique de l'Ouest
à se préparer à la fièvre Ebola
L'Organisation mondiale de la santé
(OMS) a invité vendredi les pays voisins
de ceux qui sont touchés par la fièvre
Ebola à se préparer à l'éventuelle arrivée
sur leur territoire de voyageurs atteints
de la maladie.
"Nous voulons que d'autres pays
d'Afrique de l'Ouest - les pays frontaliers
: Mali, Côte d'Ivoire, Sénégal et GuinéeBissau - se préparent au cas où des gens
affectés par la maladie se déplaceraient",
a déclaré le Dr. Pierre Formenty, spécialiste de la maladie à l'OMS. Depuis le
début de l'épidémie, qui est déjà la plus
meurtrière depuis l'apparition de la maladie en 1976, l'organisation a recensé
635 cas, dont 399 mortels, en Guinée, en
Sierra Leone et au Liberia. L'OMS a lancé
jeudi un appel en faveur d'une action
d'envergure. Les ministres de la Santé de
onze pays d'Afrique doivent se réunir les
2 et 3 juillet à Accra, au Ghana, pour tenter de mettre au point une réponse interrégionale à la crise.
L'Argentine rembourse plus d'un milliard
de dollars à ses créanciers
L'Argentine a honoré jeudi 26 juin
une échéance envers les créanciers ayant
accepté une restructuration de la dette
argentine après la faillite de 2001 (soit 93
% des détententeurs de cette dette). Mais
deux fonds « vautours », faisant partie
des 7 % restant, pourraient obtenir la saisie de ces fonds versés jeudi, représentant
une somme d'un milliard de dollars. Un
jugement de la justice des Etats-Unis stipule que Buenos Aires doit d'abord verser 1,33 milliard de dollars à ces deux
fonds (NML Capital et Aurelius Management) avant de poursuivre les remboursements à 93 % des détenteurs de dette
argentine. Après la crise économique de
18
2001 et la faillite d'une Argentine surendettée, la plupart des créanciers privés du
pays (93%) ont renoncé à environ 70 %
de leur créance pour permettre à la troisième économie latino-américaine de se
redresser.
En revanche, 7% des détenteurs de
bons de la dette argentine ont refusé la
restructuration du passif, comme les
fonds NML Capital et Aurelius Management, qui ont obtenu devant la justice des
Etats-Unis le paiement de 100% de leurs
créance. Selon la décision de la justice
américaine, le fonds NML doit ainsi recevoir 832 millions de dollars pour des
obligations achetées en 2008 à prix cassé,
pour un total de 48,7 millions de dollars
: soit une augmentation de la valeur équivalente à 1 600%.
Des négociations sur les modalités de
paiement, sous l'égide d'un médiateur,
ont débuté mercredi à New York entre
l'Argentine et les deux fonds. En position
de force après leur succès judiciaire aux
Etats-Unis, ces derniers ont fait savoir à
Buenos Aires qu'ils acceptaient un paiement en bons du trésor. Le juge fédéral
américain qui suit le dossier depuis des
années, omas Griesa, a rejeté jeudi la
requête de l'Argentine visant à suspendre
un temps l'exécution de la condamnation
à rembourser d'ici à lundi.
Ukraine : l'UE donne
trois jours à la Russie
Les dirigeants européens fixent quatre conditions destinées à faire
baisser la pression dans
l'est de l'Ukraine, sous
peine de nouvelles sanctions.
Les dirigeants de
l'Union européenne, réunis vendredi à Bruxelles,
ont donné trois jours à la
Russie pour engager des
actions concrètes destinées à faire baisser les
tensions dans l'est de
l'Ukraine, sous peine de
nouvelles sanctions. De
son côté, le président
ukrainien Petro Porochenko a décidé de prolonger de 72 heures le
cessez-le-feu entre les
forces ukrainiennes et les
séparatistes pro-russes
des régions orientales qui
devait expirer vendredi à
21 heures, heure de Paris,
a-t-on appris de source
diplomatique européenne. M. Porochenko
n'a pas explicitement
confirmé cette information, au cours d'une
conférence de presse à
Bruxelles après une rencontre avec ses homologues des 28 États
membres de l'UE. "C'est à
moi de prendre la décision. Je dois consulter le
Conseil de défense, mais
l'heure limite est 22
heures (21 heures à
Paris), donc la décision
doit être prise aujourd'hui", a-t-il dit.
L'Union européenne pose
quatre conditions devant
être remplies d'ici à lundi
à la mi-journée, dont
"l'ouverture de négociations de fond sur l'application du plan de paix du
président (ukrainien) Porochenko", selon les
conclusions du Conseil.
L'UE réclame en outre un
accord sur "un mécanisme de vérification, supervisé par l'OSCE
(Organisation pour la sécurité et la coopération
en Europe), du cessez-lefeu", le "retour de l'autorité ukrainienne sur trois
points de la frontière"
avec la Russie et "la libération des otages, y compris tous les observateurs
de l'OSCE". Décrété par
Kiev et accepté par les rebelles, le cessez-le-feu a
été violé de manière sporadique.
Irak, Syrie: l'islam
en guerre
Après les révoltes des printemps arabes, c'est une
lutte sanglante qui embrase le monde musulman de
Damas à Bagdad. Elle ravive la querelle multiséculaire
entre frères ennemis sunnites et chiites mais ne se limite pas à un conflit religieux. Décryptage d'un affrontement où se joue l'avenir géostratégique du
Moyen-Orient. Près de trois ans après le départ des
troupes américaines, l'Irak est au bord de l'implosion.
La Syrie voisine, où Bachar al-Assad vient de se faire
réélire à la présidence, n'en finit pas de sombrer dans
le chaos de la guerre civile. Le Liban, éternelle victime
collatérale, voit resurgir les attentats à la voiture piégée.
Tandis que l'Egypte, désormais sous le règne du maréchal Abdel Fattah al-Sissi, renoue avec un pouvoir prétorien et autoritaire.
La carte du Moyen-Orient ne cesse de se tacher de
sang. Elle se délite et se recompose au gré des insurrections, des révolutions et des contrerévolutions.Or
les convulsions qui secouent le monde arabe ne peuvent être réduites à une simple opposition entre démocratie et dictature. "Ce n'est pas l'Orient qui est
compliqué, a coutume de dire Bertrand Badie, professeur de relations internationales à Sciences po. C'est le
simplisme et le schématisme des Occidentaux qui s'accordent mal avec la complexité de la situation au
Moyen-Orient." Commencés en décembre 2010, les
printemps arabes ont changé de nature. Les révoltes citoyennes et politiques contre des régimes autoritaires
en Tunisie, en Libye et en Egypte ont laissé la place, en
Syrie et en Irak, à un affrontement sanglant entre les
deux principales branches de l'islam, le sunnisme et le
chiisme. Les deux frères ennemis se livrent au nom du
Prophète une guerre totale, exacerbée par le "grand
jeu" des puissances étatiques, Arabie saoudite et Iran
en tête.
CAP femme
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Quand faut-il
jeter son
maquillage ?
Pastilla au poulet
salade aux poivrons grillés
Ingrédients / pour 5 personnes
10 feuilles de brick
5 escalopes de poulet émincées
120 g de beurre fondu pour
badigeonner les feuilles
4 petits oeufs
1 gros oignon
amandes grillées et concassées,1 dose de safran, coriandre
persil, 1 cuillère à café de cumin
1/2 cuillère à café de gingembre
1/2 cuillère à café d'herbes de Provence
sel,poivre, sucre glace et cannelle poudre pour le décor
PRÉPARATION
On a beau être totalement accro au make-up, il
est parfois difficile de terminer ses produits de beauté.
Seulement, garder trop
longtemps certains produits
peut être dangereux et générer des irritations ou des
allergies. Découvrez la
durée de vie de tous les
types de maquillages.
Les poudres : environ 2
ans
A condition de nettoyer
régulièrement vos pinceaux
pour limiter la prolifération
des bactéries, vous pouvez
garder vos blushs, poudre
libre ou compact, terracotta
ou ombres à paupières
jusqu’à deux ans. Cependant, vérifiez toujours que
leurs boitiers sont bien fermés pour éviter de les altérer.
Les textures fluides, liquides ou crémeuses : 1 an
Un produit à texture liquide ou crémeuse contient
généralement des solvants
aqueux, qui possèdent un
meilleur terrain pour la
prolifération des bactéries.
Résultat, les anti-cernes,
fonds de teint, blushs ou
ombres à paupières crèmes
peuvent être utilisés pendant un an.
Attention : si vous notez
un changement dans la texture ou la couleur de votre
maquillage, mieux vaut le
jeter immédiatement ! Le maquillage des yeux :
ça dépend
Nos yeux sont particulièrement sensibles aux bactéries, aussi, il faut être deux
fois plus prudent quant aux
produits que l’on utilise.
Tout ce qui s’approche des
muqueuses de l’oeil - mascara ou crayon posé l’intérieur de la paupière doit
être
automatiquement
changé au bout de trois
mois. D’autant plus si vous
portez des lentilles ! Il en va
de même pour les eye liners
liquides.
Pour ce qui est des eyeliners feutres, crayons à
paupière où à sourcils : leur
durée de vie peut s’étendre
jusqu’à deux ans, à mois
qu’ils ne s’assèchent avant.
Le maquillage des lèvres
: de 1 an et demi à 3 ans
Quand on a trouvé
LE rouge à lèvres, on aimerait pouvoir le garder toute
sa vie. A défaut, on peut
néanmoins le garder pendant deux ans, à condition
de le tenir à l’écart de toute
source de chaleur, et mieux
: de l’appliquer avec un pinceau. Pour ce qui est des gloss,
ceux-ci sont légèrement
moins résistants mais peuvent survivre jusqu’à 1 an et
demi. Enfin, le grand champion toute catégorie est le
crayon à lèvres, qui peut
être conservé jusqu’à trois
ans !
Le vernis à ongles : 2 ans
Avis aux nailistas qui ne
peuvent s’empêcher d’accumuler des dizaines de vernis
différents. Si vous tenez à
rentabiliser vos pots, vous
avez intérêt à changer
de manucure régulièrement
! Et pour cause : vernis,
bases et top coat ont une
duré limitée. Au bout de
deux ans, ils ne seront malheureusement plus en état
d’être appliqués.vv
1 Dans un autocuiseur, faire revenir les oignons dans un peu
d'huile, ajouter les émincés de poulet, la coriandre, et persil, bien mélanger. Ajouter sel, poivre, cumin, gimgembre, herbes de Provence et
un peu d'eau (environ 100 ml) pendant environ 15 à 20 minutes. Laisser réduire à découvert pendant quelques minutes. Battre les oeufs et
les incorporer sur feu toujours allumé, bien mélanger les oeufs à la
préparation poulet et éteindre le feu. Laisser refroidir.
2-Pastilla au poulet : Etape 2 Préparer un bol de beurre fondu et
un autre avec les amandes grillées et concassées ainsi que vos feuilles
de brick et commencer le montage. Badigeonner la première feuille
sur toute la surface à l'aide d'un pinceau.
3-Pastilla au poulet : Etape 3 Mettre 1 cuillère à soupe d'amandes
au centre, poser la farce de poulet au centre.
4-Pastilla au poulet : Etape 4 Refermer la feuille pour faire un
hexagone, prendre la deuxième feuille, la badigeonner de beurre,
poser la première pastilla (coté ouverture vers le bas) sur la deuxième
feuille de brick.
5-Pastilla au poulet : Etape 5 Mettre une petite poignée d'amandes
grillées sur le dessus.
Pour finir
Pastilla au poulet : Etape 6 Refermer comme précédemment, poser
le côté fermeture vers le bas dans un moule à tarte sans matière grasse.
Faire de même avec les autres. Faire cuire à four chaud à 180°C (thermostat 6) jusqu'à dorure. Après cuisson, laisser tièdir et décorer de
sucre glace, cannelle et amandes grillées.
Poulet aux olives
Ingrédients :
2 poivrons rouges, 2 poivrons verts
2 poivrons jaunes;2 c.à.s. de jus de citron
Quelques olives vertes et noires
3 c.à.s. d'huile d'olive,1 gousse d'ail (facultatif)
2 oeufs durs,Sel et poivre
Préparation :
Laver et essuyer les poivrons et les faire griller de tous les
côtés. Les mettre dans un sac en plastique pendant 5 mn. pour
les éplucher plus facilement, sans les laver.
Les découper en larges lamelles et les laisser mariner pendant
une heure au frais, dans un mélange de jus de citron, d'huile
d'olive, d'ail, de sel et de poivre.
Disposer dans un plat les morceaux de poivrons sous forme
de fleur et décorer avec des olives, et les oeufs durs coupés en
quartiers.
Servez la salade aux trois poivrons bien fraîche.
Flan aux oeufs maison
Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 6 oeufs frais entiers
- 1 l de lait
- 160 g de sucre
- une gousse de vanille
- 10 morceaux de sucre
Ingrédients / pour 5 personnes
1 poulet
250g d'olives dénoyautées
1 oignon haché
1 gousse d'ail
2 cuillères à soupe d'huile
d'olive kabyle
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à café de gingembre
moulu
1 cuillère à café de poudre de
piment rouge, persil,safran, sel,
poivre
PRÉPARATION
1Hacher les oignons et l'ail et le persil pour en faire une purée,
faire mariner le poulet la veille ou quelques heures avant dans une
préparation : oignon, ail, épices et persil.
2 Dans un faitout, chauffer l'huile d'olive kabyle et mettre la préparation avec le poulet et laisser cuire pendant 10 à 15 minutes, ensuite
mettre 1/2 l d'eau. Poser un couvercle et laisser cuire en remuant de
temps en temps pendant 30 minutes.
3 Retirer le poulet et l'égoutter, l'enduire de beurre et le passer au
four pour qu'il soit doré. Pendant ce temps réduire le feu de la sauce.
4 Faire bouillir les olives 2 fois de suite pour enlever l'amertume et
les incorporer dans la sauce et laisser sur le feu afin qu'elle s'épaississe.
Pour finir
Une fois le poulet doré le mettre dans un beau plat et verser la
sauce dessus.
Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez
(ci-dessous) votre avis sur cette recette.
Préparation de la recette
:
Préchauffer le four à
150°C (thermostat 5). Dans
une casserole, faire chauffer
le lait avec le sucre. Couper
la gousse de vanille en 2, retirer les graines, les mélanger au lait avec les 2 moitiés
de gousse.
Battre les 6 oeufs.
Dans le moule à flan, faire un caramel : mettre les morceaux de
sucre et verser un filet d'eau. Une fois le caramel prêt (attention à ne
pas le faire trop cuire), le verser en tournant le moule pour le répartir
sur toute la surface.
Une fois que le lait a bouilli, l'incorporer doucement aux oeufs sans
cesser de remuer.
Enfin, verser le mélange dans le moule.
Faire cuire envciron 45 minutes au four, au bain-marie.
Surveiller la cuisson en plantant une pointe de couteau : elle doit
ressortir propre.
19
CAP rAmADhAN
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
L’origine du mot (Allah)
Le mot Allah Tout Puissant
est d’origine arabe. Avant l’Islam,
les arabes ont cru en Allah Le
Tout Puissant, Le Haut
et
L’Unique. Mais certains ont été
égarés et ils avaient pris des idoles
et des satues qu’ils vénéraient.
L’existence d’Allah et ses attributs divins :
Tout le monde est d'accord –
que ce soit les croyants ou les
athées – que l'interprétation
scientifique fondé est le seul
moyen de prouver l’existence
d’Allah et Ses attributs. Nul ne
doute que pour chaque acte il y a
un acteur et pour chaque chose il
y a une cause. Aucune exception
ne pourrait être faite à cela, rien
ne vient du vide ou du néant et
rien ne se concrétise sans raison
et sans cause, et comme tout le
monde le sait, les exemples qui
appuient ce raisonnement sont
inépuisables. L’univers entier avec
tout ce qu’il comporte, vivant ou
non vivant, mobile ou immobile,
ont été découverts ultérieurement. Donc, la science et la logique confirment qu’il ya bel et
bien un Créateur à cet univers,
soit qu’Il soit Allah le Créateur
(celui qui conçoit et détermine),
ou Al Moubdi’ (Celui qui produit
sans modèle, Celui qui donne
l’origine). Cela ne remet pas en
question l’existence du Créateur.
La connaissance des caractéris-
Les paroles les plus
aimées d'Allah
(exalté soit-Il)
tiques du Créateur se fait par
l’étude et la contemplation des
missions qu'Il accompli et des
créatures qu'Il engendre. Par
exemple un livre souligne la
science, l’expérience et la culture
de son auteur ; il reflète aussi ses
idées, ses pensées et son pouvoir
de créer et d’analyser. Ainsi toutes
les fabrications démontrent bien
les qualités du fabricant. Si les
gens adopteraient cette logique
scientifique en ce qui concerne
l'univers et ce qu'il englobe
comme créatures, ils y trouveront
les caractéristiques du Créateur.
La beauté des océans, l'équilibre de l'univers et son système de
mobilité, tout ce que l'être humain a appris comme science de
la nature, perfectionnisme des
cellules qui sont détaillées avec
sagesse tout cela démontre le
pouvoir, le savoir et la sagesse du
Créateur. Soit que les gens s'intéressent à la notion et le but de
l’existence, qu’ils se mettent d'accord sur le fait de l’existence du
mal ou les défis de la vie soit qu'ils
ne se mettent pas d'accord, cela
ne changera rien au fait que la logique scientifique confirme l’existence d’Al Khaliq, (Le Créateur,
Le Déterminant, Celui qui donne
la mesure de toute chose), Al
A’zim (l’Immense, le Magnifique,
le Considérable), Al A’lim (Le
très-Savant, l’Omniscient), Al
Hakim (L’Infiniment Sage) et
dont les croyants s'entendent
pour le nommer ’Allah’ Le ToutPuissant.
La relation à Dieu en Islam
Pour l'islam, la relation à Dieu ne peut être
purement abstraite, elle a besoin de s'exprimer
dans le vécu, dans le tissu de la vie quotidienne individuelle et de la cité, sinon elle risquerait d'être vidée de toute substance. La foi
est un vécu individuel et social.
L’amour en Dieu, les exigences et les entraves (1ère partie)
Bien que l'amour soit naturel, il nous arrive d'exécéder dans ce sentiment . Notre maladresse bien que partant d’une généreuse
volonté, finit par nuire à nos bonnes relations.
Ainsi, celui qui n'emploie pas l'amour avec
modération se retrouve ivre de ce sentiment
qu'il ne peut plus lâcher. Et celui qui sait le
doser modérément, connaîtra le bonheur.
Dieu nous donne les clés pour atteindre ce
bonheur bonheur. Qu’elles sont les exigences
de l’amour et ce qui peut l’entraver?
Les exigences de l’amour
La sincérité
L’amour doit exclusivement être voué à
Dieu, il doit être dépourvu de tout autre objectif. En d’autre terme rien d’autre que Dieu
ne doit être recherché par cet amour, ni richesse, ni rang social, ni prestige, ni popularité, ni service. Le prophète donna l’exemple
en disant : » Un homme alla rendre visite à
son frère (en Dieu) dans un autre village. Dieu
lui posta en chemin un ange qui lui dit « Où
vas-tu ? «je vais rendre visite à untel, mon
frère» répondit-il. «Pour lui demander un service? «Non» répondit l’homme » « Est-ce
qu’un lien de parenté vous unis?» «non» -Vas-tu le voir pour un bienfait rendu ?», -«non» -- «Pourquoi alors vas-tu le voir?» -«parce que je l’aime en Dieu»« dit-il – «Ap-
prend alors que Dieu m’a envoyé , pour te dire
qu’Allah t’aime comme tu as aimé ton frère
pour lui»
La foi et la piété
Cela implique que la personne aimée soit
croyante.
L’on aime, côtoie et apprécie des non
croyants, mais pour construire une amitié sincère, le musulman choisira quelqu’un qui croit
en Dieu et qui ne lui désobéit pas, d’où l’importance de la bonne fréquentation en Islam. Le
prophète a dit: «L’homme a la même religion
que son ami. Que l’un de vous fasse donc bien
attention à celui qu’il prend pour ami intime!»
Une conformité aux enseignements de Dieu et
à la tradition prophétique: «Entraidez-vous
dans l’accomplissement des bonnes œuvres et
de la piété et ne vous entraidez pas dans le
péché et la transgression.» Sourate 5 v 2.
Tout sur le Ramadhan
Le jeûne a été prescrit pour la communauté musulmane comme il l'a été aux peuples
précédents.
Dieu dit dans le Coran: "Croyants ! Le jeûne vous est prescrit, comme il l'avait été aux
confessions antérieures. Ainsi atteindriez-vous à la piété."
Il fût institué un lundi du mois de Chaâbane de la 2ème année de l'hégire (624 ap. J.C.).
Son mérite a été reconnu par les hadiths du Prophète Mohammed Sur lui la bénédiction
et la paix (sur lui la bénédiction et la paix) qui dit - Le jeûne préserve de l'enfer, tel un bouclier au combat (Recueil d'Ahmed) - Celui qui jeûne un jour pour l'amour de Dieu, sera
éloigné du feu, de la distance parcourue en 70 années. (Recueils de Boukhari et Mouslim) L'invocation de celui qui jeûne sera exaucée chaque fois qu'il rompt son jeûne (le soir). (Recueil d'Ibnou Maja) - Une des portes de Paradis est appelée « Porte de Rayane » - La Porte
des Rafraîchissements.
Seuls ceux qui jeûnent la franchissent. Il sera dit "Où sont ceux qui jeûnaient?" Ils se lèveront alors et entreront. Aucune autre personne ne la franchira. Elle sera refermée à jamais. (Recueils d'AbouSonni et AbouNaim)
20
A plusieurs reprises, le Messager d'Allah (prière et
salut sur lui) a informé ses compagnons (qu'Allah les
agréés) à propos des paroles qui contentent le Seigneur des Mondes. Une fois celles-ci dévoilées, ces
derniers ne cessaient d'humidifier leurs langues par
ces formules lourdes de sens et de valeur. Ainsi, si
nous nous intéressons au propos coranique, nous verrons que la plus injuste des personnes, peut présenter
plusieurs caractéristiques à la fois ou de manière séparée:
«Et qui est plus injuste que celui qui empêche que dans
les mosquées d'Allah, on mentionne Son Nom, et qui
s'efforce à les détruire?» Sourate Al Baqara, verset 114
«Qui donc est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonge Ses versets ? Certes, les injustes ne réussiront pas.» Sourate Al
An'am, verset 21
«Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets
de son Seigneur et qui en détourna le dos, en oubliant
ce que ses deux mains ont commis?» Sourate Al Kahf,
verset 57
Mouslim recense dans son sahih, une tradition authentique dans laquelle le Messager d'Allah (prière et salut
sur lui) dit à Samura Ibn Jundub (qu'Allah l'agréé): "Les
paroles préférées d'Allah sont au nombre de quatre: Subhan'Allah (Pureté à Allah), Alhamdulillah (Louange à
Allah), La ilaha il'Allah (nul divinité digne d'adoration,
si ce n'est Allah), Allahu akbar (Allah est le plus grand).
Qu'importe par celle avec laquelle tu commenceras"
L'imam Al Bukhari recense dans son ouvrage Adab Al
Mufrad, un hadith authentique dans lequel le Messager
d'Allah (prière et salut sur lui) dit : "Les paroles les plus
aimées d'Allah sont : Subhan'Allahu La charika lah,
lahul mulk, walahul hamd, wa huwa 'ala kuli chay'in qadirh, La hawla wala quwata ila bilah, subhan'Allah wa
bihamdihi (Pureté à Allah, sans associé. A Lui la
Royauté et à Lui la Louange et Il est sur toute chose Omnipotent. Nul mouvement et nul force, si ce n'est par
Allah. Pureté à Allah et à Lui la Louange"
L'imam Ibn Hajar Al 'Asqalani recense dans son ouvrage Nata'ij Al Aarh, une tradition dont la chaine de
transmission est bonne et dans laquelle 'Ali (qu'Allah
l'agréé) dit: "Parmi les paroles les plus aimées d'Allah, figure celle qui est dite par le serviteur en prosternation:
Rhabi dalamtu nafssi, farfirhli (Seigneur, j'ai été injuste
envers ma personne. Ainsi, pardonne-moi)"
Ibn Hibban recense une tradition authentique, dans laquelle Mu'adh ibnu Jabal (qu'Allah l'agréé) dit : "J'ai demandé au Messager d'Allah (prière et salut sur lui):
"Quelle est l'oeuvre la plus aimée d'Allah? Il répondit:
Que tu meurs tout en ayant la langue humide par le rappel d'Allah
Le prophète (prière et salut sur lui) dit un jour : "Allah
(exalté soit-il) a des personnes rapprochées de Lui parmi
les hommes. On lui demanda «Qui sont-ils, Ô messager
de Dieu?» Il répondit: Ce sont les Ahlul Qur’an, les gens
du Coran, ils sont les Ahlu’Allahi (les gens d’Allah) et Ses
favoris." Hadith authentique recensé par Ahmad, Annassa'i et Ibnu Majah.
CAP Jeux
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Mots fléchés 14
21
CAP JEUX
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Sudoku N°14
MOTS MÊLÉS
ANGLE-APESANTEUR
COMETE-COMPUT
COSMOS-ESPACE
ETOILE-FUSEE
GALAXIE-JUPITER-LUNE
MARS-MATIERE-MERCURE
METEORE-NAVETTE
NEBULEUSE-NEPTUNE
PHASE-PLANETE
SAROS-SATELLITE
SATURNE-SOLEIL
UNIVERS-VENUS
Solution des Mots fléchés 13
Le mot-mystère est :
constellation
Un petit esquimau va à la pêche. Il fait un trou dans la glace et il entend dans un haut-parleur:
« Il ne faut pas pêcher ici, il n'y a pas de poisson ! »
Le petit esquimau va un peu plus loin et il entend à nouveau :
« Il ne faut pas pêcher ici, il n'y a pas de poisson ! »
Alors il répond : mais qui est ce qui parle ?
« Ici le directeur de la patinoire ! »
Solution Sudoku N°13
Les rapports seront bons avec la parenté proche, après avoir subi quelques
tensions et des incertitudes. Les enfants
pourront être source de grandes satisfactions ; efforcez-vous d'être un peu plus disponible
pour eux.
Passez davantage de temps avec vos
proches, surtout si vous avez des enfants.
Attention à ne pas engager de travaux trop
importants et trop coûteux dans votre domicile, sinon vous aurez du mal à équilibrer le
budget familial.
Bonne entente familiale. Vous savourerez cette ambiance chaleureuse et douillette. Mais ne vous montrez pas trop
laxiste vis-à-vis de vos enfants : ils auront
besoin d'être bien encadrés pour éviter de faire des
bêtises.
22
Vie familiale sans histoire
pour la plupart d'entre vous. Vos
relations avec vos proches seront
faciles, mais peut-être un peu
plus distantes que d'habitude.
Vous aurez tendance à vous angoisser, alors que, finalement, les
choses se passeront plutôt bien en
famille. Vous aurez l'impression de
ne pas pouvoir faire face à vos responsabilités familiales, notamment vis-àvis de vos enfants. Votre tempérament
anxieux risque une fois de plus de se réveiller et de vous pousser à imaginer des scénarios catastrophiques qui n'ont aucune
raison de se produire !
Vie familiale sans histoire. Vos
préoccupations professionnelles ou
autres et l'attention que vous porterez à vos finances ne vous laisseront
guère de temps à consacrer à votre famille.
Votre entourage sera suffisamment tolérant
pour accepter provisoirement votre indisponibilité sans vous en vouloir.
Votre vie familiale sera sans histoire si vous parvenez à laisser vos
responsabilités professionnelles ou
vos émois sentimentaux en dehors
de votre foyer et si vous ne mêlez pas vos
proches. Si vous êtes investi de responsabilités parentales, une décision concernant
vos enfants risque de provoquer un désaccord entre vous et votre conjoint.
Mercure en bel aspect vous promet une ambiance harmonieuse et
agréable dans votre foyer. Cependant, pour certains natifs du
deuxième décan, il y aura un désaccord avec leurs parents. Mais pas de panique : il ne s'agira de rien de grave, et les
désagréments ne dureront pas.
Des discussions animées auront
lieu avec les êtres que vous aimez
le plus. Emporté par votre élan,
vous risquez de proférer des paroles blessantes, que vous regretterez aussitôt, mais pas assez tôt !
Surveillez-vous donc !
Dans votre foyer, vous mettrez gaieté et animation. Votre
conjoint sera presque jaloux de
la complicité qui vous unira à
vos enfants. Voilà ce qu'il faudra à tout
prix éviter.
Vous déciderez d'aborder directement vos problèmes familiaux, et de ne pas fuir devant vos
responsabilités. Mais n'essayez
pas de provoquer une explication avec
vos proches aujourd'hui : il y aura trop
d'électricité dans l'air !
Vous aurez beau détester faire
des concessions, vous auriez intérêt à mettre un peu d'eau dans
votre vin. Sinon l'ambiance en famille sera perturbée, d'autant que votre
proche entourage fera front contre vous.
Oran
Imsak
03:41
Iftar
20:28
N°14 Dimanche 29 Juin 2014
Fraude
à la CNAS
de Relizane
Un pharmacien
et des médecins
inculpés
K.B
Suite à des investigations
menées par les services de
la gendarmerie du groupement de Relizane, un
important réseau de fraudeurs, composé d’un
pharmacien et de nombreux médecins, a été démantelé. Selon ce qui en
ressort de l’enquête, le
pharmacien fraudeur utilisait les cartes "Chiffa"
déposées par les assurés
pour encaisser des factures accompagnant des
ordonnances fictives délivrées par des médecins
complices. Les investigations ont également révélé, l’existence de copies
d’ordonnances médicales
déposées à l’agence locale
de la CNAS, aux noms
d’assurés qui ont carrément nié avoir été consultés par les médecins, et
dont les cachets et les
griffes figuraient sur les
ordonnances. Les victimes, au nombre de 30,
ont quant à elles, déclaré
n’avoir jamais pris possession des médicaments
portés sur les ordonnances falsifiées. Enfin,
au domicile du pharmacien, des ordonnances
portant des vignettes de
médicaments ainsi que de
nombreuses cartes
"Chiffa" ont été trouvées.
Relizane
Une jeune femme égorgée
par son mari à Bermadia
A.Rahim
La nouvelle ville Adda Benada, ex
Bourmadia, située à quelques encablures du chef-lieu de la wilaya de
Relizane, s'est réveillée par un
drame qui a mis en émoi et dans la
consternation la plus totale toute la
population. La nouvelle s’est répandue telle une trainée de poudre
dans toutes les ruelles de Relizane.
En effet, et selon une source crédible, une jeune maman de trois enfants, âgée de 37 ans, répondant aux
initiales de B.H, résidant dans la
nouvelle ville Adda Benada, a été lâchement assassinée par son propre
époux qui l’a égorgée. La victime a
été retrouvée gisant dans une mare
de sang, aux environs de six heures
du matin d’hier samedi. Après avoir
commis son abominable crime, cet
individu s’est livré à la Sûreté urbaine de cette cité. La dépouille
mortelle de la défunte a été déposée
à la morgue de l’établissement public Mohamed Boudiaf de Relizane
pour une fin d’autopsie. Une enquête est ouverte pour élucider ce
crime.
Yellel
Un enfant blessé par un tir de balle
Amira B.
Un enfant de 12 ans, a été accidentellement blessé par une arme à feu,
que manipulait un proche parent à
lui, qui manifestait sa joie, lors de la
qualification de l’équipe nationale
algérienne. Touché au visage, le
jeune adolescent a été immédiatement transporté vers les urgences
du CHU d’Oran pour recevoir les
premiers soins.
Une enquête, a été aussitôt diligentée par les services de sécurité, afin
de déterminer les circonstances
exactes de ce drame, qui a failli coûter la vie à l’enfant et endeuiller
toute une famille.
Dernier hommage au peintre
et graveur feu Mohamed Bouzid
Un ultime hommage a été rendu
vendredi au peintre et graveur feu
Mohamed Bouzid décédé mardi
soir dans la capitale française où il
s’est éteint paisiblement, entouré
de ses enfants et de membres de sa
famille. Dignité, émotion et sobriété mêlées ont distingué la céré-
monie de recueillement à laquelle
étaient présents les enfants de Mohamed Bouzid, Mohamed et
Ahmed, leur mère, les proches et
amis, ainsi que les représentants de
l’ambassade d’Algérie et du Centre
culturel algérien de Paris, venus
assister à la levée du corps. Connu
pour la richesse et la densité de
son parcours artistique et le caractère universel de son œuvre, membre fondateur de l'Union nationale
des arts plastiques, (UNAP), feu
Mohamed Bouzid a participé à de
nombreuses expositions collectives
à Alger, Bruxelles et Paris où il fut
contraint à l’exil en 1994, à l’instar
de nombreux intellectuels et artistes, exposés aux assassinats par
les hordes criminelles durant la
période du terrorisme. La dépouille de feu Mohamed Bouzid
sera rapatriée samedi après-midi
de Paris à destination de Lakhdaria où une veillée funèbre est prévue dans son village natal.
Dimanche, il rejoindre sa dernière
demeure au cimetière d’El Alia
(Alger) où il sera inhumé.
Tissemsilt
Plus de 8 milliards pour 32.000 familles nécessiteuses
Youcef Achira Med.
Dans le cadre de l’opération de solidarité
prévue pour le mois de Ramadhan, l’on
saura que pas moins de 85,4 millions de dinars ont été débloqués au profit des
32.000familles nécessiteuses recensées à travers tout le territoire de la wilaya de Tissemsilt, selon le directeur de la DASS de la
Wilaya. En effet, le ministère de Solidarité
Oran
32°C
Temps clair
de la famille a mis à la disposition de la wilaya, un montant de 9,1 millions de dinars,
58,2 millions de dinars ont été débloqués
par les APC alors que la wilaya a réservé
pour cette opération un budget de 18 millions de DA.
Toute cette somme a été destinée à la préparation des couffins qui seront remis à ces familles démunies. Par ailleurs, 5 restaurants
Rahma vont ouvrir leurs portes à partir
d’aujourd’hui, premier jour du mois sacré,
dans les daïras de Tissemsilt, Bordj Bounaâma et Theniet El-Had pour servir quotidiennement pas moins de 8.000 repas
chauds aux sans domicile fixe et aux passagers.
Cette concrétisation a été possible grâce à la
participation de bienfaiteurs et de bénévoles
qui se sont se mobilisés durant tout ce mois
pour la préparation des différents plats.
H’NA
FI H’NA
Saha
Ramdankoum
Par Ali HASSANI
C’est Ramdane. Supposé être le mois
de la piété, il est surtout celui de la
nourriture. Pour cette année, Ramdane est transformé en mois de football et de canicule et pour l’Algérien,
le programme est simple; Beaucoup
de sommeil, peu de travail et le tout
est ponctué par des séances devant la
télévision et/ou la table à manger,
pour la soirée. Les plus heureux, nous
dit-on, sont ceux et celles qui vont
faire la prière des Tarawih. La tenue
vestimentaire en vogue pour cette
année est un Kamiss; Long pour la
mosquée ou maillot des joueurs de
football. Ramdane, c’est aussi le mois
des dépenses inutiles. Il faut bien
pour accueillir le mois sacré. Même si
la religion ne le dicte pas, les traditions l’imposent. Même si on ne peut
pas, on doit le faire. Sidna Ramdane,
c’est aussi le mois des envies. Du bourek, aux salades, au poison, au pain et
bien d’autres skayet, tout doit être
acheté et/ou préparé.
Le football sera fort présent plusieurs
jours durant ce mois de carême. A la
télévision et lors des discussions, surtout. Au Brésil, le football a déjà
prouvé sa force. Sa loi a réussi à faire
taire les voix de la misère. En Algérie,
il a gagné du terrain en présentant
une nouvelle génération de footballeurs qui enchantent et de supporters
qui chantent. Et comme leurs aînés
en 1982, les joueurs vont se mesurer
aux Allemands. Passeront-ils au prochain tour ? Pour beaucoup d’Algériens, ce n’est guère la question à
poser. Le questionnement est ailleurs;
Les joueurs, jeûneront-ils ou pas?
Certainement, de nombreuses personnes guetteront le moindre détail
sur le terrain et boire de l’eau sera
aussi important que faire une passe
décisive. Pendant Sidna Ramdane, on
ne pardonne rien et pour de nombreux Algériens, il faut prouver son
appartenance au monde musulman.
Les 40 millions d’Algériens sont non
seulement des entraineurs de football
mais aussi et surtout des imams. Pouvant donner les pronostics gagnants
et les tactiques infaillibles, critiquer
et contredire tous les stratèges du
football, les Algériens réussissent
toujours à donner les fetwas. En attendant la rencontre de demain, il
faut s’occuper de sa table du déjeuner
pour ce soir. Saha Ramdankoum !
Alger 32°C
Annaba
Couverture
35°C
nuageuse partielle Temps clair

Documents pareils

Edition du 02-05-2015

Edition du 02-05-2015 Une peine de 20 ans de réclusion criminelle assortie d'une amende de 8 millions de DA a été requise contre le principal accusé, Chani Medjdoub (conseiller de Citic Crcc Chine) pour commandement d'u...

Plus en détail

La 1_Réflexion

La 1_Réflexion les candidatures, au niveau des autres localités, cette mission revient aux commissions locales». Des contestations de noms ? Des recours ?«Cela se passe au niveau local», se contentera de dire Bra...

Plus en détail

Lundi 10 Mars 2014

Lundi 10 Mars 2014 de Bouteflika et auront pour mission de faire les meetings du candidat Boutfelika. Véritables leaders politiques, Ouyahia et Belkhadem savent parler aux masses populaires, répondre aux questions gê...

Plus en détail