diplome d`universite « plaies et cicatrisation

Commentaires

Transcription

diplome d`universite « plaies et cicatrisation
UNIVERSITE DE NANCY I
FACULTE DE MEDECINE
DIPLOME D'UNIVERSITE « PLAIES ET CICATRISATION »
Comité d’organisation : Dr ADAM, Dr BEIS, Dr BLECH, Dr CUNY, Pr DAUTEL,
Dr FAYS, Dr FYAD, Dr GIESENFELD, Dr GOT, Pr SCHMUTZ, Dr TOUSSAINT.
Responsable : Pr CHASSAGNE
Ce Diplôme a pour but mettre à la disposition des soignants qui, à des titres divers, sont préoccupés par les problème de plaies et
cicatrisations une formation théorique et pratique en ce domaine pour optimiser la prise en charge des plaies aiguës et chroniques,
avec une approche multidisciplinaire et en tenant compte des aspects économiques.
Peuvent être admis à s'inscrire :
- les médecins (généralistes ou spécialistes), pharmaciens, chirurgiens-dentistes, vétérinaires,
- les infirmier(e)s, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues,
Equivalence possible pour toute personne soignante et/ou étudiante en médecine, pharmacie, chirurgie dentaire ou médecine
vétérinaire, sur demande motivée, et dont le niveau est jugé compatible avec le suivi du Diplôme par le responsable de
l’enseignement
Les modalités exactes des conditions d'inscription sont détaillées dans les statuts du diplôme. L’enseignement est réparti sur 1 an, à
raison de 4 séances d'enseignement par an (séance de 3 jours consécutifs).
En 2008-2009, les séances comprendront (sous réserve de modifications) :
17 --- 19 novembre 2008
La peau : anatomie et
physiologie.
La peau, barrière et zone
d’échange.
La flore cutanée et ses
modifications en fonction de
l’individu, du traitement et du
terrain.
Les facteurs biochimiques
essentiels intervenant dans la
cicatrisation.
Les mécanismes
physiologiques de la
cicatrisation.
La cicatrisation pathologique.
La cicatrisation dirigée.
Nutrition et cicatrisation.
Les épidermolyses.
Les facteurs jouant un rôle
dans le retard de
cicatrisation : l’âge, le
diabète, la nutrition, la
génétique, les thérapeutiques.
Les différentes méthodes
d’évaluation des plaies.
Méthodologie et essais
cliniques.
Les pansements.
Les substituts cutanés.
Le système VAC.
La réfection des pansements :
quand, comment, les règles
d’hygiène à respecter.
19 --- 21 janvier 2009
Les antiseptiques : définition,
facteurs d’efficacité, effets
systémiques. Aspects
réglementaires.
Les antibiotiques et la peau.
Le pied diabétique. La
chirurgie du pied diabétique.
L’amputation : indications,
techniques, appareillage.
Les plaies chroniques.
Prise en charge de la douleur.
Cicatrices, cicatrisation et
qualité de vie.
Les escarres :
physiopathologie, facteurs de
risque, évaluation du risque,
prévention et éducation du
patient, supports d’aide à la
prévention et au traitement.
La chirurgie des escarres.
Cicatrices, cicatrisation et
sécurité sociale.
Prévention de la maladie
thrombo-embolique.
Expansion et extension
cutanée.
Détersion des plaies.
La peau et la radiothérapie.
Le rôle du médecin et de
l’infirmier libéral dans la
prise en charge des plaies à
domicile.
16-18 mars 2009
Les ulcères veineux, artériels
et de cause plus rare :
physiopathologie,
épidémiologie, clinique,
contention, matériel et
technique.
Les ulcères, le point de vue du
dermatologue, du chirurgien,
de l’angiologue.
Prévention de la maladie
thrombo-embolique.
Piqûres végétales et animales.
Morsures.
La suture des plaies.
Plaies opératoires.
Lésions cutanées d’origine
toxique.
Les brûlures chimiques et les
extravasations.
Liaison hôpital-ville.
La feuille de liaison.
L’ordonnance.
Les brûlures : épidémiologie,
prise en charge, les gestes
d’urgence, les grands brûlés,
les mesures préventives, les
protocoles de soins.
Aspects réglementaires : code
des marchés publics, matériovigilance.
Le pharmacien de ville et les
prescriptions hospitalières.
4 --- 6 mai 2009
Les fasciites nécrosantes.
La maladie de Verneuil.
Les gangrènes.
Fasciites et gangrène, le point
de vue du réanimateur.
Le caisson hyperbare.
L’infection des plaies : la
colonisation, l’infection.
Le rôle des prélèvements
L’infection des plaies : le
diagnostic. Quels critères
retenir ?
L’infection des plaies : le
traitement .
Plaies et germes multirésistants.
L’isolement.
Lymphoedème : aspects
cliniques et prise en charge.
Dermatoses de contact.
Phénomènes allergiques.
Les stomies. Montage, soins,
complications.
Les cicatrices et leur prise en
charge.
Hydrothérapie et
cicatrisation.
Le maquillage.
La protection solaire.
Un réseau plaie et
cicatrisation. Quel est son
intérêt ?
RENSEIGNEMENTS ET DEMANDES D'AUTORISATION D'INSCRIPTION
Pr CHASSAGNE : Service de Chirurgie Maxillo-faciale. Hôpital Central. 54035 NANCY, FRANCE
Fax : 03 83 85 11 69. E-mail : [email protected]
Enseignement validé pour la Formation Continue en Chirurgie Plastique (2 pts / demi-journée)

Documents pareils

Plaies et cicatrisations - Faculté de médecine Pierre et Marie Curie

Plaies et cicatrisations - Faculté de médecine Pierre et Marie Curie Mettre à la disposition des soignants, qui à des titres divers sont préoccupés par les problèmes de plaies aigues ou chroniques et cicatrisations (escarres, ulcères, moignons d’amputation du pied d...

Plus en détail