Herpes

Commentaires

Transcription

Herpes
ESSTI FACTSHEET: Herpes
What is Herpes?
Herpes is a common viral infection caused by the Herpes Simplex Virus (HSV) types 1 & 2. Genital herpes is usually
caused by HSV-2 while HSV-1 causes cold sores around the mouth, although genital herpes caused by HSV-1 is
increasing. Genital herpes is the most common ulcerative sexually transmitted infection in Europe.
How do you catch the infection?
Any sexually active person can catch HSV-2 infection. Herpes is passed on by skin-to-skin contact, most commonly
during oral, anal, or vaginal sex. People are very likely to spread the infection when they have active sores and it is
possible to spread the infection even when no sores are present (though there is a much smaller risk). You cannot get
herpes through casual contact (e.g. swimming pools, toilet seats, saunas or from sharing cups, plates, or cutlery).
How do I know if I have the infection?
HSV-2 can cause small, painful sores on the genitals (vagina, penis, and anus) and the skin around those areas. These
sores can last for 2-4 weeks. Herpes can also cause flu-like symptoms (swollen glands, fever, and body aches). Many
people have no symptoms (asymptomatic) and may not know they have the infection.
• How do I know if I have the infection if I’m a woman?
Women tend to have more serious symptoms than men. In addition to sores and flu-like symptoms, women
may have pain when urinating and vaginal discharge.
• How do I know if I have the infection if I’m a man?
Sores are common on the penis and also in the anus and rectum for men having anal sex.
• How soon will I know if I have caught it?
The first episode of herpes infection (primary infection) usually occurs within two weeks of catching the virus,
but in some people it can be months or years later.
What should I do if I think I have this infection?
If you think you have herpes infection you should consult a health professional for a diagnosis. A swab will be taken
from a sore to diagnose the infection and a blood test may be used to distinguish between HSV-1 and HSV-2. You
should refrain from sexual activity (vaginal, oral, and anal sex) when lesions or other symptoms of herpes are present.
How is the infection treated?
There is no cure for HSV infection, but antiviral drugs may be used to decrease the length of an episode. If you have
frequent episodes, antivirals may be taken daily to reduce the number of episodes. Treatments that can be purchased
for facial cold sores (HSV-1) are not suitable to treat genital herpes. Treatment of herpes is not necessary, the sores will
go away on their own, but antivirals can reduce the symptoms.
Will the infection come back?
There is no cure for herpes infection. After the first episode, the virus may seem to disappear but recurrences may occur
from time to time. Recurrent episodes are less severe and generally only last for 3-5 days. They are most frequent in
the first year after infection and the outbreaks may decrease over a number of years. Recurrences are often linked to
stress, lack of sleep, menstruation, or new sexual partners. Tingling or itching in the genital area for 12-24 hours may
indicate the start an episode.
How does the infection affect a pregnant woman and her baby?
Genital HSV can lead to potentially fatal infection in babies as herpes infection can be passed to the baby during
delivery. Pregnant women who have previously had herpes infection and are asymptomatic have a very low risk of
passing the infection to the baby. If you get herpes for the first time during pregnancy there is a greater risk of passing
the infection to your baby. If you have an active infection around the time of delivery a cesarean section is usually
recommended.
How can the infection be prevented?
You can reduce your risk of catching herpes infection by reducing the number of sex partners you have, and how often
you change sexual partner, as well as always correctly using a condom during sexual intercourse. You should also
avoid having sexual contact with someone who has active herpes sores. A condom may not fully protect against passing
the virus as not all affected areas are covered by the condom.
This factsheet was compiled by ESSTI ([email protected])
FICHE D’INFORMATION ESSTI : l’herpès
Qu’est-ce que l’herpès ?
L’herpès est une infection virale courante causée par l’Herpes Simplex Virus (HSV) de types 1 et 2. L’herpès génital est
généralement causé par HSV-2, tandis qu’HSV-1 est à l’origine des boutons de fièvre autour de la bouche, bien qu’on
constate de plus en plus de cas d’herpès génital causé par HSV-1. L’herpès génital est l’infection ulcéreuse
sexuellement transmissible la plus répandue en Europe.
Comment contracte-t-on cette infection ?
Toute personne sexuellement active peut contracter une infection à HSV-2. L’herpès se transmet par contact direct peau
contre peau, le plus souvent au cours de relations sexuelles orales, anales ou vaginales. Les personnes touchées sont
plus susceptibles de transmettre l’infection lorsqu’elles sont en période de poussées (présence de symptômes), mais il
est possible de la transmettre même en l’absence d’ulcérations (bien que le risque soit moindre). L’herpès ne peut pas
se transmettre par contact indirect (p. ex. piscines, sièges de WC, saunas ou en se servant des mêmes tasses, assiettes
ou couverts qu’une personne infectée).
Comment puis-je savoir si je suis infecté(e) ?
Le virus HSV-2 peut causer de petites ulcérations douloureuses sur les organes génitaux (vagin, pénis et anus) et sur la
peau des régions voisines. Ces ulcérations peuvent durer entre 2 et 4 semaines. L’herpès peut également donner des
symptômes grippaux (ganglions enflés, fièvre et douleurs fébriles). Chez de nombreuses personnes, l’infection ne
présente aucun symptôme (asymptomatique) et il se peut qu’elles ne sachent pas qu’elles sont infectées.
• En tant que femme, comment puis-je savoir si je suis infectée ?
Chez la femme les symptômes sont généralement plus sévères que chez l’homme. En plus des ulcérations et
des symptômes grippaux, la femme peut éprouver des douleurs au passage de l’urine et avoir des pertes
vaginales.
• En tant qu’homme, comment puis-je savoir si je suis infecté ?
L’infection se présente couramment sous forme d’ulcérations sur le pénis, et également dans l’anus et le
rectum chez les hommes pratiquant le sexe anal.
• Comment de temps faut-il avant de savoir si l’on a contracté l’infection ?
La première crise d’herpès (infection primaire) se produit généralement dans les deux semaines suivant
l’infection par le virus, mais chez certaines personnes elle ne se déclare que des mois, voire des années,
après.
Que dois-je faire si je pense avoir contracté cette infection ?
Si vous pensez avoir contracté un herpès, vous devez consulter un professionnel de santé afin d’obtenir un diagnostic.
Un prélèvement de liquide des vésicules sera réalisé à l’aide d’une tige de coton ouaté pour diagnostiquer l’infection et
une analyse de sang permettra de savoir s’il s’agit d’une infection à HSV-1 ou HSV-2. Vous devez vous abstenir de
relations sexuelles (vaginales, orales et anales) lorsque vous présentez des lésions ou autres symptômes.
Comment traite-t-on cette infection ?
Il n’existe aucun remède pour guérir l’infection à HSV, mais on peut avoir recours à des médicaments antiviraux pour
diminuer la durée des crises. Si vous avez des poussées fréquentes, vous pouvez prendre des antiviraux tous les jours
pour réduire le nombre de poussées. Les traitements en vente pour soigner le bouton de fièvre facial (HSV-1) ne
conviennent pas pour l’herpès génital. Il n’est pas nécessaire de soigner l’herpès car les vésicules disparaissent d’ellesmêmes, mais les médicaments antiviraux peuvent atténuer les symptômes.
L’infection reviendra-t-elle ?
Il n’existe aucun remède pour guérir l’infection à HSV. Après la première crise, le virus peut sembler avoir disparu mais
des poussées peuvent réapparaître de temps à autres. Lors des récidives, qui ne durent généralement qu’entre 3 et 5
jours, les symptômes sont moins prononcés. Elles sont les plus fréquentes durant la première année qui suit l’infection
par le virus, et les poussées peuvent diminuer au fil des années. Les récidives sont souvent déclenchées par le stress, le
manque de sommeil, les règles ou de nouveaux partenaires sexuels. Des picotements ou des démangeaisons dans les
régions génitales durant entre 12 et 24 heures peuvent annoncer le début d’une poussée.
Quels effets l’infection peut-elle avoir sur une femme enceinte et son bébé ?
L’herpès génital peut causer une infection potentiellement mortelle chez le bébé, auquel le virus peut être transmis lors
de l’accouchement. Pour les femmes enceintes ayant précédemment souffert d’un herpès mais ne présentant pas de
symptômes, le risque de transmettre l’infection au bébé est très faible. Si le premier contact avec le virus a lieu pendant
la grossesse, le risque de transmettre l’infection au nouveau-né est plus grand. Si l’infection est active au moment de
l’accouchement, il est généralement recommander de pratiquer une césarienne.
Comment éviter l’infection ?
Vous pouvez réduire le risque d’infection par le virus de l’herpès en limitant le nombre de vos partenaires sexuels et en
en changeant moins souvent, ainsi qu’en utilisant toujours un préservatif correctement lors de vos rapports sexuels.
Vous devez aussi vous abstenir de contacts sexuels avec une personne présentant des lésions actives. Les préservatifs
n’assurent pas toujours une protection totale contre la transmission du virus car il ne recouvre pas toutes les parties
touchées.

Documents pareils