Bulletin d`informations - decembre 2005

Commentaires

Transcription

Bulletin d`informations - decembre 2005
SOS ANIMAUX PAYS DE GEX
Affiliée à la confédération des SPA de France
reconnue d’utilité publique
Route de M ourex – PITEGNY – 01170 GEX
Tél. : 04 50 41 74 80 – http://sosanimauxpaysdegex.free.fr
Accueil de tout animal en détresse, perdu, blessé ou abandonné
Enquête et intervention en cas de mauvais traitement d’animaux
Urgences de 8h00 à 12h00 au 04 50 42 34 57
Refuge ouvert au public tous les jours de 14h30 à 18h00
Notre société de consommation évolue très vite et les refuges n’échappent pas au tourbillon;
d’une année à l’autre des problèmes différents surgissent, auxquels nous devons faire face.
Après l’année 2004 où les abandons de chats avaient atteint le triste chiffre record de 450,
l’année 2005 aura connu le déclin de la mode des molosses :
- que faire de Black, l’American Staff de 8 ans quand on s’est marié
et que l’on a un bébé; ce petit qui, progressant maintenant à quatre
pattes est irrésistiblement attiré par le molosse. Le moindre coup de
dent, et c’est la catastrophe !
- à quoi sert maintenant Diego, le vieux Dogue Argentin qui, accidenté
dans son jeune âge, marche maintenant difficilement. Une grosse
tumeur déforme une patte avant : il n’impressionne plus personne !
- que faire de Déesse, la Rotw eiller ? Ce jeune qui vivait chez ses
parents l’avait achetée dans une expo-vente sans demander leur avis;
il est maintenant parti habiter chez sa copine dans un studio. Elle ne
veut pas de la chienne, et les parents non plus !
Beaucoup d’entre eux seront abandonnés au refuge et attendront, parfois longtemps, d’être
adoptés. En effet, il y a quelques années, quand ils étaient « en vogue », on se bousculait pour
les adopter. Maintenant, on en a assez : il faut les déclarer en mairie, les museler; tout ça en
plus de les sortir 3 fois par jour, surtout quand il pleut ; assez aussi de se faire regarder de
travers dans la rue !
Qu’est-il arrivé à ceux qui ont disparu de nos quartiers et qui ne sont pas arrivés au refuge ?
Sont-ils délaissés au fond d’un garage ou attachés dans un coin du jardin ?
La mode n’a pas fini de faire des victimes parmi les animaux. Les molosses ne sont
malheureusement pas les seuls concernés. Et pour cette nouvelle année qui va bientôt
commencer, nous souhaitons que chacun fasse passer le message : un animal est un être
vivant qui nous aime et qui souffre. Acquérir un animal de compagnie doit être un acte
réfléchi pour lequel la mode et les considérations esthétiques ne doivent pas entrer en ligne
de compte.
La présidente.
Ré daction :...................... Martine ROUX
Mise e n page :................ Este lle MERL ET
Impre ssion : ....................... Nad’Imprim
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 1
Né en juin 2002, Drack
est un Labrador croisé
Rotweiller ; sa taille et sa
puissance découragent les
adoptants. Il n’a pourtant
aucune agressivité. Il
attend un Maître depuis
février 2005.
Souvenir de rando
(ou leçon de Patou le Patou et Tobby le Border-Collie)
En randonnée sur le mont P uvat avec notre mini-meute (4 chiens à nous 3), nous voilà au
sortir des bois nez à nez avec P atou.
Aimable, il renifle nos chiens, remue la queue. Derrière la clôture, dont nous ne voyons pas la
fin, paissent les moutons. Plusieurs départs de sentiers s’offrent à nous, et le balisage est au
milieu des moutons. Notre « guide-amateur » y pénètre avec Icare en laisse, par un portail
pour aller consulter le panneau. Et c’est à notre grande stupéfaction que P atou saute, avec
l’aisance d’un chat, par-dessus le portail pour aller surveiller les deux intrus. Icare n’en mène
pas large car P atou ne cache pas ses intentions : « T ouche pas à mes moutons où je te réduis
en bouillie !». Nos deux kamikazes ressortent du parc à moutons ; cela n’est pas la bonne
direction de toutes façons ! P atou repasse le portail avec la même aisance et nous accompagne
quelques centaines de mètres jusqu’à la cabane du berger, histoire de vérifier que l’on a bien
quitté les lieux.
Devant la cabane, T obby se dore au soleil.
- « Bonjour T obby, on flemmarde ? »
- « On voit bien que vous n’y connaissez rien : je récupère. T ous ces moutons à rassembler
matin et soir, c’est épuisant ; et p as de samedi ni de dimanche. Mais, entre nous, j’aime
ça, je m’éclate. J’ai tellement besoin de courir… »
Au retour, pas de P atou. Etait-il quelque part dans la montagne à protéger ses moutons, mais
c’est T obby qui nous a supplié de faire passer le message :
« S’il vous plait, dites à vos congénères de nous laisser, Patou et moi, dans nos montagnes avec
nos vaches et nos moutons. Patou, dans un jardin !? Il sautera la clôture comme ici; il y aura des
histoires avec les voisins et on l’abandonnera au refuge.
Moi, j’ai besoin de courir, de travailler… Juste une promen ade de temps en temps et je
deviendrais fou ! Il faudrait que je compense en détruisant, fuguant et je rejoindrais Patou, Lola
le Labrador, Vick le Malinois au refuge.
On a des cousins qui ne demandent qu’à rester vautrés sur les can apés, qui ne veulent pas
sortir à la moindre goutte de pluie, comme Leïa le Spitz nain ou Nemo le Lhassa-Apso ! »
Avant de nous adopter, renseignez vous bien, réfléchissez bien, pouvez-vous nous offrir l a
vie dont nous avons besoin ? Si ce n’est pas le cas, c’est l’échec et, au bout de l’aventure,
c’est toujours nous les perdants !
Patou et Tobby
Ils cherchent toujours un foyer :
bob
Steevy
Newton
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 2
Un animal au pied du sapin …
bonne ou mauvaise idée ?
Bientôt, nous fêterons Noël, et chacun d’entres nous s’efforcera de dénicher le cadeau original.
Si comme dans le film «Les Gremlins» vous prévoyez un chiot ou un chaton en cadeau pour un
enfant, cette arrivée doit être bien organisée et nous nous permettons de vous donner ces
quelques conseils.
Respecter l’animal : la petite boule de poils que vous déciderez d’offrir à votre enfant qui l’a
tant attendue n’est pas une peluche et c’est tout de suite que l e respect du petit animal
devra être initié chez l ’enfant.
En arrivant chez vous, le chiot ou le chaton aura peut-être peur et besoin de se familiariser
calmement avec sa nouvelle vie ; vous devrez donc pour son équilibre, l e l aisser arriver en
évitant trop d’effusions bruyantes. Grands-parents, voisins et petits amis auront la
possibilité de le voir et le câliner plus tard et des années durant !
Et bien sûr, il vous incombera entièrement de vous occuper du petit animal , parce que
cette responsabilité ne peut pas être confiée à un enfant même s’i l peut aider à quelques
tâches. Quant aux jeux, ils devront se déroul er en votre présence et sous votre contrôl e,
toujours en vue de développer chez chacun le respect de l’autre.
Respecter la personne : offrir un animal, c’est donner la vie à peu de frais car la loi fait peu
de cas du droit des animaux. P ourtant voici un acte qui mérite réfl exion car trop souvent
confondu avec « une bonne action ».
Le chien ou l e chat offert doit être désiré par l a personne qui va l’accueillir et l ’arrivée
inattendue de ce petit être vivant pourrait désorganiser l a vie de cel ui ou ceux qui l e
reçoivent. Leurs projets étaient peut-être de partir à la montagne, de passer les fêtes en
famille…La personne est-elle prête physiquement, psychologiquement et matériellement à faire
entrer ce petit animal dans sa vie (éducation, sorties, frais et obligations) ? Imposer un
animal à quel qu’un peut avoir des répercussions graves sur l’un et sur l ’autre. Les chiots
et les chatons ressentent la déception de leur maîtres, leur manque d’enthousiasme envers
eux. Ce qui perturbent leur relation. Ainsi, chaque année, beaucoup de ces « cadeaux de Noël »
vivants se retrouvent abandonnés sur les bords des routes, une fois l’été venu.
Si votre entourage a la sagesse de vous prévenir de son idée/cadeau d’un animal pour Noël,
ayez le bon sens et la force de refuser en exposant vos raisons si cela ne vous convient pas.
Vous montrerez votre amour des animaux et l e respect que vous l eur portez.
Si vous voulez vraiment ce cadeau, pourquoi ne pas proposer à celui ou cell e qui veut vous
être agréabl e, de choisir avec vous l ’animal qui vous conviendrait l e mieux et d’all er l e
chercher ensembl e l e moment venu ?
Un être vivant quelque soit son espèce, n’est ni un jouet ni un
gadget que l’on jette lorsqu’il ne plaît plus ou dérange.
Entièrement dépendant sa vie durant, il mérite le respect dans
son individualité d’être sensible qui éprouve et exprime des
émotions.
Martine Condé
Source S.P .Animaux
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 3
Chiens et chats âgés : quel espoir d’adoption ?
Chaque années sont lâchement abandonnés plusieurs chiens et chats âgés, certains parfois
en triste état. L’euthanasie pour eux est une délivrance. Comment vivre dans un refuge au
milieu de congénères bruyants et remuants alors qu’on ne pense qu’à dormir dans un coin
tranquille, bien au chaud.
Et puis, il y a ceux entre deux âges, dont beaucoup diront en apprenant qu’ils ont 8 ou 10
ans : « Il est trop vieux » ! P ourtant, il a encore de belles années devant lui.
Un animal âgé ne posera aucun problème d’adaptation tant il est reconnaissant, car il sait …
Merci à tous ceux qui adoptent nos aînés, et merci à l’association « L’Oasis des Vétérans » qui
nous aident activement à les replacer.
Email : http://www.oasis-des-veterans.com
Ils ont trouvé une moitié :
Dakota
Abandonnée pour la
dernière fois à l’âge
PEGGY, 10 ans sa
maîtresse est gravement
malade et ne pourra plus
de 8 ans
la reprendre
La Stérilisation, respect des animaux de compagnie
On estime qu’en France naissent chaque jour 4500 chiens et 8000 chats ; ils ne trouveront
pas tous un foyer. Certains seront euthanasiés à la naissance, alors pourquoi les laisser venir
au monde.
Beaucoup finiront dans les refuges où tous ne pourront pas être placés. Si vous ne voulez pas
être complices de toute cette misère, faites stériliser votre compagnon. P rofitez de cette période
hivernale où Minette reste au coin du feu et Mirza dans sa corbeille, pour prendre rendez-vous
chez votre vétérinaire.
Quelques idées fausses qu’il nous faut aider à combattre !
« Il faut faire f aire une portée à une ch atte avant de la stériliser » : ceci est de l’anthropomorphisme ! Une chatte à l’envie de se reproduire mais pas le désir d’avoir des chatons.
« Un chat castré deviens gros et paresseux » : il suffit de surveiller son alimentation pour
qu’il reste mince et vivace.
« Stériliser une chienne change son caractère » : pour en avoir fait stériliser des centaines
au refuge, on peut vous affirmer que non ! De plus, vous éviterez à votre chienne les
désagréments des grossesses nerveuses, des tumeurs mammaires, et votre qualité de vie s’en
portera mieux car vous ne verrez plus défiler les mâles à votre porte pendant les chaleurs !
Si malgré tout, vous faites porter votre chatte ou votre chienne et que vous
réussissez à placer tous les petits, c’est le refuge qui trouvera moins
d’adoptants pour ses animaux.
Beaucoup se donnent bonne conscience
en se disant qu’ils seront forcément
placés.
En France, il naît environ 1.7 millions de chiots alors qu’il n’y
a de place que pour 1 million, chiffre confirmé par les éleveurs.
Plus de 700.000 seront donc tués.
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 4
Amis perdus
Dans la vie de l’homme, il y des moments d’une mélancolie infinie. Cette mélancolie est
souvent le résultat de ce qui se passe autour de nous : les injustices sans fin, les trahisons,
les lâchetés font naître, même chez les plus courageux, ces instants de tristesse.
La lutte apparaît sans espoir, l’avenir triste et sombre.
Et dans ces moments, la pensée va aux années qui sont passées, et elle s’y arrête pour
chercher un réconfort auprès de ces amis perdus.
Ces amis ne sont pas seulement nos semblables qui ont partagé nos idées, lutté avec nous
pour un principe et qui sont morts ou qui, pire encore, ont répudié les anciennes idées, leur
but atteint. Ces amis sont aussi des êtres placés bien plus bas dans l’échelle, mais qui ne
nous ont jamais trahis.
Ils nous ont donné toute leur affection et, quand nous pensons à eux, ils sortent pour ainsi
dire de la classe des animaux pour entrer dans l’humanité.
En disparaissant, ils nous ont laissé quelque chose de leur petite âme, quelque chose qui ne
nous abandonne plus. Il s ne nous donnèrent jamais rien d’autre qu’un peu d’affection, et
ils nous en donnèrent beaucoup ! Ne pouvant pas exprimer leurs sentiments par la parole,
nous les avons souvent mal compris et nous leur avons donné des moments de tristesse et de
mélancolie, semblables à ceux que nous avons éprouvés et éprouvons.
Autrefois, et aujourd’hui encore, quelques pseudo naturalistes affirment que l’âme n’existe
que chez l’homme.
- Si j’ai une âme, et mon âme doit aller au paradis, disait avec beaucoup de raison un pauvre
sauvage à un missionnaire qui lui parlait de la vie éternelle, pourquoi mon chien n’en aurait-il
pas une aussi, méritant le même prix, lui qui est meilleur que moi et que vous ?
Là où il y a un système nerveux, même rudimentaire, il y a une intelligence, il y a une âme, et
nos amis perdus, bien que bas placés dans l’échelle des êtres, en avaient une qui nous a été
chère, et qui nous a laissé quelque chose d’elle-même.
Le long du chemin de la vie, combien en avons-nous rencontrés et perdus de ces amis ! Nous
les avons tous perdus, parce qu’ils sont morts, non parce qu’ils nous ont trahis. Nous en
trouvons dans toutes les classes, dans tous les ordres : des invertébrés aux vertébrés
supérieurs…
… mais les chiens réclament que je parle d’eux, et je les voie défiler les uns après les autres,
ces amis incomparables et, parmi eu, j’en vois un qui m’a été si cher. Une photographie dans
un petit cade le montre toujours devant moi. Au pied de cette photographie, on lit : « L’ami
Needle », et chaque fois que je le revois, je pense avec tendresse à l’ami perdu… P auvre ami ! Il
est mort, loin de moi, et il a peut-être pensé que je l’avais oublié ! Il passe dans le royaume des
rêves, symbole de la vraie amitié et de la vraie fidélité, et dans un moment où il semble que
l’amitié des hommes devienne rare, dans un moment où l’on assiste à chaque instant à la
trahison d’amis qu’on croyait fidèles, dans un moment où la lutte pour arriver fait passer tant
de personnes sur les corps de leurs amis, dans un moment où le nom d’amis est sur les
lèvres, mais pas dans le cœur, la figure de ce pauvre animal se dresse plus belle et plus noble,
symbole de ce que l’amitié entre les hommes devrait être et que, malheureusement, dans la
plus grande partie de ces cas, elle n’est pas.
« L’homme seul, malgré sa raison,
fait ce que les animaux sans raison
ne firent jamais »
FENELO N dans « Les Aventures de
Télémaque »
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 5
RALLYE TOUTOUS 2005
Le 2 octobre, journée mondiale des animaux…
C’était la journée portes ouvertes ; les visiteurs qui souhaitaient découvrir
le refuge se sont succédés tout l’après-midi et le nombre de participants au
Rallye-Toutous dépassait toutes nos prévisions (68 équipes).
↑ Eli sabeth, organisatrice du Rallye, ne savait pas où donner de la tête ;
← Sallye a même été réquisitionnée pour vendre fleurs et coloquintes ;
L’équipe du refuge était émue de revoir plusieurs de ses anciens
pensionnaires.
Tous les participants sont repartis avec un lot.
Bipèdes et quadrupèdes,
heureux de cette belle
journée, ludique et
instructive, passée en
famille, se sont donnés
rendez-vous l’année
prochaine.
Et retrouver plus de photos sur notre site :
http://sosanimauxpaysdegex.free.fr
Le gagnant et sa maîtresse
Mode fourrure, ….Mode torture
L’ « insoutenable légèreté » d’un vêtement ou d’un accessoire en fourrure se paie avec le sang
des animaux. T ous, visons, renards, chinchillas, ratons laveurs, castors, zibelines, martres,
chiens, chats, lapins, phoques… piégés dans la nature ou élevés dans les usines à fourrure,
tous, subissent le sacrifice sanglant au marché du superflu.
Pour une France, toujours modèle de la mode…mais sans cruauté
Le commerce de la fourrure développe des marchés en Chine, en Corée du Sud et au Japon
où la notion de bien-être animal est inexistante et où la France est un modèle pour la mode.
Avant d’acheter un vêtement ou un accessoire en fourrure, les consommateurs français
doivent peser le poids de leur responsabilité : à chaque minute, 76 animaux sont massacrés
après avoir enduré les pires souffrances. L’Angleterre a interdit l’élevage d’animaux pour la
fourrure. P ourquoi pas la France ?
Source : www.onevoice-ear.org / www.onevoice.asso.fr
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 6
Nos remerciements A tous les commerçants
LISTE DES DONATEURS DE LOTS / RALLYE TOUTOUS 2 O CTOBRE 2005
Air France
Alain Affelou, Segny
Arts Mots Nid, Ferney
Boulangerie Mottier, Saint-Genis
Boulangerie Pâtisserie Depierre, Saint-Genis
Boulangerie Pâtisserie du Levant, Ferney
Boulangerie Reygrobellet, Gex
Boulangerie Voltaire, Ferney
Broccard Patissier Chocolatier, Saint Genis
Casa, Thoiry
Cave aux Vins, Saint-Genis
Cave Vinothèque du Léman, Saint-Genis
Centre de soins Stéphanie Bertould Rochas, SaintGenis
Champion, Saint-Genis
Chevillard Auto, Saint-Jean de Gonville
Chorus Musique, Gex
Clinique Vétérinaire du Crêt de la Neige, Saint-Genis
Coiffure Frédéric Moreno, Gex
Coiffure Lacroix, Gex
Coordonnerie Carrefour, Segny
Cordonnerie Tissot, Saint-Genis
Dolphin Shop Optic, Ferney
Dr. Claude, Clinique Vétérinaire. Divonne
Droguerie des Arcades, Ornex
Droguerie-Serrurerie Lacroix, Ferney
Duvillard, Gex
E.U. R.L. Jura Mont-Blanc, Magasin Gamm Vert,
Chevry
Espace Beauté, Gex
Espace Beauté, Saint-Genis
Etablissements Laverrière, Maconnex
Feu Vert, Segny
Fleuriste « Floranice », Carrefour, Segny
Fournil de la Fontaine, Ferney
Garage Dago, Cessy
Gemo, Thoiry
Giblin SPAR, Saint-Genis
Go Sport, Thoiry
Group Digital, Gex
HIFI 2000, Gex
ICO Informatique, Saint-Genis
Institut de Beauté Expression, Ferney
Intersport, Saint-Genis
Jacky Chauss, Gex
L’Orchidée Fleurs, Saint-Genis
Librairie Centrale, Ferney
Librairie du Pays de Gex, Gex
Librarie du Lycée, Ferney
Madame Buffaz
Madame Lambert
Maison de la Presse, Saint-Genis
Marionnaud Parfumerie, Ferney
Maud’ling Coiffure, Saint-Genis
Mobi Com Center, Gex
Monsieur et Madame Débieux
Nevada Bob, Saint-Genis
Nocibé, Thoiry
Optique des Dauphins, Ferney
P’tits Points, Gex
Papeterie d’Aumard, Ferney
Paravital, Ferney
Pharmacie centrale, Gex
Pharmacie des Hautains,Saint-Genis
Pharmacie Gérard Paoli, Gex
Pharmacie Zrounba-Barbotin, Saint-Genis
Photo Net, Centre commercial, Segny
Piard Optique, Gex
Pizza Flash, Zone de l’Allondon
Pizza-Maité, Saint-Genis
Pizzeria Azzura, Ferney
Reduc’tifs, Gex
Reflet Beauté, Valleiry
Restaurant Indien Rajpoute, Ornex
Restaurant-traiteur Joseph Fionnaca, Gex
Resto Sabayon, Thoiry
Roady, Saint-Genis
Saint Genis Beauté,
Satoriz, Ferney
Sport 2000, Segny
T World, Ferney
Vins Nicolas, Thoiry
Vival, Saint-Genis
☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻
Retrouvez sur notre site les photos de ceux qui ont trouvé un foyer.
La selection du web-master : kali et snoopy adoptes en 1997 et 2004
KALI
SNOOpy
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 7
En ces périodes de fêtes, ne contribuez pas à la souffrance animale …
Le marche du FOIE GRAS : Plaisir contre souffrance
La véritable composition du foie gras ne se trouve pas sur l’é tiquette. Et pour cause ! Faut-il absolument
oublier que c’est la souffrance d’un être vivant, gavé de force à en mourir, qui permet de festoyer avec son
foie, rendu malade pour être goûteux ?
T ri et broyage des poussins : à peine nés, les jeunes poussins mâles suivent un autre circuit que les
femelles. Seuls les mâles sont gavés car ils « produisent un foie de meilleur qualité ». Les canettes, elles
(15 millions chaque année) sont jetées cyniquement sur un tapis roulant jusqu’à un broyeur ou étouffées
dans des sacs.
Conf inement ou entassement : dès l’âge de 12 à 14 semaines, les mâles sont enfermés dans des cages
de batterie si petites qu’ils ne peuvent plus ouvrir leurs ailes, ou bien entassés dans des parcs collectifs
de gavage (18 sur 3 m²). Les problèmes d’agressivité sont résolus dès l’âge de 2 semaines. Le bec et les
griffes sont coupés. Le bec d’un canard étant son principal organe sensoriel, la douleur durera le temps
qu’il survivra aux tortures.
Gavage forcé : qu’il soit traditionnel, avec un entonnoir électrique enfoncé dans la gorge jusqu’au jabot,
ou industriel, avec un système sous haute pression, l’horreur du gavage est le même. Seule la cadence
change : 1000 canards à l ’heure pour le système industriel. Les canards et les oies sont gavés de force
avec une nourriture déséquilibrée, du maïs gars, jusqu’à ce que le foie atteigne 10 fois son volume.
Plusieurs fois par jour, ils reçoivent en 5 secondes l’équivalent humain de 15 kilos de spaghettis. Malgré
des blessures, comme la perforation du cou ou du jabot, ou des brûlures internes par le maïs trop chaud,
les gaveurs continuent la torture (12 à 15 jours pour un canard, 18 à 24 pour une oie).
Le foie gras est une maladie : la stéatose hépatique nutritionnelle qui se transforme en hépatonécrose,
mortelle. Le gavage terminé, les animaux ont des difficultés à marcher et à respirer, leur abdomen est très
lourd. Ils se couchent pour mourir. Aussi, les animaux sont tués avant que la maladie les emporte…
Le calvaire des escargots : Les escargots sont prêts à être consommés à l’âge de deux ans. Avant
d’être mis à mort par de la vapeur, ils sont laissés à jeun pendant cinq jours pour qu’ils soient propres
et prêts à la cuisson, et ne provoquent pas d’intoxication chez le consommateur. Après les avoir fait
dégorger, on les blanchit, c'est-à-dire qu’on les lance vivants dans de l’eau bouillante ou de la vapeur.
O n les rince à grande eau, on sépare le cadavre de sa coquille, on ôte le foie et les boyaux, puis on les
cuit au court-bouillon pendant 4 heures. O n laisse refroidir, on égoutte, on met un escargot dans
chaque coquille, on la ferme avec du beurre d’e scargots. Tout cela pour trouver au fond d’une coquille
un petit cadavre d’e scargot, dont le beurre donne un certain goût. Bon appétit.
Toute l’équipe de SOS Animaux vous remercie de votre soutien,
de vos témoignages de sympathie reçus tout au long de l’année
et vous souhaite de joyeuses fêtes.
pour toute l’équipe
l’équipe qui œuvre quotidiennement au refuge, c’est
l’amour et la gratitude qui se lI
l Isent dans les yeux de nos
protégés qui sont nos plus beaux cadeaux !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Adresser toute correspondance ou dons à :
> SOS Animaux Pays de Gex
Route de Mourex – Pitegny
01170 G EX
> Pour la Suisse : Poste du Grand-Saconnex
Compte n° 17.239515- 6
1218 GRAND-SACO NNEX
Je désire recevoir une carte de membre de l’association :
Nom, prénom :
Adresse :
Montant :
Je désire recevoir un reçu fiscal :
Bulletin d’information de SOS Animaux Pays de Gex - décembre 2005 - page 8

Documents pareils

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex Association affiliée à la confédération des SPA de France, reconnue d’utilité publique Accueil de tout animal en détresse, perdu, blessé ou abandonné Enquête et intervention en cas de mauvais tra...

Plus en détail

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex SOS ANIMAUX. Nous avons recueilli des souris blanches, des octodons, des rats... mais ce sont les lapins qui sont les plus touchés. Pourquoi abandonne t-on un NAC ? Son acquisition n'est pas toujou...

Plus en détail

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex

sos animaux pays de gex - SOS Animaux du Pays de Gex SPA / SOS ANIMAUX : QUELLE DIFFERENCE Y A T-IL ? Il n'y a pas en France une SPA " nationale", dont le siège serait à P ARIS, et qui chapeauterait l'ensemble des refuges de provinces. Il existe bien...

Plus en détail