(3eme) : Le surréalisme

Commentaires

Transcription

(3eme) : Le surréalisme
Art, création, cultures
Arts, mythes et religions
De l’Antiquité au IX°
siècle
Art, espace, temps
Arts, techniques, expressions
Du IX° à la fin du
XVII° siècle
Arts, états et pouvoirs
Arts, ruptures et continuité
XVIII° et
XIX° siècles
Le XX° siècle et notre
époque
Nom du mouvement
Le surréalisme
Insérez ici la reproduction de l’oeuvre ou un extrait
Max Ernst, Sainte Cécile, 1923, 101 x82 cm
René Magritte, Le double secret, 1927, 114 x 162 cm
Salvador Dali, Persistance de la mémoire, 1931, 24 x 33 cm
Joan Miro, Sieste, 1925
Brève biographie de l’auteur :
Le mouvement surréaliste naît officiellement en 1923 sous la direction de l’écrivain André Breton qui écrit le premier manifeste
surréaliste en 1924. Le mouvement, littéraire au début, se développe dans les arts plastiques et le cinéma. Le mouvement tire son nom
du sous-titre, « drame surréaliste » de la pièce de Guillaume Apollinaire les Mamelles de Tirésias. Tout au long de son existence,
le mouvement est animé de discussions, de controverses violentes aboutissant à l’exclusion de certains membres du groupe.
Le groupe se disperse à l’arrivé de la seconde guerre mondiale. Beaucoup d’artistes émigrent aux Etats unis d’Amérique. Le groupe se
reconstitue en 1946 après la guerre et se dissout définitivement en 1969.
Contexte historique, social, artistique :
Les destructions et les horreurs de la première guerre (1914-1918) ont ébranlé la foi et la raison et ont remis en question le rôle de
la pensée scientifique qui devait assurer, pensait-on, le bien-être de l’humanité.
Juste après la guerre des artistes italiens comme Carlo Carrà et Giorgio de Chirico s’inspirent de l’art fantastique et créent la
« Pittura metafisica » qui est un art énigmatique et mythique. Leur peinture exprime une angoisse oppressante, une menace
indéterminée et cachée.
D’autre part, le mouvement Dada, un groupement d’artistes créé pendant la guerre et animé par la révolte et le scandale, dénonce par
ses œuvres choquantes, la société corrompue de l’époque.
Le surréalisme succède au mouvement Dada et bon nombre d’artistes de ce mouvement sont aussi les fondateurs du surréalisme.
CARACTÉRISTIQUES DES ŒUVRES
(Formes, techniques, significations, usage)
Les surréalistes se veulent des rêveurs et des révolutionnaires et souhaitent changer le monde pour changer la vie. Ils s’inspirent des
théories du Docteur Freud qui avec la psychanalyse, tentait de faire passer l’inconscient (comme les images qui nous viennent dans les
rêves) au niveau de la conscience.
La mythologie et la religion sont aussi sources d’inspiration. Ils vont chercher les vieux mythes et les réinterprètent.
La méthode utilisée par les surréalistes, écrivains, peintres ou sculpteurs, c’est « l’automatisme » qui leur sert à créer des
associations d’idées inattendues que le fonctionnement de la pensée normale ne permet pas. Voici la définition de l’automatisme
donnée par les surréalistes eux-mêmes : « Automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par
écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de
toute préoccupation esthétique ou morale. »
Les peintres comme les écrivains utilisent le hasard, par exemple jeter des papiers déchirés sur une surface et les coller à la place où
ils se trouvent ou encore décalquer des images ou des formes et les assembler au hasard. Le collage d’images préexistantes est très
souvent utilisé.
Ils métamorphosent l’objet en corps animé ou encore déplacent et modifient les éléments anatomiques et situent leurs créatures dans
des étendues lunaires, vides et minérales et donnent à leurs œuvres des titres qui échappent à la compréhension rationnelle.
Deux techniques de peinture dominent. La technique classique qui ne laisse apparaître aucun coup de pinceau est la plus souvent
utilisée mais d’autres peintre font au contraire apparaître l’aspect matériel de la surface par les collages, les grattages et les empreintes.
L’objectif des surréalistes est de déstabiliser le spectateur de façon productive pour éveiller son imagination et le pousser à faire des
associations d’idées nouvelles.
Œuvres liées, références, impressions personnelles :
Le manifeste du surréalisme André Breton, 1924
D’autres artistes surréalistes : Jean Arp, Man Ray, André Masson, Yves Tanguy, Victor Brauner, Paul Delvaux.