AHSRA 2013 - format : PDF

Commentaires

Transcription

AHSRA 2013 - format : PDF
Visite de l'accueil de jour du 115
et de l’accueil de nuit, géré par l’association haute-saônoise
de réinsertion et d’accompagnement (AHSRA),
Mardi 22 janvier 2013 – 18 h 30 19h30
L’association haut-saônoise de réinsertion et d’accompagnement
(AHSRA)
6 rue Didon à Vesoul
Objet : l’Association haut-saônoise de réinsertion et d’accompagnement a vocation à accueillir et à
accompagner dans leur parcours de réinsertion des personnes seules ou des couples, connaissant de graves
difficultés sociales.
Dispositifs gérés : un service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO-115), un accueil de jour, un accueil de
nuit, un centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) et un service logement.
Président de l’association :
M. Sébastien LEDUC
Directeur de l’établissement :
Mme Valérie BERNARD, par ailleurs directrice de l’UDAF.
Coordonateur des dispositifs :
M. Jean-Luc MORAND
Dispositifs gérés :
♦ Le SIAO : service intégré de l’accueil et de l’orientation pour l’urgence et l’insertion
La décision du Premier Ministre de faire de l’hébergement et de l’accès au logement un « chantier
national prioritaire 2008-2012 » s’est concrétisée par une amélioration du dispositif d’accueil et la mise en
place depuis 2010 des Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation (SIAO) avec pour mission de recenser
toutes les demandes et toutes les offres d’hébergement et de veiller à une affectation optimale des
disponibilités.
Cela permet aux personnes sans abri de bénéficier d’une meilleure prise en charge de leur demande.
Le SIAO est situé dans les locaux de l’accueil de jour, lieu où sont accueillis les usagers de l’association.
A l’aide d’un logiciel dédié, l’équipe (composée de 2 professionnels) suit en temps réel l’affectation des
places d’hébergement pour le public sans abri ou risquant de l’être. Elle effectue l’évaluation sociale afin
d’orienter les personnes vers les solutions les plus adaptées aux besoins et aux problématiques à traiter :
hébergement d’urgence, hébergement d’insertion, logement adapté ou de transition.
Un référent personnel est garant de la continuité des prises en charge.
Procédure engagée par le SIAO suite à un appel 115
L’ensemble des informations transmises par l’appelant est analysé par le répondant 115 afin de s’assurer que
la demande relève bien du SIAO et non des pompiers ou des forces de l’ordre (personnes blessée, accidentée,
en situation d’ivresse sur la voie publique ou relevant d’une urgence psychiatrique). Tous les appels sont
consignés.
Si la demande concerne un réel besoin d’hébergement, le SIAO va rechercher à distance un lieu de prise en
charge de proximité dans la mesure du possible. Sinon le véhicule d’intervention sociale se déplace afin de
conduire la personne démunie vers une place d’hébergement d’urgence disponible. Dans ce cas la structure
d’accueil est prévenue en amont de l’arrivée d’une ou plusieurs personnes.
Le dispositif d’hébergement d’urgence propose une mise à l’abri des personnes en attendant une évaluation
sociale détaillée qui permettra une réorientation ou une sortie plus ou moins rapide.
♦ Le véhicule d’intervention sociale : outil du SIAO
La configuration particulière de l’hébergement d’urgence éclaté sur le territoire haut-saônois pose le
problème des déplacements des personnes d’un lieu à un autre.
La quasi-totalité des demandes d’hébergement est faite par des personnes présentes ou transitant par Vesoul.
Le SIAO oriente le public vers les 42 places disponibles du département mais demeure le problème du
transport des personnes d’un lieu à un autre. C’est pourquoi, fin 2012, des financements complémentaires
obtenus dans le cadre du plan urgence, ont permis la mise en place d’un véhicule social, outil
complémentaire du SIAO, à partir du 3 décembre 2012 pour assurer 4 missions principales :
intervenir sur sollicitation lors de signalement de personnes sans abri.
déplacer les personnes, selon les disponibilités de place, au sein des structures d’hébergement.
assurer une vigilance sur les lieux de squat connus et supposés (renforcement de cette vigilance
lors de l’activation des niveaux météo 2 et 3)
acheminer les personnes de l’accueil de jour vers l’accueil de nuit, en période de grand froid ou
froid extrême.
Le CHRS : d’une capacité de 24 places
Répartition des places
10 places d’accueil de nuit situées 136 rue St Martin à Vesoul
14 places de foyer d’insertion situées pour 6 d’entres elles au 12 rue des Danvions à Vesoul dans une
structure collective et pour les 8 autres dans des appartements individuels et un appartement collectif à
Vesoul.
♦ L’accueil de nuit
L’accueil de nuit est ouvert de 19h30 le soir à 7h30 le matin.
Il ne se résume pas seulement à fournir un toit, il est aussi un lieu de détente et d’échanges entre les usagers
qui s’y sentent en sécurité. Un règlement intérieur élaboré avec l’équipe éducative permet au public accueilli
d’avoir des repères et un cadre.
♦ Le foyer
Les CHRS ont pour mission d’assurer l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement et l’insertion sociale des
personnes en grande difficulté économique, familiale ayant des problèmes de logement, de santé, et
globalement des difficultés d’insertion, afin de leur permettre de retrouver une autonomie personnelle et
sociale.
Les démarches d’accompagnement au quotidien sont diverses et variées. Le but premier étant d’accueillir, de
faire le point sur la situation globale de la personne et de l’aider dans le cheminement de son projet
d’accompagnement, contractualisé dès son arrivée par un « contrat d’accompagnement ».
Le public accueilli présente des fragilités psychiques importantes, constat fait depuis déjà de nombreuses
années.
♦ L’accueil de jour
situé 6 rue Didon à Vesoul
La maison d’accueil et d’orientation ou « accueil de jour » est ouverte à l’année de 9h00 à 18h00 en semaine
et de 11h00 à 17h00 les week-ends et jours fériés.
Lors de l’activation des niveaux météo 2 et 3, l’accueil est ouvert de 8h00 à 19h00 en semaine et de 9h00 à
18h00 les week-ends et jours fériés, de façon à permettre une continuité dans la prise en charge des publics
entre l’accueil de jour et l’accueil de nuit.
Sa mission principale est de répondre à l’urgence sociale mais plusieurs domaines sont également
abordés selon les situations: aide dans les démarches de recherche de logement, d’insertion professionnelle,
de couverture santé etc…Un lien très étroit existe dorénavant entre l’accueil de jour, le SIAO et la référente
de l’accompagnement vers et dans le logement (AVDL).
♦ Un service logement : PASRL
L’association gère un parc d’environ cinquante logements destinés à tout public qui éprouve des difficultés à
accéder à un logement ordinaire.
Ce service est intégralement financé par le Conseil Général.
I. Contexte local et organisation de la période hivernale 2012/2013 :
Le dispositif d’hébergement d’urgence du département se compose de 42 places réparties sur 6 communes ou
lieux géographiques différents :
Accueil de nuit AHSRA :
Accueil d’urgence dans les FJT de Frotey les Vesoul, Lure, Gray :
Accueil d’urgence à l’hôtel social de Lure :
Accueil d’urgence au foyer travailleur migrants de St Loup :
10 places
18 places
9 places
5 places
Ce dispositif fonctionne de manière pérenne toute l’année. Pendant la période hivernale en cas de saturation
du dispositif, 10 hôtels sont conventionnés pour permettre l’accueil à titre tout à fait exceptionnel des
personnes sans abri.
Par ailleurs le CHS de St Rémy s’est engagé à mettre à disposition un pavillon de 24 places en cas d’extrême
urgence.

Documents pareils