Programme - SFA Auvillar

Commentaires

Transcription

Programme - SFA Auvillar
Société Culturelle Franco- Allemande (S.F.A.)
14 Place de la Halle
82340 Auvillar
Internet: http://www.sfa-auvillar.com/
Rencontre Musicale Européenne
Auvillar – Lauzerte – St Nicolas de la Grave
26 mai – 3 juin 2012
Visite de l’orchestre de chambre
« Tübinger Kammermusikkreis »
(Direction et violon solo : Jochen Brusch)
Concert vendredi 1er juin, 21 h,
St Nicolas de la Grave, église
Programme
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791): Divertimento no 11 en ré majeur pour orchestre, KV 251.
1. Molto allegro 3. Andantino 4.Menuetto (Tema con variazioni) 5.
Rondo (Allegro assai)
Robert Volkmann (1815-1883) : Sérénade N°3 pour orchestre à cordes, Op. 69 1. Larghetto non troppo 2. Andante espressivo 3. Prestissimo 4.
Andante affettuoso 5. Allegro nom tanto 6. Con fuoco 7. Andante
affettuoso 8. Andante espressivo 9. Larghetto non troppo
Violoncelle solo : Andrea Schneider
Giovanni Battista Viotti (1755-1824) : Concerto pour violon et orchestre nº 22
1. Allegro 2. Adagio 3. Finale - Agitato assaï
Entrées gratuites – Dons acceptés
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
a composé le Divertimento no 11 en ré majeur
à l’age de 20 ans le 26 juillet 1776 à Salzbourg à
l’occasion de la fête de sa sœur « Nannerl ».
Maria Anna Mozart (1763) Robert Volkmann (1815-1883) :
Sérénade N°3 pour orchestre à cordes, Op. 69
Robert Volkmann est un compositeur allemand né le 6 avril 1815 à Lommatzsch (Saxe) et mort le 29 octobre 1883 à Budapest. […]
Il reçut sa première instruction musicale de son
père, chantre à Freiberg, puis étudie avec Anacker. De 1836 à 1839, il étudie chez C.F. Becker à
Leipzig puis devint lui-même enseignant à Prague.
en 1840, il s'installe en Hongrie, comme organiste
et dirigeant de chorale à Budapest. De 1854, jusqu'en 1858 il partit à Vienne, et retourna à Budapest jusqu'à sa mort . Il fut nommé Professeur à
l'Académie nationale de musique de Budapest en
1875. – Son style est assez proche de Brahms.
http://musiqueclassique.forumpro.fr/t1976-robert-volkmann-1815-1883
Le Concerto pour violon et orchestre nº 22 G.97 en la mineur est un concerto pour violon de Giovanni Battista Viotti. Il fit l'admiration de Brahms qui
écrit dans une lettre à Clara Schumann en 1878 « c'est une merveille d'une
remarquable liberté d'invention ». Il fut publié en 1939 par le musicologue Alfred Einstein.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Concerto_pour_violon_n%C2%BA_22_%28Viotti%29
Giovanni Battista Viotti, né à Fontanetto Po (province de Verceil) le
12 mai 1755 et mort à Londres le 3 mars 1824, est un violoniste et compositeur italien.
Viotti fut l'élève de Gaetano Pugnani
(lui-même formé par Giovanni Battista
Somis) à Turin. Il fut membre de la Chapelle royale de Turin en 1775. Virtuose
très apprécié, il voyagea dans toute l'Europe.
Il vécut à partir de 1782 à Paris, où il fut
un moment au service de la reine MarieAntoinette et se lança dans l'organisation d'un théâtre qui devait donner des
opéras tant en français qu'en italien.
Cette même année, il fut inité francmaçon à la loge parisienne Saint-Jean
d'Écosse. Il est considéré comme l'un
des initiateurs de la technique violonistique moderne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Giovanni_Battista_Viotti
Tübinger Kammermusikkreis
(Ensemble tubingois de musique de chambre)
L’orchestre a été fondé en 1944 par une famille de musiciens de Tübingen.
Au début c’était un ensemble privé de musique de chambre pour établir une
contrepartie culturelle à la barbarie des Nazis.
Au cours des dernières décades l’ensemble à acquis sous la baguette de différents chefs d’orchestre une certaine renommée d’orchestre de chambre.
Aujourd’hui, cette trentaine de musiciens enrichissent la vie musicale de Tübingen et de ses environs grâce à de concerts proposant des œuvres aussi
bien classiques que romantiques et contemporains. L’orchestre s’est donné
également pour tâche d’offrir à des instrumentalistes et chanteurs débutants
l’occasion de se produire en concert. Depuis 2009 l’ensemble est dirigé par le
violoniste Jochen Brusch.
Jochen Brusch a reçu sa formation musicale aux conservatoires supérieurs
de Duisburg, Essen et Hanovre. Il est également
diplômé du « Royal College of Music » de Londre. –
Au cours des années 1980-85 il fut le violoniste de
l’ensemble « Herning Stadstrio“, un trio de piano
établi dans le Jutland au Danemark et parallèlement
il y assure la direction de l’orchestre privé. – Dans la
période qui suivit, Il fut maître de concert auprès de
la Philharmonie de Essen (Essener Philharmoniker).
1988 il s’établit en Allemagne du Sud. C’est
Tübingen qui est le lieu de ses activités musicales. Il
s’y consacre son temps non seulement aux concerts
mais aussi à ses élèves, à la direction d’orchestre et
à la production de CDs. – Outre en de nombreuses
villes allemandes, ses engagements l’ont conduit au Danemark, en Suède,
Norvège, Angleterre et Écosse, ainsi qu’en France, en Espagne, Belgique,
Autriche, Italie, Yougoslavie, Hongrie, Bulgarie, en Suisse et plusieurs fois
aux États Unis. – Pour certains de ses concerts Jochen Brusch allie les explications à la musique, en particulier pour des œuvres telles que « Portraits de
violonistes juifs » ou « Histoires d’amour dans la musique ». Depuis dix ans le
spectacle musical « Les animaux dans la musique », spécialement destiné à
un public très jeune, commandité par le ministère danois de la culture est régulièrement représenté dans les écoles du pays.
Jochen Brusch a publié en CD un grand nombre d’œuvres (plus de 100 compositions, brèves ou longues).
Il joue sur un violon Peter Greiner, une réplique du célèbre Guarnerius del
Gésu, sur lequel jouait autrefois Paganini.
http://www.jochenbrusch.de/de/hovedside.htm

Documents pareils