Musique et apprentissage implicite dans le vieillissement et

Commentaires

Transcription

Musique et apprentissage implicite dans le vieillissement et
Association de Psychologie Scientifique de Langue Française, Bruxelles 2007
Musique et apprentissage implicite
dans le vieillissement et la maladie d'Alzheimer
Aline Moussard & Emmanuel Bigand
LEAD-CNRS, UMR 5022, Université de Bourgogne
Contact : [email protected]
I. INTRODUCTION
La plupart des études sur la robustesse des apprentissages implicites portent sur le début du vieillissement ou
les stades débutants de démence. Qu'en est-il des individus plus âgés ou atteints d'un stade avancé de maladie
dégénérative ? Souvent, les troubles associés au vieillissement ou à la pathologie (attention, mémoire de
travail, etc...) font obstacle à la réalisation des tâches classiques d'apprentissage implicite. L'utilisation de
stimuli musicaux va nous permettre de sonder la préservation de ces capacités chez des participants âgés de
plus de 90 ans, et des patients issus d'un stade avancé de démence de type Alzheimer.
II. METHODE
III. RESULTATS
Participants : 5 groupes expérimentaux
- Etudiants (N = 15)
- Personnes âgées saines, 80 à 86 ans (N = 10)
- Personnes âgées saines, 90 à 96 ans (N = 8)
- Patients Alzheimer débutant, MMS>21 (N = 5)
- Patients Alzheimer avancé, MMS<21 (N = 7)
L'analyse statistique montre un effet significatif du groupe,
de la tâche, et surtout une interaction groupe-tâche
(Figure 1) : Tous les groupes se comportent de la même
manière pour les deux tâches implicites de Catégorisation
et Segmentation, alors qu'on observe une gradation des
performances en fonction des groupes pour la tâche
explicite d'apprentissage de mélodies.
*
100
* * * * *
* * *
*
*
*
Matériel : 3 tâches d'apprentissage
-> Deux tâches d'apprentissage implicite
- Catégorisation de style musical
Phase d'exposition : 20 extraits composés par J.-S. Bach,
tous joués au piano ;
Phase de test : 16 nouveaux extraits de Bach opposés à 16
extraits issus d'autres compositeurs (Ravel, Debussy,
Scriabine, Prokovief ; Brahms, Chopin, Schubert, Schumann).
=
60
40
20
0
C a t é g o ris a t io n
S e g m e n t a t io n
Tâche
M é lo d ie s
Figure 1 : Pourcentage de réponses correctes des 5 groupes
expérimentaux aux trois tâches (les astérisques représentent la
significativité de la différence de la moyenne avec le niveau du hasard)
IV. CONCLUSIONS
?
- Segmentation de flux de timbres
P o u rc e n ta g e d e ré p o n s e s c o rre c te s
80
E t u d ia n t s
A g é s 8 0 -8 6 a n s
A g é s 9 0 -9 6 a n s
A lz h e im e r d é b u t a n t
A lz h e im e r a v a n c é
(Tillmann &
McAdams, 2004)
Phase d'exposition : flux de triplets de timbres (3 x 2 mn) ;
Phase de test : 3 x 12 items, 6 triplets corrects versus 6 nontriplets.
-> Une tâche d'apprentissage explicite de
mélodies familières et non familières (Clément)
Phase d'apprentissage : 16 mélodies (8 familières et 8 non
familières) ;
Phase de test : Choix forcé entre ces mélodies et 16
nouvelles.
Procédure :
3 séances distinctes séparées d'au moins 3 jours.
- Les capacités d'apprentissage implicite sont préservées
dans le vieillissement et la pathologie, y compris pour les
participants les plus âgés ou atteints d'un stade avancé de
démence de type Alzheimer ;
- La musique représente un bon outil pour permettre de
mettre en évidence cette préservation, et de montrer la
dissociation entre les apprentissages implicites et
explicites. Elle présente notamment un grand intérêt
ludique : elle stimule les participants à la réalisation de la
tâche et compense les troubles associés au vieillissement
ou à la pathologie ;
- Les résultats de cette étude ouvrent de nouvelles
perspectives de prise en charge en neuropsychologie
clinique, qui pourraient associer les capacités préservées
d'apprentissage implicite aux bénéfices liés à la thérapie
musicale.
V. REFERENCES
Clément, S. (en préparation). Mémoire épisodique musicale : vieillissement normal et pathologique.
Tillmann, B. & McAdams, S. (2004). Implicit learning of musical timbre sequences : Statistical regularities confronted with acoustical
(dis)similarities. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory and Cognition, Vol. 30, No. 5, 1131-1142.

Documents pareils