Voir Les pathologies et symptomes

Commentaires

Transcription

Voir Les pathologies et symptomes
Hopital la Roseraie
Voir Les pathologies et symptomes
Les pathologies et symptomes
Adénopathie
Gonflement ou maladie des ganglions.
Un ganglion gonfle normalement pour défendre l'organisme contre une maladie. Souvent cela suffit pour empêcher
qu'elle ne se développe. Par la suite, le ganglion dégonfle progressivement.
Si un ou plusieurs ganglions restent gonflés longtemps, il est nécessaire de faire des examens pour trouver et soigner
la maladie en cause.
Aérophagie
Gonflement du ventre, et plus particulièrement de l'estomac, provoqué par l'accumulation d'une grande quantité
d’air.
Cet air peut provenir de certains aliments (boissons gazeuses, crudités, etc) ou de l'action d'en avaler beaucoup en
mangeant.
Alopécie
Perte des cheveux.
Elle se voit dans de nombreuses maladies mais aussi à la suite de certains traitements (chimiothérapie) ou d'un important
choc psychologique.
Amblyopie
Perte de la vue.
Elle peut être partielle ou totale ("cécité").
C'est un problème de la vue différent de ceux qui peuvent être soignés en portant des lunettes ("myopie", "presbytie",
etc).
Aménorrhée
Absence de règles.
C'est un phénomène normal chez la petite fille, la femme pendant la grossesse ou après la ménopause. C'est parfois le
signe de plusieurs maladies "hormonales", la conséquence de maladies graves (cancers, maladies mentales) ou de
certains traitements ("pilules", chimiothérapies).
Anévrisme
Maladie d'une artère dont la paroi s'affaiblit.
Il se forme une sorte de hernie très fragile pouvant se rompre facilement et entraîner un grave saignement.
Les médecins écrivent parfois "anévrysme".
Anorexie
Perte de l'appétit.
C'est un signe fréquent que l'on retrouve dans la plupart des maladies. A ne pas confondre avec la lutte contre la faim
liée à la hantise de grossir et à la volonté consciente de maigrir, caractérisant l' anorexie mentale, maladie grave qui peut
entraîner la mort.
Addiction
Besoin maladif de consommer de plus en plus (d'alcool, de tabac, de drogue, etc) ou de pratiquer une activité (jeux,
achats, etc), sans pouvoir s'en empêcher.
Acouphène
Bruit que l'on entend dans l'oreille mais qui ne vient pas de l'extérieur.
C'est plus souvent une gène qu'une maladie. On n'en connaît pas bien la cause et, actuellement, aucun traitement n'est
efficace.
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Démence
Familièrement on pense à la folie mais pour les médecins il s'agit d'une "détérioration mentale".
C'est la destruction progressive et définitive des cellules du cerveau.
La démence la plus connue est la "maladie d'Alzheimer".
Les pathologies et symptomes
Diverticulose
Maladie due à la formation de petites cavités anormales dans un organe.
En général cela concerne plutôt le tube digestif et le gros intestin ("diverticulose colique").
Dysménorrhée
Règles douloureuses.
Dyspepsie
Gène pour digérer.
Dyspnée
Sensation subjective et consciente de mal respirer dont l'origine est très variable : pathologie des voies aériennes
supérieures, des bronches et des poumons, mais aussi maladies cardiaques, anémie, pathologie neuro-musculaire, etc.
Dysurie
Gène pour uriner
Familièrement c'est une difficulté pour faire pipi.
Embolie
Arrêt brutal d'un petit bloc de sang coagulé qui bouche une artère. C'est le phénomène le plus fréquent mais il y a
aussi des embolies "gazeuses" (bulle d'air) ou "graisseuse" (petit bloc de graisse).
Suivant l'endroit où elle se produit les conséquences sont différentes mais toujours graves ("embolie pulmonaire",
infarctus du myocarde, "accident vasculaire cérébral").
Emphysème
Maladie des alvéoles des poumons.
Ce sont de petites poches qui, normalement, se remplissent et se vident d'air suivant le rythme de la respiration. A la
suite de certaines maladies mal soignées ("coqueluche", "asthme", etc) de nombreuses alvéoles restent gonflées d'air
en permanence. Cela entraîne une gêne plus ou moins importante pour respirer.
Epilepsie
Maladie nerveuse qui se manifeste par des crises brutales avec une perte de connaissance et des mouvements
involontaires.
Elle survient parfois sans cause connue dès l'enfance ("épilepsie congénitale"). Sinon elle apparaît à la suite d'un choc
violent à la tête ("épilepsie post traumatique") ou au cours de certaines maladies du cerveau ("tumeur", "hémorragie",
etc).
Dans la plupart des cas on peut la soigner efficacement, à condition de prendre un traitement à vie.
Epistaxis
Saignement de nez.
Erythème
Rougeur de la peau.
Ce phénomène est dû à une augmentation de la circulation du sang. C'est un signe très fréquent. Il se on voit aussi bien
pour des petits problèmes (coup, piqûre d'insecte) que dans des maladies plus graves (intoxication, brûlure étendue).
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Les pathologies et symptomes
Enurésie
Impossibilité de s'empêcher d'uriner.
Familièrement on dit "pipi au lit" au lieu "d'énurésie nocturne".
Extrasystole
Battement anormal du cœur.
C'est un phénomène normal quand il se produit en petit nombre, chez une personne jeune et en bonne santé. C'est
parfois un signe plus grave quand il se produit fréquemment sur un cœur fatigué.
Fistule
Passage anormal d'un liquide qui va d'un organe vers l'extérieur du corps ("fistule externe") ou d'un organe à un autre
("fistule interne").
Une "fistule artério-veineuse", par exemple, est le passage anormal de sang d'une artère dans une veine.
Gastralgie
Douleur à l'endroit de l'estomac.
"Avoir des gastralgies", par exemple, signifie "avoir mal à l’estomac".
Gastroentérite
Maladie, le plus souvent, peu grave de l'estomac et des intestins ("gastro" et "enteron" signifient "estomac" et "intestin"
en grec).
La "gastroentérite virale", par exemple, donne de la fièvre, des courbatures, des vomissements et de la diarrhée. Elle
guérit sans médicament en 2 à 3 jours. C'est ce qu'on appelle familièrement la "grippe intestinale".
Gonalgie
Douleur du genou ("gonu" signifie "genou" en grec).
Hématurie
Présence de sang dans les urines.
C'est le signe d'une maladie des reins, de la vessie ou des conduits qui les relient et emmènent les urines vers
l'extérieur du corps ("voies urinaires").
Parfois le sang ne se voit pas à l'œil nu mais le microscope permet de le mettre en évidence. Cela s'appelle une
"hématurie microscopique".
Hépatite
Maladie du foie souvent provoquée par un virus ("hépatite virale").
Dans d'autre cas elles sont la conséquence d'intoxications notamment par excès d'alcool.
Hiatale [hernie]
Remontée anormale d'une partie de l'estomac au travers du "hiatus diaphragmatique".
C'est un trou ("hiatus") dans une paroi musclée ("diaphragme") qui sépare la poitrine ("thorax") du ventre ("abdomen").
Le contenu de l'estomac remonte aussi et provoque de violentes brûlures.
Hypertension
Abréviation, le plus souvent, de "hypertension artérielle".
C'est une maladie du cœur et des artères due à l'augmentation anormale et permanente de la pression ("tension") du
sang.
Il existe aussi des "hypertensions intra crâniennes" et des "hypertensions artérielles pulmonaires" mais elles sont plus
rares.
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Les pathologies et symptomes
Hypoglycémie
Diminution anormale ("hupo" signifie "au dessous" en grec) de la quantité de sucre ("glucose") présente dans le sang.
C'est un problème fréquent chez les malades diabétiques qui sont soignés avec de l'insuline. On le voit aussi chez une
personne en bonne santé à la suite d'un effort physique très important effectué sans avoir mangé avant.
Hypothyroïdie
Baisse ("hupo" signifie "au dessous" en grec) du fonctionnement de la glande thyroïde.
Les personnes qui en sont atteintes sont très ralenties et frileuses. C'est une maladie qui se soigne très facilement en
donnant l'hormone manquante ("thyroxine") sous forme de comprimés.
Iatrogénique [effet]
Maladie provoquée par un médicament.
C'est le cas, par exemple, d'un saignement provoqué par un médicament donné pour soigner le cœur.
Ictère
Coloration jaune de la peau et du blanc de l'œil, familièrement appelée "jaunisse".
Ce phénomène est du au passage de la bile dans le sang. C'est le signe d'une maladie du sang, du foie ou du
pancréas.
Immunodéficitaire
[maladie] due à une diminution des défenses de l'organisme.
Une des plus connues est le syndrome immunodéficitaire acquis ou "sida".
(Il y a peu de différence entre "syndrome" et "maladie".)
Infarctus
Partie d'un organe détruite à la suite d'un arrêt de la circulation du sang, dans les artères qui la nourrissait.
Le plus connu est "l'infarctus du myocarde", qui touche le cœur, mais d'autres organes peuvent être atteints (les
intestins, les poumons).
Kératite
Maladie ("inflammatoire") de la "cornée" de l'œil.
La "cornée" est une sorte de fenêtre de l'œil qui laisse passer la lumière et permet de voir.
C'est une maladie très douloureuse et qui peut entraîner la perte de la vue.
Laryngite
Maladie ("inflammatoire") du larynx.
C'est parfois une simple irritation passagère de cette partie de la gorge où se forment les sons de la voix. On l'appelle
familièrement une "extinction de voix".
En revanche une "laryngite" qui dure peut être le signe de maladies beaucoup plus graves.
Lithiase
Maladie au cours de laquelle se forment de petits cailloux (calculs) à partir de substances normalement dissoutes
(notamment du calcium).
Ce phénomène se produit principalement dans les reins ou la vésicule biliaire.
Quand le "calcul" est entraîné par les urines (ou la bile), il passe difficilement dans les différents conduits (voies urinaires
ou voies biliaires), ce qui donne de fortes douleurs (coliques).
Lombalgie
Douleur dans la région du bas du dos.
Elle est provoquée par un durcissement des muscles du dos et parfois une maladie de la colonne vertébrale (arthrose,
"hernie discale", etc).
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Les pathologies et symptomes
Malignité
Tendance d'une maladie qui ne peut que s'aggraver.
Elle évoque généralement un cancer.
Elle s'oppose au caractère bénin d'une maladie qui sera sans conséquence grave sur la santé.
Méléna
Excréments contenant du sang devenu presque noir ("melas" et "nosos" signifient "noir" et "maladie" en grec).
C'est le signe d'une maladie grave qui donne des saignements de l'œsophage ou de l'estomac.
Métastase
Développement de cellules cancéreuses à distance du cancer principal dont elles proviennent.
C'est toujours un signe d'aggravation du cancer.
Météorisme
Gonflement du ventre par accumulation d'air dans l'estomac et les intestins.
Mutisme
Refus de parler du a des problèmes psychologiques ou des maladies mentales.
Contrairement à la "mutité", il n'y a pas, dans le "mutisme", de maladie des différents organes nécessaires à la parole.
Mycose
Famille de maladies dues à différents champignons microscopiques qui se développent en grande quantité.
C'est souvent des maladies de la peau, de la bouche, du tube digestif ou du sexe.
Plus rarement il peut y en avoir dans le sang ou les poumons.
Nécrose
Destruction ("nekros" signifie "mort" en grec) d'une petite partie d'un organe.
La "nécrose myocardique", par exemple, est la "destruction d'une partie du muscle du cœur".
Nosocomial [maladie]
Maladie qui survient au cours d'un traitement et qui est en rapport avec les conditions même des soins, généralement à
l'hôpital.
Il s'agit le plus souvent d'une infection, les autres problèmes sont répertoriés différemment :
* ceux provoqués par une anesthésie ou une transfusion, s'appellent "accidents médicaux"
* ceux provoqués par un médicament s'appellent "affections iatrogéniques".
(Le décret du 29 avril 2002 a créé l' Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes
et des Infections Nosocomiales.)
Oedème
Accumulation de liquide, en grande partie composé d'eau, sous la peau ou dans une partie du corps.
C'est le cas du gonflement de la cheville à la suite d'une entorse. Certains cas sont beaucoup plus graves comme, par
exemple, "l'œdème du poumon".
Ostéoporose
Perte progressive du calcium contenu dans les os.
Elle augmente avec l'âge et les problèmes hormonaux ("ménopause").
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Les pathologies et symptomes
Paraplégie
Paralysie du bas du corps.
Paresthésie
Sensation anormale et pénible ressentie sur la peau.
Parfois elle ne correspond à aucune cause. Dans d'autre cas elle est différente de ce que l'on devrait ressentir (plus forte,
moins forte, brûlure au lieu de piqûre, etc). C'est souvent le premier signe d'une maladie des nerfs.
Péritonite
Maladie brutale de la membrane qui entoure les intestins.
Elle est généralement due à une infection. C'est parfois la complication d'une appendicite.
Pharyngite
Maladie ("inflammatoire") de la gorge.
"L'angine", par exemple, est une forme de "pharyngite".
Phlébite
Maladie grave d'une veine (le plus souvent au niveau d'une jambe).
Le sang risque de former un "caillot" au niveau de la phlébite. Ce caillot peut ensuite se détacher, partir vers le
cœur et se bloquer au niveau des poumons ("embolie pulmonaire").
Pneumopathie
Maladie du poumon.
C’est un terme très général mais peu précis.
Polyarthrite
Maladie qui touche, en même temps, un grand nombre d'articulations.
Polype
Petite grosseur rattachée par un pied qui se développe dans certains organes (nez, sinus, des intestins, etc).
Parfois, comme c'est le cas des "polypes du colon", ils peuvent se transformer en cancer. Il est alors indispensable de
les enlever.
Cystite
Irritation de la vessie généralement due à une infection des urines.
Arthrose
Usure progressive et douloureuse des articulations.
C'est une maladie différente de "l’arthrite" dans laquelle l’articulation est chaude, rouge et gonflée.
Dans le langage familier le mot "rhumatisme" a pratiquement le même sens.
Les pathologies et symptomes
Asymptomatique
[Malade] qui semble en bonne santé.
De nombreuses maladies graves peuvent évoluer pendant des mois ou même des années sans se manifester par des
signes évidents (sida, syphilis).
Basedow [maladie]
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Maladie due à une inflammation de la glande thyroïde ("thyroïdite").
Elle fait partie de la famille des "hyperthyroïdie". Elle entraîne, entre autres des problèmes cardiaques (tachycardie), un
amaigrissement et une grande nervosité.
Bénin, igne
[Maladie, signe, opération] peu grave.
Bradycardie
Ralentissement du rythme du cœur.
Chez une personne jeune et sportive c'est un phénomène normal. Chez une personne âgée ou affaiblie c'est le signe
d'un "trouble du rythme".
Calcul
Sorte de petit caillou qui se forme à partir de substances normalement dissoutes (notamment du calcium).
Ce phénomène se produit principalement dans les reins ou la vésicule biliaire.
Quand il est entraîné par les urines (ou la bile) il passe difficilement dans les différents conduits (voies urinaires ou voies
biliaires) ce qui donne de fortes douleurs (coliques).
Cataracte
Maladie du "cristallin" qui entraîne une perte progressive de la vue ne pouvant être améliorée par des lunettes.
Le "cristallin", qui est une sorte de lentille, devient de plus en plus opaque.
Seule une opération, qui consiste à le remplacer par une lentille en matière plastique, permet de redonner une vue
quasiment normale.
Céphalée
Mal de tête.
C'est une douleur fréquente qui est différente de la "migraine" qui elle, est une véritable maladie.
Cirrhose
Maladie du foie qui aboutit à sa destruction progressive.
C'est généralement la conséquence d'infections (hépatites) ou d'intoxications (alcool).
Colique
Dans le langage courant "la colique" signifie la même chose que "diarrhée". Pour les médecins ce mot n'est jamais
employé dans ce sens.
Soit il s'agit d'une violente douleur comme, par exemple, une "colique néphrétique" (maladie du rein) qui ressemble à
celle que donne une contraction du gros intestin (le "colon"). Soit il s'agit de quelque chose qui concerne le colon
comme, par exemple, "une diverticulose colique".
Colite
Irritation du gros intestin ("côlon").
C'est le signe de nombreuses maladies infectieuses, héréditaires ou immunitaires. Elle peut aussi provenir d'une
intoxication ou d'une mauvaise alimentation.
Attention à ne pas confondre "colite" et "colique".
Les pathologies et symptomes
Conflit
Lutte, combat.
Les médecins emploient ce mot quand deux parties de l'organisme donnent l'impression de lutter l'une contre l'autre.
Certaines maladies sont dues à des "conflits" comme, par exemple, "le conflit acromio-claviculaire" qui donne des
douleurs de l'épaule.
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Coxarthrose
Usure progressive et douloureuse de l'articulation de la hanche.
Quand il n'y a plus de cartilage la hanche est complètement bloquée.
On peut alors la remplacer par une articulation artificielle ("prothèse"). Cette opération permet aux personnes de
marcher à nouveau.
Cyanose
Changement de couleur de la peau qui tend à devenir bleue ("kuanos" signifie "bleu sombre" en grec).
Ce phénomène est du à une mauvaise respiration ou à un mauvais fonctionnement du cœur (maladie des enfants
"bleus").
Appendicite
Maladie de l'appendice, qui, pour les médecins se nomme "appendice vermiforme".
Comme elle peut avoir des conséquences graves (péritonite) les chirurgiens opèrent rapidement car c'est le seul moyen
de la soigner.
Pour les médecins l'opération de "l'appendicite" se nomme "appendicectomie".
Décompensation
Aggravation brutale d'une maladie parce que l'organisme n'arrive plus à rééquilibrer les grandes fonctions (respiration,
circulation, etc) qu'elle a perturbées.
Quadriplégie
Paralysie de l'ensemble du corps à l'exception de la tête et du cou.
Elle est surtout visible au niveau des bras et des jambes, c'est-à-dire les 4 membres ("quadr-" vient du latin et signifie
"quatre").
Elle est provoquée par l'écrasement de la moelle épinière au niveau du cou.
"Quadriplégie" a le même sens que tétraplégie.
Polyurie
Quantité excessive d'urine (familièrement "pipi") produite chaque jour par le corps.
C'est généralement le signe d'un diabète.
Précordialgie
Douleurs ressenties dans la région du cœur.
Ce sont rarement des douleurs qui proviennent du cœur lui-même.
Psychose
Reflux
Remontée anormale de liquide dans un conduit de l'organisme.
Cela peut concerner les liquides de l'estomac ("reflux gastro-oesophagien" ou "RGO"), le sang ("reflux hépato-jugulaire")
ou les urines ("reflux vésico-urétéral").
Les pathologies et symptomes
Strabisme
Anomalie des yeux qui ne se déplacent pas correctement.
Lorsqu'un œil regarde correctement alors que l'autre se déplace vers l'intérieur, c'est un "strabisme convergent".
Lorsqu'un œil regarde au bon endroit alors que l'autre se déplace vers l'extérieur, c'est un "strabisme divergent".
Sténose
Rétrécissement.
C'est une anomalie qui atteint de nombreux organes comme les artères ou le tube digestif.
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
La "sténose du pylore", par exemple, est un rétrécissement du bas de l'estomac chez un bébé.
Tachycardie
Battements du cœur trop rapides (supérieurs à 100/mn).
Ce phénomène peut être physiologique (à la suite d'une émotion ou au cours d'un effort physique). Il peut aussi
accompagner une maladie, parfois cardiaque, parfois extra-cardiaque, comme une anémie, une hyperthyroïdie, une
fièvre...
Tendinite
Maladie du tendon.
Les joueurs de tennis en sont souvent atteints au niveau du coude ("tennis elbow" ou "épicondylite latérale"). Elle peut
aussi atteindre d'autres tendons ("tendon d'Achille", "pubalgie").
Tumeur
Gonflement d'une partie du corps.
Elle est due à la formation anormale d'une grande quantité de cellules.
Si ce sont des cellules normales, ce n'est généralement pas trop grave et les médecins parleront de "tumeur bénigne".
Dans le cas contraire on pourra craindre que ce soit une "tumeur maligne", c'est-à-dire un cancer.
Sciatique
Abréviation habituelle de "douleur du nerf sciatique".
Elle est due à un écrasement du nerf sciatique par une "hernie discale" ou, plus rarement, par une tumeur.
Les médecins emploient maintenant l'expression officielle de "nerf ischiatique".
Splénomégalie
Gonflement anormal de la rate.
C'est généralement la conséquence d'une maladie du sang ou du foie.
Tétraplégique [personne]
Personne qui a l'ensemble du corps paralysé à l'exception de la tête et du cou.
Elle est surtout visible au niveau des bras et des jambes, c'est-à-dire les 4 membres ("tetra" signifie "quatre" en grec).
La "tétraplégie" est provoquée par l'écrasement de la moelle épinière au niveau du cou.
"Tétraplégie" a le même sens que quadriplégie.
Hypercalcémie
Excès de calcium dans le sang.
C'est une anomalie qui se produit au cours de certaines maladies des os qui perdent progressivement leur calcium
(osteolyse). Elle provoque des vomissements et une perte de poids.
Hypercholestérolémie
Excès de cholestérol dans le sang.
Elle dépend de l'âge, du sexe, de la consommation ou non de tabac et surtout du rapport entre le bon ("HDL") et le
mauvais ("LDL") cholestérol.
Dans ce cas (augmentation du mauvais et diminution du bon cholestérol) l'hypercholestérolémie peut être une des
causes d'un infarctus du myocarde.
Les pathologies et symptomes
Hyperglycémie
Excès de sucre (glucose) dans le sang.
Quand une personne en bonne santé mange beaucoup de sucre la quantité de glucose dans son sang n'augmente pas
beaucoup. En revanche chez un diabétique il se produit une importante hyperglycémie qui est dangereuse, à la longue,
pour de nombreux organes (reins, cœur, yeux, cerveau, etc).
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Hyperkaliémie
Excès de potassium dans le sang.
C'est une anomalie très dangereuse car elle peut, si elle est importante, entraîner un arrêt du cœur.
Cela peut se produire dans certaines maladies des reins, des muscles ou à la suite d'intoxications.
Microalbuminurie
Très petite quantité ("mikros" signifie "petit" en grec) d'albumine présente anormalement dans les urines.
Il faut utiliser des techniques spéciales car les méthodes habituelles ne permettent pas de la mesurer.
C'est le tout premier signe d'une maladie des reins.
Neutropénie
Manque d'une catégorie de globules blancs nommés granulocytes neutrophiles ("penia" signifie "manque" en grec).
Ceux-ci sont, normalement, les plus nombreux parmi les globules blancs.
La neutropénie peut se voir aussi bien dans une maladie peu grave, comme la grippe, que dans une très grave, comme
la leucémie. Elle est parfois la conséquence de certains traitement du cancer (chimiothérapie ou radiothérapie).
Le manque de toutes les familles de globules blancs se nomme "leucopénie" et le manque des lymphocytes,
"lymphopénie".
Séroconversion
Apparition dans le sang (sérum) de substances caractéristiques d'une maladie.
Il se passe toujours un certain temps entre le moment où une personne est contaminée et celui où l'on trouve les
premiers indices de la maladie dans ses analyses de sang.
Après la séroconversion une personne devient séropositive.
Ce sont des termes employés surtout pour le sida mais qui peuvent être utilisés pour toutes les infections même peu
graves.
Séropositif, ive
[Personne] dont l'analyse de sang montre qu'elle a une infection.
C'est un terme employés surtout pour le sida mais qui pourrait être utilisés pour toutes les infections, même peu
graves.
L'abréviation habituelle est "séropo".
Sida
Abréviation de "syndrome d'immunodéficience humaine".
Le virus du sida affaibli (déficience) les défenses de l'organisme (immunité) et favorise l'apparition d'un grand nombre
de troubles ou de maladies (mycoses, toxoplasmose, tuberculose, etc). Cet ensemble de troubles et de maladies se
nomme "syndrome".
"Syndrome" et maladie sont des mots dont le sens est très proche.
Thrombopénie
Insuffisance de thrombocytes dans le sang.
Le thrombocyte (ou plaquette) est l'élément du sang dont la fabrication par la moelle osseuse est la plus rapide. Quand
la moelle osseuse fonctionne mal, les thrombocytes sont les premiers touchés.
La thrombopénie est donc le signe de début de certaines maladies du sang, souvent graves, comme les "leucémies" ou
les "aplasies médullaires".
Quand le nombre des thrombocytes est très bas il se produit des saignements.
Virus de l'immunodéficience humaine
Virus du sida.
Les signes apparents sont très variables et ne se manifestent qu'après un délai parfois important.
Seules les analyses ELISA et Western blot ou la mesure du nombre des virus dans le sang (virémie), permettent de
confirmer sa présence dans le corps d'une personne malade.
Son abréviation habituelle est "VIH" ou, son équivalent américain "HIV".
Alzheimer (maladie d')
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
Maladie du cerveau décrite la première fois par un médecin allemand en 1906.
C'est une destruction progressive et définitive des cellules nerveuses. Elle entraîne des troubles graves : de la mémoire,
du langage, de l'attention, de l'autonomie, etc. L'ensemble de ces troubles et leur évolution constituent ce que les
médecins appellent une "démence".
Les pathologies et symptomes
Anémie
Diminution anormale du nombre des globules rouges.
Voir "hémoglobine" et "fer sérique".
Apnée (du sommeil)
Arrêt de la respiration survenant pendant le sommeil.
Quand il s'en produit un grand nombre c'est le signe d'une maladie grave responsable d'une prise de poids et d'une
hypertension artérielle.
Voir "électroencéphalogramme".
Diabète
Nom d'un ensemble de maladies qui se manifeste par le besoin de boire beaucoup et d'uriner autant.
Le plus souvent ce phénomène est dû à une trop grande quantité de sucre dans le sang (hyperglycémie).
Leucémie
Grave maladie appelée aussi "cancer du sang".
Il en existe de différentes sortes qui évoluent plus ou moins rapidement. Les nouveaux traitements ont permis de
grands progrès dans ce domaine.
Phénylcétonurie
Maladie de naissance due à une anomalie génétique.
Les enfants atteints ne peuvent transformer une substance appelée "phénylalanine". Elle s'accumule dans le cerveau et
entraîne un retard mental grave.
Un test effectué sur les urines à la naissance permet de repérer les enfants qui en sont atteints avant que les troubles
apparaissent. Un régime alimentaire sans "phénylalanine" leur permet alors un développement normal.
Gonarthrose
Usure progressive et douloureuse de l'articulation du genou.
Genu Valgum
Déviation vers l'extérieur de l'axe du membre inférieur.
synonymes : tibia valga, jambe en X, genoux cagneux
Genu Varum
Déviation vers l'intérieur de l'axe du membre inférieur.
synonymes : tibia vara, jambe arquée, jambe en ( )
Circoncision
La circoncision consiste en l’excision (ablation) du prépuce qui un repli de peau qui recouvre le gland de la verge
chez le garçon.
Elle est effectuée le plus souvent pour des motifs religieux.
Lorsqu’elle est réalisée pour des maladies chirurgicales, on parle plutôt de posthectomie indiquée en cas de
rétrécissement du prépuce qui empêche de décalotter. Il s’agit de ce que l’on appelle un phimosis qui
peut être congénital ou faire suite à une infection. Cette intervention peut être indiquée en cas de maladie de la peau
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
ou du gland.
Dystonie
La dystonie est un trouble moteur de la tension et de la tonicité des muscles qui entraîne des contractures musculaires
soutenues et des spasmes à l’origine de mouvements anormaux.
Les contractions involontaires, douloureuses et prolongées provoquent des attitudes et des postures anormales de tout
ou partie du corps, le plus souvent un membre ( crampe des écrivains) mais aussi les paupières ( blépharospasme) ou
le cou fixé en torsion par exemple.
L’origine du trouble peut être héréditaire ou secondaire à une maladie neurologique ou métabolique voir à la prise
de certains médicaments.
Les pathologies et symptomes
Hallux valgus
Désaxation anormale du gros orteil en dehors.
L’hallux valgus (du latin hallux : gros orteil et valgus : tourné en dehors) est une déformation du pied due à la
déviation en dehors du gros orteil alors que le métatarsien, os sur lequel il s’articule , est dévié en dedans. Il en
résulte une tuméfaction osseuse bénigne (exostose) dite oignon à l’extérieur avec inflammation douloureuse
déformant le pied.
Hémochromatose
Maladie héréditaire due à une surcharge en fer de tout l’organisme.
Les dépôts de fer se localisent principalement dans le foie ( cirrhose), le pancréas ( diabète), le cœur (insuffisance
cardiaque), la peau (coloration métallique), les articulations ( douleurs) ainsi que les glandes endocrines (déficits
endocriniens dont impuissance). Le diagnostic repose sur le dosage du fer dans le sang, une enquête familiale ainsi
que des tests génétiques de façon à reconnaître la maladie le plus tôt possible et éviter les complications liées à la
surcharge ferrique. Le traitement repose sur les saignées répétées qui retirent le fer du sang.
Beaucoup plus rarement l’hémochromatose est secondaire à des transfusions itératives nécessaires pour traiter
certaines maladies sanguines.
Lipome
Tumeur bénigne formée de graisse située sous la peau.
La tuméfaction siège dans le tissu gras et revêt l’aspect d’une tuméfaction souple et molle sous la peau.
En langage courant on parle de « boule de graisse ».
Elle est indolore mais parfois gênante quand elle est mal située ou de grande taille. En général elle reste stable mais
peut parfois augmenter de volume. Lorsqu’elle est gênante, elle peut être retirée chirurgicalement. Le lipome
n’a pas tendance à dégénérer en tumeur cancéreuse. Il peut être unique ou multiple et dans ce dernier cas on
parle de lipomatose.
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03
Hopital la Roseraie
http://www.hopital-la-roseraie.com/joomla
Propulsé par Joomla!
Généré: 1 October, 2016, 06:03

Documents pareils