Midest 2015 – Sous-traitance industrielle

Commentaires

Transcription

Midest 2015 – Sous-traitance industrielle
MIDEST 2015
La sous-traitance industrielle
Etat des lieux et prospective
Dans le présent document, le Service Renseignements Economiques de la CCI
St-Etienne Montbrison vous livre une synthèse de données sur la conjoncture
de la sous-traitance industrielle en France et sur les enjeux de l’Usine du Futur.
Au-delà de ces données, le Service Renseignements Economiques est
disponible pour vous accompagner dans votre développement en vous
apportant des informations stratégiques sur-mesure. Vous trouverez une
présentation de nos prestations à la fin de ce document.
VOS CONTACTS :
Emmanuelle Couchoud
 04.77.43.04.58
[email protected]
Laurent Meynard
 04.77.43.04.56
[email protected]
Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint-Etienne Montbrison
Département Intelligence Economique
57 cours Fauriel – 42024 Saint-Etienne
www.saint-etienne.cci.fr
DOSSIER SPECIAL
CCI BUSINESS BOX
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
SPECIAL
… la mécanique française à l’export
Transversale, la mécanique irrigue le reste de l’industrie. Ainsi placée au cœur de l’activité économique,
le secteur connaît du même coup une belle réussite à l’export.
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Aujourd’hui…
En attestent les chiffres : premier employeur industriel hexagonal, avec ses 50.000 entreprises, ses
617.000 salariés et ses quelque 40.000 recrutements par an prévus d’ici 2020, le secteur a réalisé un
chiffre d’affaires de 113 milliards d’euros en 2013, en très léger recul (- 0,4%) par rapport à 2012. Il est le
ème
ème
6
acteur au rang mondial et le 3
en Europe, derrière l’Allemagne et l’Italie.
Si l’activité mécanicienne pèse aussi lourd, c’est parce qu’elle occupe un positionnement particulier : elle
regroupe toutes les entreprises qui permettent de concevoir, fabriquer, mettre en œuvre des pièces, des
produits, des machines, des outillages, des systèmes de production, des pièces de précision. Ses
donneurs d’ordre figurent dans nombre de secteurs applicatifs : automobile, aéronautique, BTP, chimie,
énergie, transport, …
Un fer de lance pour l’export
Vitale pour le reste de l’industrie, la mécanique est du même coup un important fer de lance
pour l’export, avec 41 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’international en 2013 (dont la moitié
en Europe). Illustration avec trois pays cibles, dans trois zones géographiques différentes, qui,
avec leurs caractéristiques économiques distinctes, offrent de forts débouchés :
L’Allemagne : sa performance industrielle repose aussi sur des technologies françaises
Avec son industrie forte, l’Allemagne est le premier client export de l’industrie mécanique française (14,8
% du total export en Europe) : équipements de transmission, ventilation, robinetterie industrielle,
machines pour le BTP... On le sait peu, mais tous ces savoir-faire français concourent à la performance
de l’industrie allemande …et de ses propres exportations. « C’est un marché incontournable mais
exigeant, qui demande de bien connaître les secteurs que l’on vise », souligne Véronique Cuziol. « Et
pour faire face à la concurrence des pays à faible coût de main-d’œuvre, l’offre doit être en premier lieu
innovante ».
Le Maroc : il s’industrialise à grande vitesse et offre une base arrière pour conquérir les
marchés émergents d’Afrique noire
ème
5
puissance économique d’Afrique (4,7% croissance en 2013), première destination des IDE
(investissements directs à l’étranger) en Afrique du Nord, politiquement stable, le Maroc s’industrialise à
grande vitesse : des parcs industriels fleurissent dans tout le pays. Pour la France, premier fournisseur
du Maroc en mécanique, les opportunités sont doubles, selon la Chef de projet UBIFRANCE : « Outre le
marché intérieur, un partenariat avec une entreprise marocaine permet aussi de prendre pied en Afrique,
er
notamment en Afrique de l’Ouest (le Sénégal est leur 1 client). 64 % des exportations marocaines de
véhicules, machines, appareils électriques et produits métallurgiques vont vers l’Afrique subsaharienne.
Leurs livraisons ont quintuplé ces 10 dernières années ».
Les Etats-Unis : boosté par la baisse du coût de l’énergie, le pays se réindustrialise
Les Etats-Unis constituent le deuxième client de l’industrie mécanique. Elle représente le premier poste
d’exportation vers ce pays (19,7% du total exporté). Parmi les segments porteurs, on compte le high tech,
l’aéronautique, les machines électriques, l’optique, les appareils de mesure. Bien placée en matière
d’IDE, la France détient le 4ème stock d’investissements derrière le Royaume Uni, le Japon et les PaysBas. De nombreux groupes industriels et de services français sont implantés sur place comme Poclain
Hydraulics, SKF, PCM. « C’est un gage de crédibilité », confirme Véronique Cuziol.
Source : Business France
2
Sous-traitance
industrielle
Nombre
établissements
Effectifs
salariés
Effectif
moyen
Chiffre d’affaires
moyen
Usinage de pièces
métalliques NAF 2562B
5.338
72.906
10
1.307 K€
Découpage-emboutissage
NAF 2550B
1.028
26.383
28
5,7 M€
Forge, estampage et
matriçage NAF 2550A
257
11.021
27
5.476 K€
Fonderie de métaux NAF
2451Z, 2452Z, 2453Z,
2454Z
377
27.350
69
-
Décolletage NAF 2562A
514
11.281
18
3.038 K€
Traitement et revêtement
des métaux NAF 2561Z
1.626
24.310
12
1.675 K€
Moules et modèles 2573A
490
6.820
11
771,3 M€
Cartes électroniques
assemblées 2612Z
531
23.321
44
Ç99.435 M€
1.162
38.658
19
Pièces techniques en
matière plastique 2229A
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
… en France
33.469 M€
Source : Xerfi - 2013
En France, la production de l’industrie métallurgique française stagne depuis plusieurs mois et ne
représente que 79 % de sa valeur atteinte au printemps 2008.
La production des biens d’équipement (-0,3 %), de l’industrie automobile (-0,9 %) et de la majorité des
biens intermédiaires s’inscrit dans une tendance baissière.
ème
L’emploi industriel toujours orienté à la baisse : Dans la métallurgie, l’emploi a cédé 0,4 % au 2
trimestre 2015 comme au premier, à l’exception des autres matériels de transports que l’automobile
(+0,4%).
ème
Plus généralement, l’industrie continue de voir diminuer ses effectifs (-0,3 %, à 3.122.300) au 2
trimestre 2015.
3
Machinisme
agricole
Equipements
mécaniques
Défense
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Les principaux secteurs clients de la sous-traitance industrielle
Energie
Aéronautique
B.T.P.
Automobile
Pétrochimie
Médical
… en Rhône-Alpes
e
En région Rhône-Alpes, le chiffre d’affaires de l’industrie est reparti à la hausse au 2 trimestre 2015,
grâce en particulier à l’export. L’indicateur du climat des affaires dans l’industrie demeure cependant
inférieur à sa moyenne de longue période. Dans l’ensemble, les trésoreries sont jugées normales et les
marges satisfaisantes. L’investissement reste étale.
Dans la métallurgie, les capacités de production ne sont pas toutes utilisées mais l’activité tendait à se
redresser en juillet. Au-delà des variations trimestrielles, la production dans la chimie progresse sans
retrouver son niveau d’avant crise. L’activité dans la plasturgie est mieux orientée.
Interrogées en juillet 2015, 43 % des entreprises de la métallurgie estimaient que leur activité avait été
e
stable au 2 trimestre, 32 % en hausse et 24 % en baisse. Ce résultat, légèrement plus favorable qu’en
début d’année, montrait que l’activité était plutôt en voie de redressement, ce que tendaient à confirmer
e
les prévisions pour le 3 trimestre. Avec un taux moyen d’utilisation de leur capacité de production de 81
%, les entreprises disposent de capacités de rebond encore inemployées.
Un quart des entreprises connaît des difficultés de trésorerie. Les intentions d’investissement
poursuivent leur lente remontée. Début juillet, 52 % des entreprises comptaient investir dans les 12
mois à venir, surtout dans des projets de renouvellement.
Début juillet, 37 % des entreprises envisageaient des embauches durant les 3 mois d’été. Ce faible
niveau montre que la confiance fait toujours défaut et que les moyens en personnel existants ne sont
pas saturés. Le recours aux heures supplémentaires, globalement équivalent à ceux des deux années
précédentes, confirme également qu’il n’y a pas de franche reprise de l’activité.
Les résultats complets de l’enquête sont disponibles auprès de l’Union régionale des Chambres
syndicales de la Métallurgie de Rhône-Alpes :
www.metallurgie.org/adherents/pointsur/synthese_enquete_conjoncture.pdf
4
Le concept d’Industrie 4.0 a émergé en Allemagne où il a été présenté au pour la première
fois lors de la Foire de Hanovre 2011 (www.plattform-i40.de). Ce concept est bâti autour
d’un nouveau modèle d’usine :
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Et demain… l’Usine du futur ?
« L’usine du futur sera plus agile et flexible, moins coûteuse et plus respectueuse
de ses travailleurs et de l’environnement, grâce à un fort niveau d’automatisation
et une intégration numérique de l’ensemble de la chaîne de production. »
Performante : au rendez-vous du prototypage rapide, de la convergence
des réseaux sociaux, de l’hyperconnexion des entreprises, des interfaces
homme-machine, de la robotique, de la réalité augmentée, du numérique,
de l’impression 3D, de l’intelligence artificielle et du design.
Flexible : utilisant des outils de production reconfigurables, elle pourra
proposer une offre plus proche des besoins du marché, passant du
«mass market» au «custom built».
Respectueuse de son environnement : grâce à des modes de
production moins consommateurs de ressources et moins générateurs de
rejets.
Intelligente : avec des modes de production toujours plus sophistiqués
qui repensent l’interface homme-machine
Au-delà de l’usine, toute l’industrie est concernée : offreurs de solutions, supply chain,
services à l’industrie, …
Pour l’industrie française, il s’agit de combler le retard en investissements productifs, de
réduire le différentiel de compétitivité par rapport aux principaux concurrents, de
moderniser l’outil industriel et de réussir la transformation numérique.
Age moyen du parc machine : 17 ans en France / 9 ans en Allemagne
Pour 10.000 salariés : 125 robots en France, 150 aux Etats Unis, 160 en Italie, 282 en
Allemagne, 473 en Coré du Sud.
Vente de robots en 2012 : 2 952 en France, 4 402 en Italie, 17 528 en Allemagne.
5
Présentation à l’Elysée des 34 plans « Nouvelle France Industrielle » dont le plan #34 « Usine du
futur » www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/nouvelle-france-industrielle-sept-2014.pdf
Vidéo répondant en 2 minutes à la question "L'Usine du Futur, c'est quoi ?", rappelant qu'avec le
programme Industrie du futur, un mouvement national s'est enclenché pour replacer l'industrie
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
12 septembre 2013
manufacturière au cœur de l'économie : https://youtu.be/Q_cAXcEhuJU
14 avril 2015
Lancement par le Président de la République du projet « Industrie du futur »
Le projet « Industrie du Futur » regroupe en 9 programmes, les 34 plans de la Nouvelle
France industrielle. À la clé, 3,4 milliards d’investissement public. Les cinq piliers du projet
« Industrie du futur » :
1- Développement de l’offre technologique pour l’Industrie du Futur
2 - Accompagnement des entreprises vers l’Industrie du Futur
3 - Formation des salariés
4 - Renforcement de la coopération européenne et internationale
5 - Promotion de l’Industrie du Futur
Outre la modernisation de l’outil de production, il s’agit d’accompagner les entreprises dans
la transformation de leurs modèles d’affaires, de leurs organisations, de leurs modes de
conception et de commercialisation, dans un monde où les outils numériques font tomber la
cloison entre industrie et services.
Le plan « Usine du Futur » se donne pour objectif de coordonner les briques
technologiques existantes et de développer celles qui manquent encore à notre
écosystème grâce à des projets de R&D financés par l’État. Il prévoit d’autre part, la mise
en place de lignes de production pilotes dans des entreprises emblématiques qui seront les
vitrines du savoir-faire français.
Pour le déploiement national des technologies et méthodes d’excellence de ces lignes
pilotes,
le
cœur
du
plan
consiste
en
un
programme
d’accompagnement
méthodologique et financier des PME et des ETI sous le co-pilotage des Régions qui
financeront des diagnostics industriels
Juillet 2015
Création de l’Alliance Industrie du Futur, dans le cadre du nouveau plan d’Industrie du
Futur engagé par le gouvernement. Elle réunit les organisations professionnelles de
l’industrie et du numérique ainsi que des partenaires académiques et technologiques
autour d’une ambition commune : faire de la France un leader du renouveau industriel
mondial et propulser l’ensemble du tissu économique national au cœur des nouveaux
systèmes industriels.
6
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
La dynamique « Industrie du futur » concernent les industriels, les fournisseurs d’offres, les
pôles de compétitivité, les centres de R&D, …
Un diagnostic proposé aux PME et ETI industrielles pour accompagner leur
modernisation et leur transformation numérique.
Objectifs : 15 000 PME et ETI industrielles sensibilisées
À fin 2015 : 500 PME et ETI bénéficiaires de diagnostics personnalisés
A fin 2016 : 2.000 PME et ETI bénéficiaires de diagnostics personnalisés
La première phase du plan « Usine du Futur » a été lancée dès 2014 par la Région RhôneAlpes. Une deuxième phase est en cours de finalisation et sera déployée dès ce premier
trimestre 2015. La coordination de ce plan est confiée à l’ARDI Rhône-Alpes.
Le plan Usine du Futur en Rhône-Alpes comporte 5 axes majeurs innovants, ambitieux et
créateurs de valeur ajoutée pour les entreprises : la robotique, la fabrication additive, les
sites industriels, le numérique et l’organisation.
7
www.robotstartpme.fr
Le programme ROBOT Start PME accompagnera 250 PME dans l’intégration de leur
premier robot sur une durée totale de deux ans et demi. Robot Start PME est une action
collective nationale financée par l’État via BPIFrance, au titre des Investissements d’Avenir,
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
 Une aide à l’installation d’un premier robot avec « Robot Start PME »
ainsi que par le SYMOP, le CETIM et l’institut CEA LIST.
10 % de l’investissement de la cellule robotique est pris en charge par le programme.
Un expert accompagne la PME tout au long du projet.
 Un Guide national pour l’industrie du futur
Le «Guide pratique de l'Usine du Futur - Enjeux et panorama de solutions», définira
les bases du concept d’Usine du Futur et les enjeux majeurs sur 5 plans : évolution des
marchés, technologique, organisationnel, environnemental et sociétal.
Présenté le jeudi 19 novembre 2015 à 12h00 sur le stand Place de la Mécanique au Midest
2015 par la FIM (sur inscription www.fim.net/formulaires/conference-de-presse-lancementdu-guide-pratique-de-lusine-du-futur-enjeux-et-panorama-de-solutions)
Pour chaque enjeu, des déclinaisons génériques renverront vers des fiches thématiques
plus précises pour guider le chef d’entreprise dans sa démarche.
 Des aides fiscales et financières

2,5 Mds€ d’avantage fiscal (suramortissement)
Cette mesure concerne tous les investissements réalisés entre le 15 avril 2015 et le 14 avril
2016. Elle consiste à ajouter à l’amortissement classique, une déduction complémentaire
de 40 %. Les entreprises pourront donc amortir les biens acquis pendant cette période à
hauteur de 140 % de leur valeur.

2 Mds€ supplémentaires de prêts de développement BPI
Prêts à durée longue (7 à 10 ans avec 2 à 3 ans de différé de remboursement). Ils
financent les dépenses immatérielles ou spécifiques (numérisation, design, export, BFR en
phase de croissance, croissance externe, robotisation, transition énergétique, etc.).
A venir…
Automne 2015
Lancement d’un partenariat avec la plate-forme allemande « Industrie 4.0 »
Décembre 2015
Lancement officiel de l’identité commune de l’Industrie du Futur française
D’ici fin 2015
Janvier 2016
Février 2016
Eté 2016
Lancement d’une première chaire sur l’Industrie du Futur
Installation d’une plateforme technologique de l’Industrie du Futur, ouverte
aux entreprises industrielles, pour tester et valider des technologies de
production robotiques et numériques de pointe
Publication de la stratégie française de normalisation pour l’Industrie du
Futur
Organisation d’un grand événement européen de l’Industrie du Futur à Paris
8
Gier-Rhône-Viennois : un territoire d’expérimentation pour l’usine du futur ?
2015 - CCI Lyon / Nord Isère / St Etienne Montbrison & Agence d’urbanisme agglomération
lyonnaise – 31 pages
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Références bibliographiques pour aller plus loin
http://www.lyon.cci.fr/upload/docs/application/pdf/2015-02/rapport_usine_du_futur.pdf
Les robots s’intègrent dans l’usine du futur
Septembre 2015 – CEA – 20 pages
http://portail.cea.fr/presse/Documents/DP/2015/dossier-presse-usine-du-futur-et-robotique-16092015.pdf
L’impression 3D : porte d’entrée dans l’industrie du 21ème siècle
Septembre 2015 - CCI Paris / Conseil général de l'Armement - 368 pages
www.cci-paris-idf.fr/sites/default/files/etudes/pdf/documents/impression-3d-etude-1509.pdf
Innovations technologiques et performance industrielle globale : l’exemple de
l’impression 3D
Mars 2015 - CESE - 122 pages
www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Rapports/2015/2015_07_innovations_techno_impression_3d_.pdf
L’impression 3D, état des lieux et perspectives
Décembre 2014 – CCI Centre/Direccte Centre – 52 pages
www.centre.cci.fr/sites/centre.cci.fr/files/L'impression%203D_etat%20des%20lieux%20et%20perspectives.pdf
Présentation des feuilles de route des 34 plans de la nouvelle France industrielle
Septembre 2014 – DGIS – 78 pages
www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/nouvelle-france-industrielle-sept-2014.pdf
Industrie du Futur : Réunir la nouvelle France industrielle (2ème phase)
Mai 2015 – DGIS – 61 pages
http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/industrie-du-futur_dp.pdf
Les marchés de la sous-traitance
Octobre 2012 – DGIS – 29 pages
www.economie.gouv.fr/files/statistique_insse_sous-traitance_2012.pdf
9
Mars 2013 – Business France (ex-Ubifrance) – 70 pages
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Le marché mondial des industries mécaniques
www.viameca.fr/assets/files/Panorama_mondial_mecanique.pdf
Tableau de bord des entreprises artisanales de sous-traitance industrielle
Chiffres clés - Pratiques et besoins de financement
Décembre 2014 – Institut Supérieur des Métiers/CMA – 58 pages
http://ism.infometiers.org/ISM/content/download/5443/31762/version/6/file/Tableau_bord_sous_traitance.pdf
L’industrie manufacturière en 2014
Juillet 2015 – DGE – 39 pages
www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/Analyses/2015-07-Industriemanufacturiere-2014.pdf
Etat des lieux et typologie des ateliers de fabrication numérique
Avril 2014 – DGE – 106 pages
www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/etudes/numerique/etat-deslieux-fablabs-2014.pdf
Réflexions sur l’Usine du Futur
Juin 2014 – CESER Rhône-Alpes
www.rhonealpes.fr/include/viewFile.php?idtf=21066&path=62%2FWEB_CHEMIN_21066_1445501171.pdf
Industrie 4.0 - L’usine connectée
Septembre 2013 – GIMELEC – 68 pages
http://eduscol.education.fr/sti/sites/eduscol.education.fr.sti/files/ressources/techniques/1888/1888-gimelec-industrie4.0-lusine-connectee-septembre-2013.pdf
Cahier de l’Observatoire FIVES des Usines du Futur
2ème édition – 2014 – Observatoire Fives - 111 pages
http://dk8mx37zdr9bp.cloudfront.net/corporate/PublishPaper/cahier_observatoire_2/files/docs/all.pdf
10
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
SOURCES D’INFORMATIONS
Centres de recherche & Fablabs & Thinktanks
OpenFactorySainté www.openfactory42.org
OpenFactorySainté est une Usine Ouverte (Open Factory) à mi-chemin entre un FabLab,
un TechShop et un Hackerspace :
1 – Un lieu d’échanges convivial d’appropriation des nouvelles technologies, du Do It
Yourself, et de l’innovation par les usages.
2 – Un atelier de fabrication partagé, à destination des professionnels pour la réalisation de
prototypes et expérimentations, avec imprimantes 3D, circuits imprimés, découpeuse
vinyle, etc.
3 – Une équipe d’accompagnement de projets d’entreprises : Support technique allant de la
résolution d’une problématique particulière jusqu’à l’accompagnement sur mesure d’un
projet d’envergure.
4 – Une communauté de développement de projets collaboratifs made in Quartier Créatif !
Manutech USD www.manutech-usd.fr
Pôle scientifique et technologique d'excellence dans le domaine de l'ingénierie et la
fonctionnalisation des surfaces. Il regroupe 4 laboratoires académiques et 2 partenaires
industriels autour de sujets allant de l’interaction laser/matière à la mécanique des
fluides. Cet EQUIPEX est composé de :
-
un équipement laser inédit appelé Centrale USD (3 sources lasers différentes, lignes optiques
et mise en forme des faisceaux, un rack poudre).
un système de caractérisation de surface multi-échelle innovant (grande dynamique verticale et
latérale), P2M.
un outil de caractérisation 3D FIB-MEB (caractérisation des matériaux de surface).
FabLab du programme I.D.E.A.
www.programme-idea.com/programme-idea-centrale-lyon-emlyon/Le-FabLab
Il réservé aux «Idéacteurs» et est orienté prototypage en environnement intelligent. Lieu
d’élaboration à la fois manuel, informatique et physique, numérique et virtuel, le FabLab rend une
innovation perceptible sous forme de maquette tangible ou intangible, processus qui fait partie
intégrante de la pédagogie du projet du Programme I.D.E.A..Le FabLab est le lieu de vie des
étudiants du Programme I.D.E.A. (Ecole Centrale Lyon / EM Lyon)
La Fabrique du Futur www.lafabriquedufutur.eu/
A la fois un centre d'études et de recherches, un laboratoire de détection d'usages émergents et
un dispositif d’accompagnement des entreprises, organisations et porteurs de projet. 3D Living
Innovation, living lab créé à l'initiative de La Fabrique du Futur est considéré comme pionnier du
concept de "viving lab". 3D Living Innovation rassemble de nombreux acteurs du monde de la 3D
et des univers virtuels.
L’Observatoire FIVES les Usines du Futur www.lesusinesdufutur.com
L'Observatoire Fives des usines du futur est un laboratoire d'idées créé par Fives en 2012 à
l'occasion de son bicentenaire. Il a pour mission d'ouvrir le débat sur l'industrie et sur l'usine de
demain et de diffuser dans l'espace public les fruits de cette réflexion.
11
Centre de ressources en mécatronique, gestion industrielle et management de l'innovation,
fournit des services en technologies : innovation industrielle (organisationnelle et technologique).
LA FABRIQUE DE L’INDUSTRIE www.la-fabrique.fr
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
THESAME www.thesame-innovation.com
Laboratoire d’idées créé en octobre 2011 par l’UIMM, le Cercle de l’industrie et le GFI pour que la
réflexion collective sur les enjeux industriels gagne en ampleur et en qualité. Centre de
ressources pour toutes les parties prenantes aux débats sur l’industrie.
CETIM www.cetim.fr
Centre Technique des Industries Mécaniques
CIRIMAT www.cirimat.cnrs.fr/
Centre Inter-Universitaire de Recherche et d'Ingénierie des Matériaux
[email protected] www.ingenierie-at-lyon.org
Pôle de recherche majeur dans le domaine de l’ingénierie française : Mécanique,
matériaux, énergétique, procédés, automatique, électrique, électronique, biochimie
CRITT Mécaniques et Composites www.mecanique-composite.com
Centre de Ressources Technologiques ayant pour missions l’aide à l’innovation et le transfert de
technologie dans les domaines de la mécanique industrielle et des matériaux composites
(conception, réalisation de prototypes, calcul de structures, caractérisation de matériaux, essais,
contrôles non destructifs, fabrication de pièces composites).
CTICM www.cticm.com
Centre technique de référence en construction métallique : bâtiments, ponts, pylônes,
silos, cheminées…
CETIAT www.cetiat.fr
Laboratoire d'études, d'essais et d'étalonnages dans les domaines de l'aéraulique, de la
thermique et de l'acoustique.
CTIF - Centre Technique Industriel de la Fonderie www.ctif.com
Le CTIF est un centre de recherches et développement français spécialisé en fonderie et en
matériaux et produits métalliques.
ATF - Association Technique de la Fonderie www.atf.asso.fr
L'A.T.F. est l'une des 4 composantes des Organismes représentant la profession de la
Fonderie Française avec le CTIF (Centre Technique des Industries de la Fonderie), la
Fédération Forge Fonderie et l'E.S.F.F (Ecole Supérieure de Fonderie et de Forge).
Cetim-CTDEC (ex-CTDEC) www.ctdec.com
Le Cetim-Ctdec est un pilier essentiel du Pôle de compétitivité Mont-Blanc Industries. Il est
impliqué dans de nombreux projets à forte connotation R&D regroupés dans des thématiques
telles que :
Approche globale de la coupe
Qualité des produits - métrologie innovante
Assemblage
Performance industrielle
12
UIMM – Union des Industries et Métiers de la Métallurgie
http://uimm.fr/
Sa vocation est de contribuer à créer un environnement favorable à la compétitivité des
industries technologiques, par la mobilisation de son réseau de chambres syndicales, de
ses services et de ses ressources. Ces entreprises interviennent dans des secteurs
d’activités très variés : l’industrie automobile, le nucléaire, la construction navale,
aéronautique, spatiale et ferroviaire, la fabrication d’équipements ménagers, la
construction mécanique, la métallurgie et la transformation des métaux, les industries
des composants et des équipements électriques et électroniques, auxquels peuvent être
associées les entreprises de services à l’industrie.
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Syndicats professionnels
FIM – Fédération des Industries Mécaniques
www.fim.net
FIM Sous-traitance devient FIM Cosertec
Créé sous l'égide de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM), FIM Sous-traitance
regroupe les professions suivantes : AFF (Forge), AFFIX (Fixations mécaniques), FIM
Moules & Prototypes (Moule, Modèle et Maquette), AMICS & E&PI (usinage, machines
spéciales, procédés industriels), FIMMEF (Industries transformatrices des métaux), UITS
(Traitements de surfaces), SNCT (Chaudronnerie), FIM Ressorts (Ressorts), SN.DEC
(Décolletage).
AMICS-E&PI (membre de la FIM)
Syndicat des concepteurs de machines spéciales, d’équipements et de process
avec les usineurs
www.amics.fr
Association regroupant au niveau national les entreprises de l’usinage et celles qui
conçoivent et réalisent des machines spéciales et des équipements de procédés
industriels. L’AMICS-E&PI fait partie de la «Fédération des Industries Mécaniques» (FIM)
représentant 11.000 entreprises françaises de la Mécanique de plus de 10 salariés et
réalisant un chiffre d’affaires de près de 112 Md€ avec 615 000 personnes.
UITS – Union des Industries de Traitements de Surfaces www.uits-france.org
GIMEF – Groupement français des Industries transformatrices des Métaux en
Feuilles www.gimef-france.org
Association Française de la Forge www.forgefonderie.org
World Steel Association www.worldsteel.org
Syndicat des Industriels de la Mécatronique www.artema-france.org
Syndicat national du Décolletage www.sndec.com
Syndicat des entreprises de technologie de production www.symop.com
13
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Réseaux d’entreprises
MECALOIRE www.mecaloire.fr
Cluster de la filière mécanique et métallurgique du territoire ligérien.
VIAMECA www.viameca.fr
Pôle de compétitivité mécanique, conception, production et intégration de systèmes
mécaniques intelligents. ViaMéca impacte les régions Auvergne, Limousin et RhôneAlpes et les zones du Massif Central situées dans les régions Centre, Midi-Pyrénées et
Languedoc-Roussillon.
MECABOURG www.mecabourg.com
Le pôle mécanique métallurgie carrosserie industrielle de l’Ain.
ASSOCIATION FRANCAISE DE LA MECANIQUE / AFM www.afm.asso.fr/
Association favorisant les échanges entre chefs d'entreprises, ingénieurs, techniciens,
chercheurs, enseignants, experts mécaniciens.
LUTB Transport & Mobility System http://lutb.fr/
Le pôle de compétitivité des transports collectifs de personnes et de marchandises en milieu
urbain.
AUTOMOTIVE CLUSTER RHÔNE-ALPES http://automotive-cluster.fr/
Rhône-Alpes Automotive Cluster fait partie de l’association LUTB-RAAC qui pilote également le
pôle de compétitivité LUTB. C’est également le relais de la Plateforme de la Filière Automobile
en Rhône-Alpes.
AEROSPACE CLUSTER RHÔNE-ALPES www.aerospace-cluster.com/
Aerospace Cluster in Rhône-Alpes regroupe des entreprises aérospatiales, laboratoires de
recherche et centres de formation situés en région Rhône-Alpes (France).
EDEN, cluster de Défense, Sécurité, Sûreté www.edencluster.com
Répertoires & bourses
Bourse à la COTRAITRANCE sur la Place www.marches-publics.gouv.fr
Avec la "bourse à la cotraitance", le Service des Achats de l’Etat (SAE) veut faciliter l’accès des PME
aux marchés publiés par les ministères, leurs établissements publics, l’UGAP et les CCI, même si elles
n’ont ni la taille, ni toutes les compétences requises pour répondre seules à ces marchés. La bourse à
la cotraitance sur la plate-forme des achats de l’Etat (Place) permet à une entreprise de :
 cibler uniquement les marchés qui l’intéressent ;
 connaître (après authentification) les autres entreprises intéressées pour apporter une réponse
collective à ce(s) marché(s) sous la forme d’un groupement momentané d’entreprises (GME) ;
 contacter en toute confidentialité ces partenaires potentiels, les entités publiques n’ayant pas
accès aux informations de prise de contact.
En savoir plus :
La bourse à la Cotraitance sur Place, mode d'emploi :
http://kiosque.bercy.gouv.fr/alyas/userfiles/files/Bourse_cotraitance_mode_emploi6.pdf
Le Groupement Momentané d’Entreprises (GME) :
http://kiosque.bercy.gouv.fr/alyas/userfiles/files/GME.pdf
14
COTRAITEL www.cotraitel.com
Répertoire de plus de 3000 entreprises de sous-traitance, COTRAITEL est un outil gratuit de mise en
relation entre donneurs d’ordres et sous-traitants conçu et financé par le réseau des Chambres de
Commerce et d’Industrie adhérente
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
MECANET www.mecanet.fr/
SOUS-TRAITER www.sous-traiter.com



Recherche de Sous-Traitants par activité
Recherche de machines par capacité
Bourse des appels d'offre
Autres sources utiles :
OBSERVATOIRE STRATEGIQUE DE LA SOUS-TRAITANCE
www.osst.com
Certaines publications sont disponibles gratuitement, d’autres uniquement sur adhésion.








Indicateurs conjoncturels
Revues de presse
Dossiers d’analyse
Synthèse de marchés
Grands dossiers
Agenda
Bulletins d’alerte
Veille marché
INIST www.inist.fr
Institut de l’information scientifique et technique
Rattaché au CNRS, l'institut facilite l'accès aux résultats issus des différents champs de la recherche
mondiale. Il s'appuie sur l'une des plus importantes collections de publications scientifiques d’Europe
pour proposer toute une gamme de services de recherche d’information (fourniture de documents,
catalogue électronique du fonds documentaire, bases de données bibliographiques, portails
d’information permettant l’accès mutualisé à des ressources numériques)
NETVIBES AUTOMOTIVE CLUSTER RHONE-ALPES
www.netvibes.com/cpsdautomotive#Accueil
Ce portail Netvibes est un outil de visualisation globale des informations. Si vous êtes
adhérent du cluster, vous pouvez bénéficier d'un accès direct aux flux RSS qui y sont diffusés
ou bien recevoir des alertes mail, en fonction. Le détail des onglets est le suivant :









News générales sur les constructeurs,
News générales sur les équipementiers,
Energie (propulsion, sources d'énergie, organes de transmission, etc),
Habitacle (carrosserie, matériaux, aménagement, etc),
Electronique (systèmes de sécurité active, de navigation, connectivité, etc),
Infrastructures (infrastructures routières, stations de ravitaillement, etc),
Prospective (prospective, marchés, modèles économiques, aides, etc),
Vie des organisations (autres pôles, clusters, fédérations, etc),
Salons et manifestations en relation directe ou indirecte avec l'automobile.
15
MIDEST www.midest.com
Salon international de la sous-traitance industrielle
17-20 novembre 2015 - Paris Nord Villepinte – France
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
Salons professionnels en France
MANUFUTURE 2015 www.manufuture2015.eu
23-24 novembre 2015 - Luxembourg
Manufuture, plateforme technologique européenne, organise tous les 2 ans, un évènement
européen clé sur l’industrie manufacturière. Enterprise Europe Network organise un
évènement de matchmaking proposant aux professionnels des RDV individuels planifiés en
avance sur demande ou invitation. www.b2match.eu/manufuture2015/registration
SIMODEC www.salon-simodec.com
Salon international des fournisseurs de l'industrie aéronautique civile et militaire
8-11 mars 2016 – La Roche-sur-Foron (74) – France
RIST www.rist.org/
Rencontres Interrégionales de Sous-Traitance du Sud-Est
22-24 mars 2016 – Valence (26) – France
INDUSTRIE http://industrie-expo.com/.com
Salon des technologies de production
4-8 avril 2016 – Paris Nord Villepinte – France
MECHANICS DAYS www.mechanicsdays.com
Convention d'affaires sur la mécanique
Edition 2016 non déterminée – Paris Orly – France
MICRORONA www.micronora.com/
Biennale des microtechniques et de la précision
27-30 septembre 2016 – Besançon (25) – France
SEPEM INDUSTRIES www.sepem-industries.com
Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance



26-28 janvier 2016 – Rouen – France
31 mai - 02 juin 2016 – Colmar - France
27-29 septembre 2016 – Toulouse – France
CONGRES FRANCAIS DE LA MECANIQUE http://cfm2015.sciencesconf.org/
24-28 août 2015 – Lyon (69) - France
Répertoire des salons professionnels du secteur de la sous-traitance dans le
monde par zone géographique :
 www.eventseye.com/fairs/zst1_trade-shows_america_subcontracting-suppliers-partners.html
16
Que l’on soit visiteur ou exposant, mieux vaut bien préparer les salons professionnels, et en
particulier, organiser sa collecte d’informations. Il est fréquent, devant le gigantisme de certains
salons, de se disperser et de ne rapporter que des informations qui, après réflexion, ne
présentent que peu d’intérêt. Afin de revenir avec des informations pertinentes et exploitables, il
est nécessaire d’organiser sa recherche et cibler les contacts à ne pas manquer.
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
OPTIMISEZ VOTRE VISITE DE SALON
1. Fixer les objectifs de cette visite
Organiser une réunion de préparation pour lister les objectifs et les besoins en information
pouvant être satisfaits au cours de la visite du salon (nouveaux concurrents, nouveaux savoirfaire, offre des fournisseurs, tendances marché, prospects…).
2. Identifier les personnes à ne pas manquer
Se renseigner sur la présence de contacts clés (dirigeants d’entreprises clients, acheteurs,
prospects..), cibler les conférences avec des intervenants experts ou encore évaluer l’intérêt de
participer à un cocktail organisé.
3. Organiser sa visite
En fonction des informations à collecter, des personnes clés à rencontrer et de l’emplacement
des stands, déterminer le circuit de la visite. Programmer un point de situation à mi-parcours
entre collaborateurs pour rectifier le tir si nécessaire.
4. Débriefing et plan d’actions
Organiser à un débriefing à chaud et constituer une note d’étonnement avec les faits les plus
marquants. Si possible, dès le lendemain, trier et analyser l’information recueillie afin de
répondre aux objectifs initiaux et fixer un plan d’actions.
Mesures de discrétion
Face aux concurrents potentiellement transformés, eux-aussi en véritables chasseurs
d’informations, il convient d’être vigilant en adoptant quelques mesures de discrétion :
Définir les documents et matériels nomades en limitant au strict minimum ceux présentant
une sensibilité particulière. Expurger au préalable vos données trop stratégiques.
Ne pas débriefer sur le salon, dans les restaurants sur le salon ou dans les transports du
retour.
Faire preuve de discrétion lors des « points de situation à mi-parcours ».
Faire attention aux journalistes.
Prévoir l’information à taire absolument.
Prévoir l’information sacrifiée (celle qui pourra être échangée contre une autre)
17
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
Ce
propose
de
répondre
à
l’ensemble
des
préoccupations opérationnelles des entreprises sur des
missions ponctuelles et individuelles :

AVEC
L’INTELLIGENCE
ÉCONOMIQUE,
TRANSFORMEZ
L’INFORMATION
EN AVANTAGE
COMPÉTITIF
service




Informations sensibles à haute valeur ajoutée sur vos :
Clients,
fournisseurs,
distributeurs,
concurrents,
partenaires
Cartographie d’experts
Evaluation de réputation
Attaque de nouveaux marchés
Contacts qualifiés.
QUESTIONS










Est-ce que le prospect identifié sur ce salon est solvable ?
Pouvez-vous identifier des contacts clés chez des donneurs
d’ordre aéronautiques ?
Mon concurrent allemand utilise-t-il l’impression 3D ?
Combien coûtent des produits similaires aux miens en
Espagne ?
Quels acheteurs publics rhônalpins publient des appels d’offres
concernant mon marché ?
Qui sont les sous-traitants actuels de ce donneur d’ordre ?
Quelles sont les rumeurs sur mon partenaire ?
Quelle est la stratégie à court terme de cet équipementier ?
Quelle est la notoriété, la réputation et la solvabilité de ce
prospect Hongrois ?
…
AVANTAGES





Gain de temps dans la recherche d’information grâce à
l’expertise d’une équipe terrain et à l’accès à des bases de
données professionnelles,
Protection des menaces et des risques multiples qui
pèsent sur l’environnement des entreprises,
Utilisation directe de l’information délivrée pour développer
des projets en France et à l’international,
Engagement du respect strict d’une charte de déontologie et
de confidentialité,
Service de proximité avec des réponses personnalisées et
des solutions concrètes.
RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES
PRESTATION
INDIVIDUELLE DE
RENSEIGNEMENTS
ECONOMIQUES
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
RENFORCER MA COMPETIVITE
MOYENS

Expertise d’une équipe spécialisée en Intelligence
Economique

Accès à des bases de données spécialisées et de presse

Méthodologie :

Des rendez-vous en entreprise pour qualifier la
demande,

Validation du cahier des charges,

Remise d’un rapport de mission,

Mesure de la satisfaction client et la mesure de
l'impact.

La
confidentialité
ENGAGEMENTS
de
nos
échanges
et
documents transmis

Une charte de déontologie

Des délais de traitement courts

Une restitution immédiatement opérationnelle
PUBLIC

Très Petites Entreprises

Petites et Moyennes Entreprises

Entreprise de Taille Intermédiaire

….
de Loire Sud
CONTACT
CCI SAINT-ETIENNE MONTBRISON
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
CONDITIONS
Emmanuelle Couchoud
57 cours Fauriel – CS 30227
F-42024 Saint-Etienne CEDEX 2
Tél. 33(0)4 77 43 04 58
Fax 33(0)4 77 43 04 01
www.saint-etienne.cci.fr
Sur devis. Nous contacter.
des
DOSSIER SPECIAL
MIDEST 2015
Séminaire Innovation Design
CCI BUSINESS BOX
BOOSTER VOS PROJETS D’INNOVATION
PAR LE DESIGN
VALORISEZ VOTRE POTENTIEL DESIGN
SEMINAIRE
INNOVATION
DESIGN
7 entreprises
ligériennes
Inscrivez-vous dès
maintenant
prochain
démarrage
décembre 2015
Que vous souhaitiez vous différencier, développer une
nouvelle offre produit/service, accéder à un nouveau
marché ou développer un produit propre, vous aurez à
positionner votre entreprise, tenir compte des contraintes et mettre
en avant vos valeurs. Le design apporte une vision créative et
pertinente pour vos développements.
Le programme « Séminaire Innovation Design» vous offre les
clés pour utiliser efficacement le design pour atteindre vos
objectifs.
UNE OFFRE ADAPTEE A CHAQUE ENTREPRISE
Le séminaire innovation design se déroule ainsi :
CONTACT
CCI SAINT-ETIENNE MONTBRISON
SERVICE INNOVATION
Marion CELLE
57 cours Fauriel
42024 Saint-Etienne CEDEX 2
[email protected]
Tél. 33(0)4 77 43 36 55
Fax 33(0)4 77 43 04 01
www.saint-etienne.cci.fr
EN PARTENARIAT AVEC
• A vos côtés, Christophe TINCELIN, designer chez Entreautre,
intervient 5 ½ journées en suivi personnalisé pour faire émerger
les valeurs fortes de l’entreprise, analyser le potentiel design
de vos projets et initier l’intégration du design sur les points
prioritaires que vous définissez ensemble.
• Vous prenez part à 4 journées collectives d’échanges avec
d’autres dirigeants. Les problématiques de votre entreprise et
l’apport du design dans les solutions à mettre en place sont
au cœur de ces discussions.
Quelques exemples de thématiques abordées : mettre en place
une stratégie pour accéder à un nouveau marché, formaliser le
plan de développement d’un nouveau produit, utiliser son savoirfaire dans une démarche de diversification
 Des planches d’ambiance pour communiquer son ADN a ses
clients
 Des esquisses de produits
 Un discours clients revu et outillé
 Se mettre en posture créative
 Un plan d’actions formalisé pour la suite
20