tableaux personnage principal tableaux

Commentaires

Transcription

tableaux personnage principal tableaux
TABLEAUX
PERSONNAGE PRINCIPAL
Michael Jackson
Une présence palpable tout au long du spectacle à travers images vidéo, rires,
encouragements, éléments narratifs (en images ou en mots), cris, silhouettes, forces
élémentaires, etc., l’esprit de Michael guide les Héros et le spectateur dans une
aventure qui mène à la libération de l’emprise de Méphisto et permet à chacun de
retrouver son cœur d’enfant. Michael est aussi présent par son iconographie visuelle –
son gant, son chapeau, ses souliers et ses verres fumés légendaires notamment, qui
deviennent de véritables talismans symbolisant certaines des qualités qu’il possédait.
Michael est le personnage central du spectacle et notre guide. À travers sa musique et
ses paroles, il est aussi notre narrateur.
TABLEAUX
Le vortex – Inspiré des quatre premiers couplets de Beat It
Quatre marginaux que l’on nomme les Héros – Clumsy (équilibre sur sangle élastique),
Shy (arts martiaux), Smarty Pants (jonglerie) et Sneaky (manipulation) – sont aspirés
dans le Vortex après s’être faufilés dans le spectacle.
Voyage temporel – Beat It
Le temps s’affole et on bascule dans un monde magique inspiré par l’imaginaire de
Michael. Très haut au dessus du public, les bungees rotatifs tournent aux rythmes funk
de Beat It propulsés par les percussions et la guitare.
Cache-cache – Leave Me Alone/Tabloid Junkie/Too Bad
Une machine malveillante constituée de radios, de microphones, de lampes à
incandescence, de téléviseurs, de caméras et de dispositifs de surveillance, Méphisto
apparaît pour la première fois en compagnie des Tabloid Junkies – sa cohorte de
danseurs et ses gardes.
Perdu et solitaire – Stranger in Moscow
Le Beggar’s Boy (personnage tiré de la chanson Stranger in Moscow) interprète sur la
corde lisse une véritable complainte à la solitude sous le regard bienveillant de la déesse
mère de la lune, Ngame.
Clumsy et les chaussures – Bad
Maladroit mais adorable, Clumsy apprend à vivre avec son corps en enfilant les souliers
magiques de Michael. Parfaite incarnation de son sobriquet au départ, Clumsy propose
un numéro malhabile qui se transforme petit à petit en un tour de force d’équilibre sur
une sangle élastique double.
Les Smooth Criminals – Smooth Criminal
Méphisto lâche sa force élite, les Smooth Criminals (spécialistes en gymnastique
rythmique), pour engager le combat avec les MJ Warriors, le groupe de danseurs de
Michael. Les Warriors passent aux choses sérieuses en offrant une prestation très yin
pour contrer le côté yang des Smooth Criminals.
La nature humaine/Le coffre magique de Michael – I’ll Be There/Human Nature/Never
Can Say Goodbye
Des souvenirs de Michael remontent à la surface alors que les Héros découvrent ce qui
les unit les uns aux autres – leur amour pour Michael. La chanson Human Nature prend
alors physiquement forme dans la peau d’un personnage, Wink, qui mêle aisément
danse et contorsion; il glisse littéralement sur scène.
Shy et les lunettes – 2000 Watts/Jam
Sentant l’esprit de Michael autour d’elle, une jeune femme introvertie nommée Shy
enfile les verres fumés de Michael et retrouve son courage. En enfilant les lunettes, elle
confronte courageusement Méphisto en exécutant un impressionnant numéro d’arts
martiaux.
Les guerriers de la paix – They Don’t Care About Us
Les MJ Warriors exécutent à l’unisson une chorégraphie saisissante dans ce tableau qui
porte un des messages chers à Michael. Face à la guerre, la violence, la pauvreté et les
conflits, nous devons oser espérer, conforter, rêver et croire.
Ngame donne la vie – Planet Earth/Earth Song
Ngame, la déesse mère de la lune, annonce un nouveau début. Durant un numéro
d’ombres chinoises, la voix émouvante de Michael livre une véritable complainte contre
ce que le monde risque de perdre.
Nos héros se regroupent – Smile
Smarty Pants, la meneuse autoproclamée de cette bande de Héros, trouve le chapeau
magique et redécouvre son cœur d’enfant.
Smarty Pants et le chapeau – Wanna Be Startin’ Something’
Illuminée par la grâce – l’une des qualités de Michael –, Smarty Pants prend part à un
imposant numéro de jonglerie de chapeaux tandis que des images de chapeaux géants
flottent et dansent sur scène et à l’écran.
Les MJ Girls – The Way You Make Me Feel
Les MJ Girls rendent hommage à Michael tandis que les MJ Boys font l’éloge des filles…
Les danseurs rivalisent de zèle dans ce combat où la confiance et la hardiesse sont de
mise – un clin d’œil au court métrage The Way You Make Me Feel.
Dirty Diana – Dirty Diana
Dirty Diana, la sirène de Méphisto, et la Muse, personnage symbolisant la musique de
Michael personnifiée, s’affrontent dans ce surprenant numéro de danse à la barre
verticale.
Sneaky et le gant – This Place Hotel/Working Day & Night
Le gant du fauteur de troubles, Sneaky, s’anime soudain dans un numéro de
manipulation qui lui va « comme un gant ».
Les Billie Jeans – Billie Jean
La gestuelle légendaire de Michael… Vêtus d’étincelants costumes DEL, les Warriors se
déplacent sur scène au rythme trépidant et entraînant de la célèbre chanson.
Le piège de Méphisto – Scream
Les Tabloid Junkies – force principale et groupe de danseurs de Méphisto – se
transforment instantanément en loups-garous tandis que les Héros et les talismans sont
enlevés.
Méphisto triomphant – Thriller
Les Thrillers (groupe de danseurs) – force maléfique dans le ténébreux monde de
Méphisto – et les Ghouls (spécialistes du trampoline et de la gymnastique rythmique)
célèbrent la victoire de Méphisto. Ils bondissent et tournoient dans une performance
défiant la gravité – une combinaison inusitée de trampoline inversé et de trampo-mur.
Sneaky et Méphisto se transforment – Speechless
Les talismans sont reconquis, et Sneaky ouvre son cœur à l’amour. Méphisto est enfin
vaincu.
L’hommage de Ngame à Michael – I Just Can’t Stop Loving You
Ngame chante un duo avec la Star.
L’esprit de Michael se matérialise sur scène – Man In The Mirror
Grâce à une illusion, les artistes et le public baignent dans l’énergie et l’esprit de
Michael pendant la scintillante et touchante scène de Man in the Mirror.
Grande parade de l’unité – Black or White
Deux côtés s’unissent pour ne faire qu’un. Au gré d’un grand tableau acrobatique et
chorégraphique, tous les artistes se réunissent sur scène, y compris les Héros qui
reviennent à bord d’une fusée inspirée du vidéoclip « Leave Me Alone ».
Sortie – Don’t Stop ‘Til You Get Enough/Remember The Time/Medley
Un ultime message de Michael – « Nous ramenons l’amour au cœur des choses pour
rappeler au monde que l’amour est essentiel. We are ONE».

Documents pareils

Thriller, séparation des Jacksons (1982

Thriller, séparation des Jacksons (1982 désunion du groupe des Jacksons, chaque membre n'assurant la production que de ses propres compositions, dont pour Michael un duo avec Mick Jagger, State of Shock (originellement enregistré avec Fr...

Plus en détail